Nous avons 1220 invités et 13 inscrits en ligne

Le marché gris autour des vins

  • Messages : 3824
  • Remerciements reçus 1194

Réponse de agitateur sur le sujet Le marché gris autour des vins

Le soucis principal des jeunes cons, c'est qu'ils ne sont pas aux manettes.

 

Pas plus ou pas moins que les vieux cons aux manettes maintenant versus leurs situations de jeunes cons il y a 30 ans. 
Ce qui est quand même assez confondant avec le jeune con, c'est son ultra assurance d'être né avant tout le monde sur tous les sujets. Il paraitrait que ce phénomène subirait une croissance de type exp à chaque sur les derniers temps....
Et je suis à l'aise pour en parler, en toute impartialité bien sûr, puisque je suis entre le millénial et le boomer, donc neutre et objectif 
12 Mai 2021 23:40 #811

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19722
  • Remerciements reçus 3263

Réponse de mgtusi sur le sujet Le marché gris autour des vins

Et je suis à l'aise pour en parler, en toute impartialité bien sûr, puisque je suis entre le millénial et le boomer, donc neutre et objectif 
 

C'est donc toi qui balance entre deux âges !

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried
13 Mai 2021 10:17 #812

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20118
  • Remerciements reçus 1113

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Le marché gris autour des vins

Ah ah ah la bonne vieille rengaine sur les boomers !!
Je connais personnellement plusieurs amateurs, probablement plus avisés que la moyenne, qui sont tout sauf des boomers et qui sont clients chez Gonon. Ils ont simplement suivi leur goût et n'ont pas attendu le numéro de la RVF, relativement récent, où l'on voyait un  Saint-Joseph du domaine éponyme recueillir la meilleure note de la dégustation !

J'ai le souvenir précis d'un jeune "amateur " passé à la maison déjeuner à qui j'ai débouché un magnifique Bardette des jeunes Labet et a été déçu de ne boire qu'un modeste Jura. Si aujourd' hui j'apprends qu'il me traite de boomer je lui pète les dents 






 

J'ai utilisé le terme "boomers" pour provoquer gentiment.
Pour de jeunes amateurs comme moi (je ne m'intéresse vraiment au vin que depuis 5 ans environ), la plupart des domaines "mythiques" ne pourront apriori jamais être dégustés, hormis en connaissant un gentil allocataire 



 


C'est dommage de tomber dans cette victimisation pour deux raisons:
La première c'est que si tu es un vrai passionné de vin, on peut prendre beaucoup de plaisir et être très heureux dans sa passion sans avoir besoin de boire des vins à 200€ la quille. Si on ne pense qu'à cela on devient aigri et jaloux et franchement autant arrêter et passer à autre chose. Acheter des quilles à 200€ aujourd'hui, ce n'est pas le signe premier d'un passionné, surtout s'il n'achète que cela.
La seconde c'est que si tu es un vrai passionné de vin, alors l'un des ressorts de ta passion c'est le partage et inévitablement à travers celui-ci et notamment grâce à LPV, tu rencontreras des personnes via un groupe ou des rencontres qui te feront goûter des vins qui ont mûri patiemment dans leur cave et que tu ne pourrais pas t'acheter aujourd'hui. ça s'appelle le partage désintéressé et LPV en regorge.
Toi même qui par ta curiosité aujourd'hui achète des vins moins connus à petit prix, je gage que tu feras surement goûter dans 20 ans des pépites qui vaudront alors bien plus cher à un jeune amateur comme toi aujourd'hui, et tu verras que cela te fera plaisir de partager le fruit de ta patience et de ta découverte.

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., francois999, mgtusi, jean-luc javaux, HERBEY 99, trainfr, Psylo, leteckel, Kiravi, François78
17 Mai 2021 10:08 #813

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84575
  • Remerciements reçus 10718

Réponse de oliv sur le sujet Le marché gris autour des vins

Toi même qui par ta curiosité aujourd'hui achète des vins moins connus à petit prix, et je gage que tu feras surement goûter dans 20 ans des pépites qui vaudront alors bien plus cher à un jeune amateur comme toi aujourd'hui, et tu verras que cela te fera plaisir de partager le fruit de ta patience et de ta découverte.

Jeu set et match, Boomer !
17 Mai 2021 10:22 #814

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20118
  • Remerciements reçus 1113

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Le marché gris autour des vins

"Leguitou,

Deux angles de lectures, du moins dans les études marketing et insights.

1. L'appartenance générationnelle - naissance entre 1946 et 1964
Celle-ci est par essence irrémédiable. 

2. Un angle sociétal qui sera utilisé dans la définition des messages et plateforme de marque
Ici, le boomer c'est la personne qui montrera un avis tranché et obtus sur les innovations (au sens large) de la génération millenial. Par exemple l'éducation non genrée, l'existence d'individus non-binaire, le "mating" express via des applications comme Tinder, le point médian dans l'écriture inclusive, l'écologie (le boomer parlera volontiers d'écologie punitive et ne comprendra pas les messages des mouvements comme Extinction Rebellion ou bien Youth for Climate)... La liste est très longue, le boomer ayant souvent un avis sur tout.
A noter l'expression "OK boomer" qui a été littéralement cassé internet et été usée jusqu'à la corde en 2019 -  fr.wikipedia.org/wik...

Pour revenir à Gonon, il est possible dans le coin de production de trouver des cavistes qui vendent à 38€ le 2018.
Il faut par contre se déplacer.
Charles, simple buveur"


En tant que presque Boomer, merci pour ce message car j'ai appris ce qu'etait le "mating express de tinder ou équivalent" 
On apprends toujours des autres générations, ça va dans les deux sens. Mise à part le point médian pour lequel j'ai du mal mais franchement c'est mineur comme problématique, je comprends parfaitement ton message, donc sache que certains pseudo boomer se soignent. ;)
17 Mai 2021 10:25 #815

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1616
  • Remerciements reçus 917

Réponse de herve2 sur le sujet Le marché gris autour des vins

Ah ah ah la bonne vieille rengaine sur les boomers !!
Je connais personnellement plusieurs amateurs, probablement plus avisés que la moyenne, qui sont tout sauf des boomers et qui sont clients chez Gonon. Ils ont simplement suivi leur goût et n'ont pas attendu le numéro de la RVF, relativement récent, où l'on voyait un  Saint-Joseph du domaine éponyme recueillir la meilleure note de la dégustation !

J'ai le souvenir précis d'un jeune "amateur " passé à la maison déjeuner à qui j'ai débouché un magnifique Bardette des jeunes Labet et a été déçu de ne boire qu'un modeste Jura. Si aujourd' hui j'apprends qu'il me traite de boomer je lui pète les dents 




 

J'ai utilisé le terme "boomers" pour provoquer gentiment.
Pour de jeunes amateurs comme moi (je ne m'intéresse vraiment au vin que depuis 5 ans environ), la plupart des domaines "mythiques" ne pourront apriori jamais être dégustés, hormis en connaissant un gentil allocataire 

 


C'est dommage de tomber dans cette victimisation pour deux raisons:
La première c'est que si tu es un vrai passionné de vin, on peut prendre beaucoup de plaisir et être très heureux dans sa passion sans avoir besoin de boire des vins à 200€ la quille. Si on ne pense qu'à cela on devient aigri et jaloux et franchement autant arrêter et passer à autre chose. Acheter des quilles à 200€ aujourd'hui, ce n'est pas le signé premier d'un passionné, surtout s'il n'achète que cela.
La seconde c'est que si tu es un vrai passionné de vin, alors l'un des ressort de celle-ci c'est le partage et inévitablement à travers celui-ci et notamment grâce à LPV, tu rencontreras des personnes via un groupe ou des rencontres qui te feront goûter des vins qui ont mûri patiemment dans leur cave et que tu ne pourrais pas t'acheter aujourd'hui. ça s'appelle le partage désintéressé et LPV en regorge.
Toi même qui par ta curiosité aujourd'hui achète des vins moins connus à petit prix, et je gage que tu feras surement goûter dans 20 ans des pépites qui vaudront alors bien plus cher à un jeune amateur comme toi aujourd'hui, et tu verras que cela te fera plaisir de partager le fruit de ta patience et de ta découverte.


 

Difficile de mieux résumer mon opinion. 
Les jeunes d'aujourd'hui sont (pour certains) les grands de demain. A vous (et nous) de les dénicher. 

Cordialement,

Hervé
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo
17 Mai 2021 10:41 #816

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4405
  • Remerciements reçus 1414

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Le marché gris autour des vins

Ah! L'Enzo n'est manifestement pas un crocodile de fond de court, il monte assez vite au filet pour conclure le point

Il a parfaitement et subtilement résumé la pensée de beaucoup, merci et bravo. Petite réserve néanmoins, il faut également que le jeune amateur soit vraiment un amateur avec une curiosité et une ouverture d'esprit. Beaucoup fantasment le vin plutôt que de le goûter pour ce qu'il est et c'est bien dommage. Certains commencent à s'intéresser à des bouteilles quand elles atteignent des prix extravagants sur I deal wine. Avant c'est trop tôt pour eux, ensuite, malheureusement c'est trop tard!!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo, jean-luc javaux, Psylo, Chaccz
17 Mai 2021 11:28 #817

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 485

Réponse de Vyat sur le sujet Le marché gris autour des vins

Ah ah ah la bonne vieille rengaine sur les boomers !!
Je connais personnellement plusieurs amateurs, probablement plus avisés que la moyenne, qui sont tout sauf des boomers et qui sont clients chez Gonon. Ils ont simplement suivi leur goût et n'ont pas attendu le numéro de la RVF, relativement récent, où l'on voyait un  Saint-Joseph du domaine éponyme recueillir la meilleure note de la dégustation !

J'ai le souvenir précis d'un jeune "amateur " passé à la maison déjeuner à qui j'ai débouché un magnifique Bardette des jeunes Labet et a été déçu de ne boire qu'un modeste Jura. Si aujourd' hui j'apprends qu'il me traite de boomer je lui pète les dents 








 

J'ai utilisé le terme "boomers" pour provoquer gentiment.
Pour de jeunes amateurs comme moi (je ne m'intéresse vraiment au vin que depuis 5 ans environ), la plupart des domaines "mythiques" ne pourront apriori jamais être dégustés, hormis en connaissant un gentil allocataire 





 


C'est dommage de tomber dans cette victimisation pour deux raisons:
La première c'est que si tu es un vrai passionné de vin, on peut prendre beaucoup de plaisir et être très heureux dans sa passion sans avoir besoin de boire des vins à 200€ la quille. Si on ne pense qu'à cela on devient aigri et jaloux et franchement autant arrêter et passer à autre chose. Acheter des quilles à 200€ aujourd'hui, ce n'est pas le signe premier d'un passionné, surtout s'il n'achète que cela.
La seconde c'est que si tu es un vrai passionné de vin, alors l'un des ressorts de ta passion c'est le partage et inévitablement à travers celui-ci et notamment grâce à LPV, tu rencontreras des personnes via un groupe ou des rencontres qui te feront goûter des vins qui ont mûri patiemment dans leur cave et que tu ne pourrais pas t'acheter aujourd'hui. ça s'appelle le partage désintéressé et LPV en regorge.
Toi même qui par ta curiosité aujourd'hui achète des vins moins connus à petit prix, je gage que tu feras surement goûter dans 20 ans des pépites qui vaudront alors bien plus cher à un jeune amateur comme toi aujourd'hui, et tu verras que cela te fera plaisir de partager le fruit de ta patience et de ta découverte.



 

Enzo et Rachid,

Tout d'abord, je souhaite m'excuser si mes propos vous ont blessé, ce qui n'était aucunement mon intention initiale.

Sur les cinq dernières années, j'ai eu l'occasion de déguster la production de 60 à 70 domaines, pour la plupart bourguignons, que ce soit chez des cavistes, dans des salons (AVBS, Vignerons indépendants) ou directement aux domaines. Cela m'a permis de découvrir des appellations méconnues, d'affiner mes choix d'achats selon mes goûts et aujourd'hui je rends visite régulièrement à une vingtaine de producteurs.
Je ne suis aucunement aigri ou jaloux  et je n'ai pas en cave de bouteilles à 200 euros.
Je prends autant de plaisir à boire des Côtes d'Auxerre de Guilhem Goisot et des Saint Véran de Frantz Chagnoleau que des Meursault de Pierre Morey ou des Volnay de Michel Lafarge.
Par contre, l'accès impossible à certains domaines aujourd'hui, notamment en Bourgogne, peut créer une frustration pour l'amateur car on ne peut que fantasmer sur leurs productions via la lecture de CR sur LPV ou tout autre forum. Aujourd'hui, je ne vois plus l'intérêt de lire les CR des domaines Coche-Dury, Roulot, Rousseau ou Roumier car, hormis l'échange ou le partage d'une bouteille avec un LPVien, je sais que je n'aurais pas l'occasion d'en déguster un jour vu les prix délirants en 2nde main. J'aimerais un jour pouvoir comparer, par exemple, un Perrières de Pierre Morey avec celui du domaine Coche Dury afin de comprendre pourquoi les vins de ce producteur sont si recherchés.


 
17 Mai 2021 14:46 #818

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20118
  • Remerciements reçus 1113

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Le marché gris autour des vins

Aucunement blessé don't worry, d'ailleurs boomer ce n'est pas un gros mot ni une insulte il me semble, juste un fait.
Si conseil je peux te donner, c'est d'aller voir d'autres régions que la Bourgogne pour les rapports Q/P (hors Chablisien et Maconnais), tu en trouveras de meilleurs ou en tout cas au moins aussi bons.
Pour les gros noms, c'est un fait mais nullement un arrêt pour rêver du meilleur car on trouve de grandes qualités à prix humains encore aujourd'hui et je suis certains que via le partage tu goûteras (à l'aveugle si possible) à ces noms qui te font à mon sens, trop rêver, mais ce n'est pas un jugement juste un peu de frustration que j'essaie de t'éviter. ;)

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vyat, Jules7599
17 Mai 2021 16:01 #819

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1616
  • Remerciements reçus 917

Réponse de herve2 sur le sujet Le marché gris autour des vins

Je plussoie. La dégustation à l'aveugle, il n'y a rien de mieux pour tuer des mythes... et en créer d'autres... .

Cordialement,

Hervé
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, mgtusi, enzo daviolo, HERBEY 99, Psylo, leteckel, Vyat, Chaccz
17 Mai 2021 16:56 #820

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 485

Réponse de Vyat sur le sujet Le marché gris autour des vins

Aucunement blessé don't worry, d'ailleurs boomer ce n'est pas un gros mot ni une insulte il me semble, juste un fait.
Si conseil je peux te donner, c'est d'aller voir d'autres régions que la Bourgogne pour les rapports Q/P (hors Chablisien et Maconnais), tu en trouveras de meilleurs ou en tout cas au moins aussi bons.
Pour les gros noms, c'est un fait mais nullement un arrêt pour rêver du meilleur car on trouve de grandes qualités à prix humains encore aujourd'hui et je suis certains que via le partage tu goûteras (à l'aveugle si possible) à ces noms qui te font à mon sens, trop rêver, mais ce n'est pas un jugement juste un peu de frustration que j'essaie de t'éviter. ;)


 

Je sais que le RQP est loin d'être favorable en Bourgogne, mais comme j'habite sur place, j'ai privilégié les approvisionnements locaux pour le moment.
Prochainement, je vais essayer de visiter des domaines hors Bourgogne.
Je devrais visiter quelques domaines dans le Beaujolais dans les semaines qui arrivent.
Pour les étiquettes mythiques, j'ai eu l'occasion de déguster Butteaux 12 de Raveneau, vin qui est au niveau d'appellations bien plus prestigieuses mais le RQP est très mauvais en 2nde main, comme pour tout domaine spéculatif.
17 Mai 2021 18:33 #821

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck