Nous avons 2471 invités et 38 inscrits en ligne

Maison Michel Chapoutier

  • Messages : 3443
  • Remerciements reçus 6500

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: M. Chapoutier

J'ai beaucoup aimé tout ce que j'ai goûté sur le stand Chapoutier au salon RVF, tenu par une personne dynamique et très pro. Voici la partie Rhône :

M. Chapoutier IGP Collines Rhodaniennes La Combe Pilate 2015 blanc
(viognier) abricot frais, floral, bouche ronde, énergique, TB

M. Chapoutier Saint Joseph Les Granilites 2014 rouge
Robe sombre, jambes épaisses, nez sur les fruits rouges, café, poivre, épices, légèrment lacté, animal, vin direct, droit, emplit la bouche d'une matière soyeuse et fraîche, rond, assise tanique discrète, charnu sans être dense ni puissant, fluide. finale longue et fruitée. Délicieux TB.

M. Chapoutier Cornas les Arènes 2014
Nez prometteur, à la fois sauvage et gourmand, puis bouche fluide, en retrait par rapport au nez, dommage. B+

M. Chapoutier Ermitage Pavillon 2008
[size=small]en carafe[/size]
Robe très légèrement marquée, nez mûr, de confiture de prune, bouche en finesse, intégrée, mûre. Très joli. C'est un peu difficile à apprécier sur une si petite quantité... TB+

JD

JD | Lutèce
23 Mai 2016 11:56 #1621

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1419
  • Remerciements reçus 372

Réponse de jclqu sur le sujet CR: Chapoutier - Cote-Rôtie - 2013

Dégusté à cette occasion

CR: Chapoutier - Cote-Rôtie - 2013 - 100% Syrah

JD : Joli boisé, réglissé, élégant. Très accessible.

JC : pas de notes sur le nez, des tanins plus serrés, de la matière en bouche, il y a une belle concentration, c'est assez agréable, voir joli mais trop jeune.

YS : Nez plutôt discret. Belle longueur. Un vin que j’ai trouvé plutôt élégant. De mémoire, le Voge m’avait plus emballé que le Chapoutier.

Fichier attaché :

JC
LPV Lutèce
10 Jui 2016 11:44 #1622

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1475
  • Remerciements reçus 296

Réponse de oulababa sur le sujet Chapoutier

Pour les amateurs belges, il y a le croze les varonniers 2013 à 25€ En promo chez colruyt à réserver sur leur site dédié au vin.

Xavier L.
28 Jui 2016 17:31 #1623

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94228
  • Remerciements reçus 23508

Réponse de oliv sur le sujet Re: Chapoutier

Portrait
Michel Chapoutier, débouchonneur.

next.liberation.fr/f...
29 Jui 2016 14:01 #1624

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 719

Réponse de leguitou sur le sujet Re: Chapoutier

Article fort intéressant !
Michel Chapoutier fait partie de ces hommes du vin qui ne laissent pas indifférents, ça me plaît assez ... :)

Bien cordialement,
Guillaume
29 Jui 2016 16:20 #1625

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 4017

Réponse de LADIDE78 sur le sujet CR: Les meysonniers 2011 (Crozes-hermitage rouge )

Les meysonniers 2011 (Crozes-hermitage rouge )
( ouvert 2 heures avant le repas , bouchon impeccable )
Dégusté sur des grillades , lors d un BBQ
Oeil grenat , trés clair
Nez un mélange , d épices et de fruits rouges
Bouche Attaque très souple , le fruit est présent avec une petite pointe d épices , les tanins sont soyeux et se fondent bien avec une matière très légère , pour finir sur une belle finesse et une belle longueur
Conclusion ce crozes n est pas encore complètement structuré , je pense que 2 ans seront nécessaire pour le redécouvrir , ce vin serait plutôt un vin de gastronomie ( par sa finesse ) , il fut quand même apprécie , surtout par des dames

Sur 14 convives , 5 ont préférés les meysonniers 2011 de chez Chapoutier , 9 le crozes - hermitage de chez guigal 2009

didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
03 Juil 2016 09:43 #1626

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 2299

Réponse de Moriendi sur le sujet CR: Chapoutier - Hermitage Monier de la Sizeranne 1999

CR: Chapoutier - Hermitage Monier de la Sizeranne 1999

Des côtes de boeuf Black Angus préparées au barbecue m'ont fourni le prétexte pour ouvrir deux bouteilles de la Sizeranne. Comme toujours, la viande s'est révélée d'une tendreté incroyable même si je l'aurais préférée plus persillée et donc plus goûteuse. :)

Et le vin ? Il s'est montré un excellent compagnon pour le boeuf. Nez discret de fruits noirs, bouche fondue, nette, avec une toute petite pointe d'amertume. Je m'attendais à trouver au nez et en bouche un côté poivré qui s'est révélé absent. La longueur en revanche était correcte sans plus. Le vin est clairement plus du côté de la finesse que de la puissance.

A noter que comme toujours, les deux bouteilles se sont montrées différentes. La première était de bonne facture mais un peu éteinte, tandis que la seconde s'est révélée plus enjouée, même sa robe était d'un rubis plus vif. De beaux flacons. :)

“N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.” - Cioran // Serge
26 Juil 2016 22:31 #1627

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Modeste 1er sur le sujet CR: Chapoutier Saint Joseph les Granits Blanc 2009

Bouteille achetée 45 Euros sur Idealwine (commission comprise)

Epaulée 1h le premier soir, bue sur 3 jours

couleur paille. Nez très changeant, sur la brioche, le beurre frais, les herbes des champs. Les jours suivants ça bouge encore : Pointe citronnée, milieu floral, fond abricot juteux. En bouche c'est gras, subtil et long... mais plus en retenue, et quoique un peu pommadé à mon goût. le vin est encore tout jeune. A garder encore 5 ans minimum pour que la bouche réponde au nez avec peut-être un peu plus de largeur, de variété, d'épices et de voyage...bien que ce soit déjà très bon en l'état, et qu'un chouette accord à table doit pouvoir encore magnifier son opulence.
Beau blanc à l'aube de sa vie.
Très Bien

Geoffroy
05 Aoû 2016 20:33 #1628

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1215
  • Remerciements reçus 498
CR: Michel Chapoutier, Châteauneuf du Pape, Barbe Rac, 2006

Après des relatives déceptions sur les millésimes 1996 et 2003, je me suis laissé tenté par ce 2006 acquis à bon prix.
Sans note, je garde l'impression d'une surprise agréable.

La robe est assez limpide, légèrement tuilé.
Le nez sur le fruit rouge, les notes d'herbes aromatiques assez légères, équilibrées.
La bouche est très intéressante, avec du goût et une texture très soyeuse.

Franchement bon et à mon avis prêt à boire!!!

Timo

TIMO
09 Aoû 2016 22:07 #1629

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21387
  • Remerciements reçus 59

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Chapoutier Saint-Péray lieu-dit "Hongrie" 2012

CR: mon beau-frère m'a fait découvrir une cuvée de Chapoutier que je ne connaissais pas: le Saint-Péray lieu-dit "Hongrie" 2012.

Le nez est marqué par les fruits jaunes, par beaucoup de miel et par quelques très, très légères nuances oxydatives.
La bouche est pleine, concentrée, ample, mais elle manque un peu de fraîcheur, on retrouve la petite note oxydative.

Nous sommes déçus.
Problème de bouteille?
Sinon, mauvais rapport qualité/prix, à mon avis.

Voici la fiche du site Chapoutier:
www.chapoutier.com/s...
26 Aoû 2016 19:56 #1630

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26191
  • Remerciements reçus 1356

Réponse de Luc Javaux sur le sujet CR: M. Chapoutier - Les Varonniers - Crozes-Ermitage 2010

Dégusté avec le CRD-LPV Belqique :

M. Chapoutier - Les Varonniers - Crozes-Ermitage 2010


Robe de belle intensité aux reflets violets à rubis. Au nez, très beau fruit bien mûr, plutôt noir, épicé, poivré, floral. En bouche, grosse acidité associée à une belle puissance un volume non négligeable. Tout cela est encore fort jeune mais très prometteur. Belle longueur. Très bien

Luc
11 Sep 2016 14:05 #1631

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8411
  • Remerciements reçus 1789

Réponse de FGsuperfred sur le sujet CR:M.Chapoutier 1991 hermitage "monnier de la sizeranne"

CR:
M.Chapoutier 1991 hermitage "monnier de la sizeranne"

achetée sur ebay pour la modique somme de 48 euros frais de port inclus.

pourquoi acheter une cuvée sizeranne de 25 ans ? à priori aucune. mais la grandeur du millésime en vins à dominante de syrah m'a poussé à la curiosité car ces petites bêtes là sont très très rares !

au nez vient de suite une petite note poivronnante, puis de bien belles épices, de l'olive noire, assez monolitique toutefois mais ne faisant pas spécialement vieux.

la bouche, pour être honnête, impossible de lui mettre un âge ! elle demeure stricte asez souvent avec les vins à dominante de syrah à mon gout, le fruit est là, mais les tanins sont durs, le vin tendu, droit et hyper-austère, impossible de prendre du plaisir avec, malgré celà le vin m'a semblé assez jeune de par sa structure, sans toutefois qu'à quelque moment que ce soit, il ne donne envie de se resservir, ce qui est un net défaut...

belle longueur mais on se plait à se dire : pour quoi faire ? l'austérité faite vin, voire même rigueur...

assez bien à revoir ?

17 Sep 2016 17:54 #1632

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94228
  • Remerciements reçus 23508
Même bouteille que Fred, ci-dessus

Maison Chapoutier, Hermitage, Monier de la Sizeranne, 1991



Oliv
Robe assez profonde mais dont les atours orangés et la légère turbidité laissent attendre un vin d'un certain âge.
Nez puissant, assez ferme, sur un végétal poivré, des notes de café froid et de graphite.
Ensemble assez froid et à la limite de l'austérité.
La bouche est plus généreuse même si elle conservera une certaine pointe d'austérité, sur une belle matière ample à l'acidité assez élevée et qui déroule une densité qui manque un peu de confort au palais, avec une charge tannique assez importante.
Les goûts aussi manquent un peu de délicatesse, très marqués par le graphite.

Vetshow
Je n'ai pas pu/su apprécier l' Hermitage 1991, ma description en serait pourtant à peu près identique, à ceci près que la densité tannique, le côté austère écrasaient le vin et ont pour moi pris le dessus. Je n'ai donc pas pu/su l'apprécier, peut-être d'autant moins que le précédent présentait un profil tout à fait opposé qui me convenait parfaitement...

Finale droite et avec des épaules assez larges.
Bien à très bien.
17 Sep 2016 19:09 #1633

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 688
  • Remerciements reçus 653

Réponse de supervedro sur le sujet CR: Michel Chapoutier, Côte Rotie "les bécasses" 2010

CR: Michel Chapoutier, Côte Rotie "les bécasses" 2010



Bouteille épaulée 3h et servie vers 16°
Magnifique robe pourpre
Nez sur les fruits noirs, le poivre, une touche de violette.
La bouche est une caresse de fruits et d'épices, une longueur surprenante pour cette cuvée.
Une excellente surprise, accord parfait sur un Gigot d''agneau - Très Bien ++

Laurent

"Le vin c'est comme une boîte de chocolats..."
25 Sep 2016 13:48 #1634
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 4017

Réponse de LADIDE78 sur le sujet Michel Chapoutier, Côte Rotie "les bécasses" 2010

Laurent

j ai eu l occasion cette année de déguster le millésime 2006 , un excellant vin aussi , j avais cuit au BBQ une épaule d agneau , met / Vin le top en bouche. J ai dégusté le 2011 sur un salon c était déjà pas mal Ce 2010 a l air vraiment top et très accessible au bout de 6 ans , sur un très bon millésime
didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
25 Sep 2016 15:26 #1635

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 688
  • Remerciements reçus 653

Réponse de supervedro sur le sujet Re: Michel Chapoutier, Côte Rotie "les bécasses" 2010

Merci pour ton commentaire Didier - surtout que j'ai 6 2011 qui attendent leur tour aussi!
Je voulais changer du pauillac sur l'agneau et bien m'en a pris car l'accord était top!
Je suis vraiment très agréablement surpris par cette cuvée
Laurent

"Le vin c'est comme une boîte de chocolats..."
25 Sep 2016 15:59 #1636

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 338
  • Remerciements reçus 247

Réponse de Olivier_26 sur le sujet CR: Hermitage Chante-Alouette 1989 de Chapoutier

Un sacré loustic que cet CR:Hermitage Chante-Alouette 1989 de Chapoutier.
Mes attentes étaient faibles, et pourtant... le vin est dense, sérieux, avec une jolie aromatique sur les fruits secs, plutôt oxydatif, mais vineux, long, encore bien debout, peut-être même plus qu'il y a 2 ans. Un vin à la Frankenstein, qui se relève de son cerceuil ;) , me direz-vous ? En quelques sorte... et assurément ma meilleure bouteille, en tous cas celle qui nous a donné le plus de plaisir. Impossible de lui donner 27 ans. Joli accord sur le tajine (pas prévu au départ). Il a même résisté une semaine au frigo. Très bon.
Olivier

Nous n'avons qu'un foie, il ne faut pas le punir avec des vins médiocres. Gorak le gorille
04 Oct 2016 16:33 #1637

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26191
  • Remerciements reçus 1356

Réponse de Luc Javaux sur le sujet CR: M. Chapoutier - Les Varonniers - Crozes-Ermitage 2009

Dégusté avec le CRD-LPV Belgique :

M. Chapoutier - Les Varonniers - Crozes-Ermitage 2009 - 16,1/20


Luc Javaux : Robe intense aux reflets violets à rubis. Le nez est marqué par les fruits noirs, la réglisse, le goudron, l’eucalyptus, les épices. En bouche, c’est très frais, avec beaucoup de puissance et de matière, domptés par une acidité tranchante. L’ensemble reste très bien équilibré mais si encore un peu strict et tannique. Belle longueur. A attendre, très beau potentiel. 16/20
Olivier Mottard : Robe concentrée avec un disque violet. Nez épicé et herbacé avec une touche de poivre. Vin élancé construit sur un très bel équilibre avec un tanin sérieux mais il préserve beaucoup de fraîcheur et de dynamisme. Bel avenir. 15,5/20

Luc
08 Oct 2016 16:16 #1638

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 520
  • Remerciements reçus 735
Extrait du CR d’une dégustation horizontale du millésime 2014 en Rhône Nord (blancs secs uniquement) .

CR: Michel Chapoutier, Saint-Joseph blanc « Les Mûres » 2014, cuvée Lavinia équivalente à « Deschants »
Cépage : 100 % marsanne
Élevage : pour partie en fût de chêne et pour partie en cuve inox

Nez assez ouvert, sur les fruits blancs.
Une bouche élancée, sur des arômes assez net de fruits blancs (pêche principalement), offrant à la fois gras et fraîcheur. Jolie longueur, on y décèle une très légère salinité.
Très sympa !
Bien + (15/20)

Mathias

Mathias
16 Oct 2016 00:23 #1639

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 613
  • Remerciements reçus 20

Réponse de masterpity88 sur le sujet CR:Michel Chapoutier, Saint Joseph Blanc Les Granilites 2015

CR:Michel Chapoutier, Saint Joseph Blanc Les Granilites 2015

Voici un Rhône blanc bien fait, avec de la matière, du gras, la palette aromatique n'est encore pas à son top, mais ce vin est fort agréable. Belle longueur.

A mon avis vieillira dans le bon sens.

BIEN++

Thibault
19 Oct 2016 20:52 #1640

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4801
  • Remerciements reçus 4017

Réponse de LADIDE78 sur le sujet Maison Chapoutier,

Ces vins qui ne sont pas un cadeau
les5duvin.wordpress....

didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
23 Oct 2016 10:30 #1641

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94228
  • Remerciements reçus 23508

Réponse de oliv sur le sujet Re: Maison Chapoutier,

Ça décape !
23 Oct 2016 10:36 #1642

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Modeste 1er sur le sujet CR: Hermitage mure de Larnage 2011, Chapoutier

Bu la semaine dernière,
pas grand chose en mémoire
si ce n'est un vin déjà accessible et plaisant. Les tanins sont intégrés, la longueur est bonne. Ceci dit, plutôt l'impression de boire un bon crozes au prix d'un petit/moyen hermitage (35 euros sur vente privée). Bon. C'était un achat de "jeunesse", et je n'attendais pas grand chose de cette cuvée négoce. Néanmoins chapoutier c'est toujours bien fait, et on est rarement déçu.
Très Bien pour un crozes, Bien+ seulement pour un hermitage.

Geoffroy
02 Nov 2016 22:06 #1643

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Portrait de Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21387
  • Remerciements reçus 59

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: M. Chapoutier

Pas grand chose en mémoire, même pas le millésime?
02 Nov 2016 22:09 #1644

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Modeste 1er sur le sujet Re: M. Chapoutier

C'est rectifié !

Geoffroy
02 Nov 2016 23:20 #1645

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 11

Réponse de psykopat sur le sujet CR: M.Chapoutier Ermitage Le Pavillon 2006

CR: M.Chapoutier Ermitage Le Pavillon 2006
Un nez très pur, de framboise, de violette, de cerise noire, de graphite, de lard fumé, de tabac, d épices et de fleurs.
La bouche est ample, puissante, imposante. Les tannins sont d'une grande jeunesse, pas encore fondus, l acidité porte la matière et étire une finale graphitée et interminable. Futur grand vin

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
19 Déc 2016 15:04 #1646

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 637
  • Remerciements reçus 201
Et bien quelle surprise sur cette bouteille !! Les deux premières bues pour elle même étaient clairement déséquilibrées sur l'alcool.
Cette fois ci, le vin accompagne un filet de cabillaud, riz, beurre blanc.
Le vin et puissant et fruité, belles notes de pêche et d abricot, de miel. Touche grasse, beurrée enrobant le palais, finale florale et mielé et surtout équilibrée.
Bel accord sur le poisson.
Top aussi sur du bleu d Auvergne au lait cru.
14,5/20

Maxime

In wine we trust
22 Déc 2016 11:11 #1647

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9164
  • Remerciements reçus 16344
Hermitage blanc – Domaine Chapoutier – Chante Alouette – 2006

Bouteille bue lors d'une magnifique dégustation relatée ICI

Bouteille ouverte pendant une petite heure puis carafée pendant presque trois heures.
La robe est bien ambrée mais très claire.
Puissant et complexe, le nez est dominé par des notes oxydatives, dont la pomme, mais pas uniquement : la figue s’invite et apporte une bonne sensation sucrée.
L’attaque est grasse, dotée d’une belle concentration puis la tension prend le dessus, et pour longtemps.
Un 100 % marsanne qui a dû avoir la même mésaventure que certains Beaucastel Vieilles Vignes 100 % roussanne…
Bien ++ / Très Bien et un superbe accord avec un foie gras poélé.

Jean-Loup
02 Jan 2017 14:41 #1648

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Modeste 1er sur le sujet CR: Chapoutier St Joseph Les Granits Blanc 2012

Bouteille tirée d’un lot de 3, payée sur Ebay 35 euros pièce
J’en ouvre une ce soir pour appréhender sa « jeunesse ».

1er jour :
Robe : plutôt claire, or vert pâle
Nez : attaque peu noble, inélégante, que je ne sais pas trop qualifier. Un côté rustique grillé, avec de la panure, du fromage (discret, type fromage blanc ou chèvre, ou alors brebis si on lui associe les notes rustiques..), mais aussi gros ressenti d’huile et d’alcool (dissocié ?) comme un fond de casserole à fondue lorsque, refroidissant, les éléments se séparent.
Bouche : même sensation. L’impression de boire de l’huile : matière riche et grasse, mais fade, un peu de gaz peut-être (en goût), puis beaucoup d’amertume. On est clairement sur un déséquilibre car peu d’éléments pour contrecarrer cette masse (pas d’acidité). C’est assez écœurant, pas en place. Imbuvable pour moi. C’est donc ça la roussanne ? Je rebouche et mets de côté (sans bouchon vide-air, pour qu’une vraie oxydation se passe).
Etant convalescent d’une bronchite, sous antibio notamment, je me dis que peut être mon palais est un peu chamboulé, et que mon nez n’étant pas totalement nettoyé, mes sens peuvent être altérés. Cela dit je n’ai pas ce genre de surprise gustative avec la nourriture que je prends en parallèle, où tout est effectivement « en sourdine » mais à sa place… on va dire (pour espérer) que le vin est plus fragile et plus exigeant…

Le lendemain :
Nez : premier nez similaire à celui de la veille. L’aération dans le verre (+le fait de le renifler longtemps ?) semble dissiper cette impression, et laisser place à quelques aspects plus fruités (poire), même si les notes de beurre et de miel sont indéniablement dominantes. Du yaourt également, du foin, un côté cave humide. Un peu de frangipane tout au fond. Mon nez n’est sans doute pas assez retapé pour déceler plus de fruit pour le moment. Profil sérieux, intéressant, mais je suis toujours gêné par une note de serpillère qui reparaît par moments.
Bouche : Plus sèche. Je reconnais la matière de la veille, mais cette fois on a de l’acidité (est-ce dû à l’aération ou à un palais mieux rétabli ?). Bon, ça reste assez huileux tout de même, mais salivant en même temps, les arômes décollent, pas tant sur le fruit que sur les arômes herbacés et adipeux, avec du caillou, des fleurs des montagnes... l’ensemble est certes harmonieux dans son genre mais encore un peu serré, et l’amertume moins appuyée bien qu’on la retrouve en fin de bouche, saillante, précise. Un vin séduisant sous certains abords, d’une nature discrète et branchée, hermétique même , et surtout très concentrée, au risque de paraître parfois un peu engoncé, et dont le caractère fier et hautain empêche de se livrer débonnairement avec le premier venu, surtout quand celui-ci est abaissé par une infirmité passagère. J’aurais néanmoins réussi à profiter de son rayonnement – hélas, difficile à accorder.

Bref, semblerait que j’ai dû « forer » dans le dernier limon de maladie pour atteindre ce vin (y suis-je arrivé complètement ?). Je n’ai pas trouvé chez lui un coin où me reposer, à l’ombre d’une évidence, mais un autre charme peut-être, celui des ententes complexes.
Cette rencontre, atypique et ardue, confirmera le contact délicat de certains grands blancs du Rhône, trop typés ou trop massifs à mon goût. Pourtant en rouge je n’ai pas ce problème, et les grosses bêtes renfrognées dans leur style ne me font pas peur… ou bien je ne les ai pas encore rencontrées.
En blanc, le côté sévère me semble toujours plus préjudiciable au plaisir qu'offre le vin.

Geoffroy
21 Jan 2017 20:54 #1649

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6732
  • Remerciements reçus 3608

Réponse de Marc C sur le sujet CR: Chapoutier St Joseph Les Granits Blanc 2012

Geoffroy,

Ta description me rappelle ma dernière expérience de Granit blanc (par contre pas de Roussane, c'est un 100% marsanne je pense) Il ne faut pas y chercher de l'acidité, il n'y en a pas sur ces vins. L'équilibre se fait sur l'amertume. Du coup, il faut la cuisine qui va bien en face : viande blanche crèmée, plats épicés, etc. Je m'étais promis de refaire des essais mais pas eu l'occasion de m'y mettre !

Marc
22 Jan 2017 11:03 #1650

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck