Nous avons 2620 invités et 48 inscrits en ligne

Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon

  • Messages : 1718
  • Remerciements reçus 3853

Réponse de Jean-Paul B. sur le sujet CR: Domaine Jean Marc Burgaud - Morgon Côte du Py 2009

CR: Domaine Jean Marc Burgaud - Morgon Côte du Py 2009

Bouteille ouverte deux heures avant, puis carafée avant service.
Les différents CR m'ayant incité à être patient, la première bouteille du carton a été ouverte hier soir.
Joli nez sur les fruits noirs et l'olive.
Bouche encore assez ferme, structurée, montrant une belle puissance un peu corsetée, mais plutôt fraiche et soyeuse.
Un beau vin qui peut commencer à se boire, et laisse augurer de très belles choses avec quelques années de plus au compteur.

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Alex, legui, mgtusi, enzo daviolo, chrisdu74, vivienladuche, Damien72, Kiravi
13 Nov 2020 23:00 #1291

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9255
  • Remerciements reçus 16825
CR: Domaine Jean-Marc Burgaud - Beaujolais-Villages Nouveau - Du Vin ! - 2020



Du Beaujolais nouveau, oui, mais pas n'importe lequel !

La robe plutôt sombre est violette, y compris au cœur du disque, comme il se doit !
Au nez c'est une explosion de fruits, mais contenue quand même. De la cerise, de la fraise tagada, et même une touche de banane, heureusement non envahissante.
La bouche au jus fruité très engageant est spontanée, svelte et pimpante. Cela coule tout seul, même si la longueur n'est pas au rendez-vous mais ce n'est pas ce qu'on lui demande.
Un beau beaujolais nouveau !
Bien (+)
Il tient bien le choc et même mieux (3 / 5) avec un bœuf carottes aux épices grâce à son acidité, et le plat lui apporte des accents épicés qui complètent bien son fruité naturel.

Merci Laurent !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, mgtusi, jean-luc javaux, LADIDE78, vivienladuche, tiboc59
19 Nov 2020 15:22 #1292
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 9696
CR: Domaine Jean-Marc Burgaud - Beaujolais-Villages - Les Vignes de Lantignié 2018

Je ne voulais pas rédiger de compte rendu (d'ailleurs ces quelques mots n'en sont pas un) parce que nous sommes déjà nombreux (y compris moi) à nous être exprimés sur ce vin mais un échange sur un autre fil et mon ressenti d'aujourd'hui m'incitent à laisser une petite trace.
Pendant 24 heures, j'ai oublié cette bouteille, quelques gouttes prélevées, simplement rebouchée.
Stress de l'homme moderne. On se détourne des choses simples et essentielles pour accorder de l'importance au dérisoire. Chienne de vie...
Ce vin d'ordinaire englouti au bout de quelques dizaines de minutes après débouchage a donc été gentiment aéré 24 heures.

Didiou la bombe!!!
Amateur de sensation terne, passe ton chemin.
Ronchonchon de la gouleyance, ceci n'est pas pour toi.
Pure éclate fruitée non sans accroche terreuse, ce vin a probablement été conçu par Jean-Marc Burgaud pour accompagner notre plat de lentilles saucisses.
La vie a un sens, il suffit de boire les vins de ce vigneron pour en être convaincu.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, mgtusi, enzo daviolo, jean-luc javaux, Agnès C, flupke14
22 Nov 2020 14:52 #1293

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2350
  • Remerciements reçus 3265

Réponse de DUROCHER sur le sujet Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon Côte de Py 2016

CR:Domaine Jean Marc Burgaud,Morgon Côte de Py 2016
La bouteille de Marc bue en septembre était certainement déviante,ressenti complètement différent avec ce Côte de Py 2016.
Sur cette bouteille la robe est assez foncée,le nez est sur les fruits noirs,mûre,cerise,épices.Il est assez discret mais net.
La bouche est d'un beau volume,charnue,je suis surpris par cette grosse matière mais j'aime beaucoup.Pas de lourdeur ;mêmes fruits qu'au nez,menthol en plus,fin de bouche épicée.
Un bel équilibre,un vin plaisant aujourd'hui qui s'affinera ,gagnera en complexité je crois.
Bernard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, vivienladuche, Kiravi
22 Nov 2020 15:46 #1294

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 621
  • Remerciements reçus 1050
CR: Domaine Jean-Marc Burgaud - Morgon Cote du Py Javernières 2015


Bouchon imbibé de quelques millimètres
Epaulé 4 h
Robe très sombre , impénétrable
Nez complexe sur des notes torréfiées : café , cassis , l’élevage est puissant mais pas outrancier
Bouche plus facile que je ne l’imaginais , beaucoup de matière mais les tanins sont fins . Le vin est soutenu par une franche acidité.
Quelle puissance !
Un bébé joufflu qui sera sûrement superbe dans 10 ans voir beaucoup plus..
Après 24h , le nez a gagné en précision et élégance sur le fruit.
La bouche n’a pas vraiment évoluée , peut être en souplesse.
Très bon + ( voir davantage RPQ top )

Damien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, matlebat, mgtusi, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, vivienladuche, the_ej, Fredimen, Kiravi
13 Déc 2020 16:52 #1295
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 514
  • Remerciements reçus 1443

Réponse de rafalecjb sur le sujet millesime 2019 chez Burgaud ?

Bonjour a tous !
Question sur le millesime 2019 chez Burgaud etant donné que presque tous les salons de l'automne ont ete annulés, il est moins facile de trouver des retours sur ce millésime.

Certains ont-il pu passer au domaine pour les goûter ? Ou avoir des échos du patron lui même ?

Merci a tous !
Marc

@marco
15 Déc 2020 09:20 #1296

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 471
  • Remerciements reçus 749

Réponse de legui sur le sujet Millésime 2019 chez Burgaud ?

Oui c’est entre 2018 et 2020 ;)
Blague à part 2019 c’est plus frais que 2018 et 2020 qui s’annoncent superbes ! Mais faut aimer le style solaire.
Un peu comme 2010 par rapport à 2009 et 2011 en fait.

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: rafalecjb
15 Déc 2020 21:30 #1297

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4804
  • Remerciements reçus 4057

Réponse de LADIDE78 sur le sujet Millésime 2019 chez Burgaud ?

Hello Marc
Laurent Chenier ( Beaujoloire ) m en à dit le plus grand bien
didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: rafalecjb
16 Déc 2020 07:03 #1298

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 514
  • Remerciements reçus 1443

Réponse de rafalecjb sur le sujet Millésime 2019 chez Burgaud ?

Merci Legui et merci didier !

- oui je suis allé voir les commentaires de Laurent sur Beaujoloire, après c'est pas toujours évident de distinguer les différences de son avis dégustation sur les 2-3 millésimes précédent

- Legui, dans ton commentaire pour être sur de saisir, 2018 et 2020 sont plus solaire que 2019 c'est bien ca ? ca a été assez chaud et sec également l'été 2019 je me trompe ??

Merci pour vos précisions !!
Cordialement
Marc

@marco
16 Déc 2020 11:38 #1299

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 471
  • Remerciements reçus 749

Réponse de legui sur le sujet Millésime 2019 chez Burgaud ?

rafalecjb écrit: '' Merci Legui et merci didier !
- Legui, dans ton commentaire pour être sur de saisir, 2018 et 2020 sont plus solaire que 2019 c'est bien ca ? ca a été assez chaud et sec également l'été 2019 je me trompe ??

Marc ''


Oui c’est ça.
Jean marc est très content de ses 18 et 20. Pour les avoir goutes il y a de quoi.
19 est plus frais, plus beaujolais donc. Sans doute prêt plus tôt

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: rafalecjb
16 Déc 2020 12:18 #1300

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 46
  • Remerciements reçus 42

Réponse de Alex_champenois sur le sujet Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon

Bonjour,

Ace jour, je n'ai gouté que Lantignié de la gamme en 19. 2018 est très bon, c'est très mur et je pense en laisser quelques une vieillir car c'est encore trés "brut".
A l'inverse, 2019 est déjà très en place, ultra digeste, je vais les finir avant les 2018

j'ai ressenti la meme choses sur les 7 vignes chez Thivin. Ce sera à confirmer sur les autres cuvées.

bref, deux beaux millésimes , chacun dans leur style
16 Déc 2020 12:28 #1301

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 130
  • Remerciements reçus 570
CR: Domaine Jean-Marc Burgaud - Morgon Javernières - 2015



Une bien jolie découverte portée sur le fruit, particulièrement gourmand et croquant! Le nez (magnifique) révèle immédiatement les fruits rouges qui seront ensuite très présents en bouche, ainsi que quelques notes animales qui rigidifient le tout agréablement. Belle acidité, tanins totalement fondus ou presque, finale un peu courte, mais ça se boit très bien. J'aurais aimé un peu plus de matière ceci dit.

87/100
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Fredimen
29 Déc 2020 21:06 #1302
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 471
  • Remerciements reçus 749

Réponse de legui sur le sujet Domaine Jean-Marc Burgaud - Morgon James - 2006

CR: Domaine Jean-Marc Burgaud - Morgon James - 2006

Une bouteille qui m'a laissé sur ma faim... Peut-être l'ai-je trop attendue ?
Un joli nez de fruits rouges, qu'il faut aller chercher quand même dans le verre...
Une jolie matière en bouche, un peu gâchée par une acidité très (trop ?) marquée.
Bref, l'impression d'être un peu passé à côté.

Je l'ai carafée une heure, peut-être aurait-il fallu l'aérer plus longtemps ? Le gamay adore ça d'habitude...

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, Fredimen
30 Déc 2020 12:25 #1303

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4804
  • Remerciements reçus 4057

Réponse de LADIDE78 sur le sujet CR:Domaine Jean-Marc Burgaud - Morgon Charmes - 2016

CR:Domaine Jean-Marc Burgaud - Morgon Charmes - 2016
Le vin signifie toujours le partage , l amitié , la convivialité , peut on en dire autant quand tu retrouves un soir de réveillon seul face à un verre de cette belle cuvée , personne pour en parler , personne pour la partager , personne pour échanger , personne pour la critiquer , Eh bien oui hier soir c est ce qui m est arrivé , merci Mr COVID , pour l invitation , mais rassure toi Mr Burgaud , lui ne m a pas oublié , lui m a donné du plaisir le nez n était pas si expressif que cela à l ouverture , mais pas contre une demi heure après la cerise faisait son apparition , a chouette , le moral revient , je me sert , et la , quel bonheur , les notes de cerise juteuse s illuminent, les notes végétales suivent , en bouche quel éclat, quelle énergie , la matière est juteuse , sérieuse , l équilibre est harmonieux , la fraicheur de la cerise ce retrouve bien au milieu de cette dégustation sur la longueur et la persistance ,l acidité apporte beaucoup de fraicheur à l ensemble , les tanin s sont absents, l empreinte finale sera moins généreuse ,mais elle sera compensé par par cette fraicheur qui restera la structure principale de cette dégustation , quel bonheur d avoir comme compagnon , un soir de 31 , ce Morgon qui m apporte autant de plaisir que n importe quelle autre bouteille bien plus réputée , qui sont souvent de sortie les soirs de fêtes , alors merci Mr Jean Marc Burgaud de ne pas m avoir pas laissé seul un soir de 31 cette cuvée était trés bien Bone année à tous
didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, mgtusi, enzo daviolo, Jean-Loup Guerrin, flupke14, the_ej, Kiravi
01 Jan 2021 10:46 #1304
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 46
  • Remerciements reçus 42

Réponse de Alex_champenois sur le sujet Domaine Jean-Marc Burgaud - Beaujolais Villages - 2019

CR: Domaine Jean-Marc Burgaud - Beaujolais Villages - 2019
Après les 2018, très sympathiques mais moins "typiques" ( grosse maturité, un peu de moins de fraicheur que d' habitude, j'en garde une pour la science), j'attaque le 2019.

C'est déjà très ouvert avec un nez pétant le fruit rouge ; la cerise.
La bouche est superbe avec une belle matière, très déliée, franche et fraiche. L’équilibre est parfait, j'ai rarement croisé un vin aussi digeste !
Il faut planquer la bouteille pour qu'elle puisse entrevoir le plat, c'est diabolique.
J'en recommande 6 au plus vite ! le rapport qualité / prix est redoutable !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Super-Pingouin, Jean-Loup Guerrin, flupke14, BATARDO, Fredimen, Matao
21 Jan 2021 15:36 #1305

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1419
  • Remerciements reçus 372

Réponse de jclqu sur le sujet CR: Domaine JM Burgaud Morgon Cotes Py 2014

CR: Domaine JM Burgaud Morgon Cotes Py 2014
Pour aller sur une raclette, j’ai cherche un vin pour l’accord sur la charcuterie, et qui dit charcuterie dit.... Beaujolais !!
Le bouchon est impeccable et à peine imbibé sur le disque, même pas un millimètre de marqué.
La Robe est sombre et lumineuse, le jus tiré sur le noir.
Le nez est expressif de suite sur les baies noires, épicé, avec un léger menthol qui se dévoile dans le verre.
Jolie fraîcheur en bouche et un bel équilibre. Le panier de fruits se retrouve, les tanins sont soyeux, le milieu de bouche en demi corps (mais pas sans caractère), et un léger trait amer porte une finale honorable.

L’accord sur la raclette : on a souvent le réflexe vin blanc pour assortir le vin avec le fromage et j’aime bien, mais chez nous on met pas mal de charcuterie et là, le morgon fait honneur.

JC
LPV Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, flupke14, BATARDO, Kiravi
01 Fév 2021 10:35 #1306

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2003
  • Remerciements reçus 2190

Réponse de herve2 sur le sujet CR: Domaine JM Burgaud - Morgon Côte du Py 2011

CR: Domaine JM Burgaud - Morgon Côte du Py 2011 :

Robe rubis translucide profonde, légèrement turbide.
Nez intense de fruits noirs, de mine de crayon.
Bouche sérieuse, sur des tannins soyeux enrobant le palais de suavité et de douceur.
Très belle longueur.
Légers amers en fin de bouche qui apportent une jolie fraîcheur.
Un vin à parfaite maturité et qui se siffle tout seul.

Le lendemain, chez beau-papa, la dégustation d'un Côte du Py "Réserve" 2007 du même producteur donnera quasiment les mêmes impressions.

Cordialement,

Hervé
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, enzo daviolo, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, jclqu, BATARDO, Kiravi
01 Fév 2021 16:52 #1307

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 776
  • Remerciements reçus 434

Réponse de romu sur le sujet Domaine JM Burgaud - Morgon Côte du Py 2018

CR: Domaine JM Burgaud - Morgon Côte du Py 2018

Bouteille simplement débouché pendant 6H.

Robe traditionnelle du gamay, rouge prune parsemé de violet.
Nez très avenant sur les petits fruits noirs du verger crémeux et florales.
Bouche tapissante et gourmande à nouveau sur les fruits rouges, petit déficit de puissance et de longueur qui gagnera en virilité sur le dernier verre.

C'est bien bon!

TB+

Je suis vieux, mais j'ai vu Dimebag sur scène!.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, flupke14, Kiravi
12 Fév 2021 10:58 #1308

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1144
  • Remerciements reçus 2248

Réponse de Nilgiri sur le sujet Domaine Jean Marc Burgaud Morgon Javernières 2013

Bu ici

CR: Domaine Jean Marc Burgaud Morgon Javernières 2013

Robe pourpre, jeune et translucide.
Nez puissant sur la cerise, la framboise, une touche florale, un peu d’alcool et un élevage encore perceptible.
La bouche est d’un bel équilibre avec des tanins qui doivent encore se fondre. La finale est longue, mais un peu sèche.
Très bon.

« Dès que la vie fait mine de m’écraser, je sais que je peux faire confiance au Bandol, à l’ail et à Mozart » Jim Harrison
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Selassie, BATARDO, Fredimen
24 Mar 2021 08:59 #1309

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 9696
CR: Domaine Jean Marc Burgaud - Régnié - Vallières 2019

Nez d'emblée bien ouvert: lacté, presque vanillé (caractéristiques disparues à J+1), fruité sur la mûre. Avec de l'imagination peut-être, je sens du chocolat (au lait) épicé.
La bouche propose avant tout sa fraîcheur percutante. L'équilibre est un peu pointu avec un fruit généreux adossé à une matière sans opulence, dynamique. Voilà un vin qui pourrait n'être que gouleyant s'il n'y avait ces tanins qui tombent pile poil pour structurer sa gourmandise, lui donner corps et sérieux et lui permettre d'envisager une garde de quelques années en toute confiance. Finale acidulée persistante.
Le verre vide embaume la fraise et/ou la framboise écrasée(s). C'est tellement joli qu'on ne se ressert pas tout de suite pour faire durer le plaisir.

Très bon.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Jean-Paul B., Jean-Bernard, mgtusi, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, kaleo, leteckel, Boubzou, BATARDO
28 Mar 2021 00:44 #1310

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2962
  • Remerciements reçus 8538

Réponse de Blog sur le sujet Domaine Jean-Marc Burgaud - Les charmes 2015

Blog écrit: CR: Domaine Jean-Marc Burgaud - Les charmes 2015

Après Thulon, je continue mon exploration horizontale du millésime 2015 chez Burgaud pour tenter de saisir l'esprit du vigneron sur ce millésime chaud (c'est fou les excuses qu'on peut trouver pour ouvrir une bouteille ...)
La robe est foncée, presque opaque, brillante.
Le nez est expressif sur la cerise, le cassis, plus fin et charmeur que Thulon mais moins exubérant aussi.
La bouche est plus policée, pleine, sphérique, on est sur un vin plus civilisé, il montre moins de muscles mais il est aussi plus sage. Avec des qualité différentes, il est aussi très bon, peut être plus consensuel et travaillé, moins immédiat et déstabilisant.

Très bien


Nouvelle bouteille ouverte près d’un an plus tard. Le vin n’a pas changé, ni en bien, ni en mal, toujours ce côté cerise, rond sans être mou, des tanins polis. Un vin sur son plateau de maturité pour quelques années encore.


Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, jd-krasaki, BATARDO
10 Avr 2021 18:44 #1311
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1097
  • Remerciements reçus 2258
CR: Domaine Jean Marc Burgaud Morgon Javernières 2011

Bouteille bue sur 3 jours.

Le nez évoque le vernis, un côté goudron, un peu de fruits noirs. En l'état, le boisé écrase tout.

La bouche propose un très beau jus, sur une matière à la fois puissante et fraîche. Les tanins, bien qu'encore présent, commencent à se polir doucement. Par contre, la bouche confirme le nez...c'est assez monomaniaque sur le jus de planche. Au vu des CR: sur les autres millésimes, c'est à se demander si le domaine n'y est pas allé trop fort sur 2011. En l'état, je conseille d'attendre encore 5 ans en espérant que le boisé s'estompe et laisse un peu de place aux fruits. Bref, assez déçu sur cette bouteille.

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Selassie, IH1456, BATARDO, Kiravi
18 Avr 2021 16:15 #1312

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 514
  • Remerciements reçus 1443

Réponse de rafalecjb sur le sujet CR: Domaine Jean Marc Burgaud Morgon Côte de Py 2019

CR: Morgon Cote de Py Jean Marc Burgaud 2019
Nez frais de cerise, framboise et très floral également
Attaque suave, gourmande avec une certaine profondeur. Le vin s’élance sur l’ensemble du palais avec de la densité - sur des notes de fruits et une pointe végétale - et une sensation de velour dans la matière. L’équilibre est assez diabolique en l’état. La gourmandise continue jusqu’en finale, nette et avec une agréable longueur. L’équilibre est toujours là, bien ciselé. Aucune sensation de lourdeur bien que la matière soit dense et très enveloppante, c’est vraiment bon.
La première de mon carton, je ne sais pas comment le vin va évoluer sur 5-10ans mais c'est vraiment ultra bon en l'état

Très bien
16/20

Cdt, Marc

@marco
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, romu, flupke14, IH1456, the_ej, BATARDO, éricH, Kiravi, LudwigMozart
18 Avr 2021 20:41 #1313

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2962
  • Remerciements reçus 8538
CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon Côte du Py 2015

La robe est foncée, presque opaque, peu évoluée.
Nez sur la cerise noire, c’est mur sans trop en faire, un fond cacaoté.

En bouche je trouve une belle énergie, de l’acidité, c’est relativement long et sapide. J’aime beaucoup. Ça doit pouvoir se garder pas mal d’années mais je trouve déjà ça très bon en l’état.

Avec l’aération on dirait que le vin sort de sa gangue, l’acidité se développe, les tanins deviennent perceptibles, une légère sucrosité apparaît, c’est étonnant mais surtout ça part un peu dans tous les sens. Je crois que j’ai préféré le vin à l’ouverture.

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, flupke14, the_ej, Boubzou, BATARDO, LudwigMozart
15 Mai 2021 20:00 #1314

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4804
  • Remerciements reçus 4057
CR: Domaine Jean Marc Burgaud " les vignes de Lantignié " Beaujolais villages 2017 
Après une période de fermeture il souvre enfin sur de la fraicheur comme je les aime 
Nez très expressif et très frais sur les fruits rouges /noires , surtout une belle cerise bien mure , en bouche c est superbe , c est fluide , droit  , avec beaucoup de fraicheur , l équilibre est parfait , une belle acidité apporte beaucoup de fraicheur à l ensemble , aucun tanins se présentent à moi , la longueur et la persistance sont superbes, surtout juteuses , l empreinte finale est en phase avec le nez avec beaucoup de profondeur , c est tellement bon , que l on y retourne assez vite pour profiter de ce moment de bonheur , je dirais que cette  cuvée est très bien voir excellente dans sa catégorie de vin de plaisir immédiat
 didier
 
 

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, enzo daviolo, Jean-Loup Guerrin, flupke14, LLDA, BATARDO, Kiravi, LudwigMozart
30 Mai 2021 14:48 #1315
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1052
  • Remerciements reçus 1540
CR: Jean-Marc Burgaud - Les vignes de Lantignié - Beaujolais Villages 2019
En sortie de cave à 16°C
Pourpre sombre, reflets violacés
Nez fruité noir (coulis de cerises noires), notes végétales rafraîchissantes.
Bouche juteuse et gourmande tout en étant sérieuse. On a un fruité mûr, sur la cerise noire vraiment mûre (le bon gros bigarreau que l'on se dispute aux asticots si l'on a un peu trop attendu), toujours cette note végétale que je rapprocherait de la réglisse avec une fine touche d'amertume en finale. C'est donc juteux sans aspérité, avec tout de même de la densité qui masque la fraîcheur qui revient sur la finale, de longueur plus qu'honorable avec toujours cette dualité fruit/végétal qui me fait penser à du guignolet.
Au final un ressenti proche de celui de Didier ci-dessus avec peut-être un surcroît de maturité du millésime sans que la buvabilité ne soit remise en cause, loin de là. 
Au top avec saucisse de Toulouse. 

Jérôme
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, mgtusi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Papé, BATARDO, Kiravi, LudwigMozart, Docluisitus
05 Jui 2021 14:30 #1316

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94735
  • Remerciements reçus 24403
CR: Le millésime 2020 au domaine Jean-Marc Burgaud 


 


Beaujolais Villages
Robe violacée. Nez gourmand, sur la mûre, la réglisse.
Bouche juteuse, souple mais avec déjà pas mal de fond, sur un corps rond et charnu très agréable. Vin ouvert, immédiat, très agréable.
Très bien. 

Régnié (un vin qui sortira de la gamme du domaine suite à une fin de fermage)
Robe violacée identique au Villages. Nez plus serré, moins expressif.
Bouche délicieuse, avec la même rondeur gourmande mais plus déliée, nerveuse grâce à une pointe d’acidité qui apporte un rythme supplémentaire.
Goûts de gelée de fruits noirs bien mûrs.
Très joli vin de plaisir.   

Morgon Charmes
Nez sur une petite réduction cassissée.
Bouche immédiatement plus dense et corpulente, avec un surcroit de concentration mais moins facile à lire. Les éléments sont là, une belle matière sans dureté mais l’harmonie, pas encore. Aromatique agréable, toujours sur les fruits noirs mentholés.
Finale serrée.
A revoir sereinement. 

Prélevés sur cuves

Morgon Grand Cras
Nez agréable, franc, sur les fruits noirs épicés.
Bouche juteuse, sur un très bel équilibre, à la fois riche par une grande maturité et tout en allonge par une trame acide très agréable. Goûts épicés délicieux.
Finale racée et gourmande, très attirante par son équilibre riche mais tout en tonus et en relance.
Très joli vin.
 
Pour le futur Morgon Côte du Py, dégustation des parcelles avant assemblage vendangées à partir du 24 août.


Le bas
Robe sombre. Nez très nettement réglissé.
Bouche dense, pleine de chair, sur un volume plein et rond à la fois par une sensation de grosse maturité.
Goûts francs, sur un beau fruit pur (myrtille, fruits noirs) enroulé dans un végétal mentholé.Finale avec du nerf.
Très bien

Pente sud
Nez baroque qui me rappelle furieusement le génial 2003, sur la confiture de myrtille, des notes exotiques entre l’abricot et la mangue, toujours cette belle touche épicée.
Bouche magnifique, plus puissante que le bas, sur un équilibre délicieux entre une matière à la douceur confite sans aucune lourdeur de sucrosité grâce à une très belle trame acide.
Je retrouve l’équilibre fou du 2003 qui m’avait tant plu avec Alain !
Quel charme !  

Plateau
Expression aromatique plus serrée, moins immédiate et expressive.
Mais bouche magnifique d’immédiateté, plus élancée, avec un gain de relance et donc de classe, sur des tanins superbes qui portent l’ensemble en lui donnant une allonge remarquable.
Excellent.  

Plateau - Est
Nez ultra épicé, sur une expression délicieuse car très présente et à la fois très élégante.
Bouche concentrée, puissante à cœur, sur une grande trame et des tannins bien présents.
Goûts délicieux, toujours avec ce marqueur épicé assez génial, qui transcende toute expression de primaire de fruits pourtant bien là.
Finale sérieuse, toute en densité mais sans aucune dureté ni morsure tannique. 

La Gaine - Ouest
Petite pointe de volatile au nez qui chatouille un ensemble classieux, toujours sur cet équilibre fruits noirs épicés.
Surcroit de classe immédiatement perceptible en bouche, avec un équilibre brillant, sur une matière crémeuse aux tanins remarquables et une allonge toute en fraîcheur.
Magnifique !

Rien à dire, il y a un truc en plus sur ce vin au point qu’on discutera de l’intérêt de l’isoler comme les Desvignes l’ont fait avec la cuvée Les Impénitents !
Ni une ni deux, Jean-Marc part chercher de quoi tester la cuvée assemblée classique et la même sans La Gaine 


 
Exercice d'assemblage



Côte du Py
Très bel aromatique fraîche, sur les fruits noirs, le menthol, des notes épicées moins dominantes mais plus complexes que sur les vins précédents.
Bouche racée, juteuse et nerveuse à la fois, sur une maturité haute mais sans lourdeur ni confit de fruit, sur un point d’équilibre à la chair pleine mobilisée par de beaux tannins.
Rien à dire, c’est remarquablement attirant et prometteur.

Le même assemblage sans La Gaine prendra de la charge tannique, avec un petit moins de classe et de qualité de toucher de bouche.
Comme quoi, les super cuvées, c’est un sport à risque dont les armes sont à manier avec précaution.

Javernières
Nez incroyablement épicé, sur le tabac, le poivre.
Bouche droite, dense, sur une acidité saillante qui lance une matière concentrée plus caréné que Py, avec une puissance mais sans dureté tannique.
En l’état, je préfère l’équilibre de Py mais le vin est très bien né et semble doté d’un potentiel certain.
Très bien

James 
Nez de fruits noirs très réglissé.
Bouche corpulente, grasse, sur un jus dense et concentré, encore une fois sans rudesse.
Ensemble moins lisible que les Morgon précédents, avec un sensation de mécanique encore rodage.
En l’état, je préfère l’évidence tactile du Py classique 
Le millésime 2019   




Morgon Les Charmes
Robe plus claire que les 2020. Nez net, sur les fruits noirs frais, le menthol.
Bouche plus fluide mais sans creux ni rusticité, pleine d’allant.
Longueur moyenne. 

Morgon Grand Cras
Superbe nez complexe et pur, très floral, sur la pivoine, des notes finement poivrées.
Bouche délicieuse, juteuse et élancée, d’une grande fraîcheur de trame et de pureté de goûts, avec de l’allonge qui ne sacrifie rien à sa buvabilité.
Aucune raideur tannique en vue, ce n’est que du plaisir.
Miam !  

Morgon Côte de Py
Beau nez pur, sur le floral et des notes de thé noir.
Bouche plus dotée et sérieuse que Charmes, avec plus de volume et de concentration toute en conservant ce bel équilibre frais et nerveux au point de maturité très agréable.
Sensations de droiture sans agressivité avec toujours ces beaux tanins francs.
Devrait très bien vieillir
Très bien.

Très intéressant de passer ensuite sur Javernières et James, deux cuvées à l’élevage sous bois.
Car j’ai très souvent trouvé que la prise de bois qui réussit si bien au pinot qui me semble prendre à la fois volume chair et ampleur aromatique au contact d’un bois bien né pesait sur les gamay plus que de raison.
Et sur les 2019 au point d’équilibre réussi, cela m’a semblé encore plus évident.
Quand sur les millésimes précédents, le surcroit de chair apporté par le bois, sa sucrosité, son premier élimage des tanins créait un effet de volume, là, en jeunesse et sans évidemment insulter l’avenir, aucun doute que je préfère la légèreté de Py au poids aromatique comme de structure sur Javernières et James.
Comme si l’évidence d’une fluidité esthétique immédiatement perceptible s’alourdissait d’une mécanique encore trop visible en l’état.





Passionnant moment de lecture du vin et de connaissance de soi qui donne tout son sens à la dégustation régulière au domaine. 
Cette rubrique témoigne combien j’ai pu vivre certains moments de solitude en terres beaujoloises depuis plus d’une décennie, alimentant ma réputation de pdf qui ne comprenait rien aux plaisirs acérés ni à la virilité des tanins en vendange entière du gamay bien vinifié, générant lazzis et quolibets affectueux de la part de ma bande de punks à chien.
Les CRs à quatre mains écrits avec l’Enzo où les grands écarts entre nos perceptions auraient fait péter même les adducteurs de Jean Claude Vandamme sont sur LPV pour en témoigner.

Pas une grimace en vue, pas un chouinement de douleur, que du bonheur et de la félicité ?!
Damned, il fallait que j’en ai le cœur net et la conscience rassérénée !
Jean-Marc, stp, faut que sache ?

Tu sais combien je n’ai pas toujours été fan des vins du domaine… et ce alors que j’aurais tant aimé les aimer vu comme j’aime la famille qui les produit.
C’est moi qui suis enfin prêt comme me l’annonçaient les z’affreux depuis une décennie et demi en mode « tu comprendras un jour ! » ?
Ce sont les millésimes chauds sacrément favorables de ces dernières années qui murissent en même temps que moi les raisins ? Le souvenir jouissif du Py 2003 ne m’avait jamais quitté… et ce n’est pas l’anecdote devenu mythique de notre Al’ se faisant tout autant botter les fesses que moi sur ce même vin qui m’avait fait changer d’avis.
Ou as-tu changé quelque chose ?

Ce qui est bien avec les vignerons qui mettent leur personnalité dans leur travail, leurs vignes et leurs bouteilles et pas seulement leur gros ego bouffi, ces faiseurs qui s’intéressent au vin, aux vins d’ailleurs, aux ressentis, aux diversités de palais et de lectures, c’est qu’on ose parler franc.

Jean-Marc me confirme avoir réduit la durée de ses cuvaisons :!
Allié à la qualité des derniers millésimes ("le gamay, c’est jamais assez mûr" comme dit Fabien Duperray), les vins en sortent dotés d’une évidence gourmande et d’un équilibre sans dureté qui révolutionnent ma lecture de la production du domaine.


 



Merci à Christine et Jean Marc Burgaud pour leur accueil génial de générosité et de simplicité.
Vivement de se revoir très vite pour récupérer les 2020 !
Car cette fois, j’en veuuuuuuuuux !

Amitiés
Oliv

       
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Gildas, Ben, Jean-Paul B., Super-Pingouin, Jean-Bernard, legui, mgtusi, enzo daviolo, gege, jean-luc javaux, Gibus, denaire, sideway, podyak, lutembi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, TristanBP, Papé, Blog, Agnès C, Frisette, flupke14, Med, jd-krasaki, David Chapot, LLDA, the_ej, BATARDO, LoneWD, Vyat, Fredimen, Kiravi, rafalecjb, LudwigMozart, JeanRX, Chaccz
10 Jui 2021 20:24 #1317
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21866
  • Remerciements reçus 6092
Génial Olivier ! J'y passe la semaine prochaine, j'ai hâte !

Jean-Marc est tellement attachant.

Michel
10 Jui 2021 21:02 #1318

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 514
  • Remerciements reçus 1443
Merci Oliv pour ton CR plein d'enthousiasme et de sincérité  !

J'ai commandé(sans avoir goûté le millesime) un carton de Cote de Py 2019 en mars. Laurent Chenier en soulignait la qualité une nouvelle fois. Quand j'ai goûté la première quille j'avoue que j'ai pris une petite claque, jamais les precedents morgon de Burgaud (en 2015/2016) ne m'etaient apparus aussi pleins, denses et gourmands que cette fois ci.
J'hesite presque a tout boire dans l'année tant j'ai peur de perdre quelque chose au vieillissement  !

Cdt

@marco
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex
10 Jui 2021 22:35 #1319

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6941
  • Remerciements reçus 6099
Il serait pas en train de virer grisonnant, le père Oliv? Ca t'a fait faire tant de souci que ça que de te mettre au gamay???

Flo (Florian) LPV Forez
11 Jui 2021 07:24 #1320

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux