Nous avons 2287 invités et 33 inscrits en ligne

Domaine Jean et Maison Henri Boillot

  • Messages : 3801
  • Remerciements reçus 7274
Bu lors de  cette soirée.

CR: Henri Boillot – Pommard 1er Cru Les Rugiens 2010
Couleur claire rubis avec le disque tirant sur l'orangé.
Nez de bonne intensité, net, parfumé sur des petits fruits rouges assez mûrs comme la framboise, fraise. Notes florales, pointe de fruits secs, orange sanguine. Boisé toasté, moka bien intégré même si présent. En finesse.
La bouche est par contre plus ferme que ne le laissait présager le nez avec une bonne structure tannique. Les tanins sont fins, glissants. Boisé intégré. La matière est fine mais surtout pas légère. Elle enrobe bien les tanins. Longueur très bonne.
Très bien +. Dans une belle phase.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, Marc C, LLDA
05 Mai 2021 08:48 #181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21863
  • Remerciements reçus 6086
CR: Henri Boillot – Puligny-Montrachet monopole premier cru "Clos de la Mouchère" 2007

Le vin n'est pas franchement oxydé, mais c'est raplapla en ennuyeux à mourir.

NEXT !

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, LLDA
29 Mai 2021 20:34 #182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1939
  • Remerciements reçus 1288
CR: Maison Henri Boillot – Corton-Charlemagne 2005

Le nez donne une impression de grande maturité : douceur fruitée et richesse beurrée avec quelques notes fumées. Avec l'aération il évolue vers des notes plus florales (tilleul). Même impression en bouche avec une aromatique très classique (convenue ?). J'aime surtout la texture : très caressante avec une acidité assez faible et une grande longueur. C'est vraiment là-dessus qu'il se distingue de crus moins prestigieux. EXC

Aucune trace d'oxydation pour ce vin archétypal de la Côte de Beaune (mais qui fait plus Bâtard que Empereur).

Ralf

 

Amateur depuis 30 ans, sur LPV depuis 16 ans, caviste depuis 3 ans
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Moriendi, Vaudésir, Papé, leteckel, LLDA
02 Aoû 2021 20:35 #183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1146
  • Remerciements reçus 3951

Réponse de vvigne sur le sujet CR: Henri Boillot Bourgogne Blanc 2016

CR: Henri Boillot Bourgogne Blanc 2016

Le souvenir d'un beau Bourgogne blanc.
Peu d'aromatique et mais une matière de joli volume, élégante et équilibrée.
Plutôt Bien
A boire

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen, Garfield
27 Avr 2022 10:59 #184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 757
  • Remerciements reçus 4355
CR: Henri Boillot - Puligny Montrachet 1er Cru Clos de la Mouchère 2016

Ouvert et épaulé le matin pour le soir,

Nez très pur, sur les agrumes, les fleurs blanches, très finement épicé, ça respire le frais, le minéral,
Bouche qui allie grand volume, largeur et superbe tension, persistance énorme sur des notes d'agrumes et minérales,
Belle découverte pour ce très beau chardo,

Très Bien +

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, Moriendi, Vaudésir, starbuck, leteckel, Pinardo, Garfield, forty-one
17 Aoû 2023 11:09 #185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 757
  • Remerciements reçus 4355
CR: Henri Boillot - Volnay 1er Cru Les Fremiets 2016

Nez qui s'ouvre sur de beaux fruits rouges, entre framboise et fraise, le bouquet de fleurs fraiches, en arrière plan des notes torréfiées/grillées soulignent un élevage pas encore complètement intégré, mais qui ne gâchent pas du tout le tableau, lui ajoutant au contraire de la complexité sans masquer le fruit,
Bouche construite en longueur, dynamique avec une fine acidité, l'aromatique penche sur le jus de framboise, les tanins sont très fins, très belle allonge,
L'aération lui ajoute progressivement de l'ampleur et du soyeux,
Un vin encore très jeune mais déjà bien accessible,

Très bien

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, leteckel, Garfield, Xavier1227, forty-one
27 Aoû 2023 10:48 #186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 706
  • Remerciements reçus 2450

Réponse de Gaija sur le sujet CR: Maison Henri Boillot, Bourgogne Blanc 2018

Dégusté à cette occasion.

CR: Maison Henri Boillot, Bourgogne Blanc 2018
(négoce du Domaine Henri Boillot, Meursault)

Voilà l'expérience qui sera particulièrement éducative pour moi aujourd'hui. Au premier coup de nez après le Béru, je souris d'un évident retour au classicisme. Le nez est murisaltien, limite un peu too much, boisé et old school sur le sésame grillé à fond les ballons, le beurre de cacahuète, avec quand même quelque chose de nerveux derrière, ça donne envie d'aller dedans. Une fois en bouche, je vois que certains à la table font un peu la grimace. Visiblement, ce n'est pas au goût de tout le monde. Dans un premier temps, je n'y vois personnellement aucun défaut. Et puis, le temps passant, effectivement je commence à percevoir des notes qui sont sans doute défectueuses, qui rappellent clairement le salami type Saltufo (vous voyez, la petite boule de salami truffé enrobée dans du parmesan). Pour moi c'est léger, et je persiste à percevoir le vin derrière et à l'apprécier, mais d'autres trouvent ça rédhibitoire. Notre ami vigneron nous apprend que ce goût type saucisson est un des "avatars" du fameux goût de souris, que je découvre pour la première fois aujourd'hui. Chose plus intéressante encore, j'apprends par mes recherches par la suite que la sensibilité au goût de souris est extrêmement variable d'un dégustateur à l'autre et est notamment moindre chez les dégustateurs au pH salivaire acide, ce que j'ai toujours eu d'après mon dentiste 

On tient peut être là une explication. 

A noter, les deux bouteilles ouvertes en parallèle étaient exactement identiques. Une demi-bouteille restée au frigo toute la nuit se présentera mieux le lendemain, surtout quand la température reste fraiche. Vu que d'après l'ami en question le défaut peut parfaitement disparaitre à la garde, la dernière non-ouverte sera à garder. Par contre au niveau des causes, lui-même s'interroge un peu car même si les mécanismes sous-jacents restent obscurs, c'est visiblement un phénomène qu'on ne rencontre quasi que chez ceux qui ne sulfitent pas, or Boillot sulfite ...

ED pour certains, Très bien - / 15.5/20 pour moi tant que la température ne monte pas trop haut

Brieuc
17 Sep 2023 17:02 #187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1124
  • Remerciements reçus 5839

CR: Henri Boillot - Puligny Montrachet 1er Cru Clos de la Mouchère 2016

Ouvert et épaulé le matin pour le soir,

Nez très pur, sur les agrumes, les fleurs blanches, très finement épicé, ça respire le frais, le minéral,
Bouche qui allie grand volume, largeur et superbe tension, persistance énorme sur des notes d'agrumes et minérales,
Belle découverte pour ce très beau chardo,

Très Bien +


CR: Henri Boillot - Puligny Montrachet 1er Cru Clos de la Mouchère 2016

Ouverte en back up d'un Meursault Charmes V Girardin bouchonnée, nez discret à part un grillé soufré, sans aromatique autre y compris après plusieurs heures de carafe, la structure en bouche est jolie mais le vin est cadenassé à double ou triple tour, soufre sans aucun doute vu le mal de crâne le lendemain.

Bien

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, Papé, leteckel
14 Oct 2023 08:56 #188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94698
  • Remerciements reçus 24327
CR: Domaine Henri Boillot, Puligny-Montrachet 1er Cru Clos de la Mouchère, 2020



Robe jaune paille très claire.
Nez absolument magnifique d'élevage bois maitrisé, puissant sans être une seconde lourd ou gênant, compromis de notes empyreumatiques très présentes (pain grillé, torréfié) et de senteurs plus florales.
Très belle bouche généreuse et droite à la fois, sur un équilibre parfaitement réussi entre ampleur et trame.
L'aromatique encore primaire est peut-être un peu monolithique mais si on aime le chardonnay bien élevé, ce grillé c'est bonheur assuré !
Finale avec une vraie tenue et allonge, à la fois très jeune et quand même accessible.
La belle Bourgogne comme dans les bouquins !
Très bien+


Merci Nono !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Galinsky, Marc C, sideway, bertou, Benoit Hardy, TIMO, Vaudésir, TristanBP, LucB, Papé, leteckel, Kiravi, Garfield, Vesale, Manas, forty-one, Droop
01 Mar 2024 22:33 #189
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3801
  • Remerciements reçus 7274
CR: Domaine Henri Boillot - Volnay 1er Cru Les Caillerets 2010
Nez de bonne intensité, assez précis sur les fruits rouges : cerise, fraise, un peu de framboise. Il y a des notes florales et un peu d'évolution sur le sous-bois. Par contre, le boisé est bien présent et un peu trop intrusif pour moi, même s'il est plutôt luxueux.
La bouche n'est pas très puissante, fraîche et en finesse. Ce n'est pas très tannique avec un joli fruit. Maturité juste. Côté acidulé d'un bel effet. Le boisé s'impose un peu trop en finale même si le fruit est très joli. La longueur est très bonne.
Un vin avec beaucoup de qualité, mais trop boisé pour moi.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Garfield
24 Mar 2024 17:07 #190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux