Nous avons 1443 invités et 12 inscrits en ligne

Domaine Bouchard Père & Fils

  • Messages : 6042
  • Remerciements reçus 1619

Marc C a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Meursault 1er Cru Les Genevrières - 2007

CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Meursault 1er Cru Les Genevrières - 2007

Nez expressif, puissant sur les fruits blancs (poire), la noisette fraîche, les fleurs (qui ne cesseront de gagner en intensité) et une pointe boisé. C'est très joli et malgré l'intensité ça ne vers à aucun moment dans le trop
Bouche dense avec un joli gras enveloppant et beaucoup de tension. Très légère amertume en finale qui tend à disparaître à l'aération
Bonne persistance sur la fraîcheur

Du plaisir sur ce vin (qui a besoin d'un peu d'aération pour s'exprimer) même si je préfère au final le Vaulorent 07 de W. Fèvre bu la semaine dernière

Marc
#1411

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21541
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard Père et Fils

Marc,

J'adore le Vaulorent 2007 de W. Fèvre, mais j'ai bu également avec un énorme plaisir mes Genevrières 2007 de Bouchard.
#1412

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6042
  • Remerciements reçus 1619

Marc C a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard Père et Fils

Thierry,

Ce Genevrières est un très bon vin à n'en pas douter, mais force est de constater que j'apprécie plus les Chablis à qualité égale. Heureusement, pour mon porte monnaie que c'est dans ce sens d'ailleurs!

Cordialement

Marc
#1413

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 609
  • Remerciements reçus 20

masterpity88 a répondu au sujet : CR: Volnay 1er Cru Clos des chênes 2009 - Domaine Bouchard Père et Fils

CR: Volnay 1er Cru Clos des chênes 2009 - Domaine Bouchard Père et Fils

Epaulée 4h avant dégustation un poil fraîche

Nez de groseille et de petits fruits rouges, bouche souple et fruitée.

Encore un peu fermé, mais s'améliore grandement au fur et à mesure du repas.

BIEN +

Thibault
#1414

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2316
  • Remerciements reçus 1337

matlebat a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils Volnay Caillerets 2005

Bonjour à tous,
CR:
Volnay, Domaine Bouchard Pere&Fils Cailleret Carnot 2005 : Un nez encore un peu discret mais classe, de cassis, de mûres, note épice entre réglisse et sureau, pointe encre et fond moka fumé pointe vanille. La bouche est corpulente, large, ample, tanins soyeux superbes, précis, de la profondeur, c'est frais, tonique, belle densité sur le cassis, la mûre, note réglisse et son baton, pointe d'encre et fond fumé et moka. La finale est fraiche assez puissante, tonique et belle persistance de cassis, de mûres, note baton de réglisse et fond fumé moka. A attendre encore même s'il s'aborde Excellent 93-94 (17-17,5)

Amicalement Matthieu
#1415

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1815
  • Remerciements reçus 919

dt a répondu au sujet : CR:Meursault Perrières 1999 - domaine Bouchard Père et Fils

CR:Meursault Perrières 1999 - domaine Bouchard Père et Fils

Très beau Perrières, à parfaite maturité en ce moment. En écrivant ces quelques lignes, je sirote tranquillement la fin de bouteille ouverte depuis 2 jours et force est de constater que le vin se tient bien.
Très belle couleur, dorée, sans signe d'oxydation. Le nez est envoûtant et complexe. Il évoque la noisette, la mie de pain, la pêche de vigne. Honnêtement, c'est archetypique de ce qu'on attend d'un grand Bourgogne blanc. Tout est parfaitement dessiné, net,
La bouche est fraîche, équilibrée, salivante. Belle longueur. Je pourrais lui reprocher d'être de style un peu convenu mais ce serait chipoter.
Il a encore du potentiel je pense.
Très bien + :)-D

Denis

Denis
#1416

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6042
  • Remerciements reçus 1619

Marc C a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Beaune 1er Cru Clos de la Mousse - 2011

CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Beaune 1er Cru Clos de la Mousse - 2011

Très joli nez sur les fruits rouges frais, café, épices et un léger trait de vert qui souligne l'ensemble
Bouche à la matière légère mais pleine, avec un joli volume et un toucher soyeux. C'est très sapide et se boit avec beaucoup de plaisir.
L'acidité est présente mais pas envahissante, ne prenant pas le pas sur les autres composants.
Bonne persistance finale assez gourmande avec toujours ce léger trait de vert.

Une bien belle bouteille :)o

Marc
#1417

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Vigne de l'Enfant Jésus - Beaune 1er Cru Grèves 1997

CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Vigne de l'Enfant Jésus - Beaune 1er Cru Grèves 1997



Dégusté à table hier soir, en face d'un Hermitage Monier de la Sizeranne 1997 de Chapoutier, sur un beau plat de pintade.
Robe de faible intensité, aux reflets rubis vers grenat.
Au nez, ça pinote, pas de doute, on est bien en Bourgogne. Plus étonnant, et qui me marquera tout au long de la dégustation de cette bouteille, c'est le côté agrumes, de type citron confit, qui me semble prégnant. Beau côté floral, sous-bois, qui complètent le bouquet.
En bouche, l'acidité est forte mais bien intégrée, l'équilibre est d'un très beau niveau, c'est fin, long, élégant et tendu, même si ça manque peut-être un poil de gourmandise. Question de goût, car il est fort apprécié à table.
Tient bien son rang face à la pintade, même si l'Hermitage l'a à mon sens un peu dominé sur ce point. Très bien



Luc
#1418

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2217
  • Remerciements reçus 1251

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Beaune du Château 1er cru rouge 2010

CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Beaune du Château 1er cru 2010 rouge
robe grenat légère, nez charmeur de petits fruits noirs mûrs et fumé/boisé fin, bouche suave (après 1h d'aération), au boisé bien intégré, agréable. Un peu simple, mais un franc succès à table.
JD

JD | Lutèce
#1419

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83006
  • Remerciements reçus 8566

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils, Pommard 1er cru, Les Pézerolles, 1999

Bu chez Philou
CR:
Domaine Bouchard Père et Fils, Pommard 1er cru, Les Pézerolles, 1999



Robe grenat sombre aux reflets marrons.
Nez moche et inquiétant, sur des senteurs oxydées de vieux jus de viande et de cuir mouillé.
Bouche moins morte que redoutée, sur une matière carrée à l'acidité virulente et aux tanins encore perceptibles.
Mais l'aromatique cuite, sur des goûts fatigués confirme que cette bouteille était quand même trop abîmée pour apporter du plaisir.
A revoir.
#1420
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83006
  • Remerciements reçus 8566

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père & Fils, Meursault, Les Clous, 2012

Bu au Bristol

CR: Domaine Bouchard Père & Fils, Meursault, Les Clous, 2012



Robe jaune paille.
Nez généreux, d'élevage dans un premier temps, sur un ensemble fumé puissant mais pas caricatural, puis, au réchauffement de notes très nettes de fruits jaunes et de fleurs des champs.
L'attaque en bouche est elle aussi marquée d'une richesse certaine, sur une très légère douceur qui ne verse heureusement jamais dans la lourdeur.
Le milieu de bouche se réveille enfin avec l'apparition d'une jolie acidité qui propulse cette matière ample et jusque là un peu lente.
L'aromatique riche, entre le floral et le boisé, devient un peu rococo au réchauffement mais se livre facilement sans devenir écœurante.
La finale est agréable, d'une longueur plus que respectable.
Un vin très lisible et apéritif, à attendre un peu pour qu'il s'affine et gagne en complexité car en l'état, il est un peu excessif à mon goût.
Joli vin.
#1421
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83006
  • Remerciements reçus 8566

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père & Fils, Meursault Perrières 1er cru, 2012

Bu au Bristol

CR: Domaine Bouchard Père & Fils, Meursault Perrières 1er cru, 2012



Robe jaune paille peu teintée.
Nez beaucoup plus délicat et droit que les Clous, sur des notes minérales, un boisé fumé présent mais très agréable et des notes de fleurs blanches assez discrètes.
L'attaque en bouche est très nerveuse, sur une acidité traçante pleine de rythme qui lance une superbe matière élancée et pleine, sans aucun gras superflu et d'un grande densité verticale.
L'aromatique encore boisée est d'un grand classicisme, construite autour de notes minérales de pierres frottées qu'un élevage réussi enrobe avec puissance mais classe en l'état.
La finale puissante et droite laisse augurer d'un très beau potentiel à plaisir futur.
Superbe vin. (tu)
#1422
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83006
  • Remerciements reçus 8566

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père & Fils, Beaune Grèves 1er cru, Vigne de l’Enfant-Jésus, 2006 - 1999 et 1964

Bu au Bristol

CR: Domaine Bouchard Père & Fils, Beaune Grèves 1er cru, Vigne de l’Enfant-Jésus, 2006



Robe pourpre assez claire.
Beau nez qui pinote avec classe, sur les fruits des bois (myrtille, fraise des bois), de fines notes épicées, l'aération ramenant des senteurs plus végétales.
L'attaque en bouche est pleine de jus, sur une matière concentrée et dense, d'un beau volume rond et à l'aromatique fruitée très agréable.
L'ensemble se resserre ensuite considérablement, sur une fermeté tannique et une assez forte amertume qui ont pour effet de brider la finale.
Le plat gomme un peu ce petit déséquilibre mais il semble quand même urgent d'attendre afin que le vin gagne en cohérence et en fondu.
A revoir avec une certaine confiance.


CR: Domaine Bouchard Père & Fils, Beaune Grèves 1er cru, Vigne de l’Enfant-Jésus, 1999



Belle robe profonde avec une toute petite trace d'évolution.
Nez très classique où apparaissent de petites notes légèrement tertiaires, le cuir et une pointe marine chatouillant les fruits noirs et le tabac brun.
La bouche déroule une très jolie matière pleine, à l'acidité parfaitement intégrée mais aux tanins pas encore totalement fondus et qui créent un petit point de sécheresse à ce bel ensemble.
L'accord sur le pigeon fonctionne parfaitement, la viande fondante rabotant les quelques angles du vin et répondant parfaitement à ses goûts délicats et précis.
La finale encore concentrée et nerveuse me laisse à penser que ce vin devrait être à point dans quelques années.
Très bon.


CR: Domaine Bouchard Père & Fils, Beaune Grèves 1er cru, Vigne de l’Enfant-Jésus, 1964



Robe un peu trouble et aux inquiétantes allures de café.
Nez fatigué, marqué de fortes notes d'oxydation, sur le cuir humide, le vieux bouillon Kub.
La bouche douceâtre et pourtant marquée d'une assez ferme acidité, sur des goûts de raisins secs et de cuir est usée et d'une sénilité rébarbative.
Une bouteille passée, paix à son âme.




Un rebond de François Audouze :

Enfant Jésus bu en magnum :
Le 1964 a une couleur magique de vin ancien. Le nez est sublime. Il y a un charme immense dans sa texture. Une jeunesse extrême combinée à une palette aromatique large que seuls les vins anciens possèdent.

Beaune Grèves Vigne de l’Enfant Jésus 1964 en magnum.
Le nez est cuit. En bouche, c’est bon. On sent curieusement du thé et de la prune. Il eût fallu attendre une heure pour qu’il déploie tout son talent.

Un coup bien, un coup moins bien.

#1423
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1513
  • Remerciements reçus 501

herve2 a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard Père et Fils

Olivier,

ayant la chance d'en avoir encavé quelques unes, je souhaiterais savoir à quel moment tu estimes le palier de maturité de ce vin ?

Hervé
#1424

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83006
  • Remerciements reçus 8566

oliv a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard Père & Fils, Meursault Perrières 1er cru, 2012

Je pense qu'il faut vraiment attendre ce Perrières car en l'état, il est quand même très puissant, droit, presque tannique de concentration naturelle et de boisé.
Je pense que pour ses 10 ans, au vu de la splendide matière première et de son élevage de grande qualité, le vin devrait commencer à proposer un ensemble plus fondu.
Aucun doute, il a tout d'une future grande bouteille.

Oliv
#1425

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 609
  • Remerciements reçus 20

masterpity88 a répondu au sujet : CR:Domaine Bouchard Père & Fils, Beaune Grèves 1er cru, Vigne de l’Enfant-Jésus, 2008

CR: CR:Domaine Bouchard Père & Fils, Beaune Grèves 1er cru, Vigne de l’Enfant-Jésus, 2008



Ouverte 1h avant service à 17°

Robe montrant quelques traces d'évolution.

Nez sur les arômes déjà presque tertiaire avec un peu de sous-bois répondant à des touches de framboises, de cassis et de cerise. Second nez avec des fleurs séchées et de la pivoine.

La Bouche est souple avec une attaque franche, toujours sur la même trame aromatique. Finale moyenne.

C'est bon mais un peu décevant.

BIEN+

Thibault
#1426

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 205
  • Remerciements reçus 6

jef33 a répondu au sujet : Domaine Bouchard Père & Fils, Beaune Grèves 1er cru, Vigne de l’Enfant-Jésus, 2008

J' ai noté en mai 2015 que ce vin n'était absolument pas prêt, il était dur dû à l' acidité peut être, à attendre bien longtemps pour en espérer quelque chose et encore peut être.
Bien décevant en tout cas
Jean François

jean françois
#1427

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 265
  • Remerciements reçus 51

Olivier_26 a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Dégustation week-end vente des vins 2015

Bonjour,
CR:
Dans la lignée de l'an dernier, nous avons participé à la dégustation Bouchard Père et Fils organisée à l'occasion du week-end de la vente des vins des Hospices.
Après la visite des caves toujours instructive (la prochaine fois je prends mon tire-bouchon (:P)), nous passons dans le petit caveau privatif pour la dégustation ayant pour thème "les millésimes en 5" :

Meursault Les Cloux 2015 : dur à juger, acidité marquée, un peu de fougère typique de certains Meursault, perlant.

Beaune Clos St Landry 2005 magnum : nez sur la réduction, puis bouche assez ouverte, un peu d'acacia, on perçoit le miel en finale, pas mal mais pas assez tendu pour mon goût personnel.

Corton Charlemagne 2005 magnum : plus de complexité et de loin, matière ciselée, bouche épicée (cannelle), bonne longueur, belle énergie, déjà très sympa.

Savigny Lavières 2015 : jus pur, assez profond, se goûte presque bien.

Beaune Vigne de l’Enfant Jésus 2005 : superbe nez, bouche sur la belle griotte mûre, toucher à la fois ferme et soyeux, longueur magnifique. A l'aveugle, je l'aurai placée en Côte de Nuits. Sa puissance passe en finesse. Grande énergie, en a sous le pied. A posteriori, mon chouchou de la série.

Volnay Caillerets 1995 : 2 bouteilles servies, car la première se présente mal. La seconde se présente mieux, mais aussi dissociée, entre l'attaque chaleureuse et la fin de bouche dure, avec une aromatique en berne, et délivre peu de plaisir le jour de la dégustation. Phase de fermeture ? Je ne saurai le dire. Dommage, en tous cas, car j'avais adoré le 1989 servi l'an dernier.

Le Corton 1985 : grand truc, d’emblée on le sent, puissance sereine, bouche de velours, jolie longueur. On sent le vin épanoui, sûr de son fait, qui procure un grand plaisir aujourd’hui et délivre sereinement son message, en puissance virile, mais tempérée. Presque gourmand tellement c'est bon. Superbe.

Clos Vougeot 1975 (reconditionné en 2008) : on redescend d’un cran car le millésime est difficile (pluies pendant les vendanges), mais le vin est debout, se met en place en bouche, puis se pose, fin, calme et tranquille. Le témoignage est vivant et la « faiblesse » du millésime apparaît toute relative au regard de ce beau vin de 40 ans, qui ne les fait pas. Très agréable.

Conclusion :
Un très bon niveau général, et un effort sympa pour proposer des vins du cru 2015, dans l'esprit de la dégustation proposée par les Hospices, même si pour moi le plaisir est assez limité sur des vins aussi jeunes.
J'attendais beaucoup des vins blancs qui m'avaient plu l'an dernier, et ce sont les rouges (particulièrement Enfant Jésus et Corton) qui m'ont le plus séduit cette année. Vivement l'année prochaine !

Nous n'avons qu'un foie, il ne faut pas le punir avec des vins médiocres. Gorak le gorille
#1428

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils - Dégustation des 2014

CR:
Ce sujet lancé par Olivier_26 m'encourage à donner mes notes sur la dégustations de plusieurs 2014 :

Presque tous les ans le dîner de vins anciens qui précède la vente des Hospices de Beaune s’accompagne d’une dégustation de vins récents. Cette année on pourra goûter des 2014 sous une tente montée dans le jardin du château de Beaune. N’étant pas considéré comme un spécialiste des vins qui ne sont pas en âge d’aller à l’école, je ne donnerai que des impressions flash sur ces bambins, juste pour donner une indication, sur des vins qui vont encore évoluer.

Monthélie Bouchard Père & Fils 2014 n’est pas très complexe, un peu court, avec un beau fruit. Comme c’est le premier vin, premier contact avec des 2014 alors que j’ai encore en tête de sublimes vins du dîner de vignerons, je suis revenu sur ce vin en fin de dégustation des rouges et je le trouve plus plaisant qu’au premier contact.

Beaune du Château Premier Cru Bouchard Père & Fils 2014 est plus rond, j’aime son équilibre. Il a un beau fruit et un final gourmand.

Beaune Clos de la Mousse Premier Cru Bouchard Père & Fils 2014 est très joli, plus confit. Peut-être un peu moins long que le précédent.

Beaune Grèves Vigne de l’Enfant Jésus Premier Cru Bouchard Père & Fils 2014 j’adore, mais je ne suis pas objectif car c’est un de mes chouchous. Il a un beau final où je sens un peu de tabac.

Volnay Caillerets ancienne Cuvée Carnot Premier Cru Bouchard Père & Fils 2014 est joli, un peu moins riche que le Beaune Grèves avec un beau finale plus fluide.

Le Corton Grand Cru Bouchard Père & Fils 2014 est riche. C’est un grand vin qui promet, avec beaucoup de matière.

Nuits-Saint-Georges Les Cailles Premier Cru Bouchard Père & Fils 2014 a un parfum extraordinaire. C’est un vin très séduisant, au beau finale et au fruit joyeux.

Clos Vougeot Grand Cru Bouchard Père & Fils 2014 a une très belle attaque généreuse. Il laisse une impression très positive.

Chambertin Clos de Bèze Grand Cru Bouchard Père & Fils 2014 a un nez assez vert. Il a une belle attaque. Le corps est moins précis que ce que j’aimerais, mais le finale est beau, un peu rêche et beaucoup plus assemblé que le corps.

Globalement pour les rouges mon impression selon une formule à l’ancienne, c’est « de la belle ouvrage ».

Traditionnellement chez Bouchard la dégustation des blancs suit celle des rouges car « blanc sur rouge, rien ne bouge, rouge sur blanc, tout fout le camp », là aussi c’est un vieil adage.

Meursault Les Clous Bouchard Père & Fils 2014 a un nez fermé, une bouche agréable et gourmande. Il est simple mais agréable avec un peu de café dans le finale.

Beaune du Château Premier Cru Bouchard Père & Fils 2014 a une bouche riche mais un peu épaisse. Le finale est frais et plus tendu. Il n’a pas beaucoup de charme à ce stade, lactique et litchi, un peu lourd.

Beaune Clos Saint-Landry Premier Cru Bouchard Père & Fils 2014 a un nez étonnant qui évoque les bonbons acidulés. La bouche est plus fluide. Il a plus de charme. Le final est de bonbon anglais et de saveurs lactées.

Meursault Genévrières Premier Cru Bouchard Père & Fils 2014 a une belle attaque, une belle fluidité aromatique et un finale fruité avec un peu de bonbon anglais.

Meursault Perrières Premier Cru Bouchard Père & Fils 2014 est très fluide, élégant au finale frais, long, élégant. C’est un très bon vin à la belle fraîcheur citronnée.

Corton-Charlemagne Grand Cru Bouchard Père & Fils 2014 a un très joli nez. L’attaque est très douce, suave. C’est un vin contenu mais élégant, tout en grâce. Le très joli finale est de citron et de zeste.

Chevalier-Montrachet Grand Cru Bouchard Père & Fils 2014 a une attaque épaisse et conquérante. Le vin est grand, superbe. On sent le potentiel, mais ce vin est à peine formé. Il a tant d’avenir ! Le finale est bien gras et opulent avec des zestes. C’est un très grand vin.

Montrachet Grand Cru Bouchard Père & Fils 2014 a un nez noble encore discret. L’attaque est particulièrement généreuse et opulente. Il a une très belle acidité et un finale citronné. C’est un grand vin au finale un peu discret. C’est un vin de plaisir.

Les blancs de 2014 sont un peu plus durs à juger pour moi car leur jeunesse est folle. Globalement, j’aime le style de Bouchard Père & Fils. Des experts auront sans doute d’autres avis mais peu importe, ce survol rapide est intéressant et montre que Bouchard Père & Fils travaille avec élégance et offre un portefeuille de terroirs qui est unique en Bourgogne.
Longue vie à ces 2014.


Cordialement,
François Audouze
#1429

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2737
  • Remerciements reçus 328

ziboss a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard – Volnay 1er Cru « Clos des Chênes » 2002

CR: Domaine Bouchard – Volnay 1er Cru « Clos des Chênes » 2002

Robe claire, grenat avec aucune trace d’évolution, au contraire, j’ai plutôt l’impression d’apercevoir quelques reflets violacés
Le nez est immédiatement causant, simple mais d’une pureté du fruit remarquable (cerise, petits fruits rouges), quelques notes florales s’invitent aussi.
La bouche est très caressante, assez volumineuse et d’un équilibre parfait, la fraîcheur et la gourmandise sont au rendez-vous et les gorgées s’alignent très facilement. On retrouve bien évidemment la cerise magnifique et les notes florales. La finale est longue, gourmande, avec quelques petits tanins pas encore totalement fondus, et à cet instant de brèves notes de sous-bois viennent vous rappeler que le vin a déjà quelques années. A la fin du repas le vin perd un peu en gourmandise avec des notes plus bonbon que fruit ainsi que des notes boisées qui apparaissent. C’est quand même une bouteille procurant beaucoup de plaisir.
Très bien+

Yann
#1430

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard – La Romanée 2001

CR: Domaine Bouchard – La Romanée 2001 :

Nous sommes avec 5 amis dans un restaurant. Nous décidons de chacun choisir une bouteille et de demander à la sommelière de les mettre par ordre et ensuite de les servir à l'aveugle. Jeu sommes toutes assez drôle, car on peut penser qu'il s'agit de la bouteille que l'on a choisie alors que si une autre personne a pris un vin semblable, on peut aussi se tromper.

Une référence me tente vraiment car c'est le dernier grand cru de bourgogne que je n'ai pas dégusté. il s'agit de la Romanée. Comme en plus il s'agit du millésime 2001. je n'hésite pas à prendre cette bouteille.

Chose très curieuse, le premier vin amené par la sommelière me fait penser qu'il peut s'agir mon vin, mais étant donné que je ne l'ai jamais dégustée, je n'ai aucune certitude d'autant plus qu'un des convives pense qu'il s'agit de sa bouteille.

Le nez est puissant et racé, c'est un très grand vin. la bouche est veloutée et soyeuse, c'est vraiment un vin fantastique et joyeux. Nous nous disons que la série commence très bien ! Nous demandons alors de nous apporter la bouteille, il s'agit effectivement de la Romanée. Quel plaisir nous procure ce vin. On sent une certaine proximité avec le Romanée-Conti dans un style plus doux et plus léger.

Un bonheur immense !

Cordialement
Christophe Rebord
#1431

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : Domaine Bouchard – La Romanée 2001

Nous décidons de chacun choisir une bouteille et de demander à la sommelière de les mettre par ordre et ensuite de les servir à l'aveugle.

De les mettre par ordre de quoi ?

Luc
#1432

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1049
  • Remerciements reçus 1

Fred B. a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard – La Romanée 2001

Par ordre de bouteille! :D
#1433

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 313

ols a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard – La Romanée 2001

L idéal aurait été aussi d avoir un commentaire sur les 4 autres vins et de connaitre leurs pédigrée :)
#1434

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 326
  • Remerciements reçus 1

christr a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard – La Romanée 2001

Nous avons demandé à la sommelière de les mettre dans l'ordre qu'elle pensait juste. Elle a été remarquable. voici les bouteilles :

Apéritif (vin 1) Champagne Clos des Goisses Philipponnat 2002

vin 2. La Romanée Bouchard 2001
vin 3. Vosne-Romanée au Cros Parantoux 2001
vin 4. Château Tertre Roteboeuf 2000
vin 5. Côte Rôtie la Mouline Guigal 2004

Le Clos des Goisses était excellent avec une fraicheur et une finesse assez peu commune sur le millésime 2002 d'habitude plus puissant et plus riche.

Il a été judicieux de placer la Romanée comme premier vin rouge. Sa finesse exceptionnelle n'aurait pas pu être placée après les 3 autres "monstres" suivants !

Servir après le cros parantoux est une évidence pour le côté similaire du vin par rapport à la Romanée. Ce vin étant beaucoup plus puissant.

Le Tertre Roteboeuf 2000 est un vin de plaisir pur, c'est une quintessence de fruits doux et ce vin passait très bien après les bourgognes.

La Côte Rôtie la Mouline est un vin sacrément puissant mais qui reste dans le registre de l'élégance. elle est cependant trop jeune actuellement,.

Cordialement.
#1435

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard – Master Class au Grand tasting 2015

La Master Class « prestige », concerne Bouchard Père & Fils. Elle est animée par Frédéric Wéber, maître de chais, qui a pris la suite de Philippe Roux depuis peu de temps.

Le CR: Corton Grand Cru Bouchard Père & Fils rouge magnum 1976 a une robe déjà ancienne. Le nez est lui aussi un peu ancien. La bouche est belle, d’amertume mesurée. Le finale a un fruit rouge très beau. Il a des notes de raisin sec, des épices et de la muscade. L’attaque est fraîche, c’est un vin terrien. Le finale est de plus en plus enthousiasmant.

Le CR: Volnay Caillerets ancienne cuvée Carnot Bouchard Père & Fils ¬magnum 1969 a une couleur plus claire. Le nez est puissant et l’on sent l’alcool sous-jacent. Le nez devient doucereux. La bouche est à la fois doucereuse et saline. Le finale est très racé. Il y a une belle amertume. C’est un vin gourmand, très racé et gastronomique.

Le CR: Beaune Grèves Vigne de l’Enfant Jésus Bouchard Père & Fils 1961 a une couleur claire, à peine tuilée. Le nez est charmant. La bouche est étonnante car il y a un fruit rouge généreux. Il y a un peu de sel mais moins que dans le Volnay. Vin gourmand de folle jeunesse, il évoque le cuir, la violette et le velours.

Le CR: Corton Charlemagne Bouchard Père & Fils magnum 1955 a un nez éblouissant. En bouche, ce vin est un miracle. Il a un peu de miel, de caramel, il est finement toasté. C’est un vin très puissant, le plus corsé des vins de Bouchard. Il me ravit par son équilibre, car en lui, tout est coordonné.

Tellement impressionné par sa perfection et voyant que dans la salle tout le monde bavarde et bavarde, j’ai pris la parole, pour dire que chaque amateur rêve sans doute de boire un jour un vin blanc parfait. Or il se trouve que ce vin parfait, ce vin idéalisé dans l’imaginaire, nous l’avons devant nous et nous le goûtons. Alors, il faut le mémoriser, se recueillir et graver dans sa mémoire ce que peut-être l’émotion d’un vin parfait.

La maison Bouchard nous a fait un cadeau incroyable en apportant ce 1955 (mais aussi les trois autres vins) pour une centaine de personnes. Une fois de plus on a la démonstration que plus un vin de bonne origine gagne en âge plus ses qualités s’amplifient, se complexifient et se coordonnent pour arriver au vin parfait. J’espère que ce 1955 sublime restera dans les mémoires de ceux qui l’ont bu.


Cordialement,
François Audouze
#1436

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 38
  • Remerciements reçus 2

Alex_champenois a répondu au sujet : Volnay caillerets 2011

Bonjour,

J ai un exemplaire de cette bouteille en cave et je souhaitais savoir si, par hasard, quelqu un l avait dégustée dernièrement.

Comment se présente elle actuellement ? Une bonne idée pour Noel ? Ou bien quelques annees d attente lui seront profitable ?

Merci
#1437

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : Re: Volnay caillerets 2011

Cela parait vraiment jeune. Je pense qu'il vaut mieux attendre un peu. 2011 n'est cependant pas une grande année, plutôt moyenne+.

Allen Meadows donne 2023! avec ce commentaire "This is very much built on its minerality and should amply repay longer-term storage."

Didier
#1438

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 38
  • Remerciements reçus 2

Alex_champenois a répondu au sujet : Re: Domaine Bouchard Père et Fils

Merci, elle va donc rester sagemment à sa place.
#1439

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père & Fils - Meursault 1er Cru Perrières 2005

CR:
Domaine Bouchard Père & Fils - Meursault 1er Cru Perrières 2005


Perrière, vous avez dit Perrières ? Petite confrontation amicale entre un Clos de la Perrière de Bénigne Joliet et un Meursault Perrières de chez Bouchard, dans le même millésime 2005. Pas de prise de notes, ça se passait lors du repas du réveillon de Noël, mais le souvenir de deux très belles bouteilles, dans des styles opposés. Perrière est un vin tout en largeur, généreusement élevé (mais ça commence à très bien se fondre), mûr, puissant, mais doté d'une très belle fraîcheur, tandis que Perrières est un vin plus élancé, plus fin, tout en longueur et en finesse, mais doté d'une belle concentration. Au final, deux vins très bien équilibrés, même si les deux équilibres sont très différents. Autour de la table, c'était assez partagé entre ceux qui aimaient la chair et la générosité du premier, et ceux qui louaient la finesse du second. Très bien ++

Luc
#1440

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux