Nous avons 2202 invités et 36 inscrits en ligne

Domaine Michel Bouzereau & Fils, Meursault

  • Messages : 1643
  • Remerciements reçus 3613
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils – Meursault "Les Grands Charrons" 2011

Un magnifique saumon irlandais en pavés cuits à l'unilatérale invite cette bouteille à partager un très beau moment de complicité.

La bouteille est ouverte à l'épaule pendant trois heures.

La robe est est d'un jaune doré intense, limpide, avec quelques reflets argentés.

Nez immédiatement flatteur et d'une grande délicatesse sur les fleurs blanches, le fenouil, les fruits blancs et jaunes, avec une pointe de menthe et de subtiles effluves d'amande amère.

Le premier nez est discret et floral, avec le tilleul, l'acacia. Puis apparaissent les agrumes, le citron vert en avant, l'ananas, les fruits exotiques. Un trait de fruits secs et quelques fragrances anisées et mentholées enrichissent une palette olfactive remarquable.

La bouche est un modèle d'équilibre entre un gras tapissant et une vive acidité traçante. Le milieu développe un fruité généreux rafraichi par une sensation végétale. La finale de grande longueur recèle une minéralité iodée et des amers très salivants. L'envie d'un verre suivant est tenace et la bouteille ne fait pas un pli à trois.

Très belle bouteille, très joli vin et superbe réussite pour cet excellent et sympathique vigneron. A boire maintenant ou dans 10 ans, à votre guise!

Gérard
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, dt, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, flupke14, starbuck, leteckel, the_ej, Pins, Garfield, Kana
19 Mar 2022 20:59 #511

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 52
  • Remerciements reçus 331
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils – Meursault "Les Tessons" 2018

Un nez sur la réserve bien qu'ouverte depuis 2 heures.
En bouche, on trouve de la structure mais le vin ne se livre pas. Petite déception.
En fin de repas, la bouteille a gagné quelques degrés, l'aération a fait son oeuvre, et je trouve un vin plutôt riche (surtout pour Tesson). Un beau Meursault, que j'aurais peut-être été placé sur "Les Grands Charrons" voir "Charmes" à l'aveugle. Une belle acidité qui porte le vin et l'étire, la longueur est bonne, et l'accompagnement l'époisses me plait particulièrement.
Une bouteille qui mérite probablement d'attendre un peu en cave ou qu'il aurait fallu carafer.

Gaétan
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Olivier_26, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, flupke14, starbuck, leteckel, the_ej, Gerard58, Garfield, Vesale
27 Mai 2022 08:36 #512

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 52
  • Remerciements reçus 331
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils – Meursault "Les tessons" 2015

Hier midi, visite de mon paternel et je décide d'ouvrir une Tessons un peu plus âgée que la 2018 bue récemment.
Malheureusement, a l'ouverture au nez quelques notes oxydatives, qui se relèvent totalement dominante en bouche. 
Je fais le lien avec ce commentaire de dégustation de Starbuck, les bouteilles ont d'ailleurs été acheté ensemble au domaine.

Ni une ni deux, je cours à la cave et je décide d'immédiatement sacrifier sa soeur jumelle.
Cette fois, disons le de suite, le vin est magnifique 
Un nez assez expressif, se dégage des notes de fleurs blanches, avec une belle fraicheur portée par de délicats agrumes, Rassuré !
En bouche, une attaque franche, un milieu de bouche ample étiré par une minéralité et une tension qui allonge le vin. C'est extra.
La bouteille, bien qu'étant la seconde "bue" du repas, n'y résistera pas !

Bref, j'ai adoré, et je n'ai pas l'impression que le vin gagnera a être conservé.

Seul bémol, qu'il ait fallu en ouvrir deux pour en boire une :(
Je précise que les 2 flacons ont été acheté en direct au domaine et que les 2 bouchons étaient en parfait état...

Gaétan
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, flupke14, starbuck, leteckel, Gerard58, Vyat, Garfield, Vesale, Gaija
01 Jui 2022 08:38 #513

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5551
  • Remerciements reçus 8882
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils – Meursault-Charmes 1er cru "Les Charmes Dessus" 2015

Une couleur d'or blanc qui me rassure.
Un nez gourmand sur la pêche et les agrumes avec de la bergamote.
Une bouche ample mais sans aucune lourdeur, le vin est à la fois dense et tonique avec une jolie finale qui invite à se resservir
Puisque nous sommes entre deux évènements importants handballistiquement parlant, j'ose une métaphore en disant que cette bouteille à la puissance et l'efficacité d'un grand pivot.

Plus généralement je trouve que ce millésime 2015 qui ne me plaisait pas trop en blanc a bien gagné avec quelques années de garde.
En digérant son élevage, il semble retrouver de la tension.
Cela m'incite à ne plus toucher aux 2018 avant 3 ou 4 ans.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, flupke14, leteckel, Gerard58, Garfield, Vesale, forty-one
02 Jui 2022 11:45 #514

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1643
  • Remerciements reçus 3613
CR: Domaine Michel Bouzereau et fils - Bourgogne Côte d'Or 2020

Vin bu à l'apéritif, bouteille ouverte à l'épaule une heure avant.

Le vin se présente sous un bel or aux reflets argentés.

Le nez est magnifique d'emblée, sur les fleurs blanches (chèvrefeuille, acacia) les fruits jaunes et les agrumes, effluves de citron et d'ananas. Le deuxième nez révèle des fruits secs et des arômes pâtissiers. Nez assez complexe et très gourmand, démonstratif sans lourdeur.

La bouche offre vite une matière riche, assez dense et tapissante, avec un joli gras. Fruits jaunes et agrumes se mélangent harmonieusement aux amers des fruits secs, le tout porté par une acidité citronnée et une pointe végétale de menthe sur un fond légèrement miellé.

Beaucoup de fraicheur et d'équilibre dans ce générique réjouissant, qui peut certainement en remontrer à des appellations murisaltiennes plus prestigieuses.
Bref, beaucoup de plaisir avec ce vin !

Gérard

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Olivier_26, sideway, Nathenri, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Oyaji-sama, Papé, flupke14, starbuck, Garfield
08 Jui 2022 18:25 #515

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1643
  • Remerciements reçus 3613
CR: Domaine Michel Bouzereau & Fils, Meursault "Le Limozin" 2011

Bouteille ouverte à l'épaule pendant deux heures et rafraichie, pour accompagner un apéritif dinatoire aux composants ad-hoc ( saumon, crevettes, bruschetta tomates mozarella,
quiche fromage... Accord harmonieux !

La robe est or, claire, limpide à reflets verts et argentés.

Le nez offre un beau fruit, fruits jaunes et agrumes délicats, légèrement citronné, un floral très appétant sur des notes de tilleuls puis un léger grillé brioché.

La bouche met en relief les fruits et les agrumes, elle est grasse et légèrement miellée mais encore tendue par un trait citronné qui fait place en finale à de nobles amers de pâte d'amandes.

Un Meursault qui me semble à maturité et qui, depuis ma dernière dégustation, me semble avoir gagné en gras et en opulence ce qu'il a perdu en acidité et en allonge.
A boire, et ça tombe bien, car c'est très bon !

Gérard


 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dt, jean-luc javaux, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, starbuck, leteckel, Garfield
16 Juil 2022 13:31 #516

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5171
  • Remerciements reçus 6464
www.lapassionduvin.c...


CR: Bouzereau meursault 1er cru Genevrieres 2012

La robe est or foncée. Le nez est expressif, évolué mais avec encore plein de chose à dire, une belle complexité. Il y a un peu d'élevage bien fondu et une sensation d'avoir eu des sucres en jeunesse mais là c'est complètement sec. Je pars sur un vieux chenin des années 90, d'autres plutôt sur un vieux Bourgogne et c'est pas bête car l'équilibre est nordiste. J'aime mais j'hallucine à la vue du millésime, il va falloir boire les bouteilles de 2012 rapidement car c'est anormalement évolué.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, matlebat, Jean-Loup Guerrin, flupke14, Gerard58, Garfield
23 Juil 2022 21:44 #517

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5171
  • Remerciements reçus 6464
www.lapassionduvin.c...

CR: Domaine Michel Bouzereau - Meursault 1er cru Perrières 2012

 

Fichier attaché :


Le nez est sur les fruits jaunes, un peu de caramel, c'est gourmand.
La bouche est riche, avec un peu de réglisse, des fruits jaunes. C'est ample et opulent avec une finale citronnée, longue et salivante. Je l'ai servi un poil trop chaud ce qui lui permettait d'être bien expressif mais manquant d'un peu de tension. Du coup beaucoup sont parti sur un vin sudiste style beaucastel VV. Très bon

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, flupke14, Gerard58
27 Juil 2022 14:53 #518

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9321
  • Remerciements reçus 17132
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils – Meursault-Perrières 1er cru – 2011
 
Fichier attaché :


Bue lors d'un diner sympathique narré  ICI

Jean-Loup
La robe est plus classique, d’un or moyen.
Intense, le nez propose un fondu grillé-toasté-vanille qui s’appuie sur une base fruitée (mirabelle et noisette) et florale.
La bouche toute en rondeur affiche une belle ampleur et un léger gras. L’élevage est encore présent mais bien fondu dans une belle aromatique où les agrumes viennent compléter la gamme développée au nez. La persistance est intéressante sans être remarquable, signe du millésime, sans doute, et pourtant l’acidité n’est pas trop forte.
Très Bien ++ pour ce beau représentant d’un Meursault 1er cru, même si on pouvait attendre encore plus d’un Perrières de Bouzereau.

Christophe
Nez d’abord en retrait, élevage en réduction aussi mais plus marqué par les levures, un peu beurré; la bouche est assez dense et un peu chaleureuse (peut-être le vin dans le goulot était un peu moins frais que le corps); un peu de complexité vient avec l’aération, un peu plus de grillé. La matière affinée s’avère assez tendue mais sans exagération; à ce stade c’est très bon mais ça ne décolle pas, il n'est pas forcément à l’aise sur le poulpe et en retrait face au Tissot.
Par contre sur le fromage, rafraîchi et bien aéré c'est une autre histoire, il fait parler la classe de son pedigree ; Des notes d’agrumes apparaissent, citron, orange douce, la longueur est ... très longue, très beau vin.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, flupke14, forty-one
31 Juil 2022 16:00 #519

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 773
  • Remerciements reçus 4499
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils – Meursault Tessons 2017

Ouvert au dernier moment,

1er nez qui parait assez riche, avec des notes de miel, de compotée de fruits jaunes, d'encaustique, un peu de fruits secs style noisette,
Avec l'aération, l'aromatique s'éclaircit, avec l'apparition des agrumes, d'un joli bouquet floral et surtout des notes minérales très caillouteuse,  
En bouche, on est vraiment sur un Meursault minéral, tendu mais avec une belle maturité de fruit, c'est enveloppant, dynamique, avec une très belle persistance,
La sensation de fraicheur et de tension minérale va s'accroitre tout au long de l'aération,

A bien aérer pour en profiter tout de suite ou à attendre encore un peu!

Très bien

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, yr, Olivier_26, sideway, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, LucB, Papé, starbuck, leteckel, Garfield, forty-one
28 Nov 2022 14:15 #520

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3514
  • Remerciements reçus 6851
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils, Bourgogne Côte d'Or Chardonnay 2018
ouvert 8h avant. 

Robe paille brillante
Nez sur le citron confit, la pêche, le beurre, le sésame et une touche de curcuma frais. Je cherche un peu les fleurs blanches mais sans trop de succès.
La bouche est grasse et ronde, fluide mais modérément structurée par des amers aimables. L'acidité est faible, mais l'équilibre n'est pas mou. L'aromatique est beurrée et  légèrement grillée.
Petite persistance beurrée et délicatement texturée en finale.
C'est joliment travaillé. Du plaisir sur ce vin certes, mais du plaisir mesuré. 

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Papé, starbuck, leteckel, Gerard58, Garfield, Vesale, GrandsCrusCôtedOr, forty-one
03 Déc 2022 20:20 #521

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 773
  • Remerciements reçus 4499
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils, Bourgogne Côte d'Or 2019

Au départ, nez avec un petit grillé assez fin, des fruits jaunes bien mûrs, mais avec une note alcooleuse en fond dont je ne suis pas super fan (presque alcool à bruler),
En bouche, c'est puissant, dense, mais avec toujours cette note alcooleuse qui chauffe un peu en bouche, la finale est relativement longue avec une sensation mentholée,
En l'état c'est moyen,
Le reste de la bouteille (c'est à dire une bonne partie) est mise au frais et ressorti 2 jours après,
La sensation d'alcool a quasiment disparu, le vin se fait plus fin et floral,mais garde encore une belle densité,
Bien seulement, (défaut de bouteille?)

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, Frisette, starbuck, leteckel, Garfield, forty-one, lui_gi
11 Déc 2022 16:44 #522

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5551
  • Remerciements reçus 8882
CR:

Domaine Michel Bouzereau & Fils - Meursault Genevrières 1er Cru 2010

C'est une bouteille de Gérard que j'ai ouverte deux heures plus tôt.
Le nez me semblait particulièrement évolué et je m'étais dit qu'il était grand temps de la boire.
Chez Gaétan, au moment du poisson, l'évolution se produit très rapidement et d'un vin en fin de plateau de maturité nous passons à un vin réellement oxydé.
La moitié de la bouteille est passée à l'évier.
Il aurait fallu être plus nombreux à table et l'ouvrir pile au moment du service de sorte que 20 minutes plus tard tout soit bu.

Gérard nous disait souvent que les blancs de Bourgogne étaient pour lui les plus grands blancs quand ils n'étaient pas déviants.
Malheureusement ça arrive un peu trop souvent à mon goût.
C'est la première fois que je vois un vin mourir en direct.
C'est d'autant plus frustrant que Gaétan a également ouvert une bouteille de la même origine mais d'une autre cuvée.

Domaine Michel Bouzereau et Fils – Meursault 1er Cru Perrières 2010

Là on change de monde.
Un nez très minéral, des agrumes, un soupçon de noisettes mais surtout une bouche sapide au possible.
C'est ample, tonique et d'une longueur interminable.
Dans un premier temps je percevais plus de rondeur et de fruit, une certaine corpulence qui m'évoquait plutôt le Cailleret de Puligny mais avec un peu d'aération le vin déploie ses ailes et s'envole vers les sommets du plaisir.
Une très très grande bouteille dans la lignée du 2017 et d'une des deux 2008 dégustée chez Gérard.
ah oui tient, ça me revient, il y avait eu une immense Perrières 2008 puis une autre qui ressemblait un peu à la Genevrières de ce soir !

Je ne saurais donc donner aucun conseil concernant la garde des 2010 pour ceux qui en ont encore mais il reste préférable de ne pas en avoir une seule au frais quand vous attendez du monde.

www.lapassionduvin.c...

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, tomy63, TristanBP, Val59, flupke14, Gerard58, Garfield, forty-one
09 Jan 2023 15:45 #523

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1150
  • Remerciements reçus 6003
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils – Meursault "Les Grands Charrons" 2016

Plus qu'inquiet par la série de prémox décrite ici et en off sur 15 et 16 au domaine, je sacrifie cette bouteille pour la science vendredi soir.

Alors la bonne nouvelle c'est qu'elle n'était pas atteinte par la prémox. La mauvaise c'est qu'elle était quand même bien décevante. Nous l'avions goutée en jeunesse au fil du clos avec Guillaume avec une impression de vin fermé, en fait je pense qu'il y a juste pas grand chose dedans... 

Nez grillé et sur la noisette, bouche plate, un peu grasse et courte...aucun fruit, aucun caractère....plutôt niveau générique que Meursault parcellaire d'un domaine 3* RVF.... Bue sur 3 jours, pas d'amélioration (ni aggravation, soyons positifs). 

Bien - (rapport Q/P désastreux, payée 47 euros à l'époque, les 21 sont à 68,50 chez un caviste proche de chez moi habituellement raisonnable, clairement ce sera sans moi...)

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Nilgiri, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, starbuck, leteckel, the_ej, Gerard58, Vyat, forty-one
22 Jan 2023 13:16 #524

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5551
  • Remerciements reçus 8882
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils – Meursault "Perrières" 2007

Pour accompagner une assiette de poisson préparée par Delphine, Vincent nous propose cette première bouteille.

La robe commence à jaunir mais le nez n'a aucune trace d'oxydation.
Un grand chardonnay à maturité avec des arômes évolués du plus bel effet.
Un peu de truffe blanche me souffle Gaétan à l'oreille, des agrumes mûres et une belle perception minérale.

La bouche est d'abord assez grasse puis s'allonge, s'étire longuement dans une finale interminable et assez riche.
Cette bouteille m'évoquerait un Charmes de Roulot mais je sais que Gérard n'en avait pas.
Nous écartons Bouzereau des hypothèses et je pars sur une Folatières de Carillon. Manqué !

Paradoxalement, avec Gaétan, nous trouvons souvent que Perrières cumule les qualités de Charmes et de Genevrières.
C'est exactement ce que nous avions ressenti, pourtant nous sommes partis ailleurs.
On fera mieux après 50 ans !

www.lapassionduvin.c...

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, LucB, Papé, flupke14, Gerard58, Niels
03 Fév 2023 21:33 #525

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1150
  • Remerciements reçus 6003
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils, Bourgogne Côte d'Or 2019

Bouteille mieux goutée (une fois n'est pas coutume) que Guillaume quelques posts plus hauts. Nez finement grillé et menthol, puis floral (chèvrefeuille, lys) à l'aération, beau volume avec des amers et une petite sucrosité en fin de bouche. Un bon générique, au dessus du 2018 dans mes souvenirs, mais toujours chez Bouzereau cette discrétion du nez et l'absence de fruit, élevage trop présent (là on le sent mais ce n'est pas choquant), trop de soufre ou maturité limite du raisin ?

Bien

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, TristanBP, LucB, Papé, starbuck, leteckel, the_ej, Vyat, forty-one
13 Fév 2023 20:49 #526

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5551
  • Remerciements reçus 8882
CR: Domaine Michel Bouzereau & Fils - Meursault Charmes 1er Cru 2010 " Les Charmes dessus"

Dernière bouteille de 2010 provenant de la cave de Gérard.
Gaétan me l'a servi à l'aveugle.
wouah , il y a du jus !
C'est complexe, des agrumes, de la minéralité, de la bergamote ...
En bouche il y a de la tension, de la fraicheur, de l'amplitude, de la longueur ... bref tout ce qu'on attend d'un excellent chardonnay à maturité.

Quand les bouteilles de Jean-Baptiste Bouzereau sont à ce niveau, il est difficile de rivaliser.
Un Corton-Charlemagne de chez Jacob peut en témoigner !

Je reste par contre surpris par le fait que ce soit une Charmes.
Habituellement cette cuvée me semble être plus enrobée et moins tendue.
Probablement l'effet millésime surtout face à une 2015

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, jean-luc javaux, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, TristanBP, Papé, leteckel, Gerard58, Garfield, Vesale, forty-one, Niels
30 Mar 2023 18:25 #527

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 24
  • Remerciements reçus 118

Réponse de Papaillu sur le sujet CR: Domaine Michel Bouzereau- Bourgogne 2020

CR: Domaine Michel Bouzereau- Bourgogne 2020
Beau vin avec une acidité présente mais une tension qui donne une assise très cohérente au vin.
la robe est claire avec un nez sur le citron et des notes d'élevage. L'aromatique n'est pas très complexe mais très nette sur la bergamote et le menthol. Longueur tout à fait correcte et grande stabilité du vin le lendemain.
Accord facile sur salade de saumon fumé pâtes au pesto......bourgogne générique de haute couture , même si pour 25 euros on peut avoir des choses plus gourmandes sur le mâconnais.
Ça donne envie de goûter le reste de la gamme ...mais les prix ne  me le permettent pas .dommage 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, starbuck, jd-krasaki, the_ej, Garfield, forty-one
10 Avr 2023 13:54 #528
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 718
  • Remerciements reçus 2516
CR: Domaine Michel Bouzereau & Fils, Bourgogne Côte d'Or Pinot Noir 2017

J'avais des attentes relativement élevées envers cette bouteille, étant donné que j'avais lu que les rouges du domaine avaient joliment progressé et que je suis un fan quasi inconditionnel de 2017 en Bourgogne, quelle que soit la couleur d'ailleurs (mais pour des raisons différentes).

On ne peut pas être gagnant à tous les coups ...
La robe rubis pâle est engageante et le premier nez est bien sur le pinot fin et acidulé comme le millésime le laisse espérer. 
Mais on semble déjà sentir une toute petite chose indéfinissable qui "cloche" et qui n'est pas à sa place, comme une très légère odeur de crustacé ou d'algue.
La bouche est, pour le dire factuellement, imbuvable : une astringence à vous déchausser les dents empêche tout plaisir de dégustation, avec un produit amer-acide au sommet.
J'ai quand même l'impression que ce naufrage est précipité par une petite touche de TCA, pas évidente style bouchon d'école mais quand même bien là je pense.
Aucune amélioration 24h plus tard.
Évier, tristesse.

C'était ma seule bouteille, j'espère sérieusement (mais je le pense vraiment donc ça va) que cette expérience est à mettre sur le compte d'un problème de bouteille car il me reste deux 2019.

ED

Brieuc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, starbuck, rafalecjb, Garfield, Vesale
27 Mai 2023 17:04 #529

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3514
  • Remerciements reçus 6851
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils, Bourgogne Côte d'Or Chardonnay 2018
Deuxième bouteille 6 mois après la précédente. 
Le nez est ouvert et gourmand sur le sésame et la noisette légèrement torrefiées, et de jolies notes de chèvrefeuille et de lila, de vanille.
La bouche se fait un peu plus pointue, finement aiguisée sur un contact citronné, finement astringent. La matière offre un beau volume affirmé, anguleux, qui permet des accords variés.
Très bon. Mieux apprécié que la précédente. 

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Papé, starbuck, leteckel, the_ej, Fredimen, Garfield
03 Aoû 2023 23:53 #530

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1643
  • Remerciements reçus 3613
CR: Domaine Michel Bouzereau & fils - Meursault Charmes 1er cru "Les Charmes Dessus"  2013:

Bouteille ouverte au dernier moment pour un accord sans tache avec une salade de saumon, crevettes, poulpe, marinés à l'aneth.

Robe or paille dénotant une légère évolution.

Le nez reste très frais proposant un végétal/floral discret sur l'acacia, le fenouil, des fruits jaunes finement citronnés, puis fruits blancs avec une légère pointe oxydative. Quelques notes beurrées et pâtissières. Le tout en un fondu-enchainé très élégant.

Après une attaque franche, la bouche reste axée sur la finesse, bien équilibrée entre une matière en demi-corps et une acidité suffisante pour étirer le vin vers une finale aux amers élégants, sapide et à la minéralité salivante.

Dans un millésime réputé difficile, ce vin s'en sort à merveille et régale la tablée en finesse plus qu'en opulence.

A boire à mon avis avant qu'il entame l'inévitable descente, pour la garantie d'un bon moment.

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, jean-luc javaux, sideway, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Vaudésir, TristanBP, starbuck, leteckel, Fredimen, forty-one
26 Aoû 2023 16:02 #531

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 107
  • Remerciements reçus 591
CR: Domaine Michel Bouzereau & fils - Bourgogne Côte d'Or - Pinot Noir - 2019

Beau bouchon, imbibé sur un quart. Robe rubis à pourpre aux reflets violine, larmes généreuses. Au nez le boisé est prédominant, il y a comme une odeur d'infanticide dans le verre. Après aération la cerise burlat se fraie un passage, portée par un soupçon d'eau-de-vie. La bouche est puissante bien que délicate, servie par d'agréables épices. La sensation d'alcool est modérée et les tanins un rien accrocheurs en finale.
Le vin est assurément trop jeune mais comment évoluera-t-il au fin des ans? Qu'attendre d'un bourgogne générique qui titre à 14,4%?
Le lendemain la texture se sera adoucie, les épices sont fondues mais on reste sur un vin particulièrement puissant. Ça sent plus le Rhône que la Bourgogne. Me voilà titubant après deux petits verres

Bien +

 

Thibaut
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, starbuck, Gerard58, éricH, Fredimen, Garfield, Ilroulegalet, forty-one
10 Oct 2023 20:35 #532
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 13
  • Remerciements reçus 94

Réponse de Bazbazbin sur le sujet CR: Bourgogne Côte d'Or 2020, Michel Bouzereau (Blanc)

CR: Bourgogne Côte d'Or 2020, Michel Bouzereau (Blanc)

Jolie couleur jaune paille. Nez expressif, sur des notes minérales calcaires, du beurre, du floral et des fruits blancs. C'est très côte de Beaune. Plaisant en bouche, boisé bien intégré, belle acidité, tiendra encore de nombreuses années mais déjà très plaisant en l'état. Longueur en bouche moyenne. Très haut niveau pour une appellation régionale.

Noté 92/100, probablement légèrement mieux dans 2-3 ans.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, starbuck, Fredimen, Garfield
19 Oct 2023 23:07 #533

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 136
  • Remerciements reçus 314
Bue ici: www.lapassionduvin.c...

CR:
La robe du premier vin est jaune paille.
Le nez est frais, sur le mousseron, la fougère, avec un peu léger beurré boisé, mais cela reste peu expressif.
La bouche possède bien plus de matière. Une belle rondeur et une chaleur en fin de bouche qui font penser à un millésime chaud. La longueur est correcte, l’ensemble est peu complexe. Certains ont bien du mal à y reconnaître le chardonnay.
C’est un bourgogne côte d’or blanc 2018 de chez Michel Bouzereau et fils.

Tristan
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, the_ej, Fredimen, Ilroulegalet
23 Oct 2023 16:30 #534

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1150
  • Remerciements reçus 6003

CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils, Bourgogne Côte d'Or 2019

Bouteille mieux goutée (une fois n'est pas coutume) que Guillaume quelques posts plus hauts. Nez finement grillé et menthol, puis floral (chèvrefeuille, lys) à l'aération, beau volume avec des amers et une petite sucrosité en fin de bouche. Un bon générique, au dessus du 2018 dans mes souvenirs, mais toujours chez Bouzereau cette discrétion du nez et l'absence de fruit, élevage trop présent (là on le sent mais ce n'est pas choquant), trop de soufre ou maturité limite du raisin ?

Bien


Quelques mois plus tard pas de différence majeure, un vin avec un beau volume mais une aromatique assez élevée à l'ouverture qui prendra le lendemain et surlendemain des arômes exotiques aussi, en revanche les amers sont assez prégnants, je ne suis pas fan... bien sans plus

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Droop
29 Oct 2023 10:52 #535

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3514
  • Remerciements reçus 6851
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils, Meursault Les Tessons 2018

Robe nette, dorée
Nez racinaire et tonique sur le curcuma frais, le citron confit, le miel de châtaignier, la noisette fraiche, et en filigrane la noix de coco fraiche, la fumée.
La bouche attaque sur un volume large, expressif, avec du gras, une fine astringence et une acidité mûre qui donne une énergie surprenante au vin. Le jus est présent, droit, sans creux.
La finale continue sur ce profil racinaire entre acidité et amertume, avec un toucher un peu chaleureux qui trahit peut être le millésime. 
Un excellent vin à fromage qui se nourrit du gras et du piquant que peuvent présenter vacherin, roquefort ou manchego.
J'aime beaucoup. Et pourtant... J'ai du mal à me défaire de l'impression que le vin présente un profil trop évolué pour son âge. 

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, TristanBP, flupke14, leteckel, the_ej, Garfield, forty-one
18 Nov 2023 15:05 #536

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9321
  • Remerciements reçus 17132
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils – Vin de France – 1473 – 2018
 
Fichier attaché :


Bue  ICI

Le nom de la cuvée fait référence aux 1473 m2 de la parcelle, laissée en friches jusqu’en 2012. Bizarrement elle n’a pas droit à l’appellation Meursault, voire Meursault Premier cru, alors qu’elle est quasiment enclavée dans les Perrières-Dessus…

Jean-Loup
La robe arbore un or clair.
Le nez très généreux et complexe exhale de la brioche beurrée, de la poire, de la mirabelle, des accents de noisette et une touche mentholée rafraîchissante.
La bouche est furieusement murisaltienne, l’attaque étant parée d’un voile de gras enveloppant, puis se développant avec un profil sphérique. Les saveurs gourmandes ravissent, l’acidité assure une bonne relance en milieu de bouche et un rebond, inattendu mais très appréciable, se produit pour former une finale ample et goûteuse.
Très Bien ++ / Excellent

Pascal
Attention : vin de la soirée !!
Robe d'un doré clair.
Nez très riche d’arômes briochés, beurrés, tarte amandine, amande grillée, note mentholée…
Attaque fraiche et enveloppante, c’est salivant et gourmand. On retrouve des arômes de fruits compotés mirabelles, citron confit.
Parfait équilibre et très belle longueur.
Excellent !

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: TristanBP, flupke14, Gerard58, Droop
29 Nov 2023 15:08 #537

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1643
  • Remerciements reçus 3613
CR: Domaine Michel Bouzereau & Fils - Meursault "Les Grands Charrons 2013

Bouteille ouverte une heure avant consommation avec un pavé de cabillaud au four. Bon accord, sans génie.

Robe or clair aux reflets gris.

Nez très discret au début et qui mettra longtemps à s'ouvrir sur un fruité parcimonieux, quelques agrumes et une légère sensation pâtissière d'amande.

La bouche aussi fait dans la discrétion et la gourmandise n'est pas au rendez-vous. L'acidité, pourtant pas phénoménale, étire le vin vers une finale à l'amertume un peu terne.
Légère pointe oxydative en finale.

Le vin n'est pas mauvais, et passe correctement sur le poisson mais sans procurer l'habituel plaisir des vins du domaine. Effet millésime sans doute.

A boire sans trop attendre, à mon avis.

Gérard

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LucB, flupke14, starbuck, leteckel, Garfield, Vesale, forty-one
04 Jan 2024 20:02 #538

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5551
  • Remerciements reçus 8882
CR: Domaine Michel Bouzereau, Meursault 1er Cru "Perrières" 2017

Un premier vin que je n'ai pas reconnu.
Pas de défauts rédhibitoires, mais un chardonnay assez simple.
C'est plaisant à boire mais il n'y a pas la complexité attendue.
Pour avoir déjà croisé cette cuvée plusieurs fois avec beaucoup de plaisir, j'espère que c'est juste une phase de fermeture.
Je ne pense pas à un début de prémox puisqu'il n'y pas d'arômes inquiétants mais j'avoue que je serai particulièrement attentif aux prochains CR concernant cette cuvée.

Un repas, mes amis ...

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, TristanBP, LucB, flupke14, Gerard58, Ilroulegalet
07 Fév 2024 16:03 #539

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 85
CR: Domaine Michel Bouzereau et Fils, Meursault Genevrières, millésime 2000

Nez assez puissant, très agréable, entièrement dominé par des notes toastées et de noisettes grillées mais tout en semblant garder une très belle fraîcheur. Il me parait étonnamment jeune !
La robe est d'un beau dorée, étincelante, évoluée mais clairement sans excès.
La bouche s'accorde au nez, avec une attaque fraîche, sur la poire puis une bouche qui devient plus expressive, presque opulente toujours sur ces notes grillées, voire café mais tout en conservant une trame assez droite et fraîche qui l'équilibre à merveille. Bientôt 25 ans et presque pas de rides... 

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, matlebat, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, TristanBP, LucB, flupke14, starbuck, leteckel, Gerard58, Fredimen, Garfield, Ilroulegalet, forty-one
11 Fév 2024 18:56 #540
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux