Nous avons 2970 invités et 59 inscrits en ligne

Weingut Dönnhoff, Nahe

  • Messages : 798
  • Remerciements reçus 2242
CR: Dönnhoff – Nahe - Riesling Trocken Tonschiefer – 2020 :

Robe jaune doré clair, brillante. Nez herbacé, fruits blancs, très frais.
Bouche perlante, classique des trocken qui s'estompe tout de suite.
Belle fraîcheur, sur les fruits blancs, le menthol. Salivant. TB. 16/20. Parfait sur les huîtres.

Thibaut
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, flupke14, GAET, Garfield, RieslingNebbiolo, Ilroulegalet
20 Fév 2022 20:38 #391

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 510
  • Remerciements reçus 1440

Réponse de rafalecjb sur le sujet CR: Donnhoff, Riesling Trocken 2020

CR: Dönnhoff Riesling 2020
nez exotique / pommes / ananas / dimension saline et minérale. Très expressif et très frais
Bouche. Belle attaque croquante sur une belle tension. L’équilibre est bon. En milieu de bouche ce coté fruits exotiques enroulés par cette belle tension prend une belle expression dans une amplitude large. Finale sur cette belle tension qui claque et laisse une empreinte claquante sur la langue.
J’adore le style
TB -
15,5

@marco
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, flupke14, jd-krasaki, Garfield
02 Mar 2022 08:34 #392

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 2250

Réponse de David Chapot sur le sujet Donnhoff, Norheimer Dellchen Auslese 2001 (1/2 bt)

RobeBu ce soir un CR: Norheimer Dellchen Auslese 2001 d'Helmut Dönnhoff (1/2 bt) :
Robe : or, paille, brillante, nullement fatiguée
Nez : zeste d'agrumes, tarte au citron, crème, pierre chaude, herbe sêchée, plante médicinale, chartreuse, menthe. Nez merveilleux de complexité, dans le resgistre des plantes plutôt que les fruits jaunes ou exotiques.
Bouche : attaque douce, moelleuse mais élancée par une fine acidité. Moelleux d'une Auslese, mais les sucres sont fondus (je perçois 20 g/L, pas beaucoup plus, alors que qu'il y en avait évidemment davantage au départ). Finale sur les agrûmes, les herbes sêchées, avec une touche d'amertume, pas très longue mais très digeste.
Conclusion : Très bien dans l'ensemble mais exceptionnel pour le nez et l'équilibre. Très beau vin, mûr mais plein d'avenir encore (en 1/2bt) qui me rappelle qu'on ne boit plus assez de vins fruités/moelleux qui ont fait l'histoire des vins allemands avant que les vins secs prennent le dessus depuis 2005 disons. L'équilibre du vin est absolument magistral et, à l'heure où les 2ème/3ème millésimes de certains vignerons atteignent les 200€/300€ sans recul sur le vieillissement des bouteilles, il nous rappelle qu'il faut reconnaître à leur juste valeur l'expérience et le savoir-faire de ceux dont les bouteilles confirment à tout âge la qualité du travail et des choix..
David Chapot.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, denaire, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, Ilroulegalet
12 Mar 2022 23:47 #393

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19545
  • Remerciements reçus 4589

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Donnhoff, Norheimer Dellchen Auslese 2001 (1/2 bt)

Entièrement d'accord avec toi, David, sur la conclusion. Le délire de l'engouement, qui n'est souvent qu'une mise, une sorte d'investissement, un pari à l'aveugle ou juste un "coup" de bluff fait pâle figure devant des pointures comme Dönnhoff dont d'ailleurs les tarifs sont très sages, eu égard à la notoriété et à la qualité. Dönnhoff, c'est le modèle.

En revanche,

(je perçois 20 g/L, pas beaucoup plus, alors que qu'il y en avait évidemment davantage au départ)

Il y en a toujours autant qu'au départ, sauf à ce qu'il y ait plus d'alcool.
C'est donc bien un problème de perception et non de taux. Je connais des vins à 9 grammes de résiduel pour lesquels très peu de dégustateurs devinent la présence même de sucre. Tout est une question d'acidité et de nature de cette acidité, au moins autant que de donnée brute de celle-ci.

Jérôme Pérez
13 Mar 2022 07:49 #394

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 2250

Réponse de David Chapot sur le sujet Donnhoff, Norheimer Dellchen Auslese 2001 (1/2 bt)

Oui, Jérôme, j'ai bien parlé de perception. Le vin est patiné par l'âge, il a une rondeur qu'on ne perçoit pas de la même façon qu'en jeunesse où l'acidité devait sembler plus présente (je ne m'en souviens plus). Même perception d'ailleurs sur les VT/SGN alsaciennes avec 20 ans de bouteille.
David.
13 Mar 2022 09:34 #395

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19545
  • Remerciements reçus 4589

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Donnhoff, Norheimer Dellchen Auslese 2001 (1/2 bt)

c'est intéressant cette idée de la patine où en effet acidité et sucres semblent perdre en intensité : j'ai le sentiment personnellement qu'il y a davantage une disparition de la dissociation des goûts pour aller vers un goût unique du vin, ce qui ne veut pas dire qu'il s'atténue en complexité. De mon point de vue, les variables qui jouent le rôle d'arbitre sont d'une part l'amertume et cette fameuse saveur umani qui est un peu à l'interface des autres saveurs et que l'on apprend à connaître. 

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
13 Mar 2022 10:08 #396

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 719
 CR: Dönnhoff – Nahe - Riesling Trocken - Tonschiefer – 2019 :

Capsule à vis - Vin ouvert en dernière minute, servi à 12° dans des verres Zalto Universal.

Robe jaune vert translucide.
Nez évident d'agrumes et de fleurs, c'est éclatant et cela donne immédiatement envie de se plonger dedans.
Une bouche toute aussi évidente de facilité, de digestibilité sur un vin à la trame vivifiante d'agrumes et l'acidité maîtrisée.
Un exercice de style entre une acidité laser et des amers nobles pour un riesling de plaisir et de table.
Certainement le meilleur rapport qualité prix de la gamme de ce domaine.
Excellent.

 

Bien cordialement,
Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, peterka, bertou, La Vie est une Fête, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, trainfr, DUROCHER, Papé, flupke14, Med, GAET, Kiravi, rafalecjb, Garfield, RieslingNebbiolo, Ilroulegalet
31 Mar 2022 14:27 #397

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1116
  • Remerciements reçus 3774
CR: Dönnhoff Norheimer Kirschheck Riesling Spätlese 2004

Un Dönnhoff qui fait mouche, comme d'hab.
Très belle aromatique de Riesling Allemand, fruitée et fumé, légèrement terpénique
Matière avec encore un peu de sr, en 1/2 corps, harmonieuse et digeste, fruitée.
Finale un brin courte mais confortable, indiquant que le vin serait à boire
Très Bien
Plutôt à boire

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, peterka, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, flupke14, GAET, Fredimen, Garfield
26 Avr 2022 17:15 #398

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1478
  • Remerciements reçus 1636
Dönnhoff Norheimer Kirschheck Riesling Spätlese 2004
CR:
Même perception que Maxime sur ce vin qui est agréable mais à boire je pense car moins pêchu que ses prédécesseurs.

Très belle aromatique de Riesling Allemand, fruitée et fumé, légèrement terpénique
Matière avec encore un peu de sr, en 1/2 corps, harmonieuse et digeste, fruitée.
Finale un brin courte mais confortable, indiquant que le vin serait à boire
Bien
 

Simon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, flupke14
28 Avr 2022 08:15 #399

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 693
  • Remerciements reçus 2457
CR: Weingut Donnhoff, Nahe, Oberhause Leistenberg Kabinett 2020
A noter que la bouteille a eu besoin de 24h d'épaulage pour s'ouvrir. Au début, c'était d'une acidité verte un peu violente. Kabinett issu du terroir de Leistenberg, élevage en cuve inox et grandes barriques pendant 1 an. Terroir d'ardoise grise, exposition sud-est. 16 euros au domaine. Intéressant de comparer par rapport au Tonschiefer qui est la version sèche du terroir dont le CR est  ici.

Oeil : La robe est d'un or translucide qui paraît presque comme de l'eau.

Nez : Le nez est très aromatique pour mon nez qui d'habitude ne sent pas grand chose. C'est principalement du fruit exotique (ananas, mangue, acerola) à la fois mûrs mais d'une évidente fraîcheur qui se distingue. Mes camarades trouvent également un aspect très floral de fleurs blanches qui est moins évident pour moi. Une toute petite odeur de pierre mouillé se joint à la fête après aération.

Bouche : C'est là encore du fruit exotique très agréable qui mène la danse avec la fois cette maturité et cette fraîcheur qui sont très très agréables pour le dégustateur avec le petit perlant auquel je suis positivement sensible qui va bien. Le sucre résiduel qui est bien perceptible (je n'ai pas réussi à trouver les chiffres analytique) renforce cette sensation de maturité exotique mais sans écoeurement. Puis une acidité aiguisée vient nettoyer le palais et faire ressortir une petite note d'ardoise salivante. C'est là encore d'un équilibre souverain qui court-circuite le cerveau et nous fais resservir sans conscience.

Conclusion : Intéressant de noter les différences de style entre le Tonschiefer et le Kabinett. Pour moi, je dirai que le Tonschiefer est une réussite vraiment majeure du millésime mais je préfère le Kabinett au niveau du goût parce que j'aime le sucre. En effet, le Tonschiefer avait une complexité aromatique un peu supérieure puisque j'avais trouvé des notes d'herbes aromatiques et une autre famille de fruits. Le Kabinett a un côté fruits exotiques nets plus accentués, et un rapport SR/acidité déjà très bon.

Dans un paysage plus global, pour comparer avec le Kabinett Marienburg 2020 de Clemens Busch en Moselle qui a 60g de S/R et avec une palette centrée autour du citron de diverses couleurs avec un support d'ardoise assez fort, j'ai préféré le Donnhoff (qui est probablement à 40g/L) car son équilibre est supérieur pour mon palais.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, LucB, Papé, GAET, Garfield
19 Mai 2022 17:42 #400

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1752
  • Remerciements reçus 1161

Réponse de GAET sur le sujet Weingut Dönnhoff, Nahe

Merci pour ton CR. 
Pourrais-tu modifier le titre en concordance avec la charte. Nom de la cuvée et année.
Cordialement 
Gaetan 
19 Mai 2022 18:49 #401

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1855
  • Remerciements reçus 4173
dégusté à cette occasion

CR: Weingut Dönnhoff, Riesling Niederhäuser Klamm Kabinett 2018
Robe pâle
Joli nez, d'emblée expressif sur des notes pétrolées, de fruits blancs et un peu d'agrume
La bouche est plutôt aérienne qui trouve un intéressant équilibre entre perlant, sucre et faible degré alcoolique, l'acidité tient bien l'ensemble sans être vive.
Très bon et ça se glougloute à vitesse grand V.
 
Fichier attaché :

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, peterka, Jean-Loup Guerrin, flupke14, GAET, Garfield, Ilroulegalet
25 Mai 2022 13:57 #402

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94217
  • Remerciements reçus 23488
CR: Weingut Dönnhoff, Höllenpfad Riesling Trocken, 2015



Bouchon riquiqui mais en parfaite santé.
Robe à peine teintée d'un léger vert de gris.
Nez pur et agréable, joli compromis de notes florales et fruitées (fleurs blanches, mirabelle) enroulées dans une pointe minérale.
Bouche qui va nécessiter de l'aération et une petite montée en température pour quitter un aspect limonadier simplet.
Le vin quitte alors son austérité pour s'exprimer dans un ensemble à l'acidité pointue bien soutenue par une matière souple.
Les amers sont assez présents et perturbent un peu l'harmonie de la finale qui tombe assez vite.
En l'état, c'est bon mais pas furieusement emballant non plus.
A revoir.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Bernard, peterka, bertou, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, GAET, leteckel, rafalecjb, Garfield, Ilroulegalet
06 Jui 2022 10:41 #403
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3442
  • Remerciements reçus 6497

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Weingut Dönnhoff, Roxheimer Höllenpfad 2018

CR: Weingut Dönnhoff, Roxheimer Höllenpfad 2018

Nez puissant, nuancé et finement végétal, notes de fougère et de citron qui pourrait commencer à faire penser à Chablis, mais complété de notes de fumée et souligné d'un trait de fruit de la passion, avec une certaine personnalité.
En bouche l'acidité évoque celle du fruit de la passion. Il y a de la densité et de la profondeur, du croquant. Parfaitement équilibré. 
La longueur est bonne, texturée, acidulée, citronnée.
Très joli.

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, peterka, Jean-Loup Guerrin, flupke14, rafalecjb, Garfield, Ilroulegalet
15 Jui 2022 22:41 #404

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 2250

Réponse de David Chapot sur le sujet Weingut Dönnhoff, Riesling Tonschiefer 2020

Bu, en ce jour de canicule, un CR: Riesling Tonschiefer 2020 de Cornelius Dönnhoff
Robe : paille très claire, quelques bulles de CO2 sur la collerette, classique.
Nez : fruits jaunes (pêche, limite passion), puis une touche plus minérale, d'ardoise, en rétro.
Bouche : bouche jeune, avec un peu de CO2 résiduel, Bouche fruitée mais assez sêche (<5g/L mais >1g/L je dirais), la trame d'ardoise lui confère une grande élégance,
Conclusion : Bien/Très bien. Bu après le Drei Exa 2019 de Michel Ginglinger (dans le même ordre de prix), ce vin me séduite par sa grande élégance, son fruit pur porté par ses arômes d'ardoise. Mais je trouve qu'il est un peu trop consensuel par rapport vin de Michel... Pas envie de choisir, on boit les deux!
David Chapot.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, denaire, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, GAET, Garfield, Ilroulegalet
18 Jui 2022 23:51 #405

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 2250

Réponse de David Chapot sur le sujet Weingut Dönnhoff, Riesling Höllenpfad 2018

Bu la semaine dernière un CR: Riesling Höllenpfad 2018 de Cornelius Dönnhoff :
Robe : paille claire, plus verte que le vin précédent, quelques bulles de CO2.
Nez : nez floral, pomme, poire, pêche blanche; touche plus minerale, qui évoque l'ardoise??? (c'est un terroir de grès en fait)
Bouche : attaque avec le CO2 résiduel qui disparait vite; bouche dynamique, avec une bonne longueur svelte, arômes de fruits blancs, pomme, et impression de salinité désaltérante. Finale sur les fruits blancs et le caractère salin.
Conclusion : Très bien++. Vin à l'équilibre qui me semble évident, avec un corps svelte mais long, et des arômes où l'on perçoit des fruits blancs mais aussi la salinité du terroir de grès en finale. J'aime beaucoup.
David Chapot.


 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Olivier Mottard, denaire, Jean-Loup Guerrin, GAET, Garfield, Ilroulegalet
08 Aoû 2022 15:19 #406

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 2250

Réponse de David Chapot sur le sujet Weingut Dönnhoff Norheimer Kirschheck Spätlese 2007

Bu la semaine dernière un CR: Riesling Norheimer Kirschheck Spätlese 2007 d'Helmut et Cornelius Dönnhoff :
Robe : paille dorée
Nez : légèrement pétrolé, zestes d'arumes, miel, crème. Classique!
Bouche : toute en délicatesse et équilibre : attaque douce, enrobée mais pas écrasée par le sucre, digeste, avec une tension minérale qui lui donne fraîcheur et longueur.
Conclusion : Très bien/excellent. Au risque de me répêter avec ce producteur, un vin à l'équilibre évident. Pas le plus riche qui soit (c'est l'entrée de gamme des Spätlese du domaine) mais tout en harmonie, rien ne dépasse, comme beaucoup des vins du domaine.
David Chapot.

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, oliv, denaire, Jean-Loup Guerrin, GAET, Garfield, Ilroulegalet
08 Aoû 2022 17:46 #407

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1046
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de the_ej sur le sujet CR: Weingut Dönnhoff - Riesling Trocken - 2018

CR: Weingut Dönnhoff - Riesling Trocken - 2018
Bu sans prise de notes ni en étant très attentif, mais toujours aussi séduit par la combinaison fruit mûr/fraîcheur, avec ce petit perlant qui frise les papilles du début à la fin du repas.
il y a bien sûr des notes terpéniques qui signent le cépage, et suffisamment de moelleux pour apporter du confort et contribuer à la gourmandise folle de l'ensemble !

Jérôme
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, Raboso del Piave DOC, flupke14, Kiravi, Garfield, Bug, Ilroulegalet
27 Aoû 2022 11:02 #408

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 510
  • Remerciements reçus 1440
CR: Donnhoff, Roxheimer Hollenpfad Riesling  2020
nez : citron, pointe minérale, puis un coté beurré avec notes florales + exotiques.
nez délicat, tout en nuances. Chouette.
Bouche : attaque franche, ronde, équilibre +. On sent la matière bien enveloppée dans une trame d’acidité très chouette. En milieu de bouche le vin s’élargit, fait ressortir une belle profondeur. On a en bouche des notes de citron, puis des notes de plantes, et toujours cette sensation minérale/exotique qui vous emmène en fin de bouche. L’équilibre est superbe du début à la fin. On sent que le vin est jeune, à l’aube de sa vie. superbe potentiel.
en l’état 16,5-17
TB+ / TB++
potentiel (10 ans et plus) 17,5 - 18

@marco
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, LucB, flupke14, GAET, LLDA, Garfield, Ilroulegalet
04 Oct 2022 16:04 #409

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 2250

Réponse de David Chapot sur le sujet Weingut Dönnhoff - Tonschiefer 2021

Ouvert ce soir un CR: Riesling Tonschiefer 2021 DE Cornelius Dönnhoff :
Robe :
paille claire, reflets verts
Nez : très ouvert, intense sur les fleurs blanches, presque lourdes, très mûr, je n'étais même pas certain d'être sur un riesling avec le seul nez.
Bouche : attaque au laser, puis la bouche se développe sur une rondeur très harmonieuse tendue par l'ardoise; très belle élégance de la bouche.
Conclusion : Très bien++ vin magnifique d'équilibre, ouvert, la patte Dönnhoff qui se manifeste par l'harmonie des vins est assez flagrante. Ce vin relègue le Grauschiefer de Jakob Schneider dans une autre catégorie, ce qu'il est en terme de prix (14,50€/8€).
David Chapot.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, LucB, Papé, GAET, LLDA, Ilroulegalet
07 Oct 2022 20:06 #410

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1752
  • Remerciements reçus 1161
CR: Donnhoff Riesling Hermannshohle Spatlese 2004

Robe : Or, brillante
Nez : Sur le citron, citron confit. Puis évolué sur la pêche jaune, la vanille.
En bouche : C’est minéral. On retrouve le citron et vanille. Très très bel équilibre entre l'acidité, les amers et le sucre résiduel. Grande longueur.
C'est Excellent.

Gaetan 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier_26, bertou, Jean-Loup Guerrin, Papé, LLDA, Kiravi, Garfield, Ilroulegalet
09 Oct 2022 13:45 #411

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1752
  • Remerciements reçus 1161
Aujourd'hui, c'est encore meilleur.
il y a de la pomme cuite au four, du miel et des arômes de pêche jaune.
Quelle harmonie en bouche.

Gaetan 
10 Oct 2022 13:01 #412

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 2250

Réponse de David Chapot sur le sujet Weingut Dönnhoff - Hermannshöhle Grosses Gewächs 2012

Bu ce soir un CR: Riesling Hermannshöhle Grosses Gewächs 2012 de Cornelius Dönnhoff :
Robe :
paille claire, brillante.
Nez : nez très profond et complexe de pêche de vigne, citron, de pomme, d'ardoise, d'herbe sêche; encore retenu.
Bouche : une pointe de CO2 en attaque puis la bouche se développe tout en douceur sur l'ardoise, le citron, la pêche, avec un équilibre remarquable en douceur/rondeur et tension minérale en finale.
Conclusion : Excellent. Vin à l'équilibre remarquable avec un fruit pur, mûr mais mais trop et dans lequel la richesse de la bouche est balancée par la tension minérale de l'ardoise. Comme toujours chez Donnhoff, c'est l'équilibre qui impressionne : on peut trouver des vins plus exhubérant au nez, plus riches en bouche, mais avec cet équilibre oscillant entre richesse et facilité à être bu, ce n'est pas si évident.
David Chapot.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Olivier_26, denaire, peterka, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, LucB, Papé, LLDA, Garfield, Ilroulegalet
14 Oct 2022 22:27 #413

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1097
  • Remerciements reçus 5645

Réponse de Garfield sur le sujet Weingut Dönnhoff - Riesling Trocken 2020

CR: Weingut Dönnhoff - Riesling Trocken 2020

Un peu moins apprécié ce 2020 que le 2019 notamment, un peu plus de pétrole au nez, avec les fruits exotiques (meme pointe de litchi a J2) et floral (en retrait par rapport à la production habituelle du domaine). Toujours ce perlant monumental à l'ouverture qui disparait un peu après plusieurs secouages vigoureux et surtout le lendemain. Un peu plus solaire je pense que l'année d'avant, et moins d'allonge. Bien - / Bien

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Bernard, denaire, Jean-Loup Guerrin, GILT, Papé, leteckel, LLDA, the_ej, Vyat, rafalecjb, Jeanveux
16 Oct 2022 19:21 #414

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3442
  • Remerciements reçus 6497

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Dönnhoff, Nahe,Weißburgunder 2020

CR: Dönnhoff, Nahe,Weißburgunder 2020
Robe très transparente.
Aromatique neutre, on y décèle difficilement de la pierre chaude avec beaucoup de volonté et d’agitation du verre.
La matière est de constitution moyenne, citronnée, avec une légère amertume.
Finale citronnée.
Pas de défaut, mais… à revoir ?


Cépages allemands

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, LLDA, rafalecjb
20 Oct 2022 22:09 #415

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 2250

Réponse de David Chapot sur le sujet Dönnhoff, Nahe,Riesling QbA 2021

Bu ce soir un CR: Riesling QbA de Cornelius Dönnhoff (11,50€ prix propriété) en parallèle avec le CR: Riesling Melaphyr de Jakob Schneider (8,20€) :
Robe : paille claire, quelques bulles de CO2
Nez : nez floral, jus de raisin blanc frais, fruit éclatant
Bouche : petite point de CO2, attaque sur un fruit croquant/mûr, bouche harmonieuse, enrobée; la trame minérale/volcanique (de l'Oberhäuser Wiebelsberg je crois) ne se fait sentir qu'en finale; c'est caressant, envellopant, envoûtant.
Conclusion : Bien++ Belle entrée de gamme, au prix bien positionné par rapport au Riesling Tonschiefer 2021 nettement plus raccé/fin (14,50€, à mon avis l'écart ressenti est supérieur à 3€). Encore une fois, tout est harmonie dans ce vin, ce qui s'exprime ici par un fruit qui prend le dessus sur la minéralité alors que le Schneider propose l'inverse.
C'est vraiment agréable de déguster/comparer des vins de domaines où la qualité semble vraiment corrélée voire proportionnelle au prix demandé.
David Chapot.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, FGsuperfred, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, LucB, Papé, LLDA, Kiravi, rafalecjb, Garfield, Ilroulegalet
21 Oct 2022 21:06 #416

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 693
  • Remerciements reçus 2457
CR: Weingut Dönnhoff, Nahe - Schlossböckelheimer Felsenberg "Felsentürmchen" Riesling GG 2016
Le Felsenberg est un terroir de référence de la Nahe où tous les cadors (sauf Schlossgut Diel) ont des parcelles (Emrich-Schönleber, Dönnhoff, Schäfer-Frölich, Gutsmann Hermannsberg, Dr.Crusius).Le domaine apporte toutes les informations  ici.  Sol volcanique, plein sud le long de la rivière. La fiche technique de la cuvée est  là.  92/100 de nos amis de Mosel Fine Wine. Comme c'est la fête après le Mexique, le vin a accompagné un ris de veau, pleurotes/navets et sauce au fond de veau. Le CR précédent de la même cuvée remonte à 2020 par Stalker. Peterka a pu en faire un CR du millésime 2013 à 6 ans d'âge également ici . Une dernière recension pour la route ici.  Le vin a bien aimé l'aération.

Oeil : La robe est transparente à peine teintée d'or.

Nez : Puissant mais non ordonné à l'ouverture, l'aération lui fait beaucoup de bien. Par la suite, le silex et les agrumes constituent les arômes dominants. Jolie pureté et fraîcheur et assez conforme aux 3 bouteilles précédentes du producteur dégustées.

Bouche : Une attaque vive et salivante de silex et de poire croquante, en milieu de bouche, le pomelo, l'orange sanguine et la lime prennent le relais. La finale est un éperon d'une noble amertume pointilliste d'orange à juste maturité et d'épices jaunes qui me rappelle le Vulkangestein de Schafer-Fröhlich bu plus tôt (un assemblage de vins déclassés du Stromberg et du... Felsenberg, 2 Grosse Lage de la Nahe là aussi sur sol volcanique). A l'aération dans le verre, la trame acide "mûrit" et l'équilibre est souverain. La concentration est là, sans sensation de pesanteur envahissante. Pas une trace de SR en bouche.

Conclusion : Assez étonnamment, le vin me rappelle également des rieslings alsaciens par ces amertumes d'agrumes mais avec un équilibre qui me plaît plus, une astringence moins-marquée qui demeure salivante. L'accord est joli avec le ris de veau par ailleurs, la pureté et l'allure gracile du vin permettent à la finesse du ris de veau de s'exprimer et s'accorde bien avec l'accompagnement. 

A J+4, la bouteille est toujours aussi équilibré avec un fruit qui ressort mieux en milieu de bouche et une agréable amertume en finale, c'est toujours très plaisant.

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Nilgiri, Olivier_26, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, Papé, Blog, Agnès C, flupke14, LLDA, Kiravi, rafalecjb, Garfield
07 Nov 2022 16:50 #417

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6555
  • Remerciements reçus 4256

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet CR: Dönnhoff riesling trocken "Tonschiefer" 2019

CR: Dönnhoff  riesling trocken "Tonschiefer"  2019

Nez crayeux, agrumes, pointe florale.
Attaque ronde, matière légèrement grasse avec une amertume subtile. Le tout est twisté par un joli acidulé.
Légère astringence en finale qui apporte de la distinction.
L'expression  est un poil végétale en rétro ce qui enlève un peu de gourmandise. 
Ca manque de concentration et d'éclat pour être vraiment remarquable, à la boire pour lui même on n'est pas bluffé, mais je deviens peut-être difficile.
Très bien sur un pavé de saumon et quenelles Nantua.

 
 

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Zapata, Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, Papé, Blog, Frisette, flupke14, GAET, leteckel, LLDA, Kiravi, rafalecjb, Garfield, Jeanveux, Ilroulegalet
20 Nov 2022 18:52 #418
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 693
  • Remerciements reçus 2457

Réponse de Ilroulegalet sur le sujet Weingut Dönnhoff, Nahe - Riesling Trocken Qba 2021

CR: Weingut Dönnhoff - Nahe - Riesling Trocken QbA 2021
Gutswein du domaine.  Fiche technique ici.  11,5°, élevage en cuve inox et grands foudres. Assemblage de vignes de la propriété sans indication de terroir particuliers mais principalement sols volcaniques érodés avec un peu d'ardoises et de quartzit. Bue en parallèle d'une bouteille de Weiser-Künstler nettement plus haut de gamme en pedigree. 

Oeil : La robe est transparente comme l'eau avec un reflet à peine doré.

Nez : Agrumes mûrs, pierre mouillée.

Palais : On a l'impression de croquer des agrumes (orange, pamplemousse, un peu de melon) mûres. Expression saississante. Longueur moyenne. Equilibre parfait.

Conclusion : C'est simple, accessible et évident. A mon sens un RQP remarquable et parfait vin d'apéro. La patte Dönnhoff est là avec ce fruit jaune et orange expressif et mûr. L'équilibre est comme toujours parfait car d'une souveraineté évidente. Beaucoup de plaisir pour un riesling de "fruit" mais avec une légèreté et finesse typiques du cépage. 
Pour l'anecdote, deux filles clamant ne pas aimer le vin blanc ont adoré celui-ci, certainement le côté jus d'orange sans sucre ni écoeurement  .

Sven. Curieux de tout, prédilection pour les vins blancs légers et européens.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Nilgiri, Olivier_26, Jean-Bernard, peterka, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, tomy63, Papé, Blog, flupke14, leteckel, LLDA, Garfield, Jeanveux
26 Nov 2022 21:02 #419

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3754
  • Remerciements reçus 6874
CR: Weingut Dönnhoff - Oberhäuser Brücke Riesling Spätlese 2008
Nez de bonne intensité, très précis sur un mélange de fruits jaunes, citron confit, mandarine, touche de pétrole, épices, verveine, note de fumé, pointe d'herbes sèches et de graines de fenouil. C'est surtout le fruit qui domine. Il se dégage de la gourmandise, mais ce n'est pas au détriment du sérieux.
Bouche légère, fraîche. Équilibre demi-doux soutenue par une acidité importante, mûre. Belle intensité du fruit, similaire au nez avec en seconde partie avec un trait tannique qui assèche le vin et lui donne du rebond. Finale fraîche et de bonne longueur.
Très bien. Parfait à boire maintenant, mais sans urgence.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, tomy63, flupke14, leteckel, Ilroulegalet
19 Déc 2022 20:19 #420

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck