Nous avons 2509 invités et 32 inscrits en ligne

Agapes de l’Avent

  • Anthony
  • Portrait de Anthony Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 8462
  • Remerciements reçus 398

Agapes de l’Avent a été créé par Anthony

Week-end pré-Fêtes avec des amis proches, grands amateurs de bonne chère et de vins fins. Les vins ont été bus entre vendredi et dimanche, à découvert et à table.
 
Pascal Agrapart Avizoise Grand Cru 2014 Extra Brut Blanc de Blancs
 

Belle bulle. Beau bouquet aux arômes qui se développent sur les fleurs blanches. La bouche est tendue, assez stricte à ce stade, manquant un peu d’amplitude. Mais cela reste un champagne hyper plaisant à boire. 

Bollinger La Grande Année 2014
 

Un champagne plus ambitieux. Arômes vineux et ferrugineux, notes de ventre de lièvre et de fourrure s’estompant à l’aération, et belle aromatique minérale. La bouche ouvre sur une grosse amplitude et une tension importante. On retrouve cette sensation de cuir et de fourrure, laissant petit à petit de la place pour une trame plus fine, minérale et, somme toute, plus Bollinger. Avec énormément de potentiel mais déjà un beau flacon. 

Billecart-Salmon Cuvée Nicolas François Brut 2002
 

Magnifique bulle fine, splendide de délicatesse sur des notes briochées et une pointe de curry (en Suisse, on appellerait ceci des notes de cuchaule). Un bouquet complexe et envoûtant. La bouche se présente en dentelles, portée par une belle amertume. La finale aurait pû être plus longue mais je ne boude pas mon plaisir avec ce champagne qui fut celui qui m’a le plus ému du week-end. 

Billecart-Salmon Cuvée Nicolas François Brut 2006
Par rapport au 2002, ce 2006 est plus fringant et pétillant, avec une bulle plus marquée, des notes minérales intenses et une légère perception de bois que je n’avais jamais vraiment remarquée par le passé. Un excellent champagne mais qui souffre de la comparaison avec son aîné. 

Vosne-Romanée La Colombière 2018, domaine du Comte Liger-Belair 
 

Un nez sur les petits fruits, le lierre, le « beau » végétal, aérien et élégant. La bouche est tout en finesse et en légèreté, avec cette sensation de croquer dans des baies en étant au milieu d’un champ de fleurs. Impressionnant et un gros coup de cœur. 

Les Margiles 2018, domaine de la Rochette (Neuchâtel, Suisse)
 

Bu juste après la Colombière, il est plus mûr, plus gourmand, plus lourd aussi. La bouche est encore en retrait, portée par une amertume et des notes de bonbon anglais. Qualitatif mais moins élégant que le Liger-Belair. 

Vosne-Romanée les Suchots 1er Cru 2012, domaine Gérard Mugneret
 

Magnifique bouquet sur les feuilles mortes, la terre sèche, la crasse de fer. La bouche amène de la tension et du grip, portée par une belle sapidité, encore fortement structurée. La finale est longue et goûteuse. Le tout doit encore se fondre mais quel vin ! 

Chambertin Grand Cru 2011, domaine Rossignol-Trapet
 

Quelle splendeur ! Un bouquet complexe de petits fruits, de terre mouillée, de réglisse, aux notes fumées et minérales. La bouche est tendue tout en se déclinant en largeur, avec une trame sapide et aux relents ferreux. Le petit fruit croquant se retrouve en 2e partie de bouche, ouvrant la voie à une longue finale qui n’est pas encore totalement harmonisée. Grand vin ! 

Barolo Monprivato 2008, Giuseppe Mascarello en magnum
 

Un vin tout en finesse au style bourguignon, avec des notes de forêt après l’orage, de pot-pourri, de feuilles fanées, un touche de massepain. Un bouquet complexe, envoûtant, parfumé. La bouche suit le nez et se présente dans sa plus belle dentelle, avec des notes de réglisse, une matière soyeuse et une longue finale en queue de paon. Un vin magnifique qui m’a fait dire Rinaldi (avant que je ne voie l’étiquette). Pour moi, le vin du week-end. 

Barolo Vigna Rionda 2008, Massolino
 

Superbe bouquet envoûtant, chaud, où l’alcool ressort, sur des notes de camphre, de lierre, de potager d’herbes de Provence, La bouche est sapide, avec un jus ruisselant mais manquant de profondeur et de longueur à ce stade pour pleinement me convaincre. 

Barolo Ginestra Casa Maté 2008, Elio Grasso
 

Un nez sur le goudron et des notes tertiaires de fruits macérés, de camphre et d’écorce d’orange. La bouche est ample, mais se rétrécit tout en restant goûteuse et longue, sur une belle rétro fruitée. Beau vin qui se boit bien en ce moment. 

Barbaresco Montefico Riserva 2014, Produttori del Barbaresco
 

Superbe bouquet sur la truffe, la réglisse, les épices douces. La bouche est tonique et pleine de vigueur, bien intégrée, avec une rétro de goudron. C’est fort bien fait et plaisant, déjà très agréable à boire. 

Barolo 2014, Burlotto
 

Un nez jeune et puissant, fort en réglisse et en herbes de provence, faisant penser à un bouquet de vin chilien. La bouche est compacte, ronde et gagne en élégance au fil du repas. Les tannins sont fins. La finale est longue et goûteuse, mais le tout doit encore se mettre en place. A revoir dans 3 ans (et ne pas toucher les parcellaires pour le moment ) 


En résumé, que de belles bouteilles (aucune à problème), avec un Monprivato hors norme, un Liger-Belair au charme fou, un Chambertin avec tellement de classe et un Billecart-Salmon 2022 émouvant.

Anthony
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, claudius, PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, tht, Dom, matlebat, denaire, sideway, peterka, bertou, chrisdu74, bulgalsa, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, tomy63, LucB, Papé, Blog, sebus, Frisette, starbuck, leteckel, the_ej, vvigne, KosTa74, Remueur, JulienG., Garfield, Vesale, Ilroulegalet, Nyrvan
18 Déc 2023 20:00 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10201
  • Remerciements reçus 3775

Réponse de claudius sur le sujet Agapes de l’Avent

Super intéressant merci
18 Déc 2023 22:08 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck