Nous avons 1868 invités et 42 inscrits en ligne

Château Léoville Las Cases, Saint-Julien

  • Messages : 26211
  • Remerciements reçus 1417

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Château Léoville Las Cases, Saint-Julien

Je dis peut-être une bêtise, mais quand on vend son vin aussi cher, n'a-t-on pas les moyens de payer plus que correctement ses vendangeurs, de telle sorte qu'ils devraient se bousculer au portillon, plutôt que devoir faire appel à de la main d'œuvre étrangère ?


Luc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: CORENTIN
13 Aoû 2023 19:28 #901

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1771
  • Remerciements reçus 1206

Réponse de GAET sur le sujet Château Léoville Las Cases, Saint-Julien

Je partage l'avis de Luc.
Cordialement
13 Aoû 2023 21:00 #902

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 1556
Rentrée des classes au LPV no raw


CR: Château Léoville Las Cases 1989

Jl75
Magnifique nez. Bois précieux, tabac, fruit noir, épice ça envoie !
En bouche gros volume contrebalancé par une grosse fraicheur. Tanins encore un peu accrocheurs.
C’est très beau mais ça mérite encore de vieillir. 

POP
Par rapport au vin suivant, le fruit est plus présent ici, c’est intense.
En terme de profil, c’est assez similaire au vin suivant mais avec plus de tannins et un côté tertiaire moins marqué.
Excellent mais a a encore besoin de vieillir. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Loup Guerrin
08 Oct 2023 16:21 #903

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3514
  • Remerciements reçus 6851

Réponse de jd-krasaki sur le sujet Château Léoville Las Cases, Saint-Julien, 1989

Château... 1989
Excellent mais a a encore besoin de vieillir. 


Ca interpelle, quand même.

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jeuj
08 Oct 2023 16:31 #904

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2006
  • Remerciements reçus 2211

Réponse de herve2 sur le sujet CR: Petit Lion du Marquis de Las Cases 2015

CR: Petit lion du marquis de Las Cases 2015

Vin carafé 60 minutes avant.
Robe rubis profonde pas opaque.
Nez entre chocolat au lait et bois, assez monolithique.
Bouche assez pointue, plate, montrant presque des notes de vert. Longueur très bof.
C'est tellement décevant et incohérent avec le millésime que je soupçonne fortement un pb de bouteille.
En tout cas, pas vraiment le vin qui va me rabibocher avec les seconds vins.

Cordialement,

Hervé
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, starbuck
14 Nov 2023 08:01 #905

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 1556
ZWTG 30


CR: Château Léoville Las Cases 1996
égal à lui-même, cad monumental ! puissant, large, profond, hyper-long c'est du XXL mais en tout en élégance et équilibre, chef d'oeuvre du Bordelais.
Pourquoi vouloir dépenser plus pour  Latour ou Mouton ? Si j'avais en ce moment un peu + de liquidités dispo, je commanderais illico 1 caisse de magnums de ce vin, parfait à boire maintenant et qui le sera encore pendant des décennies.
Mon favori avec Pichon Comtesse dans ce millésime 1996 ... bon je n'ai pas encore goûté ni Margaux ni Lafite ... 
GRAND BORDEAUX
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, condorcet, Fredimen
30 Jan 2024 19:28 #906

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1399
  • Remerciements reçus 990
CR: Château Léoville Las Cases, Saint-Julien 2004

Bouchon de qualité et impeccable millésimé estampé "marquis de LasCases /Léoville / Medoc / App ion St Julien controlée.

Robe grenat rubis, bord du disque plus rouge que jaune, dépôt limité à grain épais.

Nez assez fermé initialement (simplement ouvert trois heures auparavant) qui s'ouvre à l'agitation et sature à peine le surlendemain. Fruits noirs, fruits rouges. cassis, cerise, touche florale violette, on devine la pierre.

Bouche qui reprend le nez avec une structure tellurique, graphite, qui renforce le fruité en corps et en gourmandise, mûre principalement. Le boisé parfaitement intégré qui donne du soyeux et de la suavité.

Peut on faire encore plus en complexité et longueur? Oui, soit, en finesse aussi mais il y a déjà tellement. Structure, énergie, équilibre, superlatifs et exceptionnel. Ducru-Beaucaillou tout aussi exceptionnel mais avec une souplesse plus appuyée par la tonnellerie et l'extraction pour ce que j'ai apprécié du même millésime 2004 il y a quelques mois. On entend causer en très bien de Saint-Pierre et Branaire-Ducru ces dernières années mais je n'en ai jamais bu, il faudra que j'essaie au restaurant. Excellent Beychevelle et tous millésimes récents aboutis, 2017, mais les prix ont suivis c'est onéreux. Lagrange inégal, très bon parfois mais d'expérience jamais exceptionnel : la référence cependant, face à Léoville-Barton si vous préférez plutôt les vins lisses aux vins saillants. Moulin Riche, Talbot et Gruaud Larose trop rarement dégustés. Léoville-Poyferré corsé épicé et volumineux pour ce que j'ai pu en goûter. Léoville-Barton très séduisant plus tertiaire et prêt à boire après 'seulement' 10 ans de garde, moins cher aussi : c'est la bonne référence. Plutôt que les seconds vins sur lesquels je ne me suis jamais risqué, Clos du Marquis et Gloria moins réguliers, parfois sur le même millésime, 2009, séduit ou au contraire beaucoup moins apprécié, mais là encore c'est moins cher donc plus enclin à goûter souvent et jeune, et je leur laisse donc encore le temps de me surprendre en bien.
C'est classique plutôt que typique sur ce vin du millésime 2004, extraordinaire Bordeaux Juju Jaja.

www.lapassionduvin.c... Pomerol, les bonnes affaires? Je n'ai un début de réponse que pour Saint-Julien avec le Château Léoville Las Cases. Choisi pour la France, à hauteur du meilleur de ce qu'il me reste à découvrir ailleurs, Porto vénérables, et pour l'Italie il y a peu encore, l'Amarone Valpolicella avec un jeune Dal Forno 2013, infini des possibles.
Ça fait 7 ans d'irréflexion que je poste maintenant. Chaleureux au revoir à tout LPV, merci à tous, merci Yves Zermatten pour ne nommer qu'un des nombreux contributeurs.

DaGau, avineusement illuminé et à jamais de tout cœur avec vous en continuant la lecture.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Marc C, Jean-Loup Guerrin, bibi64, LucB, leteckel, Jean F
01 Fév 2024 20:34 #907

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5880
  • Remerciements reçus 6436

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Saint Julien Chateau Léoville Las Cases 1996

Bu ici

CR: Saint Julien Chateau Léoville Las Cases 1996

Bu une première fois en 2020, il m’avait fait forte impression.

Nez d’une précision incroyable: fruits noir, tabac, bois précieux et une touche d’épice.

La bouche est aussi profonde que précise. Ce vin offre à lui seul une plongée dans le classicisme bordelais: d’une élégance époustouflante, le vin est serein, équilibré et sphérique sur une profondeur incroyable: le fruit noir s’efface peu à peu pour le tabac, qui lui même laisse la place au cuir, puis le cèdre… Le jus est dense, servi par une acidité tout en filigrane qui étire l’ensemble de façon harmonieuse. Le vin est à la fois délicat mais il impose sa présence de façon naturelle. Il n’a que peu bougé par rapport à mes souvenirs de 2020. Finale d’une texture délicieuse, épicée et cristalline à la fois qui s’étire à n’en plus finir.

Grand Bordeaux. J’ai Mouton et Lafite dans ce millésime, curieux de le mettre face à ces 2 cadors et de Chateau Margaux 1996 qui semble majestueux aussi.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, matlebat, Marc C, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, toubib063, GAET, starbuck, Pinardo, Jean F, Allobroge, lefish
29 Fév 2024 21:27 #908

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck