Nous avons 2077 invités et 57 inscrits en ligne

Domaine Courbet Père et Fils

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a créé le sujet : Domaine Courbet Père et Fils

Domaine Courbet Père et Fils

1130 route de la vallée
39210 NEVY SUR SEILLE;
Tél. : 03.84.85.28.




CR: Château-Chalon Courbet Père et Fils 1978 : 12/20 - 29/3/07
Robe trouble. Raté, pas assez net (notes répulsives de verni), désuni, agressif (emporté par l'alcool).
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 943
  • Remerciements reçus 42

jull a répondu au sujet : Re: Château-Chalon Courbet Père et Fils 1978

Laurent as tu degusté la gamme de cette maison depuis l'arrivée du fils sur le domaine ?

j'avais ete assez impressionné par les 2003 (seul et 1er? millesime degusté) certes peut etre atypiques ....

jull
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Château-Chalon Courbet Père et Fils 1978

Non ...
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2334
  • Remerciements reçus 540

letournaisien a répondu au sujet : CR: Domaine Courbet – Côtes du Jura Trousseau 2011

CR: Domaine Courbet – Côtes du Jura Trousseau 2011
Bu au restaurant le Grand Jardin à Baume les Messieurs
Beau nez fin sur les petits fruits rouges. Bouche légère, délicate, sur la fraise des bois.

Julien
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2334
  • Remerciements reçus 540

letournaisien a répondu au sujet : CR: Domaine Courbet – Côtes du Jura – Tradition 2011, Trousseau 2013, Rubis 2012

CR: Domaine Courbet – Côtes du Jura

Tradition 2011
Bu au Petit Victorien à Voiteur
Tout d'abord discret, ce vin élégant s'ouvre sur les fruits blancs. Il s'exprime sur la finesse

Trousseau 2013
Bu au Petit Victorien à Voiteur
Petits fruits (fraise), acidulé, fin léger et gouleyant

Rubis 2012
(asssemblage trousseau, poulsard et pinot noir)
Joli fruit frais, tannins souples avec une point d'amertume.

Ce trio de vins donne envie d'en connaître plus sur le domaine, car les prix sont très doux !

Julien
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2176
  • Remerciements reçus 928

chrisdu74 a répondu au sujet : Le Jura Tour 2016 en visite au domaine COURBET à NEVY

Dans le cadre du LPV Jura Tour 2016

CR: VISITE au DOMAINE COURBET à NEVY sur SEILLE - Mars 2016

Le domaine est situé sur la route de Voiteur à Baume les Messieurs
Un joli panneau qui leur attire toujours des clients de passage[/size][/center]

Nous sommes accueillis par Damien Courbet, qui s’est installé au domaine en 2003. Il doit partir vers 16h pour une réunion avec des journalistes (mon petit doigt me dit que ça a rapport avec ça )

Il nous laissera aux mains de son père Jean-Marie pour la fin de la visite mais entre-temps, il aura quand même pris le temps de nous faire visiter les installations, de nous faire une dégustation des vins tout en nous racontant l’histoire du domaine et nous expliquant sa philosophie et ses méthodes, faites de recherche et d’innovation constante ; un vigneron plein d’humilité mais aux convictions bien affirmées.


source Jura-tourisme (Davy avait la même mais de dos ;) )

LE DOMAINE :

C’est donc un domaine de 8 ha dont 7.2 en production, vignes sur Château-Chalon (Sous La Roche), Nevy et Menetru

Un domaine assez peu connu ou en tout cas peu commenté sur LPV même s’il est très ancien et semble faire partie des classiques.
Créé en 1871, anciennement connu sous le nom Vichot-Girod, transmis par la grand-mère de Damien. Vichot Girod… mais oui… Lacavajonatof… un superbe 1938 !
A noter que le domaine est aussi apparenté au domaine Comte de l’Etoile par une tante

LES VINS : CR: Tous en appellation Côtes du Jura sauf mention contraire (Château Chalon et spécialités)

Trousseau 2014 élevage 100% en vieux fûts

Belle structure, charnu plutôt intense, comme un trousseau de Montigny je trouve. Tannins fins, un poil ferme en finale

Trousseau «Violette» 2014 initialement une sélection massale de trousseaux plantés sur marnes grises, raisins à très petits grains; s’y ajoute maintenant le meilleur fût des autres trousseaux

Le nez est floral, beaucoup plus ouvert. La bouche est plus intense, acide, tendue. Les tannins sont fermes mais c’est un très beau vin même si j’ai un faible en l’état pour le précédent.

Chardonnay 2014 (pressurage en grappes entières puis mise en fût après 2-3 jours de macération, 5-8% de fûts neufs)

Nez qui trahit son origine, un poil «jurassien», la bouche est riche avec une acidité marquée ; finale longue et traçante, fruitée et minérale sur les fruits jaunes et le caillou ;

Tradition 2014 [/color] 25% de Savagnin sous voile , 75% de chardonnay ouillé

La bouche est plus riche, concentrée, c’est long et tendu, super salivant sur le caillou citronné

Savagnin 2012 [/color] (mise début Mars)

Un air de parenté avec le précédent avec tout en plus, plus acide, plus traçant et plus de matière jusqu’en fin de bouche.

Château Chalon 2009 [/color]

Robe huileuse, nez assez monolithique, bouche d’abord sur la finesse puis très puissant acide et tendu. Fin de bouche très très longue

Château Chalon 2009 «Cœur de Barrique» [/color]

Le nez est plus ouvert avec des notes fruitées. La bouche rappelle le précédent dans l’énergie mais en plus abordable, plus ouverte avec des fruits, de la rondeur, des notes de croûte de comté, finale sur les agrumes. Superbe

Un concept assez original pour ne pas dire spécial que cette cuvée mais le résultat est à la hauteur : Sélection gustative de fûts les plus qualitatifs puis prélèvement par soutirage du « cœur de barrique » : Le fond est écarté car plus sur des notes madérisées et le haut aussi car plus alcoolisé et trouble au contact du voile. Avec le 2006, c’est la deuxième fois que cette cuvée est réalisée, il n’y a pas encore de recul pour savoir si la différence gustative se maintiendra dans le temps.

Vin de Paille[/color] Base chardonnay 50 à 70% + trousseau et savagnin

Joli nez de paille avec des notes d’abricot de raisin de Corinthe, de caramel. Bouche fine, fraîche avec une acidité marquée. Finale tannique et astringente

« Folie Douce » liqueur façon macvin[/color] (jus de poulsard + fine du jura)

De légers tannins en fin de bouche mais quel super fruit ! De la finesse malgré une finale un peu marquée par l’alcool

Macvin[/color] ( jus de 2013, marc d’Octobre 2011)

Joli et fondu

Une belle découverte que ce domaine qui n'est pourtant pas tout nouveau ;). Merci à Damien COURBET et à son papa pour leur accueil et le temps qu'ils nous ont consacré

Chris d'U
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2334
  • Remerciements reçus 540

letournaisien a répondu au sujet : CR: Domaine Courbet – Château-Chalon – visite au domaine 19/07/2018

CR: Domaine Courbet – Château-Chalon – visite au domaine 19/07/2018

Première étape du périple jurassien annuel, nous voilà accueilli par Damien Courbet dans son caveau à Nevy-sur-Seille.
Le domaine est en dernière année de conversion à l’agriculture biologique, participe au salon le Nez dans le Vert et Damien nous explique qu’il faut alors parfois arracher des vignes ou s’en séparer pour les travailler dans ce type d’agriculture. A l’heure actuelle, pas question de faire des vins totalement sans soufre même si les doses sont faibles et quasi réservées à la mise en bouteille.

Damien a repris le domaine au début des années 2000 à la suite de ses parents. Il décidera alors de convertir le domaine au bio – la certification viendra bien plus tard.Il décidera également de réorganiser l’offre de vins : finis les vins de noix et autres, place à des vins plus aboutis quitte à se séparer d’une partie de la clientèle ‘historique’. Les vins se vendent de plus en plus à l’extérieur du département alors qu’avant, l’essentiel de la clientèle venait directement au caveau. Du temps de gagner pour améliorer la qualité des vins. Les vins sont en appellation Côtes du Jura, sauf les spécialités.



Chardonnay Les Isles 2016
Première parcelle convertie au bio, sur Ménétru, terroir argilo-calcaire. Elevage 100 % en fûts, 25 % de neufs.
Bouche sur les fruits blancs, bel équilibre gras/acidité avec une très belle structure. Ca commence bien !

Savagnin ouillé L’Origine 2016
Elevé en cuve. Vignes sur Ménétru qui sont éligibles au Château-Chalon. Les jus sont écartés avant la prise de voile.
Nez beurré, des notes de zestes, vin claquant, salin et tendu. J’aime

Poulsard 2017
Sur des parcelles pouvant donner du Château-Chalon.
Robe rouge clair. Nez puissant, sur la fraise des bois, fruit éclatant, bonne rondeur et grande tenue. Un poulsard déroutant, qui titre 14° ! et qui fait penser à un Trousseau…

Trousseau 2017
Sur des parcelles en haut de coteau de la commune de Château-Chalon.
Rouge carmin. Belle structure pour ce vin aux tannins présents, à attendre un peu
(même si la bouteille dégustée le lendemain au Grand Jardin à Baume n’a pas fait un pli)

Trousseau Violette 2017
Même parcelle mais élevage en fûts prolongé.
Couleur violette, beau nez fruité, sur la violette encore ! Grain de tannins fin, long en bouche, finale souple et fruité. TB

Chardonnay 2015
Ouillé les 2-3 premiers mois, ensuite laissé en vidange une dizaine de mois. Pas nécessairement de prise de voile.
Attaque florale, sur la pomme aussi et des notes de silex. Fin et citronné en bouche avec une finale saline. B

Tradition 2015
Assemblage, le chardonnay provient de la cuvée précédente, le savagnin est élevé sous voile.
Aromatique typée traditionnelle, un côté rond, bonne acidité, finale saline. A boire relativement frais, c’est plus tonique.


Savagnin 2015
Sous voile, assemblée en cuve il y a 4 jours et tiré de cette même cuve.
Fruits jaunes, froment, agrumes, à la fois rond et tendu mais surtout très fin. TB

Château-Chalon 2011
Robe jaune clair, nez fin, pas du tout exubérant, sur les froment, les épices douces. Très bonne tenue pour ce vin tout jeune mais accessible.

Château-Chalon 2007
Servi à l’aveugle
Robe plus dorée. Nez plus tourbé, rond et beurré, sur le comté.
Attaque ronde, grosse acidité en milieu de bouche, finale tendue et puissante. On perçoit l’évolution, ce que Damien nous confirme.

Château-Chalon 2004
Servi à l’aveugle
Nez plus classique sur la noix et la noisette, bouche de construction plus classique. Bien. Un des tout premier millésime de Damien.

Cette mini-verticale permet rapidement de se rendre compte du chemin parcouru : les vins ont maintenant davantage de concentration et de finesse.

Vin de Paille 2012
70 % chardonnay, 15 % poulsard, 15 % trousseau.
Très beau nez très parfumé sur les raisins confits. La bouche poursuit cette trame avec des sucres très bien intégrés. B+

Macvin du Jura blanc
Beau fruit, l’alcool est parfaitement intégré, c’est même frais en finale !

Folie douce
Un assemblage de poulsard 2013 avec de la Fine. En 2013, les poulsard avaient particulièrement souffert de la météo et la vendange parvenue au chai ne permettait pas de remplir une cuve : Damine décida alors d’infuser ces poulsard dans le la Fine.
Robe rose claire, aromatique de fruits rouges légers, à l’alcool – mais en légèreté, « infusés »

PMG
Marc de vin de paille et jus de raisins de paille, d’avant 2000. La cuvée ‘Pour ma gueule’ des vendangeurs.
Un dessert épais et riche !

Les caves de vieillissement datent de la fin du XIXème siècle au caveau principal mais on apprend qu’une des caves de vieillissement des Château-Chalon se situe dans l’ancienne église du village qui grâce à l’opération a échappé à la destruction. Pour celles et ceux qui ont déjà traversé Névy, c’est à l’endroit où la route se rétrécit fortement.

On apprendra enfin que la renommée renaissante de l’appellation s’accompagne de demandes de plus en plus osées : un propriétaire proposait une vigne en métayage et pour paiement ne demandait pas le raisin mais les bouteilles de Château-Chalon !

Une visite passionnante avec un vigneron à suivre.

Julien
#7
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gibus, DUROCHER, jclqu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2334
  • Remerciements reçus 540

letournaisien a répondu au sujet : CR: Domaine Courbet – Côtes du Jura L’Origine 2016

CR: Domaine Courbet – Côtes du Jura L’Origine 2016
Savagnin ouillé, élevé en cuve.
Nez beurré, des notes de zestes d'agrumes, sur la fraîcheur.
Tendu en bouche, longiligne, finale claquante sur les zestes.
Julien
#8
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ThomTom

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 914

Luc Javaux a répondu au sujet : Domaine Courbet – Côtes du Jura L’Origine 2016

Courbet, Origine, quand je pense que certains osent encore affirmer que le vin, ce n’est pas de l’art. On se moque du Monde !


Luc
#9
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Eric B, jl39, Sergueï, LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 660
  • Remerciements reçus 301

coach a répondu au sujet : Domaine Courbet – Côtes du Jura L’Origine 2016

Tiré de cette dégustation

CR: Cotes du jura Savagnin 2016 Damien Courbet :

au nez on a un mélange de poire et d'arômes lactés. La bouche est fluide avec une belle matière mais toujours ce coté lacté et quelques amers qui accompagnent des arômes de poires omniprésents. Belle acidité qui donne une belle allonge à ce vin.
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2334
  • Remerciements reçus 540

letournaisien a répondu au sujet : CR: Domaine Courbet – Côtes du Jura Tradition 2015

CR: Domaine Courbet – Côtes du Jura Tradition 2015

A l'ouverture hier, ça me semble un peu 'dur', très noix fraîche.
J'y reviens aujourd'hui midi et surtout ce soir, et là, c'est en place, plus complexe, savoureux, plus fin.
La robe est jaune d'intensité moyenne.
La nez est bien ouvert, frais, noisette, noix et agrumes.
La bouche est élancée, un poil saline et finale, c'est dynamique.
TB, à condition d'aérer et de servir à 14°.

Julien
#11
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, breizhmanu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2334
  • Remerciements reçus 540

letournaisien a répondu au sujet : CR: Domaine Courbet – Côtes du Jura Trousseau de la vallée 2018

CR: Domaine Courbet – Côtes du Jura Trousseau de la vallée 2018
Bu au Grand Jardin à Baume les messieurs.

Nez parfumé, sur l'orange sanguine, la fraise des bois. Bouche fruitée, d'une belle profondeur. Fort joli.

Julien
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2334
  • Remerciements reçus 540

letournaisien a répondu au sujet : CR: Domaine Courbet – Côtes du Jura Trousseau 2017

CR: Domaine Courbet – Côtes du Jura Trousseau 2017

La robe commence à se parer très légèrement de notes plus tuilées.
Le nez est ouvert, à la fois sur les petits fruits (fraise des bois...) et des notes de sous-bois. Je ressens une sensation d'une douceur parfumé.
En bouche, le jus est lui aussi plein de fruit, on retrouve les arômes du nez et la sensation évoquée est celle de la rondeur des tannins, du gras de l'alcool (13,5 tout de même), glissant tout seul pour un plaisir simple mais accompli.

Une bouteille que je rencontre chaque fois avec joie.

Julien
#13
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 29

ThomTom a répondu au sujet : CR: Domaine Courbet - dégustation des blancs du domaine - 20/06/2020

CR: Domaine Courbet - dégustations des blancs du domaine - 20/06/2020

De passage dans le Doubs pour le week-end, je décide d'aller me balader en compagnie de mon père dans le proche vignoble jurassien que je connais peu. Après une très bonne première impression du domaine sur un Côtes du Jura Tradition en mars dernier, je suis bien curieux de le découvrir un peu plus. Appel de dernière minute le matin à 9h30 et nous voilà avec un rendez-vous en début d'après-midi le jour même.

Nous somme chaleureusement accueillis par Jean-Marie Courbet qui commence par nous présenter rapidement le domaine. Environ 9 ha répartis à parts égales entre les communes de Nevy-sur-Seille et Menétru-le-Vignoble. Le travail à la vigne est 100 % manuel et le domaine emploi deux ouvriers agricole à l'année (en plus des saisonniers).

Pour ce qui est des ventes, 50 % partent à l'export avec une dominante Corée/Japon pour les oxydatifs et Canada/Norvège pour les vins blancs "classiques". Pour le reste, 30 % se font aux cavistes, notamment de la région lyonnaise, et les 20 % restant aux particuliers à domicile ou au domaine.

Au niveau de l'approche du domaine par rapport aux vins, M. Courbet nous explique que le domaine privilégie une approche parcellaire pour la mise en valeur du terroir. Les vins rouges (que nous n'avons pas goûté faute de temps hélas) sont vinifiés en vendange entière.

Place maintenant à la dégustation des vins blancs du domaine :

CR: Côtes du Jura - Chardonnay de la Vallée - 2018 100 % chardonnay (parcelle sur un sol de gravier)
Le nez est très avenant, de belle touches florales, un léger côté fruits blancs. En bouche l'attaque est tendue, suivie d'une pointe de rondeur bien sentie. La finale est d'une très belle persistance. Un bon chardonnay qui fera des ravages à l'apéritif. B+

CR: Côtes du Jura - les Rondos - 2018 100 % chardonnay (80 ares exposées Ouest sur un sol de marnes bleues)
Au nez il y a plus d'opulence que sur le précédent, c'est moins floral et plus marqué par l'élevage (très bien réalisé). En bouche même constat, il y a moins de tension et plus de rondeur, à cela s'accompagne une plus grande complexité. Très belle persistance là encore. A réserver pour un repas selon moi. B+

CR: Côtes du Jura - l'Origine - 2018 100 % savagnin ouillé
Un joli nez sur les fruits jaunes, un petite pointe de miel. La bouche est très fruité, riche mais jamais à l'excès avec une acidité qui équilibre le tout.
Superbe longueur (encore !). Ne connaissant pas du tout les savagnins ouillés c'est une belle découverte. B++

CR: Côtes du Jura - Tradition - 2017 1/3 savagnin non ouillé, 2/3 chardonnay ouillé
Le nez très frais ce caractérise par des touches de noix, de pomme et de miel. En bouche l'attaque est très ronde avec une bonne dose de richesse. Le milieu de bouche s'accompagne d'une tension traçante, légèrement saline. Pas tout à fait assez pour contrebalancer complètement la richesse de l'attaque selon moi. Très belle longueur saline. B

CR: Côtes du Jura - Savagnin - 2017 100 % savagnin non ouillé
Très typique du savagnin dans son ensemble. Ça ne manque pas d'équilibre et c'est très bien fait. Superbe persistance aromatique. B++

CR: Château-Chalon - 2013 (parcelle sur marnes bleues)
Un jaune tout en fraicheur élégance et finesse. Les arômes typiques noix, pomme et épices douces ne sont pas trop marqués. La longueur est infinie. Un superbe vin jaune en somme ! TB

En conclusion une bien belle gamme de blancs qui ont tous pour marqueur commun une grande longueur en bouche. Merci beaucoup à M. Courbet pour son accueil fort sympathique. Ce n'est que partie remise pour découvrir les rouges du domaine !

Thomas
#14
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, letournaisien, sideway, chrisdu74, Moriendi, Frisette, LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2176
  • Remerciements reçus 928

chrisdu74 a répondu au sujet : CR: Dégustation au Domaine Courbet - Juin 2020

2 jours plus tôt que le précédent CR, nous étions aussi au domaine Courbet pour une sorte de Coprez' Tour.
Nous avons été reçus par Mr Courbet père que l'on remercie chaleureusement pour son accueil

CR:

Côtes du Jura La Vallée 2018 100% chardonnay , sol argilo-calcaire sur Nevy
Nez floral qui me rappelle le Chitry ou autres blancs de l'Yonne. La bouche est ronde, anisée, riche mais garde de la fraîcheur, presque tendue, salivante

Côtes du Jura Les Rondos 2018 100% chardonnay, marnes bleues sur Menetru
Nez plus épicé et un peu floral; légèrement beurré, évoquerait un blanc de la côte de Beaune; belle acidité, boisé fin et petit grillé, finale salivante sur le citron mûr.

Les blancs seraient élevés dans des fûts en provenance des domaines bourguignons Comtes Lafon et Coche-Dury, ça se retrouve dans le style

Côtes du Jura l'Origine 2018 savagnin ouillé
Nez peu expressif, bouche charnue, trame acide fraîche qui s'étire sur l'orange amère, petite mâche calcaire en finale

Côtes du Jura Trousseau 2018 Violette trousseau à la dame sur Menetru
Une bouche sérieuse, gros fruit mais sur une trame tendue, je pense à un Irancy, un style en finesse qui rappelle les trousseaux de Dugois que justement j'avais comparé aux Irancy; à laisser s'arrondir 1 an ou 2 et ça fera un vin superbe

Côtes du Jura Tradition 2017 savagnin sous voile 30-35% et le reste en chardonnay ouillé
Nez sur la frangipane, la bouche est très fruitée, on trouve de la pêche blanche puis la noix et les épices; assez charnu, finesse aromatique, très belle fin de bouche longue et fruitée; un style inhabituel mais charmeur qui s'explique peut-être par la durée d'élevage relativement courte (et la forte proportion de chardonnay ouillé of course)

Côtes du Jura Savagnin 2017 mise mars, assemblage de fûts issus de vignes en Côtes du Jura, plus les jeunes vignes de Chateau Chalon et quelques fûts qui auront du mal à faire 6 ans sous voile
La puissance du savagnin s'exprime par rapport au tradition, très beau fruit mûr, traçant, notes de croûte de comté

Chateau Chalon 2013
Nez plus classique de jaune mais plutôt fin, finesse que l'on retrouve d'abord en bouche puis un peu d'alcool et un caractère presque tannique

Chris d'U
#15
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, bibi64, DUROCHER, leteckel, faka, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck