Nous avons 1568 invités et 48 inscrits en ligne

Clos Fourtet, Saint-Émilion

  • Messages : 653
  • Remerciements reçus 1384

Réponse de vvigne sur le sujet Clos Fourtet 2003

CR: Clos Fourtet 2003

Avant mes impressions, petite aparté sur le service du vin :

mail au domaine pour avoir les préco de service => carafe 1h
Ceci étant, je "m'amuse" à épauler la bouteille 4h avant => vin sérré et peu agréable sur l'instant, idem 3h après.
Donc sceptique sur cette bouteille...
Puis carafe 1h avant comme conseillé.
Arrive donc la dégustation...et là... bonne surprise :)

Vin très expressif, un nez racé, complexe puis une bouche équilibrée, juteuse, gourmande.
Bref bcp de plaisir sur cette très belle bouteille loin d'être variétale.
Excellent (tu)
A boire / A garder

Moralité : la règle de l'ami KRABB de demander conseil auprès du domaine pour l'ouverture des vins est validée ! (re-vérifiée depuis avec Giscours 2007)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Damien72
28 Mai 2018 13:48 #151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 340
  • Remerciements reçus 138
CR: Clos Fourtet Saint Emilion 1erGCC 1983
Niveau normal base goulot+.
Bouchon imprégné sur 1 cm environ.
Nez plutôt discret ,dominé par le fruit noir un peu configuré, robe marquée par l'âge .
En bouche le vin s'installe suave délicat et de bonne longueur. Un très bel équilibre et une pureté sans faille en plus , un délice.
Très belle bouteille (chose assez rare aujourd'hui pour le millésime 83 à Bordeaux).
Cordialement.
19 Jan 2019 15:47 #152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 487
  • Remerciements reçus 87

Réponse de vince2 sur le sujet CR: Clos Fourtet 2002

Bue lors de cette soirée
CR: Clos Fourtet 2002

Il m'a semblé un peu plus droit que mes précédentes expériences, mais grande noblesse et belle texture. Très beau

Vince2
04 Juil 2019 14:56 #153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7418
  • Remerciements reçus 7030

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Clos Fourtet – Saint-Emilion 1er GCC – 1982

CR: Clos Fourtet – Saint-Emilion 1er GCC – 1982



Bue lors d'une dégustation de vieilleries relatée ICI

La bouteille a été ouverte deux petites heures avant dégustation.

La robe assez sombre présente quelques reflets tuilés, mais qui pourraient être ceux d’un vin de dix à quinze ans d’âge !
Intense, somptueux et raffiné, le nez impressionne par sa suavité et ses arômes de fruits confiturés, de tabac, de bois précieux et de thym. C’est complexe et on y revient sans cesse pour y déceler un nouvel arôme ou simplement se délecter.
La bouche n’est pas en reste, dotée d’une chair encore dense, d’un grain serré, sur un fruité secondaire de toute beauté. Les tanins de velours et la grande fraîcheur contribuent à cette impression d’épanouissement. La finale sur des saveurs plus acidulées montre une belle persistance toute en élégance.
Excellent +

Le vin le plus prometteur sur le papier, ou sur l’étiquette , mais que personnellement je n’attendais pas forcément à un tel niveau ! Grand vin !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Damien72
17 Oct 2019 17:17 #154
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1755
  • Remerciements reçus 3231

Réponse de bibi64 sur le sujet CR: Clos Fourtet – Saint-Emilion 1er GCC – 1995

Bu à cette occasion.

CR: Clos Fourtet 1995, St Emilion 1er grand cru classé B
Cépages : 90% Merlot, 10% CS.
Vendanges manuelles, 45 hL/ha.
Sol : plateau argilo-calcaires.
Vinification : fermentation alcoolique en cuve inox 28 jours. Puis fermentation malolactique en barriques (innovation de cette année 1995).
Elevage : élevage en barriques (80% neuves) pendant 18 mois.


La robe est pourpre avec des reflets tuilés, assez intense.
Le nez est ouvert, sur le cuir, les fruits à l’eau de vie, une petite note pimentée et un peu de colle.
La bouche est ample, fraîche et tannique. Aromatiquement, c’est discret : on retrouve les notes du nez complétées par du poivron et du fumé. En finale on décèle des notes de bois frais (voire de très léger bouchon ?). Belle longueur.
Conclusion : le nez est plus sympa que la bouche. Vin ennuyeux.
Note : 3-/5

Bibi
20 Oct 2019 17:31 #155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6354
  • Remerciements reçus 2551

Réponse de Marc C sur le sujet CR: Clos Fourtet, Saint-Emilion 1er GCC, 1989

CR: Clos Fourtet, Saint-Emilion 1er GCC, 1989

Nez explosif avec un fruité bien mûr, des notes florales et fumées, et un très léger sous-bois. Très agréable !
Très belle bouche avec de la densité, de la générosité et des tannins polis.
Finale plus fraîche avec une très légère sensation tannique en dégustation pure (imperceptible à table). Bonne présence.

Un régal avec un vin qui m'a semblé en pleine forme !

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, Damien72, Kiravi, Delphinette
23 Fév 2020 13:35 #156
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 123
  • Remerciements reçus 89

Réponse de Antoine Mougin sur le sujet Clos Fourtet, Saint-Emilion 1er GCC, 1998

CR: Clos Fourtet, Saint-Emilion 1er GCC, 1998



Bouchon quasi-intact qui démontre de la qualité de la conservation de mes cavistes.

Robe pourpre, un nez de fruits noirs très murs (la mure justement) et de truffe noire.
Bouche souple, élégante avec des tannins bien arrondis.

En l'occurence, un très beau vin d'un millésime tout aussi grand pour les Bordeaux rouges cette année-là. Curieux de découvrir davantage dans d'autres millésimes anciens ce Clos Fourtet (au vu de vos précédents messages, il semble se bonifier encore plus avec l'âge)

Il a accompagné des paupiettes de veau farcies au foie gras et des taglioli au pesto de truffe/artichaut - ratées malheureusement, car casserole trop petite. Elles étaient collantes et immangeables. C'est toujours frustrant quand le plat n'est pas à la hauteur de la bouteille.

Antoine
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, DaGau
11 Mar 2020 11:15 #157
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 487
  • Remerciements reçus 87

Réponse de vince2 sur le sujet Clos Fourtet, Saint-Emilion 1er GCC, 1998

C'est toujours frustrant quand le plat n'est pas à la hauteur de la bouteille.

...mais l'inverse aurait été encore plus frustrant! :cheer:
11 Mar 2020 14:29 #158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1068
  • Remerciements reçus 2313

Réponse de Fredimen sur le sujet CR: Clos Fourtet, Saint-Emilion 1er GCC, 2003

CR: Clos Fourtet, Saint-Emilion 1er GCC, 2003

Bouteille carafée une heure et demi avant dégustation.

Belle robe grenat foncée et brillante, sans signe notable d'évolution.

Le nez de la carafe est somptueux, mais dans le verre, ça va pas. Ca sent un peu le gibier, mais c'est pas ça qui me gêne, comme une odeur de métal.

GnGNngNGnNGGFNNFnFnNFnFN, si on changeait de verres ?

Ah bah wai tiens, ça le fait plus.

Faux départ donc (première fois que ça m'arrive) ; on reprend.

Ca sent fort, très fort. Cette odeur assez présente animale (gibier / cuir) laisse néanmoins passer de belles odeurs de fruits noirs comme rouges, du cassis, de la cerise, boîte à tabac, des épices, le bois ; un beau bois.

Le vin semble en pleine possession de ses moyens, cette odeur animale se fondra au fil de la dégustation pour ne laisser place qu’aux fruits.

En bouche c'est superbe. Les tanins sont divins, c'est juteux, gourmand, racé ; puissant mais contenu.

Le boisé parfaitement fondu offre une note finement épicée sur une finale soutenue.

Le fond de verre quant à lui semble tirer sur le poivron, le bois noble, et c'est Waou, j'ai pas les mots.

Une très belle bouteille. Ce n'est pas grand, mais excellent(+).

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Jean-Loup Guerrin, FloLevBen, romu, FlavFirst, Kiravi, Bobo1
12 Avr 2020 22:04 #159
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3920
  • Remerciements reçus 1987
CR: Clos Fourtet - Saint-Emilion 1er Grand Cru Classé - 2002

Bu étiquette découverte sous le cerisier.

Dernière bouteille d'une série de trois achetée en foire aux vins en 2004 ou 2005 sans hypothéquer la baraque.
Pas de prise de note - le moment ne s'y prêtait pas - mais quelques souvenirs.

Ce Clos Fourtet s'est dévoilé dans une robe absolument splendide, d'une profondeur et d'une couleur magnifiques. Ce rouge dense, profond, teinté de grenat qui, au premier coup d'œil, laisse penser qu'on va déguster. Et bien déguster ! :)
Dans le verre, dès l'aération, les parfums complexes d'un bordeaux de grande origine sont apparus avec une folle évidence.
Je ne vais pas décrire le catalogue, mais ce nez était d'une complexité, d'un naturel et d'une classe incroyables.
La bouche était, elle aussi, confondante de naturel. Des tanins extraordinairement soyeux, veloutés ; un volume et un équilibre rarement vus. Une ballerine enchaînant les pointes avec douceur et résolution, toujours sur le fil, jamais en déséquilibre.
Fin de bouche offrant une palette de parfums extraordinairement complexe et lisible.

Ce vin m'a scotché. J'ai bu l'archétype du grand bordeaux arrivé à maturité.

A ceux qui ont encore la chance d'en avoir en cave, il devrait donner un plaisir énorme durant les 10 prochaines années.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Galinsky, Marc C, sideway, Jean-Loup Guerrin, vivienladuche, Damien72, Fredimen, Kiravi, DanJan
22 Mai 2020 10:45 #160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1202
  • Remerciements reçus 551
CR: Clos Fourtet, Saint-Émilion 1er grand cru classé, 1999.

Bouchon liège imbibé sur un seul millimètre, tous marquages et la mention 'mis en bouteille au château'. Robe grenat colorée, tuile modérée, dépôt en plaques pour le fond. Le nez fruits rouges et noirs, cerise, confiture de fraises, pointe sous bois. En bouche les tanins sont bien fondus, le fruité confituré en bon équilibre, ouvert et ce qu'il faut de fraicheur et d'acidité pour évoquer aussi les fruits rouges, sur la souplesse sans anicroche, volume gourmand, tertiaire très sage touche de cuir, humus forestier encore printanier. Si j'en avais d'autres bouteilles je les boirais avec plaisir sans plus attendre. Le vin a été légèrement rafraichi et débouché six heures avant service.
Repas potage légumes froid, rôti de bœuf pommes grenailles, salade verte, fromages, salade de fraises et pêches.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, FlavFirst, Fredimen
07 Jui 2020 00:25 #161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6762
  • Remerciements reçus 1263

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR: Clos Fourtet, Saint-Emilion, 2002

CR: Clos Fourtet, Saint-Emilion, 2002



Dès l’ouverture, le vin offre un joli bouquet de Bordeaux à maturité, sur des notes de tabac, de cuir, des petits fruits noirs. de la mûre.

En bouche, c’est équilibré, dans un style plutôt souple mais il y a du fond, du goût, du fruit (groseille, mûre), de la fraîcheur et de la complexité dans un registre évolué sur le cuir, le tabac et des notes terreuses. La matière est étoffée avec des tannins intégrés et légèrement poudreux. Plus évolué et d'un fruit moins éclatant que le Léoville Poyferré 2002 bu cette semaine. Parfait après deux ou trois heures d'aération.

Beau Saint-Emilion à son apogée. A boire. 90

Yves Zermatten
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, GAET, JulienG.
11 Oct 2020 09:49 #162
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 67
  • Remerciements reçus 253

Réponse de JulienG. sur le sujet CR: Clos Fourtet, Saint-Emilion, 2002

CR: Clos Fourtet, Saint-Emilion, 2002

Anticipation du repas de pacques cette année sur lequel ce clos Fourtet 2002 à été bu avec un gigot d'agneau d'au four enrobé d'une sauce sucre sale à base de miel et sauce soja. La bouteille a été ouverte la matin pour le repas du midi. Des l'ouverture, le nez est très causant, mais même après 3h d'ouverture le vin s'avère strict avec des tannins assez verts (effet millésime ?). Je décide donc de le carafer à la Bordelaise pendant 1h, ce qui lui a fait le plus grand bien. La robe est superbe, d'un grenat très sombre et trouble, impénétrable, mais présentant une couleur qui reste brillante. Le nez est sublime, subtile mélange d'élégance et gourmandise, sans aucunes traces d'élevage à ce stade. Le fruit domine (la mûre, la grosseille) avec une pointe d'épice et de tabac blonc. On a ici ce que je reproche parfois aux Bordeaux composés majoritairement de cabernet sauvignon, du fruit plein le nez qui se mêle parfaitement aux arômes plus classique d'un Bordeaux bien né. En bouche, l'attaque est franche, sur le fruit et se prolonge par une belle ampleur, c'est juteux à souhait. On a de la fraise, de la mûre, de la groseille et du cassis, au sein d'une texture velouté. La finale n'est pas interminable mais de fins arômes d'évolution amènent ce qu'il faut de complexité. Les tannins se sont bien polis et je ne retrouve plus cette verdeur qui prédominait initialement. Ce Clos Fourtet est un vrai pur sang, à la fois d'une classe et d'une gourmandise redoutable, et exprime sans artifice un fruité éclatant. Bref, un régal pour ce vin qui a de très beaux jours devant lui !

JulienG.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Marc C, sideway, Jean-Loup Guerrin, Friends, Val59, Papé
02 Avr 2021 12:47 #163
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck