Nous avons 2637 invités et 39 inscrits en ligne

Château de Pibarnon, Bandol

  • DidierT
  • Portrait de DidierT Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3117
  • Remerciements reçus 6

Château de Pibarnon, Bandol a été créé par DidierT

CHÂTEAU DE PIBARNON




410, chemin de la Croix des Signaux
83740 La Cadière d'Azur
Tél. : +33 (0)4 94 90 12 73
Fax : +33 (0)4 94 90 12 98
Mail : contact@pibarnon. fr

www.pibarnon.com

* Facebook Château de Pibarnon




CR: Château de Pibarnon 1999

J'ai bu ce vin il y a 10 jours.
Très puissant on sent le potentiel car la matière est présente mais fermé avec tanins bien intégrés et fins. Un peu déçu, mais je pense que dans quelques années cela devrait faire une belle bouteille.

Didier
25 Sep 2002 21:57 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21387
  • Remerciements reçus 59

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Pibarnon

Didier,

Je ne touche pas à  mes 99.
Par contre,j'ai rebu,12 mois après, le 98: nette évolution.Le vin commence à  s'exprimer.Il devrait donner beaucoup de plaisir.

Cordialement
Thierry
25 Sep 2002 22:54 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Pibarnon

Bu, il y a un mois, le commentaire d'averroes colle en grande partie à  mes impressions (j'avoue, le pansement j'aurai pas trouvé, cela a le mérite d'être original et vécu ) . j'ai eu l'impression d'avoir là  un vin souverrain qui sait où il va ( équilibre, originalité...). j'ai été très surpris par la finnesse de ce vin.
Jmm
25 Sep 2002 23:38 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21387
  • Remerciements reçus 59

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Pibarnon

Je constate en rentrant de vacances que la rubrique Provence – Corse est restée en sommeil pendant mon absence.
Je n'ai d'autre solution que d'ouvrir une bouteille…
J'ai pensé au Pibarnon blanc 00.

J'ai acheté ce vin en juin 2001 et depuis, je ne l'ai plus goûté.
L'an dernier, j'aimais mieux le 99.
Cet été le 01 m'a plu.

Ce midi, je suis déçu par ma bouteille.
En rentrant de Tunisie, c'est un comble !

Le nez est floral et un peu fruité (agrumes).
La bouche est assez grasse et équilibrée à  l'attaque mais me semble manquer de longueur après un passage à  vide en milieu de bouche.

Cordialement
Thierry
17 Nov 2002 16:31 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6779
  • Remerciements reçus 1453

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR: Pibarnon 1993

Pibarnon 93

Nez très moyen, presque fermé, frais, sans grand caractère sinon une très légère touche de fruité-boisé-minéralité. En bouche, ce n'est pas grandiose. La texture est plutôt belle, soyeuse, à  la trame serrée, c'est frais mais le vin finit sec et manque manifestement de chair, de structure et d'arômes.

Ce vin fut bien meilleur dans sa jeunesse, sur le fruit, et me paraît en phase de déclin. J'en avais mis deux bouteilles de côté, pour voir ce que ça donnerait au vieillissement.

Il est en-dessous de Simone 89 bu il y a deux jours. Le miracle de l'âge ne s'est pas produit (contrairement au Pibarnon 90).

Quand je vois ce Pibarnon 93, je me dis que j'ai été dur avec Simone ;-).

Cordialement

Yves Z

Yves Zermatten
19 Jan 2003 17:55 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Pibarnon 1993

Intrigué (inquiété?) par ce commentaire d'Averroes sur Pibarnon 93, j'ai profité des 10 ans de ma fille Jéromine pour ouvrir Pibarnon et Pradeaux de ce millésime côte à  côte. Deux vins que j'ai trouvé encore pleins et fruités, avec un côté plus animal chez Pradeaux, plus garrigue chez Pibarnon, mais au final deux vins qualitativement assez proches et pas encore sur le déclin.

Un peu sévère, Averroes, non?
Pour moi, Pibarnon 93 n'est pas mort, il Bandol encore!

Olif
24 Fév 2003 11:42 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Pibarnon 93

Olif,

Ce n'est pas bien étonnant puisque ce vin est composé de 85% de mourvèdre, 10% de grenache et ........... 5% de viagra.

Amitiés,
M@nuel.
24 Fév 2003 20:43 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21387
  • Remerciements reçus 59

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Pibarnon blanc 2000

CR: Avant une Sizeranne 96, j'ai ouvert, ce midi, un Pibarnon blanc 2000.

J'aime mieux le 1999 et j'avais été un peu déçu par ma dernière rencontre avec ce vin (cf. supra)

La bouteille de ce midi me semblait avoir évolué positivement.

Le nez reste floral et sur les agrumes.
La bouche est grasse et équilibrée mais la matière semble mieux s'exprimer, surtout en finale. Le vin a gagné manifestement en longueur.

Amitiés,
Thierry
29 Mai 2003 15:35 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Pibarnon 1999, 2000 et 2001

Dégusté hier lors d'une visite au domaine les rouge 1999, 2000 et 2001. J'ai trouvé le 99 assez "aimable" malgré un millésime très moyen à  Bandol. Pas refermé (ou déjà  ouvert ?) il se présente avec des arômes sur le laurier et l'olive, une longueur moyenne et des tannins déjà  assez polis. A mon avis à  ne pas attendre trop longtemps. Le 2000 est dans le même registre mais avec une matière un ton au-dessus. Il est très gourmand en ce moment et si j'en avais 12 bouteilles, j'en ouvrirais bien trois quatre d'ici cet hiver pour le déguster sur son fruit flamboyant. Le 2001 est très particulier. Cette année-là  a été très chaude à  Bandol et les raisins étaient souvent flétris, très concentrés. Le rouge 01 de Pibarnon est très puissant (14,5° d'alcool !) et présente des notes très confites avec pratiquement des touches de porto ou de Maury vintage. Assez étonnant, inhabituel pour Bandol, mais je ne mettrais pas ma main au feu sur un vieillisement harmonieux. Conservera-t-il un certain équilibre en prenant de l'âge ? Le domaine m'a offert un Blanc 2002 que je devrais goûter pour le déjeuner de demain. Rapport à  suivre.

Ph.Barret
01 Aoû 2003 18:37 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Pibarnon Blanc 2002

J'avais promis hier un rapport sur le blanc 2002 de Pibarnon que j'ai ouvert aujourd'hui pour le déjeuner. Caramba, encore raté ! Il était totalement bouchonné !
Pour compléter ce que j'écrivais hier : les vins de Pibarnon sont plutôt bien faits mais je ne leur trouve pas une énorme personnalité. Ils ont à  mon avis un côté trop "standard" et je leur préfère des domaines plus marqués par la personnalité du vigneron(ne) comme La Tour du Bon, Sainte-Anne, Jean-Pierre Gaussen, La Bastide Blanche.
Ph.Barret
02 Aoû 2003 21:07 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21387
  • Remerciements reçus 59

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Pibarnon blanc

Philippe,

Je l'ai déjà  indiqué: je pense que Pibarnon a sorti un blanc remarquable en 99.
J'avais acheté ce vin en bouteilles et magnums...
Je n'ai rien bu, avant et après 99, en blanc, qui avait cette profondeur, comme on dit... Quand on parle bien.

Cordialement,
Thierry
02 Aoû 2003 21:42 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8462
  • Remerciements reçus 398

Réponse de Anthony sur le sujet CR: Pibarnon 1997

Pibarnon 97 (rouge)

Sorti de cave 2 heures avant le repas, strip-tease version averroes (aaa), verres Riedel Chianti Classico.

La robe est belle, foncée, sudiste mais trahit un léger début d'évolution vers les tons orangés.

Le nez est décevant. En dessous des senteurs de selle de cheval (ça m'a rappelé Chapelle Lenclos 89 pendant un bout de temps) qui se sont apaisées au fil de la soirée sans jamais s'estomper, on n'a rien ! Plus de fruit, pas d'olive noire, pas d'arômes tertiaires probants.

La bouche est déséquilibrée. Côté foxé mais sur une charpente qui me paraît peu mûre et sans grande matière.

Il m'en reste une demi-bouteille alors attendons aujourd'hui pour en tirer des conclusions. Ceci dit, je suis déçu (jjj). Certes le millésime n'est pas des meilleurs, mais à  sa sortie ce vin avait été annoncé comme une des bonnes surprises du millésime en Bandol.

Je crois que j'aurais su ouvrir un Porto 2000 (bbb) car - comme Luc - ma femme en a bu un verre et m'a dit qu'elle n'aimait pas ce jus de graisse d'animal (aaa) ...

Anthony
14 Sep 2003 12:31 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8462
  • Remerciements reçus 398

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Pibarnon

De 18 a 27 h plus tard, et bien que le desequilibre se soit un peu calme (effet oxygene surement), ce Pibarnon 97 ne deplace pas des montagnes. Ce qui m'a frappe le plus en finissant la bouteille, c'est cette matiere lache, sans consistance.
Jerome se rappellera de Bouscasse VV; Pibarnon c'etait encore pire ....

Bref, vivement un bon vin chilien (aaa)

Anthony
15 Sep 2003 13:57 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Pibarnon

ouaih
comme le D du domaine oriental for example
15 Sep 2003 14:37 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8462
  • Remerciements reçus 398

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Pibarnon

Par exemple .... je vois que ton vendangeur t'a converti a l'un des coups de coeur (bbb).

Mais avez-vous bu le 98 ou le 99 ... ou les deux ?

Anthony
15 Sep 2003 19:57 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Pibarnon 1999

Bu au restau cette semaine le CR: Pibarnon 1999. Beaucoup de matière bien mure, une robe profonde et brillante, un vin très bon. Cela confirme mes deux premier tests.
02 Oct 2003 19:24 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26208
  • Remerciements reçus 1388

Réponse de Luc Javaux sur le sujet CR: Château Pibarnon - Bandol 1993

Château Pibarnon - Bandol 1993

La robe montre des reflets pourpres. Très beau nez mêlant harmonieusement les notes de pruneau, de réglisse et de café avec une belle minéralité. En bouche, l'équilibre est remarquable, tout comme la longueur. Superbe vin pour le millésime.

Luc
21 Nov 2003 23:35 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21387
  • Remerciements reçus 59

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Pibarnon

Luc,

Je me demande si Bandol ne constitue pas une exception dans le millésime 93:
j'avais été séduit par Pradeaux 93, que j'ai bu assez souvent, ces 12 derniers mois (cf. la rubrique).

Amitiés,
Thierry
22 Nov 2003 10:10 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26208
  • Remerciements reçus 1388

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Pibarnon

Thierry,

C'est ce que me disais le caviste chez qui se déroulait la dégustation. Il semblerait que Bandol a réussi un très beau millésime en 1993. En tout cas, ce Pibarnon 1993 avait beaucoup de classe.

Amitiés,

Luc
22 Nov 2003 10:57 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Pibarnon

Le Pibarnon à  17 euros ttc en primeur 2003, est-ce une bonne affaire ?
Merci.
12 Jan 2004 12:45 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Pibarnon

J'ai dégusté hier au Salon des grands vins les Pibarnon 2002 (pas encore sorti) 2001, 2000, 97 et 98.

Je rejoins Philippe Barret sur le 2001. Eric de Saint-Victor l'appelle le "latin Lover". C'est vrai qu'on a du mal à  croire qu'il n'y a que 10% de grenache dans ce vin. Il fait effectivement penser à  un Maury, le sucre en moins, ou à  VV de Bizeul. Je ne pouvais pas imaginer qu'un Bandol de moins de 3 ans puisse être aussi onctueux. Il peut sans problème être bu tout de suite. Il faudra voir sa tenue dans le temps.

Le 2000 est bcp plus typé Bandol, avec une bonne frâicheur en fin de Bouche. E de SV l'appelle "le premier de la classe", nom bien mérité: il a un équilibre magnifique, des tannins très fins. On lui imagine un potentiel de viellissement d'au moins 10 ans, mais il est très bien maintenant. Ce aui n'était pas le cas des Pradeaux bus aux "vignerons indépendants", assez imbuvables dans leur jeunesse (en tout cas durs à  appréhender). .

Le 97 a en effet des senteurs animales (écurie, cuir) mais pas plus dérangeantes que ça. Je ne suis pas un grand spécialiste en Bandol, mais je crois savoir que c'est des arômes tertiaires classqiues pour du Mourvêdre. J'ai trouvé la bouche très souple, on y retrouvait le côté animal, mais aussi l'olive noire, la guarrigue. Plutôt bien, dans l'ensemble.

Le 98 est une petite merveille, et heureux ceux qui en ont dans leur cave. On en retrouve pas les notes animales du 97, mais plutôt de fuits compotés, et l'éternelle ( et bien pratique) guarrigue. Il n'y a aucune dureté en bouche. C'est assez onctueux, avec une bonne longueur. C'est très très bon.

Mon club de dégust doit faire une dégustation Bandol dans 2 mois. Pibarnon figuera en bonne place, d'autant que le club a en réserve qqs magnums de Pibarnon 90. Je ferai sûrement un CR à  ce moment-là .

A +

Eric
09 Fév 2004 09:09 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Pibarnon

J'ai eu l'occasion de déguster à  la Dive Bouteille dans la Loire le week-end dernier la cuvée St Ferréol 2001 de La Tour du Bon et, de la même façon que le Pibarnon du même millésime, il s'agit d'un véritable "extra-terreste" avec une matière incroyable faisant penser à  un porto vintage. Pas très typé Bandol, mais j'adore cette richesse crèmeuse.

PhB
09 Fév 2004 12:56 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21387
  • Remerciements reçus 59

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Pibarnon blanc 2000

CR: Il fait beau en Flandres, ce midi.
Le soleil invite à  un repas aux saveurs estivales:
brandade de morue et Pibarnon blanc 2000 pour commencer...

Depuis un an, le vin a peu évolué.
Le nez reste sur la fleur blanche, avec des impressions dominantes de clémentine et de pêche blanche.
On trouve quelques notes d'amande de noyau de pêche, c'est nouveau, ça traduit, à  mon avis, l'évolution...
La bouche est fraîche, mais ronde. Elle semble pleine, grasse, aromatique, avec les notes de noyau qui se manifestent en fin de bouche et en finale.
Un contraste qui constitue un défaut, à  mon sens: le vin donne une belle impression de volume en bouche et a une finale courte, cela accentue l'impression de rupture et est un peu frustrant...

En résumé, beau vin... avant la finale...

cordialement,
Thierry
17 Avr 2004 13:56 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 599
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Hamitan sur le sujet CR: Pibarnon 2000

Un Pibarnon 2000 bu ce midi.
Une robe entre grenat et pourpre, sombre, limpide et de peu d'éclat.
Au nez, pas de trace de violette parfois associée au mourvèdre jeune mais plutôt de la mûre mais surtout du mentholé, de l'eucalyptus, de la "garrigue", du café grillé et de la réglisse. Un nez puissant en parfaite harmonie avec la bouche car on retrouve cette palette aromatique avec du tabac et une fraicheur réglissée. Le vin a de l'étoffe et le grain est fin mais reste encore à  polir. Malgré ces tanins fins et déjà  agréables, avec un alcool un peu généreux et une acidité un peu discrète, je ne le trouve pas vraiment à  l'équilibre mais sa belle sapidité est un régal qui fait vibrer mes gènes est-sudistes tellement plus que bon nombre d'autres vins du sud-est. La finale manque un peu de longueur pour en faire un vin d'élite mais Pibarnon 2000 reste un grand moment.
Rendez-vous dans quelques petites années.

Message edité (31-05-2004 15:13)

Cordialement,
Hamitan
31 Mai 2004 15:11 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 28
  • Remerciements reçus 0

Réponse de pascallll sur le sujet CR: Pibarnon 1990

Je viens de boire un Pibarnon rouge 1990 hier soir.

Ce vin est réellement superbe, aussi bien au nez, avec des notes très aromatiques de garrigue, qu'en bouche : une très belle structure, avec des tanins fins et bien fondus qui font ressortir les fruits.

Bref, c'est une véritable gourmandise ! C'est bien simple, la bouteille a été finie à  la vitesse de la lumière !

Ce vin est à  son apogée et si vous en avez, n'hésitez pas, ouvrez-le (et pensez à  m'inviter !). Pas besoin de le carafer à  l'avance.

P.
29 Aoû 2004 17:12 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Pibarnon 90

je confirme que ce vin est une véritable gourmandise ...une bouteille degustée avec un ami cet été ......et comme pour Pascal à  la vitesse GV....
BANDOL produit des petites merveilles.....
29 Aoû 2004 23:37 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6779
  • Remerciements reçus 1453

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Pibarnon

je surconfirme ! Pibarnon 90 est superbe, et après vous avoir lus, je crois que je vais faire un sort très prochainement à  la dernière bouteille qui me reste...s'il m'en reste, tout à  coup j'ai un doute.

vite, j'ouvre mon logiciel de gestion de cave...

Yves Zermatten
30 Aoû 2004 23:18 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6779
  • Remerciements reçus 1453

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Pibarnon

...ouf ! il m'en reste une (aaa)

j'ai aussi un 93, dont je ne garde pas un souvenir impérissable, même si je l'ai trouvé bon. Quelqu'un a-t-goûté récemment ?

Yves

Yves Zermatten
30 Aoû 2004 23:21 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19615
  • Remerciements reçus 4713

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Pibarnon 2001

Ce vin produit sur les pente les plus élevées de Bandol est composé à  90 % de mourvèdre et 10% de grenache.
Pibarnon est un domaine assez différent des autres Bandol, en ce sens que la singularité de son sol est due à  un bouleversement géologique qui a propulsé en hauteur (jusqu'à  300 mètres d'altitude), des sols qui sont enfouis ailleurs sous 500 mètres. Ce calcaire du trias n'est pas la seule particularité de Pibarnon. Les fameuses marnes bleues, celle là  même dont on se gausse à  Petrus ou Yquem sont présentes dans ce terroir. On brandit la marne bleue comme facteur inéluctable de la qualité, et finalement on se rend compte que ce n'est pas si unique que cela, puisque maintenant beaucoup de domaines le revendiquent.

La robe est impressionnante de profondeur et de densité sans être totalement saturée. Pourpre noire, la richesse du millésime s'affiche dès l'examen visuel.
Au nez on décèles des notes de fruits noirs, quelques arômes viandés fumés et des épices comme le poivre.
J'ai été saisi par la grande fraaîcheur de ce vin bien que la matière s'impose dès l'attaque. Le volume est très important, mais avec un sentiment de pleinitude et de grand équilibre.
Le corps est imposant et l'assise tannique est évidente et sans sécheresse aucune. C'est structuré, mais ce n'est pas rude. Les saveurs de mûre se mêlent aux épices et la finale est vraiment incroyable de longueur avec une fraîcheur qui ne quitte pas le vins de bout en bout de la dégustation.

C'est très sud, mais je n'ai pas fait de rapprochement avec un VDN. Je trouve ce vin désarmant de naturel, sans maquillage boisé (élevage en foudres et non en barriques). C'est riche, immense, mais je suis certain qu'il va vieillir harmonieusement. Il risque de se refermer comme c'est souvent le cas pour les Bandol pour se retrouver métamorphosé sur des arômes viandés et truffés qui pointent sur le fond de verre. Je préfère le cueillir maintenant compte tenu de mes goûts personnels.
J'ai vraiment beaucoup aimé.

Jérôme Pérez
04 Sep 2004 13:01 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3092
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Daniel S sur le sujet Re: Pibarnon

Jérôme,
Puisque tu évoques la géologie du domaine de Pibarnon, je me permet ces quelques compléments d'information ( plus généraux )
Les marnes qui sont des "assemblages de calcaires et d'argiles " ne sont pas si rares dans l'histoire géologique de la France, l'ère secondaire en comporte plusieurs épisodes ( dont les marnes du Trias ) . On en connait aussi dans les Bassins Aquitains et Parisien, au début de l'ère tertiaire( Eocène et Oligocène. La tectonique( plissements , failles, chevauchements et charriages ) a effectivement pour particularité de déplacer des terrains plus anciens pour les mettre au dessus de terrains plus récents, ce qui a posé des sacrés problémes d'interprétation aux géologues 'surtout lorsqu'il s'agissait de terrains cristallins ( sans fossiles )

Cordialement
Daniel
04 Sep 2004 14:52 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck