Nous avons 2088 invités et 57 inscrits en ligne

Château Poujeaux

  • Messages : 725
  • Remerciements reçus 451

Réponse de Sylv1 sur le sujet Château Poujeaux 2014 - Moulis-en-Médoc

CR: Château Poujeaux 2014 - Moulis-en-Médoc

Nez fruité assez primaire sur le cassis et la myrtille, ainsi que des notes végétales et de boisé élégantes et pas trop prégnantes.
Attaque en bouche souple, le vin se livre facilement sur une trame tannique concentrée déjà bien fondue.
Finale salivante et austère, le fruit est en retrait et c’est plus la structure du vin qui s’exprime, avec une amertume prononcée.
Un vin encore jeune qu’il faudrait garder encore quelques années pour je l’espère mieux l’apprécier car en l’état, même sur de l’agneau, c’est un peu raide.

Sylv1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex
30 Déc 2021 15:24 #571

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1771
  • Remerciements reçus 1207

Réponse de GAET sur le sujet Château Poujeaux 2014 - Moulis-en-Médoc

Bonjour Sylvain, 
Comme cela a déjà été dit. Pour les bons Bordeaux, crus Bourgeois, crus classés et autres (dont Poujeaux), il faut attendre à minima 10 ans, voire plutôt 15 ans pour les apprécier pleinement. 
Cordialement 
Gaetan 
30 Déc 2021 16:06 #572

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 725
  • Remerciements reçus 451

Réponse de Sylv1 sur le sujet Château Poujeaux 2014 - Moulis-en-Médoc

Je le sais Gaetan, mais ce n'est pas moi qui décide des vins à ouvrir. J'espère vraiment que ceux qui y gouteront après 10 ou 15 ans en profiteront...
30 Déc 2021 19:55 #573

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 25
  • Remerciements reçus 9

Réponse de melchior sur le sujet Château Poujeaux 2014 - Moulis-en-Médoc

Sylvain,
Je comprends ta déception, je ne juge pas Poujeaux (qui vaut 30€ en année récente) que je n'ai pas bu. Mais un vin meme jeune, (s'il est équilibré) devrait etre agréable.
Bon nombre de  Médoc à 10/15€  peuvent être très agréables (si l'équilibre est là) dès 4 ans surtout dans les années légères.
2017 est  très agréable actuellement . Personnellement je préfère désormais boire des crus bourgeois (ou non) à boire dans leur jeunesse et leur fruits.
Je recherche l'équilibre acidité/tanin, l'acidité est malheureusement trop souvent absente dans beaucoup de vins, ce qui provoque une sensation de lourdeur.
Beaucoup de vins que l'on attend trop longtemps (15/20 ans) ne procurent pas toujours le plaisir tant attendu. aromes tertiaires, tanins trop présents.
et les dégustations à l'aveugle mettent en défaut souvent de grandes étiquettes, j'en ai souvent fais l'expérience.
....Désolé pour les généralités.

 
31 Déc 2021 13:39 #574

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21910
  • Remerciements reçus 6145

Réponse de mgtusi sur le sujet CR: Château Poujeaux 2009 - Moulis-en-Médoc

CR: Château Poujeaux 2009 - Moulis-en-Médoc

Bouteille bue pour le réveillon sur un parmentier de canard navets, patates douces et pomme de terre.

Nez très ouvert sur une belle palette aromatique de cabernet sauvignon très mûr.
Le vin offre une grande profondeur en bouche avec des tannins soyeux.

C'est très bon !

A boire à mon avis.

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, bibi64, FlavFirst, Marcmichel, Lionel73, Coqauvin, Manas
01 Jan 2022 18:19 #575

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3253
  • Remerciements reçus 4666

Réponse de GILT sur le sujet CR : Château Poujeaux 1994 - Moulis-en-Médoc

CR: Château Poujeaux 1994 - Moulis-en-Médoc

La robe de ce vin est d'un beau rouge sombre avec des reflets bruns.
Le nez est intense , capiteux sur les fruits confiturés,le tabac.
La bouche surprend par sa douceur qui accompagne des fruits bien mûrs, le tabac blond et quelques épices.
Ce vin est excellent et me procure beaucoup de plaisir.

En le buvant je pense au bordeaux bashing, au bourgogne bashing...
Que c'est bon un vieux bordeaux bien fait ! Soyons agiles et , si les bourgognes deviennent trop chers, allons boire ailleurs comme nous l'avons fait pour le bordeaux.
Je crois que ce n'est nous qui avons le pouvoir.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, TristanBP, Papé, Marcmichel, Manas
10 Juil 2022 14:07 #576

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 827
  • Remerciements reçus 911
CR: Château Poujeaux, Moulis-en-Médoc, La Salle de Château Poujeaux, 2016

Nez très porté sur le cassis.

Bouche avec de la mûre, fruits rouges et une belle rondeur.

Un peu salin, quelques épices, un léger boisé élégant, c'est bien structuré et encore jeune, on sent une certaine classe et du travail pour un second vin, ça m'encourage à bien conserver le premier vin en cave.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi, bibi64, Vaudésir, Manas
21 Déc 2022 22:15 #577

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 3646

Réponse de Manas sur le sujet CR: Château Poujeaux - Moulis-en-Médoc, 1995

CR: Château Poujeaux - Moulis-en-Médoc, 1995

Dégusté hier soir, ce vin faisait équipe avec une côte rôtie (pas encore terminée, CR à venir), en accompagnement d'un filet de boeuf et de quelques pommes de terre au four.

Un nez ouvert, expressif, assez typique du secteur il faut le dire, qui propose des arômes séduisants de cassis encore présent, de terre, de sous-bois et de léger tabac.
C'est un nez qui propose une petite profondeur agréable. 

La bouche est de moyenne intensité, on retrouve ces arômes avec une touche minérale, et qui termine plutôt court. 

Garde : un bon vin, à boire à mon avis
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht
01 Jan 2023 11:12 #578

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1644
  • Remerciements reçus 3619

Réponse de Gerard58 sur le sujet CR: Château Poujeaux - Moulis - 2005

CR: Château Poujeaux - Moulis - 2005

Bouteille ouverte à l'épaule pendant trois heures puis dégustée sur des pavés de rumsteak à la crème et au poivre.

La robe est rouge foncé, quelques reflets bruns dénotent une légère évolution.

Le nez est plus jeune que le visuel ne l'indique, sur un fruité ( cassis, cerise ) très élégant, des épices douces et des nuances de torréfaction.

La bouche est en demi-corps, avec une matière assez fluide, aux fruits bien présents, soutenue par une légère acidité et des tanins poudrés. Ça se boit facilement et ça passe très vite!
Pas de relance en milieu de bouche avant une finale un peu sèche et austère, sans être désagréable.

Un Bordeaux bien fait, classique, sans défaut, mais qui manque un peu de peps à mon goût, .surtout pour ce millésime et qui me semble avoir atteint l'âge d'être goûté tranquillement, sans urgence.

Gérard
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Alex, sideway, Moriendi, bibi64, Papé, Manas
01 Mai 2023 19:11 #579

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 3646
Bu à intervalle rapproché : 

CR: Château Poujeaux - Moulis-en-Médoc, 2015

 

Débouché la veille au soir pour le lendemain midi, mais assez peu expressif malgré tout.
Le vin ne gagnera en confort et en expressivité qu’après 48h d’ouverture (rebouché en vacu vin).

A son optimum, la nez se révèle expressif, cassis, tabac, cuir, chêne et léger fumé.
Notes de torréfaction et herbacées.

Tandis que la bouche faisait montre d’une certaine austérité, le vin gagne en expression aromatique et en soyeux après longue aération. La bouche est alors pleine, oscillant entre le cassis et le cuir. 

Garde : Déjà accessible, mais sans doute à garder encore 4-5 ans

CR: Château Poujeaux - Moulis-en-Médoc, 2020

Bu  ici

Bu sur 2 jours, et principalement sur une belle échine de porc accompagnée de quelques patates. 

Première bouteille pour prendre la température du millésime, sur un beau Bordeaux, dans la lignée de Dom.
Que je remercie au passage d'ouvrir ce topic de Bordeaux jeunes (c'était déjà le cas sur les 2019), je me sens tout de suite moins seul dans ce type de dégustation.

Belle robe, concentrée et intense.

Un nez qui ne met pas longtemps pour se livrer. Ce dernier est immédiatement séducteur, et confirme les bonnes impressions que j'avais du millésime. Je me dis toujours que la vérité sera dans le verre, eh bien ici c'est confirmé dès ce premier nez : ça va être la régalade. Certes moyennement expressif à l'ouverture mais bien fait, sexy, sur le cassis voire crème de cassis. Sensation d’un fruit bien mûr contrebalancé par une belle fraîcheur. Notes de bois précieux bien présentes, au service d'une belle matière, j'aime beaucoup.

Une bouche corpulente, intense, charpentée, structurée, crémeuse sur les mêmes notes de cassis / crème de cassis. Notes de torréfaction plus évidentes en bouche qu’au nez.
Le vin reste longtemps en bouche : la finale est superbe. 

Garde : Enormément de plaisir, une bien jolie bouteille au RQP très favorable : 22€...
De quoi faire taire le Bordeaux bashing presque à elle seul, donc. On prendra plaisir à déguster cette bouteille à nouveau dans 10-15 ans
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, sideway, Moriendi, GAET, the_ej, Gerard58, FlavFirst
17 Mai 2023 20:45 #580
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 3646

Réponse de Manas sur le sujet CR: Château Poujeaux - Moulis en Médoc, 1988

CR: Château Poujeaux - Moulis en Médoc, 1988

Un joli nez tertiaire, plutôt profond, de terre, encore du fruit (cassis) très cuir. 

Bouche fluide,  pas d’une immense complexité mais le vin donne ce qu’il a à donner, l’ensemble est réellement plaisant, un rien rustique.
Ce vin s’est très bien tenu à table en accompagnement d'un poulet rôti, et semble avoir bien vieilli.

Hâte de déguster ce château sur l'immense millésime 1990, que j'ai également en soute, pour comparer.

Garde : à boire, mais sans urgence
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Moriendi, bibi64, Papé, starbuck, Fredimen, Gaija, Allobroge
18 Sep 2023 18:06 #581

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 3646

Réponse de Manas sur le sujet CR: Château Poujeaux - Moulis en Médoc, 2010

CR: Château Poujeaux - Moulis en Médoc, 2010

Bouteille épaulée la veille au soir pour le lendemain et bue sur 2 jours.

Joli nez, très expressif, qui exprime une adolescence qui se termine : les marqueurs de jeunesse sont bien présents, mais on sent qu’on a à faire à un vin avec un peu d’âge, qui ne va pas tarder à se tertiarier. On est sur le cassis, voire crème de cassis quand ce nez finit par prendre des allures onctueuses. Notes de tabac et de moka.

Bouche ample, bien enrobée, dans laquelle on retrouve une matière s’exprime sans détour, sur ces mêmes arômes de cassis frais.
Très jolie finale plutôt longue

Garde : beau Poujeaux, à boire sur ce beau plateau pour mon goût mais peut bien sûr se garder longtemps
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, yr, tht, Dom, denaire, sideway, Moriendi, bibi64, TristanBP, Papé, Med, GAET, Fredimen
10 Oct 2023 21:13 #582

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 3646

Réponse de Manas sur le sujet CR: Château Poujeaux - Moulis en Médoc, 1990

Les vins de Noël  

CR:  Château Poujeaux - Moulis en Médoc, 1990 

Pour accompagner des pavés de rumsteck sauce poivre.

Je poursuis mon exploration du splendide millésime 1990 avec cette bouteille achetée également sur internet. Millésime qui confirme, s’il en était besoin, sa grandeur avec ici un excellent Poujeaux. Peut-être le meilleur dégusté jusqu’alors et en tout cas largement au-dessus du  1988 dégusté il y a 3 mois .

Très beau nez, tellement bordelais, flamboyant sur les fruits noirs, le cuir, un peu épicé, le sous-bois. L’ensemble est profond et vraiment expressif.

Seule la fin de bouche un peu courte rappelle que nous ne sommes pas sur les plus grands terroirs du secteur. Mais pour une trentaine d’euros - et je ne parle pas du prix de l’époque - c’est un excellentissime RQP.

Garde : à boire, mais aucune presse, contrairement au 1988. 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Dom, Med, alex73, Droop
02 Jan 2024 16:19 #583

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5171
  • Remerciements reçus 6467

Réponse de icna sur le sujet Château Poujeaux - Moulis - 1989 et 2005

CR: Château Poujeaux - Moulis - 1989

La robe est encore assez soutenue. 
Le nez est fondu sur la cerise, le tabac, c'est un peu tertiaire mais encore pas mal fruité. 
La bouche est fondue avec une belle tenue et encore un peu de fruité. L'ensemble est équilibré et assez fluide avec du soyeux et une certaine douceur. Je le trouve encore assez jeune pour son âge. J'aime bien.

CR: Château Poujeaux - Moulis - 2005

La robe est assez foncée, jeune. 
Le nez est expressif sur la cerise, le cassis avec un peu d'épices. 
La bouche est dynamique et jeune avec encore un peu de tanins qui commencent à bien se fondre. C'est jeune mais sir le début du plateau avec une mâche agréable et une bonne longueur. Ça me plaît.

Avec un magret sauce au poivre le 2005 tire son épingle du jeu alors que sur des fromages c'est le 1989, plus doux, qui passe mieux.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, yr, tht, Marc C, sideway, chrisdu74, bibi64, TristanBP, GAET, DaGau
06 Jan 2024 17:51 #584

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck