Nous avons 1470 invités et 35 inscrits en ligne

le ZWTG à 2 à Fribourg

  • claudius
  • Portrait de claudius Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 10251
  • Remerciements reçus 3991

le ZWTG à 2 à Fribourg a été créé par claudius

2 jours épiques chez Yves à Fribourg 

Franciacorta Artio Le Marchesine Rosé 2018
pas mal du tout, je préfère généralement les Franciacorta aux Prosecco. La bulle est fine, cela pourrait être encore plus racé en bouche. 
Bien

Champagne Pierre Gimonnet  Gastronome 2018 
très bien et mieux que 2016, j'ai curieusement préféré le Cuis 1er cru non millésimé du même producteur bu la veille, plus sec et tranchant 

Simon Maye Chamoson  Trémazière 2015
Fendant qui a parfaitement rempli son rôle contrapuntique face à un Walliser 65 -raclette- 

à l'aveugle
Château de Beaucastel 1990 
nez super évolué mais sans accents de Madère ni de Marsala, cela sent le grenache à plein nez, c'est encore beau mais c'est à boire. 
Ballet sans cesse évolutif et suave sur des notes de cacao et de fines herbes, un paysage complexe où l'on peut partir en exploration.
Quand je pense à certains vieillards unilatéraux ou monomaniaques, quelle contraste, ici aucun ennui possible   
Curieusement le 1998 me semble plus évolué mais ce n'est peut-être que dans mon souvenir 

 


paire en semi-aveugle
Domaine de la Rochette (Tatasciore) vieilles vignes 2018 
reconnu de suite, pas difficile.
Elégance ductile, note d'élevage noble discrète mais encore perceptible, fruit superbe, mûr, voire très mûr mais toujours élégant et aérien à la fois. 
Le style est vraiment bourguignon. Tatasciore est un virtuose du Pinot Noir, c'est mon producteur Suisse préféré, malheureusement difficile à trouver.
Ici il s'agit du vin de base du Domaine, je ne l'ai encore jamais goûté à ce niveau (3 bt bues), quelle plénitude sensuelle et élégante.
Un des 3   de ces 2 jours épiques

Marchand-Grillot Gevrey Chambertin 1er cru Petite Chapelle 2018 
alors que c'est un Domaine qui depuis la reprise par le fils recherche l'élégance et la finesse, il souffre ici de la proximité du Tatasciore. 2018 n'est pas non plus et de loin pas mon millésime préféré en Bourgogne. Ce Petite Chapelle exhibe le côté terrien de Gevrey, il est aussi plus puissant avec plus de mâche à partir de la mi-bouche. Il est loin d'être prêt et n'a pas la grâce naturelle et spontanée du Tatasciore. Pour ceux qui s'intéressent au Domaine Marchand-Grillot, essayez le Petite Chapelle 2017 qui se boit très bien actuellement. 


étiquette découverte
Giuseppe Rinaldi Barolo Tre Tine 2009
un assemblage de 3 crus: Cannubi - San Lorenzo - Ravera 
Nez énergisant, malheureusement le vin ne nous procure pas l'émotion des 2008 et 2011. Alors que 2009 est considéré comme un millésime inférieur à 2008, il  semble moins évolué que celui-ci.
J'ai écrit "n'a pas atteint son plateau de maturité", "n'est pas encore totalement expressif", " très bon mais pas encore grand"  , donc à attendre encore un peu.
Si vous avez de la chance d'avoir le Brunate et/ou  le Tre Tine en 2008 ou / et 2011 n'hésitez pas à les ouvrir. J'aime nettement moins les 2012. 2010, 2013 etc sont à attendre. Le Langhe 2018 est à tomber en ce moment, un festival d'arôme vire-voltant au nez. 


triplette à l'aveugle 
Sylvie Esmonin Gevrey Chambertin 1er cru Clos St Jacques 2005 
coup de foudre immédiat ! tout de suite reconnu pas difficile face au manque de sensualité de celui qui suit. 
Ample, généreux, accueillant, sur les fruits noirs, avec des tanins parfaitement enrobés, excellent. Pas de perception de bois ! 
Sensuel, sur une texture veloutée
+ tard encore mieux, fantastique, nez merveilleusement complexe sur le fruit, réglisse, élégant, racé, fringant et qqpart presque encore juvénile.
2ème   bravo ! 

Bruno Clair Gevrey Chambertin 1er cru Les Cazetiers 2005 
bouchon parfait avec très peu de pores, le vin a seulement marqué le disque sur sa face inférieure, bt achetée à son arrivée sur le marché (précisions utiles pour ce qui suit) 
j'attendais beaucoup de cette bt et suis franchement déçu, après 15 ans d'attente "ça" ? j'en avais ouvert une bt dès réception en cave, fermé à double tour, serré, inscrutable. 
plus mince, tanins secs en fin de bouche, notre balsamiques et tertiaires au nez, en se réchauffant notes de pruneaux trop mûr et cuit, a dépassé son apogée ...
une partie de la bt passe dans la sauce à l'échalote   en préparation ...
quelques heures plus tard a gagné en bouche, elle s'étoffe et rajeunit, mais l'aromatique est en partie sur des notes d'oxydation  ... malgré les 15 ans dans une bonne cave et un bouchon qui semble impeccable ...   
Esmonin versus Clair, c'est un peu la sensualité féminine irrésistible face au protestant pète-sec 

Vincent Dureuil Janthial Nuits St Georges 1er cru Clos des Argilières 2005 
Yves assoiffé ... de connaissance  va chercher un 3ème 2005 pour compléter la paire 
surprise, là le bouquet décline les petits fruits rouges frais et croquants, impossible de deviner que c'est aussi un 2005 !
surprenant après les 2 Gevrey: avenant, spontané, agréable, fait vraiment plus jeune que ses 2 frères de dégustation,
Mais moins d'ampleur en bouche que les 2 Gevrey. Très bien !


à suivre 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Anthony, Yves Zermatten, Luc Javaux, Olivier Mottard, tht, sideway, peterka, HERBEY 99, bertou, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, tomy63, Frisette, starbuck, leteckel, the_ej, KosTa74, éricH, Kiravi, Garfield, Vesale, Manas, forty-one, Jean F
31 Déc 2022 12:06 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19722
  • Remerciements reçus 4995

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet le ZWTG à 2 à Fribourg

tiens ! un bouteille de Tempier 2001 ! Je parie que c'est une de Yves : il y a de l'Urgo dans l'air !

amitiés

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Anthony, oliv
31 Déc 2022 13:03 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5630
  • Remerciements reçus 9152

Réponse de starbuck sur le sujet le ZWTG à 2 à Fribourg

"Esmonin versus Clair, c'est un peu la sensualité féminine irrésistible face au protestant pète-sec"

Totalement d'accord avec cette phrase même si j'ai peu gouté Bruno Clair.
Pourtant en lisant les critiques, je trouve que les dégustateurs sont souvent plus durs envers Esmonin que Clair.
Et ne parlons pas des prix de Bruno Clair, bien plus élevés.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Papé
31 Déc 2022 14:16 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • claudius
  • Portrait de claudius Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 10251
  • Remerciements reçus 3991

Réponse de claudius sur le sujet le ZWTG à 2 à Fribourg

mais il paraîtrait que depuis quelques temps le Domaine Bruno Clair fait moins du Bruno Clair 
le fils a repris ... semble-t-il ... 


il y a une espèce bashing sur les vins de  Sylvie Esmonin comme d'ailleurs de Rossignol Trapet, étonnant parmi les grands amateurs de PN ,
rien de tel que de les servir à l'aveugle, les dégustateurs doivent alors la plupart du temps réviser leurs préjugés   
je n'ai malheureusement pas pu comparer ce 2005 en direct à ceux de Rousseau, Clair (je n'en ai plus envie), Fourrier ni Jadot


PS ce CSJ 2005 dont j'ai bu 3-4 bt se montre toujours top depuis 3-4 ans, bravo Madame Esmonin !

PS 2 l'importateur pour la Suisse, Divo, n'importe plus de Bourgogne, c'est donc malheureusement fini pour moi, je devrai me contenter de ce qu'il reste en cave: den 2009 -2014 - 2015 et 1 bt de 2019 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Jean F
31 Déc 2022 14:46 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • claudius
  • Portrait de claudius Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 10251
  • Remerciements reçus 3991

Réponse de claudius sur le sujet le ZWTG à 2 à Fribourg

suite et fin 


 

Nicolas Faure Nuits St Georges Les Herbues 2019 
nez hyper floral ahurissant, évolutif vitesse grand V 
difficile de reconnaître un Bourgogne au nez à l'aveugle
beau fruit pur et éclatant
texture lisse
tanins très fins
se livre sans chichis ni complication
expressif et déjà si bon qu'on se demande pourquoi l'attendre 
délicieux 
1 jour + tard binôme fruit fraîcheur parfait
beau jus intense et concentré, frais, élégant, sans inhibition 


PS Nicolas Faure est né à Bordeaux, a fait ses classes dans le Rhône où les LPViens lui ont fait découvrir les grands vins m'a-t-il raconté en personne
depuis ma rencontre avec lui dans sa cave, un choc gustatif pour moi, je suis devenu communiste old style ...   ... je propose d'exproprier tous les domaines possédant de grands terroirs de Bourgogne qui ne font pas assez bien et de les distribuer à des vignerons étonnants tels que Nicolas Faure, Jérôme Bressy et quelques autres ... 


Luciano Sandrone Barolo Le Vigne 2005
nez de nebbiolo racé, belle bouche bien construite au fruit précis et net terminant sur des tanins bien travaillés et donc fins.
vin impeccable et savoureux, sur un équilibre irréprochable, c'est puissant et profond avec une fraîcheur énergisante, prêt à boire !
1 jour + tard le vin décolle,  bouche sur un fruit noir profond à la minéralité digne d'un Ch. Montrose 1989, c'est à tomber.
J'adore. Le tout est succulent, fait bien plus jeune que 2005. J'ai été surpris de retrouver ce vin à ce niveau.
Sandrone fait toujours du très bon, mais parfois il manque un petit qqchse en plus qui fasse décoller le vin comme son Le Vigne 1990 par ex.
Ce 2005 -millésime pas considéré comme faisant partie des meilleurs- m'a doublement surpris.
Pour moi, le 2ème jour, ce Sandrone est un 


Domaine Tempier Bandol Cuvée La Tourtine 2001
oui Jérôme, en effet un achat effectué par Yves lors de votre voyage en commun à Bandol   ... il y a déjà quelques temps 
nez sur le goudron avec une note médicinale, pas vraiment un grand nez complexe, mais en bouche ...
une espèce de croisement entre un CdP à point et un Barolo ... excellent et étonnant pour ceux qui comme comme pratiquent trop peu les Bandol !
j'ai noté: matière mûre avec fraîcheur énergisante, avec comme au nez ces notes de sparadrap, de goudron, cette densité de fruit mûr, puissant et profond
saveurs complexes qui ne donnent pas dans la lascivité oisive, beaucoup de pep ! 
excellent, 1 jour + tard encore meilleur, donc un vin à passer en carafe
semble avoir encore beaucoup de potentiel, question longévité ne semble pas craindre la concurrence bordelaise à ce niveau ni question puissance d'ailleurs 


comme mon généreux hôte semblait encore avoir soif   ... il dégote un 

 

dont la robe détonne avec les robes précédentes ... il s'agit de 


Comando G  (renache) Sierra de Gredos 1er cru 2018 
robe translucide, nez pétant sur le grenache avec des notes de pamplemousse  
en bouche provoque une salivation intense
fruit et toujours ces notes de pamplemousse
termine comme la plupart des vins du Comando G sur une note minérale que j'associe au granit
très bon, complètement sui generis 


2 jours fabuleux: amitié intense, intelligence et culture, le vrai paradis !

pas une seule bt bouchonnée, toutes de haut niveau 

la vie est belle, carpe diem ! 

Bonne année à tous 

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Anthony, PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., tht, matlebat, peterka, bertou, Jean-Loup Guerrin, bibi64, tomy63, Papé, sebus, Frisette, starbuck, leteckel, the_ej, vvigne, Garfield, Vesale, Manas, forty-one, Nyrvan
31 Déc 2022 15:33 #5
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26222
  • Remerciements reçus 1431

Réponse de Luc Javaux sur le sujet le ZWTG à 2 à Fribourg

 

Curieusement le 1998 me semble plus évolué mais ce n'est peut-être que dans mon souvenir


Beaucastel 1998, dégusté lors du réveillon de Noël, était parfaitement à point, sur les fruits noirs et le cuir noble, d'une grande finesse, fraîcheur et longueur remarquables, à mon sens loin du déclin, mais je pense que c'était ma dernière.  Sniff...


Luc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Jean-Paul B., matlebat
31 Déc 2022 15:58 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6781
  • Remerciements reçus 1473

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet le ZWTG à 2 à Fribourg

Voici, de mémoire, mes impresssions.

Franciacorta Artio Le Marchesine Rosé 2018
Comme le dit Claude, pas mal, bulle fine, agréable à boire mais j’ai toujours une espèce de réticence sur les mousseux rosés.

Champagne Pierre Gimonnet  Gastronome 2018 
Très bon, un champagne à l’excellent rapport q/p. si le Brut Cuis 1er Cru est encore meilleur, c’est une bouteille à rechercher car on en trouve en Suisse à 27 CHF HT. Le Gastronome 2018 est un champagne vineux, assez puissant et long. Le dosage de 5g  donne plus de rondeur mais émousse peut-être le tranchant.

Simon Maye Chamoson  Trémazières 2015
Même si ce vin a bien résisté aux années, je l’ai trouvé un peu mou et j’aurais préféré un millésime plus récent et un vin un peu plus vif pour accompagner la raclette. Aurait dû être bu pour soi plutôt qu’avec un repas.

Château de Beaucastel 1990 
Beau nez complexe de CNP mûr, évolué mais avec encore de belles notes fruitées, fraise, fruits noirs, tabac. La bouche a encore une belle structure, belle balance, c’est riche, multidimensionnel et long pour un vin de cet âge. Il n’y a que 30% de grenache dans cette bouteille mais on a l’impression qu’il y en a beaucoup plus. Avec le temps, Beaucastel fond ses mourvèdres et gagne en finesse. Belle bouteille. J’ai aussi beaucoup aimé le 98 bu récemment (je ne l’ai pas trouvé plus évolué que le 90) et ce sont à mon avis deux vins de haut niveau.

Domaine de la Rochette (Tatasciore) vieilles vignes 2018
J’ai eu la chance de dégotter quelques rares bouteilles de Tatasciore et avec qui les ouvrir si ce n’est avec Claude ? 😊 Tout est parfait dans ce vin. Aussi bien le nez que la bouche composent une espèce de vin d’esthète qui frôle le sublime. L’élevage est subtil, les tannins sont doux et intégrés dans une matière crémeuse et goûteuse, d’une sensualité extrême, sans aucune lourdeur. L’ensemble est absolument délicieux. Bravo à Tatasciore pour ce chef d’œuvre, je suis curieux de découvrir les autres cuvées. En plus, il est réjouissant de voir que, sur le terroirs de Neuchâtel, on puisse produire des pinots qui peuvent tenir la dragée haute à de très bons Bourgognes. Dommage que les bouteilles soient si rares. Coup de cœur 

Marchand-Grillot Gevrey Chambertin 1er cru Petite Chapelle 2018 
J’ai bien aimé cette bouteille, joli nez et matière précise, élégante et goûteuse. Je n’ai pas retrouvé le côté surmûr de certains Bourgognes 2018 et j’ai beaucoup aimé la pureté du fruit, la buvabilité et la sensualité de ce vin. En trame de fond on retrouve l’expression du terroir de Gevrey. Excellent vin qui a eu la malchance de passer à côté du Tatasciore.

Giuseppe Rinaldi Barolo Tre Tine 2009
Un peu déçu par cette bouteille de Rinaldi. Nez de nebbiolo, notes balsamiques, nuances de menthe et de tabac. Fond minéral, acidité marquée, c’est un vin encore vif qui peut attendre  quelques années en bouteille. Il n'a pour l’instant pas la magie des grands Rinaldi même si c’est une belle bouteille. Bien en deçà cependant du Vigne 05 de Sandrone. Moins précis et architectonique.

Sylvie Esmonin Gevrey Chambertin 1er cru Clos St Jacques 2005 
Magnifique vin, aussi bien au nez qu’en bouche. L’élevage est à peine perceptible et sans excès. C’est un vin à la fois fin et puissant, sensuel et académique, avec une matière dense mais sans austérité. Personnellement, je trouve le nez déjà  bien évolué et je ne vais pas attendre longtemps les bouteilles qui me restent.  

Bruno Clair Gevrey Chambertin 1er cru Les Cazetiers 2005
Trop évolué, tertiaire limite oxydatif. Tannins séchards, pas de sensualité. Je n’ai pas aimé et, malgré mes efforts, je n’ai pas trouvé qu’il s’est amélioré et c’est sans états d’âmes que je l’ai balancé dans la sauce à l’échalote 😊

Vincent Dureuil Janthial Nuits St Georges 1er cru Clos des Argilières 2005
C’est la troisième bouteille de ce vin que je bois en 2022 et j’ai toujours le même plaisir. Ca pinote bien, il y a encore une très belle présence fruitée -  plus que sur les deux Gevrey – et c’est le moins évolué de cette série de 2005. Bien sûr, il est moins concentré et a moins de fond que les deux Gevrey, mais c’est un vin très séduisant et, compte tenu de son prix, il réussit une belle performance face à ses deux prestigieux rivaux de la soirée.  

Nicolas Faure Nuits St Georges Les Herbues 2019
Je savais que Claude appréciait ce producteur. J’avais déjà beaucoup aimé le NSG 2018, de même que le Bourgogne rouge aux Argilières 2019, mais ce NSG 2019 leur est encore supérieur. Fantastique nez, floral et fruité, c’est pur et tout simplement beau, même si ça ne pinote pas beaucoup. La bouche est d’une sensualité extrême, avec des tannins de classe et un vrai goût de pinot. Comme pour le  Tatasciore, on a envie d’en reprendre et d’en reprendre (ce que nous avons fait 😊). Coup de cœur 

Luciano Sandrone Barolo Le Vigne 2005
Magnifique illustration de la perfection stylistique de Sandrone, qui offre ici un vin parfaitement abouti, aussi bien au nez qu’en bouche. C’est dense et sensuel à la fois, à parfaite maturité, avec des tannins serrés, mais sans aucune agressivité. Comme une essence de nebbiolo. Somptueux et classe. Rien ne dépasse, tout est parfaitement ajusté. Bravo et coup de coeur 

Domaine Tempier Bandol Cuvée La Tourtine 2001
Jérôme ne s’est pas trompé 😊 Suite à notre virée à Bandol, j’avais fait une petite collection de Bandol 2001 en prévision d’une horizontale (que nous n’avons toujours pas faite). La Cuvée spéciale de Tempier 2001 m’avait un peu déçu récemment, mais ce n’est pas le cas de cette Tourtine. Certes le nez n’est pas des plus sexy, avec ses notes de goudron un peu austères, mais ce vin nous montre la puissance de vieillissement des Bandol, avec une belle présence fruitée, beaucoup d’énergie et une jolie longueur. Belle surprise.

Comando G, Sierra de Gredos 1er cru 2018 
robe étonnante de sirop de grenadine fluo, nez d’essence de grenache, bouche de vin infusé, très fraîche,  au fruité délicat, sur des notes d’agrumes. finit long. Comme le dit Claude un vin sui generis, au style original et unique, fin et goûteux, avec ces notes caillouteuses qui raidissent la finale. Personnellement, j’adore. A garder peut-être encore un peu.

Beaucoup de plaisir avec ces bouteilles et un grand moment d’amitié familiale en présence des enfants, grands, moyens et petits. Tout simplement un bon moment de vie et de partage.

bonne année 2023 à tous les LPViens et à leurs familles !

Yves Zermatten
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Anthony, Jérôme Pérez, claudius, PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, sideway, bertou, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Frisette, starbuck, leteckel, the_ej, Kiravi, Manas, forty-one
01 Jan 2023 11:53 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8466
  • Remerciements reçus 401

Réponse de Anthony sur le sujet le ZWTG à 2 à Fribourg

J’ai ouvert une (ma) bouteille de Rochette Vieilles Vignes 2018 hier soir et je rejoins en tous points votre commentaire et coup de cœur. Quel vin ! Une élégance soyeuse mais avec du coffre, l’aromatique se dévoilant sur des notes de goudron, de réglisse, de cerise, de pierres chaudes. La bouche présentait une superbe tension, avec un équilibre subtil entre amertume et notes plus masculines. L’élevage est légèrement perceptible (à travers les arômes de goudron) mais en rien dérangeant.

Un slam dunk comme disent les amateurs de basket. Grand vin.

 

Anthony
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, claudius
01 Jan 2023 13:16 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • claudius
  • Portrait de claudius Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 10251
  • Remerciements reçus 3991

Réponse de claudius sur le sujet le ZWTG à 2 à Fribourg

Un cr pour le moins contrastant sur Les Cazetiers 2005 de Bruno Clair
alors bt défectueuse ? alors que le bouchon semblait topissime ?

post#924
Ici
01 Jan 2023 19:47 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck