Nous avons 1953 invités et 41 inscrits en ligne

Restaurant la Huchette à Replonges (01)

  • Eric B
  • Portrait de Eric B Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 20780
  • Remerciements reçus 8289

Restaurant la Huchette à Replonges (01) a été créé par Eric B

  
Depuis que je suis arrivé le 10 mars sur Mâcon, j'ai été très raisonnable : durant les différents weekends, je me suis contenté de me balader dans les vignobles environnants, ou d'aller dans des salons locaux / régionaux (chocolat, vin, vin, et vin - comment ça, c'est une obsession ?).  Mais jusqu'à samedi dernier, il y avait un soleil radieux. Et puis dimanche, blam, pluie abondante prévue toute la journée. Je me suis dit alors que c'était enfin l'occasion de tester l'un des 10 restaurants étoilés situés dans la région.

Le choix s'est fait simplement : la Huchette était le seul qui avait une place de disponible ! Cela dit, il ne faut pas croire qu'il était désert : toutes les tables de la grande salle était occupées. Par chance, c'était l'un des plus proches : même s'il est dans l'Ain, il ne se trouve à qu'à 7 km de mon appartement.  Le repas démarre par des mises-en bouche. Il y a un pain-vapeur au zaatar qui allait très bien avec le beurre au zeste de citron, mais aussi la sauce aux herbes et au yaourt. Une tartelette aux radis et aux herbes. Une croustille au comté coulant, et une bille tendre relevée très umami. Les petites billes vertes, c'est du pop-corn aux herbes. Je crois qu'ils étaient surtout là pour la déco, mais j'en ai grignoté quelques uns ;-)
Puis une sorte de truite fumée au vert, absolument délicieuse.
 
 
Je les ai accompagnés avec un apéritif sans alcool à base de kéfir, d'orange sanguine et de purée de fraise. C'était pas l'accord du siècle, mais très sympa. 
Le premier plat était recouvert d'une cloche en verre totalement emplie de fumée. Pas eu le temps de, photographier... C'est du Charolais boucané au romarin, betteraves fumées, cébettes et pommes frites à la graisse de boeuf. Le boeuf façon tataki (cuit à l'extérieux, cru à l'intérieur) était taillé en fines lamelles. La betterave cuite au four était concentrée et moelleuse.  Les frites étaient goûtues et croustillant. Il y avait aussi un fromage blanc aux herbes qui apportait du peps et de la fraîcheur. Le tout était vraiment réjouissant ! Pour l'accompagner, le sommelier et maître d'hôtel, m'a proposé un demi-verre de cette Mondeuse de l'Ain dans un style plutôt nature, mais pas trop. C'est finement juteux, épicé, très légèrement fumé. Tout seul, je ne suis pas super-fan, mais ça va effectivement très bien avec le plat !
Le pain servi est tip-top. Il ne sort pas du four, car ce n'est pas super digeste, mais on sent qu'il est frais, avec une croûte pleine de graines bien croustillante.  Avec le beurre, c'est encore meilleur  (on m'en a resservi quand j'ai fini ma première coupelle).
 
 [justify]Puis arrive une petite lotte rôtie entière, réduction de carotène, quelques asperges (et petits pois), hollandaise de kalamansi.  La photo est plutôt trompeuse : la lotte n'est pas si petite que ça. Elle doit bien bien faire bien 25 cm de long (ce qui est petit pour une lotte, certes). On sent un vrai rôtissage, et non une basse temp' suivi d'une coloration. Ce qui donne peut-être une cuisson un peu plus poussée que la "nacrée" à laquelle je suis habitué, mais elle est super moelleuse, et surtout, c'est goûteux à souhait. La cuisson des légumes est parfaite, et la sauce extra. Bref, encore un très bon plat.[/justify] [justify]Il a été accompagné d'un verre ce Mâcon Bussières Mont Sard 2020 du domaine Tripoz. Je connais ces vignerons depuis 12 ans. Je n'ai jamais entendu parler de cette cuvée issue de jeunes vignes et provenant d'une toute petite parcelle où la roche affleure. Le vin est bien mûr (mais pas trop), équilibré par une belle acidité (pH de 3.15, ce qui est plutôt bas pour un chardonnay bourguignon).  Très bien, et parfait avec le plat.[/justify]
 
Dernier plat salé : une pièce de veau français, une belle raviole "full vegetal",  ail des ours de Dommartin. Il y a aussi des morceaux de ris de veau rissolés, des navets nouveaux, un demi-artichaut violet  et un jus de veau délicieux. Comme le plat précédent, la texture de la viande  rappelle une cuisson rôtie traditionnelle : elle est délicate, rappelant la chair du chevreau. L'ail des ours est très discret, ce qui me va très bien. Et sinon, ,tout est délicieux. Jouissif, même.  J'aurais été preneur d'une repasse ;) D'autant que le demi-verre de Crozes-Hermitage 2021 de Laurent Habrard était le parfait compagnon.  il avait cette fraîcheur typique du millésime – et une grande pureté de fruit –  qui faisait un superbe contrepoint à la générosité du plat. C'est pour ce genre de moment que je vais dans des bons restaus. 
En pré-dessert, un sorbet au fromage blanc, pomme, mélisse, menthe.   C'est bon, rafraîchissant, mais un ton en dessous.  J'aurais aimé des saveurs plus franches. 


 
Par contre, je me suis régalé avec ces tuiles sarrasin / noisette, sorbet praliné / sarrasin et caramel au whisky tourbé. C'est léger, pas trop sucré, et j'adore le mariage du sarrasin et de la noisette. Succès total ! 



On finit avec quelques mignardises. Les tables unipersonnelles n'ont pas l'air prévues. J'ai donc donc droit à la double dose. Ça démarre des "gavottes" au cacao avec une crème fouettée au praliné. 


Puis des mini-tartelettes au citron et des guimauves aux fruits rouges 

Et un bon café déca (Nespresso)
Je suis ravi de mon premier repas gastronomique en terre beaujolais. D'autant que l'accueil fut vraiment très agréable. Un menu homard est prévu en juin. Il n'est pas exclu que j'y retourne...  À noter le cadre original avec une fresque peinte en continu sur les 4 murs de la pièce (cf première photo)

.__________________________________________

Hotel-Restaurant la Huchette

1089 Route de Bourg
01750 Replonges
tél. : +33 3 85 31 03 55
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., dt, daniel.gureghian, bulgalsa, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, Blog, Med, starbuck, the_ej, Gerard58, KosTa74, Remueur, Garfield, LEON213
01 Mai 2024 18:51 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 169
  • Remerciements reçus 341

Réponse de Monard sur le sujet Restaurant la Huchette à Replonges (01)

Très bien mais Mâcon, ni Replonges ne sont dans le Beaujolais

PM, Beaune
02 Mai 2024 19:00 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Eric B
  • Portrait de Eric B Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 20780
  • Remerciements reçus 8289

Réponse de Eric B sur le sujet Restaurant la Huchette à Replonges (01)

Très bien mais Mâcon, ni Replonges ne sont dans le Beaujolais

Certes, mais le Beaujolais est nettement plus proche de Mâcon (12 km) que Tournus qui est évoqué dans ce fil (36 km).  Si on prend un rayon de 36 km, on a tous les crus du Beaujolais qui rentrent dedans. 

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: daniel.gureghian
02 Mai 2024 19:38 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck