Nous avons 2219 invités et 68 inscrits en ligne

Domaine Michel Bouzereau & Fils, Meursault

  • Messages : 349
  • Remerciements reçus 437

Réponse de Bobo1 sur le sujet Domaine Michel Bouzereau & Fils, Meursault

Bonjour à tous,

qui peut me dire si le domaine reçoit encore des nouveaux clients et qui aurait les tarifs du dernier millésime ? Merci.
Thibaut
20 Oct 2020 12:57 #451

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 834
  • Remerciements reçus 772

Réponse de Nilgiri sur le sujet Domaine Michel Bouzereau & Fils, Meursault

Bonjour à tous,

qui peut me dire si le domaine reçoit encore des nouveaux clients et qui aurait les tarifs du dernier millésime ? Merci.


Peut être le domaine...
Salutations, Christophe
20 Oct 2020 16:38 #452

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4910
  • Remerciements reçus 276

Réponse de dfried sur le sujet Domaine Michel Bouzereau & Fils, Meursault

Et comme souvent, se reporter au 1er message du fil pour trouver les coordonnées du Domaine, ainsi que d'autres indications :

1er post du fil consacré au Domaine Micherl Bouzereau & Fils
20 Oct 2020 17:00 #453

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4779
  • Remerciements reçus 2153

Réponse de Vaudésir sur le sujet Domaine Michel Bouzereau & Fils, Meursault

Bonjour à tous,

qui peut me dire si le domaine reçoit encore des nouveaux clients et qui aurait les tarifs du dernier millésime ? Merci.


Je viens de croiser Yves ( YR ) , le Meursault doit commencer vers 30€ pour aller jusqu'à 75€ Perrieres et Puligny Caillerets, plutôt au compte goute.
Après reçoivent ils?
20 Oct 2020 19:11 #454

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3817
  • Remerciements reçus 3657

Réponse de starbuck sur le sujet Domaine Michel Bouzereau & Fils, Meursault

Thibault, j'étais hier après-midi dans la cave du domaine pour une dégustation complète des 2019.
il n'y a déjà presque plus de 2018 ( Jean-Baptiste nous a dit avec un sourire amical qu'il arriverait bien à nous trouver quelques bouteilles) et les volumes de 2019 sont plus faibles.

Je te conseille de contacter le domaine en février/mars 2022 lorsque le millésime 2020 sera en bouteille.
Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Bobo1
21 Oct 2020 09:28 #455

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3817
  • Remerciements reçus 3657

Réponse de starbuck sur le sujet CR: Domaine Michel Bouzereau & Fils, les 2019

CR: Domaine Michel Bouzereau & Fils, les 2019

Habituellement Gérard passe au domaine au début du printemps, en fin de matinée pour déguster le millésime en vente.
Cette année ce sera au milieu de l'automne, en début d'après-midi pour déguster ce qui sera à vendre l'année prochaine.
Si tout semble différent en 2020, il y a une chose qui reste constante, c'est la bonne humeur de Jean-Baptiste à chaque fois qu'il nous reçoit.

Nous descendons en cave pour goûter les 2019 qui seront mis en bouteilles entre novembre et mars.
Bourgogne et Grands Charrons sont déjà repassés en cuve alors que les crus et Tessons sont encore en fûts exceptée la partie en fût neuf qui est déjà remise en cuve pour ne pas être trop marquée par le bois.
Les échantillons prélevés doivent être représentatifs de ce que sera l'assemblage final.
Jean-Baptiste nous explique qu'il n'aime pas faire goûter ses blancs en cours d'élevage avant leur premier anniversaire car il serait trop tôt pour avoir une idée assez précise du rendu final.

Bourgogne
Des arômes de fruits jaunes, c'est enrobé avec une belle acidité.
Je le questionne sur la cuvée "Clos du moulin" que j'ai vu apparaître sur idéalwine avec le millésime 2018.
Une parcelle régionale particulièrement bien placée et je lui fais part de ma crainte de voir son générique affaibli par le retrait de cette parcelle de l'assemblage.
Il nous explique alors que c'est une nouvelle parcelle qui n'entrait donc pas dans l'assemblage au préalable.
Le bourgogne générique comprend généralement toujours les mêmes parcelles sauf lorsque l'une ou plusieurs d'entre-elles gèlent comme en 2016.

Meursault Les Grands Charrons
Le vin le plus rond de la dégustation, vraiment typé Meursault au sens classique du terme.
Un peu d'élevage perceptible mais rien de perturbant.
On trouve tout de même de l'énergie avec une finale sapide.

Meursault "Les Tessons"

Juste après la mise en bouteille, je goûte rarement bien cette cuvée.
A ce stade de l'élevage, elle est beaucoup plus expressive.
Noisettes et agrumes avec une perception minérale soutenue.
Une longueur magnifique, le vin plein de fraicheur s'étire en bouche.
C'est vraiment extra et comme à chaque fois assez différent des grands charrons.

Puligny-Montrachet 1er cru "Les Champs Gains"

Le vin nous semble serré, peu expressif.
Jean-Baptiste nous explique alors qu'en ce moment il y a des cuvées qui se goûtent moins bien qu'il y a 15 jours et inversement comme nous allons le voir par la suite.
Je ne porterai donc pas de jugement sur ce Puligny.

Meursault 1er cru "Charmes"

Celle ci justement ce goûtait parait-il mal il y a 2 semaines alors qu'elle s'est présentée à nous sous un jour extrêmement favorable.
Un nez d'une très grande richesse, des fruits jaunes bien mûres, un peu de beurre, de noisettes et d'amandes sans que rien ne soit trop envahissant.
Une bouche triple XL avec une amplitude assez incroyable qui se mêle à une acidité idéale pour porter le vin très loin dans un final en queue de paon.
Tout le monde est ... sous le charme :woohoo:

Meursault 1er cru "Genevrières"

Un vin bien plus minéral que le précédent avec de jolies notes citronnées.
L'amplitude est moins forte mais la longueur est plus fine et tonique.
C'est une sorte de Tessons en mieux, ce millésime 2019 semble donner une lecture assez fidèle des terroirs.
Nous allons pouvoir le vérifier avec le verre suivant.

Meursault 1er cru "Perrières"
La description va être facile:
Perrières= Charmes + Genevrières
A croire que cette cuvée est un assemblage des 2 autres tant on y retrouve toutes les qualités précédentes.
je l'avais déjà trouvé grandiose sur 2017, ce sera identique sur 2019 avec une longueur en fin de bouche assez exceptionnelle.
A coup sur, les blancs de 2019 pourront concurrencer les 2014 et 2017 pour le titre du millésime de la décennie en chardonnay.

Puligny-Montrachet 1er cru "Le Cailleret"

Nous finissons par cette grande appellation dont le domaine ne possède que 13 ares.
Le nez est encore en retenue, le vin est plus floral, moins exubérant que les Meursault.
Par contre en bouche, on retrouve les qualités de ce presque grand cru avec une matière très dense, un blanc quasi tannique.
Une cuvée qu'il ne faut assurément pas ouvrir trop tôt.

La dégustation n'a pas été expéditive d'autant que 3 autres amateurs s'étaient joints à nous en cours.
Nous avons pu aborder de nombreux sujets et voyant que nous avions beaucoup de questions concernant 2018, il finira par nous dire avec le sourire: " Vous voulez en goûter une ?"

Jean-Baptiste revient du fond de sa cave avec une bouteille sans étiquette.
Le nez est bien ouvert sur les fruits jaunes, les agrumes, de légères notes pâtissières mais si l'élevage est perceptible, il n'est nullement gênant.
Il y a de la matière, c'est ample et alors que nous sommes 6 à l'aveugle, je suis le premier à me jeter à l'eau en proposant "Charmes" .
Gérard voit plutôt "Champs gains".
Non c'est un village, alors c'est Grands charrons ? non c'est "Tessons 2018".
Et bien les amis, c'est très bon mais alors là j'y perds mes repères dans les notions de terroir.

Ma modeste expérience, car ça ne fait tout de même pas très longtemps que je déguste les vins du secteur, me pousse à dire en guise de conclusion que 2019 sera probablement un grand millésime qui permettra une lecture assez fidèle des terroirs alors que les cuvées de 2018 risquent d'être marquées prioritairement par les caractéristiques du millésime.

Espérons qu'en mars/avril il n'y aura pas un 3ème reconfinement afin que nous puissions passer récupérer nos 2019 et éventuellement voir leur évolution après la mise en bouteille.
Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Sylv1, Olivier_26, Super-Pingouin, FGsuperfred, Nathenri, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, tomy63, LucB, Frisette, flupke14, leteckel, jd-krasaki, LLDA, the_ej, ptitcoco, Gerard58, Pins, Gilles, Damien72, Pinardo, Martino, Fredimen, Garfield, Vesale, Docluisitus
27 Oct 2020 12:12 #456

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1274
  • Remerciements reçus 1265
CR: Domaine Michel Bouzereau et fils - Meursault - Le Limozin 2012

Bouteille ouverte à l'épaule deux heures avant d'accompagner un carpaccio de St Jacques huile d'olive, citron, noisette et salade d'herbes. Accord gagnant et le vin a donc eu le droit de poursuivre son chemin aux côtés d'un ris de veau grillé, jus de volaille, petits légumes de saison. Deux beaux mariages !

La robe est d'un or intense mais scintillante et limpide.

Le nez est complexe et changeant. Les fruits jaunes et blancs (poire), les fleurs blanches alternent avec un côté brioché, l'amande grillée et le praliné. Quelques effluves anisées et mentholées.
La bouche est volumineuse et tendue, avec du gras et de l'acidité, du fruits, des agrumes, un petit côté jurassien, du grillé
et de jolis amers finaux.
Je note un léger déséquilibre final sur une acidité plus mordante à J+1, le vin ayant perdu en gourmandise et rondeur.
Belle longueur.
Très bon vin maintenant. Mais on peut être patient sans risque.

Gérard

P.S.: je note que cette cuvée est très rarement commentée ici, bien moins souvent que Les Tessons ou Les Grands Charrons et que les premiers crus il me semble.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, starbuck, Fredimen, Garfield, Vesale
09 Nov 2020 16:12 #457

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3817
  • Remerciements reçus 3657

Réponse de starbuck sur le sujet Domaine Michel Bouzereau - Meursault - Le Limozin 2012

'' (...) P.S.: je note que cette cuvée est très rarement commentée ici, bien moins souvent que Les Tessons ou Les Grands Charrons et que les premiers crus il me semble. ''


La parcelle a été renouvelé suite au gel du printemps 2016.
Si j'ai bien compris, la cuvée devrait être de nouveau disponible sur le millésime 2020.
Lorsque Jean-Baptiste nous a parlé de cette parcelle, il nous a également précisé que jusque dans les années 90, Le Limozin était souvent considéré comme une des meilleures si ce n'est la meilleure parcelle en village sur Meursault.
Dans les millésimes frais, ce secteur devait parvenir plus facilement à s'approcher de la maturité optimale.
Depuis une vingtaine d'année, les secteurs plus au nord du village semble avoir la préférence des amateurs à ce niveau de classification.
On le doit probablement aux vendanges plus précoces ainsi qu'à la notoriété de certains vignerons.
Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gerard58, Garfield
09 Nov 2020 17:43 #458

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3360
  • Remerciements reçus 367

Réponse de francois999 sur le sujet Domaine Michel Bouzereau - Meursault - Le Limozin 2012

Le Limozin, tres côté aussi du coté de jf germain
Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
09 Nov 2020 19:56 #459

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1274
  • Remerciements reçus 1265

Réponse de Gerard58 sur le sujet Domaine Michel Bouzereau - Meursault - Le Limozin 2012

'' Le Limozin, tres côté aussi du coté de jf germain ''


Ce ne serait pas plutôt « très coté aussi du côté... » ?

Je ne connais pas le Limozin de Jean-François Germain.

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
09 Nov 2020 21:51 #460

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3360
  • Remerciements reçus 367

Réponse de francois999 sur le sujet Domaine Michel Bouzereau - Meursault - Le Limozin 2012

'' Le Limozin, tres côté aussi du coté de jf germain


'' Ce ne serait pas plutôt « très coté aussi du côté... » ?
Je ne connais le Limozin de Jean-François Germain.
Gérard ''


Oui comme je ne connais PAS le L....
Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
09 Nov 2020 21:53 #461

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1274
  • Remerciements reçus 1265

Réponse de Gerard58 sur le sujet Domaine Michel Bouzereau - Meursault - Le Limozin 2012

'' Le Limozin, tres côté aussi du coté de jf germain ''


'' Ce ne serait pas plutôt « très coté aussi du côté... » ?
Je ne connais le Limozin de Jean-François Germain.
Gérard ''


'' Oui comme je ne connais PAS le L.... ''


C’est rectifié. J’ai fait le pas de côté qu’il fallait !
Bravo pour le retour de service ! (tu)

Gérard
09 Nov 2020 21:58 #462

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1203
  • Remerciements reçus 618

Réponse de Nicoco sur le sujet CR: Domaine Michel Bouzereau - Chardonnay 2018

Un petit mot pour dire que la cuvée CR: Domaine Bouzereau - Chardonnay 2018 commence à très bien se goûter.
C'est long, complexe, sapide avec un petit goût d'amande grillé et d'agrumes, qui fait son petit effet. Très bon rapport Q/P.

Nicolas
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gerard58, Fredimen, Garfield
14 Déc 2020 19:19 #463

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 62
  • Remerciements reçus 6
CR: Domaine Michel Bouzereau & Fils - Meursault Grands Charrons 2018

Après une vraie déception sur un Grands Charrons 2014 hier soir (premox)



Je décide de me venger et retourne chez mon caviste préféré pour péter un 2018 ce soir !

Un profil bien plus affûté, fenouil, petites notes grillées.vraiment c’est un style à part en Côte de Beaune ! Pas trop de bois, pas trop de beurre c’est vraiment très moderne! Perso ce n’est pas ma came ultime... Mais c’est un très joli vin.

Finale un peu miellée et mentholée assez agréable. 16/20
Pourvoyeur de grandes émotions
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Gerard58, Fredimen, Garfield
15 Déc 2020 20:01 #464
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4910
  • Remerciements reçus 276

Réponse de dfried sur le sujet Domaine Michel Bouzereau & Fils

Bonjour Dentifrot,

Merci pour ce CR, fruit de la persévérance de l'amateur ne voulant pas rester sur une déception.
Merci également de penser à indiquer le nom complet du vin commenté (Domaine/Cuvée/Millésime), dans le corps du message (en le faisant précéder du tag d'indexation).

Cf. didacticiel : www.lapassionduvin.c...

NB : La modération a effectué les corrections cette fois-ci.
15 Déc 2020 20:46 #465

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1274
  • Remerciements reçus 1265
CR: Domaine Michel Bouzereau - Puligny Montrachet 1er Cru - les Champs Gains 2013

Bouteille ouverte au dernier moment pour accompagner des toasts de truite fumée à l'apéro.

La robe est légère, d'un or clair et léger, peu soutenu.

Le nez est fin, délicat sur les fleurs blanches, puis les agrumes, sur fond miellé, avec une pointe de menthe, puis de fruits secs. Le tout peu démonstratif mais est assez harmonieux. Pas de grillé ou d'élevage perceptible. L'olfactif fait dans la délicatesse.

Fraicheur, finesse et droiture caractérisent le goût, sur une trame acide d'une grande pureté, qui laisse apparaitre les agrumes, toujours sur un léger fond miellé. La finale , plutôt courte, avec de légers amers, est minérale et salivante à souhait.

Un vin à boire, très séducteur, sans grand volume, mais d'une grande finesse.

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, starbuck, LLDA, Pins, Garfield, Vesale
26 Déc 2020 17:27 #466

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6098
  • Remerciements reçus 3737
CR: Domaine Michel Bouzereau, Meursault 1er Cru, Perrières, 2011

Bu lors des fêtes de fin d'année
Ouverture 1h30
Robe légèrement plus foncée que le Droin. On a un nez sur les agrumes, le citron jaune avec un côté légèrement fumé. La bouche présente une belle tension finement enrobée par un très léger gras qui enrobe cette jolie matière presque tannique. On retrouve une belle marque pierreuse/calcaire. Belle longueur et très dense. Il paraît assez jeune mais peut évidemment se garder encore longtemps. On notera un retour sur le raisin vert et quelques amers grillés encore à fondre. Excellent (17/20)
Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, LucB, flupke14, LLDA, Gerard58, Fredimen, Vesale
05 Jan 2021 10:28 #467

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 96
  • Remerciements reçus 185

Réponse de Bahbar sur le sujet Domaine Michel Bouzereau, Bourgogne côte d'or 2018

CR: Domaine Michel Bouzereau, Bourgogne blanc côte d'or 2018

Bouteille ouverte et dégustée à la sortie du frigo.
Robe claire et limpide.
Nez de fruits jaunes (abricot, pêche) avec des notes beurrées.
En bouche c'est équilibré et sapide. Ni trop beurrée ni trop tendu, une fine tension tout en équilibre. J'aurais aussi pu écrire suptile.
C'est très bon.
À noter que le boire à la sortie du frigo fut une bêtise (pour mes goûts) car le vin gagne en intensité aromatique et longueur avec un petit réchauffement !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Jean-Loup Guerrin, starbuck, LLDA, Fredimen, Garfield, Vesale
09 Jan 2021 23:14 #468

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7269
  • Remerciements reçus 6196

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine Michel Bouzereau, Bourgogne côte d'or 2018

J'aurais aussi pu écrire suptile.

Oui c'est mieux qu'inf(an)tile...
Désolé, c'est juste pour devancer Michel.;)
::out::

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B.
10 Jan 2021 13:30 #469

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 36
  • Remerciements reçus 199
CR: Domaine Michel Bouzereau & Fils, Bourgogne Chardonnay 2016

Bouteille bue sur 3 jours, conservée en carafe ETO.

Débouché et attaqué rapidement, le vin se montre tout de suite expressif au nez sur des arômes citronnés et légèrement grillés.
Grosse attaque de bouche sur le citron, bien présent, acompagné d'un petit gout de noisette. C'est vif, tendu et très frais.
La matière est bonne, ni grasse, ni frèle.
La fin de bouche est marquée par une fine amertume et une belle salinité.
Longueur plus qu'honorable.

Tout ce qu'on peut attendre d'une bonne entrée de gamme et RQP satisfaisant.

L'amertume se montrera légèrement plus présente au 3e jour sans pour autant être dérangeante.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, starbuck, LLDA, Fredimen, Garfield, Vesale
10 Jan 2021 15:25 #470

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1274
  • Remerciements reçus 1265
CR: Domaine Michel Bouzereau et fils, Clos du Moulin, Bourgogne Côte d'Or 2018


Bouteille bue à l'apéro ouverte sans préparation particulière.

Belle robe or assez claire, limpide et d'un bel éclat.

La palette olfactive est riche et généreuse dès le premier nez sur une note beurrée. Beaucoup de fruit, abricot, ananas, accompagnés d'un léger miellé.
La bouche est d'un bel équilibre entre un gras enveloppant et une tension minérale qui sera plus marquée sur la fin saline et salivante, presque chablisienne !

Très beau vin que ce générique qui pourrait en remontrer à des appellations plus rutilantes.

Bu sur trois jours. Le troisième jour, si le nez était beaucoup plus discret, la bouche avait gardé un très beau volume, plus marqué par le minéral.

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, starbuck, LLDA, Fredimen, Garfield, Vesale
13 Jan 2021 19:28 #471

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3817
  • Remerciements reçus 3657
CR: Domaine Michel Bouzereau, Meursault 1er Cru "Perrières" 2017

Alors Ok c'est absolument trop tôt mais j'avais tellement aimé cette cuvée lors de notre dégustation au domaine que j'en avais pris un peu plus qu'habituellement.
Pour accompagner des nems maisons j'ai voulu voir ce que ce grand vin exprimait à ce stade.
Il faut dire que juste après la mise, c'était vraiment buvable avec plaisir et non pas seulement sur un plan analytique.

La matière est très dense, presque liquoreuse.
Le vin tapisse le palais avec beaucoup de présence.
Les arômes n'offrent pas encore de complexité, je trouve même le vin moins expressif qu'il y a 2 ans mais quelle structure !
L'élevage est perceptible mais il n'y a pas cette sensation de boisé outrancier que l'on peut parfois rencontrer sur les vins jeunes de ce village.
Un vin que je qualifierais de triple XL et qui m'évoque les grands crus du Montrachet par la puissance qu'il dégage.
Cela donnera probablement des très grandes bouteilles dans plusieurs années.

Pour m'amuser j'avais servi ma femme sans lui dire de quoi il s'agissait et bien entendu je lui ai demandé à quoi ça lui faisait penser.
Elle m'a répondu "Corton Charlemagne".
C'est vrai que le 2012 de Vincent Rapet était un peu comme ça.
On ne va pas réécrire l'histoire mais si ce n'était pas la crainte de voir la fiscalité augmenter à l'époque, je ne vois vraiment pas pourquoi les Perrières de Meursault ne furent pas classées en grand cru.
Ceci dit, vu les prix que les grands crus blancs atteignent désormais, on ne va finalement pas trop s'en plaindre !
Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Sylv1, Olivier_26, Nathenri, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, tomy63, vivienladuche, LucB, flupke14, leteckel, LLDA, ptitcoco, Gerard58, Fredimen, Garfield, Vesale
10 Fév 2021 15:19 #472

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3011
  • Remerciements reçus 2528
Bu lors de cette soirée.

CR: Domaine Bouzereau - Meursault - Genevrières 1er Cru 2013
Superbe nez, intense, précision au laser. Super facile à lire avec un fruit frais sur le citron, touche de pomme verte, beurre, touche de verveine Il y a aussi un côté fumé. Légère réduction sur la poudre à canon fine. Il y a de belles notes florales. C'est plein de nuances et doté d'une jolie profondeur. Très beau. Boisé discret.
La bouche est moyennement puissante, fraîche, dynamique. L'acidité est sur le devant, mais très bien équilibrée par la matière et un léger gras. C'est superbe ! C'est en longueur et le vin s'étire toute en harmonie. Il se resserre un peu et se rouvre en finale. La longueur est excellente.
Excellent +.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Nathenri, Moriendi, flupke14, Gerard58, Fredimen, Vesale
14 Fév 2021 17:14 #473

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 463
  • Remerciements reçus 1361
CR: Domaine Michel Bouzereau & Fils, Bourgogne Chardonnay 2016


Bouteille dégustée sur 2 jours, principalement pour l'apéro. Le premier soir et ce midi, assez déçu pour ne pas dire plus, nez bizarre sur le rhum vanillé, la noisette, en bouche ça semble alcooleux avec pas mal d'amers, ni moi ni ma femme n'accrochons

...du coup il en reste quasi la moitié pour ce soir ou cela ressemble nettement plus à ce qui est décrit plus haut sur ce fil, joli nez élégant de côte de Beaune (pas l'élevage, la noisette, agrumes, floral même), en bouche on est plutôt du niveau village que générique, c'est bien ample, ça se termine par une amertume encore un peu haute pour chipoter, mais c'est fort bon désormais.

Bien + car il lui aura fallu du temps pour se révéler, mais sur ce que j'ai gouté ce soir c'est d'un très beau niveau pour l'appellation.
Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bertou, Jean-Loup Guerrin, LucB, flupke14, starbuck, leteckel, the_ej, Gerard58, Vyat, Fredimen, Vesale
14 Fév 2021 22:53 #474
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2535
  • Remerciements reçus 1114
CR:
Bonjour à tous.


Bourgogne - AOC Meursault - Domaine Michel Bouzereau est fils - Meursault "Les Grands Charrons 2014" - 13% - 100% Chardonnay.

Bouteille bue sur deux repas. En guise d'apéro, pour le premier repas du midi, il accompagnera le soir des noix de Saint-Jacques au curry et des moules farcies à la Sétoise. Elle a été servie à 10°c.

J'aurai du la carafer tant le changement a été important entre le premier verre le midi et le dernier le soir.

Bouchon : Très belle qualité. Long, souple et sans défaut, il est à peine marqué sur le disque.

Œil : Le vin se présente sous une couleur jaune or, plutôt soutenue, assez foncée même. Elle présente des reflets dorés profonds et de belles larmes assez grasses.

Nez : Plutôt très très discret à l'ouverture, il présente quelques notes de fruits jaunes, de fleurs et c'est à peu près tout. Déçu en l'état car très discret. le soir, il en sera autrement. Fruits blancs, fleurs, fruits jaunes, amandes fraîches, un côté beurré-boisé fin et élégant et surtout un belle intensité aromatique.

Bouche : Là aussi, à midi, matière juste présente avec un peu de gras et c'est à peu près tout. le soir, c'est une autre musique. Bouche grasse et fruitée. Une matière enrobée, faite de fruits jaunes, de beurre, de fleurs, de légères épices fines, le tout dans un beau volume. La matière tapisse entièrement le palais avec une finale extra longue.

Malheureusement c'était la dernière et je regrette de ne pas l'avoir carafée dès le repas du midi. Leçon à retenir.

Nathenri.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Olivier_26, didierv, bertou, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LucB, Papé, flupke14, starbuck, Fredimen, Vesale
21 Fév 2021 10:01 #475
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4253
  • Remerciements reçus 1287
CR: Domaine Michel Bouzereau et fils - Meursault Les Tessons 2012

Robe qui tend vers l’or.

Le nez n'est pas très expressif sur la noisette, le miel, la pêche, les fleurs blanches.

En bouche, le vin se présente plutôt tendu avec une trame acide, et s’étire sur une sensation de caillou et d’agrumes. Il y a un très léger grillé, avec un volume un demi teinte. C'est quand même assez équilibré avec du jus, des fruits jaunes. La longueur est bonne et salivante. C'est plutôt bon mais je suis quand même pas mal déçu, ça manque de complexité. C'est peut-être simplement trop jeune.
Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LucB, Papé, flupke14, starbuck, Garfield
28 Fév 2021 04:47 #476

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 840
  • Remerciements reçus 1039
CR: Domaine Michel Bouzereau & Fils - Meursault Genévrières 1er Cru 2009:

Robe jeune, étincelante avec des reflets verdâtres. Un nez pur sur le citron, agrumes, kumquat.
En bouche, une belle minéralité et une fraicheur remarquable sur le citron. L’équilibre est superbe, tension, minéralité, pas démonstratif et tout en finesse. La finale est relancée par une acidité qui tend le vin, et qui laisse une sensation de fraicheur.
Très beau vin, encore tout jeune qui fait plus Puligny que Meursault.
Christophe
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, LucB, flupke14, starbuck, Fredimen, Garfield, Vesale
21 Mar 2021 19:04 #477

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1274
  • Remerciements reçus 1265
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils – Meursault - Les Grands Charrons 2013

Bouteille destinée à l'apéro et à une entrée d'araignée de mer sauce crustacés.
Ouverte seulement une heure avant dégustation.

La robe est d'un bel or soutenu et éclatant.

Le premier nez est assez mutique, marqué par une impression acide avant de laisser s'exprimer quelques notes florales. Arrivent ensuite sur fond beurré toasté l'amande, le pralin, les agrumes, citron dominant, et quelques fruits exotiques. Rien ne domine vraiment.

L'attaque en bouche est plutôt vive et "pointue", avec une acidité assez mordante qui ne s'estompera qu'au repas suivant, le soir. La bouche manque de gras, de rondeur et de fruité, sans être désagréable pour autant. Les fruits secs reviennent en finale, avec un côté épicé et iodé plus salivant qui laisse sur une bonne impression. Bonne longueur.

Un vin tranchant comme une lame dont je suis bien incapable de prédire l'avenir, mais qu'il aurait fallu ouvrir plus longtemps à l'avance, pour lui laisser le temps de se détendre.

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, flupke14, leteckel
29 Mar 2021 12:31 #478

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3094
  • Remerciements reçus 1347
Flûte :(

Moi qui comptait ouvrir "Perrières" sur ce même millésime je crois bien que du coup je vais me raviser...

Merci de ton retour ;)

Alex
29 Mar 2021 13:10 #479

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2080
  • Remerciements reçus 2795
Salut Alex,
Je ne suis pas certain que le vin décrit par Gérard souffre d'un trop plein de jeunesse.
Je ne connais pas le Perrières du domaine (et peu le domaine tout court), mais une chose est sûre, c'est que j'ai croisé peu de blancs 2013 du secteur qui se sont avérés "fermés" ou trop jeunes.
ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, flupke14, starbuck
29 Mar 2021 13:19 #480

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux