Nous avons 1698 invités et 61 inscrits en ligne

Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois a été créé par Guest

Camille Loye,
1, rue Petit-Changin
39600 Arbois




Pour ouvrir la rubrique Jura de LPDV, je voudrais vous parler de Camille Loye, vigneron à  la retraite depuis bientôt 10 ans, qui ne produisait du vin sous son nom que les grandes années (le reste du temps, il vendait son raisin) et qui commercialise toujours sa production à  destination des restaurants et des cavistes en leur proposant des vins en théorie à  leur apogée. Actuellement, il écoule ses rouges 85 et ses blancs 83 et s'apprête à  bientôt changer de millésime. Je ne connais pas personnellement le personnage mais il paraît qu'il est haut en couleurs.

Le blanc 83 cuvée Saint-Paul, issu de chardonnay, tient encore remarquablement la distance (bu il y a 1 ou 2 ans) et je dois le regoûter prochainement, commentaire à  suivre donc.

En ce qui concerne le rouge 85, issu du trousseau, j'ai eu l'occasion de le boire récemment et mon impression est un peu mitigée;la robe est plutôt claire, discrètement évoluée; le nez est plutôt terreux, la bouche est soutenue par un poil d'acidité, un peu décharnée mais avec suffisament de longueur. Ceci démontre que les vins de trousseau des grandes années peuvent supporter le vieillissement mais je préfère quand même les boire sur le fruit (à  titre de comparaison, le trousseau 99 de Stéphane Tissot est actuellement parfait).

Voilà , je suis heureux de retrouver ici Jérôme, Averroes, Th. Debaisieux et les autres aussi et à  bientôt pour de nouvelles aventures.

Olif
13 Sep 2002 20:35 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
CR: Camillle Loye Arbois chardonnay 83 cuvée Saint-Paul
La robe commence à  tirer sur l'or.
Le nez est intense, d'une netteté impressionnante, sur la noix et les épices.
La bouche est très bien structurée, ne montre aucun signe de faiblesse, la noix étant toujours bien présente. La belle acidité perçue se fond remarquablement pour terminer sur une note légèrement miellée dans une finale très longue.

On a peine à  croire que ce chardonnay, vinifié dans la tradition (c'est marqué sur l'étiquette!), donc probablement non ouillé, soit encore si frais malgré son côté légèrement oxydatif! Ce n'est pourtant pas du jaune!

Un vrai gamin, de presque 20 ans!
Respect, Monsieur Camille, total respect!

Olif
11 Déc 2002 08:48 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2895
  • Remerciements reçus 3
CR: Arbois chardonnay 87 C. Loye, cuvée Saint-Paul
Ah! la! la! Les mots me manquent! Enfin pas tout à  fait puisque je suis encore sous le charme de ce magnifique vin, vinifié à  la bonne vieille méthode (je ne l'invente pas, c'est marqué sur l'étiquette!), au nez pur et noble de cire, d'encaustique, de noix, de miel, de curry, à  la cuisse majestueuse (de sompteuses larmes roulant voluptueusement sur les parois du verre, témoignant de son immense richesse). La bouche est calibrée à  la perfection, ample, longue, sans faiblesse, et s'épanouit dans une immense finale. C'est qu'on le prendrait presque pour un vin jaune, ce Chardonnay, même si l'oxydation n'est pas poussée, juste ménagée comme il faut!

Un vin qu'il faut goûter un jour dans sa vie, pour savoir et pour comprendre l'âme du Jura. La bonne vieille méthode, ça a du bon!

Je rappelle que Camille Loye est en retraite de la vigne depuis une dizaine d'années et que ce millésime est pour l'instant le dernier proposé à  la vente(Stéphane, tu corriges si je me trompe). Cette bouteille exemplaire, vous pouvez la trouver aux jardins de Saint-Vincent en Arbois, chez notre ami Stéphane Planche (Saint-Vernier pour les intimes!).

Pour la petite histoire, j'ai testé une gorgée de ce vin sur la boulette d'Avesnes (j'y avais pensé moi aussi aux vins oxydatifs!) mais ça ne fonctionne pas, il y a trop de finesse chez Camille! Ou trop de puissance dans la boulette!

Olif
20 Juil 2003 23:07 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Olif,
Tu as raison, l'Arbois St-Paul Ch 1987 est le millésime que met à  disposition Camille Loye actuellement.
Ce vin est monstreux pour le millésime et on pourra en reparler dans 10 ou 15 ans c'est sur.

Pour les Trousseau je ne peux pas laisser dire cela!!!
Mais la cuvée de Trousseau 1985 que tu as du gouter récement n'est pas la même mise que les premiéres que l'on a pu déguster. Plus évolué, la structure commence à  passer. Heureusement j'ai gardé quelques bouteilles du 1er lot, tu viendras les déguster.
Essai le 1988 pour te réconcilier avec les vieux Trousseau. Pour ma part je fais beaucoup de paralléle entre un Côte de Beaune Rouge et un vieux Trousseau.

Question subsidiaire:
Qui est pour toi le(s) nouveau(x) Camille dans le Jura?

Bientôt je devrais déguster L'Arbois St-Paul Ch 1976, je vous ferai part de mes impressions car je suis passer plusieurs fois devant dans ma cave et il m'est de plus en plus dur de résister.

"le dépot est chose naturelle dans ces vins vinifiés à  la bonne vieille méthode"

Pourvu que cela dur longtemps car Camille a allégrement dépasser les 80 ans.

Longue vie à  vous monsieur Loye.

Saint-Vernier
26 Juil 2003 10:41 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2895
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Olif sur le sujet Un successeur pour Camille?

Stéphane,

Pour l'instant, je n'en vois pas mais le Côtes du Jura Les Trouillots 99 de Xavier Reverchon bu récemment, un peu dans le style, sans la plénitude du 87 de Camille (mais beaucoup plus jeune), m'a fortement plu. Je suppose que Jean Macle est capable de produire des vins dans le même état d'esprit mais je n'ai jamais bu d'aussi vieux vins de chez lui.

Toujours d'accord pour venir déguster quelques belles cuvées d'Arbois avec toi, peut-être même très bientôt car je descendrai vraisemblablement sur Arbois la semaine prochaine ou celle d'après. Tu n'es pas en vacances au moins?

Concernant le trousseau 85 de Camille, cela fait bientôt un an que je l'ai bu. Le vin n'était pas fatigué (encore du nerf!) mais quand même un peu marqué dans son évolution et peut-être dans une phase intermédiaire moins flatteuse. Je ne demande qu'à  ce que tu infirmes mon jugement!

Amicalement,

Olif
26 Juil 2003 14:38 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Olif,
La 2eme cuvée de TR 1985 a certes du nerf mais je me demande si le manque de gras n'ai pas revelateur, avec les signes d'évolution du nez et de la robe, d'un cap déja passé.
Personellement je ne mise pas sur cette cuvée, je n'ai pas confiance.
Mais avec Camille, va savoir.

Si tu passes à  Arbois Télephone moi avant car je suis souvent parti en vadrouille.
Tu dois avoir mon Email si tu veux mon potable. Sinon il est marqué sur la porte du caveau.
N'hésite pas.

A+

Saint-Vernier
07 Aoû 2003 15:50 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8466
  • Remerciements reçus 401

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Olif,

ce Chardonnay 1987 est un grand vin, l'un des plus grands d'une soirée qui n'en manquait pas. Moi qui ne suis pas trop amateur des vins oxydatifs, je me suis régalé de celui-là : puissance, équilibre, longueur incroyable et accord magique, un sommet, avec ce beau fromage valaisan dont j'ai oublié le nom.
Il y a des instants dans une vie, comme ça, inoubliables.

Anthony
10 Aoû 2003 18:00 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6780
  • Remerciements reçus 1468

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR:Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

effectivement, la découverte de ce chardonnay fut un grand moment de dégustation. Un puissance et une complexité inouà¯e (même après rinçage à  l'eau, le vin embaumait encore le verre), un bel équilibre, un registre aromatique original, avec un léger caractère oxydatif qui ne me dérange absolument pas, une bouche pleine et une finale d'anthologie.

Quel plaisir que de découvrir ce magnifique vin ! merci à  Olif pour ce grand moment.

Yves Z

PS 1

Saint-Vernier me mettrait-il une ou deux bouteilles de ce nectar de côté ? je pourrai les récupérer lors d'un prochain périple dans le Jura. Cela devient de plus en plus pressant, avec tout ce que j'ai bu de très grand de cette région depuis que je connais Olif.

PS 2

Anthony,

le fromage dont tu parles doit être le vieux Bagnes.

Yves Zermatten
11 Aoû 2003 16:08 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19672
  • Remerciements reçus 4849

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

C'est sûrement le bon nom pour le fromage mais ce n'est pas le bon pour le rédacteur du message: il est de moi, mais le log d'Anthony est resté sur mon pC et je ne me suis pas méfié: 2 à  0

Jérôme Pérez
11 Aoû 2003 17:50 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2895
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Olif sur le sujet De l'usurpation d'identité...

Jérôme,

Il y a un truc qui m'échappe: que tu écrives sous le log d'Anthony sans te méfier, je veux bien croire que c'est involontaire, mais lorsque tu signes "Saludos, Anthony", c'est de l'usurpation d'identité. J'en connais qui se sont fait censurer des messages pour moins que ça!(aaa)(aaa)(aaa)

Olif
11 Aoû 2003 19:09 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8466
  • Remerciements reçus 401

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Jerome,

deja que cela m'a pris 4 jours a m'habituer a ce p.... de clavier azerty, et en plus tu continues a te la jouer sous mon nom.

J'espere que tu t'es limite a LPV avec ce genre d'usurpation !

(aaa) Passe une bonne journee.

Anthony
12 Aoû 2003 06:03 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Averroes,

je te garde ces quelques bouteilles avec grand plaisir(hhh).
Si tu passes, prévois du temps et essai de me prevenir à  l'avance.

Bonne dégustation

Saint-Vernier
12 Aoû 2003 16:45 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6780
  • Remerciements reçus 1468

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Un grand merci, c'est peut-être pour très bientôt

alors, à  bientôt !

Yves Z

Yves Zermatten
12 Aoû 2003 23:17 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Bonjour,

J'ai cru lire dans un des messages que l'on devrait élever une statue à  la gloire d'Olif?

Il y a une une ébauche puisque si vous allez sur l'Internet dans Google , vous taper la recherche suivante camille loye arbois et surprise...

Petite question:
Quelqu'un pourrait-il m'indiquer l'adresse des jardins de Saint vincent où l'on peut se procurer , si j'ai bien compris, certains vins de Camille Loye et notamment la cuvée Saint Paul?

merci d'avance

Meilleures salutations

ADW
15 Aoû 2003 15:33 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

ADW,

Les Jardins de Saint Vincent sont situés Rue de Courcelles à  Arbois, à  2 pas de la place de la Liberté
slts,

Jean-Claude Hubert
17 Aoû 2003 11:47 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Jean-Claude,

petite réctification, "Les Jardins de St-Vincent" se trouve bien prés de la place de la Liberté, mais au 49 Grande rue, c'est à  dire dans la continuité de la rue de Courcelles.

Ouverture:
Jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 9h30 à  12h30 et de 14h30 à  18h00
car aprés je prend mon service chez JP Jeunet.
Désolé de ne pouvoir rester ouvert plus tard mais la grande cuisine n'attend pas.

Saint-Vernier
17 Aoû 2003 11:56 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2895
  • Remerciements reçus 3
En guise de prélude à  la superbe soirée qui nous attend au Comtois à  Doucier d'ici une quinzaine de jours et la rencontre de Monsieur Camille, l'Antiquaire d'Arbois, j'ai eu l'occasion de (re)goûter deux de ses cuvées qui ne font que confirmer sa grandeur!

CR: Arbois blanc 1979, Cuvée du Luron

Débouché par Le Seb lors d'un repas d'anniversaire mémorable et servi sur un plateau de fromages régionaux.
Matière et équilibre!
Un vin d'une grâce aérienne, aux saveurs de miel qui s'inscrivent dans une longueur phénoménale! Autant de finesse dans autant de longueur, ça impressionne! Et ça dure!
Sans le moindre signe de fatigue, encore bourré d'allant, un vrai petit bijou parti pour défier le temps!

Dégusté derrière de grosses pointures, il n'a pas paru en retrait, permettant même de terminer le repas en apothéose!
A titre d'information (un petit compte-rendu probablement à  venir mais je n'ai pas pris de notes!), jugez plutôt: Meursault 1996, Comtes Lafon (une merveille!), Corton Charlemagne 1987 Bonneau du Martray (une désormais vieille connaissance et une merveille aussi!), Guiraud 1990 sur le foie gras (une merveille!), Maucaillou 1970 (une merveille encore bien jeune, comme Le Seb), Léoville Barton 1982 (une merveille dans un grand millésime!), Moscatel Colmenares Solera 1868, Malaga (une presque merveille embouteillée il y a au moins 30 ans, d'une tenue remarquable mais au sucre trop marqué, je trouve). Et Camille, qui n'a pas dépareillé! Chapeau bas!

CR: Arbois rouge 1988, Cuvée du Luron

Assemblage 50% trousseau, 50% poulsard (pardon, ploussard!). La robe est rouge clair, tirant sur la brique, limite pelure d'oignon mais pas tout à  fait. Sur des notes d'écorce d'orange, de cannelle, un vin d'une fort belle tenue aux saveurs légérement confiturées et épicées. Fondu et harmonieux, il ne semble pourtant pas proche du déclin.

Vivement le 19 mars!

Olif
02 Mar 2004 19:04 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2895
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Olif sur le sujet Jeu de Loye au Comtois: en l'honneur de Camille!

Un intitulé comme les affectionne Yves Z.! Décalé, mystérieux, imprécis, limite débile! De quoi en principe rebuter le passionné.com moyen, qui s'égare déjà  relativement peu sur le forum Jura! Et pourtant, je persiste et je signe! D'un O, qui veut dire Olif! (aaa)

Sous ce titre foireux, se cache en fait une vraie belle soirée en l'honneur de Camille Loye et autour de ses vins, soirée concoctée par Christophe Ménozzi, le sommelier fourmillant d'idées du restaurant Le Comtois à  Doucier.

Doucier, au pays des lacs et des cascades dans le Jura, à  une heure environ de Pontarlier (25), mais à  bien plus que cela de Fribourg (CH) et ce, malgré un GPS ultra-performant! Et pourtant, le plus célèbre passionné.com de la ville n'avait pas hésité à  faire le déplacement pour tenter de se convertir à  l'oxydatif!

Après le petit verre de l'amitié improvisé par le Seb dans la chambre de l'hôtel (un chardonnay de Klein Constancia, en Afrique du Sud, surprenant de fraîcheur pour un blanc non jurassien, non bourguignon (aaa)), place à  la soirée proprement dite, placée sous le signe des accords mets-vins autour de la production du désormais célèbre antiquaire d'Arbois.

Menu

Rosace de Saint-Jacques Mi-cuit
Pomme, Artichaut au pamplemousse
Arbois Chardonnay Cuvée Saint-Paul 1987

***

Foie gras de canard, Poêlée de mangue au Séchouan
Arbois Chardonnay cuvée du Luron 1979

***

Suprême de pintade aux griottines de Fougerolles
Arbois Trousseau cuvée Saint-Paul 1988

***

Assortiment de fromages affinés
Arbois Trousseau Cuvée Saint-Paul 1987

***

Petit yaourt vanille à  la crème de café

***

Millefeuilles épicé, Pomme amande
Arbois Chardonnay Cuvée Saint-Paul 1982

***

Café, Mignardises

Pour résumer mon sentiment, je dirais que c'était parfait! Les vins et les accords appelleront quelques commentaires, mais Monsieur le Valaisan, tirez le premier!

Olif
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: johanl
20 Mar 2004 14:45 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6780
  • Remerciements reçus 1468

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Jeu de Loye au Comtois: en l'honneur de Camille!

Sympathique soirée--dégustation au Comtois en compagnie de mes deux compères jurassiens Olif et Le Seb.

Je venais à  peine de prendre ma chambre, qu'Olif et Le Seb arrivent. Moins de deux minutes plus tard, que le Seb fait sauter le premier bouchon ! N'auraient-ils pas du sang valaisan dans les veines, ces deux-là  ? Quelques rasades de Klein Konstanzia 98 plus tard, nous prenons le chemin du restaurant.
Et la soirée fut belle avec, ces accords parfaits que nous ont composés Philippe Menozzi et son cuisinier. Je ne suis pas un spécialiste des accords mets-vins, et surtout pas avec les vieux chardonnay non-ouillés du Jura, mais j'ai trouvé dans ces accords harmonie et équilibre. Le plus audacieux était certainement le chardonnay Saint-Paul 82 sur le mille-feuilles épicé, mais là  encore, Philippe m'a impressionné par la justesse de son choix. le vin s'est montré parfaitement capable d'affronter la douceur du dessert.

Je n'ai pas pris de notes de dégustation et franchement, il m'est difficile de juger ces vins. Olif m'avait déjà  fait découvrir les vieux millésimes de Camille Loye et j'avais aimé. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai fait la route de Doucier. Je ne partais pas dans l'inconnu et je n'ai pas été déçu. Les blancs m'ont convaincu et je continue à  me familiariser avec cette gamme aromatique si particulière, mais ô combien intéressante. Je laisse à  notre illustre spécialiste des titres hermétiques et des vins ouillés, non-ouillés mais surtout pas oxydés vous en dire plus.

Pour les rouges, je ne suis pas encore prêt. Sans juger en quoi que ce soit ces vins, je dois avouer que c'est franchement pas mon truc. Le trousseau Saint-Paul 97 m'a étonné sur les fromages (est-ce un compliment pour un rouge ? (aaa). Sans plaisanter, j'ai trouvé là  un vin équilibré, racé, avec de la longueur mais ça manque de pulpeux à  mon goût. Comprendrais-je un jour quelque hose au trousseau et au ploussard ?

Deux seuls bémols :

Pas de comté dans le plateau de fromage, malgré une espèce de vieux gouda lillois du tonnerre de dieu !i

J'aurais bien aimé entendre Camille Loye dire quelques mots de ses vins.

Je ne peux que recommander ces soirées-dégustation. La prochaine aura lieu le 16 avril, avec le Château d'Arlay. Doucier n'est pas très loin de Lausanne ou de Genève. Alors, amis suisses, si vous voulez passer une bonne soirée pour pas cher (50 euros le menu avec les vins, 35 euros la chambre, petite mais propre avec douche et tv), je ne puis que vous recommander les soirées-dégustation du Comtois, restaurant dans lequel je n'ai aucun intérêt, sinon le plaisir de discuter de vin avec Christophe.

Cordialement

Yves Zermatten

Yves Zermatten
29 Mar 2004 18:40 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2895
  • Remerciements reçus 3
Yves, le sang valaisan, je ne le renierais pas mais je suis bel et bien Comtois et fier de mes origines!
CR: Camille Loye
Il faut reconnaître que Christophe "Philippe" Ménozzi a réalisé des prouesses dans la recherche des accords mets-vins dans un registre forcément un peu limité puisque la gamme de Camille se résume à  2 cuvées de Chardonnay (Saint-Paul et Le Luron) et 2 cuvées de Trousseau sur les mêmes terroirs pré-cités.

Le Chardonnay Saint-Paul 87, nous l'avons déjà  largement commenté (entre autres l'été dernier à  Haute-Nendaz) et son registre finement oxydatif a fait merveille sur les Saint-Jacques, l'artichaut et les pommes tout en n'étant pas dérangé par le pamplemousse.

Le Chardonnay 1979 du Luron se présentait sous un jour particulier! Une bouteille goûtée peu de temps avant était extraordinaire de jeunesse, tandis que celle-ci révélait des notes empyreumatiques prononcées de moka témoignant de sa grande évolution. Un vin au crépuscule de sa vie mais un accord néanmoins impeccable sur le foie gras, délicatement relevé par les épices et la mangue.

Le Trousseau Saint-Paul 1988, de facture très classique avec encore beaucoup de fraîcheur, s'est marié de fort belle façon avec les griottines de la pintade.

Si le rouge 1987 a pu surprendre sur le fromage, ce ne fut pas pour autant une hérésie! D'abord, je pense qu'il s'agit là  d'un très grand vin ... (relativisons!) de Trousseau! Une robe d'un éclat juvénile! Un bel adolescent de 17 ans, épicé et confituré à  souhait, long et persistant, harmonieux et puissant (même si probablement à  des lieues de ce que tu as l'habitude de boire!). Je l'ai vraiment adoré! Christophe a voulu sortir des sempiternels fromages régionaux pour surprendre les locaux, majoritaires lors de la soirée il faut bien le dire! Il ne s'agissait pas de Gouda Lillois, mais bien de Mimolette française, un fromage affiné en général dans le Nord mais qui peut être produit dans différentes régions françaises,...y compris le Jura! Pour la petite histoire (je la tiens de Fromages et Terroirs de France, Editions Solar), la fabrication de la Mimolette française remonte à  Louis XIV, qui avait interdit l'importation de fromages hollandais, et tiendrait son nom de ses deux inventeurs, Mrs Lamy et Molette! Je sens que personne ne va me croire mais pourtant c'est bel et bien vrai! (aaa)

L'accord avec le dessert fut le plus délicat à  mettre en oeuvre, Camille ne produisant pas de vin de paille. Le Chardonnay Saint-Paul 82, très puissant et un peu miellé en milieu de bouche fit pourtant merveille sur le millefeuilles, échafaudé pour lui tenir la réplique point par point! Une association d'anthologie avec un vin quand même plutôt sec!

Pour terminer enfin, le vieux Marc d'Arbois 1973, offert par Camille, témoigne de la diversité de la production jurassienne et m'a paru être un alcool tout à  fait digne d'intérêt.

Une petite présentation "officielle" de Camille et ses vins eût été un petit plus (elle était initialement prévue) mais je pense que Christophe a voulu respecter la modestie de Monsieur Camille.

Des soirées comme cela, j'en redemande et les thèmes des prochaines (le Puf et la Tournelle) semblent très alléchants, offrant de grandes possibilités d'accords.

Olif

Message edité (18-04-2004 12:18)
29 Mar 2004 23:08 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
Je pense que votre soirée a été très sympathique, je suis Jurassien Francais d'origine et habite maintenant à  Pully mais je suis également un grand ami du lutin de Doucier ( Christophe ) ainsi que de son predecesseur the famous Eric.
Avez-vous déja dégusté des juras moins (oxidatifs) Labet, Gahier, Tissot Stéphane...
Si j'ai bien compris vous ètes suisse avez-vous déja dégusté des pinots du Domaine de la Rochette (NE)
Amicalement un passionné de beaux flacons !
18 Avr 2004 10:22 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6780
  • Remerciements reçus 1468

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Jeu de Loye au Comtois: en l'honneur de Camille!

Boss

merci pour votre message et bienvenu sur le forum.

Nous avons déjà  - surtout Olif - beaucoup parlé sur ce forum des vins de Labet, de Tissot et de Gahier, à  qui nous avons même fait une visite à  la cave récemment. Faites un tour sur le forum Jura. il est vrai que les titres de certains forums sont parfois hermétiques mais il faut insister un peu ! (aaa)

Je ne connais pas ce pinot de Neuchâtel et, d'une façon générale, très mal les vins de ce canton. Parlez-nous en !

cordialement

Yves Zermatten

Yves Zermatten
18 Avr 2004 10:56 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 684
  • Remerciements reçus 8

Réponse de Tophe sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Les bonnes fées du forum Jura pourraient-elles m'éclairer sur une petite question:

Arbois rouge 1985, cuvée du Luron, Camille Loye: qu'y a-t-il dedans? Certains posts mentionnent un pur Trousseau, d'autres parlent d'un assemblage Trousseau-Ploussard à  50/50?

Merci d'avance

Cordialement,
Tophe

Tophe
"Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
22 Jui 2004 17:06 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2895
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Olif sur le sujet Camille, un joyeux Luron!

Salut Tophe,

A ma connaissance, et d'après mes sources, dont je ne saurais certifier la sûreté à  100%, le Luron est un assemblage 50/50. Seul les Saint-Paul sont en pur Trousseau.

Cependant, je ne serais pas en mesure de le certifier complètement. J'espère que Saint-Vernier confirmera, parce que mes sources "sûres", ce sont les siennes!

Bien remis du Clos de Tart?

Olif
22 Jui 2004 22:17 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 684
  • Remerciements reçus 8

Réponse de Tophe sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Merci Olif,

Concernant Camille Loye, je vais enfin pouvoir goûter ses vins dont on dit tant de bien sur ce forum, le temps de les laisser se reposer un peu de leur
voyage jusqu'à  ma cave...
Pour le Clos de Tart, je suis encore sous le coup de l'émotion...

Tophe

Tophe
"Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
23 Jui 2004 10:51 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 684
  • Remerciements reçus 8

Réponse de Tophe sur le sujet Help Camille Loye SVP (urgent)

Bonjour les gens, et avis aux connaisseurs de Camille Loye:

Je vais me mettre aux fourneaux ce soir pour un ptit diner en tête à  tête avec ma chérie, et je me dis que ce serait une bonne idée d'inviter ce bon M. Camille afin de faire enfin connaissance, depuis le temps que j'en entends parler sur ce forum de perdition!
En clair, j'envisage de faire un sort à  un chardonnay Luron 1983.
On le boirait en apéro puis pour accompagner un plat au curry doux (Agneau, citron vert, citron confit, lait de coco, curry, menthe) j'imagine que ce devrait faire un assez bon accord car si j'ai bien compris le vin est finement oxydatif...

J'ai deux requètes:

1) Si je m'apprète à  commettre une énorme connerie en accord met-vin merci de m'avertir d'urgence!

2) Je ne compte pas le carafer et envisage de le servir vers 11-12° pour le laisser doucement se réchauffer et se révéler. Là  encore si votre expérience vous a montré qu'il valait mieux s'y prendre différemment, envoyez-moi un ptit post vite fait bien fait.

Avec ma reconnaissance anticipée,

Tophe

Tophe
"Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
06 Juil 2004 14:51 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 684
  • Remerciements reçus 8

Réponse de Tophe sur le sujet Re: Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

Finalement, y'a pas le feu, ma rencontre avec le vin de M.Camille est repoussé à  une date ultérieure...

Suite à  des contretemps, j'ai testé finalement l'accord avec une Fauquette 99 (toujours slurp-miam)...
Ce plat (délicieux) de curry très doux aux multiples saveurs présente notamment une certaine acidité grâce au citron vert et citron confit... Tout cela fait que l'accord avec un oxydatif jurassien de qualité est très réussi...
Le plat et le vin se mettent mutuellement en valeur et aucun ne prends le pas sur l'autre.

Cordialement

Tophe

Tophe
"Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
07 Juil 2004 10:59 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2895
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Olif sur le sujet Chardonnay Le Luron 1983

Copié-collé d'une dégustation de novembre 2003:

"Arbois Luron 1983, Camille Loye

Décidément, ce millésime 83 réserve de bien belles surprises! Rien d'étonnant de la part de Camille, mais ce chardonnay oxydatif est encore d'une grande et belle fraîcheur, avec des notes oxydatives aériennes et élégantes."


que l'on peut retrouver ici:

Tophe,

Si La Fauquette a fait merveille sur ce plat, Le Luron devrait faire au moins aussi bien! Je pense que tu as raison, il vaut mieux ne pas carafer et le laisser évoluer doucettement dans le verre!

Olif
13 Juil 2004 22:45 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26211
  • Remerciements reçus 1418

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Camille Loye, l'antiquaire d'Arbois

La découverte des vins de Camille Loye fût assurément pour moi le coup de coeur absolu parmi les très nombreuses bouteilles dégustées le week-end dernier à Pontarlier et à Arbois, relaté ici : www.lapassionduvin.c.... Des vins d'une jeunesse époustouflante, d'une longueur et d'un équilibre à faire pâlir nombre de cuvées bourguignonnes au pedigree a priori bien plus flatteur. Remarquable, et (presque) donné !

CR:

Camille Loye - Chardonnay Cuvée Luron - Arbois 1982

La robe est d'un or profond, sans signe de fatigue. Le nez est oxydatif, sans excès, sur des notes de curry, empyreumatiques, de sous-bois et de champignons, avec un côté floral tirant sur le miel. C'est en bouche qu'il met tout le monde d'accord, avec un équilibre parfait, du gras, de l'ampleur, mais également une fraîcheur remarquablement conservée et une longueur immense. Magnifique ! Un des meilleurs vins blancs que j'ai eu l'occasion de boire cette année.

Camille Loye - Chardonnay Cuvée Saint Paul - Arbois 1987

La robe diffère assez peu de précédent. Le nez est complexe, encore un peu sur la réserve, épicé, avec des notes beurrées et des fruits secs. En bouche, l'acidité est tranchante, le gras est imposant, l'ensemble semblant un peu moins en place à ce stade que la cuvée précédente, sans doute encore un peu dissocié. La longueur est cependant d'un très haut niveau et laisse augurer une grande bouteille d'ici quelques années. 18 ans déjà, mais sans doute encore un peu jeune, on croit rêver !

Camille Loye - Chardonnay Cuvée Saint Paul - Arbois 1983

Pour la robe, je n'insiste pas, elle est d'un bel or intense...
Le nez semble ici un peu plus oxydatif et m'oriente davantage à l'aveugle vers un savagnin non ouillé. Pomme blette, miel et fruits secs composent un bouquet ma foi plutôt agréable. La bouche montre une fois encore la conjugaison rare d'une grande acidité mûre et d'un volume imposant, remarquablement équilibré, et d'une longueur superbe. Un sans faute !

Luc.
19 Aoû 2005 21:15 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 684
  • Remerciements reçus 8

Réponse de Tophe sur le sujet CR: Camille Loye, Chardonnay 1973 Cuvée du Luron

CR: Chardonnay 1973 Camille Loye, Cuvée du Luron

Magnifique robe dorée, ne trahissant absolument pas son âge, de minces filets de dépôt, quelques voltigeurs dûs notamment au bouchon qui était limite-limite...
Un vin de 32 ans époustouflant de jeunesse, l'aspect oxydatif est très subtil, il y a encore de la structure, un super équilibre et un beau volume, c''est vraiment étonnant pour son âge... Et avec tout cela, de belles notes évoluées de chardonnay... Encore une fois chapeau bas à Mr Camille!
L'état du bouchon m'incite à ne plus trop laisser traîner les copines de cette bouteille (encore que), sinon je dirais presque qu'on peut les boire dans les 10 ans qui viennent. A ne surtout pas boire trop froid, il faut la laisser s'exprimer, la mémère...
Cela dit, une première bouteille de ce vin bue il y a quelques mois avec une fine équipe n'avait que moyennement convaincu, même si elle était encore tout à fait buvable, elle avait beaucoup plus nettement souffert du poids des ans. Glorieuse incertitude des vieilles bouteilles... des petites déceptions, des grands bonheurs...

Tophe
"Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
24 Oct 2005 21:22 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck