Nous avons 2251 invités et 77 inscrits en ligne

Domaine Olivier Pithon

  • Messages : 2501
  • Remerciements reçus 1474
CR: Domaine Olivier Pithon - Saturne 2006 - Côtes du Roussillon

Belle robe sombre légèrement tuilée.
Le nez est intense sur le fruit noir.
La bouche est charnue , veloutée. Il y a un beau fruit noir avec une touche acétique.
Cette dernière reste cependant acceptable.
Je suis surpris par la fraicheur du vin.
Très beau vin mieux goûté que la précédente et un beau modèle de vin nature.
De plus cela a très bien vieilli.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, DUROCHER
05 Juil 2020 13:05 #211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2530
  • Remerciements reçus 2314

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Olivier Pithon, Lais blanc 2018

Bonjour à tous,



CR: Côtes Catalanes, Olivier Pithon Lais blnc 2018 (vidéo 12:15) : Un nez expressif, élégant, de fruit blanc, typé pomme, note plus fruit jaune, mirabelle, puis foin coupé, herbe séchée, pointe champignon, mousseron, fond léger tourbé, cire d'abeille, résine léger. La bouche est large mais précise, dense, joli matière ronde, de la structure qui tient le vin de bout en bout, sur la pomme, note plus citronnée, puis foin coupé, herbe séchée, pointe fruit jaune friand, fond plus roche, sol, et entre amande, cire d'abeille, résine. La finale est ronde, pleine, avec un côté presque frais, acidulée pour le moins, pomme granny, citron, puis foin coupé, herbe séché, fond tourbé revient, roche, résine cire d'abeille. Excellent 92 (16,5)

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
26 Juil 2020 18:19 #212

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2530
  • Remerciements reçus 2314

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Olivier Pithon Lais Rouge 2015

Bonjour à tous,



CR: Domaine Olivier Pithon - Côtes du Roussillon Lais rouge 2015 :

Cela faisait plusieurs année que je n'avais pas regoutté la version rouge, étant un aficionados du Lais blanc, que je suis depuis des années... Bon, j'ai re-compris pourquoi. Toujours pareil sur ces Rouges mouvance Bio/Biod tendance Nature.
Dès l'ouverture, vous saute au nez les aromes d'épices virant banane sur un fond poudre, œuf de réduction tenace. Après 4H d'ouverture, on distingue le pruneau puis les épices réglisse mais cela reste trop marqué de cette réduction peu élégante et tellement écrasante, et lassante en ce qui me concerne.
Et quel dommage, car la bouche est belle, robuste mais aux tanins fins, c'est droit avec une certaine profondeur, c'est puissant mais toujours écrasé par ces notes bananes/œuf, jusque dans la finale.
Bref, moi j'en ai marre de ces rouges qui se ressemblent tous, qui en deviennent vulgaire comme toutes ces jolis filles cachées sous des maquillages outranciers mais cette fois pas au boisé, mais à la Nature, un comble... D'autant que j'adore leur Blanc souvent.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, FloLevBen, LucB, Fredimen, Kiravi
31 Oct 2020 14:37 #213
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2530
  • Remerciements reçus 2314

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Olivier Pithon, Lais Blanc 2018

Bonjour à tous,



Côte Roussillon, Pithon Lais blc 2018 (vidéo 2:05) : Un nez élégant, avec une belle complexité, de fruit blanc puis plus reine claude, voir mirabelle, belle notes de foin séchée, de garrigue, d'herbe séchée, pointe friande presque orgeat, fond fenouil, cire d'abeille, avec une pointe quasi mentholée classe. La bouche est droite, joli matière ronde, puis de la structure, de l'amplitude, c'est solide, précis, belle densité, c'est tonique, sur le fruit blanc, pomme, puis plus reine claude, note herbe séchée, garrigue, foin, puis cette pointe fenouil, fond résine, amande, avec ce côté tourbé. La finale est ample, dense, tonique, mais en délicatesse, précision, et belle persistance de pomme, de reine claude, de mirabelle, note foin séchée, garrigue, fond amande puis plus résine, pointe fenouil, et léger tourbé. Whaouh, quelle classe, quelle élégance, quelle précision. C'est vraiment un très beau cru que ce Lais Blanc, le N°1 pour moi des assemblages (Grenache blanc, gris et macabeu) du Roussillon. Et rapport Q/P extraordinaire...Excellent 93 (17).

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Marc C, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LucB, Kiravi, Sullie
14 Fév 2021 15:18 #214

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6258
  • Remerciements reçus 2248

Réponse de Marc C sur le sujet Domaine Olivier Pithon, Lais Blanc 2018

Mathieu,

J'ai bu Lais blanc 2019 il y a quelques jours et je me retrouve totalement dans ton enthousiasme sur le 18. Un superbe cuvée avec un rapport Q/P très élevé (acheté 18€ caviste). Quel beau vin !

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat
16 Fév 2021 17:32 #215

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6258
  • Remerciements reçus 2248
CR: Domaine Olivier Pithon, Côtes du Roussillon Lais rouge, 2019

Fort de l'expérience ultra-convaincante vécue avec le blanc, j'ai voulu tester le rouge. La boulette...

Nez ultra-réduit à l'ouverture, cela faisait longtemps que je n'avais ressenti ces effluves qui annoncent la "nature" comme le beau temps annonce l'orage. Ça fait marrer les enfants, c'est toujours ça de pris ! Après un sévère dégazage (qui a aussi fait marrer les enfants) et une séquence en mode "orangina" dans le verre (qui aura aussi...) on arrive à épurer un peu tout ça pour aboutir à du fruit noir. Étonnamment le suivi sur deux jours aboutira finalement au retour de la "réduction"...
Bouche bofesque au début trop raide à cause du CO2, puis un peu mieux, puis finalement âcre, puis finalement, de guerre lasse, on a ouvert un pinot propre sur lui.

Mais comment est-ce possible de faire un blanc aussi génial et de sortir ça en rouge ?

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, FlavFirst, ysildur, Fredimen, Kiravi
22 Fév 2021 13:51 #216

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2530
  • Remerciements reçus 2314


Mais comment est-ce possible de faire un blanc aussi génial et de sortir ça en rouge ?

Marc


Tellement d'accord avec toi Marc
22 Fév 2021 14:39 #217

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2501
  • Remerciements reçus 1474
Je suis en phase avec vous : D18 est vraiment très bon mais toute la gamme de blancs est intéressante.
Quant aux rouges, la volatile ...

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER
22 Fév 2021 20:30 #218

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2530
  • Remerciements reçus 2314

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Olivier Pithon, Lais Blanc 2019

Bonjour à tous,



CR: Cote du Roussillon, Pithon Lais Blanc 2019 (vidéo 12:40) : Un nez typique, classique du cru, sur le fruit blanc, la pomme, note de foin, d'herbe séchée, pointe plus agrume, sur un fond d'amande et léger cire d'abeille. La bouche est droite, joli matière ronde, de la structure et de la profondeur, presque de la fraicheur, sur la pomme plus granny, presque citron, note foin, herbe séchée, pointe agrume, fond amande et cire d'abeille. La finale est droite, friande, acidulée, sur la pomme, le citron, note herbe séchée, foin, pointe plus fenouil presque, fond amande, cire d'abeille. Excellent 91 (16,5)

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Papé, Fredimen
28 Fév 2021 15:57 #219

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 36
  • Remerciements reçus 197

Réponse de Matao sur le sujet CR: Domaine Olivier Pithon, Laïs 2018

CR: Domaine Olivier Pithon, Laïs 2018

2e bouteille de ce vin que je bois en l'espace de quelques mois. La première m'a laissé une impression plus que mitigé (non commenté hélas) avec un vin qui commença à être correct après plusieurs jours.

Vu que je suis têtu et aime bien me mettre des bâtons dans les roues j'ouvre la bouteille et dégaine le premier verre autour de 5° ayant l'habitude de la laisser se réchauffer en cours de dégustation.
Erreur évidente. Petit nez sur les fruits jaunes, blanc d'oeuf...
En bouche peu de fruits. Une certaine dilution et une amertume bien trop prononcée.

Après un réchauffement certains le vin se montre sous un bien meilleur jour.
Une pointe d'amande fraîche et de cire s'ajoutent au nez.
Côté bouche les petites mirabelles sont au rendez vous, le citron également.
La matière se fait plus volumineuse tout en restant fine.
L'amertume s'est quasiment envolé, n'en reste qu'une petite en fin de bouche afin de saliver comme il se doit et d'y retourner.
C'est frais, presque salin mais c'est surtout d'une belle précision.
La longeur est moyenne.

Avec un peu plus de réchauffement l'amertume reviens un peu trop à mon goût.

À J+2 le vin gagne en expressivité, la pomme s'ajoute aux saveurs perçues précédemment.
Plus de rondeur egalement.

Pour conclure, je ne serais pas aussi dithyrambique que les précédents CRs mais c'est un bon vin pour peu qu'on le boive à la bonne température.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Fredimen
21 Mar 2021 20:14 #220

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck