Nous avons 1029 invités et 7 inscrits en ligne

Domaine Agarrus - Serge Scherrer

  • ALouis
  • Portrait de ALouis Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 516
  • Remerciements reçus 6

Domaine Agarrus - Serge Scherrer a été créé par ALouis

DOMAINE AGARRUS




Domaine Agarrus
Serge Scherrer
23 Chemin de Garrian
30700 Vallabrix
Tél. : +33 (0)4 66 68 29 21
Portable : +33 (0)6 70 78 06 66

* Facebook Domaine Agarrus





Un domaine fondé en 2007 lorsque Serge Scherrer, ancien facteur alsacien reconverti dans la viticulture oar passion achète 4 hectares de vignes en pleine garrigue aux alentours d'Uzès. Il a pu s'agrandir depuis.
Tous les vins sont certifiés Bio et pourraient presque l'être en biodynamie.Le soufre est présent à faible dose (environ 25 mg/l), sauf sur sa cuvée de Grenache sans soufre.

Le domaine produit une gamme de cuvées évolutive qui se compose en 2014 comme suit :

Les rouges :
AOC Duché d'Uzés - Les Toiles
65% Syrah, 25% Grenache Noir, 10 % Cinsault

IGP Cévennes - La Vigne du Facteur
50% Syrah, 40 % Grenache Noir, 10% Carignan
Un vin de soif parfait, d'une torchabilité à toute épreuve.

Vin de France - L'Insoumis
100% Carignan

Vin de France - Les Vigneronds et les Vignereuses
100% Grenache sans soufre

Le blanc :
IGP Cévennes - La Cigogne et le...
100% Grenache Blanc
Un blanc sec et et tendu comme un riesling ;)

Des vins d'un superbe rapport qualité/prix.
23 Nov 2014 19:04 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 89
  • Remerciements reçus 1
IGP Cévennes "La Cigogne et le..." 2014, Domaine Agarrus

Le nez est discret mais séducteur, vraiment alléchant. Je perçois de la mirabelle et du foin. En aérant le vin dans le verre, il révèle toute sa fraîcheur (caillouteux). C'est droit et gourmand, avec des traces d'oxydation, qui ne gâchent rien.
La bouche tient toutes les promesses du nez: le vin est tout en tension, avec une fraîcheur contre-balancés par une joli matière. On retrouve la même aromatique qu'au nez, avec un petit côté empyreumatique supplémentaire. Le vin allie profondeur, gourmandise et buvabilité. Pour ce qui est de la finale, il y a de beaux amers et une puissance presque tannique.
C'est un vin avec du caractère et de plaisir.

Bravo à Serge Scherer!

Bois du vin, t'auras des copains.
11 Jui 2016 14:49 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 374
  • Remerciements reçus 815

Réponse de olivier30210 sur le sujet CR: Domaine Agarrus L'affranchi 2015

J'ai découvert les vins de Serge Scherrer au salon des vins naturels de Saint Quentin la Poterie il 'y a un mois environ.
Serge Scherrer est un ancien facteur alsacien venu s'installer à quelques kilomètres d'Uzès.

Fichier attaché :


L'affranchi est un 100% grenache cultivé et vinifié en agriculture biologique. A la première gorgée on comprend que cet affrachi est un vin de soif, et glou, et glou... En bouche c'est très gourmand avec des arômes de fruits noirs et d'épices. Vin tendu, sur la vivacité et la fraicheur. Idéal sur un bbq après un petit passage par le frigo. 10 euros très bon RQP.

Au milieu du pacifique 15°S 147°O
15 Jui 2016 00:05 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 374
  • Remerciements reçus 815

Réponse de olivier30210 sur le sujet CR: Domaine Agarrus - L'affranchi 2015

CR: Domaine Agarrus - L'affranchi 2015

Belle cuvée mutlticépage (carignan, cinsault, grenache et syrah) tout en douceur et en gourmandise, estampillée Duché d'usés.
C'est la bouteille la plus classique dans le style que j'ai pour le moment bu de ce domaine, et c'est celle qui m'a le plus plu.
Le nez est sur le fruit rouge (mure), la bouche est soyeuse et bien équilibrée toujours sur le fruit rouge et la garrigue. Ce n'est pas d'une grande complexité, mais c'est super gouleyant et très frais. Belle longueur. Joli vin bien fait 9 euros.

Au milieu du pacifique 15°S 147°O
22 Oct 2016 13:51 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2903
  • Remerciements reçus 10

Réponse de Jean-Marie Cade sur le sujet Dom. Agarrus - La cigogne et le ... - 2014 -

CR: Dom. Agarrus - La cigogne et le ... - 2014 - IGP Cévennes
100% grenache blanc

Un pur grenache qui est manifestement dans le haut du panier de cette catégorie de vin. La fraîcheur et l'acidité subtile m'incline vers un excellent sec d'Alsace. Oui je sais, la cigogne et le facteur Scherrer, et pourtant...

C'est un bouquet floral sobre et précis, avec des pointes de fruits: mirabelle, ananas et en finale une note citronné toute en finesse.
L'équilibre du vin est parfait, il procure grand plaisir à table.

Pour jouer cartes sur table, j'avoue m'être trompé de flacon pour accompagner une boîte chaude. Tant pis pour le Jura, et la surprise est dans l'excellent accord de cet improbable duo. Dans le genre, j'avais dans testé favorablement dans le passé, un tandem riesling/Mont d'Or, comme quoi...

Très bien ce sudiste, avec en prime, un rapport q/p qui décoiffe !
30 Déc 2016 20:24 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Juanives sur le sujet Domaine Agarrus au salon Les Vertivinies 2019

Bonjour,

Belle nouvelle, l'année dernière Mas de L'Erme fut une sympathique surprise, CR: Aggarus cette année, bravo à l'association !

Je suis ravi d'y retrouver Serge Scherrer. J'ai eu le plaisir de le rencontrer en novembre dans son chai à Saint Quentin.
J'y allais avec pour repère sa cuvée en AOC Duché D'Uzès "Les Toiles" dont je me délectais depuis 14.
Quelle chaleureuse rencontre.
Je ne sais pas encore si mes commentaires auront leur place sur ce post, tant pis je me lance.
Pas de prise de notes, ici tout sonne bon je vous fais part de mes choix (à moi) parce qu'il faut en faire:

- Son rosé "Chapeau de Paille": Très belle vinosité, fruité, c'est élégant: en le découvrant cela m'a appelé tout de suite à cuisiner, mhh avec des gambas grillés. C'est marrant parce que lorsque je l'ai goûté j'ai pensé à un autre vigneron du secteur, Claude Gendrot, qui fait aussi des rosés dit de gastronomie. Tiens ce sont de grands copains, le monde est petit...

- La vigne du facteur: Gourmand à souhait, l'aération le bonifie. Il ouvre la gamme mais c'est bien fait.

- Cuvée Claux d Ozon 2017. Puissant mais savoureux assemblage Grenache Syrah et Tempranillo.
Fruits noirs réglisse. C'est puissant, à l'aveugle, je le place en Espagne; et non .
Ce sont des terres récemment acquises, mais il en tire déjà un beau potentiel. A table il faut une cuisine sudiste, je pense à une Gardiane. La carafe est à associer.

Les Toiles 2017: dans la continuité des autres millésimes (j'ai adoré 2015). Dominante Syrah avec Grenache, Cinsault? C'est complexe, on se colle la langue au palais, j'aime ce fruité épicé. Quand on connait les températures locales; on se dit que l'exposition doit être au nord ? et on ne peut que saluer le travail pour garder une telle fraicheur dans le verre. Et c'est long, long. Moins de 10 euros, je reste conquis.
Bon et bien ce sera trois cartons...
Pour ma part je l'épaule deux bonnes heures avant. Le lendemain; aucun jeu, on reprend sur une sympathique histoire qui continue.

L'Equilibriste 2016: 100% Syrah. Encore différent, assez floral, sur la violette, toujours cet équilibre, très élégant. Pour en avoir bu une dernièrement, je pensais à des souvenirs de Cornas pourtant bien plus haut.
C'est une cuvée récente, 2nde année. Les raisins proviennent du coeur d'une parcelle, énorme tri, et on le comprend. Un peu plus cher, autour de 15e mais top.
J'espère que cette cuvée sera présente pour en reprendre.

Bon et bien à bientôt au salon !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cyresne, Jean-Loup Guerrin
10 Mar 2019 11:32 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 180
  • Remerciements reçus 83

Réponse de Cyresne sur le sujet Dégustation du domaine Agarrus

Voici les notes de ma degustation de ce jour :

2 blancs
- l'un avec du Colombard et du grenache, aromatique fenouilh, asssez gras
- le second 100% grenache blanc, plus tendu, j'aurais pense a un chenin du sud
les 2 sont remarquables de buvabilité

Le rosé Chapeau de paille 50% de grenache, 25% de syrah, et le reste majoritairement du carignan
La buvabilité frappe encore, mais c'est long, grace à de beaux amers obtenus sans doute avec un brin de sous maturité

On passe aux rouges :

Insoumis
Carignan effectivement insoumis, avec une pincée de volatile qui a amené Serge a filtrer le vin pour que cela reste dans les limites de l'acceptable.
Avec 50% de raffle, il a du caractère et un beau fruit derrière.

Le Grenache de la vigne du facteur :
Belle structure, sur l'élégance

Clos d Ozon 17
50% de syrah, 35% de grenache, 15 % de tempranillo, 19 jours de macération
J'aime cet équilibre et je sais que ma douce aussi. 8 /10€ Rapport prix plaisir imparable. Je commande

Les toiles 18 -
AO Duché d'Uzes - 21 j de macération
Très beau vin, légère rafle ou des tanins gentiment anguleux, une cuvée que je trouve plus ambitieuse qui nécessiterait un peu de garde mais Serge n'est pas de cet avis. J'encave

L Équilibriste
Une selection des meilleurs Syrah sur un sol plus argilo que calcaire
Un vin Profond malgré seulement 9 jours de macération - C'est mur, les tanins sont très doux, beaucoup de matière. Cette fois Serge recommande la garde. Cela pourrait devenir une grande surprise.

Serge Scherer indique qu'il vient d'acheter un beau terroir de vieilles grenaches sur calcaire et qu'il va aussi planter (cinsault, macabeu...)
Il va être intéressant de suivre la montée en gamme de ce domaine.

Le constat a date :
Une gamme cohérente, des vins hautement buvables, des prix angéliques ("militants" dirait le vigneron), une approche très propre (voire nature sans le dire et sans déviance), un accueil chaleureux malgre une charge de travail démente (10ha tout seul...) :
==> un domaine dont on devrait plus parler et pas seulement quand on parle des vins du Gard.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, RVincent
07 Aoû 2020 01:15 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 146
  • Remerciements reçus 117

Réponse de Kaldébaran sur le sujet Dégustation du domaine Agarrus

Je me demande pourquoi ce sujet n'a pas 20 pages au moins. Ce domaine est de très grande qualité. Découvert grâce à LPV (je cherchais quelques domaines sur Uzès en allant voir ma grand mère qui habite par là-bas), j'ai décidé de m'y rendre il y a une quinzaine de jours. Ravi de l'accueil chaleureux de Serge qui est d'une gentillesse remarquable et d'une culture inépuisable. Son histoire est atypique, que sa cuvée du facteur raconte à elle seule.

Je ne vais pas être très précis dans mes commentaires de dégustation, mais je suis juste tombé sous le charme de ses vins et à prix dont le RQP est presque inégalé (mention spéciale au Clos des Grillons pour moi).

Le blanc Autres Horizons, mélange de Grenache blanc et de Colombard, est très intéressant de part son équilibre entre rondeur du grenache et acidité du colombard. Le vin est homogène, l'ensemble est maîtrisé, c'est très plaisant.
Le second blanc, la cigogne et le... m'a mis sur le cul. Il a un nez plus distingué, plus parfumé limite infusé. En bouche, c'est un peu plus rond et un peu moins tranchant, mais c'est divin d'équilibre. J'ai pris une claque. Je l'ai redégusté le 13 décembre et là il me semblait plus tranchant que lors de ma première dégustation. Je pense qu'il gagne à être bu à 12°C pour apprécier sa rondeur.

Le rosé offre un vin de plaisir, pas si "simple" que ça. Il a cette petite amertume qui lui apporte raffinement et longueur. Ce n'est pas un IMMENSE rosé, mais il est très correct et se démarque de la mêlée aisément. Pour ce prix, foncez !

Les rouges... que dire...
L'insoumis, ce 100% Carignan, est plein de vivacité. Je n'y ai pas trouvé de volatile personnellement, le vin est un cocktail de fruits avec des tanins imperceptibles. Il est à noter que le vin n'a pas été élaboré à l'aide d'une macération carbonique, ce qui a le don de me surprendre au vu du résultat. C'est très très bon.
L'Affranchi, le 100% Grenache, m'a par contre semblé un peu déséquilibré. Moins éclatant que l'Insoumis, il pâtit de la comparaison avec le précédent. J'aimerais le goûter une autre fois pour voir s'il s'avère plus à son avantage
La Vigne du Facteur, sa cuvée emblématique, est plus consensuelle. Après avoir dégusté les deux premiers rouges, c'est étonnant de retrouver quelque chose de + classique mais tout aussi qualitatif. C'est un peu plus structuré, c'est élégant, toujours à prix doux. A consommer dès maintenant ou à attendre 3-4 ans sans soucis.
Le Clos d'Ozon fait de la place au Tempranillo en petite quantité. Inattendu, mais intéressant. Les tanins sont plus francs, plus fougueux, le fruit est davantage noir. La structure lui offre une belle longévité. En l'état, il se boit plutôt bien mais je pense qu'il se dégustera mieux avec quelques années de garde ou un carafage.
Les Toiles est un vin élégant, raffiné. Malgré une pointe de réduction, j'ai été immédiatement séduit par sa finesse en bouche. On a là un très joli vin.

Merci Serge pour ces belles cuvées ! Un conseil : allez-y ! J'ai grand joie à rentrer ses cuvées pour l'ouverture de mon petit bouiboui.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, RVincent
14 Déc 2020 21:14 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6552
  • Remerciements reçus 4247

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet CR: Domaine Agarrus - "A Capella" Duché d'Uzès 2021

CR: Domaine Agarrus - "A Capella" Duché d'Uzès 2021

On m'a offert un verre de ce  vin.
Viognier, grenache blanc, roussane. 11.5°
Nez assez light qui évoque le viognier, c'est assez subtil.
Bouche ronde, fraîche, simple et bien équilibrée.
Finale courte avec une lègère amertume végétale plutôt bienvenue.
Simple, original et glou glou.


 

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, RVincent
21 Jan 2023 15:29 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9142
  • Remerciements reçus 16235

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Visite et dégustation au domaine Agarrus

J’ai passé quelques jours tout près d’Uzès et j’ai naturellement cherché des avis sur LPV pour voir si un domaine était intéressant à visiter. Le domaine Agarrus sortait du lot mais j’en ai parlé à l’ami Vivien qui m’a aussitôt envoyé une courte liste où ce domaine sortait également en tête d’après lui. Il n’avait pas fait de CR mais avait rencontré Serge Scherrer et en gardait un excellent souvenir.
Je prends donc rendez-vous, ce qui est obligatoire si on ne veut pas trouver porte close.
Et, déjà, il faut la trouver, la porte !
L’adresse a changé depuis la création du fil (merci à un administrateur de la modifier) : c’est 169 avenue Pierre de Cabissole à Saint Quentin la Poterie.
Ensuite seul Google Maps vous conduit au bon endroit.
Le n° de portable de Serge Scherrer, lui, n’a pas changé, et cela peut aider pour réserver puis éventuellement se faire guider…

La rencontre a donc lieu et l’homme est éminemment sympathique : il a des idées qu’il défend mais sans en rajouter, est également d’une grande franchise et très à l’écoute. On a beaucoup parlé de vin mais aussi abordé d’autres sujets comme la région d’Uzès, qu’il a adoptée et qu’il défend pour sa beauté, son climat et ses produits de terroir.

Sa cave se situe dans un grand hangar qu’il loue. Elle comprend des dizaines de cuves de tailles différentes car chaque parcelle est vinifiée séparément.
La belle dégustation va comprendre huit cuvées, sur douze produites (quatre en  blancs, une en rosé et sept en rouge).
12,5 ha sont en production sur 14,5 qui appartiennent au domaine. Celui-ci s’est donc encore agrandi depuis le CR de Cyresne (août 2020) car Serge Scherrer n’a pas pu laisser passer de belles parcelles à la vente, avec des terroirs très intéressants (ex : viognier sur grès métamorphique riche en quartz et en fer).
Il envisage de planter des cépages anciens mieux adaptés au réchauffement climatique (ex : aramon) et a maintenant une employée pour l’aider, car les journées n’ont que 24 h !

Sa philosophie est de rechercher la fraîcheur dans ses vins : il est aidé en cela par la silice de sable que l’on retrouve un peu partout dans cette zone géographique, et ses choix se portent sur des maturités non poussées, des pressurages rapides et des cuvaisons courtes.
Il cherche aussi l’authenticité dans ses cuvées : élevages quasiment intégralement en cuves, très peu de soufre (typiquement uniquement 2g / hl à la mise), et protection obtenue avec un peu de CO2. Il est en route vers la biodynamie, au sein d’un groupe de vignerons amis.

Comme partout, les vendanges ont lieu de plus en plus tôt (il a cité Laurent Meynadier, bien connu des LPViens, qui a vendangé certaines parcelles en juillet), ce qui peut poser un problème pour la maturité phénolique. Les vendanges sont effectuées à la main sur toutes ses parcelles.
Une autre conséquence du réchauffement climatique est que la fermentation malolactique démarre parfois pendant la fermentation alcoolique, ce qui peut provoquer une montée de l’acidité volatile.

En 2022, le domaine a vu sa récolte chuter d’un tiers par rapport à une récolte normale, à cause de la grêle et d’un incendie.

La vente se répartit en trois parts à peu près égales : 1/3 sur place, dont beaucoup à des habitants de son village (!) mais aussi en profitant des touristes en villégiature, 1/3 aux restaurants et cavistes et 1 /3 à l’export.

Enfin chaque nom de cuvée a sa propre histoire et chaque étiquette est illustrée par un dessinateur ou une dessinatrice de BD, dont il est fan.


IGP Duché d’Uzès - A Capella - 2021
Le nom de la cuvée rappelle le nom du village où se situent les vignes : La Capelle-et-Masmolène.
L’assemblage comprend 50 % de viognier, 30 % de grenache blanc et 20 % de roussanne.

Le nez explose d’arômes fruités et floraux.
La bouche est dotée d’un très léger perlant non gênant. Elle allie une matière savoureuse à une grande tension, et montre même une certaine salinité en finale.
Coup de cœur !


Vin de France - Les Passages - 2021
Le nom de la cuvée fait référence aux passeurs qui aident les migrants à franchir les frontières, notamment d’Italie en France.
La cuvée comprend les mêmes cépages mais à parts égales. Elle est élevée dans des fûts d’Yquem (!) de quatre vins. Le but est de montrer à la clientèle qui aime les Bourgogne blancs qu’on peut faire des vins qui s’en approchent dans la région.

Même si l’élevage n’est pas si marqué, on sent la présence de bois dès le nez, mais c’est en bouche qu’il ressort plus, en aromatique et surtout en lui procurant du gras et de la longueur, mais en réduisant nettement la tension par rapport au premier vin.
Je ne suis pas trop fan.


On passe aux rouges, ayant de moi-même fait l'impasse sur le rosé.

Vin de France - L’Affranchi - 2021
Cette cuvée porte ce nom car c’est la première que Serge Scherrer a réalisée sans aucun ajout de soufre.
Il s’agit d’un monocépage grenache noir issu de vignes sur calcaire.
Seulement 8 jours de macération.

Un vin friand, fruité, très vif, simple mais pas trop léger.


Vin de France - L’Insoumis - 2021
La cuvée est ainsi nommée car le carignan était un cépage mal aimé. Il compose 100% de la cuvée et provient de vignes sur argiles sableuses.

Un nez très appétent, une matière charnue, beaucoup d’acidité, presque trop ? La persistance est belle.


Vin de France - L’équilibriste - 2021
Cette cuvée a été créée en 2015, année où le domaine a failli couler, suite à de gros accidents climatiques. Il a donc fallu un numéro d’équilibriste pour s’en sortir et continuer.
C’est un monocépage syrah, mais provenant de deux parcelles, l’une sur argilo-calcaire et l’autre sur argile.
Les raisins sont égrappés et triés sur table.

Le nez est assez typé syrah avec ses fruits noirs et ses épices.
La bouche est plutôt corsée, alliant belle matière et tension.


IGP Duché d’Uzès - La Vigne du facteur - 2021
Le nom de la cuvée fait référence à l’ancien métier de Serge Scherrer.
L’assemblage se compose de 55 % de grenache, 20 % de carignan, 20 % de syrah et 5 % de cinsault.

Un vin doté d’un très bel équilibre, au grand fruit et à l’acidité bien dosée.
C’est beau !


IGP Cévennes - Claux d’Ozon - 2020
La cuvée prend le nom de la parcelle mais ce n’est pas un Clos !
L’assemblage comprend 50 % de syrah, 35 % de grenache et 15 % de tempranillo !
9 mois d’élevage en cuve suivis d’un an en bouteille.

Un vin ample, avec une matière irréprochable tenue par des tanins fins et une bonne acidité.


IGP Cévennes - Les Toiles - 2020
L’illustration de cette cuvée change chaque année, d’où son nom.
La syrah, sur argile, domine (80 %) dans l’assemblage, avec le complément en grenache.

La maturité et l’extraction sont « un peu » plus poussées que pour les autres cuvées.

« Un peu » est l’expression juste car on reste sur un équilibre remarquable, avec certes un peu plus de densité et des tanins titillants. L’aromatique est bien épicée et la finale toute en fraîcheur.
 
Une série haut en couleurs !

Voilà qui clôture bien une très belle dégustation et surtout un excellent moment passé en compagnie de Serge Scherrer, un vigneron authentique et franc, comme ses vins !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, lbb.contact, Papé, GAET, leteckel, the_ej, RVincent
29 Avr 2023 19:08 #10
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9142
  • Remerciements reçus 16235
CR: Domaine Agarrus - IGP Duché d’Uzès - La Vigne du facteur - 2021

 

Moyennement sombre, la robe semble montrer un début d'évolution  .
Avenant, le nez s'ouvre correctement, mêlant fruits noirs et épices avec une touche de volatile.
L'attaque est fluide et dotée d'un très léger perlant, puis la bouche s'épaissit un peu grâce à des tanins souples et une matière fruitée relativement consistante. On n'a aucune sensation d'alcool (et pour cause : 12,5 ° !). L'acidité la sculpte bien, lui apporte du dynamisme et ouvre vers une finale friande et juteuse.
Bien ++ avec un côté nature indéniable mais réussi.

La limite de l'exercice apparait le lendemain avec une acidité très haut perchée à a limite de l'acceptable. Donc à boire sur un seul repas !

Jean-Loup
29 Jui 2023 13:42 #11
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9142
  • Remerciements reçus 16235

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Agarrus - IGP Duché d’Uzès - A Capella - 2021

 CR: Domaine Agarrus - IGP Duché d’Uzès - A Capella - 2021



C'est un assemblage de 50 % de viognier, 30 % de grenache blanc et 20 % de roussanne.
La bouteille a été bue sur deux jours, et le commentaire correspond au 2ème jour (plus ouvert, moins perlant).

La robe est de couleur jaune citron clair.
Le nez expressif est difficile à définir : le viognier, pourtant très aromatique, ne perce pas de façon évidente et les senteurs ne sont pas courantes. J'y décèle de la pomme, de l'angélique et des plantes aromatiques.
La bouche montre une certaine consistance et surtout beaucoup de fraicheur, celle-ci étant rehaussée par un léger perlant qui apporte du peps. La finale d'allonge honnête est bien savoureuse.
Au bilan, je n'ai pas retrouvé le coup de cœur de la dégustation au domaine (voir un peu plus haut), mais ce vin est agréable tout en sortant de l'ordinaire.
Bien ++

Jean-Loup


 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
09 Aoû 2023 13:39 #12
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 25
  • Remerciements reçus 108

Réponse de Ratatouille sur le sujet CR: Domaine Agarrus - Cévennes - Autres Horizons - 2021

CR: Domaine Agarrus - Cévennes - Autres Horizons - 2021

Un des vins qui a contribué à mon déclic pour cette passion !
Robe transparente, belle aromatique au nez, ça glisse tout seul ! Peut-être un léger manque de structure, mais parfait pour se mettre en bouche !
Ce n'est pas la première fois que j'en goûte. Jamais déçu, rapport Q/P au top (environ 10 patates). La vigne du facteur 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
26 Sep 2023 15:04 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9142
  • Remerciements reçus 16235

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Agarrus - Vin de France - L'Equilibriste - 2021

CR: Domaine Agarrus - Vin de France - L'Equilibriste - 2021

 

Voici ce que j'écrivais lors de ma visite au domaine en avril dernier :

Le nez est assez typé syrah avec ses fruits noirs et ses épices.
La bouche est plutôt corsée, alliant belle matière et tension.

Malheureusement je ne peux reprendre que la première phrase.

La robe est sombre et jeune.
Le nez s'ouvre bien sur des fruits noirs et des épices, avec une volatile assez présente.
C'est l'acidité qui marque la bouche : vibrante diraient les afficionados des vins nature, dominante pour moi. La finale est empreinte d'amers prégnants et désagréables.
Le lendemain, les amers ont quasiment disparu mais l'acidité se montre stridente.
ED au bénéfice du doute, mais je m'inquiète pour mes deux autres bouteilles...
Même s'il y a un léger mieux à table, le compte n'y est pas...

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bibi64, Ilroulegalet
06 Déc 2023 11:55 #14
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9142
  • Remerciements reçus 16235

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Agarrus - IGP Duché d’Uzès - A Capella - 2021

CR: Domaine Agarrus - IGP Duché d’Uzès - A Capella - 2021

 

La robe est de couleur paille mais pas trop claire.
Le nez peu expressif distille quelques fruits blancs, notamment la pomme, et des notes d'agrumes.
La bouche est très perlante mais une forte agitation dans le premier verre et dans la bouteille pour les verres suivants fait disparaître le gaz. Le fruité se cache derrière une énorme tension vibrante et une certaine amertume, surtout décelable dans la finale d'allonge appréciable. C'est un vin de caractère qui ne peut dénier son caractère nature, mais sans défaut. J'aimerais bien voir ce que cela a donné dans un millésime plus confortable tel que 2022.
Bien +

Le vin se civilise (3,5 / 5), avec une acidité moins marquée, sur une quiche au chèvre et aux épinards.

Edit : la deuxième moitié a été bue le lendemain et l'aération lui a fait le plus grand bien ! L'acidité, que j'aurais pu qualifier de mordante le premier jour, s'est apaisée pour atteindre un point d'équilibre bien plus intéressant.
Bien ++

Jean-Loup


 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
17 Jan 2024 09:19 #15
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9142
  • Remerciements reçus 16235
CR: Domaine Agarrus - IGP Duché d’Uzès - La Vigne du facteur - 2021
 
Fichier attaché :


Une bouteille différente à bien des égards de celle bue en juin 2023.

La robe est relativement claire et fait plutôt jeune cette fois-ci, avec ses reflets violacés !
Le nez s'ouvre sur un fruité acidulé, teinté d'arômes plus sombres de garrigue et de fumée.
La bouche se révèle fluide et agréable, rien ne dépasse, les saveurs fruitées habillant un charnu appréciable. L'acidité est certes là, mais aucunement gênante, et le côté nature décelé l'an dernier est évanoui, y compris dans une finale pure et effilée.
Bien ++ / Très Bien

Jean-Loup

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé
14 Fév 2024 13:44 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck