Nous avons 2514 invités et 52 inscrits en ligne

Domaine des Vignes du Maynes (Alain et Julien Guillot)

  • Messages : 3071
  • Remerciements reçus 9151
Deuxième infanticide en une semaine, en état de récidive je suis bon pour une amende majorée.
Oui mais monsieur l’agent, c’est mon caviste qui m’a assuré que je pouvais l’ouvrir cette année comme dans dix ans, en oubliant de me préciser que ce serait probablement bien mieux dans dix ans. Bon en réalité, il a probablement dit pas touche avant 3-4 ans 

CR: Clos des Vignes du Maynes - Julien Guillot - Bourgogne Cuvée Auguste 2019

La robe est claire, limpide, brillante.
À l’ouverture le vin est fermé à triple tour, la carafe apparaît comme la seule issue. Vous allez me dire : et la bouteille de sirop de citron ? Mais bien heureusement je ne suis pas l’homme d’une seule carafe !

Apres deux heures d’aération, ça cause un peu plus, de petits fruits rouges, un fond d’élevage, une texture fine et un peu serrée, c’est très bien fait et probablement plein de promesses, mais c’est franchement pas la grosse éclate.

A attendre de toute urgence. Et ne croyez pas les cavistes !

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, LEON213
09 Mai 2021 19:35 #61
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6599
  • Remerciements reçus 4449
CR: Domaine Des Vignes du Maynes (Julien Guillot) Bourgogne Les Crays 2018

Premier nez qui pète les fruits rouges avec un grand naturel et beaucoup de gourmandise. On a aussi une note balsamique et une touche florale en retrait. 
La bouche est pleine de jus, avec une grosse fraîcheur aromatique et une volatile parfaitement intégrée qui vient soutenir la matière et renforcer encore le côté juteux. 
Finale sur la ronce qui clôt avec élégance le tableau. 
Bu à l'apero en famille ce vin à beaucoup plu ! En ce qui me concerne je suis plus qu'enthousiaste, j'ai adoré. 
Y a bon pinot! 
 

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Blog, leteckel, penmoalic, Kiravi, Jeanveux
25 Mai 2021 19:52 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6599
  • Remerciements reçus 4449
CR: Domaine du Clos des Vignes du Maynes - Mâcon-Cruzille "Au Quin Château" 2018

Je poursuis la découverte de ce domaine qui semble avoir la cote chez les cavistes natures.

Le vin mérite d'être carafé car une réduction sur l'œuf nous accueille de manière un peu caricaturale.
Au bout d'une heure on trouve une totale pureté, sur la pomme mûre, les agrumes.
Beau programme: on sent que ça va être très gourmand avec le carpaccio de loup/copeaux de rhubarbe/oignons nouveaux/ poivre timut (oui oui comme dans top chef #11!).
La bouche est de bon volume, gourmande, croquante, mûre et parfaitement tenue: bref c'est on-on-peut-mieux équilibré!
Le vin fait résonner la rhubarbe sur l'acidulé, c'est nickel.
Bien ouèj Messire Guillot!

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Blog, leteckel, penmoalic, Jeanveux
29 Mai 2021 11:12 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6599
  • Remerciements reçus 4449
CR: Domaine du Clos des Vignes du Maynes - Mâcon "Sélection Massale" 2017

Bu sur deux jours.
Le nez est changeant, mais de manière assez inédite (pas le souvenir d'avoir connu ça) à savoir qu'il est tantôt mat, tantôt brillant.
Notes de fruits rouges, poivre, note végétale comme un cabernet.
En bouche je retrouve le style du bourgogne "les crays" bu précédemment, à savoir: du jus, de l'énergie, de la finesse.
C'est équilibré, libéré, j'aime beaucoup ce style.
La finale est un peu végétale, ça gâche le tableau.
Je ne sais si le manque de gourmandise du bouquet est à attribuer au millésime, aux cépages ou autre, mais la bouche elle boxe dans une belle catégorie.

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Jean-Loup Guerrin, Blog, leteckel, penmoalic
30 Mai 2021 21:36 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1171
  • Remerciements reçus 4106
CR: Domaine Des Vignes du Maynes (Julien Guillot) Bourgogne Cuvée Auguste 2018
J'étais curieux de goûter la "grosse" cuvée du domaine en Pinot 100% après les précédents cdc sur la cuvée 910.
Robe trouble rubis.
Nez de bel intensité sur la ronce, la mûre. Légères notes de vernis
Bouche savoureuse au joli volume autour d'une structure acidulée. Une pointe de gaz.
Finale tonique et séveuse.
Au final, on est clairement dans un pinot d'obédience naturel, mais suffisamment pur et expressif pour apporter bien du plaisir et un caractère certain.
A attendre / A aérer.
Très bien à mon palais

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard
09 Juil 2021 15:40 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6599
  • Remerciements reçus 4449

CR: Domaine Des Vignes du Maynes (Julien Guillot) Bourgogne Les Crays 2018

Premier nez qui pète les fruits rouges avec un grand naturel et beaucoup de gourmandise. On a aussi une note balsamique et une touche florale en retrait. 
La bouche est pleine de jus, avec une grosse fraîcheur aromatique et une volatile parfaitement intégrée qui vient soutenir la matière et renforcer encore le côté juteux. 
Finale sur la ronce qui clôt avec élégance le tableau. 
Bu à l'apero en famille ce vin à beaucoup plu ! En ce qui me concerne je suis plus qu'enthousiaste, j'ai adoré. 
Y a bon pinot! 

 

Une deuxième bouteille qui fait + nature et moins bourgogne, la faute à une volatile moins intégrée. Sinon le profil aromatique et gustatif est le même mais du coup je suis beaucoup moins enthousiaste. 
La première était vraiment bluffante.

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé
09 Juil 2021 18:05 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3071
  • Remerciements reçus 9151
CR: Julien Guillot, Domaine du clos des vignes du Maynes - Chénas - Les petites pierres Gandelin 2018

La robe est assez claire, un peu trouble.
Le vin est réduit et légèrement perlant à l'ouverture, direction la carafe, le nez va évoluer sur les fruits rouges avec un fond végétal.

En bouche, une jolie fraicheur végétale, mais aussi du fruit et de la gourmandise, une structure tannique discrète mais présente, le vin donne quand même son meilleur à table. Une bouteille avec pas mal de fond et de potentiel je pense, mais c’est déjà très bon en l’état avec une bonne aération.

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, thiouss
15 Juil 2021 14:51 #67
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1189
  • Remerciements reçus 6343
CR: Clos des Vignes du Maynes - Bourgogne Cuvée Auguste 2017

Bu ici

Garfield : Rémy dégaine en premier, robe trouble et d’un rouge peu prononcé, grenadine on dirait, nez pétant de fruit sur la cerise et le poivre, orange sanguine, bouche également sur ces arômes, assez simple mais sympathique. En se réchauffant il prendra des amers un peu dérangeants.  Je fais l’association macération semi carbonique qui semble évidente sur ce vin --> beaujolais nature, puis Guillaume me fait remarquer qu’on avait eu le même nez sur un assemblage de Ganevat des 3 cépages jurassiens, on part donc plutôt la dessus. Raté c’est du Bourgogne, mais c’est bien vinifié « à la beaujolaise », et en cuve, on se fait le constat que cette méthode de vinification écrase un peu le cépage finalement, le pinot était franchement pas évident. Bien - / Bien 

 Vyat : Moi qui pensais que les choses sérieuses commençaient, et bien c'est raté. J'ai trouvé le vin au niveau de la chaussette en alu fabriquée maison par Rémy.
Le nez part sur la liqueur de fruits rouges et se termine sur le vernis. Pas très agréable.
En bouche, on a la cerise, des épices mais également ces notes liqueurs qui vont m'écœurer rapidement. L'amertume arrivera au réchauffement et terminera de me décourager à déguster ce vin. Je pars sur un vin qui ne peut pas être du pinot et réalisé par un viti orienté nature.
Je pense que l'on est sur de la macération semi carbonique et que l'on est sur du Gamay. Raté sur toute la ligne. Un domaine que je souhaitais découvrir et dont je ne souhaite plus croiser une bouteille maintenant 
AB-

 Vésale : Robe assez claire, trouble, 
Nez a mi chemin entre un gamay nature et un rouge du Jura, avec un coté végétal
En bouche, c'est très fruit, simple, avec toujours cette note végétale et des amers qui se renforcent au réchauffement,
On est clairement sur un rouge "aperitif", le réchauffement ne lui rend pas service par contre, donc à siffler rapidement sur un plateau de charcut!
Pas forcément mon style en revanche,
AB/Bien 

 Lone WD : Nez compoté, sur la fraise, l'orange sanguine avec un fruit très marqué. Pas très complexe mais assez gourmand. La bouche est dans un style similaire mais équilibre n'est pas idéal, forte acidité, il y a toujours du fruit mais tout n'est pas en place. J'ai beaucoup plus apprécié la cuvée 901 du même vigneron (sur le même millésime) ou on ne sentait pas cette recherche de "montée en gamme" avec un vin tout simplement glouglou, bombe de fruits. Bien 

  Leteckel : Le Clos des Vignes du Maynes n'était pas au niveau du Mâcon que m'avait fait découvrir Rémy il y a quelques mois, car après le nez bien "foufoufruiténature", la bouche déçoit par son acidité trop incisive.

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard
28 Juil 2021 15:57 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3071
  • Remerciements reçus 9151
CR: Domaine Des Vignes du Maynes (Julien Guillot) Bourgogne rouge Les Crays 2018

Deuxième bouteille que je goûte sur ce millésime.
Je trouve que le vin a pas mal évolué, côté aromatique, le fruit est moins éclatant, les notes végétales et florales se sont développées.

En bouche l'acidité s'est aussi développée, un petit côté aigrelet du à la volatile je pense. Le vin garde des qualités, mais il faut être amateur du style pour passer outre cette acidité affirmée. J'avais préféré la première bouteille je pense et je ne sais pas trop comment ça va évoluer.

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, LucB, Papé, LLDA, Jeanveux
06 Déc 2021 18:38 #69
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3071
  • Remerciements reçus 9151
CR: Domaine Des Vignes du Maynes (Julien Guillot) Macon rouge Sélection massale 2017

Presque un an après la dernière bouteille ouverte, quel joli pinot gamay !

Légèrement réduit à l’ouverture, le vin se dévoile au bout de 30 minutes sur une aromatique autour des petits fruits rouges, des fleurs, une texture fine et une belle fraîcheur végétale. Vraiment très sympa et à point je trouve.

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Oyaji-sama, LucB, Papé, Jeanveux
30 Jan 2022 18:53 #70
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 403
  • Remerciements reçus 506
CR: Domaine Des Vignes du Maynes (Julien Guillot) Bourgogne Les Crays 2019
 

Robe limpide, rubis tirant (déjà) sur le sombre.  1er nez de petits fruits rouges à baies, groseille, framboise, notes d'alcool typées eau de vie très jeune. Au fil du temps des notes florales apparaissent donnant à l'ensemble, jusque là un peu serré, de la complexité, un peu de panache ! La bouche, très clairement en demi-corps, petits tannins serrés, est étirée par une grosse tension. Présence d'amers en final. On retrouve parfaitement les arômes olfactifs. Persistence en rétro. Ce vin me fait penser aux vins nature que j'ai pu rencontrer mais du genre "sérieux" ou comme légèrement corseté !
On me l'a vendu pour l'équivalent d'un premier cru en terme de "niveau" ; c'est en effet très bien fait, précis, frais, ça "pinote" franchement, mais ces manques de matière, d'amplitude et de complexité (dans une moindre mesure) m'empêchent d'aller jusque là. J'ai du mal à imaginer ce qu'il donnera plus tard ; probablement du mieux, je laisse donc une paire d'années à ses soeurs. 
Très bien
  
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, Moriendi, Oyaji-sama, LucB, Blog, Garfield, Clément - Véraison
23 Fév 2022 14:44 #71
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3071
  • Remerciements reçus 9151

CR: Domaine du Clos des Vignes du Maynes - Mâcon village 2018

La robe est assez claire avec des reflets verts.
Nez timide à l’ouverture, floral, puis il va s’ouvrir sur des notes de fruits jaunes, tout en restant fin sur un fond végétal et floral.

La bouche est fraîche, pas une grosse présence à l’ouverture mais avec l’aération on sent une jolie trame. C’est très digeste, facile à boire et évident. Ça passe aussi bien en apéritif que sur du fromage.
 

Bue au restaurant. La même mais avec 30 mois d'élevage sur lies et ça change quand même un peu tout, ou plutôt elle a plus de tout, une aromatique plus expressive, une matière plus large et plus dense. Vraiment très bon, ça valait le coup d'attendre  .

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Moriendi, Vaudésir, Papé
24 Fév 2022 18:15 #72
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3071
  • Remerciements reçus 9151
CR: Domaine du Clos des Vignes du Maynes - Mâcon village 2019 - 20 mois

J'espérais renouveler l'expérience réjouissante du 2018 quand je suis tombé sur cette bouteille, ce ne sera pas tout à fait le cas.

Un perlant de compétition (on voit l'écume dans la bouteille), il mettra on bon moment à se dissiper en agitant le verre sans disparaitre complètement. Une petite réduction autour du choux qui elle se dissipera un peu plus rapidement.
Au final ça reste sympa avec une aromatique autour des fruits jaune mais une structure qui a du mal à se définir et qui laisse une impression très brouillonne, à éviter pour les allergiques au style, je ne pense pas que ce perlant se dissipe avant plusieurs années sur une bouteille fermée.

Bouteille terminée quelques jours plus tard et enfin dégazée, c’est bien mieux, plus défini, plus net, la réduction s’est estompée et c’est devenu très bon. Donc à carafer sans hésiter si le problème se pose.


Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Papé, Fredimen, Clément - Véraison, Jeanveux
23 Mar 2022 19:46 #73
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3071
  • Remerciements reçus 9151
CR: Domaine Des Vignes du Maynes (Julien Guillot) - Vin de France - Mégamix 2018

Un an après nouvelle tentative et cette fois ci c’est bien mieux.

La robe est claire, brillante, translucide.
Le nez se présente sur les petits fruits rouges accompagnés de notes florales bien mieux intégrées.

En bouche le croquant à laissé place à une structure toute en finesse et dentelle, toujours du fruit, de la tension. C’est vraiment pas mal dans un registre pour pdf. Le côté floral exubérant a disparu et c’est tant mieux. Décidément les vins du domaine sont souvent à attendre quelques années minimum même pour ce type de cuvée.

​​​​​​​ 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dt, Jean-Bernard, Oyaji-sama, Clément - Véraison
08 Mai 2022 20:33 #74
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 564
  • Remerciements reçus 1860
CR: Domaine des Vignes du Maynes, Macon Cruzille, Au Quin Château 2018
Robe jaune un peu trouble évoquant un autre liquide... Nez sur le zeste, poire , pomme, expressif.
Belle attaque à la fois ronde et vive, belle matière. Pamplemousse (ou zeste de), poire, une légère sensation de sucre ressentie.Looongue finale salivante portée par une belle acidité. De l'énergie tout au long. Addictif! Super vin, qui nécessitait un peu d'attente.
La bouteille n'a pas fait un pli, mais c'était ma dernière...
L

LEON213
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Papé, Blog, leteckel
27 Jui 2022 18:59 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95781
  • Remerciements reçus 26064
27 Jui 2022 22:57 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6599
  • Remerciements reçus 4449

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet CR: Domaine Des Vignes du Maynes - Mégamix 2018

CR: Domaine Des Vignes du Maynes - Mégamix 2018

Bu sur trois jours.
Nez sur les fruits rouge, floral et des notes balsamiques, notes fermières également, 
Attaque juteuse avec une volatile certaine.
La bouche déroule en finesse mais il y a un contraste entre cette finesse et la rusticité fermière des arômes (ce n'est pas envahissant mais en arrière plan ça sent le cul).
La matière offre une belle délicatesse en finale, mêlée aux sensations vinaigrées (infimes) et fermières.
Un domaine qui joue vraiment sur des équilibres périlleux.
Sur ce coup ci ce n'est pas hyper convaincant.

 

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, denaire, Blog, leteckel
10 Juil 2022 19:32 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 176
  • Remerciements reçus 405
CR: Domaine Des Vignes du Maynes - Bourgogne Blanc Cuvée Léandre l'Homme Lion 2017

Vin un peu mystère découvert au restaurant : vignes du Maconnais, une seule barrique, 43 mois d'élevage, peu ou pas de souffre en bio.

Premiez nez boisé sans surprise voire un peu vanillé et un peu de volatile et puis (par magie ?) ce côté boisé s'efface au bout de quelques minutes pour passer sur les agrumes
En bouche, dense mais jamais riche grâce à une forte acidité ce qui donne une très belle fraicheur, zeste de citron, pomme golden, tendu mais gourmand. Longueur assez bluffante.

Très belle bouteille 
TB++


 

Benjy
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Blog, Garfield
22 Juil 2022 16:43 #78
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3071
  • Remerciements reçus 9151
CR: Domaine Clos des Vignes du Maynes - Mâcon-Cruzille "Aragonite" 2018

Robe dorée, brillante, limpide.
Quelle aromatique incroyable ! Sur l’ananas rôti, la tarte tatin, le pralin, un nez de liquoreux, on se croirait chez Guffens …
Et pourtant le vin est parfaitement sec, droit, plein mais aussi vertical, il reste digeste. Un vin vraiment remarquable de part sa richesse sans doute due au millésime, mais quelle réussite et pourtant on n’est pas vraiment dans ma zone de confort. Je ne sais pas si ce vin gagnera quoi que ce soit à être attendu, je me demande même si il ne traverse pas une parenthèse enchantée, si il n’a jamais été aussi bon et ne sera jamais meilleur…

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dt, sideway, Papé, leteckel, jd-krasaki, Kiravi, Jeanveux, Manas, Chipolata
05 Aoû 2022 22:17 #79
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6599
  • Remerciements reçus 4449
"La tarte tarin" de ta race, con? (au pif) 

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
05 Aoû 2022 23:14 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3071
  • Remerciements reçus 9151
Satané correcteur automatique… En plus c’est pas comme si j’écrivais tarin à tout va …

Laurent
06 Aoû 2022 08:10 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 729
  • Remerciements reçus 2581
CR: Domaine des Vignes du Maynes, Bourgogne Blanc "En Rimont" 2016

Dégusté au verre dans un sympathique bar à vins bruxellois. C'est pas gratos mais le maitre des lieux nous dit que ça vaut le coup.

Le bougre a raison.

Mini-claque prise sur ce simple Bourgogne d'une complexité qui laisse songeur. 
On est entre le beau chardonnay et le beau chenin.
Nez enchanteur, hyper ouvert et très complexe de thé vert, de maté de coca, de tatami humide (autant vous dire que ça vous transporte), laurier, camomille, coing, bergamote, cire chaude, ... assez incroyable. 
Le nez peut faire craindre une certaine mollesse en bouche : il n'en est rien. Le vin, totalement sec, se campe sur une parfaite acidité et poursuit son profil unique sur des notes très similaires d'infusion, de fleurs séchées et de fruits jaunes, tout en sachant quand même rappeler son cépage et son berceau par des touches de sésame grillé.

Seule la finale manque un peu de longueur, mais bon, ne boudons pas notre plaisir.

Si c'est ça le simple Bourgogne Blanc, et sur 2016 en plus, ... à quel niveau peuvent être les Macons ? Les prix ne sont cependant pas des plus tendres pour le secteur.

Très bien + / 16.5/20

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Blog, leteckel, penmoalic, the_ej, Garfield
10 Sep 2022 11:54 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3071
  • Remerciements reçus 9151
CR: Clos des vignes du Maynes, Mâcon-Cruzille Manganite 2018

Aromatique ouverte sur les fruits rouges, une grosse fraîcheur, des notes d’herbes aromatiques.
Des Gamay comme ça je voudrais en boire plus souvent, un vin avec une grosse personnalité, tendu, carré avec une structure tannique kaléidoscopique, la gourmandise, la tension, la matière, la complexité, un tourbillon de sensations, on ne s’en lasse pas et pour ceux qui se posent des questions existentielles sur leur consommation de rouge, ça passe très bien en apéritif, le truc titre 12,5 % sur 2018, improbable… Super cartouche en tout cas.

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, HERBEY 99, Olivmo, Vaudésir, leteckel, penmoalic, the_ej, Pinardo, Kiravi, Jeanveux
18 Sep 2022 10:33 #83
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3071
  • Remerciements reçus 9151
CR: Domaine Des Vignes du Maynes - Bourgogne Blanc Léandre 2017

Encore une bonne claque avec ce chardonnay élevé 43 mois, 
Une aromatique un peu compressée, réduite à l’ouverture sur des notes de grillé, d’allumette, puis les agrumes, les fruits jaunes, ça me rappelle la cuvée Aragonite en plus fin.
La structure est aussi plus fine, dirigée, jamais large mais pas légère non plus, il y a une dimension aboutie dans ce.vin quelque chose de patiné par le temps et l’élevage, mais absolument pas fatigué ou diminué et puis surtout il y a une belle sapidité et une persistance aromatique autour des écorces d’agrumes. Très très bon et pour pas mal d’années je pense.

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, sideway, Papé, Med, leteckel, jd-krasaki, Garfield, Nicolathicaz
03 Nov 2022 22:02 #84
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1171
  • Remerciements reçus 4106
CR: Domaine Des Vignes du Maynes (Julien Guillot) Mâcon-Cruzille Clos des Vignes du Maynes Cuvée 910 2020

Une première sur ce millésime, et le plaisir est à nouveau au rdv.
Robe clair et "évoluée".
Très joli nez de fruits noire, ronce, florale, ça pinote très joliment.
Matière de volume important, très peu de tannins, minérale, toucher confortable. Un équilibre de blanc pourrait-on dire.
Finale acidulée et salivante, belle persistance aromatique, une touche de volatile.
Au final un excellent vin de fruit comme attendu.
A boire / a garder

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, sideway, Garfield
01 Fév 2023 11:17 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 37
  • Remerciements reçus 94
CR: Domaine Des Vignes du Maynes (Julien Guillot) Mâcon-Cruzille Clos des Vignes du Maynes Cuvée 910 2021

Robe translucide sur un  beau rouge rubi.
Très joli nez sur les fruits rouges et les fleurs, le tout soutenu par quelques épices et une légère volatile.
La bouche est sapide, tendue, peu de tannins, ca glisse tout seul. Et c'est bien la le problème... A 40EUR la bouteille, j'estime qu'on est en droit d'attendre un peu plus.
Les dernières gorgées montrent un peu plus de densité. Est-ce lié à une plus forte concentration de résidus solides ou à une plus longue aération?

Bien+ en l'état (et je ne vois pas l'intérêt à laisser vieillir)

Nicolas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, Garfield, Sixela
19 Fév 2023 13:09 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 531
  • Remerciements reçus 790
Bu lors d'une soirée LPV Coteaux de Paris

CR: Vin 10 : Clos des vignes du Maynes, Mâcon Cruzille rouge Manganite 2021

JL75
Impossible de trouver la gourmandise caractéristique du cépage. Légère sous maturité? Effectivement la chaussette tombe boum un gamay. Et à mon sens pas un joli. Connaissant l'apporteur je me hasarde sur un vigneron nature : clos des vignes du Mayne Banco.  Dommage Guillot fait de très belles cuvées : pour celle-là disons que ce n'est pas ma came.

Kumquat
Un nez de rafle pas très mûre, sur des notes un peu réglissées. Beaucoup de poivre aussi, et en bouche une acidité légèrement piquante et un peu de rusticité en finale. “ça me rappelle le gamay des côtes roannaises de quand j’ai commencé à y boire du vin” que je lâche - semi-bingo, c’est du gamay et le coin est plus riche en sols granitiques que plus au Nord - la parenté est là.

legui
Un pinot ça ??? non, impossible, c'est vert, pas mûr... ça me fait penser à des passetoutgrain à l'ancienne, ce qui une fois l'étiquette découverte n'est pas dénué de sens. Un gamay ! Bien vif et bien déloyal celui-là, et c'est un amoureux du Beaujolais qui vous le dit...  et qui y a bu des 2021 bien plus mûrs. Au crachoir !

MathiasB
Nez moyennement agréable, on se prépare à un truc bizarre.
En bouche l'acidité est énorme et emporte tout, c'est absolument imbuvable pour moi.
Non noté

mconstant
Le nez présente un premier abord clairement sur la rafle, un côté ​​​​​​végétal qui laisse ensuite la place à un nez gourmand sur les fruits rouges, un léger poivre et de la framboise. Bref, un nez de gamay nature.
La bouche est elle aussi sympathique, équilibrée gouleyante sur les fruits rouges. La longueur est faible et seule l'acidité persiste ce qui peut gêner certains.
Clairement un vin que je ne plaçais pas du tout en Bourgogne mais plutôt vers le Beaujolais. Sympa tout de même.

Mathias
19 Fév 2023 22:24 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 448
  • Remerciements reçus 1489
CR: Domaine du Clos des Vignes du Maynes - Mâcon village 2019 - 20 mois sur lie

Bouteille qui fut très satisfaisante, je voulais ouvrir un champagne mais ma compagne ne le sentait pas trop, donc let's go sur cette bouteille que je savais bien effervescente. 

C'est un bon vin nature, même si le nez manque un peu de précision, j'ai trouvé la bouche très plaisante, d'une grande fraicheur avec un joli fruit, le kick de l'effervescence a permis de rehausser le plat (tartare de bar et de fenouil avec des graines de coriandre). Passé cette surprise du perlant, c'est un vin assez typique du mâconnais, bien porté par un fruité gourmand et une légère amertume en fin de bouche.

Charles, simple buveur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Blog, Garfield
05 Mar 2023 14:26 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3071
  • Remerciements reçus 9151

CR: Domaine Des Vignes du Maynes (Julien Guillot) Morgon Les Charmes 2018

La robe est foncée, brillante sans aller sur le violet d’un vin jeune.

En dégustant ce vin, je repense au sélection massale 2017 du domaine bu il y a peu, autant ce dernier tendait vers le pinot, autant celui ci ne renie pas son cépage (mais quand on sait ...)

Le nez est un peu sauvage (mais pas trop :D ), des fruits rouges, du végétal, des notes animales qui se dissipent à l’aération (merci les Zalto bourgogne pour le potentiel d’aération rapide). Si on est totalement allergique au style nature, on peut s’arrêter là.

En bouche, il y a une trame, une texture, une énergie assez impressionnante, on a envie de revoir ce vin dans quelques années, l’astringence en finale militerait pour plus de garde, mais d’un autre côté c’est tellement bon comme ça, quelle classe ça lui donne. Avec un faux filet de black Angus, quel bonheur.

Un vin qui mérite de ne pas être servi trop frais pour gommer ses tanins et développer son aromatique. On se dit que les Zalto bougogne ont été fait pour lui ou c’est peut être l’inverse ?

 

Nouvelle bouteille ouverte deux ans plus tard, expérience intéressante pour juger de la pertinence d'avoir gardé cet échantillon : Eh bien pour être honnête je ne sais pas, il m'en faudrait une troisième 

J'ai trouvé le vin moins aimable à l'ouverture avec une acidité un peu dure. Après une journée d'ouverture c'est bien mieux, il y a moins d'astringence, on a gagné en harmonie mais on a perdu en fruit et en éclat. C'est toujours très bon, mais je pense que j'ai préféré la première.

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Papé, Garfield
16 Mar 2023 16:43 #89
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3071
  • Remerciements reçus 9151

CR: Julien Guillot, Domaine du clos des vignes du Maynes - Chénas - Les petites pierres Gandelin 2018

La robe est assez claire, un peu trouble.
Le vin est réduit et légèrement perlant à l'ouverture, direction la carafe, le nez va évoluer sur les fruits rouges avec un fond végétal.

En bouche, une jolie fraicheur végétale, mais aussi du fruit et de la gourmandise, une structure tannique discrète mais présente, le vin donne quand même son meilleur à table. Une bouteille avec pas mal de fond et de potentiel je pense, mais c’est déjà très bon en l’état avec une bonne aération.

 

La même presque deux ans plus tard, plus de réduction ni de perlant, l’aromatique est plus nette sur le fruit avec une pointe de volatile à la limite de la perception. On retrouve la fraîcheur végétale en bouche avec une structure plus fondue, on ne sent plus les tanins. C’est très bon et pour quelques années encore je pense.

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Papé, LEON213, Sixela
06 Mai 2023 09:30 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux