Nous avons 3294 invités et 52 inscrits en ligne

Domaine Richard Leroy

  • retourdebaton
  • Portrait de retourdebaton
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de retourdebaton sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

enzo d'aviolo écrivait:
> Maintenant, c'est plus difficile à dire vu
> l'usage très réduit du SO2.

>
> c'est le soucis principal en effet car le dernier
> montbenault que j'ai bu (2011) c'était du cidre.
> :S

Quelle idée aussi Laurent d'habiter aussi loin de l'Anjou ;)
20 Aoû 2013 12:24 #391

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20432
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

je ne l'ai pas bu dans le sud en plus, mais dans le beaujolais. :)
20 Aoû 2013 12:51 #392

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • retourdebaton
  • Portrait de retourdebaton
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de retourdebaton sur le sujet Domaine Richard Leroy Les Noëls de Montbenault 2007

Domaine Richard Leroy Les Noëls de Montbenault 2007

Disons le tout de suite, les commentaires oscillent entre "très marqué nature" et "complétement barré"! Ceux qui aiment les vins oxydatifs-tendus-longs, vont apprécier. Le raisin est doré, clairement marqué par ce millésime compliqué car un peu maigre, mais doté d'une belle acidité. C'est riche et sec et fini sur des gros amers. Baroque mais plaisant.

Paul
09 Sep 2013 22:20 #393

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 726
  • Remerciements reçus 451
Les Noëls de Montbenault 2010 - Anjou sec - Richard Leroy
[size=small]Bu à l'aveugle[/size]

Quel nez de fou !!! On est tout d'abord sur de forts arômes de miel entêtant, puis ça devient floral, puis la bergamote, l’artichaut, la pomme grany, la tisane, le poivron rouge confit (!) et à l'aération des notes de racines et de menthe. C'est très complexe et très puissant. Je soupçonne qu'un Laurent aurait trouvé une pointe d'oxydation qui ne m'a pas dérangé ;) La bouche est franchement acidulée, la tablée est déroutée car ça ne goûte pas du tout ce que ça sent. On a une très belle matière bien mûre, c'est dense, volumineux. On balance entre les arômes de citron vert et de foin. Finale un peu courte sur la poire. Je suis désorienté par ce vin qui me fait penser aux rieslings de Patrick Meyer par la qualité du fond mais aussi un côté brouillon, encore un peu "tout fou" des vins natures. Je ne sais pas si c'est "le terroir" ou la maturité qui gomme ainsi l'expression variétale, mais d'un autre côté je crois que je ne suis pas le premier à confondre chenin et riesling ;)

Un vin atypique, qui demande encore du temps pour se fondre totalement. Je pense aussi qu'un carafage d'une heure ou deux ne peut que lui faire le plus grand bien. La puissance aromatique du vin demande des plats adaptés : le vin a quasi éclipsé des daurades et loups en papillotes au barbecue. Je le verrai plutôt sur une volaille ou pourquoi pas un foie gras. Et oh surprise, c'est la première fois que je valide un accord avec du chenin sur... des huîtres ( de Tamaris ) !!! L'acidité trouve dans l’huître un faire valoir des plus stimulants ! Si je devais le servir à table, je lui mettrai personnellement un challenger plus conventionnel (type Chablis) pour satisfaire le plus grand nombre.

Sylv1
25 Sep 2013 21:50 #394

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95819
  • Remerciements reçus 26121
Ça c'est du CR !(tu)
26 Sep 2013 00:01 #395

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 273
  • Remerciements reçus 4

Réponse de entrovin sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Des huîtres à Tamaris?! Mes racines toulonnaises m'incitent à goûter cela de toute urgence!...
26 Sep 2013 04:23 #396

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 3
Trés beau CR merci Sylvain >:D<

Bien cordialement

Olivier

Bien cordialement
Olivier
26 Sep 2013 08:18 #397

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20432
  • Remerciements reçus 1947
des huîtres (de Tamaris)

c'est étonnant d'affiner des huitres nées d'un étang dans de l'eau de mer. tu les as trouvées à ton goût Sylvain?
26 Sep 2013 08:24 #398

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 638
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Le Jad sur le sujet Domaine Richard Leroy - Les Rouliers 2010

Première rencontre avec cette cuvée sur ce millésime.

Je remonte la bouteille de la cave, je débouche et je me verse un verre. Dès la première gorgée je suis impressionné. Du volume, du gras, c'est crayeux en bouche. La longueur est énorme. C'est (très très) iodé. Le nez s'ouvre peu à peu sur le coing, la pomme au four, la poire. C'est pur et précis.

Au bout d'une heure, le nez et la bouche sont plus gourmands, le vin gagne en complexité (c'est presque exotique), l'équilibre reste parfait et la finale sapide sur le citron confit persiste toujours autant (par moment j'ai l'impression de boire un riesling). Les amers sont nobles. Un vin qui a tout ce soir là: gourmandise, équilibre, énorme longueur, torchabilité. Quel pied!

Je n'ai pas ressentit d'élevage, j'ai trouvé ce vin prêt à boire et très à son aise à table, même si bu pour lui-même, on apprécie sa pureté et sa précision. Certes l'acidité est énorme, mais je trouve quelle porte la matière du vin sans se dissocier à aucun moment.

Superbe bouteille!

Jad.
11 Oct 2013 09:53 #399

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1599
  • Remerciements reçus 585
CR: Domaine Richard Leroy Les Nöels de Montbenault 2011 :

Bu lors d’une chouette soirée ICI

H. Seldon : Dès l’ouverture, une très forte odeur de réduction est là (œuf pourri) : le secouage, une aération prolongée n’y feront rien : le vin reste marqué par l’odeur. Dommage …

Fedor : œuf pourri du début à la fin . Non noté.

imageshack.us/a/img7...

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
13 Oct 2013 11:49 #400

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1641
  • Remerciements reçus 788
Bonsoir,

H. Seldon et Ferdor, vos commentaires sont valables pour le nez ET pour la bouche, ou seulement pour le nez ?!!
J'en profite pour donner mon CR d'une cuvée goûtée par 2 fois en l'espace d'une semaine (début septembre 13).

Domaine Richard Leroy Les Noëls de Montbenault 2011

Nez de terminal pétrolier du Havre, oeuf pourri, thiol mercaptan, repoussant, pointe de chardo-boisé,
archétype du cliché de vin "peu protégé" (en fait zéro soufre).
En bouche, une attaque souple, très fine, élancée, classieuse, au poivre blanc très expressif, ensemble très salivant,
très joli vin, juste "flingué" par un pif rédhibitoire, mais dont la matière en gueule ne sou(f)fre pas !! ***/***(*)
Le seconde fois, le nez est identique, la matière toujours "racée", à l'avenir très prometteur... ***/***(*)
14 Oct 2013 19:39 #401

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20432
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Domaine Richard Leroy Les Noëls de Montbenault 2011

avec oliv on l'a bu en juin ce vin, c'etait du cidre. imbuvable.
visiblement, les variations sont énormes et les défauts multiples. Vu le prix, pas envie de jouer.
14 Oct 2013 20:32 #402

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2228
  • Remerciements reçus 89
Tu as bien tort :)
14 Oct 2013 20:47 #403

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1641
  • Remerciements reçus 788
enzo d'aviolo écrivait:
> avec oliv on l'a bu en juin ce vin, c'etait du
> cidre. imbuvable.
> visiblement, les variations sont énormes et les
> défauts multiples. Vu le prix, pas envie de jouer.

Effectivement, vu le tarif, je peux comprendre qu'on ait pas envie de jouer...
j'ai la chance de ne pas avoir encore croisé de Leroy "barré"... mais à lire
le fil, c'est hélas trop souvent le cas !!
Un Clos des Rouliers 05 ouvert (en mars dernier) était très bon, net et droit !!
14 Oct 2013 20:48 #404

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1599
  • Remerciements reçus 585
Docadn,
je réponds un peu tard : pour ma part, l'odeur d'oeuf pourri était plus présente au nez qu'en bouche, mais tout de même vraiment sensible en bouche.

Seb

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
16 Oct 2013 20:04 #405

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1641
  • Remerciements reçus 788
Bonsoir,

Merci pour ta réponse Seb !!
16 Oct 2013 22:36 #406

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 311
  • Remerciements reçus 3

Réponse de OG sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy - Les Rouliers 2010

Bonsoir

Les Rouliers 2010
Robe jaune tendant sur l'orange assez soutenue, le vin est épais, on pourrait croire un liquoreux entre la texture et la couleur du vin.
Nez très ouvert de confiture de pomme avec une sensation d'alcool et du lys.
La bouche est à la fois grasse et très minérale, limite crayeuse, sur le pamplemousse avec une légère amertume en fin de bouche très agréable. Vin d'une belle longueur sur cette amertume très agréable.
Une très belle bouteille qui était ouverte depuis 3 jours et laissé au frigo, un bien bon oubli !

Bien cordialement

Olivier

Bien cordialement
Olivier
24 Oct 2013 22:44 #407

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 134
  • Remerciements reçus 37

Réponse de WinePig sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy -Les Rouliers 2011

Richard Leroy -Les Rouliers 2011

Quel vin !

Le nez est sur l'aromatique pomme/coing du chenin avec en plus un ce brin d'élevage particulier reconnaissable chez Leroy.
En bouche la pureté est superbe! Il y a ce côté "eau de roche" comme les beaux chablis dans les beaux millésimes.
Le vin est rond, puissant, aromatique et la finale ciselée.

Superbe bouteille sans aucune déviance oxydative, à l'aveugle, je n'aurais jamais dit "vin sans soufre".

A noter, et je pense que c'est obligatoire avec les vins natures, que le vin a été carafé 1h.
A l'ouverture ça ressemblait à du mauvais cidre, 1 heure de carafe plus tard, c'était un excellent vin.

Cordialement,

L.
24 Oct 2013 23:03 #408

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20798
  • Remerciements reçus 8310

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy -Les Rouliers 2011

A noter, et je pense que c'est obligatoire avec les vins natures

Rien d'obligatoire. Il y a des vins sans soufre qui sont parfaits dès l'ouverture.

Eric
Mon blog
24 Oct 2013 23:05 #409

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 967
  • Remerciements reçus 1

Réponse de stein sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Bonjour L.
Essai d'ouvrir un "vain de ru" de Dominique andiran et tu verra que tu n'aura pas le temps de le carafer tellement c'est avenant dès l'ouverture...
Un exemple parmi tant d'autres...

Cordialement,
Steeve
25 Oct 2013 10:11 #410

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2685
  • Remerciements reçus 8257

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: Anjou Sec - Les Noëls de Montbenault 2002

CR: Anjou Sec - Les Noëls de Montbenault 2002

c'est ma deuxième rencontre avec ce vin, la première ne m'avait pas transcendé (cf compte rendu du 27/02/11).
Robe vieil or.
Nez sur le coing. La bouche présente un bel équilibre, un peu de gras et une belle tension. On retrouve les arômes de coing, mêlés à des notes d'acacia et de miel. La finale est sur la pâte de coing. C'est un vin agréable, qui a bien évolué, auquel on peut toutefois reprocher un petit manque de longueur (histoire de râler).

Il est en pleine forme et pourra encore tenir quelques années. J'espère que ma 3e et dernière bouteille sera du même acabit, et pas en version oxydative. D'après ce que je peux lire, je ne suis pas le seul à trouver des différences flagrantes d'une bouteille à l'autre.

Oenophilement
Olivier
25 Oct 2013 12:11 #411

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 0

Réponse de alex76 sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Les Noëls de Montbenault 2011.
Bue à l'apéro pour elle-même,après un carafage d'une heure environ.

Nez fermé,à part la pomme,rien à offrir...
Bouche et longueur correcte sans plus.
En résumé,encore une déception sur ce vin,et c'est pas la première bouteille que je goûte,dans ce millésime ou d'en d'autres plus anciens.

Je rejoint les commentaires sur l'impression de boire du cidre.

Part contre la bouteille bue juste après,l'insolite 2011 des roches neuves,m'a laissée pantois d'admiration.
Beau vin,très expressif,que ça soit au nez ou en bouche.Qu'est-ce que c'est bon le chenin bien fait!
Bravo.
25 Oct 2013 13:13 #412

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 134
  • Remerciements reçus 37

Réponse de WinePig sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Bonjour Alex,

J'ai moi-même essayé les Noëls de Montbenault 2011 et j'en ai eu une impression identique à la tienne. (embêtant pour 30 euros la quille...)
En revanche les Rouliers 2011, bu 2 mois plus tard, était excellent.

Tu connais surement déjà, mais si tu es fan de chenin bien fait, je trouve que Jacky Blot fait une série de Montlouis + Vouvray plus
qu'impressionnante pour des tarifs très corrects.

Cordialement,

Louis.
25 Oct 2013 21:37 #413

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 134
  • Remerciements reçus 37

Réponse de WinePig sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy -Les Rouliers 2011

Eric B écrivait:
> A noter, et je pense que c'est obligatoire avec
> les vins natures

>
> Rien d'obligatoire. Il y a des vins sans soufre
> qui sont parfaits dès l'ouverture.

Ok, j'ai dit cela car ça ne m'est pas encore arrivé.
Je sais maintenant que c'est faux.

Cordialement,

Louis.
25 Oct 2013 21:46 #414

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 984
  • Remerciements reçus 2
Domaine Richard Leroy Les Noëls de Montbenault 2011

A l'ouverture en effet la bouteille fait tres vin nature avec un bon gros gout de cidre et une belle touche oxydative.
A ce stade ma femme est rebutee, de mon cote je trouve ce vin deja tres bien.
Apres 24h d'ouverture, le vin a beaucoup change :
Fini le cote petillant et brut de pomme !
Le nez est expressif sur des notes de citron confit, de kumquat, et de poire william, c'est puissant.
La bouche est massive, une tres grosse matiere avec un tres belle fraicheur. On termine sur des notes de citrons vert tres sapides et une impression de sucer des cailloux. C'est long et tres bon.

Pour moi un grand chenin , mais je comprends que cette bouteille puisse etre deroutante.

Stephane
26 Oct 2013 20:48 #415

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2228
  • Remerciements reçus 89
Oui, il faut le laisser respirer.
27 Oct 2013 02:13 #416

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 1
Bonjour,
Problème confirmé chez moi pour le 2011, clairement inbuvable. Il semble qu'il y ait un vrai problème avec ce millésime. Les 2010 sont par contre très bien , Noëls comme Rouliers.
S'il y a eu sur 2011 un passage au zéro souffre peut-être est-ce le pas de trop...

Marrian
08 Nov 2013 04:32 #417

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 178
  • Remerciements reçus 8

Réponse de Renzo sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Parfois je me demande si les intervenants, en amoureux des chiffres, n'attendent pas une heure bien particulière pour poster leurs messages ;)

Marrian, as-tu observé leur évolution à l'air ? Pour l'instant sur les 2011 j'ai surtout rencontré des réductions tenaces mais elles se sont généralement dissipées même si sur Rouliers, j'ai l'impression qu'il faut être plus patient...

Difficile de juger si le non apport de SO2 en 2011 sera préjudiciable surtout en comparant à 2010, superbe millésime chez Richard.
Je reste convaincu que d'ici quelques années, les vins se présenteront de la plus belle manière.

Antoine Foucault racontait avoir dégusté avec son père une cuvée d'Oliver Cousin absolument imbuvable à la mise car sur-réduite...ce dernier leur a ressorti la bouteille 5 ans plus tard, le jus était devenu, à leur plus grande surprise, exceptionnel semble-t-il...il sera donc intéressant d'observer l'évolution des Leroy!

Rémi
08 Nov 2013 09:08 #418

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20432
  • Remerciements reçus 1947

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Marrian, as-tu observé leur évolution à l'air ? Pour l'instant sur les 2011 j'ai surtout rencontré des réductions tenaces mais elles se sont généralement dissipées même si sur Rouliers, j'ai l'impression qu'il faut être plus patient...

le seul noël 11 rencontré, c'etait de l'oxydation (cidre, pomme blette), pas de la réduction.
mais je ne l'ai pas bu 24h00 après même si j'ai un gros doute sur le miracle parfois décrit.
08 Nov 2013 09:59 #419

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 178
  • Remerciements reçus 8

Réponse de Renzo sur le sujet Re: Domaine Richard Leroy

Bah j'ai l'impression qu'il va te falloir en ouvrir une autre... :)
08 Nov 2013 10:39 #420

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck