Nous avons 1272 invités et 40 inscrits en ligne

New LPV Paris: Pauillac

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 154

yr a créé le sujet : New LPV Paris: Pauillac

Préambule dont l’étude est indispensable avant lecture du reste…

Tu es un adepte des vins 100% bios et natures ?
Tu détestes les vins techniquement irréprochables, concentrés, boisés ? et qui peuvent vieillir (sans tuer ton chien ! ) 50 ans ?
Le cabernet sauvignon te fait horreur, d’ailleurs tu ignorais jusqu'à ce que Steiner te le dise qu’on pouvait faire du vin avec du poivron.
Tu abhorres encore plus le Bordeaux, tu vomis sur les crus classés ?

Alors inscrits-toi vite à notre club, new LPV Paris, et nous tenterons de te désenvouter grâce à d’ancestrales techniques (telluriques et évidemment cosmiques) uniquement connues d’un petit cercle d’initiés dont tu seras (peut-être) digne un jour de faire partie.

Ensuite, lis ceci, résumé de notre amicale mensuelle ayant comme thème : PAUILLAC. Si tu n’es pas encore évanoui, tu peux encore être sauvé. La force est certes faible, mais elle est en toi.


Le mois dernier, nous sommes quelques-uns à proposer une soirée Bordeaux afin de voir un peu la réaction des autres membres. Curieusement elle est plutôt bonne et nous choisissons l’AOC PAUILLAC pour centrer les débats et voir un peu ce qui s’y passe.

La dégustation se déroule à l’aveugle pour l’ensemble des participants qui ne connaissent que leur propre apport, sauf en ce qui me concerne puisque je suis l’ordonnateur principal ce soir là…J’espère être le plus objectif possible, je lirai avec grand intérêt les commentaires qui suivront les miens

NB : La salle dans laquelle nous officions est assez sombre et l’éclairage peu favorable à l étude des robes, j’y passe donc assez vite pour l’ensemble des vins qui paraissent très foncés dans l’ensemble.

VINS 1 et 2

Les deux vins sont assez foncés. Peu de différence. V2 parait un peu plus trouble, plus dense.
V1 a un nez très axé sur le cassis, un boisé présent mais discret, bien géré. Bouche bien construite, mais encore des tanins virils qui doivent s’amadouer un peu. Note de tabac sur la finale. Vin correct mais un peu rustique par rapport à V2
V2 au nez comme en bouche présente une très jolie concentration, c’est son gros point fort. La structure du vin est idéale, avec une matière très présente mais doucement extraite. Belle longueur en finale avec une touche un peu mentholée, rafraichissante. Le vin est encore jeune, il doit vieillir mais le potentiel me semble excellent.

V1 : CR: Armailhac 2004
V2 : CR: Pontet Canet 2004[/b]





Belle série pour un démarrage ! Pontet Canet 2004 est très impressionnant je dois le dire. La grande majorité des dégustateurs ont pensé que les deux vins étaient plus jeunes.

VINS N° 3 et 4

Je présente cette série en précisant qu’elle présente un double piège , mais dont un très difficile à trouver.

V3 (en magnum) est un vin riche au nez, avec des belles nuances florales. La bouche est bien construite, avec des tannins qui commencent à s’arrondir. Belle finale assez complexe, avec encore beaucoup de fruits noirs, mais qui commence à se complexifier. J’aime beaucoup.

V4 est très convaincant lui aussi dans le verre : Concentré, riche il n’est pas venu faire de la figuration. Il délivre avec conviction un message puissant et direct de cassis souligné par un élevage présent mais discret. C’est clairement trop jeune, mais tres très bon.

Vin N°3 : CR: Sociando Mallet 2004
VIN N° 4 : CR: Pontet Canet 2004 !






Les deux vins sont dans l’ensemble fort appréciés. Personne n’a identifié le Sociando comme non-classé ou non Pauillac. Alors pour les ceussent qui prétendent reconnaître facilement S-M car « pas typique et surtout « chiant à boire » (je résume mais en gros c’est tout à fait ça..), merci de faire le point à l’aveugle, et on en reparle plus tard les mythos...

Seul Cedric, bien avisé laisse entendre que V4 lui semble avoir un cousinage évident avec V2 !


VINS N° 5 et 6

V5 est de robe foncée, et si le nez est selon certains un peu timide au départ, il développe à l’aération un superbe bouquet de tabac d’épices que confirme un fonds de verre superbe !

Très équilibré, il est de bonne corpulence et les tannins commencent à se fondre harmonieusement.
Très belle longueur en bouche, mon préféré à ce stade. De très grands noms sont cités..mais personne ne trouve le millésime d’ailleurs.


V6 est plus riche, plus solaire et aussi concentré mais délivre un message plus simple, moins complexe que le précèdent. L ’alcool est plus présent est on s’oriente assez rapidement vers un 2005 ou un 2003 comme millésime.


Vin N° 5 : CR: Duhart-Milon 2000
VIN N° 6 CR: Clerc-Milon 2003




Il me semble que Duhart Milon est à ce stade supérieur, mais que le Clerc-Milon , encore jeune, doit progresser avec l’âge.
Anecdote sur DM 2000 : j’ai un ami qui en avait en cave, acheté à l’époque 20 ou 25 Euros. Cette bouteille a fait l’objet d’une spéculation Chinoise incroyable il y a quelques années, comme le grand frère Lafite. Il les a revendues plus de 200 je crois !

VINS N° 7 et 8

Les deux vins sont visuellement plus évolués que ceux des séries précédentes, avec des franges de disques oranges, même si les robes demeurent très foncées dois-je ajouter.

V7 affiche un bouquet très concentré de fumée, de fruits noirs mais aussi d’épices très puissant. La bouche est de très grande carrure, avec des tanins juteux mais bien extraits. Finale de grande complexité, nous commençons a faire dans le très haut de gamme à maturité je pense (je précise qu’il s’agit de mon apport toutefois pour être honnête).

V8 est aussi un très bel échantillon, et à ma grande surprise se tient très bien face à V7 !! (ah le saligaud !). Moins puissant, il compense ce point par une finesse de (très ) bonne facture, avec un message harmonieux à base de fumée, de fruits noirs et un je ne sais quoi de très terrien , mais vraiment bien foutu !!

VIN N° 7 : CR: Pontet- Canet 1995
VIN N° 8 : CR: Duhart Milon 1995





Deux vins de très bonne tenue. J’ai été assez surpris du Duhart- Milon car le ne lui donnais pas une chance face à Pontet Canet. Il se défend très bien, même si un chouilla de structure en plus ne lui aurait pas nui.


VINS 9 et 10

Les deux vins sont assez similaires, les robes sont un peu brunies sur les bords, mais restent opaques, foncées.

V9 est un véritable régal au nez, d’une complexité que seuls les grands vins à parfaite maturité peuvent apporter : on a toujours du fruits noirs, mais des touches complexes d’épices, de vanille, de fumée.

L’attaque en bouche est encore franche, le vin est riche et « gras », avec une structure tannique exemplaire.
Longue finale complexe et changeante. Très très beau. A la hauteur de son rang.

V10 est également de toute beauté, avec les mêmes critères d’ailleurs. Je connais très bien ce vin et il a toujours été excellentissime, même jeune.
Il a un bouquet devenue d’une très grande complexité, mais il reste du fruit, il ne me semble pas avoir noté de parfums franchement tertiaires.
Bouche fabuleuse par son équilibre entre la puissance et la douceur, ce qui est l’apanage des très grandes bouteilles on en conviendra bien.

Vin N° 9 : CR: Pichon Longueville Baron 1986
Vin N° 10 CR: Lynch Bages 1990








Deux bouteilles assez fascinantes je crois. Que peut-on reprocher à Bordeaux en buvant de tels élixirs, si l’on est de bonne foi ???


Nous avons été trahi par un Grand Puy Lacoste 1978 bouchonné


VIN 11

Évidemment avec Vivien, un repas sans liquoreux n’est pas vraiment fini donc dernier passage en rase-motte du terrain (mais en vol sur le dos..) avec deux demi-bouteilles de liquoreux « surprises » et surtout assez piégeuses..

Le vin est assez clair de robe (jaune assez soutenu mais pas du tout paille/or).
Le nez est assez distingué, sur le miel, une touche d’agrume. Je ne perçois pas par contre de grand botrytis, ce que confirme une bouche bien équilibrée, assez légère et plus passerillée que rôtie.
La finale est fraiche, rafraichissante, le vin se montre à l’aise avec le dessert.
Nous pensons à un Barsac bien jeune, d’un millésime sans trop de botrytis (2014 ?)


Ce vin est une rareté, et d’ailleurs non commercialisé. C’est un « CR: Sauternes » non millésimé, produit par Yquem, et cédé au personnel de l’exploitation pour un prix modique.





C’est une bouteille de bonne qualité, mais ne pas confondre avec Yquem c’est absolument certain. J’aimerai le regouter sur un assemblage de bons millésimes de liquoreux, la musique doit changer c’est certain.


En conclusion, une fort belle soirée que ce thème Pauillac ! Il est vrai que la plus jeune des bouteilles goûtées ce soir là avait déjà 14 ans au compteur, et que la moralité de l’histoire est quand même bien connue : Bordeaux en grand millésime c’est 20 ans minimum, avec réellement un plateau 25-35 ans au top .
Ensuite c’est affaire de gout personnel j’en conviens .

En second lieu, on n’est pas obligé de boire un premier grand cru pour tutoyer les sommets, certains flacons bus l’ont montré surtout Lynch Bages et Pichon Baron pour des crus âgés. Et pour les plus jeunes, je suis quasiment certain qu’une horizontale de 2004 à l’aveugle avec Pontet Canet verrait de grandes surprises..(je peux citer d’autre noms que Pontet Canet d’ailleurs).

YR

NB pour Vivien et Vaudésir ; demain j'enlève le bas et je mets des photos.J'ai un vrai boulot dans la vie moi..
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, PBAES, Alex, Eric B, Gibus, Marc C, bulgalsa, bonaye, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, vivienladuche, Agnès C, sebus, Frisette, GAET, starbuck, leteckel, DaGau, éricH, Vesale, otonosama07

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1077
  • Remerciements reçus 321

DaGau a répondu au sujet : New LPV Paris: Pauillac

Passionnant (et on ne forcera personne à boire du Pauillac :D ) n'y manque que les vins à boire sans beaucoup attendre (Petit Mouton et Fleur de Pedesclaux sont très réputés je crois, Pichon Comtesse et Pontet Canet aussi tout de suite après la mise avant de se refermer pour des années?) ainsi que les non classés de l'appellation (peu de CR sur LPV, voir pas du tout pour un vin comme Tour Sieujean par exemple) et des étiquettes parfois disparues suite à extension de domaines (si vous avec des expériences de dégustation inédites en Pauillac je serais curieux de les connaitre).

Même si c'est difficile de généraliser, que pensez vous de la tenue d'un Pauillac sur des millésimes comme 2002, 1997, 1994 et plus anciens? J'ai connu des déceptions relatives avecr des millésimes des années 1980 comparables au 78 de votre série donc ma question vise à cerner ce qui peut être (arbitrairement) défini comme limite apogée/déclin. Notamment avez vous toujours été satisfait avec 1982 (qui serait d'après ce que j'ai lu un millésime de très grande longévité comme 1990)? Et dernière question pragmatique et personnelle : apogée théorique d'une bouteille de Pontet Canet 1999?
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5976
  • Remerciements reçus 1383

Marc C a répondu au sujet : New LPV Paris: Pauillac

Merci à New LPV Paris d'avoir ramassé et porté haut l'oriflamme bordelais !

Beaucoup de très belles bouteilles sur les vieux bordeaux (+ de 20 ans voir 30 ans) de mon côté. Si tous les vins pouvaient tenir aussi bien dans le temps !

Bu Pontet Canet 04 tout récemment, j'ai été également surpris par son peu d'évolution pour une année réputée "moyenne". Il était moins avenant que 11 & 12 qui m'ont semblé bien plus accessibles.

Marc
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1421

Vaudésir a répondu au sujet : New LPV Paris: Pauillac

Merci Yves pour le CR mais tu peux garder le bas :D
Il manquait juste une comtesse, les 86/95/00/03/04 m'avaient vraiment plus.
Seul reproche que je peux faire aux Pauillac c'est de manquer cruellement de chardonnay.
Bientôt le CR.
Stéphane
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1232
  • Remerciements reçus 1071

vivienladuche a répondu au sujet : New LPV Paris: Pauillac

Cher Yves, dans la paire de 1995, ce n'était pas Clerc-Milon, mais Duhart-Milon.
Je ne pense pas que le -2-, produit par Yquem soit une grande rareté. C'est une cuvée d'assemblage de lots de plusieurs millésimes qui n'ont pas été jugés dignes d'entrer dans le grand vin et qui est proposée uniquement à la vente aux collaborateurs de la sphère LVMH. C'est le -4- qui était proposé cette année. C'est une esquisse assez réussie et facile d'approche de l'univers d'Yquem je trouve.
A noter qu'un GPL 78 s'est retrouvé affreusement bouchonné lors de cette soirée, malheureusement.
Pour Stéphane, concernant Pichon Comtesse, je crois que 2007 est un des pires flops de Bordeaux qu'il m'ait été donné de goûter... (au même titre que Figeac 2007)
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4315
  • Remerciements reçus 1421

Vaudésir a répondu au sujet : New LPV Paris: Pauillac

Petit retour sur cette excellente soirée menée de maitre d'expert poivron notre cher ami Yves alias YR.

Notre autre expert en Poivron c'est Sébastien mais c'est celui qui sévit sur le bords de la Loire, le cabernet franc.

Pour Vivien, les seules Comtesse que j'ai acheté sont 86 et 95, j'avais prévu ce 95(en back up) à une soirée ou était présent Emmanuel mais quand certains en dégustant Ducru-Beaucailloun 95 m'ont sorti, bon, bof c'est du Bordeaux je l'ai remis sous mon bras et l'ai sifflé avec mon épouse et c'est ainsi que vous avez pu profiter de Calon Ségur 95 à la soirée Saint Estephe.

Château d'Armailhac 2004

La robe est sombre, nez cassis, tabac, en bouche c'est extrait, bonne structure mais tanins encore rigide, c'est plutot pas mauvais mais à affiner.

Château Pontet-Canet 2004

Robe plus claire, nez plus frais, plus végétal, est-ce mon verre ???? en bouche je retrouve cela, moins extrait ,une acidité plus élevé, des tanins assez présents, j'ai l’impression de passe à coté vis à vis de mes camarades, je lui ai laissé sa chance et regouté en fin de repas et il la bien ouvert suave, beau bouquet, ressemblait beaucoup plus au suivant, très bon donc.

Château Pontet-Canet 2004

Bouteille carafée je précise à la différence l'autre juste ouverte, bien ouverte beau bouquet,épicé, en bouche c'est en délicatesse, belle structure mais pas de rigididité, de la fraicheur et de l'équilibre, c'est beau et pourtant c’était le même.

Château Sociando-Mallet 2004

Apportée en back up par Emmanuel car il s'est trompé de bouteille, un magnum, robe sombre, nez mur et riche, épicée, de la densité mais aussi du velouté, c'est plus rond, du merlot ? comme ce n'est pas sur Pauillac, un Montrose peut etre non juste un Haut Médoc.

Chateau Duhart Milon 2000 et Clerc Milon 2003

Bon honnêtement je suis passé à coté de ses vins, le 2000 plus structuré, tanins, le 2003 plus de rondeur, velouté, pas d'avis particulier.

Château Pontet-Canet 1995

Robe sombre, nez dense, fruits noirs, fumé un peu , bouche structurée, c'est Yves c'est donc un Lynch-Bages, pas le seul à penser cela, y a du vin comme dirait Yves, cela reste un très beau canon avec du fond et du potentiel.

Château Duhart Milon 1995

Robe plus évoluée, beau nez en finesse, beau bouquet assez complexe, la bouche confirme cette élégance, de la finesse, de la fraicheur, bel équilibre, je l'apprécie beaucoup, sans doute moins de potentiel que l'autre mais à point pour moi.

Château Pichon Baron 1986

Une petite évolution à l’œil, nez parfaitement mur, belle présence en bouche, c'est suave, tannins polis, un gros calibre ancien que Joseph nous a dégoté encore une fois .

Château Lynch-Bages 1990 en back up

Peu évolué, nez dense et mur, belle structure en bouche, mais très équilibré aussi , ça y est on l'a le Lynch-Bages d'Yves, encore jeune mais on peut commencer à en profiter pleinement.

Un Sucre N°2 d'Yquem, ce n'est pas N° 5 de Chanel

Me fait penser au Symphonie de Clos Haut Peyraguey issu de jeunes vignes mais en moins concentré, c'est très digeste, un peu trop même, cela se siffle rapidement.

Une très bonne soirée, avec des gros calibres et pas besoin des 1 er GCC pour se faire plaisir.

Un grand merci aussi à l'Equipe du Fous de l'Ile que nous retrouverons avec grand plaisir pour la soirée fin d'année.

Merci à tous et en attendant prochaine soirée " Violette, lard et bacon "

Stéphane
#6
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, yr, bonaye, bibi64, CORENTIN, Frisette, leteckel, éricH, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17993
  • Remerciements reçus 2845

Eric B a répondu au sujet : New LPV Paris: Pauillac

Pour Stéphane, concernant Pichon Comtesse, je crois que 2007 est un des pires flops de Bordeaux qu'il m'ait été donné de goûter... (au même titre que Figeac 2007)

Pour Comtesse, je confirme. Une confrontation à l'aveugle avec Croizet-Bages et GPL avait été édifiante et fait pas mal de bruit sur LPV ;)

www.lapassionduvin.c...

Eric
Mon blog
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17781
  • Remerciements reçus 1601

Jérôme Pérez a répondu au sujet : New LPV Paris: Pauillac

en effet, la plupart des amateurs "pointus" qui goûtent Sociando étiquette découverte trouvent un vin qui poivronne et qui sent le bordeaux basching. Quand ils le boivent à l'aveugle, c'est une autre paire de manche. Moi j'ai bu tes paroles YR et comme tous les mecs du sud, j'aime le poivron surtout quand ils sont comme ça !

Jérôme Pérez
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1313
  • Remerciements reçus 236

GAET a répondu au sujet : New LPV Paris: Pauillac

Jérôme Pérez écrit: en effet, la plupart des amateurs "pointus" qui goûtent Sociando étiquette découverte trouvent un vin qui poivronne et qui sent le bordeaux basching. Quand ils le boivent à l'aveugle, c'est une autre paire de manche. Moi j'ai bu tes paroles YR et comme tous les mecs du sud, j'aime le poivron surtout quand ils sont comme ça !


Je plussoie !!
Cordialement
Gaëtan
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 154

yr a répondu au sujet : New LPV Paris: Pauillac

En premier lieu je remercie ..les participants de ce repas et aussi les "remerciants" (quel mot horrible !).

En effet dans la vague d'hystérie anti Bordeaux actuelle il parait assez incroyable de pouvoir monter une dégustation de vin de la région sans se faire pendre haut et court ?
--> Enfin ça c'est que que certains voudraient bien nous faire croire, parce que dès que l'on creuse un peu le sujet presque tous les amateurs de vins ont commencé par le Bordeaux, et en ont pas mal en stock !! (même si l'évolution récente de tarifs a largement contribué à leur raréfaction il est vrai -et je vous parle en connaissance de cause !!)

Pour répondre a quelque question posées ici et là :

- Un cru Bourgeois sur Pauillac: on en a discuté et un nom arrive immédiatement pour mettre tout le monde d'accord: La Bécasse. ensuite je connais bien 2-3 noms mais je ne les recommande pas, ou alors après avoir gouté éventuellement. En fait il y en assez peu, les crus classés ayant racheté de nombreux domaines au fil des successions..et du prix de l'Hectare !

-Pontet Canet 1999: pas gouté ou me souviens plus. Ceci dit je n'ouvrirai pas avant 4-5 ans, ce sont des vins riches, puissants même. 10 ans ça risque de faire un peu court, sauf si l'on apprécie les vins jeunes sur des parfums primaires.

-Sociando Mallet : Vaste rigolade, et pas prévue au départ d'ailleurs !!! Finalement ça tombait plutôt bien, et tout le monde l'a trouvé très bon. Pourtant il avait un gros calibre en face de lui. Quand j'ai annoncé qu'il y avait un pirate, beaucoup ont lancé comme AOC Saint-Julien ou St-Estèphe.
Je ne comprend pas toujours très bien pourquoi ce cru fait l'objet d'un ressentiment de certains. J'ai bu des bouteilles (à l'aveugle sinon ce ne serait pas drôle) qui m'ont scotché (Une certaine soirée chez Ludor ou un invité avait amené un 2000, j'ai pensé qu'on était au moins en second cru classé ! )

-Pichon Lalande: Vin de très haute réputation depuis longtemps, il a toujours été hors de prix et j'en avais donc très peu en cave. Je les ai bu depuis longtemps. J'ai bu de très belles choses (dont en effet un 95 flamboyant grâce à Vaudésir), mais aussi des trucs...pas banal !! ou très en deçà de ce que j'attendais (82 et 86). j'ai bu ces vins assez tard mais les ai trouvé fatigués...

Bon enfin l'essentiel était de se faire plaisir, et je crois que le résultat est là pour le prouver, avec un niveau de qualité élevé.

Ah si juste un petit mot pour regretter une absence: Grand Puy Lacoste. J'ai bu mon dernier 86 cet été, et bien c’était de la bombe ! Domaine hyper régulier, mais pas à son avantage jeune c'est certain.

Et puis j'ai redécouvert Duhart Milon, et bien c'est vachement bon à maturité.

YR

NB: j'en ai un peu bavé pour les photos !! mais quelle classe !
#10
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, didierv, Vaudésir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3327
  • Remerciements reçus 762

didierv a répondu au sujet : New LPV Paris: Pauillac

Je fais partie du club des inconditionnels de Bordeaux et même si j'en achète beaucoup moins qu'avant, ma cave doit compter rouges et blancs confondus environ 15% de Bordeaux sans compter les sucres.
Le seul problème pour moi c'est qu'un Bordeaux doit être attendu au moins 20 ans voir 25ans avant d’être sorti de cave.

Didier
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1313
  • Remerciements reçus 236

GAET a répondu au sujet : New LPV Paris: Pauillac

j'ai redécouvert Duhart Milon, et bien c'est vachement bon à maturité.


J'espère que la prochaine 2000, sera de bon niveau. En effet, car quand j'en avais bu une, je l'avais trouvé moyenne.
Mais je n'ai pas revendu les autres.;)
Cordialement
Gaëtan
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17993
  • Remerciements reçus 2845

Eric B a répondu au sujet : New LPV Paris: Pauillac

Un cru Bourgeois sur Pauillac: on en a discuté et un nom arrive immédiatement pour mettre tout le monde d'accord: La Bécasse. ensuite je connais bien 2-3 noms mais je ne les recommande pas, ou alors après avoir gouté éventuellement. En fait il y en assez peu, les crus classés ayant racheté de nombreux domaines au fil des successions..et du prix de l'Hectare !


Eh bien justement, la Bécasse fait partie des domaines rachetés (par Latour, en 2011)

www.lapassionduvin.c...

Eric
Mon blog
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck