Nous avons 1724 invités et 35 inscrits en ligne

Ken Forrester Wines

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Ken Forrester Wines a été créé par Guest

Ken Forrester Wines

Cnr R44 & Winery Road
Stellenbosch 7600
South Africa
Tél +27218552374
info@kenforresterwines. com

 

kenforresterwines.com/



CR: Ken Forrester the FMC 2006 : 12/20 - 18/1/08
Nez un peu réduit dégageant des odeurs de noix de coco et d'ananas.
Bouche dans un registre ludique (à moins que le terme qui convienne soit plutôt "régressif"), très "drive-in" en banlieu de Johannesbourg, grasse et sucrée. Accord probable sur un cochon de lait grillé en accord sucré/salé (à l'Hawaïenne) pour ce chenin africain.
On peut avec avantage "passer son chenin". 21 euros
12 Jan 2008 18:59 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8462
  • Remerciements reçus 398

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Ken Forrester

Un vin sud-africain donc ?

Anthony
12 Jan 2008 20:41 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Ken Forrester

Oui

Un vin ramené par Philippe Ricard qui ajoute : Le FMC est certainement le chenin sud-africain le plus célèbre. Encensé par les plus grands critiques internationaux, il fait figure de référence.
14 Jan 2008 10:23 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 665
  • Remerciements reçus 3
Ayant passé mon WSET niveau 3 en juin dernier, voici mes notes au format WSET des différents vins dégustés pendant la semaine de préparation à l’examen.

CR: Ken Forrester Old Vine Reserve Chenin Blanc 2011 Stellenbosch

Apparence : Nette, robe citron d’intensité claire avec quelques larmes
Nez : Net, intensité moyenne, sur le miel, les fleurs, les agrumes, encore jeune
Bouche : c’est sec, haute acidité, degré d’alcool moyen plus, matière moyenne plus, intensité des arômes moyenne plus, arômes mineraux, les fleurs, les agrumes et la poire avec une finale de longueur moyenne plus
Conclusion : très bonne qualité, boire maintenant mais avec du potentiel pour vieillir, prix élevé.

Aurélien.
23 Sep 2013 00:38 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 734
  • Remerciements reçus 956
Bonjour,

CR: Ken Forrester Vineyards - Stellenbosch – Old Vin Réserve Chenin Blanc – 2018

Bouteille achetée lors de la dernière FAV

Visuel : Le vin présente une robe d’un jaune pâle voir paille

Nez : Moyennement expressif, on est sur des arômes de fruits jaune (abricot, mirabelle, pomme Golden), une pointe florale, notes d’agrumes (zeste d’orange, citron, pamplemousse), de minéralité (pierre humide) ainsi qu’un semblant de vanille (élevage ? )

Bouche : La matière est assez belle avec une jolie acidité en attaque malgré la rondeur et un joli gras présent. Les arômes ressentis sont les même que le nez, que ce soit les fruits jaunes, la notes florales, de fins amers d’agrumes, la touche minérale, et également la pointe de vanille. La finale est de longueur correct et se termine sur les notes d’agrumes, de fruits jaunes. Par contre, dès que le vin prend quelques degrés, le vin devient un poil lourd et alcooleux.

Seb.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus
04 Fév 2021 17:18 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2621
  • Remerciements reçus 7817

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: Stellenbosch, Ken Forrester FMC 2018

Bu à  cette occasion.

CR: Stellenbosch, Ken Forrester FMC 2018
Robe jaune doré assez intense.
Nez ouvert, d’abord sur une petite réduction, puis riche, sur du grillé, pierre à fusil, citron, coing, pêche, fleurs blanches et vanille.
Attaque ample et ronde. Belle matière, ample, ronde, suave, bien équilibrée. Des SR se font sentir. Retro sur le grillé, le citron confit, le beurre, l’aubépine, la pâte de coing, et la pierre à fusil.
Belle longueur.
Bilan : bien fait, gourmand, dans un style rond bien élevé. 3,5/5.
Cependant à des lieues du 2015 bu il y a années.

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Ilroulegalet
03 Jui 2023 20:47 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2621
  • Remerciements reçus 7817

Réponse de bibi64 sur le sujet Ken Forrester - visite au domaine

Après ma visite au domaine Kanonkop , je mets le cap sur le domaine Ken Forrester.

Devant passer du nord au sud de Stellenbosch, je décide de faire un crochet sur la route de Franschhoek pour aller voir les fameux bâtiments et jardins du domaine Boschendal.

En route, je passe devant les domaines mitoyens de Thelema et Tokara :

 
Entrée de Thelema

 
Oliviers de Tokara

J’arrive à Boschendal ; c’est très fréquenté mais tellement grand que c’est apaisant, très intégré dans la nature :

 

La vue depuis le jardin arrière invite à s’arrêter et profiter :

 

Je reprends la route tranquillement jusqu’au domaine Ken Forrester :

 

C’est un peu moins vallonné qu’à Boschendal mais le paysage reste fort sympathique :

 

Les bâtiments sont plutôt modestes pour la région :

 

En se dirigeant vers la salle de dégustation, on perçoit l’humour du propriétaire des lieux :

 

Il est très tentant de s’installer à l’extérieur pour déguster, mais au bout de quelques minutes j’y renonce car c’est vraiment trop venteux pour déguster calmement.

 

Il y a 5 forfaits de dégustation :

 


Comme je suis venu pour goûter les chenins de celui qui est considéré comme le pape de ce cépage en Afrique du Sud, j’opte pour le « Chenin Blanc tasting ».

On commence par l’entrée de gamme, qu’on trouve partout dans les supermarchés du Cap

CR: ​​​​​​​Stellenbosch, Ken Forrester Petit Chenin Blanc 2023
Elevage en cuvé. ~4€.
Nez sur la pêche, le raisin, un peu citron confit et chèvrefeuille.
Bouche souple avec un équilibre correct, porté par une amertume présente du début à la fin. La retro confirme le nez.
Longueur moyenne.
Conclusion : assez bien. Note : 2,5+/5

CR: Stellenbosch, Ken Forrester Old Vine Reserve Chenin Blanc 2023
Vieille vignes de 45 ans. Elevage 50% cuve, 50% fut dont 20% neufs. ~9€.
Nez simple, sur le citron, le caillou, avec une touche de fleurs blanches et de vanille.
Attaque souple et ronde. Bouche en ½ puissance, plutot ronde et mûre en restant bien équilibrée. Retro sur le citron, le coing, le caillou et un peu de pêche.
La finale est finement amère et de belle longueur.
Longueur moyenne.
Conclusion : un chenin mûr, bon. Note : 3+/5

Hormis les arômes, je ne reconnais pas le vin que j’ai bu il y a quelques jours, acheté au supermarché, pour lequel j’écrivais : « Bouche ample, très tendue, saline. Ca claque et ca stimule longuement les pailles. Vin net, sans amertume ». Ha, les mystères d la dégustation….

Le sommelier qui s’occupe de moi, devant mon intérêt et mes bavardages, ajoute spontanément une bouteille à la dégustation, en allant cherché la même cuvée mais 10 ans plus jeune, pour me monter ce que ca donne à l’évolution.

CR: Stellenbosch, Ken Forrester Old Vine Reserve Chenin Blanc 2013
La couleur est plus foncée que le 2023.
Le nez est « énergique », très joli, entre citron confit, notes fumées, début d’encaustique.
Attaque souple et fraiche. Bouche en ½ puissance, bien équilibrée, avec un côté fumé+nougat dominant. Derrière, on trouve le citron et la pêche.
Finale sur des notes fumées et coquille d’huitre, longue.
Conclusion : un vin intéressant, entre 2 âges. Gagnera surement à vieillir encore. Bon à très bon.. Note : 3,5/5

On passe maintenant à l’étiquette noire, qui correspond bien au nom du vin : « terre noire », qui n’est autre que la traduction en français de swartland, qui est l’appellation d’origine de ce vin dont les raisins proviennent d’une autre région.
C’est la même vinification que le Old Vine Reserve, donc le sommelier me vend qu’on va voir l’effet terroir ; certes mais pas pleinement, car le millésime est différent.

CR: Swartland, Ken Forrester Terre Noire 2021
Le nez est sur le citron, l’anis, et une légère touche fumée.
Attaque souple et fraiche. Bouche en ½ puissance, fraiche, presque acidulée. Pas très expressive mais très sympa, énergique, saline. Retro sur le citron, la noisette, le caillou et un petit fumé.
Conclusion : un joli chenin léger et frais. Bon à très bon. Note : 3,5/5

On passe maintenant à la cuvée emblématique : FMC. C’est ma dégustation du millésime 2015 il y a quelques années, que j’avais adoré, qui m’a poussé à venir au domaine aujourd’hui, alors qu’il y a tant d’autres superbes domaines à visiter.

CR: Stellenbosch, Ken Forrester FMC 2022
FMC signifie Forrester Meinert Chenin, en référence à Martin Meinert, ami et collaborateur de Ken. L'autre version est F****** Magnificent Chenin
Les raisins sont issus d’une seule parcelle, celle qui se situe entre le portail et les bâtiments, toute plate. Elevage en fut de chêne français, 40% neufs, 60% d’un vin. ~39€.

Le nez présente un fin boisé élégant, une pointe de miel, du citron, un léger fumé et une pointe d’hydrocarbure.
Attaque ample et ronde. La bouche est confortable et dynamique à la fois. Il y a de la tension et de légers sucres rsiduels qui apportent de la gourmandise. La retro est complexe et gourmande, difficile à décrire dans le détail, mais si je trouve du citron, de la mirabelle, de la mandarine, de la noisette et de la vanille.
Finale saline, très longue.
Conclusion : très joli vin dans son style avec des sucres résiduels. TB à excellent.. Note : 4,5/5

Quand je discute de cette cuvée avec le sommelier pour lui dire mon plaisir et parler de ces sucres résiduels que j’ai trouvé sur chaque millésime dégusté, il me dit qu’en effet il y a toujours entre 6 et 8 grammes de SR et qu’il y a un peu de botrytis dans ce vin. Les vendanges ont été faites en plusieurs tries, sur 14 jours.

Pour finir la série, c’est la vendange tardive qui m’est servie.

CR: Stellenbosch, T, Noble Late Harvest 2020
Le nom de la cuvée, T, vient du prénom de la femme de Ken : Theresa. ~21€ les 37,5 cL.
La robe est cuivrée.
Le nez est ouvert,, sur le miel, l’hydromel et les raisins secs. Il parait un peu alcooleux malgré seulement 12°.
La bouche est sirupeuse, avec une liqueur concentrée mais un peu lourde. Il manque de l’acidité pour équilibrer tout ça ; on est sur un équilibre Sauternais, ce qui n’est pas assez pour mon palais de jurançonniste.
On retrouve les aromes de miel, hydromel et raisins secs.
Belle longueur.
Conclusion : c’est plaisant, mais ca manque de peps à mon goût. Bon à très bon.. Note : 3,5/5

Voilà, j’ai fini une belle série, avec de beaux échanges avec le sommelier. Je prends quelques photos pour compléter mes notes :

Les vins secs :

 

Les contre-étiquettes de Terre Noire et FMC :

 

Le liquoreux :

 


C’est au moment où je prends ces photos que le maitre des lieux, qui discutait depuis un moment avec des amis, vient se présenter.
Il me dit qu’il a remarqué que je prenais beaucoup de notes et de photos et veut en savoir un peu plus sur moi. Je lui explique donc simplement que je suis un passionné de longue date qui prend des notes pour lui-même (et un peu pour la communauté LPV), et que je suis venu suite à ma rencontre avec la cuvée FMC 2015 qui avait survolé un match France-Afrique du sud sur le chenin que j’avais fait avec mon groupe de dégustation.

On discute, il veut savoir ce que j’ai pensé de Terre Noire et de FMC ; il me semble qu’on est sur la même longueur d’onde.
Et là il me dit : « ne bouge pas, j’ai un tuc à te faire goûter ».

Le voilà qui revient avec une bouteille intitulée « Dirty Little Secret – Four ».
Pas de millésime en vue.
Il me dit que Dirty Little Secret – Four se trouve entre Dirty Little Secret – Three et la future Dirty Little Secret – Five.
Que n°4 est composé des millésimes 2017-2018-2019 et 2020.
Je tente un « comme une solera en quelque sorte ? »

Et là, son visage s’illumine et il me dit « voilà, exactement ! »

On goûte le n°4, et c’est clairement un vin de texture. Les aromes sont fondus mais laissent la matière en avant, matière qui est ciselée et précise, tout en ayant un petit gras comme un élevage sur lies.
Il m’explique que c’est un vin nature et me demande si je connais les vins nature. Je lui réponds que oui, que j’aime beaucoup chez le vigneron mais que je m’en méfie comme de la peste quand le vin a voyagé car le cidre et le cul de renard ne sont pas mes amis. Ca le fait marrer et il me dit qu’il met quand même un minimum de soufre à la mise en bouteille pour éviter ça.
Mais il est fier que le vin soit net et limpide alors qu’il n’a pas collé ni filtré.

Il me demande si j’ai une idée du cépage ; je lui réponds que vu le contexte je pense au chenin, mais qu’à la dégustation pure je suis incapable de dire ce que c’est, j’ai juste un peu de poire et de levuré. C’est bien un chenin, provenant d’une parcelle entièrement sableuse, légèrement en altitude, qui surplombe la mer. Malgré la sécheresse, pas besoin d’irrigation sur cette parcelle sableuse à cause de la très forte rosée qui se dépose tous les matins par proximité avec l’océan.

Il me dit : « viens, suis-moi ! ». Je ne me le fais pas dire 2 fois, et me voilà dans le chai avec le Pape qui attrape la pipette. On va goûter sur fût .

On va goûter 2 fûts 2023 de la parcelle dédiée à dirty little secret. Le premier fût contient un vin en élevage qui est énergique et fruité, bien chenin. Le deuxième fût contient un vin tout en texture et en retenue aromatique. C’est pourtant bien le même jus au départ. On fait un assemblage rapide des 2 fûts, et c’est encore meilleur, ca a pris le bon côté de chaque vin. Pas de doute, le millésime 2023 apportera de la qualité à la solera.

Le temps passe, je dois malheureusement rentrer sur cape Town retrouver la famille et préparer les valises (ce soir c’est retour au pays !).
Avant de partir Ken me demande ce que j’ai pensé de la dégustation de son mousseux Cape Classique. Je lui réponds que j’ai fait l’impasse car je ne suis pas fan de bulles, ca m’empêche de bien lire le vin qui est derrière la bulle. Il attrape alors à nouveau la pipette et me sert un autre fût : fichtre, ca c’est bon, c’est vif et sur la mandarine !
Il me jette un regard malicieux et m’explique que cette barrique est le premier jus de sa récolte Cape Classique, et qu’il la garde comme correcteur d’acidité. Dès qu’une cuvée manque un peu de peps, il ajoute un peu de cette barrique.

C’est juste un moment fantastique, j’ai trouvé en Mr Forrester un passionné qui aime partager, y compris avec le petit frenchy non professionnel de passage.
Voilà qui boucle superbement mes vacances.

Une petite photo souvenir avant de partir :

 

Allez, cette fois il est temps de rentrer au Cap et de faire les valises...

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, winaddict33, Olivier Mottard, hyllos, peterka, bulgalsa, La Vie est une Fête, Vaudésir, Papé, Fred974, leteckel, penmoalic, the_ej, Remueur, Kiravi, Garfield, Ilroulegalet, Manas, Columelle, Droop
23 Jan 2024 17:51 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck