Nous avons 1852 invités et 37 inscrits en ligne

Château Figeac, Saint-Emilion

  • Messages : 416
  • Remerciements reçus 155

Réponse de condorcet sur le sujet Figeac 1975

Ce Figeac 1975 est peut-être l'exception qui confirme la règle (ayant la réputation d'une réussite dans ce millésime ).
Là, j'ai bu (à mon palais) un très grand vin (un cran au-dessus du Figeac 1976 et du Figeac 1979).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: RaymondM
08 Mai 2017 15:17 #481

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19802
  • Remerciements reçus 3437

Réponse de mgtusi sur le sujet CR: Château Figeac 2000

CR: Château Figeac 2000

Bouteille ouverte ce midi pour faire face à un faux-filet grillé classique et une entrecôte Black Angus.
Autant dire tout de suite que nous avons été plus impressionnés par la qualité de la viande que par le Figeac. Le nez est sur le cassis, les tannins sont fondus, le vin déroule tout seul en bouche mais on n'est pas transportés par ce vin qui manque de profondeur.

A revoir ?

Michel
18 Jui 2017 20:56 #482

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3631
  • Remerciements reçus 1099

Réponse de didierv sur le sujet Château Figeac 2000

Oui Michel il faut attendre. Au moins 2025......
Et puis ça m'arrange de dire ça, j'en ai une bouteille qui attend sagement l'alignement favorable des planètes

Didier
18 Jui 2017 21:42 #483

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1525
  • Remerciements reçus 568

Réponse de GAET sur le sujet Château Figeac 2000

Didier, je suis d'accord avec toi. Il va falloir que je trouve l'occasion pour ouvrir 1989 que je n'ai pas encore ouverte;
Cordialement
Gaëtan
18 Jui 2017 23:09 #484

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 416
  • Remerciements reçus 155

Réponse de condorcet sur le sujet CR: Château Figeac 1975

CR: Château Figeac 1975

Ce flacon clôt la trilogie des vins anciens ouverts tout au long de la semaine pour mon anniversaire et n'a eu qu'un tort : succéder au magique Châteauneuf-du-Pape 1947 qui exhalait si fort la rose et la fraise. De niveau très légèrement bas, son ouverture a été malaisée (bouchon sec et venant en charpie), faute d'un bilame resté chez moi. Mais le nez profond de sous-bois, de cuir, de tabac se montre d'une grande complexité tandis que la bouche volumineuse, onctueuse, aux tannins fondus, s'accorde admirablement avec le filet de boeuf et propose une finale de bon aloi. Comment rester insensible à la grâce et à la très grande beauté de ce Figeac pâtiné (ce qu'annonce la robe vermeil) tout en équilibre et frais (touches de menthol) ? Encore, encore !
03 Sep 2017 08:07 #485

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 826

Réponse de Nol sur le sujet Petite verticale du Château Figeac

CR:
Les Bordeaux, il faut savoir les attendre, mais il y a aussi un moment où il faut savoir les boire… Après les 1986 de la rive gauche l'an passé (lapassionduvin.com/f...), ce sera donc pour cette année une petit verticale du château Figeac.

Les vins ont été servis par paires, du plus jeune au plus ancien, même si l’ordre chronologique n’a pas été totalement respecté (de mes dégustations précédentes, j’avais retenu que le 2000 n’était pas une grande bouteille et qu’il serait donc intéressant de le confronter au 2002, millésime considéré comme moyen, voire faible. Le 2001 s’est donc retrouvé avec le 1998, deux millésimes dont je gardais en revanche d’excellents souvenirs). Enfin, un pirate d’appellation (mais pas de rive) s’est glissé dans la dégustation.

Paire n° 1

Figeac 2002 :
Très beau nez, mûr, expressif, ouvert, fruits noirs, un peu de réglisse et une belle note balsamique. L’attaque en bouche est dans la continuité, ronde et pleine. La suite est un peu en-dessous : si les tanins sont doux, il n’y a pas une très grosse matière et le vin finit relativement court. Probablement l’effet millésime, même si je n’ai pas ressenti de verdeur. Selon moi prêt à boire et de garde moyenne. TB++ pour le nez, TB- pour la bouche.

Figeac 2000 :
Nez plus en retrait, plus « frais » aussi, prune, cuir, fumée, touche herbacée. En bouche, le vin présente en revanche davantage de structure, de matière et de profondeur que le précédent. L’ensemble est cependant assez austère, avec un côté vert / herbacé (sensation qu’il y a de la rafle), des tanins biens présents, une acidité assez élevée et une légère amertume en finale. Bref, pas très gourmand… Sans doute à attendre encore, mais j’ai quelques doutes concernant le potentiel d’amélioration…. B-

Paire n° 2

Figeac 2001 :
Superbe nez ouvert et complexe, beaucoup de fruits (mûre, framboise), épices, tabac, balsamique, petite note « terreuse ». La bouche n’est pas en reste : c’est jeune, fruité (primaire), bien mûr, rond, juteux, soyeux, parfaitement équilibré avec une belle tension qui allonge le vin en fin de bouche. Au début de son plateau de maturité, un vin qui devrait régaler les amateurs pendant encore de nombreuses années. Et une fois de plus 2001 vs 2000…. Excellent

Figeac 1998 :
Nez assez proche du précédent (peut-être un peu plus sur les fruits noirs et avec un peu de cuir), mais un ton en-dessous en termes d’intensité et de complexité aromatiques et un poil plus évolué. En bouche, l’attaque est puissante, il y a une très belle matière, mais c’est plus « frais » et moins gourmand que le 2001 et l’acidité élevée en finale déséquilibre un peu l’ensemble. Curieusement, je n’avais pas été marqué par cette acidité sur les précédentes bouteilles dégustées sur ce millésime. Néanmoins, un vin que me semble avoir un gros potentiel de garde. TB / TB+

Paire n° 3

Figeac 1989 : nez assez puissant, franc, relativement évolué ; encore un peu de fruits (prune, cerise noire), tabac, humus, cèdre, champignon. En bouche, cela manque un peu d’équilibre entre un côté évolué avec du fruit cuit et des tanins encore assez présents, et pas super fins (on dira « rustiques »). C’est bon, mais cela manque un peu d’élégance et de complexité. TB-

Figeac 1990 : Très beau nez fin et complexe, légèrement sur la réserve, sur un registre relativement évolué : cerise noire mûre (voire un peu cuite, avec un côté « liqueur »), un peu de poivron grillé ?, terre, cuir, tabac. En bouche, l’équilibre est absolument superbe : il y la finesse, la complexité, l’élégance, la profondeur, la longueur et la structure, même si ce n’est pas un monstre de puissance. Bref la grande classe. Un vin qui semble à son apogée. Excellent +

Paire n° 4

Figeac 1988 :
Nez d’abord assez fermé et peu expressif. A l’agitation cela s’ouvre un peu (cerise, peut-être un peu de groseille, thé, tabac, herbes aromatiques, quelques notes tertiaires) mais il n’y a pas tout à fait la complexité aromatique que l’on retrouve habituellement sur ce millésime (avec un nez très « changeant » à l’agitation). Un nez qui de plus ne semble pas tout à fait « net ». D’ailleurs il y a bien me semble-t-il une petite pointe de liège à l’attaque en bouche, mais cela reste vraiment très léger et disparait rapidement. La bouche est sur un registre plutôt austère, avec un fruit en retrait et une acidité relativement élevée. Cela reste cependant assez bien équilibré et avec une belle longueur. Une bouteille un peu « en-dessous » ce soir, mais un vin qui ne me semble pas fatigué et devrait donc encore pouvoir se conserver quelques années. TB--

Conseillante 1988 :
Voilà donc le pirate… Joli nez fruité (fruits noirs, mais aussi un peu de cuir, de tabac), plutôt sur la retenue. Très beau « toucher de bouche », c’est soyeux, fin et élégant. Pas un Pomerol exubérant, mais qui, il me semble, s’accordait assez bien avec le « style » Figeac (pas suffisamment cependant pour tromper Jean-Loup…). TB+

Paire n° 5

Figeac 1983 : nez avenant avec des fruits (plutôt rouges) compotés, voire un un peu « cuits », et épicés, une touche de thé. En bouche, les tanins sont complètement fondus, c’est frais et plaisant. Le vin se tient encore bien, mais cela commence à être un peu « fragile ». Une petite touche métallique en finale. Superbe fond de verre sur les fruits frais épicés. A boire. TB++

Figeac 1982 : nez puissant sur les fruits noirs et rouges, feuilles séchées, terre, cèdre, cuir, un peu de poivron ?, un côté « minéral », frais. En bouche, la structure est imposante, grosse matière, c’est très profond, sur un registre assez « sombre », avec une acidité bien présente et une légère touche poivrée. On a cependant le sentiment que le vin est encore un peu comprimé, sur la réserve au plan aromatique et avec une bouche encore un peu serrée. TB++ aujourd’hui, Excellent + dans 20 ans ?

Je précise encore que pour moi la dégustation n’était pas à l’aveugle et que les vins ont été ouverts à midi et aérés entre 2 et 4 heures selon les millésimes. Cette aération a été très profitable à certains vins : le 2000 (dur, vert, austère et maigre à l’ouverture ; certes il n’y a pas eu de miracle, mais un mieux indéniable) ; le 1990 (nez qui semblait « liégeux », pas de fruit, austère) et le 1983 (un vin qui semblait en bout de course : un petit jus de fruits cuits sucrailleux sans structure).
Au final, beaucoup de belles bouteilles (1983, 2002, 1998, 1989), quelques grandes (1990, 2001, 1982… dans 20 ans !) et peu de déceptions (2000 et, par rapport aux dégustations précédentes 1988). Beaucoup de fruit, peu de champignon, des élevages particulièrement discrets et des aromatiques qui « tirent » assez souvent vers la rive gauche. Bravo donc au château Figeac, dommage simplement que les prix pratiqués depuis quelques années soient si dissuasifs...

Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Super-Pingouin, matlebat, Vougeot, mgtusi, Christophe M., Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Nicoco, condorcet, Agnès C, Frisette, starbuck, jclqu
21 Oct 2017 00:30 #486

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4060
  • Remerciements reçus 4224

Réponse de starbuck sur le sujet Petite verticale du Château Figeac

Cela confirme une fois de plus que non seulement 2001 est supérieur à 2000 ( Mais ça tout le monde le savait déjà sur LPV) mais que l'on peut parler d'un très grand millésime en rive droite.
J'espère simplement que 2008 et 2012 qui sont aussi des millésimes "rive droite" vont évoluer comme 2001 et 1998 mais ce n'est pas gagné d'avance :dry:

Sylvain
21 Oct 2017 08:32 #487

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19802
  • Remerciements reçus 3437

Réponse de mgtusi sur le sujet Petite verticale du Château Figeac

Même ressenti que Paul sur 2001 et 2000 ; j'ai beaucoup aimé 2004 également. Tout le monde connaît mon attachement pour ce millésime. S'il s'agit d'une demi-plaisanterie pour la Bourgogne, je trouve qu'à Bordeaux, les 2004 sont excellents aujourd'hui (Figeac, Haut-Bailly, d'Issan, Brane-Cantenac)

Michel
21 Oct 2017 10:13 #488

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12072
  • Remerciements reçus 2295

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Petite verticale du Château Figeac

Merci pour le CR intéressant.

Cela confirme une fois de plus que non seulement 2001 est supérieur à 2000 ( Mais ça tout le monde le savait déjà sur LPV) mais que l'on peut parler d'un très grand millésime en rive droite.
-D'accord avec cela; j'ai bu le 2000 dimanche dernier (parmi 15 autres très beaux vins et sans prise de notes, donc incapable de faire un CR...) et l'ai trouvé agréable, de belle structure et moins "vert" que ce qu'en a pensé Paul.
-Par contre, ce qui est plus étonnant (ou un peu moins normal) c'est que le 2002 semble aussi meilleur que le 2000.

jlj
21 Oct 2017 10:26 #489

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2632
  • Remerciements reçus 2729

Réponse de matlebat sur le sujet Petite verticale du Château Figeac

Merci pour ce super CR ! Figeac l'absolu classicisme de Saint Emilion...
Moi perso, je ne partage pas tout à fait l'évidence que 2001 est supérieur à 2000... En rive gauche en tout cas, ça dépend beaucoup des vins et pour moi certains 2000 sont bien meilleures que leur homologues 2001 qui font déjà très vieux... J'ai tendance à préféré 2000 souvent (mais pas toujours), en rive droite c'est vrai que ça discute plus... mais j'ai moins d'expérience.
Amicalement Matthieu
21 Oct 2017 10:47 #490

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6263
  • Remerciements reçus 4055

Réponse de Frisette sur le sujet Petite verticale du Château Figeac

Superbe compte rendu Paul, d'un château qui m'a toujours intéressé. Il ne me semble pas totalement illogique que les aromatiques de Figeac tirent sur la rive gauche, car je crois que c'est un des domaines à la plus forte proportion de cabernets dans les assemblages, majoritaire face au merlot, ce qui est plutôt assez rare sur cette rive.

Flo (Florian) LPV Forez
21 Oct 2017 10:57 #491

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 826

Réponse de Nol sur le sujet Petite verticale du Château Figeac

Effectivement Florian, 35 % CS, 35 % CF, 30 % Merlot.
Pour en revenir au 2000, pour moi il n'y a pas eu de match avec le 2001 et il a aussi été dominé par le 2002. Mais je ne dégustait pas à l'aveugle et j'avoue avoir un petit a priori défavorable sur le millésime 2000, sans doute en réaction à la campagne qui nous le présentait comme le (encore un...) millésime du siècle. De fait, j'ai peut-être eu la dent un peu dure, mais cela ne remet pas en cause ma hiérarchie sur cette dégustation : le 2000 est bien derrière....
Paul
21 Oct 2017 13:35 #492

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7422
  • Remerciements reçus 7048

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Petite verticale du Château Figeac

"Petite" verticale ? Non, tu veux dire "énorme", Paul !
Quelle chance que d’avoir été invité pour cette magnifique verticale ! Et quel pied pris tout au long de la soirée avec ces vins à la forte personnalité, sur des millésimes pour la plupart très bons et d’autres d’anthologie ! Il faut dire que Paul a des trésors dans sa cave, pleine de vieux millésimes.
A l’heure du « Bordeaux bashing » cela permet de relativiser. Mais c’est vrai qu’il faut les attendre, ces grands vins !

CR: Saint-Emilion 1er Grand Cru Classé – Château-Figeac – 2002
La robe est bien sombre, déjà évoluée.
Le nez étonne par son ampleur, presque puissante, sur une aromatique typique de Rive Gauche : balsamique, menthol, cuir, tabac, fruits compotés, c’est très très bon !
La bouche de demi-corps joue sur l’élégance. Elle est dotée d’un toucher fin, d’une belle persistance et d’une finale énergique rehaussée par une petite pointe de verdeur pas désagréable.
Un beau vin à point !
Très Bien (+)

CR: Saint-Emilion 1er Grand Cru Classé – Château-Figeac – 2000
La robe est assez sombre, bien évoluée.
Le nez très intense est dominé par un fruité secondaire, puis apparaissent des notes de fumé, de mine de crayon et de poivron.
La matière charnue et fruitée marque l’attaque et le milieu de bouche avant qu’une belle acidité se fasse ressentir, ainsi que des tanins un peu verts, l’ensemble s’exprimant sur une bonne longueur.
Je l’ai moins apprécié en l’état mais il devrait aller plus loin que le 2002.
Bien ++ / Très Bien

CR: Saint-Emilion 1er Grand Cru Classé – Château-Figeac – 2001
La robe est assez sombre et présente de beaux reflets tuilés.
Très intense et d’une grande finesse, le nez déroule une superbe aromatique de bois précieux, de fruits compotés, de tabac et de menthol.
La bouche n’est pas en reste, remarquable d’équilibre : un gros volume, une charpente solide, une chair fruitée, de la rondeur, ce qu’il faut de vivacité et une persistance extra. C’est classieux, jusqu’à la finale qui sait se faire douce et caressante.
Grand vin au début de son apogée !
Excellent

CR: Saint-Emilion 1er Grand Cru Classé – Château-Figeac – 1998
La robe est très proche : assez sombre et bien évoluée.
Le nez très expressif allie des fruits noirs, du cuir et une pointe balsamique. C’est agréable mais il pâtit de la comparaison avec le 2001 beaucoup plus complexe et captivant.
La bouche est un peu au-dessus, par sa belle matière très mûre, son caractère encore jeune, son profil droit, son acidité structurante et ses tanins fondus.
Très Bien +(+)

CR: Saint-Emilion 1er Grand Cru Classé – Château-Figeac – 1989
La robe est peu sombre et très évoluée. Elle évoque plutôt celle d’un vieux Bourgogne.
Le nez bien ouvert, très avenant et complètement fondu évoque les fruits noirs, des arômes balsamiques et épicés, et même une nuance de vanille.
La bouche est dotée d’une grande et belle matière, d’une belle étoffe. Elle manque un tout petit peu de finesse, mais uniquement en regard de son petit frère servi en parallèle. Les beaux tanins sont gras, le toucher à la fois dense et fin, la finale longue, sapide et plus fraîche.
Un très beau vin.
Excellent

CR: Saint-Emilion 1er Grand Cru Classé – Château-Figeac – 1990
La robe est presque claire, sans doute la plus claire de la série, et très évoluée. Elle évoque plutôt celle d’un vieux Bourgogne.
Le nez très intense envoûte par ses arômes de rose fanée et d’épices douces. Il évolue à l’aération vers du bois précieux agrémenté d’une pointe de menthol.
La bouche est du même tonneau (heureusement !). Ronde à l’attaque, puis plus longiligne, elle dévoile un toucher de velours, une grande sapidité de classe, une élégance magnifique, sans oublier une formidable allonge.
Un très grand vin qui fait vraiment bourguignon !
Excellent +
Je m’attendais à une inversion des caractéristiques entre 1989 et 1990… Mais le vin est plein d’exceptions et de surprises…

CR: Saint-Emilion 1er Grand Cru Classé – Château-Figeac – 1988
La robe est moyennement sombre et présente de beaux reflets tuilés.
Le nez s’ouvre généreusement sur des arômes balsamiques et de bois précieux, teintés d’une pointe de verdeur. Certains y ont trouvé des traces liégeuses, sans doute celles que moi j’ai identifiées comme de la verdeur, mais je suis prêt à me ranger à leur point de vue.
La bouche est ronde, plutôt corsée (on est sur 1988 !). La maturité est incertaine, à moins que ce soit ce satané liège… La finale s’exprime mieux, salivante et fraîche.
Bien +(+) mais ED ?

CR: Pomerol – La Conseillante – 1988
La robe est peu sombre et bien évoluée.
D’intensité moyenne mais d’une grande complexité, le nez s’ouvre bien à l’aération sur des fruits compotés en exergue, donc un fruité secondaire, complétés par du cuir noble, des épices et même quelques notes briochées qui participent à une sensation très suave.
La bouche est à l’avenant, d’une très belle harmonie, alliant rondeur tapissante, matière mûre, tanins patinés, persistance magnifique et sapidité sans défaillance.
Un très beau pirate car un vin de grande race.
Excellent

CR: Saint-Emilion 1er Grand Cru Classé – Château-Figeac – 1983
La robe est assez sombre et présente de beaux reflets d’évolution. Paul m’a dit qu’elle était claire à l’ouverture de la bouteille et l’oxygénation a dû lui redonner vie et couleur !
De très grande intensité, le nez présente de beaux arômes fruités secondaires, sur la confiture de fraise et la cerise, avec une légère sensation alcooleuse.
La bouche frappe par son élégance et sa gourmandise. D’un profil longiligne et de grande qualité tactile, elle s’étire longuement jusqu’à une finale géniale de sapidité.
Très Bien ++ / Excellent

CR: Saint-Emilion 1er Grand Cru Classé – Château-Figeac – 1982
La robe est assez sombre et évoluée.
Le nez très expressif se déploie aromatiquement : on y trouve tour à tour du cuir noble et des fruits noirs, des touches épicées et d’autres de bois précieux.
De grande envergure, la bouche possède une belle concentration et une grosse matière non dénuée de finesse. Les tanins sont encore sensibles mais bien fondus. J’ai cependant l’impression qu’elle est quelque peu comprimée et qu’elle a encore besoin de temps pour se livrer totalement. La finale sapide possède toutefois une belle énergie.
Un vin encore en devenir !
Très Bien ++ / Excellent

Un grand merci à toi, Paul, pour ta générosité. Et merci également à tous tes amis parisiens, de LPV ou pas, qui ont rendu cette soirée mémorable, par les échanges de points de vue, pas souvent unanimes et donc toujours intéressants !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Super-Pingouin, LADIDE78, Nol, condorcet, Frisette, starbuck
21 Oct 2017 13:51 #493

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3920
  • Remerciements reçus 1987

Réponse de Vougeot sur le sujet Petite verticale du Château Figeac

Par contre, ce qui est plus étonnant (ou un peu moins normal) c'est que le 2002 semble aussi meilleur que le 2000.
jlj


Sans vouloir comparer l'incomparable, Clos Fourtet 2002 est très réussi.
Mais je m'éloigne du sujet ...
21 Oct 2017 14:01 #494

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 54

Réponse de Modeste 1er sur le sujet Petite verticale du Château Figeac

Merci pour ce super CR ! Figeac l'absolu classicisme de Saint Emilion...
Moi perso, je ne partage pas tout à fait l'évidence que 2001 est supérieur à 2000... En rive gauche en tout cas, ça dépend beaucoup des vins et pour moi certains 2000 sont bien meilleures que leur homologues 2001 qui font déjà très vieux... J'ai tendance à préféré 2000 souvent (mais pas toujours), en rive droite c'est vrai que ça discute plus... mais j'ai moins d'expérience.
Amicalement Matthieu


il me semble que 2000 est évidemment supérieur à 2001 en rive gauche, ou alors je vais essayer de dégoter quelques 2001 (montrose, las cases, barton, lynch bages, etc.) que j'échangerai ensuite volontiers avec leur version 2000 auprès des LPViens sceptiques à leur sujet.
mais je crois qu'il était plutôt question de Figeac 2000 VS Figeac 2001, plutôt qu'un avis général sur les 2 millésimes ?

Geoffroy
21 Oct 2017 23:50 #495

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2632
  • Remerciements reçus 2729

Réponse de matlebat sur le sujet Petite verticale du Château Figeac

il me semble que 2000 est évidemment supérieur à 2001 en rive gauche, ou alors je vais essayer de dégoter quelques 2001 (montrose, las cases, barton, lynch bages, etc.) que j'échangerai ensuite volontiers avec leur version 2000 auprès des LPViens sceptiques à leur sujet.
mais je crois qu'il était plutôt question de Figeac 2000 VS Figeac 2001, plutôt qu'un avis général sur les 2 millésimes ?


Bonsoir Geoffroy

Euh, non justement, comme l'a indiqué Paul (Nol), globalement sur LPV, il est de notoriété historique que 2001 est meilleur que 2000 (à Bordeaux), ce qui a été depuis longtemps porté par, entre autre, Luc Javaux avec qui je partageais de nombreux point de vue, sauf celui là . C'est pourquoi, je me suis permis cette remarque, afin que ceux qui pensent différemment, ne se sentent pas seul au monde :-).
Je suis content d'apprendre que tu fais aussi parti des rares à partager ce point de vu, pour ce qui concerne la rive gauche, et je suis donc d'accord avec toi. Ceci dit, je ne remets pas en cause le fait que Figeac 2000 soit moins bon que 2001, n'ayant bu ni l'un, ni l'autre (a mon grand regret étant fan de Figeac)... A se demander pourquoi on discute de cela sur ce fil... ;-)

En cherchant ou Paul avait indiqué cela et en relisant le post, je me rends compte que j'ai généralisé un peu vite car il ne le dit que dans son CR du 2001 "Et une fois de plus 2001 vs 2000"... Je ne sais pas pourquoi cela a déclenché en moi cette réponse, peut-être une réaction historico-culturelle LPVienne que j'ai mal placé...

Amicalement, Matthieu
22 Oct 2017 00:31 #496

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4060
  • Remerciements reçus 4224

Réponse de starbuck sur le sujet Petite verticale du Château Figeac

Matthieu, c'est moi qui ait écrit Cela confirme une fois de plus que non seulement 2001 est supérieur à 2000 ( Mais ça tout le monde le savait déjà sur LPV) mais que l'on peut parler d'un très grand millésime en rive droite.

Je généralisais les choses mais du coté rive droite.
Sur mes expériences de petit amateur, je trouve que 2001 est supérieur à 2000 pour Pomerol et St Emilion, y compris sur leurs appellations satellites.
Pour le reste j'estime que s'il y a une frontière à mettre sur 2000, elle serait plutôt nord/sud que gauche/droite.
Les meilleurs 2000 que j'ai bu viennent de Margaux ou Pessac-Léognan mais là on s'éloigne vraiment de Figeac

Sylvain
22 Oct 2017 09:40 #497

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9737
  • Remerciements reçus 1671

Réponse de claudius sur le sujet Petite verticale du Château Figeac

CR: belle verticale, bravo !

avec 2 crs pour moi un peu surprenant

Figeac 1982 bu il y a quelques années était un chef d'oeuvre abouti d'équilibre et d'élégance

Figeac 2002 présentait des tanins anguleux, le vin me semblait un peu étriqué (dernière bt bue il y a 2 ou 3 ans) ...
il m'en reste, ce cr m'incite à lui rendre visite prochainement ;-)
01 Nov 2017 23:49 #498

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 387
  • Remerciements reçus 52

Réponse de Julien MICHEL sur le sujet Château Figeac, Saint-Emilion

Un château que j'adore !! oo,
Par contre je te rejoins sur les prix pratiqués depuis quelques années...peut-être la volonté de se hisser avec les 1er A après l'échec de 2012...pour moi Figeac méritait d'y être mais c'est totalement partial, j'adore ces vins ! :miam:
02 Nov 2017 06:45 #499

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 1

Réponse de alexlef sur le sujet Château Figeac, Saint-Emilion

Bonjour à tous,

Petite question, quel millésime acheter aujourd'hui pour pouvoir le boire dans 5 à 7 ans ?
le 2010 ? >>> attendre le 2016 .... et dans ce cas le boire dans 10 ans ou plus ?

Vos avis, je débute... et j'en envie de compléter ma nouvelle cave...

J'ai lu de très bon retour sur ce St Emilion,
31 Déc 2017 11:11 #500

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12072
  • Remerciements reçus 2295

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Château Figeac, Saint-Emilion

Vos avis, je débute...

Mon avis, pour débuter sainement, est un petit conseil amical :) , Alex (je suppose pour le prénom...), à savoir passer par la case présentation quand tu as deux minutes .
Bon réveillon, bonne année et bon amusement sur LPV!

jlj
31 Déc 2017 11:23 #501

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 1

Réponse de alexlef sur le sujet Château Figeac, Saint-Emilion

Merci pour ces précisions, et bonne année à tous,
01 Jan 2018 15:01 #502

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1329
  • Remerciements reçus 1618
Article de Sud-Ouest paru hier...
"Saint-Émilion (33) : le château Figeac au cœur d’une guerre 
de succession"

www.sudouest.fr/2018...
14 Mar 2018 10:12 #503

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84866
  • Remerciements reçus 11424

Réponse de oliv sur le sujet Château Figeac, Saint-Emilion

Saint-Emilion
Château Figeac : les grands travaux du renouveau !

www.terredevins.com/...
16 Avr 2018 12:13 #504

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84866
  • Remerciements reçus 11424

Réponse de oliv sur le sujet Château Figeac, Saint-Emilion

Saint-Emilion
Château Figeac : entre procès, disputes familiales et investissements.

www.lesechos.fr/pme-...
04 Mai 2018 19:41 #505

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19006
  • Remerciements reçus 4198

Réponse de Eric B sur le sujet Château Figeac, Saint-Emilion

Saint-Emilion
Château Figeac : entre procès, disputes familiales et investissements.

www.lesechos.fr/pme-...


Il y a une info intéressante en fin d'article : il n'y aura peut-être pas de nouveau classement en 2022 (ce qui serait assez énorme : Saint-Emilion se millehuitcentcinquantecinquiserait... )

Eric
Mon blog
04 Mai 2018 19:53 #506

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19802
  • Remerciements reçus 3437

Réponse de mgtusi sur le sujet Château Figeac, Saint-Emilion

Qui boit Figeac prend une claque.

Ceci est le début d'une longue série...

Michel
04 Mai 2018 22:15 #507

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19802
  • Remerciements reçus 3437

Réponse de mgtusi sur le sujet CR: Château Figeac, Saint-Emilion 1988

CR: Château Figeac, Saint-Emilion 1988 35% cabernet sauvignon, 35% cabernet franc, 30% merlot

Bouteille bue samedi dernier sur du boeuf grillé.
La robe légèrement tuilée trahit un vin d'une trentaine d'années ; le nez bien ouvert sur le cassis évoque un bordeaux à maturité. Il y a beaucoup de profondeur dans ce vin qui est encore sur le fruit ; les tannins sont fondus, il y a encore de la puissance. J'aime !

Michel
19 Mai 2018 21:17 #508

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 861
  • Remerciements reçus 1169

Réponse de LoneWD sur le sujet CR: Château Figeac - Saint Emilion Grand Cru 1988

CR: Château Figeac - Saint Emilion Grand Cru 1988



Oliv : Robe grenat au centre mais nettement marquée de reflets orangés.
Nez froid et un peu linéaire, sur de puissantes notes iodées, de goudron, de bois humide.
Bouche droite construite sur une acidité saillante qui donne au vin beaucoup de rythme, avec un côté pointu très salivant mais que je trouve un peu froid d’expression, peut-être car la matière manque un peu de chair pour équilibrer l’ensemble à mon goût.
Finale fraîche mais qui manque de texture et de complexité aromatique, trop marquée par l’iode à mon goût.
Le fond de verre est pourtant très beau.
Bien+

Rémy : Nez qui tend vers le tertiaire, belle complexité.
La bouche est parfaitement équilibrée, les tanins sont fondus, il n'y a rien qui dépasse mais cela manque d'émotion pour moi. Bien ++

Paul : Nez fin, complexe et très parfumé, qui évolue beaucoup dans le verre : il y a encore du fruit, des notes tertiaire, de tabac, de goudron, de poivre ; la bouche est construite sur la longueur, avec une belle acidité ; la matière n’est pas énorme, les tanins sont fondus (30 ans…) et il y a un petit côté strict / austère que j’aime beaucoup ; TB

En savoir plus : www.lapassionduvin.c...

Rémy
21 Mai 2018 09:42 #509

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 369
  • Remerciements reçus 363

Réponse de Stalker sur le sujet Château Figeac - Saint Emilion Grand Cru 1988

CR: Château Figeac 1988

Marrant, je vois que le dernier commentaire en date concerne le même millésime. Mon ressenti n'a pas été tout à fait le même.



Grand vin. J'en attendais pourtant pas tant, surtout après avoir lu le commentaire du père Parker, qui le note 83/100 et le qualifie notamment de vin "maigre, austère, excessivement herbacé, avec de très abondants tannins. [...] léger et étonnamment court en finale".

Ca ne laissait pas présager du meilleur.

Pour la petite histoire, j'ai acheté très récemment cette bouteille, vendue à un prix qui me semblait raisonnable sur un célèbre site d'enchères (c'est toujours trop cher quand même), raisonnable donc compte tenu de l'idée que je me figurais de ce vin (après n'avoir goûté qu'un seul millésime il y a plusieurs années!). En principe, quand je fais ce genre d'achat, j'épluche sur internet tous les commentaires disponibles, je lis les commentaires dans le guide Parker... bref, je m'assure de ne pas me vautrer totalement. Là, pour une raison que j'ignore (mon bon feeling avec le millésime 1988, l'image que je m'étais créée de Figeac comme étant un grand vin), j'ai acheté aveuglément. Ce n'est qu'après avoir reçu ma bouteille que j'ai lu tous les commentaires. Bon, sur le moment j'étais un peu "deg"... Revenait souvent la mention: "Aurait dû être bu"... C'est ce qui me décida à ne pas tarder à ouvrir cette bouteille.

Niveau et bouchon impeccables. Dès l'ouverture, ce qui émane du goulot sent délicieusement bon.

La robe est encore étonnamment jeune, d'un beau grenat soutenu légèrement éclairci de rubis dans le disque. Très légères traces d'évolution, mais c'est une robe qui fait 10 ans de moins.

Le nez est juste superbe, distingué, d'une élégante complexité. Ca roule pas des mécaniques, c'est fin et profond à la fois. La première impression est une impression délicate de fruits frais (cerise) et de fleurs séchées. L'aération donne du volume au nez qui se charge de fruits plus noirs (mûre) et de notes persistantes d'herbes aromatiques, romarin et cardamome. Un nez qui pourrait plus évoquer un très grand cabernet franc de Loire à maturité que le classicisme de Saint-Emilion (si cette notion a un sens). Remarquable, nous resterons longtemps le nez dans le verre, retardant le moment de goûter de crainte que ce côté herbacé ne bascule en bouche sur la maigreur et l'austérité évoquées par Parker.

Que nenni! La bouche est somptueuse, fondue, avec de délicieux tanins frais encore vibrants. Pas un vin de grosse corpulence, mais un vin raffiné et encore incroyablement jeune. Je rigole beaucoup quand je repense qu'il "aurait dû être bu" et je me dis que nombreux sont ceux qui, en suivant ce mauvais conseil, sont passés à côté d'un grand vin... Il est certain que ce vin joue dans un registre dans lequel je ne l'attendais pas. On sent ici la grosse influence du cabernet franc, avec une touche herbacée qui domine la finale, sur la cardamome et le camphre. La cerise du premier nez bascule ici plutôt sur le noyau de cerise, accompagné de notes réglissées, avec la mûre qui s'affirme davantage. C'est très très bon et tout le monde, passée l'extase des premières impressions, se dépêche de finir son verre pour avoir la chance de s'en servir un deuxième. Car la bouteille ne fera pas un pli! Quant à la longueur (un vin "étonnamment court" disait Parker), elle me semble plutôt correspondre, selon mes critères, à celle d'un grand vin, tapant autour des 10 caudalies (mais bon, j'ai peut-être pas le même référentiel que Bob...). Certes, la finale, marquée par le cabernet franc et ces notes herbacées, ne tapisse pas le palais d'un jus dense et épais, mais un vin peut être fin ET long!

Commentaire général: Superbe! Pour moi, c'est un grand vin, dans le sens où il nous a procuré un plaisir énorme. Cela confirme la très bonne expérience que j'ai depuis 2 ou 3 ans avec ce millésime, et cela conforte la haute opinion que j'ai de ce château, qu'il me tarde maintenant de découvrir sur d'autres millésimes. Je ne regrette pas mon achat, bien au contraire. Cela me rappelle aussi que les commentateurs de tout poil (dont je suis quand même un peu aussi) n'ont pas paroles d'évangile!

Noté 17

artdeboire.blogspot....
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, matlebat, Nicoco, condorcet, david84, FlavFirst, Damien72, DaGau
25 Aoû 2018 02:16 #510

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck