Nous avons 1672 invités et 53 inscrits en ligne

Paulée entre nous n°1 de notre virée en Bourgogne 2019

  • Jean-Loup Guerrin
  • Portrait de Jean-Loup Guerrin Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 9254
  • Remerciements reçus 16795

Paulée entre nous n°1 de notre virée en Bourgogne 2019 a été créé par Jean-Loup Guerrin

Il s’agit de l’acte 2 de notre virée en Bourgogne de cette année, dont le programme est donné ICI .


Domaine du Clos Naudin – Philippe Foreau – Vouvray brut – 2010



Robe d’un or soutenu.
Nez bien intense sur les fruits jaunes et les fruits secs, teintés de notes d’agrumes.
La bouche est vineuse, son effervescence est bien marquée par les nombreuses bulles fines, son aromatique un peu évoluée et la finale sur de beaux amers.
Très Bien (+)


Domaine A. et P. de Villaine – Bouzeron aligoté – 2003



Or de la robe vraiment très ambré.
Nez aux notes bien oxydatives, sur les fruits secs et la pomme.
La bouche est très sèche, oxydée, bue trop tard mais pas morte. La preuve : elle passera bien en fin de repas sur un Gruyère suisse.
Assez Bien +


Domaine A. et P. de Villaine – Bouzeron aligoté – 2014



Très intéressant de faire un saut 11 ans plus tard !
Robe paille et brillante.
Nez très expressif sur un beau grillé et des arômes citronnés.
La bouche se montre équilibrée, d’une belle finesse, d’une grande minéralité et d’une belle allonge.
Bien ++ / Très Bien
Sans surprise, bel accord sur des huitres d’Oléron (4 / 5).


Domaine Possa - Vino bianco da tavola (région des Cinque terre) – Er Giancu – 2018



Robe d’un or clair à la légère turbidité.
Nez bien ouvert sur les fruits blancs, surtout la pomme et quelques notes fugaces d’agrumes.
Un très léger gras en attaque fait place à une belle tension et une finale saline mais la tendance nature se révèle trop sur une aromatique oxydative.
Bien mais moins apprécié que celui du domaine « A scià » bu récemment.


Domaine Chicotot – Nuits-Saint-Georges Premier Cru – Les Saint-Georges – 2006



Robe assez claire aux reflets bien roussis.
Nez très intense et très beau, l’archétype d’un vieux pinot de haut vol : rose fanée, cuir noble, fons fruité un peu décadent.
La bouche est à point, sur une aromatique tertiaire savoureuse, bien tenue par une grande acidité, pour un ensemble d’une belle élégance.
Très Bien +(+)


Domaine Christian Faurois – Bourgogne – Pinot noir – 2009



Robe assez sombre bien évoluée.
Nez d’intensité moyenne, élégant, très floral.
La bouche est dans la même veine, fraîche, bien fluide, où rien ne dépasse.
Bien ++ / Très Bien


Domaine René Muré – Alsace – Pinot noir – Clos Saint Landelin –2005



Robe sombre (!) aux reflets bien tuilés.
Nez très intense aux arômes de cerise prégnants, s’enrichissant de notes florales de toute beauté et d’une touche d’élevage classieux.
Malheureusement la bouche est décharnée, et son manque de matière fait trop ressortir la grande acidité, avec un peu de sécheresse en finale.
Bien ++ grâce au nez mais ce vin a dû être très beau !


Domaine La Terrasse d’Elise – IGP Hérault – Le Pigeonnier – 2014



Il s’agit d’un monocépage carignan.
Robe assez sombre ni jeune ni évoluée.
Nez d’une grande intensité aux arômes fruités très purs, sur la fraise et la cerise, et délicatement floraux. Un style assez Reynaud.
La finesse de la bouche est remarquable, la chair est fondue, les tanins civilisés et l’allonge très appréciable.
Un vin qui se boit tout seul mais qui a de la personnalité.
Très Bien +


Domaine de Montcalmès – Coteaux du Languedoc – Terrasses du Larzac – 2010



Robe sombre ni jeune ni évoluée.
Nez intense rehaussé par une pointe de volatile au premier nez. Aromatique de fruits noirs et teintée d’une pointe fumée qui passe au second plan à l’aération derrière un fruité pur.
La bouche est pleine et charpentée, sensation renforcée par un alcool très présent. Une belle acidité bienvenue tempère l’ensemble.
Très Bien si on n’est pas un pdf.
Sans surprise, le vin passe mieux sur les fromages que bu seul. De même sa fougue capiteuse est un peu assagie sur le reste de la bouteille finie le surlendemain.
A noter que je l’avais trouvé plus équilibré lors de mes rencontres précédentes.


Domaine Huet – Vouvray moelleux – Le Haut-Lieu – 2009



Robe d’un or moyen très brillant.
Nez très intense à l’aromatique d’un grand classicisme (les copains n’ont pas tardé à trouver le cépage) : coing, notes miellées, tilleul, c’est très pur et engageant.
La bouche est délicate et dotée d’une grande tension. Le sucre est parfaitement fondu et ces caractéristiques combinées font penser que l’on se situe tout en bas de la fourchette des moelleux, environ 30 g/l. Edit : Vivien m'a soufflé qu'il y en a 53 g ; eh bien on ne les ressent pas, preuve qu'ils sont bien fondus et intégrés à la matière et l'acidité.
La sapidité est franche et précise sur des notes d’infusion et la finale se fait langoureuse sans manquer de vivacité.
Très beau, très bon, Très Bien ++
Le mariage était réussi avec un délicieux gâteau à base de pommes et de macaron, mais le vin était un dessert à lui tout seul.

Bon, les jeunes, il est minuit passé et même si les vieux ont besoin de moins de sommeil, la journée de demain sera chargée avec quatre étapes, et quelles étapes !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, PBAES, Alex, Jean-Paul B., jean-luc javaux, ziboss, Cédric42120, tonioaja, vivienladuche, H. Seldon, f.aubin, oberlin, leteckel, Pins, Damien72, DaGau, Fredimen
25 Nov 2019 14:23 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1350
  • Remerciements reçus 1822

Réponse de vivienladuche sur le sujet Paulée entre nous n°1 de notre virée en Bourgogne 2019

Pour précision cher Jean-Loup, le Haut-Lieu moelleux 2009, c'est 53 grammes de SR...
25 Nov 2019 14:51 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12767
  • Remerciements reçus 3614

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Paulée entre nous n°1 de notre virée en Bourgogne 2019

Merci Jean-Loup.

Mais pas de "a" à Clos Saint Landelain ;) qui avait l'air bien décevant...

jlj
25 Nov 2019 16:38 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jean-Loup Guerrin
  • Portrait de Jean-Loup Guerrin Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 9254
  • Remerciements reçus 16795

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Paulée entre nous n°1 de notre virée en Bourgogne 2019

Merci à vous deux, Vivien et Jean-Luc.

Jean-Loup
25 Nov 2019 17:11 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1599
  • Remerciements reçus 585
Merci pour ce Cr Jean-Loup. Les 2009 en demi sec et moelleux chez Huet sont très réussis et seront grands dans 5/10 ans. Moins fan des sec sur ce millésime, surtout comparé à ceux du millésime suivant.
On attend l'acte 3 !
Seb

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
25 Nov 2019 18:11 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20662
  • Remerciements reçus 7809
Je goûte les vins de Huet chaque année. J'ai vraiment du mal à m'éclater avec les secs, quel que soit le millésime (ils demandent certainement du temps). Alors que je prends vraiment mon pied avec les demi-secs et les moelleux. Fais-je dans le régressif ?

Eric
Mon blog
25 Nov 2019 18:37 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1599
  • Remerciements reçus 585
Eric,
même sur 2010 (genre le Bourg 2010, c'est un sec de compet quand même) ?

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
25 Nov 2019 18:43 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 650
  • Remerciements reçus 187
Eric,
Je pense en effet que la notion de temps est important pour les secs de chez HUET, et qu'il ne faut pas hésiter à attendre 7-8 ans pour mieux les appréhender...il faut être patient avec le c'hnin zX
29 Nov 2019 12:38 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1761
  • Remerciements reçus 1175

H. Seldon écrit: Eric,
même sur 2010 (genre le Bourg 2010, c'est un sec de compet quand même) ?


Bonsoir Sébastien,
Sur le bourg 2010, c'est un sec fait par Noël Pinguet avec 9.5gr de sucre résiduel !
Je partage ton point de vue sur les 2009 que j'ai encavé. ::dance::
Cordialement
Gaëtan
29 Nov 2019 20:56 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 650
  • Remerciements reçus 187
bah moi aussi, et j'ai un peu de stock pour voir venir ::turn::
29 Nov 2019 23:05 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck