Nous avons 1301 invités et 83 inscrits en ligne

De la dégustation à l'aveugle

  • Messages : 792
  • Remerciements reçus 0

mauss a répondu au sujet : Re: Dégustation à l'aveugle : analyse des inconvénients

Résultat des deux millésimes, dans l'ordre selon les calculs habituels du GJE (poinst et rangs) :

1 Ausone 2002
2 Ausone 2001
3 Pavie 2001
4 Pavie 2002
5 Angelus 2001
6 Valandraud 2001
7 La Mondotte 2001
8 Tertre Roteboeuf 2002
9 Cheval-Blanc 2001
10 Tertre Roteboeuf 2001
11 Beau-Séjour Bécot 2001
12 Beau-Séjour Bécot 2002
12 Haut-Condissas 2001
14 Valandraud 2002
15 Cheval-Blanc 2002
16 Angelus 2002
16 Haut-Condissas 2002
18 La Mondotte 2002

Il y a eu problème sur les deux Quinault : le 02 était bouchonné et le 01 était douteux.

Un point intéressant :

On voit une sorte de consécration pour deux vins phares de l'appellation :

L'immense Ausone, un pur classique, un très grand terroir et un vin d'une finesse serrée comme pas deux (mais ceci n'est que mon opinion personnelle); un vin de grand consensus et qui, dans le contexte actuel, porte au premier rang le millésime 02 817 points) avant le 01 815 points) qui, n'en doutons pas, sera premier d'ici quelques années.
C'est un pur bonheur de voir ce vin se placer à ce niveau dans un tel contexte concurrentiel et surtout cela démontre la qualité des dégustateurs américains qui ne savaient strictement rien sur les vins servis, la seule indication qu'ils avaient, était : ce sont des vins entre $ 30 et $ 300.

A la suite d'Ausone, les deux millésimes de Pavie, mais là, le 01 (814 points) devant le 02 (808 points).

Certes, vous allez dire : OK, normal, le style de Pavie correspond aux attentes américaines, etc…
Il n'empêche : dans cette dégustation, il y avait aussi quelques moguls comme Angelus, Le Tertre Roteboeuf, La Mondotte, Valandraud, Cheval Blanc, Beau-Séjour Bécot : pas trop de rossignols là-dedans, non ?
On attaque Pavie parce que l'homme, Gérard Perse, a un style perso peu consensuel : mais ce ne devrait être que du vin dont on devrait parler. Il y a là un des plus beaux terroirs du bordelais, qu'on le veuille ou non, et ce terroir est là depuis des siècles. Je sais, on va hurler, mais, tout en sachant parfaitement que cela ne se fera pas, Pavie mérite de passer en A.

Haut-Condissas, le pirate "rive gauche", finalement, ne s'en sort pas trop mal dans ces vins de quasi-luxure.

Les supporters de Mitjavile ne manqueront pas de noter que son 02 dépasse d'illustres 01, et les fondus de Cheval - dont je suis - restent convaincus qu'il y en a encore sous le pied, mais que cela sortira plus tard.

Bref, une dégustation intéressante et un post demain ou après-demain sur les valeurs financières : à combien ont été évalués les vins par rapport aux prix du marché; ou, quel est la proportion du prix qui correspond à l'image du vin, à sa rareté, à son marketing, au snobisme ou à ce que vous voulez.

Bonne soirée,
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2881
  • Remerciements reçus 0

bouhi a répondu au sujet : Re: Dégustation à l'aveugle : analyse des inconvénients

Ce qui m'étonne, c'est la différence d'appréciation entre les deux millésimes de la Mondotte et d'Angelus.

Certains semblent réussir à gommer l'effet millésime (la durée de garde n'entre pas en ligne de compte étant donné que la dégustation a lieu à un instant T et qu'il n'y a qu'an an de différence). D'autres non... Qualité du travail en chai ? Vinification selon une méthode de goût "américain" (je reprends un terme vu plus haut) ?

François
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 792
  • Remerciements reçus 0

mauss a répondu au sujet : Re: Dégustation à l'aveugle : analyse des inconvénients

Bouhi :

Angelus 01 a obtenu 805 points et le 02 773 points. Soit moins de 4 points si on prend une moyenne des 9 dégustateurs. C'est sensible, mais pas énorme.

Ausone 02 : je crois beaucoup plus à l'effet "terroir" qu'à l'effet "travail en cave", ce qui n'est pas trop le style de Monsieur Vauthier bien loin également, comme homme, de se préoccuper de plaire à un certain style : non seulement il peut se le permettre vu l'infime quantité de vin produite, mais là encore, ce n'est vraiment pas le style de l'homme.

Cela s'applique aussi à Mr Perse, même si cela est un peu moins évident. Idem d'ailleurs pour François Mitjavile.
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2881
  • Remerciements reçus 0

bouhi a répondu au sujet : Re: Dégustation à l'aveugle : analyse des inconvénients

Donc il y a un "tassement" en terme de nombre de points au milieu du classement : 4 points d'écarts (ou 32 points...) entre le 5ième et 11ième.

Merci pour tes réponses pour le second point.

François
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5
  • Remerciements reçus 0

Mamanhou a répondu au sujet : dégustation à l'aveugle

Bonjour à tous

Je vais courant mars faire une surprise à mon mari en essayant d'organiser une dégustation de vin à la maison.
Je voudrais que l'on puisse deviner les noms des vins, leurs régions, peutêtre les années ....
J'ai mille questions à poser !!!
Peut ont manger lorsque l'on déguste des vins ?
Quels type de vin dois je acheter pour pas qu'il devine trop vite ?
Quelle est la chose la plus importante à savoir sur le vin ?
Combien de bouteilles peut ont déguster lors d'une soirée comme celle là ?
Dois t-on changer de verre à chaque dégustation de vin ?
....
J'ai d'autres questions mais celles ci sont importantes ...
Merci d'avance
Mamanhou
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

Mamanhou a écrit:
> Bonjour à tous
>
> Je vais courant mars faire une surprise à mon mari
> en essayant d'organiser une dégustation de vin à
> la maison.
> Je voudrais que l'on puisse deviner les noms des
> vins, leurs régions, peutêtre les années ....
> J'ai mille questions à poser !!!
> Peut ont manger lorsque l'on déguste des vins ?

Le mieux c'est de les goûter seuls et ensuite de finir les bouteilles au cours du repas.

> Quels type de vin dois je acheter pour pas qu'il
> devine trop vite ?

A moins d'être digne d'un cirque, le risque qu'il devine n'est pas bien grand!

> Quelle est la chose la plus importante à savoir
> sur le vin ?

???

> Combien de bouteilles peut ont déguster lors d'une
> soirée comme celle là ?

Ça dépend:

1) recrache-t-on?
2) sinon ça dépend du volume des dégustateurs et de l'attachement qu'on a à son permis!

> Dois t-on changer de verre à chaque dégustation de
> vin ?

Non, on change le verre, pas le palais!
Sinon un bon "séparateur de vins", l'huile d'olive.

> ....
> J'ai d'autres questions mais celles ci sont
> importantes ...
> Merci d'avance
> Mamanhou

blg
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5
  • Remerciements reçus 0

Mamanhou a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

Bertrand Le Guern a écrit:
Merci pour vos réponses, mais je suis novice sur la question du vin et je ne peux pas en parler avec mon mari puisque c'est une surprise !!!

> > Peut ont manger lorsque l'on déguste des vins
> ?
>
> Le mieux c'est de les goûter seuls et ensuite de
> finir les bouteilles au cours du repas.
Bonne idée je suis d'accord, mais je peux peut-être accorder chaque vin dégusté avec des amuses gueules ....
>
> > Quels type de vin dois je acheter pour pas
> qu'il
> > devine trop vite ?
>
> A moins d'être digne d'un cirque, le risque qu'il
> devine n'est pas bien grand!
Je pensais à du bordeaux st emilion, st esthéphe, médoc .... facile à trouver...
>
> > Quelle est la chose la plus importante à
> savoir
> > sur le vin ?
>
> ???
> Sa façon de le boire : frais, à température, décanté ....

> > Combien de bouteilles peut ont déguster lors
> d'une
> > soirée comme celle là ?
>
> Ça dépend:
>
> 1) recrache-t-on?
NON
> 2) sinon ça dépend du volume des dégustateurs et
> de l'attachement qu'on a à son permis!
Je suis d'accord, une dixaine de bouteille pour 15 personnes ?????
>
> > Dois t-on changer de verre à chaque
> dégustation de
> > vin ?
>
> Non, on change le verre, pas le palais!
En résumé on garde le même verre pendant toute la dégustation !!

> Sinon un bon "séparateur de vins", l'huile
> d'olive.
> Je ne comprends pas ? .....
> > ....
> >
Pour les vins je pensais :
- GAMAY
- BUZET
- COTE DE DURAS
- ST NICOLAS
- BOURGOGNE
- des vins étrangers .... italien, espagnol,...

qu'en pensez-vous ?
> > Merci d'avance
> > Mamanhou
>
>
>
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

>Bonne idée je suis d'accord, mais je peux peut-être accorder chaque vin dégusté avec des amuses gueules ....

Pas facile à réaliser...

> Sinon un bon "séparateur de vins", l'huile
> d'olive.
> Je ne comprends pas ? .....

Quelquefois un vin particulièrement astringent peut gâcher les suivants. Ce qui remet le mieux le palais en place, c'est une cuillère à café d'huile d'olive.

> Sa façon de le boire : frais, à température, décanté ....

Ça dépend du type de vin, il est bon que les rouges ne dépassent pas 16°.

>En résumé on garde le même verre pendant toute la dégustation !!

Sauf si on change de couleur, il suffit alors de rincer à l'eau.

blg
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5
  • Remerciements reçus 0

Mamanhou a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

J'ai parcouru un peu tous les forums de ce site, il y a pas mal de nom de vin à déguster je suis un peu perdue ...
Pourriez vous me conseiller sur mes achats de vin ?
Des vins un peu de toutes catégories (cher, pas cher, en grande surface, trés bon, bon, moins bon mais pas mauvais, fort ,doux ....)
en me précisant les années, si c'est important

Merci d'avance
Mamanhou
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2881
  • Remerciements reçus 0

bouhi a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

Avez vous l'"habitude" de faire de telles soirées ?

A priori, cela ne me parait pas être le cas. Proposer à des personnes qui ne sont pas habituées une telle diversité me semble hasardeuse. Le temps consacré est important également. Au cercle parisien, nous avons à peu près 25 bouteilles sur 5 heures en crachant (beaucoup ;) ) : 5 vins par heure en moyenne et c'est limite pour bien les apprécier. Sans habitude, pour avoir le temps d'en parler entre vous, 3 à 4 seraient l'idéal.

Pourquoi ne pas orienter votre choix sur une ou deux régions (ou cépages) ? Les palais seraient moins désorientés, d'autant que comme cela a été signalé, manger en même temps influencera les goûts de chacun. Au niveau des choix de vins, c'est difficile sans connaitre le budget et vos possibilités d'achat (grande surface, caviste : certains peuvent vous fabriquer des séries selon vos désirs, éviter si possible les chaines).

A la limite, pourquoi ne pas faire des "séries" entrecoupées de divers mets, le plus neutres possibles (pas de soupe à l'oignon, de steack au poivre, de poulet au gingembre et autres !) en prenant soin de reprendre par un verre d'eau.

Ensuite, faire des séries trop longues peut endormir le palais. Pourquoi ne pas s'orienter vers trois ou quatre mini séries de trois vins ?

Par exemple, trois blancs secs pour l'entrée, trois rouges pour le plat, trois blancs liquoreux pour le dessert. Eventuellement, ajouter trois autres rouges d'une autre région ou des vins plus âgés après le plat.

Commencez les bouteilles à l'aveugle pour déguster en toute impartialité, sans manger et APRES manger en finissant les fonds de bouteilles.

Enfin, après avoir parlé entre vous des désirs de chacun pour la prochaine soirée (série préférée par exemple afin de l'approfondir), ne pas oublier de poster vos impressions sur le déroulement de la soirée !

François
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nidal
  • Portrait de nidal
  • Visiteur

nidal a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

Surtout, surtout, ne pas négliger une règle élémentaire dans l'art de la dégustation....

Déguster un vin (à l'aveugle ou en clair...), ne doit pas signifier: porter tout de suite le verre à la bouche.

La dégustation finale doit être précédée par un temps relativement long consacré à l'examen du vin dans le verre. L'analyse visuelle de la robe, des larmes des reflets, de l'intensité, ...etc.
Vient ensuite l'examen olfactif, le Nez, le bouquet, les fruits et les arômes que l'on perçoit avec plus ou moins d'intensité....

A leur écrasante majorité, les professionnels de cet art vous diront que boire ensuite le vin (d'ailleurs on ne l'avale pas de suite, on le laisse encore en bouche pour une autre série d'analyse...), n'est que la conclusion de la première phase (effectuée dans le verre). La dégustation finale vient confirmer ce que l'on a déjà constaté et découvert dans le verre.

Il y en a même qui poussent le bouchon loin en disant que 75% (voire plus) de la découverte d’un vin se fait dans cette première phase.

En parlant de convivialité et d'ambiance...c'est, entre autres choses, par ce biais que l'on arrive à créer un véritable échange...

Pour optimiser et parfaire son apprentissage, Un conseil d'ami:
Procurez vous le livre récent de Enrico Bernardo "SAVOIR GOUTER LE VIN"
(Je l'ai acheté grâce à ce site. Il est très bien fait pour ce que je viens de vous dire !)

Voilà, Madame, la contribution d'un amateur, qui apprend toujours et qui vient d'effectuer un stage sublime, durant lequel, justement, j'ai appris à m'attarder longuement sur l'analyse du vin dans le verre avant de le "déguster".

Cordialement,

Nidal
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

Bertrand,

Le type d'huile d'olive a-t-il son importance (je pense aux huiles d'olive ligures plutôt astringentes ...) ?
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

Le type d'huile d'olive a-t-il son importance (je pense aux huiles d'olive ligures plutôt astringentes ...) ?

En effet, j'utilise en général la Lucques (pas leur piccholine) de Bize, qui n'est ni piquante, ni astringente, ni végétale.

blg
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 1

LaurentM a répondu au sujet : Re: Dégustation à l'aveugle : analyse des inconvénients

Belle discussion que je viens enfin de lire complètement

et j'espère pas trop rapidement car j'ai une petite question aux pros ou autres,

dégustez vous parfois ou souvent en verres noirs?
Cela est courant en brasserie pour éviter l'influence visuelle de la couleur, du trouble, de la mousse ou de la saturation; paramètres qui vont inconsciemment influencer la perception et le jugement du dégustateur (et que l'on peut mesurer plus ou moins correctement autrement)

Une bière ambrée aura tendance à être plus "caramel" en verre transparent qu'en verre noir. De même, un bourgogne à la robe noire ou au contraire claire, ou tuilée sera-t-il jugé de la même manière dans les 2 conditions de dégustation...?

C'est amusant à comparer en tout cas.

tant que j'y suis, une deuxième.
Dans les dégustations en comité, l'ordre de service est-il identique pour chaque dégustateur?

merci et bonne continuation

LaurentM

Laurent - Caviste
Mes blogs Vinature et
BrutdeCrayon
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Dégustation à l'aveugle : analyse des inconvénients

Dans les dégustations en comité, l'ordre de service est-il identique pour chaque dégustateur?

Pas dans une dégustation bien organisée ... Evidemment, dans une "dégustation de club", c'est malheureusement quasiment impossible ou bien compliqué à mettre en oeuvre.

dégustez vous parfois ou souvent en verres noirs?

Je n'en vois pas l'intérêt ... et même tout le désavantage en ce qui concerne les ROUGES au moins. Personnellement, dans une dégustation où on a la chance de disposer de plusieurs verres, je commence toujours par les échantillons les plus clairs, on a ainsi de bonnes chances lors d'une horizontale d'une même appellation, de commencer par les plus légers ...

blg
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5
  • Remerciements reçus 0

Mamanhou a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

Je vois vraiment que j'ai affaire à des pros ....
Bien deviné ! je n'ai JAMAIS organisé une telle soirée...

Voilà ce que je pensais au départ :
20h00 - 22h00 : dégustation à l'aveugle d'environ 8 vins différents (plutot rouges)
Organisation d'un petit jeu pour deviner au moins les régions
Un peu d'amuses bouches en dégustant le vin
22h00 - 24h00 : repas (Moules frites, desserts par exemple)
24h00 - .... : soirée dansante pour ceux qu'ils veulent

Je suis en train de réfléchir si je dois pas tout réorganiser ....

Doit-on mettre des vins blancs ?????

Des avis me seraient forts utiles pour mes achats de vin. MERCI

Mamanhou
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

Je suis en train de réfléchir si je dois pas tout réorganiser ....

Moi, je ne changerais rien!

Doit-on mettre des vins blancs ?????

Ben ... avec les moules! à moins d'avoir prévu la bière.

blg
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 792
  • Remerciements reçus 0

mauss a répondu au sujet : Re: Dégustation à l'aveugle : analyse des inconvénients

Merci Bertrand (à propos : tu liras de beaux commentaires sur tes études de stats aux primeurs dans l'hebdo anglais Harpers).

Au GJE, chaque dégustateur doit commencer sa dégustation par le vin qui porte le même n° que celui de sa table.

Si tous commencent par le verre n° 1, indéniablement, il est sévèrement défavorisé.
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2881
  • Remerciements reçus 0

bouhi a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

Mamanhou,

Deux choses :

- tu prévois 8 vins sur deux heures : prévois une demi heure de plus !

- des rouges... oui mais avec des moules : bof ! Et si vous voulez finir les bouteilles avec le repas, il va falloir changer le menu ou la couleur des vins.

Et oui, vu votre nombre, si vous voulez, sans cracher d'après ce que j'ai lu, il faudra limiter la "dose" bue de chaque vin pour être capable de juger correctement les derniers. 4 cl par personne est une dose qui me semble raisonnable et suffisante (3 pourraient presque faire l'affaire). Il restera 1/3 de chaque bouteille...

Autre point que tu n'abordes pas : le type de verre dont tu disposes car il faut éviter de les remplir à plus du tiers.

François
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nidal
  • Portrait de nidal
  • Visiteur

nidal a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

Mamanhou a écrit:
> Je vois vraiment que j'ai affaire à des pros ....


Avec modestie et humilité, je dois avouer, que ce que vous dites là, est juste.

C'est sans doute un heureux concours de circonstances qui l'a voulu, mais là, je constate, en même temps que vous, que vous avez eu affaire à la crème des crèmes !!!

Faites donc bon usage de ces enseignements car cela n'est pas prêt de se reproduire.;)

Et bonne soirée......dansante !!!

Cordialement,

Nidal
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5
  • Remerciements reçus 0

Mamanhou a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

Merci à vous tous pour ces infos et le temps que vous m'avez accordé ...
Je vous tiendrai au courant de la tournure qu'aura pris ma soirée ...

Je vais suivre vos conseils
A bientôt
Mamanhou
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2881
  • Remerciements reçus 0

bouhi a répondu au sujet : Re: dégustation à l'aveugle

Bonne soirée.

François
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 0

DominiqueV a répondu au sujet : des limites de la dégustation à l'aveugle

Bonjour, déjà quinquagénaire, mais jeune amateur, je fréquente régulièrement les soirées de Chistophe Jallot que les membres de LPV commencent à bien connaître. Je me permets d’intervenir très ponctuellement pour m’interroger et vous interroger sur les limites de la dégustation à l’aveugle.
Hier soir j’ai proposé en dégustation à l’aveugle, à une douzaine de participants, plusieurs vins, dont le « Confiance » 2003 de Depardieu (qui a déjà fait débat sur LPV, et la qualité intrinsèque de ce vin n’est pas en cause dans cette intervention). Si tous les participants l’ont trouvé excellent, aucun d’entre eux ne l’a reconnu comme Bordeaux et encore moins comme 1ere côte de Blaye ; même Christophe qui l’a pourtant noté à nouveau 16.5.Certains l’on placé en Rhône,d’autre en Sud-Ouest certains en Provence et même certains en vin étranger !Ne pourrait on faire intervenir une notion de typicité dans nos appréciations ?le problème étant bien entendu que cela ne peut se faire qu’après découverte de l’étiquette, et nécessite une bonne dose d’objectivité…..
Je vais faire une comparaison culinaire pour tenter d’expliquer ma proposition : si vous faites trop cuire des confitures, elles vont caraméliser ; celui qui les goûtera,pour peu qu’il aime le caramel trouvera la confiture savoureuse mais ne saura vous dire s’il s’agit d’abricots de prune ou de figues .
Pour illustrer d’avantage mon propos, 2 exemples « a contrario » tirés de la dégustation d’hier soir :
Un Minervois 2000, Chateau Landure, petit vin à quelques euros mais bien typé et que la majorité des participants à situé en Languedoc.
Mouton Rotschild 1999, certes encore fermé mais très apprécié de tous et suffisamment typique pour être situé en rive gauche par la majorité des participants.
N’est ce pas notre rôle d’amateur que de lutter contre l’uniformatisation des goûts ?
Si l’on est capable de faire partout le même « bon vin » y trouverons nous encore notre plaisir qui n’est somme toute,pas que gustatif, mais pour une bonne part « intellectualisé » ?...
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: des limites de la dégustation à l'aveugle

Ne pourrait on faire intervenir une notion de typicité dans nos appréciations ?

Ton exemple est mal choisi! En 2003, c'est avant tout le millésime qui est atypique, les bordeaux et les bourgognes ressemblent à des Côte du Rhône sud, les Côte du Rhône sud à des Roussillon etc ... Il ne faut pas y voir une manifestation de "l'uniformatisation des goûts"!

blg
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: des limites de la dégustation à l'aveugle

Pour les Vougeot 2003, il faut plutôt penser à des Rhône Nord, Bertrand !

Mais il est vrai que le Vougeot 2003 de Mortet rappelle Châteauneuf, ainsi que par exemple "Mercurey de Villaine Les Montots 2003"

Les Bourgognes blancs 2003 bus sur place en mars 2006 peuvent rappeler aussi des vins de Marsanne/Roussanne ...

Et on a aussi cela (cr à suivre des 2002 de Corton-Charlemagne) :

Corton-Charlemagne – Domaine Jacques Prieur 2003 :
LG(14)

- L’olfaction est raffinée, orthodoxe : citron noisette, fleurs blanches, agrumes …
- Format rectiligne, qui fait un temps illusion, mais franchement desservi par une acidité trop forte, suspecte, qui rend le vin définitivement désagréable.
- Suite à une erreur d’envoi, c’est un intrus (en terme de millésime) qui se faufile dans cette remarquable série : il est ainsi pris en flagrant délit d’acidification tartrique (habile et malhabile à la fois).
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14168
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: des limites de la dégustation à l'aveugle

A part pour les professionnels qui comme le GJE veulent goûter les vins à l'aveugle, pour les amateurs, la dégustation à l'aveugle est un jeu.
Le plus souvent, proposer un vin à l'aveugle, c'est pour tester les réponses de ceux qui jouent.
Car, si ce n'est pas seulement un jeu, je trouve que c'est du temps de perdu de vouloir jouer les juges des vins. Il y a des centaines de gens qui passent leur temps à juger les vins. Ils l'écrivent. Ce n'est pas la peine de venir rajouter son grain de sel.
Donc, comme exercice ludique pour tester ses copains, oui.
Pour vouloir en tirer des conclusions sur les vins, non.
Dans tous mes dîners officiels ou privés, j'ai banni la dégustation à l'aveugle, parce qu'on a autre chose à faire. Dès qu'on fait une dégustation à l'aveugle, on ne parle plus de rien d'autre.

Pour moi un vin, c'est comme quand on serre la main d'un individu qu'on vient de vous présenter. On sent très vite si on va s'entendre avec lui ou pas. Un vin, ce doit être ça : j'essaie de comprendre en quoi il me plait. Je ne cherche pas à le comparer, parce que ça doit être une relation "one to one" : il me plait ou il ne me plait pas. Alors, je préfère savoir ce que je bois, car ça m'évite des contresens.

Mais comme j'ai déjà participé à des discussions sur ce sujet, je reconnais évidemment le droit de chacun de faire ce qui lui plait.
Si certains y trouvent un moyen d'enrichir leurs connaissances, alors bravo, et tant mieux.

Mais si c'est pour désacraliser les idoles, pour faire tomber des têtes couronnées, là, très peu pour moi. On n'y gagne rien.

A chacun son envie d'approcher les vins.


Cordialement,
François Audouze
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5770
  • Remerciements reçus 256

Martinez a répondu au sujet : Re: des limites de la dégustation à l'aveugle

J'ai la même approche en ce qui me concerne, et c'est bien ce mot là qui donne du sens aux dégustations à l'aveugle que je fais de temps en temps : un jeu.

Jmm

Jmm
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: des limites de la dégustation à l'aveugle

Dans tous mes dîners officiels ou privés, j'ai banni la dégustation à l'aveugle, parce qu'on a autre chose à faire. Dès qu'on fait une dégustation à l'aveugle, on ne parle plus de rien d'autre.

François, franchement il faudrait être idiot pour faire un winedinner à l'aveugle puisque le concept repose sur ce que le client va déguster. Savoir ce qu'il va déguster participe à l'événement.

Quand je peut faire découvrir un vin à des amis, c'est toujours à l'aveugle pour éviter les à priori et partager un moment convivial. Il ne faut pas le faire avec tout le monde mais connaissant nos invités celà les intriguent.

Laurent L
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6457
  • Remerciements reçus 263

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: des limites de la dégustation à l'aveugle

le dégustation à l'aveugle ne permet pas seulement de juger le vin, mais aussi le dégustateur ;) C'est peut-être pour cela que Quarin et Parker la refusent ;)

En outre, kje trouve qu'elle à l'intéret de remettre en cause nombre de nos préjugés. Le but n'est pas de faire tomber des têtes couronnées, mais de juger un vin en essayant de faire abstraction de préjugés qui peuvent être induits de l'étiquette. Et si on peut en tirer des conclusions, je n'y vois rien de mal.

Par ailleurs, il faut savoir si on a envie de déguster ou de passer une bonne soirée entre amis; j'apprécie les deux, mais ce sont deux registres à ne pas confondre. Quand on déguste, on juge forcément. Si on ne juge pas, on ne fait que boire.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3095
  • Remerciements reçus 1

Daniel S a répondu au sujet : Re: des limites de la dégustation à l'aveugle

Donc si j'ai bien compris, il y a les grands professionnels qui ne se trompent jamais, et qui nous délivrent des vérités absolues qu'il faut considérer avec dévotion, et eux seuls ont le droit de déguster à l'aveugle pour évaluer les vins.
Il ya bien quelques personnes, sur ce site, qui ont acheté, à la suite de conseils de professionnels et qui n'ont pas retrouvé dans le verre le vin qu'ils avaient choisi.
Relisez donc la contribution de Bertrand Le Guern sur la dégustation par deux professionnels d'un Médoc 2005, et dites-nous si nous devons tout accepter les yeux fermés.
En somme les passionnés amateurs ne pourraient pas déguster comme les autres ( primeurs, à l'aveugle , etc... ) des vins qu'ils auraient l'intention d'acheter pour se faire leur propre opinion (sans prétendre détenir la moindre vérité ).

Cordialement
Daniel
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck