Nous avons 2811 invités et 24 inscrits en ligne

Château Tour du Haut-Moulin

  • Yves Zermatten
  • Portrait de Yves Zermatten Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 6781
  • Remerciements reçus 1473

Château Tour du Haut-Moulin a été créé par Yves Zermatten

CHÂTEAU TOUR DU HAUT-MOULIN



Château Tour du Haut-Moulin
Lionel et Carol Poitou
22 Av. du Fort Médoc
33460 Cussac Fort Médoc
Tél. : +33 (0)5 56 58 91 10
Mobile : +33 (0)6 84 69 13 95
Mail : carol@tourduhautmoulin. com.

tourduhautmoulin.com

* Facebook Château Tour du Haut-Moulin

* Instagram Château Tour du Haut-Moulin





Voilà  un cru que j'avais beaucoup aimé dans les années 1980 :
Le 1986 était superbe, peut-être le plus réussi des Tour Haut-Moulin.
Le 1989 fut très beau en son temps, il m'a paru un peu en déclin il y a un an ou deux.
Le 1990 est un beau vin, de facture classique et semble capable d'une belle garde. Le 88 est celui que je préfère, avec le 1986.

Dans les années 1990, le vin m'a donné moins de plaisir, il était moins précis, plus dilué et avec un fruité en retrait (est-ce dû à  une qualité moindre des millésimes des années 1990? Cela est possible).
Le 1992 est dilué et doit être bu.
Le 1994 ne m'avait pas emballé.
J'avais aimé le 1995 dans sa jeunesse mais les dernières bouteilles bues m'ont déçu, manque de précision de pureté et de profondeur.
Le 1996 n'était pas mal, sans plus.

Un haut-Médoc classique, parfois un peu rustique, qui vieillit généralement très bien.

Yves Z

Yves Zermatten
04 Fév 2003 20:45 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Yves Zermatten
  • Portrait de Yves Zermatten Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 6781
  • Remerciements reçus 1473

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR: Château Tour du Haut-Moulin 1988

CR: Château Tour du Haut-Moulin 1988

Très belle robe sombre, profonde, encore assez peu évoluée compte tenu de l'âge de ce vin.

Le nez est assez discret, un peu poussiéreux, sur des notes d'humus, de cassis, avec de la minéralité.

En bouche, la matière est pleine, avec de l'onctuosité, les tannins sont fondus mais un peu secs. Je trouve que ce vin manque de finesse, qu'il présente trop de rusticité et une expression aromatique qui manque de charme, ça manque de gras et de glycérine aussi. J'ai aussi au palais et en rétro une sensation acétique que je n'avais pas perçue au nez.

Ce vin me paraît actuellement en déclin et la perte du fruit n'est pas compensée par une complexification des arômes. L'apogée est dépassée. Ce vin fut bien meilleur il y a quelques années amis il reste correct, un haut-médoc de style traditionnel

A l'aération (3 heures), le nez a gagné en pureté, la matière en étoffe et en finesse, le caractère crémeux s'est accentué, le fruit s'est mieux exprimé, malgré une astringence certaine et une légère amertume. Belle bouche sphérique. Le vin est sensiblement meilleur.

sera-t-il à  point demain soir ?

Yves Z

Yves Zermatten
04 Fév 2003 21:38 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Yves,

Voilà  effectivement un cru qui a produit régulièrement de belles bouteilles.

Je connais 79, 81, 82, 85, 86 et 90.

J'ai, comme toi, beaucoup aimé 86 et 90.
Les 82 et 85 m'avaient beaucoup plu également.

J'ai bu ces millésimes jeunes...
Je ne sais pas s'ils ont pu bien vieillir.

Amitiés,
Thierry
04 Fév 2003 21:44 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Qui a goûté le 2000 ?

Il y en avait en FAV à  Carrefour et je n'en avais pas pris mais il doit en rester ....

Merci d'avance.

Amitiés,
M@nuel.
04 Fév 2003 21:56 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Château Tour du Haut-Moulin 2000

Bon, ben puisque je n'ai pas eu d'écho à  ma question, je m'y colle, après tout, on est jamais servi que par soi même. ;-))

CR: Château Tour du Haut-Moulin 2000
Robe : jolie robe rubis, brillante aux reflets violets.
Nez : moyennement intense, petits fruits noirs et rouges, épices et une touche boisée. Assez fin.
Bouche : proposant une belle maturité, plutôt riche avec une finale aromatique d'une longueur tout à  fait correcte pour ce type de vin. Les tanins sont encore bien présents mais laissent entrevoir un vieillissement favorable de 5 ou 7 ans.

Apogée probable : 2005-2012

86+/100

Payé 9.80 euros (64 fr) chez Carrefour, je trouve ce cru bourgeois d'un excellent rapport Q/P.
A regoûter dans 5-6 ans pour plus de fondu et plus de plaisir encore.

Amitiés,
M@nuel.
23 Fév 2003 12:35 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Tour du Haut-Moulin 2000

CR: Manuel,

J'ai trouvé le Tour du Haut-Moulin 2000 à  Carrefour, moi aussi.
J'ai ouvert une bouteille ce soir.
Nous avons manifestement bu la même chose...
Le nez est effectivement sur les fruits rouges et surtout noirs, les épices, le chêne neuf un peu brûlé.
Il est complexe et "distingué" (pour moi, c'est cette petite note qui témoigne au nez de la qualité des barriques)
La bouche est marquée par le fruit et le bois. La matière donne une impresssion de plénitude et de maturité, la longueur est satisfaisante.

Pour le prix, c'est très bien, à  mon avis également...

Amitiés,
Thierry
03 Mar 2003 22:12 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Yves Zermatten
  • Portrait de Yves Zermatten Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 6781
  • Remerciements reçus 1473

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR: Château Tour du Haut-Moulin 1988

CR: Château Tour du Haut-Moulin 1988

(je vois en postant ce CR que j'avais déjà  commenté ce vin il y a à  peine plus d'un an. c'est un bon rythme (aaa))

Très belle robe soutenue, frange aux reflets orangés.

Nez agréable de Bordeaux mûr, classique, avec une sobriété bien médocaine, sans le chic de la barrique neuve, mais avec une belle harmonie dans l'expression. De fines composantes tertiaires s'épanouissent sur des notes de cassis, de mûres, de bois et de terroir.

Bouche savoureuse, un peu sévère, aux tannins finement serrés. On perçoit l'élevage traditionnel, de même que la robustesse et la richesse en extrait du millésime. Ils sont ici balancée par un fruité dense et avenant, la finesse de la trame et le caractère enrobé des tannins. Tout cela compose une noble astringence-crémeuse qui tapisse la bouche et la rend équilibrée et élégante, avant de finir en beauté sur une finale chatoyante.

Ce vin n'a pas la superbe des grands GCC, mais il rivalise avec bien d'autres 88 de prix et de classement supérieurs. C'est une bouteille que j'ai aimée dans sa (et ma) jeunesse et qui a bien évolué avec les années.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
08 Mar 2004 22:12 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Yves Zermatten
  • Portrait de Yves Zermatten Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 6781
  • Remerciements reçus 1473

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin 1988

terminée ce soir, conservée au frais sans vacuum, ce 88 est un peu moins fringant qu'hier mais toujours superbe, avec une belle matière, du style et beaucoup d'élégance. Grosse matière au fond de la bouteille. Une fois le dépôt isolé, le dernier verre m'épate vraiment. J'aurais peut-être dû carafer ce vin pour isoler le dépôt et homogénéiser la matière. Mais cette approche sur deux jours, avec une descente progressive vers la quintessence, n'est pas inintéressante, loin de là .

C'est un vin qui a encore un bel avenir devant lui, un Bordeaux de style traditionnel, certes, mais à  ce point d'épanouissement, quel plaisir pour l'amateur !

Trouve-t-on encore des Bordeaux de cette qualité, avec ce potentiel de vieillissement, pour 10 euros ? j'en doute. Depuis sa mise sur le marché, j'ai bien bu des dizaines de bouteilles de ce 88 et, à  l'exception de quelques bouchonnées, j'y ai toujours pris beaucoup de plaisir. Tour du Haut-Moulin 88 est un des rares vins qui a accompagné une grande partie de ma vie de passionné. J'en avais presque fait mon vin de tous les jours il y a une dizaine d'années et je garde précieusement les trois flacons qui me restent, pour une verticale avec des passionnés. J'ai encore du 86,88,89,90,95,96...

bravo et merci à  Lionel Poitou pour ces bons moments. Il y a des vins qui deviennent de vieux potes.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
09 Mar 2004 22:15 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Yves Zermatten
  • Portrait de Yves Zermatten Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 6781
  • Remerciements reçus 1473

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR: Château Tour du Haut-Moulin 1986

CR: Château Tour du Haut-Moulin 1986

C'est un Bordeaux classique, qui demande un peu de patience pour que la matière se gorge d'air et exprime tous ses arômes, les notes de rafle et de poussière laissent peu à  peu s'exprimer un agréable bouquet sur des notes de cuir, de goudron, de boîte à  cigare. La bouche est massive, dense et sapide, avec beaucoup de présence, une sensation de crémeux et un fruit encore bien présent. La finale est marquée par de la rusticité et de l'amertume.

Je n'attendais pas tant de ce petit Haut-Médoc qui approche de son 20ème anniversaire, mais je crois que je lui préfère le 88, plus exubérant.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
25 Sep 2004 19:51 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Château Tour du Haut-Moulin 1995

Bonjour,

CR: Château Tour du Haut-Moulin 1995
Bu ce midi avec un aloyau cuit aux sarments (malgré la pluie...).
Le nez est très agréable sur des notes poivrées, de cerises mûres.
En bouche, c'est du velours. Les tannins sont à  peine perceptibles, c'est doux, floral (poivron cuit, noisette grillée, fraise des bois) et toujours épicé (café, notes grillées) voire chocolaté.
La finale laisse le souvenir d'un bourgeois harmonieux, largement à  son niveau .....et donne envie d'y revenir au plus tôt.
Pour env. 8 euros (acheté à  Cussac chez Lionel Poitou, le proprio) c'est magnifique.
Avec Tour Haut Caussan, Les Ormes Sorbet, Citran et quelques autres, il compte, je pense, parmi les meilleures affaires de la presqu'île médocaine (hhh).
Au plaisir,
Franck.
13 Fév 2005 18:11 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Yves Zermatten
  • Portrait de Yves Zermatten Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 6781
  • Remerciements reçus 1473

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR: Verticale Château Tour du Haut-Moulin 1986 - 1996

Verticale Château Tour du Haut-Moulin 1986 - 1996

Béatrice et Lionel Poitou exploitent un vignoble de 11 ha complanté de merlot (50%), de cabernet-sauvignon (45%) et de petit verdot (5%). Le vin est élevé 18 en barriques, dont 30% de neuves.

Nous avions sur la table les bouteilles des années 86, 88, 89, 90, 92, 95, 96. Les vins ont été servis non-carafés, les bouteilles ayant été ouvertes deux heures avant la dégustation, épaules dégagées. Ils auraient probablement mérité une aération plus importante, voire un carafage car les vins ont très bien évolué à  l'air, le caractère poussiéreux de certaines bouteilles à  l'ouverture laissant progressivement place à  une palette aromatique plus riche. Les tannins aussi ont gagné à  l'aération, le caractère légèrement rustique s'estompant pour gagner en fondu.

Les vins présentaient tous des robes grenat soutenues, peu évoluées et les vieux millésimes pouvaient difficilement être identifiés par leur couleur. Au contraire, la robe du 86 est flamboyante, grenat soutenu avec des reflets rubis. C'est la plus dense et la matière est perceptible à  l'oeil. La robe du 92 est étonnante pour le millésime, grenat sombre, mais elle se caractérise par des nuances brunâtres. Celle du 95 est un peu moins intense, mais dans l'ensemble, tous les vins présentent de belles robes qui ne font pas leur âge.

On retrouve un caractère commun sur tous les millésimes : le fruit, avec des fruits noirs (cerise et de cassis) et rouges (groseilles, griottes), mais aussi le cuir, le café, la fumée, le sous-bois et l'humus. Les anciens millésimes (86, 88, 89, 90) présentent une dimension supérieure aux 92 (ce qui n'est pas étonnant), mais aussi aux 95 et 96 (cela l'est plus), avec un fruité riche et une complexité que l'on ne retrouve pas sur les vins les plus récents.

CR: Tour du Haut-Moulin 1986

Le 86 présente un nez intense, assez complexe, sur un fruité pur, avec des notes tertiaires qui apportent de la profondeur. Nuances de petits fruits : griottes, groseille, cassis. C'est frais et agréable, séducteur, sans être grand. En bouche, on retrouve un fruit très présent, sur une assise tannique importante, caractéristique du millésime : des tannins denses, drus, un poil rustiques et un peu amers en finale. L'ensemble est un peu sévère, dans un style classique, mais séduit par sa densité, sa fraîcheur, sa plénitude et son fruit.

CR: Tour du Haut-Moulin 1988

A l'ouverture, le nez est moins intense que celui du 86, mais il se développe avantageusement à  l'aération pour afficher des notes de fruits rouges (groseille), de café, avec des notes rôties qui étonnent un peu dans ce millésime (miel, caramel, fruit confit). En bouche, on retrouve le style traditionnel : un fruit encore bien présent fondu dans une matière nerveuse, avec de l'allonge. Le support tannique est puissant, l'acidité présente et des tannins serrés et fermes qui apportent une sensation terreuse sur laquelle s'épanouissent les arômes tertiaires. Belle finale, longue et rémanente. Un excellent vin qui a encore de l'avenir.

CR: Tour du Haut-Moulin 1989

A l'ouverture, nez animal, cuit et un peu poussiéreux, avec des notes d'algues, de piscine. A l'aération, apparaissent des nuances de cassis, de terre et de réglisse.En bouche, le vin est expressif, sur le fruit mûr, avec de la rondeur et de la suavité. Les tannins sont amples, mais moins bien intégrés que ceux du le 88 et du 90. Ce 89, a moins de nerf et d'acidité que ses deux aînés de 88 et 86. La finale est un peu dure, avec des tannins qui sèchent un peu, ce qui n'augure pas d'une longue garde.

CR: Tour du Haut-Moulin 1990

Nez intense, ouvert, riche, sur le fruit mûr (cassis, cerise) et des nuances de cuir et de craie. La bouche est généreuse, riche, avec du gras. Ce vin se distingue des autres par une impression générale solaire et chocolatée, un toucher de bouche doux, avec des tannins mûrs, mais moins racés que ceux des millésimes 86 et 88. C'est savoureux, mais ça manque un peu de profondeur. A boire.

CR: Tour du Haut-Moulin 1992

Tour du Haut-Moulin étonne en 92. S'il affiche la même robe soutenue que les autres, on note un fruit moins éclatant et une nuance marron. Le nez présente une intensité moyenne, sur des notes poussiéreuses et des nuances végétales qui évoquent la rafle. L'ensemble est frais, limite métallique, avec un fruit et une structure inattendues pas dans ce millésime. La bouche est moins pleine que sur les vins des autres années, mais ce 92 a encore de la présence en bouche.

CR: Tour du Haut-Moulin 1995

Nez moyennement intense, sans grand charme, sur des notes de cassis, de sous-bois, de cuir et de fumée. La bouche est ambivalente, fruitée, mais avec de la dilution et des notes végétales. Elle est ample, mais les tannins sont lâches, avec un relief trop marqué. L'ensemble est encore dissocié. La gamme aromatique reste simple, tant au nez qu'en bouche.

CR: Tour du Haut-Moulin 1996

Nez associant élégamment les notes de fruit (cassis, cerise) et des arà²mes de fumée, de cuir. L'ensemble reste cependant simple. En revanche, la bouche est bien construite. Les tannins sont fins et serrés, denses, bien enrobés dans la matière. On note cependant des nuances végétales. L'ensemble est bien construit, dense et racé, mais sans la plénitude et la richesse de fruit des 86, 88 et 90

Conclusions :

Les Haut-Médoc de Tour du Haut-Moulin ont démontré dans cette verticale leur excellent potentiel de vieillissement. Même sur les vieux millésimes, les robes restent fringantes et le fruit - dans un registre traditionnel - n'était absent d'aucun vin. Tous les vins étaient bon à  très bons et aucune bouteille, même le 92, n'était défectueuse. Au contraire, tous ces vins se boivent avec plaisir. Le 86, qui va pourtant sur ses vingt ans, affiche encore une jeunesse étonnante. Le 88 est également encore très fringant, savoureux, tannique, racé et nerveux. Le 89 inquiète plus sur le plan du vieillissement, mais il offre encore des flots de fruit mûr. Le 90 est aussi mûr, riche, mais avec un toucher de bouche plus fin, des tannins doux et une maturité de fruit qui le mettent en exergue. Il n'a en revanche pas la race et les tannins fermes qui font le véritable caractère de Tour du Haut-Moulin. Le 95 et le 96 sont un peu en retrait.

Les vins de Tour du Haut-Moulin sont des vins de facture classique, dans un registre médocain viril et robuste. Ils n'ont pas les arômes nobles des grands terroirs, ni la facilité des vins modernes, faits pour plaire au plus grand nombre. Ce sont de vrais vins de terroir, vinifiés traditionnellement, qui ont un style et une personnalité qui transcende les millésimes: ils vieillissent de surcroît à  merveille. Au prix où ils sont proposés, ils offrent assurément un bon rapport qualité-prix.

La vinification traditionnelle et le classicisme affirmé - qui sont des choix tout à  fait honorables - impliquent parfois aussi des notes de barriques usées, des tannins un peu sévères et un fruité qui, s'il n'est jamais absent de ce vin, pourrait être plus éclatant et charmeur.

Mon classement

Fabuleux : aucun
Très bon : 88, 86, 90 (dans l'ordre)
Bons à  très bons : 89, 96
Bons : 95, 92
Mauvais : aucun

Cordialement

Yves Zermatten

Yves Zermatten
20 Mar 2005 17:51 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3092
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Daniel S sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Yves ,

J'ai dégusté lors des Portes ouvertes d'Avril 2004 , les millésimes suivants de la Tour du Haut- Moulin : 1994 (pas très mur , assez étriqué ), 1998 ( assez acide , avec des tannins rustiques ) , 2000 (le plus séduisant , avec des tannins plus civilisés , mais à  attendre ), et 1996 qui m'a bien plus (gras , mûr , prêt à  boire ).
Comme toi, je pense que cette propriété représente le style classique médocain , avec des vins bons à  très bons , et d'excellent rapport qualité/prix . Quant aux notes de barriques usées et/ou pas très nettes, elles sont hélas présentes dans ce type de propriété qui réutilise les barriques neuves 1 ou 2 fois ( quant ce n'est pas 3 fois).

Cordialement
Daniel
20 Mar 2005 19:37 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Yves Zermatten
  • Portrait de Yves Zermatten Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 6781
  • Remerciements reçus 1473

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Daniel

merci pour ces précisions. Tour du Haut-Moulin a été l'un des vins avec lequel j'ai découvert les Bordelais. La première caisse de 12 bt que j'ai acheté était une caisse de THM 86, dont j'ai bu la dernière bt lors de cette verticale. Je me suis régalé dans ma "jeunesse" avec plusieurs caisses de 88, que tous mes amis connaissent. Ce millésime reste pour moi le meilleur de THM. J'ai toujours eu une affection pour ce cru, qui a accompagné ma "vie de dégustateur".

amitiés et à  bientôt

Yves

Yves Zermatten
20 Mar 2005 22:07 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 683
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Michel VMS sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Les propriétés viticoles alternent souvent des périodes plus ou moins longues de succès et de retrait. Dans les années 80, sans jamais être comparé aux meilleurs bourgeois, Tour du Haut-Moulin avait acquis une excellente réputation qui aujourd'hui, hélas fait partie du passé.
Un exemple : en septembre 89, la RVF sort un classement des Bordeaux non-classés. Elle divise les bourgeois en trois catégories : les bourgeois exceptionnels qu'elle subdivise en deux sous-catégories A et B, les grands bourgeois, les bourgeois.
Tour du Haut-Moulin est classé parmi les bourgeois exceptionnels catégories B. Ce classement qui aujourd'hui semblerait bizarre n'avait rien d'étonnant à  l'époque. Si je me souviens bien, dans ces années-là , ce cru avait remporté une « Coupe des crus Bourgeois ».
Je me rappelle avoir bu avec plaisir des 81, des 82, des 83 et des 85. Ces bouteilles à  dominante Merlot étaient souvent qualifiées de solides, voire de rustiques. N'exigeant pas une longue garde, ces vins constituaient de très agréables compagnons de repas, ce qui pour moi est la principale fonction du vin. Ils apportaient un type de plaisir simple, moins dédaigné à  l'époque. Bénéficiant de 25% de bois neuf, on n'y trouvait pas de boisé excessif ni de sur extraction, et pour ma part, je n'ai jamais constaté de faux goûts provoqués par des barriques mal entretenues.
Dans son dernier classement des crus bourgeois, la RVF attribue un rang aux meilleurs d'entre eux. Tour du Haut-Moulin occupe la 65e place. La propriété n'aurait-elle pas réussi ou n'a-t-elle pas voulu se moderniser ? Dommage !

Cordialement,

Michel
22 Mar 2005 07:45 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

C'est bien joli tout cela, mais la parole de la RVF est loin d'être d'évangile.
Perso, même aujourd'hui je considère THM comme un très bon cru bourgeois (certes pas au niveau d'un haut-marbuzet, d'un de Pez ou d'un sociando, mais pas dans les mêmes prix non plus).
Néanmoins, je persiste à  penser que ce genre de vrai vin de terroir, ne gagne rien à  être bû trop tôt. Il ne va pas dans le sens de nombre de ses pairs qui sont vinifiés pour une consommation rapide.
Il n'y a pas que les très grands qui se bonifient avec le temps...
De plus, la notion de plaisir est éminemment importante; et, avec THM et son rapport Q/P, cela signifie vraiment quelquechose.
Franck.
22 Mar 2005 16:22 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret
  • Portrait de milleret
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 2632
  • Remerciements reçus 116

Réponse de milleret sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Je partage l'avis de Michel : j'ai acheté ce vin dans les années 80....mais il ne correspond plus à  ce que j'attends d'un bon Bordeaux " cru bourgeois" ...mais ce n'est pas le seul ....Poujeaux , Meyney par exemple ..
22 Mar 2005 23:25 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 683
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Michel VMS sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Franck,

Je suis heureux de constater que ce vin qui m'a procuré tant de plaisirs jadis suscite encore un tel enthousiasme ! N'ayant pas bu de millésimes récents, je ne puis affirmer personnellement que le niveau de la propriété est inférieur à  celui des années 80.
Par contre, il me semble incontestable que dans la presse et les ouvrages spécialisés, THM n'occupe plus la place qui était la sienne il y a quinze ou vingt ans ! Ce n'est peut-être pas joli ni mérité, mais c'est ainsi ! Et cela ne concerne pas exclusivement la RVF qui était citée explicitement à  titre d'exemple et non de référence.
En ce qui concerne la période de garde, je maintiens que les Tour du Haut Moulin des années 80 étaient déjà  agréables après 5 ou 7 ans de garde. A vous lire, je crois comprendre que ce n'est plus le cas.
Je serais heureux de reboire dès que possible l'un ou l'autre THM et de pouvoirs faire miennes vos conclusions.

Cordialement,

Michel
23 Mar 2005 07:30 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

j'etais un amateur du thm de la fin des annees 80
j'ai encore un souvenir emu des qq bouteilles de thm 88 ouvertes il y a une dizaine d'annees puis vint thm 90 qui a agremente qq bons moments puis plus rien ou pas grand chose le rapport q/p s'est fortement degrade c'est alors que passant (par hasard ) au rayon vin
d'une grande surface li y a peu de temps j'appercoit une promo sur le thm 2002 3 pour le prix de 2 je suis tente mais les nombreuses deceptions que m'ont procure les crus bourgeois font que je n'en prends qu'une seule por voir
je vais tenter un petit compte rendu aux specialistes que vous etes
la couleur tres soutenue presque noire evoque un vin tres extrait
au nez un boise noble ressort surtout pour la bouche des tanins polices
mais presents une matiere qui me semble issue de raisins murs
il va sans dire que je dois progresser en degustation
pour tout dire apres la bonne impression que m'a fait ce thm 2002
et apres avoir consulte le guide gault et millaut 05 (thm 2002 est note 89
sur 100) j'ai embarque 24bout !!!
23 Mar 2005 09:32 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 683
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Michel VMS sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Les arcanes de la mémoire sont étranges. Je viens de me souvenir que dans les années 80, Tour du Haut Moulin vinifiait de façon singulière : sans distinguer les différents cépages. Quelqu'un sait-il à  partir de quelle époque, à  Bordeaux, les cépages ont été vinifiés séparément ? Existe-t-il des propriétés qui vinifient encore sans distinguer les différents cépages ? Des appellations ?
Merci

Michel
24 Mar 2005 07:11 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Vinification

Michel,

Tu as raison, la plupart des propriétés vinifient séparément les cépages, voire les parcelles (de plus en plus dans des petites cuves dites parcellaires).
Cependant, je sais qu'au Chateau Haut-Brion, merlot, cabernet sauvignon et franc sont vinifiés ensemble dans les même cuves. Une sorte d'assemblage avant l'heure. Tout ça pour mettre en avant le terroir.
J'espère avoir répondu à  ta question

A bientôt

PEIO
24 Mar 2005 09:28 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Peio, êtes-vous certain de ce vous dites à  propos de Haut-brion ?
24 Mar 2005 14:41 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

ABSOLUMENT, je m'y suis rendu en décembre dernier (2004)
24 Mar 2005 16:21 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Jean-Philippe Delmas m'a confirmé qu'au château Haut-Brion tous les cépages sont vinifiés individuellement et ne sont donc assemblés qu'après la vinification.
30 Mar 2005 22:52 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Bonjour,

Merci beaucoup monsieur Zermatten,et félicitations pour ces superbes CR sur la verticale de THM( veuillez excuser mon intervention tardive mais je viens seulement de comprendre qu'il faut que je repasse par le forum pour me connecter, en effet en tapant www.lapassionduvin.com je tombais depuis 12 jours sur cette phrase laconique "tous nos forums sont fermés pour cause de maintenance" cela commençait à faire très très très long...!surtout que depuis ce laps de temps j' ai goûté plusieurs vins ( de mauvais bordelais 2001,un 90 très moyen comme d'habitude, un bon 99, et un très bon 89.)
Pour en revenir au THM je partage complètement votre avis sur les différents millésimes que vous avez dégustés. Je connais THM depuis 1985.Les 88, 90, 86 étaient de très bons vins. Il me reste en cave du 96, 98, 2000 et 01.
Motivé par le compte rendu de l'excellentissime Daniel S. je vais ouvrir cette semaine un 96. Je ne manquerai pas de vous donner mon avis.
En résumé:
Je rejoins tout à fait les propos pertinents de MONTA du 22/03/05.
C'est un très bon haut médoc qui dans les grands millésimes peut se garder au moins 10 ans, un vin de terroir ,sans artifices, un peu simple pour certains, mais que je prends toujours plaisir à déguster.

Cordialement,
Faber
03 Avr 2005 17:45 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3092
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Daniel S sur le sujet CR: Château Tour du Haut-Moulin 1996

CR: Château Tour du Haut-Moulin 1996

Ce vin a été carafé 2 heures et a accompagné un magret grillé. Puis il a été redégusté ( laissé en carafe ) au repas du soir.

La robe est pourpre , assez profonde , le nez est agréable et expressif , avec des fruits très mûrs , cassis ( dominant ), cerises noires , réglisse et épices douces ( le soir : apparition des notes de résine et de tabac blond ); l'entrée en bouche est nette , les tannins sont enrobés, le milieu est riche, fruité ( fruits noirs bien mûrs ) , d'un bon volume, la finale laisse apparaître des tanins un peu plus fermes ( le grain parait moins fin ), sa longueur est moyenne , mais offre un cassis assez pur, avec des notes réglissées et un boisé plus qu'en retrait .
Un très , très bon cru bourgeois , pas si rustique que cela , dans un grand millésime , qui sera parfait à ouvrir dans 3 ou 4 ans

Cordialement
Daniel
24 Avr 2005 21:41 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Château Tour du Haut-Moulin 1998

Bonsoir,

CR: Château Tour du Haut-Moulin 1998
Le vin a été carafé pendant 2 heures.

robe rubis pourpre profond, belles larmes régulières le long de la paroi du verre.Légères traces d'évolution au niveau du disque.

Il exhale un doux nez de cerises noires et de cassis.

La bouche bien que moyennement corsée reste pure,suave,et fraîche.La matière est bien équilibrée,et ne présente aucun creux en milieu de bouche.L'ensemble est bien persistant, charmeur, attrayant et harmonieux.

La finale génèreuse et douce se termine sur des notes légèrement épicées.

C'est un beau vin, très agrèable à déguster dès maintenant.

Cordialement,

Faber.
29 Avr 2005 23:29 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3092
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Daniel S sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Bonsoir Faber,

Je vois que nous croisons nos dégustations; dans des conditions de dégustations moins favorables qu'à la "maison" , ce 1998 se présentait bien ,il ya 15 jours ,aux portes ouvertes, mais il ne m'avait pas donné l'impression d'être actuellement aussi accessible que ton commentaire le laisse paraître.

Amitiés,

Daniel

Cordialement
Daniel
29 Avr 2005 23:41 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Bonjour Daniel,

c'est ton cr du 27 avril qui m'a donné envie d' ouvrir un THM.Je pensais déboucher une bouteille de 96 mais je me suis aperçu que je ne l'avais qu'en magnum, j'ai donc opté pour un THM 98.

A ma grande stupéfaction,j'ai trouvé les tanins assez fondus pour un THM de cet âge.Les 86,88,et 90 avaient demandé un peu plus de temps pour affiner leur matière.

Amitiés,

Faber.
30 Avr 2005 13:14 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3092
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Daniel S sur le sujet Re: Tour du Haut-Moulin

Faber, Yves , et les autres amateurs de ce cru.
Dans la RVF de Mai , Bernard Burtschy ( et son équipe ) revisite le Classement de 1855, et la Tour du Haut Moulin accède au rang de cinquième cru classé, avec comme millésimes de reférence : 1982, 1990, 2000, et 2001.

Cordialement
Daniel
30 Avr 2005 18:45 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Château Tour du Haut-Moulin 1986

CR: Haut-Médoc Tour du Haut-Moulin 1986 : 15,5/20 - 4/3/06
Classique médocain, cohérent, de belle évolution, typique du millésime. Puissance, complexité et longueur seulement moyennes.
06 Mar 2006 16:15 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck