Nous avons 1172 invités et 77 inscrits en ligne

Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

  • Messages : 2577
  • Remerciements reçus 101

Gildas a créé le sujet : Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

"Quantum infinitesimal aromatique" : RZAC23, grand dégustateur LPVien Haut-Normand (1974 - ...)

(Franck dit RZAC23 et Didier dit Amadeusmaldoror)
Mais pourquoi sont-ils comme cela ?


A cause de tout ça tiens...

Rillettes de saumon et citron confit
1 - Champagne Gosset Celebris Brut 1995

2 - Sancerre 1996 Cuvée "Edmond" Alphonse Mellot

Aumônière de chèvre et poires à la canelle
3 - Chablis 2006 Vincent Dauvissat
4 - St Aubin 1er Cru "Bas de Vermarain à l'Est" 2007 Sylvain Langoureau

5 - Meursault "Les Tillets" 2004 Domaine Roulot
6 - Meursault "Narvaux" 2004 Domaine Balland-Curtet

Lote sur purée de petits pois et morilles
7 - Meursault "Caillerets" 2004 Jean-François Coche-Dury
8 - Meursault "Narvaux" 2003 Domaine d'Auvenay

Filet mignon de veau tagliatelles fraîches et champignons
9 - Chambolle-Musigny 2006 Domaine Amiot Servelle
10 - Nuits St Georges 1er Cru "Clos de la Maréchalle" 2006 Jacques-Frédéric Mugnier

11 - Gevrey-Chambertin 1er Cru "Les Cazetiers" 2001 Domaine Armand Rousseau
12 - Côtes du Rhône 2000 Château de Fonsalette

Entrecôtes et pommes de terre du jardin sautées
13 - St Emilion 1979 Château Figeac
14 - Pomerol 1979 Château Lafleur-Gazin
15 - Pauillac 1980 Château Mouton Rothschild

16 - Pauillac 1998 Château Pichon-Longueville Baron
17 - Pauillac 1998 Château Mouton Rothschild

Plâteau de fromages
18 - Château-Chalon 1997 Jean Macle
19 - Château-Chalon 1947 Jean Bourdy

Mousse de framboise, feuilleté et salades de fruits de saison
20 - Sauternes 1996 Château d'Yquem
21 - Sauternes 1990 Château d'Yquem

Pierre, nous te proposons tous au rang de bienheureux et pour la prochaine session de béatification ;)



Encore un bon anniversaire :)-D

Gildas
LPV Normandie
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17672
  • Remerciements reçus 2485

Eric B a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow à 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Je savais que j'aurais dû rester en Normandie 8-)

Bravo pour cette dégustation exceptionnelle !!!! X(

Eric
Mon blog
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow à 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Bon anniversaire!

Très belle série de vins ;)

Bien cordialement,
Thierry
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2242
  • Remerciements reçus 1

gerardmansoif a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow à 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Bon anniversaire Pierre. La dégustation et le choix des vins sont judicieux.>:D<

La certitude tue, le doute te préserve.
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80908
  • Remerciements reçus 6380

oliv a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow à 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Bon anniversaire Pierre !
Oliv, impatient de lire vos impressions sur cette superbe liste de vins !

PS: La photo du jeune couple est aussi charmante que celle des deux affreux déculottés est effrayante ! :D
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 867
  • Remerciements reçus 0

bibibi0 a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow à 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

bon anniversaire,et bravo pour cette belle série.(:P)
cordialement
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3723
  • Remerciements reçus 1449

Vougeot a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow à 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Mouais... effectivement... C'était une petite dégustation sympa...
ça manquait juste d'un Croizet Bages 98 pour accompagner 16 et 17...:D

[size=x-small]Quel[/size] [size=small]moment[/size] [size=medium]mes amis[/size], [size=x-large]quel moment ![/size]::o

Vincent, [size=x-small]encore sonné[/size].

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1075
  • Remerciements reçus 3

amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Avant le résumé: extrait d'un dialogue platonique et quasi platonicien

Frank en caleçon à Amadeus, en slip bord de mer, en parlant du Meursault Narvaux 2003 du domaine d'Auvenay:

"tu as un quantum infinitésimal aromatique qui se concentre en une convergence incalculable."

Amadeus à Franck: "ouais, ça veut dire que tu bandes."

Pierre, chapeau bas encore une fois!
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 810
  • Remerciements reçus 0

vetshow a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Merci les amis, de votre présence aussi et de votre bonne humeur. Je pense que nous avons tous passé une bonne après-midi, en tout cas nous étions ravis Séverine et moi du déroulement des opérations...
Je rebondirai sur vos CR, aujourd'hui pas mal de boulot ;).
Juste une petite chose: Gildas s'est trompé sur D'Auvenay, il s'agit d'un Narvaux 2003
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3662
  • Remerciements reçus 2

rzac23 a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Je viens de me lever...stop
efferalgan...stop
CR en préparation...stop


Franck L. "Patatement vôtre"
LPV Haute Normandie.
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1075
  • Remerciements reçus 3

amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Nous arrivâmes exaltés, d'excellente humeur, en forme optimale pour fêter les 30 ans de notre Pierre lovérien. Pierre nous a concocté un programme assez fantastique, qui confine au sublime. Nous sommes conscients que c'est une grande chance et le spermatozoïde, que j'ai été, est bien content d'avoir gagné la course à la vie, il y a quelques temps.

Les commentaires et les notes qui vont suivre n'engagent que leur auteur. Ils ne sont en aucun cas un argument d'autorité. Les dégustations, les commentaires et les notes sont à l'aveugle.

On s'ouvre les papilles et Pierre ses cadeaux sur un champagne célébris 95 de chez Gosset. Assemblage de chardonnay et de pinot noir. Le nez est un peu sur la pomme et sur la réduction, je trouve. Le champagne nous offre une belle robe jaune brillante de bal. La bouche est fraîche, minérale, large, bien franche, je dis souvent posée, en place. La longueur en bouche est honorable. C'est un début parfait. 14/20.

Gildas en profite pour offrir à Vincent une façade en bois de son vin préféré : Croizet bages, le cru classé un peu cuit de Pauillac.

Pierre nous titille avec un second vin dont le nez est sur la mangue, la meringue. La bouche est onctueuse, crayeuse selon Gildas, de même teneur que le nez. Le vin termine bien court, petitement. C'est dommage. La Moussière VV 96 cuvée Edmond, bouteille 24545 de chez Mellot. 12/20

Nous entrons dans le vif d'une rillette de saumon au citron confit. Le vin 3 est discret, fermé. Je ne reconnais pas du tout un de mes vins préférés. La bouche est fermée, tombante. Le Chablis 2006 de chez Dauvissat a souffert de l'absence de carafage ou il entre dans une phase de fermeture. 11/20.

Le vin 4 est une belle révélation. Le nez est profond et minéral. Le vin a une belle longueur en bouche, je pense à un vin à maturité, prêt à boire. Je me trompe parce que c'est un saint aubin 1er cru 2007 en bas des vermarins à l'est de Sylvain Langoureau. J'aime beaucoup et je me dis que le domaine Lamy n'était pas aussi ouvert, il y a quelques temps...16/20

Le cinquième vin est grandiose, il a été carafé longtemps. Je ne reconnais pas du tout un vin que j'avais goûté il y a un mois et qui m'avait fait une bonne impression sans plus. Le nez est racé, iodé et minéral. Je pars sur un grand cru de Chablis (j'assure pas une cacahuète). C'est puissant, long, racé, classieux, on monte d'un cran ici pour ce meursault les tillets 2004 de chez roulot 17/20.

Le sixième vin aurait été vinifié par Jean Marc Roulot également. Le nez est ciselé et floral, légérement sucré. La bouche est "cohérente" et minérale mais un peu diluée je trouve. Meursault les narvaux 2004 domaine ballard curtet 12/20.

Le 7, on demande le 7. Bon là Gildas me souffle, je sens qu'il me souffle bien, alors je goûte tout de suite. Je me mets nu. Je file dans le jardin courir de joie. Je reviens. Le vin est toujours là! Le nez est explosif et exubérant, fumé, amande grillée, marquée par l'élevage sur lies. La bouche est large et massive, onctueuse et collosale. Je pars sur un village de JFCD, mais plus je bois, plus la puissance est exacerbée. Meursault 1er cru Cailleret 2004 domaine Coche Dury Les allocataires sont bénis! 18,5/20.

Le vin 8 est prodigieux, le nez est d'une profondeur incroyable, incommensurable. La minéralité, la complexité, la longueur sont infinies. Je suce du cailloux. Avec la lotte à la crème de petits pois et aux morilles, c'est un bonheur total. Franck a tout dit avec son "tu as un quantum infinitésimal aromatique qui se concentre en une convergence incalculable." 19.5/20 pour ce Meursault les narvaux 2003 de chez d'Auvenay

Les blancs sont finis, la transition sera un peu difficile pour bibi fricotin. Je vous raconte un peu plus tard. Putain, c'était bon...
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 197
  • Remerciements reçus 0

max a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Excellent anniversaire Pierre!
C'est rigolo parce que moi aussi je fêtais mon anniv ce week-end (moi, c'est 40 :( ) et nous avons aussi ouvert (entre autres) un Narvaux 2003 de d'Auvenay. Amadeus, Si je ne me reconnais pas dans l'aromatique que tu décris (notamment aucune sensation de minéralité), je suis d'accord sur le fond, c'est à dire sur la grande qualité du vin.

Voilà mon humble CR:
Meursault Narvaux 2003, domaine d’Auvenay : Robe jaune, assez dorée, avec quelques reflets verdâtres. Le nez est enchanteur sur les fruits jaunes, classieux avec son grillé fin. La bouche est ample, grasse, d’une fraîcheur incroyable pour moi qui connaît le millésime. Très belle longueur. Excellent.

Stéphane

steph
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 810
  • Remerciements reçus 0

vetshow a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Merci Max, et bon anniversaire à toi également. (c'est bien aussi 40, pourquoi le smiley? :) )
A l'exception du champagne et des deux premiers blancs ( bouteilles seulement ouvertes le matin pour ces 2 blancs), tous les autres vins blancs ont été carafés environ 4-5 heures avant.
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1075
  • Remerciements reçus 3

amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

salut Max, marrant parce que moi j'ai noté: "minéralité infinie". Cela dit, on est d'accord sur le fond...
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 197
  • Remerciements reçus 0

max a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

vetshow écrivait:
> Merci Max, et bon anniversaire à toi également.
> (c'est bien aussi 40, pourquoi le smiley? :) )
> A l'exception du champagne et des deux premiers
> blancs ( bouteilles seulement ouvertes le matin
> pour ces 2 blancs), tous les autres vins blancs
> ont été carafés environ 4-5 heures avant.

ouais, c'est pas mal... c'est juste moins bien que trente!

Stéphane

steph
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1075
  • Remerciements reçus 3

amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Oui, après deux météores, la transition a été un peu difficile.

Le vin 9 présente un nez de pinot monolitique. En bouche, je suis moins convaincu par la reconnaissance du cépage. Le nectar est sur le fruit rouge, rien de complexe, frais, très banal, même pas gourmand, le type de vin qu'on aimerait moins voir en bourgogne. Chambolle 2006 amiot servelle10/20.

Le vin 10 est plus concentré, plus harmomieux, mais je reste encore un peu sur ma fin pourtant il s'agit d'un NSG 1er clos de la maréchale 2006 du domaine Mugnier. Je m'attendais à plus de choses, d'un point de vue qualitatif, d'autant plus que Jean Baptiste Bouzereau nous en avait dit le plus grand bien. 12.5/20.

Le vin 11 sera le vin polémique. Le nez est un peu réduit et marqué pinot noir, la bouche est structuré au départ, mais tombante ensuite, je trouve clairement un côté herbacé, végétal. Je pars sur un fixin 2004 ou un Marsannay. C'est un Gevrey Chambertin 1er cazetier de chez Rousseau. Autant, je resterai réservé sur le jeune chambolle, autant je trouve ce vin très surfait, loin, bien loin de l'image d'excellence du domaine. L'intérêt d'une dégustation à l'aveugle, c'est que l'étiquette n'influence pas la nature des sensations aromatiques. 11.5/20.

Le vin 12 me rappelle un élevage torréfié que j'ai eu l'occasion de rencontrer chez Charlopin en bourgogne. Le nez est marqué par le cédre aux dires de Vincent. ça sent aussi le chocolat, le café, le poivre et le romarin. Contrairement à ce que je pense, Pierre me dit qu'il ne s'agit pas de marque d'élevage. C'est bon, indéniablement bien fait, ceCote du Rhone Chateau de Fonsalette 2000 14/20.

Le 13ème vin semble nous orienter vers le cabernet avec un nez fumé, de goudron. Le vin est fin, fondu, avec un beau toucher de bouche. C'est un Saint Emilion Figeac 79 Un grand vin 16/20.

Le 14 est du même acabit, avec un petit peu moins de tenue en bouche. Il est légèrement herbacé, avec des saveurs de persil et de cerise. C'est un Pomerol château Lafleur Gazin 7914.5.

Whaoou est le premier mot associé au nez du 15ème vin. Les aromes sont puissants et fulgurants. Un grand nez pour un Bordeaux, pour moi, ce n'est pas très commun. La bouche d'une grande longueur, d'une finesse superlative, d'une belle élégance fumée révèle une classe, un cran au dessus des autres. Mon premier Mouton Rotchild 1980 17/20. Rassurant.

Le 16ème vin se présente avec un nez fondu de goudron, une bouche puissante et massive sur des aromes fumées, de cuir, un tout petit ton en dessous du précédent, mais cela reste formi-formidable! 16/20 pour ce Pauillac Pichon Longueville 98.

Le 17ème nez est une belle surprise parce que je n'ai que du fruits rouges fondus, mûrs en bouche! c'est un régal et une vraie grosse surprise puisque c'est un autre Pauillac Mouton 98 16.5. On enchaîne les vins extraordinaires et magiques! on est bien, on est beaux, et qu'est-ce que c'est bon!

On se dirige sur un des lieux privilégiés de Pierre pour le fromage: le Jura et "des surprises" pour le dessert.

La suite, rapidos.
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1075
  • Remerciements reçus 3

amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Les fromages sont délicieux (merci Marie, merci Franck) et accompagnent à merveille un vin dense aux saveurs giroflées avec un nez oxydatif, aux saveurs de Gruyère aux dires de Gildas, qui nous amène dans le Jura. Quelle classe pour ce Chateau Chalon 97 de chez Macle 15/20.

Au premier abord, le prochain BB a l'air jeune, sa robe est magnifique, le nez ne l'est pas moins avec un fumé particulier qui témoigne d'un âge finalement plus avancé (j'ai pas changé d'avis, je tâtonne) Saveurs de girofle et de lard fumé pour un vin qui a 62 ans! Chateau Chalon 1947 de Jean Bourdy 15/20.

Merci Pierre pour cette nouvelle entrée très convaincante dans le Jura.

On arrive aux desserts! deux liquoreux sont servis! Ils semblent bien différents. On est pas mal à partir sur un Montbazillac tirecul la gravière cuvée madame. Le nez du premier me fait rire tellement la matière est vertigineuse. Les arômes de roti, de noix de coco, de miel sont présents et prennent une dimension collosale, sublime en bouche (18/20). Le 2ème liquoreux est légèrement oxydatif mais avec une longueur infinie en bouche (17/20). Les deux vins sont vertigineux mais je perçois à mon goût un tout petit avantage pour le premier, sauf pour la longueur. Le premier vin me semble plus construit, plus en devenir tandis que le second me semble fini, en place. Et finalement, un même vin avec deux millésimes différents Yquem 96 et 90

Oui, comme Pierre est partageur, bein, c'est vrai que c'était aussi un peu notre anniversaire! dommage que tu n'aies pas suffisamment profité de notre happening artistique dans ton jardin, on se serait cru au musée Rodin! Une journée comme ça, ça passe trop vite, on a à peine le temps de se parler (bon, avec ce qu'on boit!...). Merci à toi et à Séverine pour cette cuisine aussi jubilatoire et raffinée. On est bienheureux de ton amitié et de ta générosité. Merci énormément.
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3982
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

""Je m'attendais à plus de choses, d'un point de vue qualitatif, d'autant plus que Jean Baptiste Bouzereau nous en avait dit le plus grand bien. 12.5/20.""

Difficile d'accepter cette note : nous avons dégusté cette btlle le mois dernier au domaine et je ne suis pas mécontent de posséder quelques bouteilles de ce 2006 . Lors de cette dégustation , une petite déception avec un Musigny 04 et pourtant le même vin a ébloui ( moi le premier ) une petite équipe de fins gourmets , ce dernier samedi lors d'un repas au Bateau Ivre . ...les grands vins à table , c'est impératif ....du moins pour moi .

Dégustation à l'aveugle ..très certainement mais pour des vins d'une même appellation et même millésime . Je me refuse de présenter une telle liste de vins ...et encore plus à l'aveugle pour fêter un anniversaire .

Il est vrai que je suis plus très jeune >:D
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 797

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Dégustation à l'aveugle ..très certainement mais pour des vins d'une même appellation et même millésime . Je me refuse de présenter une telle liste de vins ...et encore plus à l'aveugle pour fêter un anniversaire .

La liste est imposante certes, mais en quoi le fait que la dégustation soit à l'aveugle est gênant ?

Pour ma part, je ne peux que féliciter les participants qui me semblent avoir pris beaucoup de plaisirs.

Luc
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3982
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Luc ....c'est le fait de noter plus de 20 vins lors d'une même soirée ( soirée festive ....ces dégustateurs ne sont pas les plus tristres 8-). Je vous conseille d'aller consulter la petite soirée de l'ami Patrice et vous comprendrez mieux ( Hermitage Chave ) ..difficile d'accorder une note à un vin en quelques minutes ....Je parle des grands vins .

Sinon , je suis bien de ton avis ....nos amis se sont régalés et c'est bien le principal . Mais j'entends de plus en plus de remarques négatives de la part des producteurs sur cee type de dégustations à l'aveugle ..surtout chez des amateurs qui veulent absolument noter les vins .
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 797

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

difficile d'accorder une note à un vin en quelques minutes

C'est pourtant ce que font tous les dégustateurs pro et cela n'empêche pas certains de prendre leurs notes pour parole d'évangile.
C'est vrai qu'attribuer une note me semble très délicat dans ce contexte et personnellement je ne le fais jamais.
Par contre, lors d'un repas de ce type, mettre des bouteilles prestigieuses à l'aveugle et prendre un risque supplémentaire d'en voir certaines mal jugées me semble courageux et honnête dans la démarche.

Luc
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3662
  • Remerciements reçus 2

rzac23 a répondu au sujet : CR: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Quelle journée mes amis !
Nous voilà réuni au Domaine Saint Pierre en cette belle journée de Dimanche 19 Avril.

On s'attend comme d'habitude à du lourd...on était loin du compte, tant au niveau des vins que des plats proposés. Ce qui fait poindre un petit rictus malicieux à notre tortionnaire !

1- Le premier vin délivre de beaux arômes de noisette, de citron, la bouche est ample et vive et finit sur un aspect sapide. Un vin qui a du punch, pourvu d'un poil d'oxydatif qui confère une dimension supplémentaire, il rempli son rôle d'ouverture à merveille: Champagne Gosset Celebris Brut 1995 - TRÈS BIEN.

2- Nez truffé, exotique, très salin: je pars sur un sauvignon pas très jeune du fait de sa robe évoluée. Ça finit un peu court, mais j'aime l'ensemble, avec une belle cohésion entre le floral et le fruité. Touche crayeuse, vin un peu porté par l'acidité. J'adore: j'affine sur un Sancerre car c'est clairement mes goûts. Benoit me suggère Edmond...Bingo: Sancerre 1996 Cuvée "Edmond" Alphonse Mellot - BIEN+.
Apparemment je suis seul, avec Benoit, à être vraiment enchanté, le reste de l'assemblée étant plus mitigée.

3- Salin, minéral, arômes d'huitre, très tendu, avec une bouche qui montre tout simplement un beau travail d'ensemble: Chablis 2006 Vincent Dauvissat - BIEN+.

4- Superbe nez classieux, corps cristallin et pur, attaque de fou sur les agrumes, Pierre nous met sur la rampe de lancement, ce St Aubin 1er Cru "Bas de Vermarain à l'Est" 2007 Sylvain Langoureau fait office de compte à rebours. TRÈS BIEN +.

5- J'ai l'impression d'un braséro au milieu des vignes. Nez exceptionnel, minéral, bouche en gradation sur la puissance, salin, beurré. Ça envoie sec: Meursault "Les Tillets" 2004 Domaine Roulot - TRÈS BIEN.

6- Floral, ciselé, plus discret et porté par l'acidité, le Meursault "Narvaux" 2004 Domaine Balland-Curtet se montre très fin et caressant. BIEN+.
Mais il souffre de la comparaison avec le Roulot.

7- Grillé au nez, attaque volumineuse et traçante, un équilibre parfait, une finale interminable, un vin vineux, sans concession: je viens d'embarquer sur le vol Jean-François Coche-Dury Meursault "Caillerets" 1er Cru numéro 2004: décollage immédiat. EXCEPTIONNEL.

8- Effet boulet de canon, pas de qualificatifs possibles, que des superlatifs. Un vin sans maquillage, d'une fabuleuse minéralité, un corps d'une tenue parfaite de A à Z et le Z est très loin. C'est la classe alliée à la puissance, charge 100% même dans les virages !
La mise en orbite viens de se faire, le temps s'arrête, je profite...
Meursault "Narvaux" 2003 Domaine d'Auvenay - EXCEPTIONNEL.


Nous passons aux rouges, et j'ai beaucoup de mal à faire la transition, tout comme Didier d'ailleurs qui se fend d'une remarque judicieuse: " Quand tu es sur les étoiles tu gueules quand tu vas sur la lune"

Le soucis c'est qu' avec Pierre une série de rouge ne commence jamais gentillet, puisque on tape d'entrée de jeu Chambolle-Musigny 2006 Domaine Amiot Servelle
et Nuits St Georges 1er Cru "Clos de la Maréchale" 2006 Jacques-Frédéric Mugnier

Le Chambolle est sur la framboise juteuse, assez facile d'accès, très beau fruit avec un corps fin. J'aime beaucoup ce domaine d'une cohérence absolue sur toute sa gamme. BIEN+.
Le 10 est plus boisé, corps ferme, tout en tension, longiligne, avec une classe manifeste, un NSG fait par un Chambollois qui respire le terroir. C'est superbe. TRÈS BIEN.

11- + giboyeux, sur le s/bois, Vincent nous gratifie d'un "on dirait de la vieille peau de chamois de VTTiste". Grosse minéralité, arômes beurrés, très dynamique, finale un peu courte mais un très bel ensemble. Je pars une nouvelle fois sur NSG, plus sur Vaucrain que Saint Georges. Perdu, c'est un Gevrey-Chambertin 1er Cru "Les Cazetiers" 2001 Domaine Armand Rousseau.
Le vin fait débat, je prends son parti, Didier, plus radical s'en expliquera quand il fera son CR sur les rouges. Je concède néanmoins que je n'ai pas reconnu un Gevrey, qui plus est sur une superbe parcelle, c'est sans doute pour cela que notre philosophe est sur la réserve. BIEN+

12- Robe profonde, arômes de cèdre, bien mûr, belle définition fruitée, une structure imposante, les tanins portent magnifiquement le vin. Je suggère éventuellement un Saint Estèphe, ça tombe bien puisque c'est un Côtes du Rhône 2000 Château de Fonsalette. Un vin impeccable, bien dans ses bottes. BIEN+


Pierre hausse le ton et rentre dans le cœur du problème en proposant 3 vins cote à cote.

13- S/bois, champignon, clou de girofle, une belle longueur, un tout petit peu sur l'alcool si on veut chipoter, mais c'est frai et tonique en plus de garder un corps charnu.
visiblement c'est pas jeune.

14- Plus discret au nez, sur le café mais dans le bon sens, bouche caressante, texture immense, kirsch subtil, belle profondeur. Un vin qui possède un charme et une stature indéniable.

15- Profondeur presque abyssale, tant au niveau du nez que de la robe. Tout est en place, c'est serein, classe absolue, tous mes voyants sont en alerte, les paramètres sont réunis: je saute sur l'occasion et glisse à ma demoiselle "ça c'est clairement Mouton".

13 - St Emilion 1979 Château Figeac TRES BIEN + un vin magnifique et vivant.
14 - Pomerol 1979 Château Lafleur-Gazin TRES BIEN + Un beau Pomerol sérieux.
15 - Pauillac 1980 Château Mouton Rothschild Pour une fois je ne me suis pas planté, fruits noirs et fraicheur dans un corps majestueux. EXCEPTIONNEL. Encore une fois j'ai eu l'occasion de comprendre pourquoi je suis si friand de ce domaine, pierrot ;) t'es un boss.

16- Mûr, bouche pleine et tendue mais une amertume en finale, je penche pour un Rive Gauche (tout comme les 13 et 14 qui m'ont fait mentir). Pointe de tabac et de cèdre, un profil classique. C'est bon et efficace malgré la petite astringence. Pauillac 1998 Château Pichon-Longueville Baron TRÈS BIEN

17- Nez concentré, encore une grosse matière, généreux mais encore un peu austère, 'tain je recommence à tilter mais Pierre lâche l'info avant que je ne le dise à la miss.
Ce Pauillac 1998 Château Mouton Rothschild est vraiment gros, brut avec des tanins puissants. Beau potentiel. TRÈS BIEN

-les 18 (qualifié de "petit brouillard parfumé" par Vincent) et 19 (Didier: "fond des couilles de mon père) me perdent, je n'accroche pas ce genre de vin, mais le 19 possède une grosse vigueur.
Château-Chalon 1997 Jean Macle et Château-Chalon 1947 Jean Bourdy. Pour amateur averti, que je ne suis malheureusement pas, je manque sans doute quelque chose.

20- Ce vin rappelle à Vincent le bateau Playmobil !! Noix de coco, miel, bois précieux, frais et vif, de la jeunesse se dégage du verre. Que c'est long, bon ben je crois qu'on y est, et je suppose bien avec ce Sauternes 1996 Château d'Yquem absolument redoutable. D'ailleurs j'en ai une en cave dans ce millésime et j'ai la confirmation qu'il va falloir être patient ! TRÈS BIEN +.

21- Magnifique couleur ambrée, petite touche oxydative, profond, miellé, fraicheur insolente, vineux et long, j'aurais pensé à la cuvée madame dans un vieux millésime, mais non, rebelote avec Yquem 90 EXCEPTIONNEL.


C'en est fini, Pierre nous a achevé.
Il n'y a pas de terme assez fort afin de montrer ma gratitude envers ce tsunami de générosité. Séverine, tes Aumônière de chèvre et poires à la cannelle (tu) chapeau bas.
Les morilles: absolument déloyal.
2 séries absolument jouissives qui se seraient suffit à elles mêmes, ponctuées à mon sens par le summum du vin et sa représentation la plus absolue: Yquem.
Encore une fois je constate mon penchant de plus en plus prononcé pour les blancs, Coche et D'Auvenay m'en apportant un élément de certitude supplémentaire avec de fabuleux lieutenants.
La bonne humeur, fil conducteur d'LPV HN, fait chaud au cœur.


MERCI INFINIMENT

PS: Dans un souci d'honnêteté plus que par esprit de guntharisation extrême, je dois avouer que la bouteille de Mouton 98, qui m'a été offerte par Pierrot, eu une seconde vie lors du retour, certes éphémère, mais sans elle je n'aurais pas pu................................................................la remplir d'eau afin de nettoyer le côté droit de la voiture....NO COMMENT SVP.


Franck L. "Patatement vôtre"
LPV Haute Normandie.
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19928
  • Remerciements reçus 584

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Je trouve aussi que la dégustation à l'aveugle de si belles bouteilles est courageuse car celui qui les a proposé n'a pas peur que ses amis soit sincères au lieu d'attendre des propos vague dans l'appréciation (voir pire entendre des louanges pour des vins peu appréciés tout ça parce que l'étiquette a fait son effet) sur un vin qui a été mal apprécié.

est-ce que cela veut dire pour autant que le vin mal noté est à mettre dans l'évier? bien sûr que non, cela veut dire que ce jour là, il ne se dégustait pas bien et apportait peu de plaisir.

en outre, je préfère une dégustation à l'aveugle au cours d'un repas qu'un marathon professionnel car même si analytiquement c'est moins précis et influencé par la nourriture, ça a la mérite de mettre la notion de plaisir au centre de l'appréciation, ce qui pour moi est le principal dans le vin. Or un vin potentiellement sublime qui n'apporte pas de plaisir à table, c'est triste (bien sûr c'est à nuancer par la jeunesse de certains flacons).

bravo les normands, continuez comme ça! sont fous ces normands....;)
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3723
  • Remerciements reçus 1449

Vougeot a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

milleret jean luc écrivait:
> Luc ....c'est le fait de noter plus de 20 vins
> lors d'une même soirée ( soirée festive ....ces
> dégustateurs ne sont pas les plus tristres
8-). Je
> vous conseille d'aller consulter la petite soirée
> de l'ami Patrice et vous comprendrez mieux (
> Hermitage Chave ) ..difficile d'accorder une note
> à un vin en quelques minutes ....Je parle des
> grands vins .

>
> Sinon , je suis bien de ton avis ....nos amis se
> sont régalés et c'est bien le principal . Mais
> j'entends de plus en plus de remarques négatives
> de la part des producteurs sur cee type de
> dégustations à l'aveugle ..surtout chez des
> amateurs qui veulent absolument noter les vins .


Pour un marathon, ce fut un marathon (je sais de quoi je cause, j'en organise un !).

L'idée émise par Jean-Luc tendrait à démontrer, si j'avais la casquette un peu trop près du front, que nous n'avons pas su aborder ces vins avec la déférence qui leur est dûe.
ERREUR, Jean-Luc ! Terrrrrrrible erreur !

Il se trouve que nous sommes quelques-uns à bien connaître Pierre, sa cave et son approche du vin. Nous nous étions TOUS préparés à une dégustation de folie, respectueuse des flacons mis sur la table, mais sans complaisance. Il ne l'aurait pas supporté. Quelqu'un qui met autant de "monstres" sur la nappe a droit au respect et, surtout, à l'honnêteté.

Je n'avais, jusqu'à présent, jamais eu la chance de boire deux Yquem et avaler deux Moutons d'un coup...
Pour dépasser mon cas personnel, 90 % des vins servis ce dimanche ont constitué une première pour bon nombre d'entre-nous.
Pour autant, étions-nous si peu "professionnels" que nous les avons mal goûté, mal interprétés et que nous n'avons pas su attendre ces "grands vins", pour reprendre tes mots ?

NON ! Nous les avons abordés chacun, l'un après l'autre ou en match. Et nous en avons tous parlé sans la moindre influence extérieure puisque toutes les étiquettes étaient cachées. Aucun autre élément n'est venu "polluer" notre analyse des vins présentés, notamment le prestige des étiquettes.

Tous les vins ont été remarquablement préparés. Aucune bouteille défectueuse, les vins étaient totalement accessibles et nous avons pu interpréter, avec nos idées, nos réferences, notre vécu, chaque bouteille comme si c'était la première. En prennant soin de rincer nos verres et nos papilles, de prendre notre temps, de confronter nos idées avant chaque nouvelle apparition.

OUI ! Des bouteilles ont déçu ! NON ! ce n'est pas faire offense à Monsieur ROUSSEAU que d'écrire que son Cazetiers nous a beaucoup interrogé.

Il y a beaucoup à dire et je me fendrai prochainement de mon CR, sans complaisance, bien entendu.;)

Vincent

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3662
  • Remerciements reçus 2

rzac23 a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Vincent (tu)

Jean Luc y va toujours de sa petite réflexion à la parution de nos joutes. Je suis satisfait que cette fois ci nous n'ayons pas été qualifié de soiffards comme ce fut le cas après "Ballade en Côtes de Nuits", il a été plus...diplomate.


Franck L. "Patatement vôtre"
LPV Haute Normandie.
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 133
  • Remerciements reçus 0

GoT a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Au moins vous luttez à votre manière contre la sur-consommation d'eau des pays industrialisés... vous avez été "éco-citoyens" l'espace d'un après-midi! :D

Les Français sont si fiers de leurs vins qu'ils ont donné à certaines de leurs villes le nom d'un grand cru.
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1075
  • Remerciements reçus 3

amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Je suis d'accord sur le côté un peu simpliste des notes; en général je mets des notes sans les publier, seulement en dehors du côté relatif de la chose, je remarque que ça me donne des points de repères indéniables, surtout lorsque les vins sont nombreux. Alors certes, ça ne veut pas dire grand chose, mais le peu de choses que ça me dit me donne quelques orientations significatives.

Pour le NSG de Mugnier, je ne retire rien; je suis très amateur de pinot noir, mais j'attends autre chose d'un premier cru d'un NSG. Pas convaincu sur cette bouteille, mais on en reparlera dans quelques années, je pense.

La dégustation a été exceptionnelle! Je souhaite à quiconque d'avoir bu ce que Pierre nous a ouvert!
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1075
  • Remerciements reçus 3

amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Etonnant que cette dégustation engendre de telles réactions un peu polémiques et surtout complétement connectées de ce qu'on a vécu! C'est un rapport sain de ne pas servir directement des étiquettes, on ne fétichise pas, on n'idéalise pas, il faut rappeler ce truisme: on boit du raisin, du terroir, parfois de prestige. C'est vrai que Pierre a le don de sortir des bombes tranquillos, mais précisément, je pense que c'est une vraie chance d'aborder le vin comme ça.

Quant à une certaine naïveté face à la distribution de notre ami, à un manque d'expérience, comme le dit Vincent, Yquem et Mouton en jumeaux sur des millésimes différents, c'était une première, peut-être une dernière... et si cette naïveté était de l'exigence, de l'authenticité, de la simplicité.

On boit son Mouton en costume cravate ou en slip, l'essentiel, c'est l'émotion, le plaisir, la satisfaction esthétique. Comme pour Vincent, je n'ai pas eu l'impression de passer à côté d'un seule bouteille, sauf peut-être de l'eau gazeuse (:P)

PS: sur son blog, Hervé Bizeul raconte comment une soirée avec dégustation à l'aveugle a un peu dégénéré quand celui-ci ne voulut pas montrer les étiquettes qu'il avait servies, je trouve ça un peu excessif, mais je comprends quand même ce qui était en jeu.
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4619
  • Remerciements reçus 142

aquablue a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

Hé bien moi j'aime !!! J'aime ces rencontres et les CRs, qui me rappelent une certaine soirée récente vécue dans le sud ;). J'aime aussi les dégustations à l'aveugle car on peut ressentir sans être influencé, comme le dit si bien laurent (même si je lui en veux car la dernière fois il m'a dit préféré le CR Cote Brune 2004 de Jamet au La Landonne 2004 de Guigal car celui ci était trop jeune :? Comme quoi le prestige de l'étiquette ne l'influence pas et c'est tant mieux)..

Vincent a vraiment très bien transcrit l'esprit de la dégustation (tu).. Je suis vraiment en phase.

Effectivement je ne note pas (je ne noterai certainement jamais car je ne m'en sens pas la compétence) et préfère donner des appréciations (bien, moyen, très bien, etc ...) mais le plus important ici est ce qui transparait:
Pierre a voulu partager et faire partager des moments exceptionnels à ses amis, qui ont vécu ces instants et qui s'en souviendront pendant des années comme des moments magiques de partage et de bonheur. Après, ces moments sont peut être excessifs, mais comme je suis moi même un garçon excessif de temps en temps :D, cela ne me dérange que peu...

Je ne connais aucune des personnes présentes ce jour mais ces CRs me donnent envie de les rencontrer et de partager quelques moments et quelques bouteilles, ce qui n'est déja pas mal..

Merci donc les gars de ces CRs et bon anniversaire à Pierre ;)

Rmq: comme déja dit sur un autre fil, j'ai eu la chance de boire (une fois) Pichon Baron 88 et j'ai vraiment aimé ce vin remarquable de fraicheur. J'ai l'impression que tous ceux qui l'ont bu (thierry il y a peu par exemple) ont le même sentiment...
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80908
  • Remerciements reçus 6380

oliv a répondu au sujet : Re: Le sacre de Pierre (Vetshow a 30 ans) : "Quantum infinitesimal aromatique"

" Quand tu es sur les étoiles tu gueules quand tu vas sur la lune"

Grandiose aphorisme qui mérite de passer à la postérité ! (tu)(tu)
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck