Nous avons 2020 invités et 48 inscrits en ligne

Château Poujeaux

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

Thierry, cela fait un an qu'il faut boire le 94 d'urgence ! (bbb)

Cordialement,

David
17 Oct 2004 16:34 #121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6781
  • Remerciements reçus 1473

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

Une confirmation de plus du déclin du 94.

En revanche, le 95, dont j'ai bu une bouteille récemment (sans faire de CR) est excellent actuellement.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
17 Oct 2004 16:40 #122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

David,

Je sais: c'était ma dernière bouteille de Poujeaux 94...

J'ai déposé ce post en pensant à  ceux qui en ont encore en cave.
Ils doivent être nombreux, comme le montrent les réactions supra.
Il faut dire que ce vin, pas cher lors de sa mise sur le marché, avait eu une publicité d'enfer dans la presse spécialisée...

Je viens, par contre, de mettre une enchère sur Pontet-Canet 94, proposé sur Idealwine...
Je voudrais voir ce que donne "la grande" bouteille, sinon au moins une des grandes, de l'année...

cordialement,
Thierry
17 Oct 2004 16:53 #123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26222
  • Remerciements reçus 1431

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

Thierry,

Il était inutile de mettre une enchère, il suffisait de me demander, j'en ai encore dix...
Et encore trois Poujeaux 1994...(jjj)

Amitiés,

Luc
17 Oct 2004 16:57 #124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3092
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Daniel S sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

Thierry,

J'ai du Pontet-Canet 1994, je t'en réserverais quelques bouteilles , à  l'occasion d'une rencontre; il faudra bien que ça arrive un jour (hhh)(aaa)

Amitiés

Daniel

Cordialement
Daniel
17 Oct 2004 19:44 #125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

Luc, Daniel,

Merci pour vos propositions!

Je vais peut-être devoir faire appel à  vous:
un 93/100 Parker, je risque de me le faire piquer par un amateur disposé à  mettre plus(bbb)

Amitiés à  vous deux,
Thierry
17 Oct 2004 21:30 #126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

Bonsoir à  tous,

Voici quelques notes de dégustation retrouvée sur poujeaux...

Poujeaux 96: magnifique robe profonde typée médoc, nez encore fermé de fruits rouges, de poivron et de paprika. En bouche il se révèle ample et accrocheur les tannins sont encore bien pésents. C'est un vin vin qui a de l'avenir...

Poujeaux 97: UN REGAL !!

Que dire, vraiment exubérant j'ai adoré... robe moins profonde que le 96, mais nez nettement plus ouvert; cassis, cerise, canelle et torréfaction montent aux narines et en bouche le vin est suave et gouleyant, il procure bcp de plaisir....

à  boire à  toute bonne occasion...

JULIEN
17 Oct 2004 22:06 #127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

Nous avons bu samedi ma dernière bouteille de Poujeaux 97, sans regret, car ce vin avait bien décliné progressivement depuis environ un an: il restait bien équilibré, mais de moins en moins fruité, de plus en plus monolithique... Bref, ce Poujeaux ç7 nous a donné bien du plaisir pendant 4 ou 5 ans, réjouissons-nous de l'avoir bu dans sa brillante jeunesse! Je vais tout de même vérifier dans ma cave s'il ne m'en resterait pas une bouteille, pour voir si,dans quelques années, ilaurait fait un "come-back", mais, à  vrai dire, cela me paraitrait improbable. J'ai en cave du 96 et du 99, je vais bientôt ouvrir une 96 par curiosité et attaquer sérieusement les 99, car je crains qu'ils aient un peu le problème de longévité constaté sur le 97.
18 Oct 2004 10:12 #128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8466
  • Remerciements reçus 401

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

Copie / colle

Auteur: ATTS (orleans-1-62-147-94-128.dial.proxad.net)
Date: 05-11-2004 22:38

Bonsoir à  tous,

D'abord le contexte, après une dure journée (et semaine) de travail, l'envie de se faire un petit plaisir, j'avais préparé un clos de los siete 2002, acheté en FAV Leclerc bien sur, histoire de le gouter; manque de bol, il était imbuvable, sur le liège Chilien

Ne voulant pas rester sur un échec, voire une frustation, j'ouvre un poujeaux 90, qui était là , chambré dans la cuisine, j'ai eu l'impression qu'il me tendait les bras

La robe est rubis assez foncée, mais pas d'une profondeur extreme.
Dès le premier nez, donc sans aération, je suis surpris par les aromes puissants qui se dégagent du verre, un peu de cassis certes, mais des notes de pruneaux à  l'alcool, voire presque du goudron ! le nez m'envoute, me surprend vraiment, il est à  la fois puissant et subtil, je crois meme qu'à  l'aveugle, je serai parti sur un vin de la rive droite
La bouche est agréable mais en deça du nez, sur les épices et des fruits noirs, après 1h d'aération, elle devient un peu plus médocaine ... Je dirait qu'elle est d'une puissance retenue (pas facile...). A la fin de la dégustation, ce vin revient sur la rive gauche et me rappelle un Talbot 89...

Bref, une dégustation très agréable, mais assez surprenante... dans le bon sens bien sur

Cordialement,

Christophe

P.S. du webmaster: les autres messages ont ete efface car ils ne faisaient plus sens apres avoir migre le message original

Anthony
06 Nov 2004 14:50 #129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Château Poujeaux 1990

CR: Voilà , tenté par le commentaire de Christophe, je viens d'ouvrir un
Poujeaux 1990

La bouteille a été achetée en primeur...

Il y a longtemps que je n'ai plus bu ce vin et je suis surpris par la puissance du nez qui jaillit du verre et s'impose sur mon bureau.

J'y trouve, d'abord, un agréable mélange de cassis et de confiture de prune, puis, à  l'agitation, des notes empyreumatiques complexes, allant du fumé au goudron, en passant par un fond boisé évoquant le cèdre.
Tout est tellement fondu que l'analyse est difficile... Il faut se laisser envahir par le plaisir de ce nez séducteur.

La bouche est très aromatique, les impressions du nez sont un peu dominées par des notes de muscade, de sel de céléri...
L'attaque ne donne pas une impresion de grande puissance, elle marque par une sensation d'équilibre. La matière se manifeste mieux en milieu de bouche: on éprouve une impression de tannins très mûrs associés à  de l'alcool. Cette impression de vin d'un millésime "chaud" se manifeste dans la finale qui est très correcte mais ne bat pas de record de durée.

Une bouteille très agréable!
Qui doit beaucoup plaire aux amateurs de bordeaux "modernes".

On ne peut que souligner la convergence de points de vue entre Christophe et moi

cordialement,
Thierry
06 Nov 2004 18:56 #130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3092
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Daniel S sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

Thierry,

L'amateur de Bordeaux anciens et modernes, que je suis, te salue , et te remercie pour ton commentaire.(aaa).
Je crois que tu as raison , les millésimes solaires comme 1990, plaisent davantage aux amateurs de vins sudistes.

Cordialement
Daniel
06 Nov 2004 19:04 #131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

J'ai ouvert ce WE ma seule et unique bouteille de Poujeaux 1995 en compagnie d'un Carruades de Lafite 1996.

J'ai été agréablement surpris, autant Poujeaux 1993 me semblait dilué et peu expressif, autant le 1995 est délicieux après un bon carafage (6 heures dans mon cas).

Ce vin plutôt viril joue sur des notes de sous bois, champignon, truffe , avec des tanins encore présents. Il m'a semblé beaucoup moins sur la retenue que le Carruades qui fait un peu BCBG à  coté. J'ai beaucoup apprécié le mariage avec le confit de canard aux cèpes.(bbb)

Fabien
22 Nov 2004 17:51 #132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Château Poujeaux 1994

CR: J'ai retrouvé dans ma cave un Poujeaux 1994.

Cette bouteille est vraiment ma dernière, est-elle identique aux précédentes?...

Le nez reste discret sur le vieux bois, le sous-bois mouillé avec des notes de queues de cerises et de feuilles de cassis.
La bouche est devenue vieille: les saveurs en bouche sont tertiaires, elles se manifestent sur un fond de matière peu concentrée. La finale est courte.

C'est de pire en pire, et ce, rapidement!

Si vous en avez encore, il faut faire très vite.

cordialement,
Thierry
08 Jan 2005 19:31 #133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2304
  • Remerciements reçus 75

Réponse de M@nuel sur le sujet Poujeaux 95

Poujeaux 95

Robe : rubis, bonne densité, jeune.
Nez : 1er nez encore un peu boisé, à  l'agitation le cassis et le poivron (mûr) font leur apparition, l'ensemble est frais mais d'une complexité relative.
Bouche : le vin est un peu austère, manquant tout de même de soyeux, on a tendance à  penser à  un millésime moins favorisé que 95. Finale encore un peu tannique et lègèrement asséchante sur une longueur moyenne.

Apogée probable : 2006-2012 (?)

87/100

Quand on évoque les meilleurs crus bourgeois on pense souvent à  Poujeaux, je me demande si ce dernier n'aurait pas tendance à  s'endormir sur ses lauriers ... ?

Et si Poujeaux réduisait ses rendements et poussait encore un peu sa sélection pour le 1er vin ?

Amitiés,
M@nuel.
09 Jan 2005 19:02 #134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6453
  • Remerciements reçus 13139

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR:Château Poujeaux 1988

CR:
Château Poujeaux 1988

Bu ce midi. Niveau de la bouteille impeccable. Le vin a entamé 1/3 du bouchon.
Carafé avant le service.

Robe : très concentrée et profonde avec de légers dégradés sur le disque.
Nez : très expressif, sur les fruits noirs (mûres, pruneau) évoluant sur des arômes terreux et de sous-bois, de bois noble. Complexe.
Bouche : c'est la prolongation de ce qui s'annonçait comme une très belle bouteille. Très belle attaque, dans une bouche très structurée, très bien équilibrée. La matière est complètement intégrée et présente beaucoup de fraîcheur. Grande longueur.
A point.

Cordialement,

Olivier
07 Fév 2005 18:24 #135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Poujeaux 1986

CR: Je viens de goûter Poujeaux 1986.

Au repos, le nez est sur le cèdre et la muscade. L'agitation le rend complexe et plaisant: cassis, cerise noire, cuir, tabac, feuilles sèches, sur fond de mine de crayon...
La bouche est fraîche et concentrée. On note une belle matière dense, faite de tannins fins et fermes. L'acidité leur répond avec justesse. La finale est longue, elle s'appuie sur la matière.

Ce vin est plus jeune que les derniers Chasse-Spleen 86 que j'ai bus.
Il est ausssi plus strict, moins charmeur: il est moins rond, moins gras.

Une belle bouteille classique qui peut se garder encore.

Cordialement,
Thierry
28 Mar 2005 12:56 #136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 45
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Franck sur le sujet La Salle de Poujeaux 96

Vincent a écrit:

"Poujeaux 96
Un nez très sympathique sur le sous bois et les fruits noirs. En bouche, les tanins me semblent encore "rustiques", manquant de fondu et de finesse. Cela donne une forme de puissance en bouche pas désagréable mais pas forcément recherchée par 35° à l'ombre.
La longueur n'a rien d'exceptionnelle.
Bon vin mais rien de transcendant."

Je retrouve tout a fait dans le second vin, les notes de sous bois et de fruits noir mais en bouche le second vin offre des tanins fondus avec un léger creux en milieu de bouche pour finir correctement. Je le trouve globalement bon pour un second vin.
L’année 1996 doit y être pour beaucoup dans l'impression de "puissance tranquille" qu'il dégage!
Bonne surprise.

Franck

Cordialement,
Franck
19 Jui 2005 16:43 #137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Château Poujeaux 1990

CR: J'ai ouvert ce soir un Poujeaux 1990...

Le nez me semble différent de celui de la bouteille bue fin 2004.
Il fait plus "bordeaux vieux". J'y trouve, du cèdre, de la cerise, de la groseille et du fruit "confit", comme le dit si justement Claude dans son commentaire, sur des touches empyreumatiques.
Le nez séduit, je pense, par sa complexité et son fondu, l'amateur de bordeaux à son apogée.

La bouche reste très aromatique, marquée par les épices, comme la muscade, et les notes boisés, qui dominent les arômes du nez.
Le vin est plus savoureux que puissant, il a un bel équilibre. Les tannins, très mûrs et fins, et l'alcool rencontrent une note d'amertume, qui donne une sensation de zan et de queue de cerise en fin de bouche et dans la belle finale savoureuse.

Comme le dit Claude, un remarquable rapport qualité/prix

cordialement,
Thierry.
09 Juil 2005 21:34 #138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1318
  • Remerciements reçus 1

Réponse de aidan sur le sujet Poujeaux 1994

Bu hier soir la seule bouteille de Poujeaux 1994 que j'avais en cave.

Belle couleur déjà bien évoluée, notes tuilées et orangées sur le bord du verre,
nez assez puissant, sur les fruits noirs, senteurs de goudron juste avant la pluie.
Plaisant en bouche, cerises, pruneaux, tanins biens fondus et intégrés. Seule la finale très courte ne correspond pas aux autres millésimes de Poujeaux que j'ai bû.
Très agréable à boire actuellement, même la finale qui n'a rien de grand ne m'a pas dérangé.

Poujeaux reste un de mes crus bourgeois préfèrés.(tu)

"Les préjugés sont fréquents chez les amateurs de vin. Mais prenez garde, un préjugé n'est rien
d'autre qu'une erreur qui a pris racine" (Anonyme)
Sébastien
17 Déc 2005 16:00 #139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nidal
  • Portrait de nidal
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de nidal sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

Poujeaux 1997

Depuis le temps que j'entends parler de cette bouteille et depuis le temps que je la déguste....j'ai saisie une énième ( et pas une dernière! ) occasion pour goûter à ce très beau et très bon Moulis-en-Médoc.

Je suis impressionné ! ( je m'y attendais un peu! )

Un très bon vin. Un vin qui incarne le goût du vin pour moi.

Il faut dire que cette appellation, Moulis-en-Médoc, a été la révélation et le révélateur pour le passionné que je suis, qui a eu sa première caisse en bois de 12 bouteilles de château de Maucaillou 1994.
C'était mon premier contact de sauvage avec la civilisation Bordeaux!

Alors cette bouteille de Poujeaux 1997 ?
Un feu d’artifice d’arômes. Un matche de Hand Ball, que dis-je, un match de hockey sur glace. Ça part dans tous les sens. Ce n’est pas dissocié. C’est savoureux. C’est fruité. Une bombe fruité à la Parker même !.Mais des fruits rustiques ; prune bien mûr allant vers le pruneaux, peut être du cassis ( je ne connais que très peu ce fruit ! ), de la liqueur de cerise, c’est sûr. Un arrière goût amère d’amande !.

Un vin qui vous capte à tous les niveaux de la dégustation : de la robe en passant par le nez , la bouche, les arômes , les saveurs, la longueur en bouche…….C’est un vin ENTIER et COMPLET. J’aime ce vin.

Demain j’irais chercher ….aller, 4 bouteilles ( à 19 Euros, pour bientôt une rareté… ça va ! )

J’ai trouvé cette description sur LPV. Elle me va bien : (je l’ai croisé en tapant : Poujeaux 97 !)
" - Robe très dense, du dépôt, un peu d'évolution en bordure.
- Nez riche, assez compact mais d'une belle profondeur de fruit.
- Bouche dense et fraîche, carrée, assez simple dans son expression mais solide, de bonne vivacité ; finale virile. "

Cordialement,

Nidal
12 Jan 2006 21:40 #140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 890
  • Remerciements reçus 0

Réponse de chouffe sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

nidal a écrit:
> Demain j’irais chercher ….aller, 4 bouteilles (
> à 19 Euros, pour bientôt une rareté… ça va ! )
>
> Cordialement,
>
> Nidal
>

Et où vas-tu entrouver à ce prix-là ?

Stéphane
12 Jan 2006 22:42 #141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nidal
  • Portrait de nidal
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de nidal sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

Stéphane,

Chez un Leclerc.
Mais à mon avis, ce doit être une caisse isolée qu’ils ont trouvée en faisant le ménage (ou l’inventaire). Cela arrive très souvent et ce ne sont pas toujours des affaires du siècle !
Je me demande, parfois, si certains directeurs ou propriétaires de grandes surfaces, ayant une cave personnelle importante, ne nous gratifiaient pas de quelques une de leurs bouteilles (envie de s’en défaire pour diverses raisons !). C’est là qu’il m’arrive parfois de tomber au hasard d’un passage, sur des bouteilles isolées ou en quantités confidentielles.
Hier avec la bouteille de Poujeaux 1997 j’ai trouvé et acheté une toute seule bouteille « Château Bel Air Marquis d’Aligre 1996 » à 21 Euros. On prend des risques !.Hier avec Poujeaux 97, comme tu as pu le constater, le risque était minime !!!!!!

Bonne journée,

Nidal

P.S. : J’ai oublié, hier, dans le feu de l’action, de préciser une subtilité quant au bouquet de cette belle bouteille. Dans une phase intermédiaire de la dégustation, j’ai pu décerner une odeur (végétale et minérale à la fois!) peu commune. Celle des crayons de pastel gras. Cette odeur, si particulière,qui vous colle à la peau, sur les doigts, quand vous manipulez ce genre d’outils. C’était quelque chose de nouveau pour moi. Cela m’a beaucoup marqué. La preuve !!!
13 Jan 2006 08:11 #142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

J'avais quelques bouteilles de Poujeaux 97, toutes finies aujourd'hui (comme la plupart de mes 97 d'ailleurs..). C'était extrêmement flatteur et facile à boire.

Je les servais à table pour des copains qui n'étaient pas forcément de très grands connaisseurs. Chaque fois, tout le monde trouvait ça absolument délicieux et en redemandait.. mon stock de 6bt a donc très rapidement fondu..!

Alain
13 Jan 2006 08:48 #143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8466
  • Remerciements reçus 401

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

J'ai bu ce Poujeaux 97 recemment (le CR fera partie d'une thematique publiee prochainement) et s'il m'a plu, je ne serais pas aussi elogieux que toi. J'avais un vin plaisant, a maturite, mais loin d'une bombe fruitee.

Ceci dit, je sais d'ou viennent les 2 bouteilles que j'avais achetees il y a quelques annees (une solde d'un grand magasin suisse) et la conservation a peut-etre ete un probleme.

Anthony
13 Jan 2006 08:52 #144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4259
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Bertrand Le Guern sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

Ce n'est pas une merveille absolue, mais dans le contexte du millésime, c'est une bonne réussite doublée d'un rapport Q/P intéressant. A la dégustation www.lapassionduvin.c... il avait été davantage apprécié que Sociando-Mallet ... et pas mal d'autres!

blg
13 Jan 2006 09:13 #145

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 93
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ClaudeP sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

J'avais acheté 24 bouteilles de Poujeaux 97 en primeur, et j'ai donc pu aprécier et faire aprécier son côté plaisant et fruité, presque exubérant pour un Bordeaux, pendant plusieurs années. Le stock est maintenant épuisé depuis plus d'un an, mais les dernières bouteilles bues m'avaient paru un peu sur le déclin. Je suis donc agréablement surpris par la dégustation enthousiaste de Nidal en ce début d'année. Qu'il n'attende tout de même pas trop pour boire ces Poujeaux 97! J'ai commencé à boire les Poujeaux 99 dont j'avias acheté 12 bouteilles en primeur. Pas mal, mais à mon goût moins flatteurs que les 97. Quelqu'un a-t-il dégusté le Poujeaux 96 récemment?
Claude
13 Jan 2006 10:34 #146

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 458
  • Remerciements reçus 0

Réponse de jean sur le sujet Re: Château Poujeaux (volume 2)

Château Poujeaux 1996 dégusté il y a une semaine, j'ai vraiment beaucoup aimé ce vin, après un carafage de deux heures ce vin s'est montré très agréable, beau nez médocain, des tannins bien fondus, une bouche très gourmande.. on peut déja se faire plaisir avec ce vin qui a un avenir certain devant lui : pas mécontent d'en avoir 12 en cave !
14 Jan 2006 12:36 #147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21386
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Château Poujeaux 1990

CR: Voilà , tenté par le commentaire de Christophe, je viens d'ouvrir un
Poujeaux 90

La bouteille a été achetée en primeur...

Ce midi, j'ai ouvert 3 Poujeaux 90.
L'un était marqué par un goût de bouchon:(
Les deux autres étaient superbes.

Si l'on ne retient que les deux bouteilles saines, le vin a évolué depuis ma dernière dégustation:
le fruit est moins présent, le cassis se fait discret, la prune se perçoit derrière les arômes de graphite et de cèdre, sur fond de notes empyreumatiques (fumé, goudron)
La bouche est ronde, élégante et savoureuse. Elle donne une impression charmeuse d'équilibre entre une matière faite de tannins très mûrs, un alcool bien perceptible et une acidité qui évite la lourdeur. La finale est satisfaisante...

Un vin plus charmeur que grand, à mon avis :)

Cordialement,
Thierry
05 Fév 2006 21:06 #148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 547
  • Remerciements reçus 0

Réponse de vincentvin sur le sujet Re: Poujeaux 1997

Bonjour à tous,

Dégusté hier soir une bouteille de chateau poujeaux 1997 : carafé 3 heures (un peu trop long certainement) et service vers 18°.

Si 1997 est un mauvais millésime alors je dirais que ce vin s'en sort plutôt plus que très bien !!!

Robe d'un rubis pourpre foncé avec de légère note d'évolution sur le disque (très peu). Le vin semble très jeune. Au nez, le cassis et les fruits rouges avec des notes vanillés et épicés. En bouche le vin est assez rond avec un beau fruits. Il se termine sur une belle minéralité ainsi qu'une acidité qui lui donne de la fraicheur !

Cette bouteille semble pouvoir se conserver encore ! (bouteille numéroté 4955)
87, 15, ***
30 Aoû 2006 13:42 #149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2304
  • Remerciements reçus 75

Réponse de M@nuel sur le sujet Poujeaux 98

Une bouteille qui m'a semblé au dessus du millésime 95.
Un joli cru bourgeois mais je continue à penser que Poujeaux a une réputation légèremment surfaite. Ce vin est rentré dans le rang ....

M@nuel.
04 Nov 2006 12:29 #150

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck