Nous avons 1420 invités et 56 inscrits en ligne

Berges de l'Yvette - Acte 8 : Vallée de la Loire

  • Gibus
  • Portrait de Gibus Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 282
  • Remerciements reçus 936
Le thème de la journée : Vallée de la Loire

Pour la première fois depuis que nous nous réunissons, nous avons décidé de suivre un thème alors que d’habitude les apports des uns et des autres sont totalement libres. Chacun a suivi cette règle scrupuleusement et aucun « pirate » n’a fait son apparition, malgré une autorisation préalable.Michel, encore une fois, a gentiment proposé de nous accueillir  et s’est chargé de la cuisine, entrée et plat de résistance. 

Au programme de cette journée, 20 bouteilles, toutes servies à l’aveugle.
Mes commentaires, dans l’ordre de dégustation sont les suivants : 

D’abord des bulles pour l’apéro pour accompagner les nyamas-nyamas traditionnels constitués ce jour d’olives aux amandes, de poivrons farcis à la fetta, de crème d’artichaut au basilic frais, d’anchoïade au  citron et basilic, de purée de tomate et poivrons aux pignons et d’andouillettes 5A cuites au barbecue 

Vin n°1 :  La Folie Lucé - Pet Nat

100% Cabernet Franc

Couleur rosé clair.
Aromatique d’intensité moyenne, sur des fruits rouges principalement.
L’attaque est souple avec des bulles fines agréables. Le corps en ½ structure propose une bonne tenue en bouche.
J’ai trouvé ce vin très plaisant, facile à boire. Il a constitué une bonne entrée en matière. 

 

Vin n°2 :      Domaine Michel Brégeon -  ÇAVODIX

Cépage 100%  - Egiodola : croisement des cépages  Tinta da Madeira ( il semble que ce ne soit pas le Fer Servadou) et Abouriou
Méthode traditionnelle – Brut


Philippe nous a prévenu, on est là dans l’original. Un cépage totalement inconnu, une couleur rouge grenadine très foncée assez surprenante.

Le nez d’intensité moyenne est sur les fruits rouges avec un peu de végétal.
L’attaque est ferme avec des bulles quasi inexistantes. Une petite rondeur en bouche se profile mais rapidement une sensation fortement pimentée, pas très agréable, envahit le palais. Pas d’arôme dominant.
Je n’ai donc pas apprécié ce vin qui reste assez étrange pour moi. 

 

Vin n°3 : Les Terres Blanches – Vins du Thouarsais – ANCESTRAL - 2019

100% Chenin - Brut – méthode ancestrale

Couleur jaune citron claire.
Le nez est assez aromatique, agrumes et fleurs blanches.
L’attaque est franche avec des bulles très présentes qui s’estompent ensuite. On a une bonne présence en bouche avec des arômes moins marqués qu’au nez. Légère amertume en fin de bouche qui relève la finale.
C’est bon et bien fait. 

 

Place à l’entrée : après cette entrée en matière, dégustée à l’extérieur, nous passons à table pour déguster un excellent foie gras frais préparé magistralement par Michel.

Une belle série de blancs nous attend alors:

Vin n°4 : Bruno Cormerais – Muscadet Sèvre et Maine – Bruno – 2010

100% Melon de Bourgogne – sol de granit de Clisson – Elevé 9 ans sur ses lies en cuve

Couleur jaune citron.
Les arômes sont bien présents au nez, de type agrume avec une pointe de végétal.
L’attaque est d’abord soyeuse, presque moelleuse mais on note une bonne tension qui tient le vin en bouche. Du gras lui donne ainsi une belle structure. La longueur est bonne. Cependant on ne perçoit que peu d’arômes en bouche avec une très légère amertume qui laisse une impression de déséquilibre et limite le plaisir. Pourtant toutes les caractéristiques sont bonnes.
Décidément, j’ai beaucoup de mal à apprécier les Muscadets. 

 

Vin n°5 : Le Clos des Mailles – Anjou – 2019

100% Chenin – terroir de roche de schiste à phtanites

Couleur jaune citron.
Nez d’intensité moyenne.
L’attaque est franche et très présente avec du gras. On sent quelques discrets arômes d’élevage. Le vin propose une belle structure avec une bonne longueur. L’ensemble présente un bel équilibre en bouche qui rend ce vin très agréable.
J’ai aimé.

 

 Vin n°6 :  Domaine Mélaric – Saumur - Clos de la Cerisaie – 2016

100% Chenin – sol d’argiles limoneuses et roche mère de craie tuffeau

Couleur jaune doré clair.
Un nez très aromatique plutôt sur les fruits jaunes, l’abricot et la mirabelle.
L’attaque est franche avec du gras, un beau volume et des arômes de fruits légèrement exotiques tel que la mangue. Bonne longueur.
Un vin agréable que j’ai aimé.

 

 Vin n°7 : Domaine des Baumard – Savennières - 2001

100% Chenin

Couleur dorée tirant sur l’ambre.
Arômes de coing et de fruits un peu confiturés voire confits. On perçoit aussi une légère oxydation que l’on attendait un peu au vu de la couleur foncée.
Attaque franche, tendue avec les arômes du nez bien présents. Bonne longueur.

La discussion a été animée pour savoir si le vin était au-delà de la limite ou pas. « Daubé » pour certains extrémistes, pas du tout pour d’autres. Pour ma part la petite oxydation et la couleur montraient une évolution prématurée même si le vin avait conservé des qualités. Mon plaisir a donc été mitigé. (je reste diplomate car c’était un apport de notre hôte).  

 

Vin n°8 : Domaine de la Bergerie – Anjou – Zerzilles - 2017

100% Chenin

Couleur jaune citron.
Arômes olfactifs typés agrumes principalement.
Attaque franche avec une bonne tension tout en présentant une sensation légèrement acidulée. La corpulence est moyenne avec cependant une belle présence en bouche.
Ce vin est très agréable avec un bel équilibre lié à une bonne tension alliée à une aromatique présente.
J’ai aimé. 

 

Vin n°9 : Domaine de Bellivière – Jasnières - Calligramme – 2016

100% Chenin – argiles à silex sur tuffeau

Couleur jaune doré clair.
Les arômes sont bien présents au nez avec des agrumes et des fruits jaunes.
L’attaque est franche, un peu explosive avec une belle tension, du gras et beaucoup de présence en bouche. Il est très long. On a là un vin superbement équilibré avec beaucoup de classe.
C’était une découverte pour moi et j’ai beaucoup aimé. 

 

Place aux rouges maintenant pour accompagner une série de viandes (dont onglet de veau délicieux) et de saucisses. 

Vin n°10 : Les vins de la Madone - Côtes du Forez –Migmatite – 2020

100% Gamay  - planté sur granits appelés « migmatites du Montbrisonnais »

Couleur rouge rubis.
Nez très aromatique sur les fruits rouges et les épices.
Attaque franche , légèrement acidulée avec une belle structure ce qui lui confère une bonne présence en bouche. Le côté épicé ressort agréablement.
Un beau Gamay bien expressif. J’ai aimé. 

 

Vin n°11 : Clos Rougeard – Saumur-Champigny –Les Poyeux - 2007

100% Cabernet Franc – sol argilo calcaire mêlé de sables éoliens

Couleur rouge grenat.
Le nez, très aromatique, présente des arômes de fruits noirs mûrs et confits avec des nuances de fumée. A cela s’ajoutent des arômes d’évolutions de type sous-bois. On a aussi un peu de végétal qui vient en complément. Bref, une superbe complexité aromatique.
L’attaque est pleine, franche bien présente. Les tanins sont fondus et la structure bien que pas imposante permet une bonne allonge. La longueur est grande. C’est un vin parfaitement équilibré avec une belle élégance.
Un plaisir de dégustation. J’ai adoré.  

 

Vin n°12 : Mai et Kenji Hodgson - Vin de France (Anjou)- La Grande Pièce – 2019

100% Grolleau – sans intrant et sans soufre ajouté

Couleur rouge rubis très sombre et opaque.
Très aromatique au nez sur les fruits noirs avec une note épicée.
Attaque franche, tendue avec des tanins présents mais pas dérangeants qui lui confèrent une belle structure. L’aromatique en bouche conserve le côté épicé senti au nez. Belle longueur.
J’ai aimé. 

 

Vin n°13 : Clos de l’Élu – Anjou – l’Aiglerie – 2015

100% Cabernet Franc – terroir de schistes
Le Clos de l’Elu s’appelle maintenant Terre de l’Elu car le domaine a décidé de sortir du carcan de l’AOP et ne peux donc plus utiliser le terme Clos.


Couleur grenat.
Le nez est d’intensité moyenne, principalement sur les fruits noirs avec une touche de végétal. Un peu de grillé ressort également.
L’attaque est franche avec une bonne tension. On sent des arômes de sous-bois et les tanins sont très présents, un peu trop car ils resserrent la fin de bouche. On a une grosse structure en bouche. 

 

Vin n°14 :  Domaine des sables verts – Saumur-Champigny –Chaintres – 2019

100% Cabernet Franc – sol argilo-calcaire

Couleur rouge rubis.
Bonne intensité aromatique au nez. On est sur les fruits noirs principalement.
L’attaque est franche et soyeuse avec une bonne tension. Les tanins sont présents mais fondus. Belle structure en bouche et bonne longueur.
Un joli vin. 

 

Vin n°15 : IGP Val de Loire – Domaine Bonnigal-Bodet - Bras d’Aunis – 2018

100% Pineau d’Aunis

Couleur rouge grenat.
Nez d’intensité moyenne, sur les fruits rouges.
L’attaque est franche , acidulée, tendue avec les arômes de fruits qui ressortent en bouche. Bonne structure avec des tanins fondus. La fin de bouche propose une bonne tenue. Belle longueur.
Un vin très agréable que j’ai aimé. 

 

Vin n°16 : Chinon – Bernard Baudry – Le Clos Guillot – 2009

100% Cabernet Franc

Couleur rubis avec le disque orangé.
Le nez est très aromatique sur les fruits noirs, le sous-bois et un peu de fumé et de grillé en arrière-plan.
Attaque franche et tendue. On a une belle présence en bouche avec des arômes de fruits bien mûrs. Bonne longueur.
Un beau vin. 

 

Arrive le plateau de fromages variés, ce qui permet de repartir sur quelques blancs. 

Vin n°17 : Didier Dagueneau – Pouilly Fumé –Blanc Fumé de Pouilly – 2007

100% Sauvignon

Couleur jaune doré.
Nez d’intensité moyenne avec des arômes de fruits jaunes murs, de coing et de miel.
Attaque franche avec une bonne tension. Petite trace d’oxydation avec des arômes de noisette. Bonne structure en bouche et bonne longueur.
Un vin plaisant. 

 

Vin n°18 : Domaine de Bellivière – Jasnières - Les Rosiers - 2020

100% Chenin – argiles à silex sur tuffeau

Couleur jaune citron.
Aromatique intense au nez, sur les fruits jaunes.
Attaque franche, tendue, sur les fruits de type agrumes tels que citron/citron confit. Belle structure en bouche. Le vin est très aromatique avec des nuances de fleur et de fruit. Le tout présente un équilibre réjouissant. La longueur est bonne.
J’ai aimé.  

 

Vin n°19 : Domaine Pellé – menetou-salon morogues – vignes de ratier - 2020

100% Sauvignon – roche mère de marne kimméridgienne

Couleur jaune citron.
Aromatique au nez très intense, sur les agrumes avec un peu de végétal.
Attaque franche et tendue. En bouche le vin est aromatique (agrumes + épices/poivre) avec une belle structure. On a de la rondeur en bouche avec de la matière. Bonne longueur.
Un beau vin que j’ai aimé. 

 

Place au dessert maintenant, avec une tarte meringuée au citron et une mousse mangue/passion.

 Vin n°20 : Domaine des Baumard - Coteaux du Layon – Clos de Sainte Catherine – 1997

100% Chenin

Couleur ambrée.
Le nez est très aromatique sur le coing et le miel.Attaque franche, tendue.
En bouche le vin est très aromatique avec un bel équilibre entre l’acidité et la liqueur. Le vin est bien structuré en bouche avec ensuite une bonne longueur.  
Un beau vin, bien conservé qui était parfaitement adapté aux desserts. 

 


La conclusion de cette journée est que tous les vins étaient de bonne qualité et qu’ils se sont tous bien présentés. J’ai pris beaucoup de plaisir sur la plupart des bouteilles avec beaucoup de découvertes de mon côté. Ce thème « Vallée de la Loire » nous a montré que cette région possède beaucoup de producteurs de qualité, avec aussi bien des jeunes pleins d’avenir que des valeurs sûres qui n’ont pas déçu et que la diversité des cépages et des terroirs permet une infinité de choix qualitatifs. 

Merci à Michel pour nous avoir accueillis une nouvelle fois, avec ta simplicité et ta gentillesse habituelles. La cuisine que tu nous as préparée était à la hauteur de la qualité des vins.

Cette journée a aussi été l’occasion de revoir les compagnons de dégustation avec qui il est si agréable de partager ces bons moments.

Patrick
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Benji, Olivier Mottard, PBAES, Jean-Paul B., dt, Super-Pingouin, Jean-Bernard, matlebat, mgtusi, denaire, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, Blog, sebus, Frisette, Med, starbuck, leteckel, jd-krasaki, the_ej, ysildur, DaGau, éricH, Martino, Kiravi
18 Mai 2022 17:27 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3463
  • Remerciements reçus 7102

Réponse de matlebat sur le sujet Berges de l'Yvette - Acte 8 : Vallée de la Loire

Merci Patrick
Thème identique pour nous semaine dernière avec une bouteille commune, mais qui m'a moins plus que toi :-)
Diner du DOP sur le thème Chinon et un pirate, ou corsaire, ou.... de taille : Vosne Romanée Leroy - La Passion du Vin
Par contre, je suis content de lire que toi aussi, tu es majoritairement sur le fruit noir, car je me suis demandé si je n'étais pas passer complètement à côté ce soir là suite à la remarque de Denis..
Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus
18 Mai 2022 18:23 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21910
  • Remerciements reçus 6145

Réponse de mgtusi sur le sujet Berges de l'Yvette - Acte 8 : Vallée de la Loire

Un très grand merci à Patrick pour la précision de son compte-rendu ! Je pense qu'il s'agit d'un droïde mais chuttttt....

J'ai retenu de cette belle journée d'abord le plaisir de nous retrouver, un regret pour Benjamin et Anne qui n'ont pu se joindre à nous, ensuite mes tendances pro-ligériennes se confirment.

Ayant oublié de cracher vers le dernier tiers de la journée, certains vins m'ont totalement échappé, notamment le pouilly de Dagueneau !

Je retiens :

- la grande qualité des vins du domaine de Bellivière que je trouve néanmoins bien trop cher,
- la confirmation du domaine des Sables Verts,
- toujours pas eu l'extase avec le Clos Rougeard que je trouve bon mais pas au dessus de la mêlée,
- le savennières 2001 n'apportait plus le plaisir qu'il eût pu procuré 5 ou 10 ans avant,
- les progrès du cabernet franc en l'espace de dix ans, lorsqu'on compare les maturités du Clos Guillot (2009 pourtant) et du domaine des Sables Verts

et surtout la générosité sans limites de mes camarades, aussi bien dans les apports liquides que solides.

Je retiens que la prochaine session se tiendra à Saint-Rémy !

Je tâcherai de faire quelques CR lors de ma semaine vichyssoise. 

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benji, Olivier Mottard, Super-Pingouin, Jean-Bernard, Gibus, Papé, leteckel, jd-krasaki, Kiravi
18 Mai 2022 19:08 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5567
  • Remerciements reçus 8929

Réponse de starbuck sur le sujet Berges de l'Yvette - Acte 8 : Vallée de la Loire

"Pour ma part la petite oxydation et la couleur montraient une évolution prématurée même si le vin avait conservé des qualités. Mon plaisir a donc été mitigé. (je reste diplomate car c’était un apport de notre hôte)."

C'est les moines qui lui ont jeté un sort parce qu'ils en ont assez de l'entendre railler la prémox beaunoise 

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gibus, leteckel
18 Mai 2022 20:03 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21910
  • Remerciements reçus 6145

Réponse de mgtusi sur le sujet Berges de l'Yvette - Acte 8 : Vallée de la Loire

Je ne pense pas que l'on puisse parler de prémox pour un vin de vingt ans.

Sinon assez étrangement personne n'a apporté de pinot noir
 

Michel
18 Mai 2022 20:11 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2997
  • Remerciements reçus 7839

Réponse de leteckel sur le sujet Berges de l'Yvette - Acte 8 : Vallée de la Loire

Bravo Patrick pour la retranscription. Gros boulot ! 
Et oui, Michel est un type généreux et accueillant 

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, Gibus
18 Mai 2022 22:14 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2977
  • Remerciements reçus 9910

Réponse de Kiravi sur le sujet Berges de l'Yvette - Acte 8 : Vallée de la Loire

Patrick a déjà précisé le contexte, je me passerai donc des préliminaires même si je ne peux m'empêcher de le remercier pour la qualité de sa mise en page.

Des bulles : 

Vin 1 : La Folie Lucé - Pet Nat 2020
Robe rose pâle, nez de petits fruits rouges, bulle fine, vin délicat, une certaine souplesse, simple et agréable, bien pour commencer. 

Vin 2 : Domaine Michel Brégeon - « Çavodix »
Couleur Tavel foncé, Nez d’abord mutique à part quelque chose de végétal neutre (??), une pointe de fruits rouges après un moment d’aération. Ça mousse beaucoup lors du service. « Sans faux col la bière svp » La bulle est du genre massif, abondante. Du volume, peu d’expressivité aromatique à part une finale épicée. Pas mauvais mais pas très bon non plus. 

Vin 3 : Les Terres Blanches - Vins du Thouarsais - Ancestral 2019
Nez de fruits blancs, des fleurs, pointe marine. Bouche vive, crayeuse, développant une aromatique de fruits blancs, structurée par une belle minéralité qui resserre un chouïa la finale. Beaucoup de fraîcheur. C’est bon et un peu plus.  

Des blancs

Vin 4 : Bruno Cormerais - Muscadet Sèvre et Maine - Bruno 2010
Nez fruité mix jaune/agrume, herbe sèche, anis (?), pointe miellée (??). Bouche plutôt ronde d’une certaine suavité. Un peu de gras, joli toucher. Fond de verre sur les fruits jaunes. Le vin est un peu plat sans être mou. J’aurais aimé davantage de vivacité. Longue finale fruitée. C’est bon mais j’espérais mieux. Trop jeune ? Peut-être à revoir avec un poisson en sauce. 

Vin 5 : Clos des Mailles - Anjou 2019
Nez relativement timide, fruité jaune avec quelque chose de l’ordre du foin. Bouche tonique dans un volume pas négligeable, belle acidité, minéralité, fruit qui s’affirme et prend de l’ampleur, un peu de rondeur. Petite astringence finale. Très bon. 

Vin 6 : Domaine Mélaric - Saumur - Clos de la Cerisaie 2016
Nez ouvert sur les fruits jaunes, note miellée. Bouche parfaitement sèche alors que le nez m’avait fait croire à une pointe de résiduel. Belle vivacité, fruit jaune mûr éventuellement un tantinet confit. Finale sur le fruit. C’est réussi. 

Vin 7 : Domaine des Baumard - Savennières 2001
Robe or évolué vers l’ambre. Le vin n’est plus un gamin. Au nez, l’oxydation semble claire. La bouche pourtant pas dénuée de peps confirme. Pour faire plaisir à Michel, disons que si le vin n’est pas mort, il est au moins au stade de l’extrême-onction.
Plaisir plus que très limité. 

Vin 8 : Domaine de la Bergerie - Anjou – Zerzilles 2017
Nez timide, pointe d’agrume. Bouche vive avec pas mal d’acidité, jolie matière, aromatique assez austère, un peu d’amertume, salinité qui resserre la finale. J’aime beaucoup ce type de profil. 

Vin 9 : Domaine de Bellivière – Janières – Calligramme 2016
Nez ouvert sur les fruits, surtout jaunes un peu blancs, bouche très vive à la limite du cinglant, développant une aromatique de fruits acidulés. Vin puissant, tempétueux, à peine amer. Longue finale. Bim, la baffe. J’ai adoré. Pour moi, c’est le blanc de la journée.  

Des rouges

Vin 10 : Les Vins de la Madone – Côtes du Forez – Migmatite 2020
Fruit presque noir, violette, épices. Bouche volumineuse qui pète de fruit mais manque d’un certain confort. Tonique, assez puissant avec une bonne dose d’acidité. Une certaine rudesse massive. Sérieux et structuré, peu tannique. Bon mais sans doute à attendre. 

Vin 11 : Clos Rougeard – Saumur Champigny – Les Poyeux 2007
Robe assez sombre quoique tuilée.Très beau nez, fin, floral, fruits rouges complexes à la fois acidulés et confits avec des arômes tertiaires (mais pas trop) de sous-bois, pointe poussiéreuse. Bouche onctueuse, demi-corps, acidité assez haute, élégance, fruit pas tellement évolué présentant encore une note confite, tanins au grain très fin. Longue finale fruitée acidulée. C’est très bon. 

Vin 12 : Mai et Kenji Hodgson – La Grande Pièce 2019
Nez au fruit nettement noircissant, fleurs, épices. Joli.Bouche dotée une bonne dose d’acidité, dense, présentant une certaine puissance sur un fruit compact, encore assez tannique, relativement rustique. Quelques épices pour compléter le tout. Finale astringente. C’est bon mais sans doute à attendre. 

Vin 13 : Clos de l’Elu – Anjou – L’Aiglerie 2015
Robe légèrement tuilée au pourtour d’un disque grenat.Nez timidement évolué exprimant surtout du fruit rouge et noir bien mûr. Note d’humus.Bouche fraîche, fruitée (touche de fraise), avec la note évoluée pressentie. C’est mûr, assez puissant mais doté d’une rondeur et d’un joli toucher velouté. Les tanins sont présents, mûrs, encore astringents. Très bon. 

Vin 14 : Domaine des Sables Verts – Saumur Champigny – Chaintres 2019
Robe sombre, nez poivré, fruit noir, fond végétal.Bouche fraîche, épicée, puissante, jeune, tanins mûrs. On évoque le côt. Très bien, gagnera sans doute à être conservé quelques années. 

Vin 15 : Domaine Bonnigal-Bodet – IGP Val de Loire – Bras d’Aunis 2018
Nez fruité plutôt rouge cerise mais pas que, pointe cassis, poivre. Bouche offrant une sensation de fraîcheur, de l’allant, du fruit, touche de réglisse, de la puissance et des tanins qui donnent une touche rustique. Longueur moyenne. C’est bon. 

Vin 16 : Domaine Bernard Baudry – Chinon – Le Clos Guillot 2009
Robe sombre à peine évoluée au bord du disque.Au nez on a surtout du fruit à dominante rouge, fond végétal qui envoie une sorte de bouffée fraîche, début d’évolution avec sa touche de sous-bois. Bouche qui confirme la fraîcheur attendue (une constante pour les rouges du jour…), acidulée, fruitée, terreuse. La maturité est belle mais on reste dans le très digeste, touche de poivre. Les tanins pas encore fondus sont un poil séchards. C’est la limite de ce vin mais le lendemain, ils me paraissent arrondis. Evolution due à l’aération ou perception différente ? Jolie longueur. C’est bon le jour J, mieux le lendemain.  

D’autres blancs. 

Vin 17 : Didier Dagueneau – Blanc Fumé de pouilly 2007
Robe or vieilli. Nez nettement évolué mais encore fruité jaune, miel. Il y a de la vie dans le verre.La bouche est vivace, évoluée sur les fruits à coque, miel. Assez longue finale saline. Allez trouver le sauvignon là-dedans…A mes yeux, c’est bon mais avec quelques années de trop. 

Vin 18 : Domaine de Bellivière – Jasnières – Les Rosiers 2020
Aromatique sur les fruits jaunes, les agrumes, les fleurs, pointe fumée. La bouche est assez volumineuse, pleine de sucre résiduel, gourmande, fruitée, manquant peut-être de tonus. Longueur moyenne. C’est bon. A attendre pour un regain éventuel de tension ? 

Vin 19 : Domaine Pellé – Menetou-Salon Morogues – Les Vignes de Ratier 2020
Nez qui sauvignonne quelque peu mais très bien servi par une maturité sans faille, expressif agrume/fruits blancs/végétal sec/caillou. Bouche à la fois vive et ronde, de l’allant et une petite note de gras, le tout dans un ensemble parfaitement équilibré, gourmand et structuré par la pierre. Rétro fruitée acidulée persistante. C’est très bon et ça se remarque alors que le palais commence à fatiguer.
Future grosse quille ?

Un sucre.

Vin 20 : Domaine des Baumard – Côteaux du Layon – Clos de Sainte Catherine 1997
Robe or/ambre. Nez sur le fruit jaune rôti, pointe miellée. Bouche pleine de finesse, gourmande avec son fruité sucré acidulé épanoui et son dynamisme frais plein de délicatesse. C’est très bon, ça ne va pas s’écrouler demain et cette sucrerie subtile se marie parfaitement avec les desserts. Un petit régal.  


Voilà. On a survécu avec le sourire et grâce au crachoir.

Il n’y avait pas grand-chose à jeter dans tout ça. Très bon niveau homogène des vins présentés. Certains secteurs ou cépages n’ont pas ou peu été approchés mais l’exhaustivité est impossible dans cette région si riche et diverse. On y reviendra, c’est certain.
 
Merci camarades pour vos apports et les découvertes ainsi réalisées, merci Mich pour ton accueil généreux et ta grandiose mauvaise foi à propos du Baumard 2001 «évolué sans plus »

Je vous bisoute devant tout le monde.             

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, dt, matlebat, mgtusi, Gibus, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Papé, Frisette, starbuck, leteckel, the_ej, DaGau, Garfield
21 Mai 2022 11:17 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck