Nous avons 1076 invités et 15 inscrits en ligne

Domaine de Beaurenard, Châteauneuf-du-Pape

  • Messages : 454
  • Remerciements reçus 1601
CR: Domaine de Beaurenard, Châteauneuf du Pape rouge 2012

J'hésite à mettre ce petit commentaire, la bouteille n'ayant pas été honorée dans les meilleures conditions, sans préparation et très, très tard dans la nuit.

Ce qu'il me semble avoir saisi, c'est un Châteauneuf davantage sur la finesse que l'opulence, une robe d'un rouge particulièrement clair, un nez sur de très beaux et fringants fruits rouges, mêlés d'épices et de réglisse, une bouche fruitée et fraîche, avec tout de même une structure sous-jacente et suffisamment ferme pour quelques années de plus.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
21 Déc 2020 23:16 #241

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 436
  • Remerciements reçus 290
Ce vin a été dégusté les 24 et 25 décembre derniers :
www.lapassionduvin.c...

CR: Châteauneuf-du-Pape Beaurenard "Grand Partita" 2015

Bien aéré et rafraîchi afin que l'infanticide ne soit pas rédhibitoire, ce Châteauneuf composé des treize cépages de l'appellation se révèle par petites touches, la corpulence de l'ensemble étant tempérée au fur et à mesure de l'oxygénation par plus de rondeur, l'expressivité du nez de fruits rouges rejoignant alors une élégance de bon aloi. A attendre sans hâte.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Torsten
12 Jan 2021 23:30 #242

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 454
  • Remerciements reçus 1601
CR: Domaine de Beaurenard, Châteauneuf du Pape blanc 2014

Nez bien fruité, même s'il a perdu l'exotisme de sa jeunesse, accompagné de touches florales, et peut-être un petit reste d'élevage quasiment intégré.

La bouche est facile, ronde mais sans excès de gras, elle reste suffisamment juteuse, même si on ne peut pas parler de tension, l'acidité n'étant pas ce qui caractérise ce vin. Beaux arômes, belle longueur juste soulignée par une légère amertume qui sait ici se faire belle et discrète. Un Châteuneuf blanc digeste et bien équilibré à mon goût, la bouteille est descendue très vite.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, flupke14, Kiravi
06 Mar 2021 17:41 #243

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2976
  • Remerciements reçus 9903
CR: Domaine de Beaurenard - Châteauneuf-du-Pape rouge 2017

Nez d'emblée ouvert sur un fruit rouge très mûr, des épices et une nette touche de café. Très vite on est également saisi par quelque chose qui évoque l'alcool.
La bouche confirme la générosité du vin, l'élevage n'est pas outrancier, le fruit intense pas tout à fait compoté, le menthol fait du bien à cet ensemble ample, riche et puissant. Les tanins n'assèchent pas trop et sont déjà en voie d'intégration. Ça va donc bien jusqu'à ce que la crainte pressentie se confirme: l'alcool déboule. Je suis alors au supplice et ne peux terminer mon verre. Toutefois, d'autres autour de moi apprécient.
Vin évidemment très jeune avec d'incontestables qualités, appelant la table.
Pas pour moi mais il faut de tout pour faire un monde.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, Papé
21 Aoû 2021 10:45 #244

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10225
  • Remerciements reçus 3898
CR:  Domaine de Beaurenard - Châteauneuf-du-Pape rouge 2005

nez classique et décent de CDP à point tout à fait plaisant, en bouche bien aussi, les choses se gâtent malheureusement sur la fin,
la matière rétrécit accompagnée d'une note végétale désagréable, le tout "culmine"  sur des tanins rêches ...
tant d'années de patience pour pareil résultat ? 
pour adoucir qqpeu ma critique et par honnêteté, le compagnon de dégustation dans un style beaucoup plus baroque-opulent a certainement cruellement souligné le rétrécissement en fin de bouche 

 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, condorcet, éricH
30 Aoû 2021 15:19 #245
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 808
  • Remerciements reçus 2544
Pour accompagner des côtelettes d’agneau de noble origine ( Les éleveurs de la Charentonne ):

CR:
Châteauneuf du Pape, cuvée Boisrenard 2010, domaine de Beaurenard) : robe sombre, presque noire, sans notes d’évolution. Nez complexe, sur les fruits rouges et noirs, une pointe épicée de belle facture, un soupçon fumé. Bouche corpulente mais élégante, avec une structure tannique imposante mais équilibrée (par l’acidité). Jolis fruits ensoleillés dessinant une élégance presque « ronde ». Malgré les 15°, aucune sensation de lourdeur ou d’alcool. Très belle finale enveloppante, intense, persistante. Là encore, quelques années de cave ne lui feront pas peur. Excellent +

 


 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, Galinsky, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, lbb.contact, Papé, Jeanveux
12 Sep 2022 15:03 #246
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3463
  • Remerciements reçus 7101

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine de Beaurenard, Châteauneuf-du-Pape 1989

Bonjour à tous,

Fichier attaché :


CR: Chateauneuf du Pape, Domaine Beaurenard 1989 (vidéo 11:30) : Un nez à maturité, fruit noir, cassis, mûre, évoluant presque pruneaux, note tabac, presque boite à cigare, car épicé, pointe agrume, fond cuir et viande, et un début noix signant l'age respectable. La bouche est ample, du volume, des tanins gras, soyeux, ca tient sur la structure, tout en rondeur, sur le cassis, les notes tabac, fumé, pointe épice réglisse puis plus agrume, fond de cuir. La finale est ronde, puissance digérée, et persistance intéressante, cassis, tabac, épice et fond de cuir. Excellent 92 (16,5+) très bon, bien structurée mais pas très complexe :-). 

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
01 Jan 2023 18:26 #247

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 454
  • Remerciements reçus 1601
CR: Domaine de Beaurenard – Boisrenard blanc – Châteauneuf-du Pape 2008
Encore un peu de fruit jaune, de la cire, le vin manque un peu d’éclat, de complexité, et de longueur, comme s'il était renfrogné, mais ne présente aucun signe d’oxydation.
Ça reste bon, mais je me fais à chaque fois la réflexion que j’aurais dû boire les blancs du domaine plus jeunes.
19 Mar 2023 20:28 #248

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1913
  • Remerciements reçus 4416
dégusté ici

CR: Domaine de Beaurenard, Châteauneuf-du-Pape rouge, cuvée Boisrenard 2001
Très joli nez qui m'évoque le bacon, associé à des notes florales. 
La bouche retient l'attention par sa présence et son élégance, des tanins poudrés hyper fins, une longue finale calcant l'aromatique du nez. J'ai beaucoup aimé ce vin. 
 
Fichier attaché :

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Axone35, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, lbb.contact, david84
10 Mai 2023 11:47 #249

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1913
  • Remerciements reçus 4416
Vin 4
CR: Domaine de Beaurenard, Châteauneuf-du-Pape, Le Boisrenard 2020

Robe opaque disque violine
Nez de fruits noirs, cassis, de rafle, un peu d'épice
Attaque nette, matière de demi corps mais en même temps très sapide, tanins bien fins mais astringents,finale à la fois fruitée, à l'amertume végétale mon seul bémol, c'est bien long et bien bon. 
 
Fichier attaché :

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Jean-Loup Guerrin
12 Sep 2023 21:26 #250

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Armand de la Sinne
  • Portrait de Armand de la Sinne
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 74

Réponse de Armand de la Sinne sur le sujet CR: Domaine de Beaurenard, châteauneuf-du-pape,2016 rouge

CR: Domaine de Beaurenard 2016 rouge
Bouteille ouverte la veille de la dégustation, vers 16 h, puis rebouchée après le soutirage d'un tout petit peu de vin, pour goûter. Il a un fort goût d’alcool et il est encore un peu évanescent (peu structuré, peu parfumé) mais pourtant il s'annonce bien et même très bien. Le lendemain matin, vers 10 h, le côté alcooleux commence à s'estomper et de multiples parfums se déploient, surtout de fruits rouges, d'épices et de notes herbacées : ce gaillard s'annonce tout à fait exubérant, dans la fougue de sa prime jeunesse.

Sentiment confirmé à midi et demi lors du carafage (au dernier moment) et de la dégustation (immédiatement après, dans de grands verres) : ce vin est vraiment très bon et même s'il est encore jeune, sa joie et sa bonne humeur emportent tout sur leur passage et compensent amplement sa juvénilité. Les goûts et les parfums sont extrêmement équilibrés, le vin est ample et vif, souple malgré sa densité, et sa longueur en bouche est tout simplement hallucinante. On ne perçoit aucun défaut et à chaque gorgée le plaisir augmente, créant une belle sensation de bonheur.

Le soir, ce qui restait en fond de carafe s'est avéré moins complexe, moins fougueux, plus massif — et pourtant encore très agréable. Et le lendemain en fin de matinée, les toutes dernières gouttes : le nez était tombé et en bouche les tanins, l'acidité et l’alcool ressortaient vraiment trop, mais le vin était resté frais et parfumé avec quelques notes de fruits nettes et franches.

Conclusion... Faut-il encore l'attendre ? Sans aucun doute : il n'en sera que meilleur, car ce vin a tout d'un grand et peut-être même d'un très grand. Peut-on le boire maintenant ? La preuve que oui, sans avoir le sentiment de trop gâcher la marchandise et en y prenant beaucoup de plaisir.

Précision : ce délicieux nectar a accompagné une épaule de porcelet rôtie en basse température, servie avec des poires revenues au beurre et une sauce au vin rouge. L'accord était presque parfait et c'est peu dire que ce vin et ce plat se sont aimés, tout au long du repas.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, the_ej, Garfield, Ilroulegalet
27 Déc 2023 11:35 #251

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 454
  • Remerciements reçus 1601
CR: Domaine de Beaurenard, Châteauneuf-du-Pape rouge 2013

Fruits noirs, presque pruneau, garrigue, sur un fond végétal assez désagréable, sans grande complexité.
Bouche un peu fuyante, et portée sur l'alcool.
Le plus faible Beaurenard que j'ai bu, qui n'a pas transcendé ce millésime.

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Ilroulegalet
18 Mar 2024 18:33 #252

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5882
  • Remerciements reçus 6469
Bu ici

CR: Chateauneuf du Pape domaine de Beaurenard Gran Partita 2015

Le nez se dévoile par touche successive mais jamais dans sa totale complexité malgré l’aération: c’est sainguin et massif, du gibier, un fruit noir éclatant, un peu de café, du cuir et de la réglisse.

La bouche demeure à l’image du nez: c’est trop tôt pour ce vin qui laisse cependant entrevoir un potentiel extrêmement prometteur. Le jus est corpulent mais s’affine néanmoins avec une bonne oxygénation. Ici aussi, plusieurs strates s’expriment successivement mais non encore de concert, de sorte que la partition est certes changeante mais toujours monocorde: fruit noir intense, sanguin, réglisse, garrigue et un zeste d’épice s’expriment pour finir sur une finale giboyeuse et presque métallique. Très belle longueur.

Un Chateauneuf très bon aujourd’hui mais qui saura récompenser la patience pour exprimer tout son potentiel.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, condorcet, Monard, Ilroulegalet
16 Avr 2024 22:36 #253

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9323
  • Remerciements reçus 17163

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine de Beaurenard - Châteauneuf-du-Pape - 2021

CR: Domaine de Beaurenard - Châteauneuf-du-Pape - 2021

C'est le vin n°6 de la  Blindbox 2024

La robe bien sombre affiche des reflets très violine sur le bord du disque.
Le nez ouvert livre un fruité noir éclatant, une touche florale et une autre épicée.
La bouche est équilibrée entre une chair assez dense et soyeuse, un fruité confortable, une certaine vivacité et des tanins souples. L’allonge intéressante montre une touche légèrement alcooleuse.
Du plaisir !
Très Bien

Je pars directement sur une syrah, jeune et gouleyante.
Ma proposition : Syrah – Rhône – Crozes-Hermitage – Domaine Combier – Cuvée L – 2022
Pour la première fois je cite un cépage qui est dans le vin : il y en a 15 % ! 


Jean-Loup



 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux, GAET, Ilroulegalet
30 Avr 2024 10:11 #254

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19673
  • Remerciements reçus 4849

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Domaine de Beaurenard - Châteauneuf-du-Pape - 2021

vin bu et dégusté à l'aveugle dans le cadre de la Blindbox

Echantillon 5 : Echantillon 6 : robe très sombre, violacée, dense.Nez précis de fruit noir, mûre surtout, évolution florale. La pensée prend déjà la direction du grenache.
La bouche est veloutée, suave, gorgée d’un très beau fruit, précis : un vin puissant équilibré par une structure bien présente : pas de lourdeur, finale un peu chaleureuse avec des petits tanins serrés et bien mûrs, sans aucune sécheresse.
Mon questionnement se porte sur l’hypothèse d’un assemblage et si oui lequel tant le grenache ne fait aucun doute. Élucider cette question donnera peut-être une indication sur la région. C’est en tous les cas un fort joli vin.
Avec de l’aération, le vin est un peu moins net, avec une petite note animale qui se dissipe à l’aération, le fruité coulis de mûre est moins évident également si bien que le doute s’installe et la réflexion remonte vers le nord car le vin n’est pas du tout chaleureux au sens où pourrait l’être un vin à dominante grenache. Je vagabonde un moment en Beaujolais avant de revenir sur un vin sudiste, assemblage de grenache et de syrah, dans un style plus basé sur l’élégance que sur la puissance. Mas Saint Louis 2021 ? Quoi qu’il en soit c’est très bon.

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Ilroulegalet
01 Mai 2024 07:57 #255

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 530
  • Remerciements reçus 778
Bu à l'aveugle lors du   Concours de dégustation à l'aveugle BlindBox 2024



CR: Vin 6 : Domaine de Beaurenard, Châteauneuf-du-Pape rouge 2021

Aliocha
Rouge opaque, disque violet. Nez sur le fruit noir. En bouche le vin est souple, sur les fruits noirs surtout, cassis mûre. C'est puissant mais assez bien équilibré sur une petite fraîcheur, surtout bien ouvert, avec des tannins peu présents. Vin  Longueur moyenne, vin très sympa. Je m'imagine plutôt dans le quart sud est avec les Grenache Syrah Mourvèdre typiques de la région. Je tente un grenache de Saint Chinian 2022.

bibi64_et_Tuukka
Ce dernier vin est plus jeune, sa robe est violacée presque noire, concentrée.
Le nez est assez ouvert, sur les fruits noirs confiturés, la fumé, les épices, la garrigue.
L’attaque est ample et ronde. La bouche présente une belle matière, ample, ronde, avec des tanins bien présents. Retro sur les fruits confiturés, avec une touche surmurie, les épices, la réglisse, le laurier et du fumé.
C’est long et bon. Note 14,5/20.
Nous sommes d’accord pour dire que c’est un assemblage languedocien. J’y vois une majorité de grenache et Tuukka y voit une majorité de syrah. Ca discute ferme. Nous finissons pas opter pour le grenache majoritaire ; si on se trompe, il sera au moins présent de façon non négligeable. Nous pronostiquons :
Grenache, Languedoc, St Chinian Les Schistes 2020 domaine Borie la Vitarèle.
(60% grenache, 40% syrah)

Champoul
Vin trouble, épais, aux reflets violets.
Au nez, ça sent l'élèvage, le pruneaux, la griotte compotée, un fond de cuir et de lait et une grosse pointe d'alcool
En bouche c'est tannique, mais fondu, avec une belle amertume.
Je pense d'abord à un Tannat, puis j'ai l'illumination du Carignan qui collait très bien.
Au final, je me plante sur le vin dont je suis un des régionaux de l'étape, sur un cépage que je bois presque toutes les semaines, à la sortie du printemps de chateauneuf auquel j'ai participé, la honte ! Mais clairement j'ai pas de regret, c'est pas vraiment le type de chateauneuf que je préfère, j'en bois peu, et vraiment j'ai pas envisagé un instant le grenache.
Ma réponse: Carignan - Fitou tradition du domaine champs des soeurs 2019

docadn
Là encore, la diode du cabernophobe qui sommeille en moi s’allume au 1er coup de pif !
Asséchant, relativement juteux, au crayeux révélateur, jeune, aux amers conséquents… c’est du Cab’ franc, c’est sûr !
A J+1, le graphite s’invite, caractère plus sudiste au nez, quand la bouche révèle un « végétal non-poivronnant mais schizophrèniquement mûr » qui remet en cause « ma théorie du breton » !
Un court instant, je voyage jusque dans le Languedoc pour y chercher… je ne sais pas quoi !
retour aux fondamentaux, restons sur la 1ère impression :
Cabernet franc - Bourgueil - Le pied de Butte 19 - Domaine de la Butte

MathiasB
Nez timide sur le fruit rouge
Bouche avec une joli matière, c'est rond, fruité, un poil solaire mais ça reste assez fin.
Quelques tannins qui sont encore un poil accrocheurs.
Du fruit rouge et du fruit noir, des épices, de la réglisse. C'est très gourmand. Pointe acide en finale.
Un profil très sudiste. On hésite entre un joli CDR ou un chateauneuf pas trop puissant...
Ma proposition : Grenache, Côtes-du-Rhône Clos du Mont Olivet Vieilles Vignes 2019
Note : 16

PtitPhilou
6-4-24
Robe rouge N : fruits noirs, pê myrtille ? Poivre, chocolat noir.B : crémeuse, puissante, tannique (tannat?)
Vin moderne, puissant, étranger ?
Ou grenache/syrah => mourvèdre ? Ou alors tannat ?Pas syrah et pas acidité donc pas NebbioloVin SO ou Bandol ?
Vin puissant et tanniqueJolie longueur. 2018 ?
-
12-4-24
N : myrtille, café, fruits noirs,
B : assez puissante et souple, vin sudiste, par le retour sur les fruits noirs à l’eau de vie (alcool).
Fait penser à un Bandol voire plutôt à un Langedoc à majorité mourvèdre.
Belle longueur, noyau de cerise et cerise à l’eau de vie.Puissant, je pense à un vin de Eric Supply (Cagadous 2021 mais aussi à Arcane XV de Xavier Vignon).
Je ne pense pas à Bandol, peut-être à tort. Ou alors j’ai tout faux comme pour les autres !?

Proposition
Cépage Majoritaire : mourvèdre
Région : Vallée du Rhône
Appellation : Côtes du Rhône/VdF
Vigneron/Domaine : Xavier Vignon
Cuvée/Climat : Arcane XV le Diable 2015
Millésime : 2015
Note /20 : 16
 

Mathias
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, GAET, Ilroulegalet
08 Mai 2024 20:15 #256

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck