Nous avons 1225 invités et 38 inscrits en ligne

Château Sainte Anne, Bandol

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : CR: Château Sainte-Anne - Bandol 2006

Tiré de cette dégustation

Château Sainte Anne, Bandol 2006

JD : Joli poivron, animal, rôti. Mes notes sur ce vin sont difficilement lisibles, la soirée avançant... 14/20

Matthieu : oups, les bouteilles défilent et mon écriture déjà pas très lisible se délite. Un bandol assez atypique que je ne reconnais pas malgré un stage intensif dans la région au mois d’Août.
C’est pas mal. 15/20

JC : Robe grenat foncée, le nez est assez épicé, sur la torréfaction et un léger coté animal. Très puissant en bouche, j'ai un boisé trop présent. Pas beaucoup de plaisir. Effet séquence peut-être et les papilles fatiguées je suppose. 13/20

Note moyenne : 12.65/20 (16ème/18)


JC
LPV Lutèce
#31
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 338
  • Remerciements reçus 42

MathiasB a répondu au sujet : CR: Château Sainte-Anne, Bandol « Cuvée Cimay » 2007

Extrait du CR d’un Tour de France du millésime 2007 .

CR: Château Sainte-Anne, Bandol « Cuvée Cimay » 2007
Cépages : mourvèdre (60%), grenache (20%), cinsault (20%)
Au nez, l’acidité volatile est très forte, on a l’impression de sentir du vinaigre…
La bouche est également dominée par cette acidité, le vin semble bel et bien oxydé.
ED

Mathias
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2
  • Remerciements reçus 1

Arcadien1800 a répondu au sujet : Dégustation au Chateau

Petite dégustation hier au château saint anne à Evenos, sur les collines au dessus de Bandol.

Superbement reçus sur une table en pierre faite à même la roche, sous un cèdre centenaire et des oliviers, le chant des cigales lancé, et c'est parti pour une jolie dégustation!

Des roses vineux, puissant, de table. C'est bon même si je ne tombe pas par terre.

Le blanc est ensuite magnifique, à la hauteur de sa réputation, déjà très aromatique et ouvert alors qu'il s'agit d'un 2019 qui vieillira sans nul doute admirablement bien.

Enfin une série de rouges:
- la cuvée bandol classique sur plusieurs millésimes : 60% mourvedre, le reste étant de la grenache et du cinsault. Un point commun: l'étonnante buvabilite, les tanins fondus, la bouche soyeuse. La ou les bandol rouges doivent être attendus des lustres pour être bus, la on a quelque chose d'élégant, peut-être lié à l'exposition des parcelles. Le 2019 est déjà joli, le 2017 est magnifique. Le 2013 manque un peu de matière. Enfin un 2010 particulièrement racé: ça sent la garrigue et c'est fin en même temps, on n'a envie d'y retourner après chaque gorgée. Compare aux pibarnon par ex, ou je m'étais rendu l'année dernière, les vins me semblent pouvoir s'exprimer plus vite ici. Pour les pibarnon, je ne les ouvre pas à moins de 15 ans d'âge, voire plus.

- les cuvées collection qui sont à 95% de mourvedre (car à bandol on n'a pas le droit au 100%...). Des tanins cette fois plus présents sur le 2016 qui vont néanmoins se fondre très tranquillement dans les années à venir. Un 2012 qui commence a aller sur des arômes tertiaires et qui m'apparaît prêt a boire.
#33
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck