Nous avons 821 invités et 15 inscrits en ligne

Michel Bettane et LPV

  • Messages : 83559
  • Remerciements reçus 9248

oliv a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Pas vraiment.
J'attends d'un sommelier une parfaite connaissance de la cuisine du chef et des accords à proposer par rapport à la cave qu'il a su monter.
Son pouvoir de prescription se limite au seul cadre de son restaurant et du beau moment que je compte y passer.
Je n'attends pas de lui conseils et analyse à même de développer ma cave et de mieux comprendre mes goûts.

Et ce même si un sommelier du niveau d'un Antoine Petrus en remontrerait à nombre de spécialistes aux propos médiatisés.

Oliv
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 488
  • Remerciements reçus 16

fredhamster a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Effectivement, ce n'est pas la même chose. Merci pour cette nuance une fois de plus... éclairante.

Fred
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 50

E-mane a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Bonjour! En ce matin gris finissant, une question : qu'entend-on par "consumérisme à l'americaine" ? Merci de m'éclairer !

Et que vive bien la complémentarité entre des avis "plaisir", et des études techniques du vin décortiquant le pourquoi de tel ou tel goût.

Emmanuel
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18247
  • Remerciements reçus 2128

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

il faut poser cette question à l'auteur des propos qui me reproche aussi mon idéologie (qu'il place largement de l'autre côté du détroit de Bering !)

Jérôme Pérez
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 100
  • Remerciements reçus 1

Toine06 a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

E-mane écrivait:
> Bonjour! En ce matin gris finissant, une question
> : qu'entend-on par "consumérisme à l'americaine" ?

Selon moi, c'est la consommation d'image, de noms, de marques, de concept, de représentations.
On dit que l'appréciation d'un vin se fait à moitié sur le produit et à moitié sur la représentation que l'on en a.
Le consumérisme à l'américaine a un pourcentage beaucoup plus marqué côté conceptualisation du produit consumé.

'Je bois, je fume, je baise: triangle équilatéral !' Le grand Serge
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18510
  • Remerciements reçus 3501

Eric B a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

De ce que je comprends du contexte, le consumériste américain serait un veau qui achèterait un vin pour l'étiquette sans chercher à comprendre ce qu'il y a derrière (une façon de répondre à Jérôme qui écrivait que l'on pouvait juger un vin sans avoir un bagage technique).

Eric
Mon blog
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 50

E-mane a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

D'accord merci... C'est pas si grave que çà alors !

Emmanuel
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5844
  • Remerciements reçus 345

Martinez a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Je pense que derrière ce mot, il y a l'écueil suivant : acheter en se laissant guider bêtement à travers la pub, les guides, le mouvement de panurge et sans faire l'effort d'aller confronter soi-même ses propres goûts, la vrai connaissance du produit et le produit lui-même. Bref, un manque d'autonomie intellectuel devant l'offre qui est à porter de main.

Jmm

Jmm
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5844
  • Remerciements reçus 345

Martinez a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

On juge un vin pour ce que l'on en fait. Il m'apparaît évident que le critique professionnel doit essayer d'apporter plus que ce que peut s'apporter le dégustateur lui-même, et dans cette plus value, il me semble fondamental que le critique ait des connaissances complètes pour en distiller une synthèse juste et efficace au lecteur.

Jmm

Jmm
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 32

Hervé Bizeul a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Bonsoir à tous. Bien que ce sujet soit sur Michel Bettane, je pense que tout le monde a compris que l'on discutait calmement des rapports entre le vignoble, le vigneron, le vin et le consommateur final, le journaliste étant un vecteur d'information sensé permettre au buveur de boire mieux en fonction de SES désirs, qui sont multiples, la typologie LPVienne n'étant pas la plus répandue dans la société.

Ceci exprimé en préambule, je pose un problème simple : dans moins de 6 mois fleuriront des articles (et même avant...) sur le "millésime 2014. En moins de quinze lignes, par exemple, la RVF va expédier un avis sur le Languedoc Roussillon

Personne n'aura été là pendant les vendanges. Dans aucun des quatre départements. Le Gard, l'Aude, l'Hérault et les P.O. auront connus des climatologies totalement opposées. Ici la grêle. Là la pluie. Là la sécheresse. Là 3 mois de précipitation en 24 heures. Je résume, parce que chaque vallée, chaque secteur, chaque vignoble peut-être aura connu une climatologie différente. Ici, dimanche et lundi, j'ai reçu 100 mm sur certaines parcelles, sans doute 300 sur d'autres. Une partie des P.O. a été ravagée par le Milidiou, chez certains, tandis que d'autres avaient des vignes nickel. Certains ont vendangés tôt, d'autres tard. Certains avaient des fruits, d'autres pas. Enfin, entre ceux qui ont choisis de vendanger avant ou après la pluie, le profil sera différent. Et cerise sur le gâteau, je suis ravagé depuis trois jours par la mouche Susukii qui, de part un hiver doux et un été humide, sort de je ne sais où et remet en cause toute la fin de vendanges

Si tout va bien, et tout va aller bien, je vais avoir demain 50 personnes dans les vignes pour trier et vendanger. J'ai déjà des syrah magnifiques décuvées, la météo est bonne, je devrais pouvoir rentrer des raisins magnifiques, pas encore totalement parfaits comme j'y suis habitué, mais vraiment beaux et mûr. Mais suis je représentatif ? Et tout cela a t'il pour l'amateur un intérêt ?

Toutes ces informations sont elles utiles pour comprendre le millésime ? Pour expliquer pourquoi il y en aura d'excellents et d'autres pas ? Pour enrichir cet "univers du vin" que décrit très bien Oliv ? Pour comprendre pourquoi le marché du vrac sera très tendu, et que ce prix élevé aura comme conséquence sur le marché ? Pour voir combien ce millésime terrible pour certains, magnifique pour d'autre aura comme conséquence pour des régions entières ? Pour comprendre pourquoi les vins auront des pH haut et que donc, même excellents au début, leur différence entre la dégustation primeur et la mise en bouteilles sera potentiellement très importante ?

Je crois comme Luc que cette plus value est vraiment ce que les pro peuvent encore apporter au monde du vin. Ils sont pour cela irremplaçables. A conditions qu'ils bossent sur le terrain, ce qu'ils, aujourd'hui, ne font pas. Qu'ils aient un minimum de connaissances, un vernis technique qui leur permettent de ne pas se faire avoir par un vigneron qui doit vendre et pour ça est prés à raconter bien des choses. Pour affirmer avec force qu'il a VU ça et cà et que donc, ce qu'on lui dit (rendement, qualités, absence de traitement, efforts dans le vignes) est véridique ou pas. Aujourd'hui, c'est loin d'être le cas, à l'exception de Pierre Casamayor dont les notes de dégustations sont toujours pour moi différentes et pertinentes.

Après libre à chacun, dans deux ans, de goute un de mes vins en 2014 et d'écrire sur ce forum : j'ai eu du plaisir. C'est ce qui se passe en ce moment et je pense que, en ce qui concerne mon domaine, la lecture à rebours des impressions des LPViens montrent qualité et régularité, plus que tous les guides actuels. Ne serait ce que parce que ces vins ont été PAYÉS, ce qui changent tout. Merci, au fait, parce que c'est grâce à vous que je peux casser mon cochon et avoir 50 vendangeurs ;-)

Croire que les journalistes pourront continuer à gagner leur vie en goutant des échantillons envoyés par les vignerons avec une pause pour un déjeune de presse et le week end en voyage de presse somptueux me semble un peu optimiste. Mais la plus grande force de l'univers étant l'inertie, je peux bien sûr me tromper. Surtout que LPV regorge de bons sujets pour des articles....

Sur ce, je vais prendre un petit verre pour calmer mes angoisses et tenter de finir ce millésime en beauté. Pardon pour les fautes, je suis épuisé.
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 979
  • Remerciements reçus 35

satristim a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Je suis aussi d'avis que pour un critique, il est non seulement utile, mais également nécessaire d'avoir des connaissances viti/oeno et de parcourir le vignoble. Et je comprends mal ta position, Jérôme. Elle est sans doute plus nuancée que l'énoncé de tes propos.
J'ai le sentiment que la réaction de Michel Bettane est lapidaire, car au fond, la thèse qu'il soutient (au delà de ce débat ponctuel), c'est qu'il y a une différence de nature et non pas de degré entre la critique pro et la critique communautaire (tel qu'elle se déploie sur un site comme LPV). Et je pense qu'il a raison. Et sans doute (c'est une supposition) que Jérôme pense l'inverse. J'ai souvent lu sur ce site que LPV était une alternative à la critique pro. Ou que la critique pro n'avait jamais pris la mesure de ce que proposaient les forums.Qu'il y ait une lutte de pouvoir et d'influence, c'est indéniable. Mais je trouve tout aussi indéniable que si un forum (disons LPV ou/et d'autres forums), de par son ampleur, prenait toute la place (reléguant la critique pro aux oubliettes), l'appauvrissement de la réflexion sur le vin serait terrible. La force de LPV, c'est qu'une communauté donne des tendances, expertise des vins, les aime, les déteste à un moment donné. Il y a des "tendances", mais pas une ligne directrice, un goût, une pensée articulée homogène. Ce qui m'intéresse chez un critique, et que je ne trouve pas ici (même si je suis un lecteur assidu du site), c'est un parti pris singulier, une vision personnelle, un goût justement. Qui peut me convenir, me hérisser, m'informer, me former, me gonfler, me conforter.
Bref, une différence de nature je disais. Pas de degré. Et certains, ici, vivent avec cette conviction (ou fantasme), qu'au fond, à terme, la pensée qui émerge d'un forum, même chaotique, remplacera ou dépassera une pensée singulière. Je n'y crois pas. Et je trouverai même ça dommage.
Cela n'empêche certes pas que certains critiques ou revues soient médiocres, que certains forums soient stimulants (découvrant des domaines, en relativisant d'autres, avant la critique d'ailleurs)
Cordialement
Frédéric
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 488
  • Remerciements reçus 16

fredhamster a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Frederic, c'est sans doute oublier qu'il peut y avoir une lecture double de LPV:

- multiplicité des avis qui permet de se faire une idée sur un domaine, un millésime, de dégager des tendances comme tu le soulignes.
- suivre des intervenants dont les goûts semblent proches des nôtres ou pour leur expertise.

J'ajouterai qu'il y a des plumes lpviennes renversantes, je n'ai jamais lu de critique ayant un tel talent.

Fred
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18247
  • Remerciements reçus 2128

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Belle intervention, Hervé ; ça se tient.

Il est évident que les connaissances viennent doucement et naturellement à celui qui s'intéresse au vin.

Je doute fort qu'à ses débuts Michel Bettane possédait ce bagage qu'il a aujourd'hui : alors tout ce qu'il a écrit auparavant n'a aucune valeur ? Quand pouvons nous placer le curseur de ses connaissances suffisantes à sa crédibilité ?

Par ailleurs, les connaissances des journalistes ne s'arrêtent pas à la porte du chai dans lequel se trouvent osmoseurs et autres machines à concentrer. Avez vous jamais lu un commentaire qui en faisait état à la gloire des grands bordeaux modernes ?

Enfin, qui est capable de détenir autant de savoir qu'il est nécessaire pour aller dans un jugement si fin, comme le décrit Hervé, qu'il soit capable de connaître la climatologie de chaque micro climat d'une appellation, de le croiser avec la connaissance des terroirs et des techniques utilisées par chaque vigneron ? C'est impossible pour un homme seul. C'est en revanche possible pour une démarche de type wiki.

Alors oui, je peux tout à fait en convenir, personne n'arrive à la cheville de sa majesté si c'est cela la conclusion : mais à quoi servent tant de capacités et de compétences quand elles sont empreintes de tant de vanité et surtout que sont ces immenses compétences en regard de la prodigieuse somme de détails qu'il conviendrait d'acquérir pour prétendre ne rien oublier et être exhaustif ?

Par ailleurs le risque majeur du "super dégustateur œnologue pointu" est quand même de tomber dans le travers de la critique de la technique utilisée (ça s'est d'ailleurs déjà produit) et de porter un jugement sur ce qui se passe dans le chai autant que dans le verre ; une attitude que nous avons toujours combattu ici.

Jérôme Pérez
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4653
  • Remerciements reçus 251

aquablue a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Je prends la discussion en cours, je ne vais pas juger le fond du débat mais lire: "quand sur un site que je nomme pas et dont vous êtes proche sous couvert d'anonymat des vendeurs de vins de tout poil vantent les mérites des vins dont ils font commerce.." de la part de Michel Bettane démontre soit une méconnaissance totale de LPV, soit une mauvaise foi crasse (je penche plutôt pour la 2eme solution)..

Je fais partie de ce site depuis quelques années, et si il y a une chose qu'on ne peut enlever à ce forum; c'est la lutte pour éviter ces écueils.. Ce ne sont pas seulement d'ailleurs les admins qui en sont garants, ce sont aussi les participants.. Combien de fois certains ont été "démasqués" suite à diverses discussions entre membres ??

LPV et les fondateurs de ce site ne peuvent être taxés de "collusion" avec des vignerons et des marchands de vin, et c'est notamment cela qui en fait sa grande force.. Que Bettane accuse sur ce point discrédite tout son propos à propos de foras comme LPV... Je suis d'ailleurs étonné que François Mauss, qui connait bien LPV, ne puisse contredire cette affirmation. Mais peut être les enjeux ou les amitiés sont elles trop fortes..

Je rebondis sur le dernier poste de Jérome et notamment sur la dernière phrase, car elle me parait clairement "bizarre": je suis d'accord avec son propos mais ne comprend absolument pas le "une attitude que nous avons toujours combattu ici"

C'est qui , nous??? LPV a une ligne de pensée unique ou majoritaire maintenant ? J'ai souvent entendu luc dire qu'il n'y avait pas de ligne éditoriale à LPV, et j'en suis bien d'accord.. Alors pourquoi employer le nous au sujet d'un avis personnel ? A moins que le "nous" signifie les fondateurs ? Mais je ne le perçois pas ainsi..

Arnaud
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18510
  • Remerciements reçus 3501

Eric B a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Le problème, il me semble, c'est que la presse/critique professionnelle du vin connaît les mêmes problèmes que la presse en général. De moins en moins d'abonnés, des baisses des recettes publicitaires. Il y a besoin de trouver de nouveaux modèles économiques, comme les salons ou les "collaborations" avec des sites de vente en ligne ou la grande distribution. Mais se pose alors le problème de l'indépendance. Comment juger honnêtement les vins d'un domaine qui te verse de l'argent pour un stand ou prend une page de pub chaque mois dans ton journal.

J'ai aussi l'impression que la critique suit les tendances plus qu'elle ne les crée. On découvre plus de vignerons émergents via LPV qu'en lisant la presse spécialisée. Quand tu vois que B&D ont fait l'année dernière des Grands Teppes de Ganevat le "meilleur vin de l'année", tu as l'impression qu'ils tentent de rattraper leur retard en matière de vins naturels, et corriger leur image d'anti-biocons qui leur colle maintenant à la peau.

La revue de presse d'Oliv montre aussi que le site de la RVF reprend régulièrement des articles "AFP" écrit par des non-spécialistes, souvent eux-mêmes issus de communiqué de presse (que je connais, puisque je les reçois aussi par mail).

Eric
Mon blog
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5844
  • Remerciements reçus 345

Martinez a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

'Enfin, qui est capable de détenir autant de savoir qu'il est nécessaire pour aller dans un jugement si fin, comme le décrit Hervé, qu'il soit capable de connaître la climatologie de chaque micro climat d'une appellation, de le croiser avec la connaissance des terroirs et des techniques utilisées par chaque vigneron ? C'est impossible pour un homme seul. C'est en revanche possible pour une démarche de type wiki.'

Et de plus qu'elle en serait la rentabilité car quelle proportion parmi les amateurs s'en intéresserait ? On voit bien tout ce que la RVF place dans sa revue pour attirer .....

Je le dis et le répète depuis des années mais c'est ce porte à faux, être un spécialiste tout en cherchant à guider des amateurs consuméristes, critiquer les consuméristes tout en vivant de leur achat..... bref, ça rejoint la politique avec un petit p.

Quand à LPV, quand on voit le foisonnement des goûts, des idées, des contradictions qui y règnent, parler d'une pensée qui y émerge ::o

Jmm

Jmm
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4653
  • Remerciements reçus 251

aquablue a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Totalement en ligne avec ce que vient d'écrire Eric .. C'est aussi pour cela que je n'achète plus de guides..

Arnaud
#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5844
  • Remerciements reçus 345

Martinez a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

En ligne avec ce que dit Eric, aussi et c'est pour cette raison et uniquement cette raison que l'attitude moralisatrice de certains en devient insupportable.
Des années avant de reconnaitre que la Coulée coulait bien trop souvent et là on ne parle de pas de connaissance mais bien d'informer et après on donne des leçons.
Des LPViens qui ont reconnu la grandeur du millésime 2001 à Bordeaux avant quelques spécialistes.
Des domaines mis en avant ici avant qu'ils ne soient reconnus dans la presse spécialisée....
Voilà quelques exemples parmi tant d'autres.

Tout ceci existe et devrait aussi encourager quelques critiques à plus de modestie....

Jmm
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 50

E-mane a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

C'est sûr qu'aller au chai voir ce qui s' y trame peut être intéressant pour le lecteur, par contre son avis sur le vin a de bonnes chances d'être biaisé par ces informations, le charisme du vigneron, etc.. à moins que la note finale soit le résultat d'une dégustation en aveugle, faite un autre moment.

Emmanuel
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83559
  • Remerciements reçus 9248

oliv a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Je rebondis sur le dernier poste de Jérome et notamment sur la dernière phrase, car elle me parait clairement "bizarre": je suis d'accord avec son propos mais ne comprend absolument pas le "une attitude que nous avons toujours combattu ici".
C'est qui , nous??? LPV a une ligne de pensée unique ou majoritaire maintenant ? J'ai souvent entendu luc dire qu'il n'y avait pas de ligne éditoriale à LPV, et j'en suis bien d'accord.. Alors pourquoi employer le nous au sujet d'un avis personnel ? A moins que le "nous" signifie les fondateurs ? Mais je ne le perçois pas ainsi..


Jérôme confirmera (ou pas) mais je pense que l'idée est celle résumée sous la fameuse locution: "la vérité est dans le verre".
Que le vin soit issu d'une viticulture traditionnelle, raisonné, bio, biodynamique, cosmoculturée etc etc, je pense qu'en effet l'idée majoritairement défendue et débattue (plus que "combattue", terme un peu excessif) reste que la qualité du produit final telle que perçue par son consommateur et donc décrit sur le forum via un CR devait primer sur ses seuls process de production, quels qu'ils soient.
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 50

E-mane a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Voilà. C'est ce que je voulais écrire . C'est essentiel (tu)

Emmanuel
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18510
  • Remerciements reçus 3501

Eric B a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

J'ai aussi un peu de mal avec cette histoire de "vendeurs de vins de tout poil" qui feraient la promo de leur vin en douce. Là, je serais curieux qu'il balance des noms...

Par contre, j'avoue qu'en tant que caviste, LPV est une source d'inspiration pour trouver de nouveaux producteurs à référencer. Alors que je lis aucune revue professionnelle ni guide depuis des années.

Je ne pense pas être le seul : Cave privée à sa belle époque ne s'en privait pas....

Eric
Mon blog
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

E-mane écrivait:
> C'est sûr qu'aller au chai voir ce qui s' y trame
> peut être intéressant pour le lecteur, par contre
> son avis sur le vin a de bonnes chances d'être
> biaisé par ces informations, le charisme du
> vigneron, etc.. à moins que la note finale soit le
> résultat d'une dégustation en aveugle, faite un
> autre moment.

Il faut distinguer les articles généraux sur la qualité d'un millésime tels qu'on peut les trouver dans le spécial millésime de la RVF, pour lesquels l'investigation sur place me semble indispensable, et les commentaires et notes attribués à chaque bouteille qui, idéalement, ne devraient être fait qu'à l'aveugle.

Luc
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 32

Hervé Bizeul a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Je rejoins bien sûr Luc sur la dégustation à l'aveugle, raison par exemple de mon désir de retrait du guide vert de la RVF. Les vins doivent ils être goutés "tel quels", loin de l'homme qui les fait naitre ? Ou au contraire dans e contexte ? Par un groupe ou une personne ? Avec une ligne éditoriale dure et globale (peut on par exemple sérieusement laisser trois étoiles au Clos des Lambrays et en enlever une Clos de Tart sans totalement se déconsidérer auprès des amateurs ?) qui balaye tout avis contraire comme nul et non avenus de ceux qui payent les vins qu'ils boivent ?

Suu l'impossibilité d'être aussi précis, bien sûr, nous sommes d'accord. Mais traverser le L.R. en une semaine fin septembre, est ce si dur que cela ? Confier à un stagiaire journaliste un tour de France en suivant les vendanges, est ce vraiment impossible ? Envoyer le journaliste chargé de la région (aucun critique ne couvre aujourd'hui toute la France) qu'il va traiter, le nez au vent (et au vin) pendant les vendanges, est ce illusoire ? Je ne crois pas; Surtout quand on généralise ensuite. Dans le film d'Isabelle Saporta, les vendanges 2013, sortie de machine en vendanger, m'ont un peu fait frémir. Il ne s'agit pas de critique, d'enfoncer les vins trop en avant, mais ce millésime a été massacré à Bordeaux par une presse qui de toute façon n'était pas sur le terrain. Et quand on goutait aux primeurs certains vins, on pouvait penser avec admiration que certains avaient fait des efforts incroyables, des sacrifices encore jamais vu, je dirait même des prodiges : n'est ce pas enrichissant de mettre cela en // ? Qui l'a dit ?

Mais voilà, l'enquête sur le terrain a pratiquement disparue, faute de moyens ou de désirs ou d'avidité, et il est impensable comme on le faisait il y a trente ans un journaliste dix jours dans une AOC, frais payés et lui même correctement rémunéré, pour en ramener quinze pages. Alors, poule ou œuf ? Honnêtement, moi, un tel reportage me ferait racheter des revues...

Au niveau d'LPV, je pense qu'au contraire on verra peu à peu émerger des participants qui se spécialiseront dans une région, soit qu'ils y vivent, soit qu'ils y passent beaucoup de temps. Et leur compétence était grande, une information très "fraîche" sera alors vraiment appréciée. On en est qu'aux balbutiements. Il y a sept ans, l'Iphone... Seulement. Le journalisme devra bien s'adapter.
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 298
  • Remerciements reçus 3

KARL a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Critiques, notes données par des pros...
Vaste problème.
Exemple : Climens 2004
... RVF de décembre 2013 : 13/20
... Guide de l'apogée sur le site de RVF : 19/20
Que croire, qui croire ?
Prenons-en et laissons-en.
Le mieux n'est-il pas de se faire une opinion personnelle lorsque cela est possible ?
#55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5928
  • Remerciements reçus 3240

Frisette a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Je rejoins entièrement Eric, Hervé et Oliv' qui résument bien la situation. Au final, ce qui nous intéresse est le produit fini. Si l'on en connait avant les différents moyens mis en oeuvre à la vigne, au chais...tant mieux. Mais ce qui compte pour moi au final est: ce vin est il bon? Peut il correspondre à mes goûts? Est il à boire ou à conserver actuellement? Faut il que je déclenche un acte d'achat? Ce en quoi, LPV est une véritable mine d'or, puisqu'un panel bien plus large de "dégustateurs-commentateurs-clients" y est représenté, contrairement à une revue spécialisée dont l'équipe éditoriale ne comprend qu'une dizaine de personnes. C'est donc pour moi essentiel de pouvoir compter sur la multitude d'avis déclarés.

Par ailleurs, quand au fait que les journalistes ne viennent plus sur le terrain, Hervé dit quelque chose de foncièrement intéressant. Pour moi, maintenant, peux importe. Des reporters de talents existent sur LP et relatent de formidables CR de visites de domaines et / ou de passages dans les diverses régions viticoles. (Je pense aux récits d'EricB dans le bordelais au printemps, FGSuperfred en bourgogne l'an passé, des CR de divers LPViens en visite chez Dauvissat, Sauzet, Clair ou d'autres...).

Flo (Florian) LPV Forez
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4275
  • Remerciements reçus 60

o_g a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Pour revenir à ce que disait Hervé, MB a justement fait le tour de Bordeaux au moment des vendanges 2013. Je me souviens de quelque petits films qu'il a publiés (et notamment de très beaux raisins chez Calon Ségur, on verra si la qualité est là ou non). Pour le coup, on peut dire que c'est un critique qui a fait le tri entre domaines sur cette année et qui a été loin de tout massacrer uniformément.

Sur le fond du commentaire de MB sur le blog de FM et l'attaque contre LPV, il faut quand même mettre en perspective. Il ne s'agit pas d'un article mûrement réfléchi mais d'une réaction à chaud à un autre commentaire qu'il a certainement perçu comme une attaque assez violente. On peut donc reprocher à MB de s'être un peu emporté, certes certes, mais je ne suis pas certain que ce soit la peine d'en rajouter.

Olivier
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 32

Hervé Bizeul a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Réduire le journaliste pro français à imiter un donneur de notes à l'américaine, destiné uniquement à faciliter un acte d'achat en mettant tous les amateurs sur le même niveau et faisant une sélection par l'argent me semble pour ma part être le degré 0 du journalisme.

Ma passion ne vient pas que du goût du vin et de son éventuel rapport Q/P mais bien de tout le reste, des hommes, des lieux, des usages locaux, loyaux et constant, tout ce qui fait une différence quand je bois.

Si le job du pro c'est envoyer des mails pour avoir des quilles gratuites et les juger à la chaîne et foutre une note, je ne vois pas trop de différence alors entre ça et une médaille. Quand à "passer à Bordeaux pendant les vendanges", je me marre bien. A part Burtschy et Dupont, peut-être qui traine un peu loin des autoroutes du luxe balisés... Mais est ce là, le vin ? La vigne ? La France ? Des crus appartenant à des financiers qui "reçoivent" pendant les vendanges ? Je n'ai rien contre ce monde, mais ailleurs, c'est bien autre chose...
#58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4327
  • Remerciements reçus 1063

HERBEY 99 a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Hervé
A ce compte j'ai lu des compte-rendus sur Lpv dignes de tous les éloges et pas sûr que vous trouviez dans la presse écrite "spécialisée" des textes d'un niveau similaire et je ne pense pas exagérer. Je lis de loin en loin la Rfv qu’un ami probablement nostalgique achète encore. J'ai cessé pour ma part depuis plusieurs années n'y trouvant pas de quoi faire un peu mon miel!

Bon dimanche
R

PS je pense vraiment que les cartes sont en train d'être redistribuées et le "mépris" que certains journalistes peuvent montrer n'est que le reflet de leur inquiétude devant un train qui passe et qu’ils n'ont pas su ou pas voulu prendre.
#59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 18247
  • Remerciements reçus 2128

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Michel Bettane et LPV

Ce que j'ai voulu dire dans ma dernière phrase sans doute un peu confuse, c'est que le danger ou corollaire à de critiques pointus en technique viti oeno réside dans le fait qu'ils puissent aussi vouloir donner des leçons aux vignerons. Et sans parler de ligne, c'est toujours ce que nous avons essayé d'éviter sur LPV.
J'ai par contre lu des commentaires prétentieux et vaniteux qui tendaient à montrer que tel vigneron avait su redressé le style de ses vins suite aux conseils et remarques du critique...

est-ce plus clair ?

Jérôme Pérez
#60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck