Nous avons 2972 invités et 69 inscrits en ligne

Weingut Dönnhoff, Nahe

  • Messages : 691
  • Remerciements reçus 2454
CR: Weingut Dönnhoff, Nahe - Niederhäuser Hermannshöhle Riesling Spätlese 2015
8,5°, sol varié d'ardoise, volcanique et calcaire. Elevage d'environ 8 mois principalement cuve inox et un peu de vieux bois. Environ 75 g/L de SR. Domaine et parcelle qui ne sont plus à présenter. Une coulure le long de la capsule m'incite à l'ouvrir de façon imprévue. Servi dans un Spiegelau Definition Vin Blanc.

Robe couleur or sans reflet vert. Bouquet de vieux et beau riesling avec des terpènes d'agrumes dominant, miel fin, fruits à noyau confit. C'est magnifique en bouche avec une texture effilée et soyeuse où le sucre est parfaitement contrebalancé par l'expression saline du sol (j'ai repris la fiche de la Route des Blancs parce que je suis d'accord avec). Rétro de citron confit au sel qui dure longtemps après.

Comme d'habitude, la classe de Dönnhoff s'exprime à plein dans cette bouteille, les mots ne rendant pas hommage à la qualité et la régularité du domaine. Le Hermannshöhle justifie pleinement son statut sur cette cuvée. Mais le Felsenberg Spätlese R 2018 en collection temporaire toujours disponible pour l'instant (et commenté quelques messages avant) est à mon goût encore supérieur par l'intensité d'ardoise fumée que ce vin transmet.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, peterka, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, jd-krasaki, David Chapot
08 Déc 2023 21:18 #451

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 918
  • Remerciements reçus 1422
Par Bassaler


CR: Nahe, Niederhäuser Hermannshöhle Spätlese 2012, Dönnhoff : une grande fraîcheur au nez, sur des notes de fruits exotiques et d’ananas. Pointe terpénique fondue et intégrée à un ensemble construit sur une belle acidité. Une bouche avec de la mâche et de la structure, surtout pour un Spätlese, mais qui sait rester sur un registre d’élégance. Aromatique fruitée, vivacité saline, un peu comme si on croquait dans des cristaux de « sucre-sel ». Finale à l’avenant, avec du peps.  Excellent (+)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, GAET, Garfield, Ilroulegalet
09 Déc 2023 17:23 #452

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 2299
CR: Weingut Dönnhoff - Nahe Tonschiefer Riesling trocken 2019

Cela fait déjà quelque temps que la rumeur court sur LPV : les rieslings allemands seraient l'arme secrète de l'alcoolo l'amateur de vin : vifs, peu alcoolisés, gourmands, faciles à boire. Et Dönnhoff en serait l'un des grand-prêtres. Damned ! Comprenez mon émoi au moment de décapsuler ce flacon ! Je lance Le Bal des Laze de Polnareff car les teutoneries réveillent le romantique désespéré qui sommeille en moi et c'est parti. 

La robe est extra pâle et le nez est sucré sur les agrumes et la mirabelle. Le premier jour, bu sur un ensemble de sashimis, sushis et makis, le vin déploie toute sa vivacité et les arômes d'agrume, citronnelle en tête, dominent. C'est bon mais assez monolithique. Le lendemain, c'est risotto aux champignons et coppa basque et je remplace le vin blanc de la recette par un peu d'eau de vie de mirabelle pour l'accord et parce que je n'ai pas peur des expérimentations culinaires. Le Dönnhoff semble du coup plus complexe, une légère sensation de sucrosité ressort en finale mais le vin me semble plus abouti.

Bref, c'est pas mal du tout, fort agréable en vérité. Mais je ne suis pas bouleversé non plus. Bon, je continuerai ma quête.

“N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, denaire, Jean-Loup Guerrin, Val59, Papé, GAET, Kiravi, Garfield, Ilroulegalet
17 Déc 2023 23:55 #453

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6352
  • Remerciements reçus 6171

Réponse de Vaudésir sur le sujet Weingut Dönnhoff Krötenpfuhl Riesling GG 2021

CR: Weingut Dönnhoff Krötenpfuhl Riesling GG 2021

Robe avec un léger doré, nez sur les agrumes, sensation de gaz, bouche vivifiante, tendue et citronné avec un très léger perlant , belle matière qui enrobe bien la vivacité du jus, très beau riesling, frais, salivant, mur avec beaucoup d'avenir devant soi, merci Loulou.

Bu à cette occasion www.lapassionduvin.c...

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, peterka, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, Ilroulegalet
19 Déc 2023 22:59 #454

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94193
  • Remerciements reçus 23462
Pendaison de crémaillère chez les SoFLo


CR: Weingut Dönnhoff, Schloßböckelheimer Felsenberg, Riesling Trocken GG, 2012

 

Bouchon tout petit en parfait état.
Robe sur un jaune très léger.
Beau nez présent et immédiat, sur un terpénique franc mi pétrolé mi citronné d'un certaine élégance enrobé de notes crémeuses.
Très belle bouche élancée et pleine à la fois, sur une forme de densité aérienne très agréable, avec un équilibre réussi tout en classe et en gourmandise entre acidité et maturité.
Finale facile et déliée, étirée par des amers d’agrumes bien positionnés.
Délicieux.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: peterka, Ilroulegalet
24 Déc 2023 16:39 #455

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck