Nous avons 2003 invités et 45 inscrits en ligne

Château Mouton Rothschild, Pauillac

  • Messages : 3358
  • Remerciements reçus 497

Réponse de whogshrog43 sur le sujet Château Mouton Rothschild - Pauillac, 1988

Là clairement ce CR: Château Mouton Rothschild - Pauillac, 1988, le contraire des tannins carrés, c'était poudré, délié...matière délicate, caressante... aromatique bois précieux, crème de cassis, feuilles humides, boite à cigare, poivron rouge bien mur (côté presque confiture de poivron), encore pas mal de fruit. Pas non plus d'une grande concentration mais belle intensité, classe...sur un très très beau repas on a pris notre pied (etpuis trouver des bouteilles comme çà au restau c'est top).

Bouteille en belle forme qui n'avait jamais bougé de la cave de ce restau, de l'année de naissance du fils qui y est maintenant le chef...

Biz les amis

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, Frisette, Gaija
22 Juil 2022 10:55 #751

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 629
  • Remerciements reçus 1851

Réponse de Jeanveux sur le sujet Château Mouton Rothschild - Pauillac, 1988

Ce que dit Eric c'est que le château a pu upgradé son 87 en ajoutant du millésime 88, pratique relativement courante surtout dans le passé (et de plus parfaitement légal si on respecte le seuil, 10% de mémoire).
 


Toutafé. C'est même 15%. C'est la règle des 85/15. Quelques précisions par ici.

FGVB-Registre_Coupage_8515.pdf (odgmedoc.fr)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
22 Juil 2022 10:57 #752

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95781
  • Remerciements reçus 26057

Réponse de oliv sur le sujet Château Mouton Rothschild - Pauillac, 1988

Toutafé. C'est même 15%. C'est la règle des 85/15.


 

Et au cassis , ça passe aussi ?
22 Juil 2022 11:54 #753

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2013
  • Remerciements reçus 2236

Réponse de herve2 sur le sujet Château Mouton Rothschild - Pauillac, 1988

Si je lis bien, la règle du 85/15 est autorisée depuis 2002... Retour vers le futur ?

Hervé
22 Juil 2022 12:08 #754

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2013
  • Remerciements reçus 2236

Réponse de herve2 sur le sujet Château Mouton Rothschild - Pauillac, 1988

Et dommage qu'ils n'aient pas amélioré leur 90 avec un peu de 91 !!

Cordialement,

Hervé
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi
22 Juil 2022 12:10 #755

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20793
  • Remerciements reçus 8304

Réponse de Eric B sur le sujet Château Mouton Rothschild - Pauillac, 1988

Si je lis bien, la règle du 85/15 est autorisée depuis 2002... Retour vers le futur ?

Hervé

Cela se pratiquait bien avant que la règle soit officialisée. 

Eric
Mon blog
22 Juil 2022 12:13 #756

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22039
  • Remerciements reçus 6291

Réponse de mgtusi sur le sujet Château Mouton Rothschild - Pauillac, 1988

Cela se pratiquait bien avant que la règle soit officialisée. 

J'ai notamment entendu parler du 45 dans le 46 et du 47 dans le 48.

Michel
22 Juil 2022 13:05 #757

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6599
  • Remerciements reçus 4449

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Château Mouton Rothschild - Pauillac, 1988

De quelle région le 45 et le 47? ^^

JB
22 Juil 2022 13:38 #758

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22039
  • Remerciements reçus 6291

Réponse de mgtusi sur le sujet Château Mouton Rothschild - Pauillac, 1988

De quelle région le 45 et le 47? ^^

A l'époque, il y avait du vin d'Afrique du Nord dans les vins français p'tet pas Mouton mais va savoir.

Sinon 45 c'est le Loiret et 47 Lot Et Garonne (y a du vin ?)

Michel
22 Juil 2022 13:48 #759

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6599
  • Remerciements reçus 4449

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet Château Mouton Rothschild - Pauillac, 1988

"A l'époque, il y avait du vin d'Afrique du Nord dans les vins français p'tet pas Mouton mais va savoir."

C'est à ce genre de trucs que je pensais en effet ;)

JB
22 Juil 2022 15:38 #760

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20793
  • Remerciements reçus 8304

Réponse de Eric B sur le sujet Château Mouton Rothschild - Pauillac, 1988

47 Lot Et Garonne (y a du vin ?)

Oh ben oui : Duras, Côtes de Marmandais et Buzet

Eric
Mon blog
22 Juil 2022 21:10 #761

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4923
  • Remerciements reçus 2455

Réponse de agitateur sur le sujet Château Mouton Rothschild - Pauillac, 1988

A l'époque, il y avait du vin d'Afrique du Nord
 


Il y a il pouvait exister aussi la possibilité d'avoir qq parcelles de cépages améliorateurs, généralement et curieusement perdues en ilôts au milieu de reste, moins souvent au bord d'une grande route....( pour la solution locale avant la fortification aux vins de la France de loin - il est clair qu'un "grand" vin de bdx ou de Brg ou d'ailleurs avant indep Algérie pouvait contenir de l'ADN d'outre méditerranée dans des proportions plus que significatives - les audouziens ont du on consommer des hectolitres ))
Avec 1 % d'Alicante, le vin n'a plus la même gueule ( couleur opacité ).
En photo aérienne à l'automne, les parcellaires suspects peuvent aisément se détecter, ceci dit.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, mgtusi
22 Juil 2022 21:29 #762

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9446
  • Remerciements reçus 17746
CR: Château Mouton Rothschild – Pauillac – Le Petit Mouton – 2012
 
Fichier attaché :


Bue lors d'une  belle dégustation

La robe est bien sombre et montre quelques reflets tuilés sur le bord du disque.
Le nez dispose d’une bonne intensité et d’une aromatique assez sauvage, avec du maquis et du tabac sur un fond de cassis.
L’austérité classieuse des Pauillac se retrouve en bouche aux plans de l’aromatique, des tanins assez distingués et de la bonne fraîcheur, plus que du profil qui sait s’arrondir. La longueur est intéressante sans plus, la finale bien nette et épicée.
Très Bien + et étonnamment déjà prêt à boire, avec tout de même de réelles capacités d’évolution.

Jean-Loup
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Marcmichel, Fredimen, Jean F
20 Sep 2022 20:26 #763

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 574
  • Remerciements reçus 290

Réponse de Kanon sur le sujet Château Mouton Rothschild – Pauillac – 1995

CR: Château Mouton Rothschild – Pauillac – 1995



Pour le réveillon le beau père fait pas dans le détail, cela sera un Mouton 1995 pour accompagner le chevreuil, purée de pomme de terre et cèleri.

C'est la première fois que je bois Mouton et pour anticiper la conclusion, je ne suis pas déçu. 

La robe est rubis, aucunes traces de vieillissement sur le disque, pour un vin de 28 ans. 

Le nez est superbe, aristo, classique de grand cabernet ou se mêlent fruits confis et compotés, cèdre, moka, réglisse, tabac.
Comme on essaie toujours de deviner le vin avant de découvrir l'étiquette, j'ai mis une pièce sur le Médoc Nord, ayant pour ma part fait un rapprochement sur le nez avec le Pontet Canet 2009 bu il y a peu. J'étais dans le vrai. 

La bouche est surprenante, elle ne prend pas partie, c'est d'un équilibre sans faille, entre des notes de fruits compotés, végétales, empyreumatiques. 
C'est droit, rien ne dépasse, je n'ai pas encore assez d'expérience sur les 1ers GCC, mais je ressens que ce vin dégage une force, un équilibre que l'on ne retrouve pas dans des vins plus modestes.

La finale est fraiche et une belle amertume végétale tapisse le palais. On a envi d'y revenir c'est une certitude.    

Deux défauts toutefois, j'ai pas trouvé l'accord avec le plat intéressant, peut-être que l'agneau de sept heures était une meilleure piste. 
Le 2ème défaut, ça manque de fruit quand même ! évidemment je compare avec l'Evangile 2005 bu cette année ou son gros point fort était cette boule concentrée de fruits frais. Un convive me glisse dans l'oreille "surement que le fruit n'a jamais été bien présent"...

Pour conclure, c'est une bien belle rencontre, je retiens cette jeunesse insolente et cet équilibre magistral !
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, yr, philippe loiseau, Alex, Dom, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TristanBP, Papé, flupke14, starbuck, leteckel, Gerard58, FlavFirst, Marcmichel, Ilroulegalet, Manas, Jean F, Nyrvan
27 Déc 2022 14:56 #764
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1914
  • Remerciements reçus 271

Réponse de philippe loiseau sur le sujet Château Mouton Rothschild – Pauillac – 1995

Kanon,
Je ne suis pas, loin s'en faut, bourgognophile. Mais sur une pièce de gibier, je pense qu'on a intérêt à servir un bourgogne. Le bourgogne répond mieux à une viande de gibier.
Je sais, certain membres de ce forum prétendront le contraire. Il faut accepter la contradiction.
C'est mon expérience de chasseur !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kanon
27 Déc 2022 16:57 #765

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 574
  • Remerciements reçus 290

Réponse de Kanon sur le sujet Château Mouton Rothschild – Pauillac – 1995

et je te crois volontiers   

C'est pas la puissance du Mouton qui à fait défaut, c'est plutôt les arômes et le ressenti général 

après les goûts et les couleurs..
27 Déc 2022 17:20 #766

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1291
  • Remerciements reçus 2773
CR: Château Mouton Rothschild – Pauillac – 1993

Ouvert 12h avant. Le bouchon est imbibé sur une bonne moitié mais est toujours assez souple.

Nez très tertiaire, forêt, humus, mousse d'arbre, bois noble, vieux cuir rance. C'est assez intense et complexe. 
La bouche ne dévie pas du nez. On retrouve toutes ces notes tertiaires. Dès l'attaque on sent qu'on a affaire à un vin de bonne catégorie, un gros calibre. Le vin va évoluer durant les 2 heures. On va passer d'une attaque de bonne puissance avec un gros creux en milieu de bouche à un vin plutôt rectiligne d'intensité moyenne. L'aromatique est un peu écœurante et fatigante à la longue, sur des notes de vernis à ongle et boisé qui perdure trop longtemps. Les tannins sont tout doux et la matière fine et délicate mais ca manque de corps.

Hormis le plaisirs d'ouvrir une bouteille charger d'histoire familiale (de ma famille), si on reste objectif, c'est plutôt maigre. Le millésime n'aidant pas non plus mais je m'attendais un peu mieux même sur un millésime compliqué.

Dom 

 

 

Dom
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Alex, mgtusi, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, GAET, starbuck, Gerard58, Kanon, Manas, Jean F
09 Jan 2023 11:32 #767
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22039
  • Remerciements reçus 6291

Réponse de mgtusi sur le sujet Château Mouton Rothschild – Pauillac – 1993

Avec l'étiquette par qui le scandale arrivât

Michel
09 Jan 2023 12:15 #768

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2444
  • Remerciements reçus 2881

Réponse de vinozzy sur le sujet Château Mouton Rothschild – Pauillac – 1993

Bonjour à tous,

Monsieur DOM, j'ai été comme toi assez décue de ce vin, comme de Latour (du même millésime très moyen que fut 1993), pour moi ouverts tous les deux en 2013, soit à une apogée espérée.

Moralité : lorsqu'on cultive la vigne à la limite nord de sa maturité possible (est ce vrai aujourdui...), choisir le millésime est le premier critère de l'acheteur. Comme d'habitude, toute règle comporte des exceptions...heureusement. Pour bordeaux, je m'y tiens : tout ce qui vient d'un millésime possiblement  difficile doit être gouté ou largement adoubé..et sipossible par des LPViens

"Je me demande si la mort vaut la peine d'être vécue". Frédéric Dard.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Dom
09 Jan 2023 12:43 #769

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 515
  • Remerciements reçus 3806
CR: Château Mouton Rothschild – Pauillac – 1985

Bouteille carafée 1 heure, à la suite d'un bouchon un peu capricieux au moment du débouchage. Elle accompagnera une côte de bœuf maturée et quelques pommes de terre.

Belle robe tuilée.

Un nez plutôt léger, néanmoins expressif, très porté sur la mine de crayon. Un nez qui propose aussi de la fraîcheur, du cuir, et très légerement, la boite à cigare.

Bouche demi corps, sur la finesse, sans doute trop, on y retrouve en particulier les arômes de mine de crayon qui accroît la sensation minérale à la dégustation. Un vin qui, malheureusement par ailleurs, finit bien court.

Un joli vin, mais décevant à bien des égards, je lui reprocherai sans doute un déficit de profondeur au nez et une matière relativement maigre, sentiment partagé par la tablée. 

Garde : à boire
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Alex, Dom, matlebat, Marc C, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, starbuck, leteckel, Kanon, Marcmichel
11 Jan 2023 20:06 #770

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 102
  • Remerciements reçus 488

Réponse de clinamen01 sur le sujet CR: Château Mouton Rothschild – Pauillac – 1979

CR: Mouton Rothschild 1979

Niveau mi-épaule, bouchon qui se casse en deux morceaux.
La robe est très orangée.
Nez très typé Pauillac avec la boite à cigares et des épices. Très classe.
Par contre, la bouche est assez décevante : même arômes qu'au nez, mais avec moins d'intensité et de profondeur.
Le vin est assez mince, peu complexe et manque de longueur.
Un millésime peu estimé ... à juste raison !
Seul le nez tient ses promesses.

Cordialement,
Benoit

jbl
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Marc C, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, starbuck, leteckel, Marcmichel
12 Jan 2023 20:47 #771

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10254
  • Remerciements reçus 4032

Réponse de claudius sur le sujet Château Mouton Rothschild – Pauillac – 2020

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64
30 Mai 2023 08:26 #772
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3022
  • Remerciements reçus 7994
Bu ici :  Quelques "off" de LPV Franche Comté - Page 2 - La Passion du Vin - Results from #30

CR: Château Mouton-Rothschild - 1ier GCC Pauillac 2002

 

Leteckel : Nez explosif, très ouvert et superbe sur une aromatique qui ne laisse que peu de doute sur l'origine de la bête : eucalyptus (que certains nommeront menthol), poivron, boisé fumé, et un peu de champignons.
En bouche, on a affaire a un vin puissant aux tannins encore présents mais assagis par le temps, rendant le toucher de bouche très agréable.
On a là un très beau vin, d'un grand classicisme j'ai trouvé, mais peut-être pas tout à fait à la hauteur du mythe (sauf le nez superbe)
Merci Julien pour ce cadeau et d'avoir proposé ce vin à l'aveugle 

Zapata : Mouton-Rothschild c'est un peu ronflant comme étiquette. Je n'en ai acheté qu'une fois...la caisse de 2002 est disparate, le vin ne s'est jamais goûté de manière homogène. Il était plaisant en jeunesse, avec des notes de menthol ou de camphre, ensuite il a traversé un désert entre 2010 et 2020 je dirais, où j'ai décidé de ne plus l'ouvrir. Mais Bordeaux reste Bordeaux avec des vins qui se métamorphosent avec le temps. Le nez est envoûtant, avec un festival de fumé, de réglisse, de boisé fin de cèdre, de havane, d'eucalyptus et de menthol...typique de Pauillac. Toucher magistral, ça poivronne encore un peu, mais c'est du plaisir je trouve et sur le confit de canard ça me semble une évidence d'accord, avec une finale longue et subtile, personnellement je me suis régalé...Peut-être bien que c'était la meilleure de la caisse jusqu'à présent.

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Zapata, Olivier Mottard, PBAES, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Fredimen
04 Aoû 2023 18:12 #773

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20793
  • Remerciements reçus 8304
Dégusté   ICI

CR: Château Mouton-Rothschild - 1ier GCC Pauillac 1949



La robe est ambrée, bien trouble.
Le nez est fin, sur des notes oxydatives, mais beaucoup de fraîcheur ressentie.
La bouche est très fine, longiligne, avec une matière douce, pulpeuse, sur un  fruit tertiaire et des notes balsamiques fraîches (eucalyptus;menthol) et  chocolatées.
La finale est fraîche, harmonieuse,  jouissive, sur les fruits confits; les notes automnales et l'aceto balsamico tradzionale, et c'est long, très long...

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Alex, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, condorcet, Marcmichel, Ilroulegalet, Jean F
08 Aoû 2023 21:11 #774
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1302
  • Remerciements reçus 2135

Réponse de LPV sur le sujet CR: Château Mouton Rothschild, Pauillac, 2014

Comme au bowling, quand Toto arrive, les quilles dérivent par HERBEY 99


CR: Château Mouton Rothschild 2014
Le vin a bénéficié de plus d'une heure de carafe avant d'être versé dans nos verres
La robe est sombre impénétrable. Je pensais à un vin au boisé envahissant, franchement ce n'est pas le cas (j'ai eu récemment l'occasion de boire des Bourgogne bien davantage marqués par le bois, il faut dire qu'ils étaient nettement sous avinés en comparaison). La bouche fait preuve aussi d'une densité incroyable. C'est évidemment bien jeune mais pas du tout imbuvable. En revanche ce genre de vin ne me procure pas d'émotion à la mesure des prix demandés (ça va être malheureusement de plus en plus le cas avec ces étiquettes Bordo-bourguignonnes ). C'est bon, pas bouleversant et je ne ferai aucun effort pour m'en procurer même si je suis vraiment content d'en avoir bu une nouvelle fois.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Ilroulegalet
18 Sep 2023 18:54 #775

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 130

Réponse de Ratatouille sur le sujet CR: Château Mouton Rothschild - Pauillac - 2007

CR: Château Mouton Rothschild - Pauillac - 2007

De ce que j'ai lu sur LPV, beaucoup avaient l'air déçu de ce vin qui n'est pas à la hauteur de son nom.
Perso j'ai adoré, mais l'étiquette + fin de dégust a sûrement influencé ma note.
Robe opaque, nez structuré.
Magnifique en bouche, salivant sans jamais assécher. Je crois que c'est ce point qui m'a marqué.
Un grand vin avec des amis autour, que demander de plus ?
19/20
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Fredimen, Ilroulegalet
26 Sep 2023 15:42 #776

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95781
  • Remerciements reçus 26057

Réponse de oliv sur le sujet Château Mouton Rothschild, Pauillac

Pauillac
Château Mouton Rothschild, la nouvelle étiquette dévoilée.

 
www.lepoint.fr/vin/c...
12 Déc 2023 21:09 #777
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck