Nous avons 1388 invités et 47 inscrits en ligne

Château Lafaurie-Peyraguey, Sauternes

  • Messages : 2729
  • Remerciements reçus 40

Réponse de Go6s sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey chapta

C'est vrai que c'est un sujet délicat.
Je pense que je n'achèterais pas les vins issus de petits millésimes s'ils n'étaient pas "arrangés".
En meme temps, j'achète des VT et SGN d'Alsace (donc non chapta) de millésimes "moyens".
J'ai toujours évité les millésimes difficiles, comme 92 à sauternes par exemple.
De plus, il y a certainement des producteurs qui pratiquent ces artifices à contre-coeur, parce qu'ils ne peuvent se permettre de perdre toute une année.

Peut-etre que si la législation imposait l'affichage de ces pratiques sur l'étiquette, ça pousserait certains à limiter leurs excès, tout comme ça permettrait au consommateur de savoir ce qu'il boit et de comparer.

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
28 Déc 2011 19:57 #331

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2431
  • Remerciements reçus 2794

Réponse de vinozzy sur le sujet Lafaurie - Peyraguey

go6,

Je pense que je n'achèterais pas les vins issus de petits millésimes s'ils n'étaient pas "arrangés".

tu peux préciser, je ne comprends pas cette phrase

frédo

"Les étrangers sont nuls" : Charlie Hebdo et Pierre Desproges 1981, à relire pour rire !
28 Déc 2011 20:05 #332

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2729
  • Remerciements reçus 40

Réponse de Go6s sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

Simplement, que si toutes ces pratiques étaient interdites, les vins issus de petits millésimes seraient bien pires que ceux qu'on connait aujourd'hui.
Je ne me risquerais pas à les acheter.

Je serais peut-etre moins catégorique pour les rouges et les secs

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
28 Déc 2011 20:28 #333

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2729
  • Remerciements reçus 40

Réponse de Go6s sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

D'ailleurs ce serait intéressant de savoir quand ces différentes pratiques sont nées.
Quels artifices étaient disponibles en 1950 ? etc...

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
28 Déc 2011 20:31 #334

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 504
  • Remerciements reçus 14

Réponse de ChristopheD sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

Imaginer que les châteaux sauternais sont des machines à cash, quand on connaît les rendements, les coûts de production (ne serait ce que les coût de main d'oeuvre en vendange) et les prix de vente, s'avère simplement ridicule. Vous noterez que rare sont les groupes financiers à investir dans ces appelations trop conscient qu'ils sont de la difficulté à vendre à un prix décent des vins extrêmement chers à produire et, rappelons le, sans alternative en année médiocre.

Cordialement

Christophe
28 Déc 2011 20:34 #335

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 43
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lolop sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

selon wiki la chaptalisation existe depuis la fin du XVIIe (ce qui est peut logique puisque Chaptal a développé sa théorie en 1799)
28 Déc 2011 20:35 #336

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4140
  • Remerciements reçus 3921

Réponse de PtitPhilou sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

La chaptalisation était peut-être déjà pratiquée depuis belle lurette, en tout cas, le principe connu. Bon, pour la cryoextraction, on y a déjà répondu, les expériences ont débuté en septembre 1986 au sein de trois domaines du Sauternais, dont Rayne Vigneau.Cette technique a connu son essor dans les années 90, avec des millésimes compliqués comme 92 justement.
N'oublions pas que l'oenologie telle que nous la connaissons aujourd'hui a connu son essor après la seconde guerre mondiale, en particulier sous l'impulsion de Jean Ribéreau-Gayon et d'Emile Peynaud et la création de l'institut d'oenologie de Bordeaux.

Cordialement,
Phil
28 Déc 2011 20:49 #337

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 577
  • Remerciements reçus 152

Réponse de Roger Soif sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

Grands dieux, la chaptalisation existait donc un siècle avant son créateur !
Le problème, c'est que la définition même du Sauternes, c'est que c'est un vin sucré par la botrytisation ou la sécheresse des raisins. Chaptaliser un Sauternes, ce n'est donc pas un pratique qui relève de la correction d'un vin, mais de la falsification !
28 Déc 2011 20:51 #338

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26212
  • Remerciements reçus 1425

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

Extraits du cahier des charges de l'AOC Sauternes :

VII. Récolte, transport et maturité du raisin
1° Récolte :
a) Les vins proviennent de raisins récoltés à surmaturité (présence de pourriture noble).
b) Dispositions particulières de récolte.
Les vins sont issus de raisins récoltés manuellement par tries successives.
2° Maturité du raisin :
a) Richesse en sucre des raisins.
Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre
inférieure à 221 grammes par litre de moût.
b) Titre alcoométrique volumique naturel minimum.
Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 15 %.
c) Titre alcoométrique volumique acquis minimum.
Les vins présentent un titre alcoométrique volumique acquis minimum de 12 %.

IX. Transformation, élaboration, élevage, conditionnement, stockage
1° Dispositions générales :
Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux, loyaux et constants.
a) Normes analytiques.
- Tout lot de vin commercialisé (en vrac) ou conditionné présente une teneur en sucres fermentescibles
(glucose et fructose) supérieure ou égale à 45 grammes par litre.
- Tout lot de vin commercialisé présente une acidité volatile inférieure ou égale à 25 milliéquivalents par litre
ou 1,5gramme par litre exprimée en acide acétique (1,225 gramme par litre exprimé en H2SO4).
b) Pratiques oenologiques et traitements physiques.
Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total de 21 %.


Si je comprends bien, ça nous fait un minimum de 15 % potentiels à la récolte, et max 21 % après enrichissement. Soit 6 % possibles par chaptalisation, ce qui me semble tout de même énorme...

Luc
28 Déc 2011 21:07 #339

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 504
  • Remerciements reçus 14

Réponse de ChristopheD sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

La chaptalisation est régie au niveau européen. A Bordeaux, on doit être à 1.5° au maximum, à confirmer par un local.

Cordialement

Christophe
28 Déc 2011 21:12 #340

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • El Bingo
  • Portrait de El Bingo
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de El Bingo sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

Seb,

Tu ne réponds pas à ma question... Pourquoi condamnes-tu la chaptalisation de Sauternes qui se vendent mal et à des prix finalement peu élevés par rapport aux coûts de production (je ne parle pas d'Yquem), et que je ne t'entends pas sur la chaptalisation autorisée pour des premiers du Médoc à 1000 € la bouteille ?
C'est très bien de désirer que le vin respecte au plus près ce que la nature peut offrir dans un millésime difficile, mais les achèteras-tu ces millésimes difficiles qui n'auront pas été corrigés ? Parce que j'en entends beaucoup se féliciter de la disparition des mauvais millésimes, mais c'est tout de même le plus souvent au prix de corrections aussi diverses que variées, permettant au final d'obtenir un vin buvable quelle que soit l'année.

Luc


En réalité, je ne suis pas au fait des pratiques des grands domaines, qu'ils soient bordelais, bourguignons, ligériens, rouge, blanc ou sucré.

Ici, on parle de "grands vins" ou "grands domaines", même si les pratiques oenologiques, qui ont vu un boom depuis grosso modo quelques dizaines d'années, sont utilisés et utilisables par tous.

Il est certain, que si la non utilisation de la chaptalisation ou autre méthode, entraîne la faillite de l'entreprise, alors je la comprends et l'accepte. Encore faut-il que le consommateur le sache. On en revient toujours à la transparence qui, en ces temps, d'opacité sanitaire ( quoique ), n'est pas un luxe pour celui qui ingère. On peut parler de la wi-fi, mais là n'est pas le sujet....

Pour répondre à tes questions, je n'achète pas de grands liquoreux bordelais, seulement quelques Vouvray ou layon, parfois des gewurtz. Non par goût ou dégoût, mais pour le moment c'est ainsi. j'adore Climens 2006 par ex, que j'avais trouvé sublime de droiture.

Les "mauvais millésimes" ne me font pas peur, car un très bon vigneron peut "corriger", anticiper cette vilaine farce de la nature en accentuant la vigilance, en redoublant d'effort à la vigne, en ayant du talent. Peut être n'y arrivera-t-il pas, son domaine sera-t-il en danger pour autant ? Je ne sais pas comment chaque domaine gère et provisionne les risques...Si 2012 ne produit pas de botrytis sur sauternes, le vin sera un moelleux de pays table de sauternes :), vendu un peu moins cher. Il sera bon pour ce qu'il est et non pour ce qu'il n'aurait pas dû être. La logique est applicable pour un Chambertin ou un Pétrus. 2007 est vert, dilué sur bordeaux ? l'Angélus ( voir CR sur le forum ) est pour certain catastrophique ? je pense que d'autres domaines ont réussi à offrir un jus sans ajout ou correction, sur le fruit, facile à boire. Les ayatollah des vins riches attendront 2013 ou 2025.

Que plusieurs vignerons viennent me dire que sans corrections, et sur certains millésimes, il est impossible de sortir un vin buvable et agréable, et je reconsidérerai mon point de vu.

Car, peut être que la machine des AOC, du business, des enjeux sont tels qu'il est impossible de revenir en arrière, de changer la charte des AOC, d'être moins permissif, peut être qu'il est utopique d'avoir les intrants et pratiques sur la contre étiquette, au risque de perdre tous ses clients...peut être, mais en attendant, si demain, luc, tu me dis qu'Haut Brion est chaptalisé, que la Romanée l'est aussi, s'en est fini pour moi des Mythes et ma passion et respect de ces terroirs en aura pris un sacré coup !. Une légende se construit sur un millésime qui n'existe pas, non sur une constance de qualité corrigée. selon ma philosophie du grand vin. Pour ce qui est des vin à moins de 10 euros. Voici une petite anecdote :

Je vais dans un domaine en Graves de Vayres,que je connais bien, acheter qlq bouteilles de rouge et un très sympa petit moelleux, vendu 5 eurs les 50cl. Je demande s'il est chaptalisé en prenant le soin de dire " si c'est la cas, c'est pas grave du tout, je trouve ca bien parfois", le vigneron me répond ultra sur les talons et la peur " oui un petit peu"...on sentait le taboo jusqu'à la commune voisine !

Tout le monde sait que c'est une pratique, comme d'autres, peu glorieuse, comme la pasteurisation qui tend à tuer la diversité, les aléas, et le savoir faire...on le fait toujours pour des raisons économiques, jamais pour des raisons de goûts, de saveurs, de singularité et de respect du terroir.

seb
28 Déc 2011 22:20 #341

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2431
  • Remerciements reçus 2794

Réponse de vinozzy sur le sujet Lafaurie - Peyraguey

la chapta à hauteur de 1.5% max à sauternes ? ah les petits joueurs, en champagne cette année on mettait jusque 2%, non mais !

"Les étrangers sont nuls" : Charlie Hebdo et Pierre Desproges 1981, à relire pour rire !
29 Déc 2011 09:55 #342

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26212
  • Remerciements reçus 1425

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

Ce serait bien que nous ayons confirmation de cette info, car à ce niveau de chaptalisation, on pourrait difficilement parler comme certains de falsification...

Luc
29 Déc 2011 09:58 #343

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26212
  • Remerciements reçus 1425

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

J'ai trouvé ceci qui semble confirmer la limite maximale d'enrichissement à 1,5 % pour la région de Bordeaux.
De plus, il semble que les différentes méthodes (chaptalisation, osmose inverse et cryoextraction) ne puissent pas être associées.

Luc
29 Déc 2011 10:12 #344

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • El Bingo
  • Portrait de El Bingo
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de El Bingo sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

Quelles sont les zones A,B et C mentionnées dans l'annexe IX ?

Edit: j'ai trouvé ça en réponse à ma question:

[size=medium]TAUX CHAPTALISATION[/size]
29 Déc 2011 10:24 #345

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26212
  • Remerciements reçus 1425

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

Pour les zones viticoles, c'est ici .

Luc
29 Déc 2011 10:50 #346

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1645
  • Remerciements reçus 4

Réponse de Arrakis sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

Je ne trouve pas de page pour les voeux 2012, mais je vous souhaite à tous pour 2012 de pouvoir boire d'aussi bons vins que François Audouze !(:P)

mapassionduvin.over-...
L'amour des vins !
30 Déc 2011 18:26 #347

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95326
  • Remerciements reçus 25489

Réponse de oliv sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

	Je ne trouve pas de page pour les voeux 2012

lapassionduvin.com/p...
30 Déc 2011 18:30 #348

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 25
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ramou sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

bonsoir
pour moi demain soir un lafaurie peyraguey 1988 .
D'aprés les notes meilleurs que 1989 et 1986.
ramou
30 Déc 2011 18:57 #349

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19702
  • Remerciements reçus 4898

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

Pas mal de 88 sont meilleurs que des 89 et 90 ...
ça doit être beau Lafaurie dans ce millésime.

Jérôme Pérez
30 Déc 2011 19:00 #350

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 25
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ramou sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

il est clair pas trés foncé acheté il y a 3 mois sur un site sérieu .
donc bonne conservation ,etat impècable dommage je sais pas comment ajouter une photo lol.
30 Déc 2011 19:07 #351

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12815
  • Remerciements reçus 3659

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

dommage je sais pas comment ajouter une photo

ALORS? OLIV VIENT AU SECOURS

jlj
30 Déc 2011 19:09 #352

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

Thifre (Ramou),

Lafaurie-Peyraguey 1988, dont j'avais acheté 24 bouteilles en primeur chez Cordier, est encore très jeune.
Actuellement, les 1986 et 1990 se boivent mieux.

Cordialement,
Thierry Debaisieux
30 Déc 2011 21:12 #353

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 0

Réponse de E Larra sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

Bonjour,

L'osmose inverse n'est, à ma connaisance, pas autorisée à Sauternes, contrairement à d'autres appellations.
La cryoextraction et la chaptalisation le sont, et je crois (je crains) qu'elles peuvent être associées.
La chaptalisation, ne peut dépasser une limite qui est fixée chaque année, par décret, juste avant les vendanges. En général c'est entre +1 et +1,5% alc. vol. et ça ne dépasse jamais 2% alc. vol.

Voila pour les précisions techniques.

Quant au fond du débat, rien de plus à dire, surtout que ça ne me semble pas être l'objet de cette rubrique.
Je trouve ce sujet "démodé", surtout ces dernières années, chaudes, ou le problème à gérer devient plus souvent l'excédent de concentration en sucres naturels contenus dans le raisin plutôt que sa déficience. Et je ne parle pas de l'acidité...

Bonne année à tous.

EL
03 Jan 2012 11:06 #354

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Kévin B. sur le sujet CR: Château Lafaurie-Peyraguey 2006

CR: Château Lafaurie-Peyraguey 2006

Dégustée lors du réveillon de l'an 2012. Un délice!

Robe: Un vin bien ambré, d'un doré, d'une brillance plutôt notable.

Nez: Une odeur complexe: la gelée royale, l'ananas bien mûr, la vanille, légères notes de gelée de coing. Un nez un peu épicé aussi.

Bouche: Suave, mielleux, onctueux, gras. Je m'attendais à ce qu'il soit un peu trop riche vu son jeune âge, il l'était bien sûr, mais était tout à fait buvable en accord harmonieux sur le foie gras. On retrouve les fruits exotiques en milieu de bouche et la longueur est de grande qualité! Un beau plaisir, un ton au-dessus du Doisy-Daene que j'avais dégusté deux semains auparavant.

Pour les amateurs de Sauternes-Barsac, LP 2006 tient son rang me semble-t-il.

Bonne année à tous!!
04 Jan 2012 14:32 #355

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9354
  • Remerciements reçus 17309

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Lafaurie-Peyraguey 2006

Je m'attendais à ce qu'il soit un peu trop riche vu son jeune âge

Tu es sur une année paire : en Sauternes (et plus généralement pour les liquoreux en France), les années 2000 impaires sont très riches et les années 2000 paires le sont beaucoup moins.

Jean-Loup
05 Jan 2012 08:42 #356

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3358
  • Remerciements reçus 497

Réponse de whogshrog43 sur le sujet CR: Château Lafaurie-Peyraguey 2001

Bonjour à tous,

bu dans la série de mercredi soir ( lapassionduvin.com/p... ):

CR: Château Lafaurie-Peyraguey 2001
Le second et dernier liquoreux de la série présente un nez complexe sur la citronnelle, le safran, la pâtisserie, la cannelle, l'iode, le caramel puis un abricot cuit d'une très grande intensité et de belles notes de pâtes d'amande. CA virevolte, c'est élégant...Un très beau nez mais seulement un très beau nez par rapport à la monstrueuse bouche qui présente pour moi tout ce que seuls les très très grands liquoreux peuvent apporter : une matière très grasse, un bouche à la grosse plénitude et un équilibre somptueux grâce à une trame acide exceptionnelle de précision et de finesse, qui rend la bouche incisive malgré la matière gigantesque. et tire le vin interminablement sur des notes d'agrumes confites. Je retrouve enfin le vin qui m'a fait tomber amoureux des sauternes à mes "débuts" au niveau qui est le sien (après quelques déconvenues), c'est à dire exceptionnel : 18,5/20 pour ce Sauternes 1er cru 2001 du Domaine Lafaurie Peyraguey.

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
17 Fév 2012 08:38 #357

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 486
  • Remerciements reçus 57

Réponse de Robert75 sur le sujet Re: Sauternes 1er cru 2001 Domaine Lafaurie Peyraguey

Bonjour Nico,

J'ai ce Sauternes 1er cru 2001 du Domaine Lafaurie Peyraguey dans ma cave et me demande quand l'ouvrir... je pensais attendre encore 10 ans...

J'ai lu qu'il valait mieux boire les Sauternes, et les liquoreux en général, soit très jeunes (moins de 3 ou 4 ans), soit à maturité (plus de 15 ans concernant un grand sauternes)...

Qu'en penses-tu ?

Thierry
17 Fév 2012 11:17 #358

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 429
  • Remerciements reçus 9

Réponse de Valéry M sur le sujet Re: Lafaurie-Peyraguey 2006

A propos des années paires impaires, je suis d'accord grosso modo, mais je ne mettrais pas 2000, 2004 et 2008 dans le même panier que 2002 et 2006 que je trouve honorables.

Valéry M
17 Fév 2012 14:15 #359

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9354
  • Remerciements reçus 17309

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Re: Lafaurie - Peyraguey

A propos des années paires impaires, je suis d'accord grosso modo, mais je ne mettrais pas 2000, 2004 et 2008 dans le même panier que 2002 et 2006 que je trouve honorables.

D'accord avec cette précision, Valéry (je parlais des Sauternes en général et il faut se méfier des généralités ...).

Jean-Loup
18 Fév 2012 07:59 #360

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck