Nous avons 2256 invités et 54 inscrits en ligne

Un ami se perd en Moselle mais finit par trouver ma grange

  • starbuck
  • Portrait de starbuck Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Enregistré
  • Messages : 5637
  • Remerciements reçus 9169
Luc m'avait accueilli  en début d'année  et je me faisais un plaisir de le revoir avec sa petite famille.
Les aléas et obligations diverses de mon calendrier dans les semaines qui viennent ont fait que cette rencontre a eu lieu plus vite que prévu.
Je lui avais dit qu'avec le Waze, il arriverait sans soucis devant chez moi mais en bon alsacien, Luc préfère l'application Wazalsace disponible uniquement sur les Iphone 67 et 68.
Cette application a la particularité de toujours t'indiquer la route vers Strasbourg même si tu tapes Metz dans la barre de recherche 
Après un petit détour touristique, nous nous retrouvâmes chez moi ( ça c'est pour mon fils qui me demande qui écrit au pluriel du passé simple   ) 

Champagne Hugues Godmé - Les Champs Saint Martin Grand Cru Pinot Noir Extra Brut 2011

Je poursuis ma découverte de la gamme de ce vigneron avec cette bouteille dégorgée en janvier 22
La robe est dorée au point d'avoir un instant de frayeur mais non, suis je bête, ce n'est pas un chardonnay bourguignon !
Le nez est dominé par les fruits rouges, bien expressif.
La bouche est confortable malgré l'absence de dosage, je suppose que cette parcelle d'un ha a été vendangée au moment optimum.
Une petite sensation crémeuse.
De la tension, sans excès avec une finale longue et sapide.
Je trouve que cette bouteille est représentative de ce que j'attends d'un blanc de noirs au point que je viens déjà d'en acheter du millésime suivant.

Nouvelle rencontre très satisfaisante avec une bouteille de ce vigneron.

Domaine Pierre Boisson - Auxey-Duresses 1er cru En Reugne 2013

Citron vert, céréales grillées ... arômes très classiques pour qui connait un peu le domaine.
De l'acidité, de la tension, c'est électrique mais avec suffisamment de maturité pour que ça ne soit pas strident.
Je voulais faire découvrir ce domaine à Luc qui est tout de même un peu moins geek que moi et n'avait aucune idée préconçue sur la famille Boisson.
J'ai bien aimé mais c'est tout de même plus monotone que le blanc suivant.

Domaine Morey-Coffinet, Meursault 1er cru "Perrières" 2014

Une bouteille achetée lors de ma première résa au domaine.
Par la suite, ayant appris que c'était du négoce et devant faire des choix financiers, je n'en avais plus repris.
Quelle erreur ! Mais voyons le verre à moitié plein, quelle chance d'en avoir acheté sur 2014 !

Un nez d'une très grande complexité.
Citron, poire, bergamote, silex, un peu de brioche tiède de façon fugace comme si je marchais dans la rue en m'éloignant d'une boulangerie.
Plus jeune, l'élevage devait être probablement plus prononcé mais désormais il s'intègre parfaitement.

En bouche, le vin est XXL avec de l'amplitude et de la relance.
C'est absolument délicieux et j'en viens à me demander si ce n'est pas la meilleure bouteille que je bois de ce domaine.
Un Meursault Perrières qui mettrait probablement des grands crus au tapis et qui me fait dire que lorsque le chardonnay est à ce niveau, je n'ai pas besoin de regarder ailleurs.

En ouvrant des bouteilles de chez Pierre Boisson et Thibault Morey, j'avais minimisé le risque de tomber sur une prémox.
Il est maintenant temps de passer aux rouges.

 Domaine de la Grange des Pères, IGP Pays d'Hérault 2009

Une récente dégustation m'a donné envie d'ouvrir ma dernière d'autant que je croyais savoir que Luc n'en avait jamais dégustée.
Rien à ajouter à tout le bien qui a déjà été écrit sur cette cuvée.
L'alliance de la richesse et de la fraicheur est pour moi la caractéristique principale de cette bouteille.
Des arômes bien expressifs qui donnent envie de plonger dans le verre.
Une bouche suave qui pousserait à faire des excès.
C'est absolument délicieux.
C'était ma 4ème et dernière, à chaque fois mes invités semblaient apprécier.

Comme à chaque fois quand c'est aussi bon, on regrette de ne pas en avoir pris plus.
Dans ce cas, ce n'est pas la disponibilité qui manque puisque les sites de ventes en sont submergés mais bien le tarif spéculatif qui coince.

Domaine Peyre Rose, Syrah Leone 2006

C'est la bouteille de Luc.
Café, réglisse, cassis, un soupçon de poivron, on est bien à Bordeaux avec un vin à dominante de Cabernet !
Ah non pas du tout.
Avec un nom pareil il doit y avoir de la Syrah dedans mais même en le sachant, je ne la trouve pas.
Bonjour les talents d'expertise !
Les tannins sont soyeux, l'ensemble est harmonieux.
J'ai terminé cette bouteille sur 2 jours et elle a gardé de la fraicheur.

J'ai vraiment aimé mais en ayant continuellement l'impression de boire un vin du médoc.
La dégustation en parallèle de la Grange des Pères fut intéressante car nous avons là deux très bonnes bouteilles avec tout de même une préférence pour la GDP.

Nous avons fini au dessert avec un rhum Zacapa XO qui clôturait en beauté ce repas.
Ce fut un plaisir d'accueillir Luc et sa famille à la maison, nul doute qu'on se croisera de nouveau à l'avenir

 

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Alex, Jean-Paul B., dt, rkrk, legui, matlebat, Axone35, jean-luc javaux, denaire, sideway, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, bibi64, trainfr, Vaudésir, tomy63, Papé, sebus, Frisette, oberlin, leteckel, the_ej, KosTa74, Kiravi, Garfield, Vesale, Niels
11 Mar 2023 18:23 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1587
  • Remerciements reçus 1214
A mon tour de publier enfin mes sensations sur les vins dégustés dans le "home, sweet home" de la famille de Sylvain, après effectivement quelques pérégrinations automobiles.

Mais tout cela est accessoire par rapport au fait de se retrouver autour d'une belle et bonne table. Merci de nous avoir accueillis de la sorte!

Mais quand on se base sur des souvenirs de dégustation trop tardifs, voilà que cela ne donne que des impressions sommaires.
Toujours, toujours, rédiger ses comptes-rendus dès que possible! Me voilà bien puni.

Champagne Hugues Godmé - Les Champs Saint Martin Grand Cru Pinot Noir Extra Brut 2011
La robe est jaune or 
Le nez est d'intensité moyenne et dégage aussi bien des arômes de fruits jaunes que de fruits rouges.
La bouche est savoureuse et grasse. Un champagne se caractérisant par cette ampleur en bouche et une tension de bon aloi, mais pas un archétype d'acidité.
Beau champagne.

Domaine Pierre Boisson - Auxey-Duresses 1er cru En Reugne 2013
Au nez des arômes beurrés et de noisettes ainsi que des arômes de vanille des arômes d'agrumes.
Un nez déroutant mais agréable.
En bouche, le vin est ample, de l'attaque à la fin de bouche: le bougre ne montre pas la moidnre faiblesse, un vrai plateau longiligne.
Bel équilibre avec, dans le souvenir que j'en ai, quand même sur la rondeur (et je ne parle pas de sucres en l'espèce).

Domaine Morey-Coffinet, Meursault 1er cru "Perrières" 2014
Là aussi au nez des notes beurrées et de noisettes et des fruits blancs, mais également de citron. En bouche, par rapport au Pierre Boisson ci-dessus, on entre dans une catégorie supérieure, avec un supplément de puissance, donnant un vin large au palais et ample.
Très beau vin.

Grange des Pères 2009
Des arômes de fruits rouge et noirs à pleine maturité, pour ne pas dire sur-maturité.
La bouche montre une richesse et une concentration exceptionnelle avec des arômes légèrement mentholés. J'aurai dit un Grand Cru du Médoc à maturité tellement ce vin est complexe en bouche (même si les vins du médoc n'ont pas l'apanage de la complexité une fois à maturité), voire enivrant.
Superbe.

Merci à Sylvain pour cette très belle découverte de la Grange des Pères, une première pour moi.

Peyre Rose Syrah Léone 2006
Un coté plus "herbes de garrigue" au nez et en bouche avec un aspect "cuir" et toujours ce côté fruits noirs.
La concentration est épaisse, un peu moins que le Grange des Pères 2009. Les tannins sont totalement absorbés. Je pensais que ce vin allait faire pâle figure après ce Grange des Pères 2009. Pas du tout, il lui a tenu la dragée haute: deux vins au profil similaire, même structure de pleinitude,  même complexité, il a fallu la photo finish pour départager ces deux vins au profit de la Grange des Pères
Superbe également.

Un beau repas agrémenté de la production de l'exploitation de Sylvain accompagnée de vins de hauts niveaux, mais que demande le peuple? 

Luc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Jean-Paul B., tht, matlebat, sideway, Jean-Loup Guerrin, Frisette, starbuck, leteckel, the_ej, Kiravi
18 Mar 2023 10:36 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck