Nous avons 744 invités et 14 inscrits en ligne

Château Léoville Las Cases, Saint-Julien

  • Messages : 1463
  • Remerciements reçus 381

herve2 a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

Oui, surement...

Je vous parle d'un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître... Et puis, c'est peut-être mieux !!! >:D<

Cordialement,

Hervé
#601

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9588
  • Remerciements reçus 1109

claudius a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

	Comment ouvrir un 1990 (carafe...) ?

-redresser la bt 1 jour avant
-lui faire effectuer le passage de température cave-habitation de façon douce et progressive
-ouvrir 2h avant, goûter et décider si passage en carafe ou seulement aération en bt avec niveau mi-épaule
ceci dit Las Cases étant ce qu'il est, il est probable qu'un passage en carafe lui fasse du bien
#602

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1099

bertou a répondu au sujet : CR: Château Léoville Las Cases 1988

CR: Château Léoville Las Cases 1988
Nez intense et ouvert. Très facile à lire sur un fruit noir avec du cassis, bois de cèdre, cèpes séchés, sous-bois, cigare, fines notes de figue, côté sur des fines notes d'épices et de confiture de fruit rouge. Beau côté mentholé qui donne de la fraîcheur. On sent un fruit mûr et il n'y a pas de côté austère comme de nombreux 1988. Un sacré nez !
Bouche assez puissante. La première surprise, c'est sa souplesse. L'équilibre n'est pas strict, il est superbe avec ce fruit mûr divinement équilibré par une acidité fine, des tanins dans la matière. Beaucoup de soyeux. Les tanins sont d'une qualité remarquables, ils sont nombreux mais fins, caressants. Intensité aromatique superbe assez similaire au le nez. La longueur est tout simplement superbe avec ce côté mentholé qui revient et revient sans vouloir disparaître.
C'est tout simplement un superbe vin.
#603

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5644
  • Remerciements reçus 257

sly14 a répondu au sujet : Re: Château Léoville Las Cases 1988

Bertrand

je vois que avec cette bouteille ton ressenti était moins austère que avec celle que j'ai bu le 31.
Comme quoi!

Sylvain

bertou écrivait:
> Château Léoville Las Cases 1988
> Nez intense et ouvert. Très facile à lire sur un
> fruit noir avec du cassis, bois de cèdre, cèpes
> séchés, sous-bois, cigare, fines notes de figue,
> côté sur des fines notes d'épices et de confiture
> de fruit rouge. Beau côté mentholé qui donne de la
> fraîcheur. On sent un fruit mûr et il n'y a pas de
> côté austère comme de nombreux 1988. Un sacré nez
> !
> Bouche assez puissante. La première surprise,
> c'est sa souplesse. L'équilibre n'est pas strict,
> il est superbe avec ce fruit mûr divinement
> équilibré par une acidité fine, des tanins dans la
> matière. Beaucoup de soyeux. Les tanins sont d'une
> qualité remarquables, ils sont nombreux mais fins,
> caressants. Intensité aromatique superbe assez
> similaire au le nez. La longueur est tout
> simplement superbe avec ce côté mentholé qui
> revient et revient sans vouloir disparaître.
> C'est tout simplement un superbe vin.
#604

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 259
  • Remerciements reçus 0

dundar6 67 a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

Merci Claudius,
Pour les Six fans, je n'ai que 36 ans...

"La vie est trop courte pour ne pas boire de Bordeaux"
#605

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6844
  • Remerciements reçus 4443

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Re: Château Léoville Las Cases 1988

Souplesse, beaucoup de soyeux

Jamais vu cela dans un Bordeaux 1988, bien par ailleurs mais plus en puissance et charpente, ... mais c'est Las Cases ...

Jean-Loup
#606

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1099

bertou a répondu au sujet : Re: Château Léoville Las Cases 1988

Sylvain, effectivement, les bouteilles semblent bien différentes. Autour de la bouteille, le consensus était général autour de la superbe qualité de ce vin.
Personnellement, Léoville Las Cases est mon domaine préféré à Bordeaux (ok j'ai pas une expérience faramineuse sur Bordeaux !). En outre, j'aime bien le millésime 1988 grâce à de superbes structures mais elles sont couplées à un fruit bien présent et pas fatigué.
Jean Loup, comme sur la qualité, nous étions tous d'accord pour souligner que ce vin n'était pas sévère par rapport aux 1988 de notre expérience.

Cordialement,
#607

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9588
  • Remerciements reçus 1109

claudius a répondu au sujet : Re: Château Léoville Las Cases 1988

intéressant ! j'ai bu 1/2 douzaine de bt de Las Cases 88, je l'ai le plus souvent trouvé excellent et comme toi très long en bouche ... mais pas grand.
Je trouve qu'il y a d'autres millésimes du domaine qui dominent ce 88.

Concernant la "sévérité" de 88, je suis un peu surpris. Montrose, GPL certes, mais je ne trouve pas pour Calon S., Cos, Pichon B., Lynch Bages, VCC, Les Carruades etc ... ?
#608

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21542
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

D'accord avec Claude pour souligner la réussite de Cos d'Estournel, Calon-Ségur, Pichon-Baron, Lynch-Bages, mais aussi de Meyney, Larmande..., sans oublier celle de nombre de Grands-Crus Classés de Graves , en 1988.
Las Cases, à mon avis, est très bon dans ce millésime, mais ce n'est pas le seul.
#609

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1099

bertou a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

Je n'ai pas votre expérience sur Bordeaux, c'est indéniable ;)

Ce Las Cases était superbe et je ne le considère pas grand comme le 1986.
Personnellement, je me suis régalé ces toutes dernières années avec les 88 : Camensac, Montrose, Palmer, Pichon Baron... Je me suis sans doute mal exprimé car "sévérité" n'est pas le mot adéquat. Ceux que j'ai goûtés possèdent toute fois un profil plus frais que leurs similaires en 89 ou 90.

Cordialement,
Bertrand
#610

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21542
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

Bertrand,

Mon expérience sur le Bordeaux a un début et une fin:
1970 - 2004. (Aucune bouteille postérieure à 2004 en cave).
Et encore, je ne connais bien que les vins de 1970 à 1992:
après ma monomanie bordelaise, j'ai commencé à me disperser un peu puis totalement, pour me recentrer sur Rhône et Bourgogne.
#611

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 40
  • Remerciements reçus 7

soso07 a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

Bonjour à tous!

Je compte ouvrir un Las cases 1994 pour le jeudi de l'ascension et ma question serait, quel est l'accord idéal pour un St.Julien comme celui ci, j'ai entendu dire qu'une bonne côte de boeuf aux cepes serait super, mais sachant que nous sommes quelqu'uns, et qu'une côte de boeuf mérite une attention particulière pour l'avoir saignante, j'aimerai avoir une autre idée de plat que certains d'entre vous on pu associer à leur las cases...merci d'avance (:P)

Swann

Swann
"Si deux hommes ont toujours la même opinion, l'un d'eux est de trop."
Winston Churchill
#612

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18226
  • Remerciements reçus 3169

Eric B a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

Des tournedos bien épais.

Eric
Mon blog
#613

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 40
  • Remerciements reçus 7

soso07 a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

Merci eric, je pensais effectivement entre une bonne côte de boeuf aux cèpes ou aux girolles, un gibier ou des tournedos Rossini. Merci de ta réponse aussi rapide!(:P)(tu)

Swann
"Si deux hommes ont toujours la même opinion, l'un d'eux est de trop."
Winston Churchill
#614

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 394
  • Remerciements reçus 1

Griffon a répondu au sujet : Léoville Las Cases 1970

Dégusté avant-hier soir, sans carafage et servi après ouverture. La robe est assez jolie, plutôt soutenue. Le nez est discret, mais exhale quelques notes ferrugineuses et champignonnées. La bouche est souple, dotée d'une belle fraîcheur, mais manque de complexité aromatique. La finale est un peu courte et les tanins quasiment fondus. C'est intéressant et honorable, à défaut d'être enthousiasmant, mais je pense que ce vin a passé son cap de maturité il y-a déjà un bon moment.

"Le rôle du terrain dans l'élaboration d'un grand cru ne va guère au-delà de celui de la matière dans l'élaboration d'une œuvre d'art" Roger Dion
#615

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21542
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

J'ai eu l'occasion de boire Léoville Las Cases 1970 plus jeune et ce vin n'était pas très grand, à la différence d'autres 1970 comme Montrose ou Trotanoy, par exemple.
A l'époque, ce cru traversait une période difficile dont il est sorti depuis le millésime 1975.
#616

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1801
  • Remerciements reçus 883

dt a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

Thierry, j'ai bu ce 70 à plusieurs reprises et c'est pourtant une très belle réussite. Les notes de Parker sont basses et expliquent en grande partie la réputation de Las Cases sur ce millésime qui est pourtant remarquable. La dernière bue il y a deux ans avait succédé avec brio à un pourtant exceptionnel CdP cuvée spéciale 1998 d'Henri Bonneau. C'est dire...
Le 66 est lui aussi d'excellent niveau.
Pour la défense du cru, on dira que le château n'a pas été aidé par la qualité des millésimes des années 60 et 70.

Griffon a bu une mauvaise bouteille. Ça arrive.

Denis

Denis
#617

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 394
  • Remerciements reçus 1

Griffon a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

Thierry Debaisieux écrivait:
> J'ai eu l'occasion de boire Léoville Las Cases
> 1970 plus jeune et ce vin n'était pas très grand,
> à la différence d'autres 1970 comme Montrose ou
> Trotanoy, par exemple.
> A l'époque, ce cru traversait une période
> difficile dont il est sorti depuis le millésime
> 1975.

J'ai eu l'occasion de boire ce 1970 à trois reprises déjà, avant celle dont je parle, et le vin m'avait au-contraire toujours séduit, y compris lors d'une rencontre dans l'hémisphère sud par de fortes chaleur (des conditions bien peu adaptées pour un vieux vin). Peut-être le vin a-t-il véritablement décliné depuis, peut-être est-ce une bouteille qui avait un problème, qui sait?..

Comme il m'en reste quelques flacons je retenterai l'expérience.

"Le rôle du terrain dans l'élaboration d'un grand cru ne va guère au-delà de celui de la matière dans l'élaboration d'une œuvre d'art" Roger Dion
#618

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 657
  • Remerciements reçus 3

Thibaultmmm a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases 1989 et 1985

Ces vins accompagnés de cèpes d'été...

Léoville Las Cases 1989

Un vin à la robe montrant une légère évolution, un nez à l'ouverture assez jeune sur les fruits noirs, ensuite l'humus, le sous-bois...
En bouche un vin qui semble assez serré et strict... Les tanins ne sont pas encore parfaitement fondu, et il n'y a pas de côté velouté... un vin d'une longueur moyenne...
On en attendait plus...
Bien

Léoville Las Cases 1985
De suite ici le nez explose, il est emplis de finesse et de grâce... Un côté sous-bois et champis de tout premier ordre, rendant le vin captivant...
En bouche le soyeux est présent, tout est fondu... Le vin glisse délicatement dans le fond du gosier avec une fraicheur invitant au service d'un second verre...
Très bien+

Thibault
Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables...
#619

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 360
  • Remerciements reçus 22

voixdor a répondu au sujet : Léoville Las Cases 1989

Gouté hier un leoville las cases 1989.
nez sur le pruneau confit, avec beaucoup de sous bois, presque moisi. Fait penser a un vin (beaucoup) plus vieux. Ce n'est pas un pb de bouteille, car l'ami chez qui je l'ai bu avait une caisse de 12, et il m'a confirmé que les dernieres étaient deja comme cela...
bouche agreable, souple, tannins fondus. Moyennement corsé
Vin qui parait etre en phase de declin.
Deception.

Il n'y a qu'avec le vin que la muse hic...
#620

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 120
  • Remerciements reçus 0

willbil a répondu au sujet : Leoville las cases 1999

Leoville las cases 1999
[img]http://[URL=http://imageshack.com/f/eyqsq7Fej][IMG=http://imagizer.imageshack.us/v2/280x200q90/538/qsq7Fe.jpg][/URL][/img]
Robe dense, profonde, presque noire avec un contour pourpre, 15 ans et pas la moindre trace d'évolution... je garde la deuxième pour dans 10 ou 20 ans sans problème... Il rentre dans mon top five...
Nez sur la myrtille, le cassis, la mûre, la groseille, le graphite, flagrance vanillée, petit côté fumé et boisé exceptionnel tout en finesse mais d'une grande classe... parfum de sous bois, de feuille mouillée, cèdre, menthe.... du charme et de l’envoûtement
La bouche est souple et onctueuse, sur le fruit, la cerise noire, la réglisse, un léger cassis, les tanins doux mais encore très présents, l'alcool discret, ça tapisse le palais toute la journée un monstre de précision...
19/20
WillBill[img]http://[URL=http://imageshack.com/f/idOZJedTj][IMG]http://imagizer.imageshack.us/v2/280x200q90/661/OZJedT.jpg[/URL][/img]
#621

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 129
  • Remerciements reçus 0

Fabolo a répondu au sujet : Re: Leoville las cases 1999

Léo 1983,

Nez clairement épuré, les myrtilles ont disparu mais les notes de sous-bois sont présentes.
Impossible de définir les arômes de sous-bois tellement c'est complexe.
Un seul constat, ce vin est appréciable mais peut patienter 10 ans suivant le bouchon.
Because, quelques tanins encore trop présents.

Fabolo
#622

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 729
  • Remerciements reçus 497

David Chapot a répondu au sujet : Leoville las cases 1986

Bu aujourd'hui, ça devient rare, un Médoc censé être arrivé à maturité b]Château Léoville Las-Cases 1986[/b] :
Robe : sombre, impénétrable, agaçante; un fin dépot est présent sur la bouteille.
Nez : fruits rouges mêlés de cèdre, de bois sec, arômes assez veloutés/charnus pour un Médoc 1986. Ma référence, Pichon-Comtesse 1975 bu en 1992, était nettement plus épicé que ce vin qui resté sur des arômes plus primaires de fruits rouges.
Bouche : bouche très jeune (impossible de dire que le vin a 28 ans à l'aveugle). Arômes de fruits rouges, relevés d'une petite note de cèdre, de fumé... Le vin est assez ouvert, accessible, mais les arômes en bouche sont assez peu développés; la structure se manifeste par des tannins ultrafins, cendrés, qui apparaissent en milieu de bouche et persistent au fur et à mesure qu'on arrive au fond de la bouteille où ils se sont accumulés.
Conclusion : Très bien Alors que je suis venu au vin grâce à ces merveilleux Médocs au potentiel de garde inégalé (hormis vins exceptionnels d'autres régions), je me retrouve aujourd'hui face à un produit fantastique (qui m'a longtemps fait rêver) mais assez codifié.
Le classicisme, c'est chiant parfois.
David Chapot.
#623

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94
  • Remerciements reçus 2

Gio a répondu au sujet : Re: Leoville las cases 1986

David
J'ai la même bouteille à la cave qui dort depuis 15 ans. Peut tu me dire....
1) Ouverte combien de temps à l'avance ?
2). Épaulée ?
3). Décantée ?

J'ai l'habitude de toujours décanter ....même les vieux vins.
Merci pour ta réponse
Gio
#624

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1463
  • Remerciements reçus 381

herve2 a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

David,

pour posséder un 1990 dans ma cave et l'avoir trouvé impénétrable et fermé à double tour à 19 ans d'âge, je me dis que je risque de me trouver dans ta situation si je l'ouvre avant ces 50 ans. C'est vrai qu'une longue garde, c'est bien, mais à condition que cela s'ouvre un jour.

Cordialement,

Hervé
#625

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 729
  • Remerciements reçus 497

David Chapot a répondu au sujet : Re: Léoville Las Cases

Ma note de dégustation a été rédigée sur le dernier tiers de la bouteille, 12h après ouverture, 8h après la consommation des 2 premiers tiers.
Le vin n'est pas fermé au sens inexpressif aromatiquement parlant (et il est très bon) mais peut-être un peu éteint, pas aussi intense, moins sévère/tannique que ce à quoi je m'attendais.
C'est là que des verticales seraient riches d'enseignements.
David.
#626

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 104
  • Remerciements reçus 6

CYRIL a répondu au sujet : Léoville Las Cases 2008

Bonjour

Bouteilles achetées cette semaine, et ouverture de l'une d'entre elles dans le week-end. Je me doutais que le vin ne serait pas prêt, mais la curiosité l'a emportée.

Le vin n'a aucune marque d'évolution, mais le contraire fût étonnant. Au nez, tout est en place, le boisé ou l'alcool ne prend pas le dessus sur le fruit, mais tout ceci est sur la retenu. En bouche, c'est identique, très bel équilibre, des tanins soyeux et une belle matière, mais au final pas un grand plaisir. Je ne peux pas dire que le vin soit totalement fermé, mais clairement il ne parle pas beaucoup. C'est très bon certes, mais sincèrement à ce stade il y a peu de différence pour moi avec LEOVILLE BARTON 2008 ou LEOVILLE POYFERE 2008 goutés récemment.

Prochaine dégustation en 2028, date à laquelle ces bouteilles étaient à l'origine destinées à être ouvertes, naissance oblige !

Bonne journée à tous

Cyril
#627

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1276
  • Remerciements reçus 7

thibsana1985 a répondu au sujet : CR: Château Léoville Las Cases 1983

CR: Bu ici : lapassionduvin.com/p...

Château Léoville Las Cases 1983

J'ai du cassis et de la cerise qui dominent, du cèdre, du cigare, un côté "pain de campagne" (levure si vous préférez), avec encore un peu de bois. Ça semble austère et en retrait par rapport à la série [size=small](encore une fois, tout est relatif ici!)[/size]. Bien+
Je propose Pauillac sans trop de doutes (raté!), début des années 90.

Bien cordialement,

Thibault

"Le vin Anglais, c'est un peu comme le rock Français..." (John Lennon)
#628

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3362
  • Remerciements reçus 796

didierv a répondu au sujet : Château Léoville Las Cases 1985

Château Léoville Las Cases 1985
Ouvert et épaulé depuis la veille au soir
La couleur est superbe encore très sombre avec des reflets noirs au centre du disque. Le bord du disque est plus évolué sur des nuances vieux rose.
Le nez est un mélange subtil de notes de terre fraiche humide, de sous-bois et de cassis frais. Difficile de croire que ce vin a 30 ans.
La bouche est plutôt sur la finesse, tout est parfaitement équilibré entre les tanins fondus, le boisé que l’on sent encore présent, et toujours ces notes de sous-bois et de boite à cigare. La matière est charnue, sphérique, lisse. Belle longueur sans être exceptionnelle. C’est assez grand tout de même.

Didier
#629

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 358
  • Remerciements reçus 327

Stalker a répondu au sujet : CR: Château Léoville Las Cases 1997

CR: Leoville Las Cases 1997

Robe: sombre, on distinge à peine quelques signes d'évolution dans le disque. Robe de vin jeune.
Nez: Puissant, mais pas démonstratif. Sur les fruits noirs (cassis), le poivre, avec de légères notes d'évolution (torréfaction, cuir). Mais les notes aromatiques dominantes restent celles d'un vin encore sur le fruit.
Bouche: Grande finesse, matière voluptueuse, souple, soyeuse. Ca confirme l'impression du nez: le vin est franchement jeune, on reste sur un vin aux aromes de fruits noirs et croquants. Légères notes d'évolution lorsqu'on prolonge la rétro-olfaction. Finale incroyablement fraîche. Seule la souplesse des tanins nous laisse deviner l'âge du vin. Finale interminable avec amertume salivante sous la langue qui donne l'irrépressible envie de ramener le verre à la bouche.

Remarque générale: Première bouteille que j'ouvre de ce millésime réputé pas terrible. C'est ici magnifique, mais encore clairement trop jeune. Il y a suffisamment de matière pour tenir le vin encore une paire de décennie. A reboire dans 5-7 ans pour trouver un meilleur équilibre entre le fruit et les notes d'évolution. Très prometteur. A souligner la grande finesse et la belle fraîcheur de ce vin qui fut apprécié par des dégustateurs adeptes de vins de Bourgogne et non habitiués aux vins de Bordeaux.

18/20
#630

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck