Nous avons 2434 invités et 19 inscrits en ligne

Domaine François Lumpp, Givry

  • Messages : 84587
  • Remerciements reçus 10766
Cool ! (tu)
Car bue au même endroit, c’était donc une phase ou un jour en dedans.
06 Déc 2019 23:34 #121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 157
  • Remerciements reçus 440
CR: Domaine François Lumpp, Givry 1er cru Petit Marole Blanc 2017

Chardonnay plutôt mûr, un brin trop large à mon goût et qui chauffe un peu sur la finale. Ça se boit sans soucis mais ça manque quand même de précision et de fraîcheur à mon goût.
25 Fév 2020 10:05 #122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3642
  • Remerciements reçus 1396

Réponse de PtitPhilou sur le sujet CR: Domaine François Lumpp, Givry 1er cru Clos Jus 2009


CR: Domaine François Lumpp, Givry 1er cru Clos Jus 2009

Robe grenat, claire, brillante.
Nez sur le cassis, la griotte, le fumé et une petite pointe florale, pivoine notamment. Expressif dès l'ouverture.
La bouche est au niveau de mes souvenirs, un peu plus prête, harmonieuse et équilibrée, bâtie sur une fine acidité et des tanins mûrs et fondus, le tout servi par une matière mûre et concentrée. Très joli Givry, très belle longueur qui fait passer ce vin de bon à vraiment très bon. J'attends de voir ce qu'il va donner dans les heures et jours à suivre, mais c'est d'ores et déjà un régal.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, breizhmanu, Moriendi, asoulier99
29 Mar 2020 17:27 #123
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9126
  • Remerciements reçus 558
CR: Domaine François Lumpp, Givry 1er cru Crausot. 2005 magnum

Magnum simplement ouvert 2h avant le repas .
Un peu fermé au début le vin s'est très rapidement épanoui dans les verres pour devenir carrément magnifique .
Encore très jeune d'aspect et d'aromes , sur les petits fruits rouges , équilibre , élégant .Irrésisitible .
Cette bouteille confirme pour moi ce domaine au sommet de cette appellation .

Raymond
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, monta, jef33
03 Avr 2020 11:46 #124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 356
  • Remerciements reçus 1259
CR: Domaine François Lumpp, Givry 1er cru Clos Jus 2013

Joli nez sur les fruits rouges, fraises, cerises, griottes, délicatement floral et épicé

En bouche, les tanins sont fondus, la matière se déroule en longueur, toujours sur un beau fruit porté par l’aromatique du nez, par contre l’acidité est assez marquée (trop à mon gout), et nécessite vraiment un plat pour être (partiellement) contre balancée, décevant en l’état…

Le lendemain, c’est une autre histoire, le nez est superbe, très élégant, et surtout l’acidité s’est fortement estompée, la bouche est « en velours », le toucher de bouche est caressant, avec de la mâche, apparition de fruits noirs et une belle longueur

On passe d’une déception à un très bon vin en 24h!

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, PtitPhilou, Olivier Mottard, Moriendi, asoulier99, Garfield
16 Mai 2020 15:37 #125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6750
  • Remerciements reçus 1208
CR: F. Lumpp, Clos du Cras Long 1er Cru, 2016, Givry

La première bouteille m’avait époustouflé. Voyons-donc si j’étais dans un jour faste ou si réellement ce vin est aussi beau que je l’avais goûté la première fois.

Nez fruité, complexe et beau, petits fruits rouges, cerise, cassis, mûres, notes citronnées, cèdre, graphite, cuir, fleurs, un festival qui évolue sans cesse à l’agitation et à l’aération.

La bouche est suave à l’attaque, douce, voluptueuse, enveloppante sur le fruit bien mûr, concentré et gourmand, traçante sur l’acidité et le minéral dès le milieu. L'équilibre est magistral et c'est diablement bon.

Longue finale, construite sur le même schéma que la bouche, d’abord gourmande, regorgeant de petits fruits, groseille, framboise, puis longuement salivante, sur la rafle et la craie.

Quelle gourmandise ! De la crème de pinot. Coup de foudre total pour ce vin pourtant encore jeune.

Yves Zermatten
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, gege, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Val59, ysildur, Kiravi, Vesale
20 Mai 2020 20:29 #126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 356
  • Remerciements reçus 1259

Réponse de Vesale sur le sujet Domaine François Lumpp, Givry 1er Cru Crausot 2017

CR: Domaine François Lumpp, Givry 1er Cru Crausot 2017



Bouchon long, quasiment pas imbibé sauf une coulure le long sans conséquence gustative

Au nez on est sur le fruit, poire pêche, mirabelle, un peu de pamplemousse, noisette, très discrètes notes d'élevage vanillée que j'imaginais plus présentes

En bouche, on retrouve l'aromatique du nez, l'attaque est large mais tonique, belle longueur sur des notes plus minérales salines,

Une bouteille jeune mais qui apporte beaucoup de plaisir en l'état, le vin a encore gagné en équilibre le lendemain

Très bien

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Olivier Mottard, Garfield
24 Mai 2020 17:50 #127
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6750
  • Remerciements reçus 1208

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet CR: Domaine François Lumpp, Givry 1er Cru Clos Jus, 2016

CR: Domaine François Lumpp, Clos Jus 1er Cru, 2016



Immédiatement après l’ouverture, l’élevage se ressent par des notes poudreuses qui évoquent la farine de riz. Après une nuit épaules dégagées, je retrouve un joli nez de framboise sur des nuances de cassis et de cerise, avec un élevage pas encore tout à fait intégré. Le nez évolue beaucoup et change quasiment d'heure en heure. A un moment, ça explosait de confiture de framboise et quelques heures plus tard cela s'était estompé.

La bouche est comme un fusil à deux coups : très souple à l’attaque, savoureuse, douce, avant de se contracter. L’acidité se fait plus mordante, stimulant les glandes salivaires avec un trait de verdeur, jusque dans la finale, tonique et crayeuse sur les petits fruits acidulés, la grenadine et le bissap (boisson africaine à base de jus d'hibiscus, j'en ai bu ce midi, c'est pour ça et non pas pour frimer. Il en restait peut-être au fond du verre, la couleur peut prêter à confusion :) ).

Le Clos Jus me semble plus souple, moins nuancé et moins profond que le Clos du Cras Long 2016. Je dis peut-être une grosse connerie, mais c'est comme si le Clos Jus était issu de plus jeunes vignes que le Cras Long.

Ca reste quand même un joli Bourgogne que l'on boit avec plaisir.


Lumpp et Masse

J'ai bu quelques (pas des centaines, 5 ou 6 bt) Givry 16 de Masse et de Lumpp ces dernières semaines et, sans aucunement avoir la prétention de jouer les Patrick Essa ou le spécialiste de la Bourgogne que je ne suis pas, je me permets de donner quelques impressions. Je trouve que, malgré des points communs, les deux styles sont assez différents. Les vins de Masse me paraissent très peu extraits, sur un fruit délicat, tout en dentelle, aériens. J'adore cette finesse et la diversité des nuances sur le fruit clair.

Les vins de Lumpp me donnent l'impression d'être un peu plus extraits, sans excès, sur un fruit plus noir. Ils ont plus de chair et l'élevage est un peu plus souligné. La trame reste douce et la masse (!) fruitée apporte un caractère voluptueux irrésistible.

Entre le deux mon coeur balance et je n'arrive pas à trancher. D'ailleurs pourquoi trancher ? La critique aurait peut-être mieux noté les vins de Lumpp, plus spectaculaires. Il est difficile de déceler les beautés délicates si l'on goûte des dizaines de vins à la suite.

En ce qui me concerne, je crois que j'aime autant l'un que l'autre et je me félicite avant tout de cette qualité dans la diversité, ainsi que des progrès faits à Givry ces deux dernières décennies. Tous ces 2016 étaient vraiment très bons, avec un coup de coeur pour le Clos du Cras Long de Lumpp.

Yves Zermatten
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, gege, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, supervedro, GAET, Gerard58, Kiravi, Garfield, Chaccz
15 Jui 2020 23:28 #128
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 621
  • Remerciements reçus 1246
CR: François Lumpp Givry blanc 1er Cru Crausot 2012
Vin à l'élevage marqué offrant par conséquent des arômes boisé / beurrée, une amertume un peu présente en fin de bouche mais aussi une matière hors norme pour l'appellation.
Pas de trace d'évolution prématuré.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vesale
06 Juil 2020 16:54 #129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 148
  • Remerciements reçus 328
CR: Domaine François Lumpp, Givry 1er Cru, Petit Marole Blanc 2017

Malgré un nez discret mais encourageant avec un joli boisé, l'attaque se révèle peu délicate, un peu verte.
C'est dommage car le milieu de bouche, avec une agréable tension minérale laisse ensuite place à ce joli boisé croisé au tout début.
Grosse persistance salivante et boisée en bouche, un peu lourde.

Bref, je ne vais pas porter de jugement trop sévère car il y'a du potentiel et le vin peut aussi être dans une mauvaise phase. Quelques années pourraient probablement mieux l'équilibrer. Néanmoins, je ne retenterai pas l'experience sur mes propres deniers, car après vérification j'ai tout de même payé 25€ pour cette bouteille sur internet.

Charles, simple buveur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Zimmy
15 Nov 2020 19:15 #130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1175
  • Remerciements reçus 1261
CR: Domaine François Lumpp, Givry 1er Cru Petit Marole blanc 2012

Première fois que je goûte un vin de ce domaine, dont j’avais encavé 3 cuvées différentes du millésime 2012 il y a déjà quelques années sur base de quelques bons échos… Ces échos allaient-ils se révéler trompeurs ou de bon aloi ? Suspense !!

Robe : joliment dorée, ni trop claire ni trop évoluée, d’une bonne limpidité.

Nez : fruits jaunes (avec une touche d’abricot), fleurs blanches, notes légèrement beurrées, un peu de pétard mais vraiment sans excès.

Bouche : elle propose un vin bien équilibré entre un fruit encore bien présent et une jolie structure. La bouche ne semble pas hyper-tendue mais elle ne tolère aucune mollesse. La maturité est juste à point. Rien ne dépasse … si ce n’est la finale encore un peu trop boisée (amertume de bois) à mon goût. Je regoûte le vin 2 jours plus tard … et là, c’est beaucoup mieux, le vin a gagné en tension et en fraîcheur et le boisé final, s’il est toujours bien présent, se fond beaucoup mieux dans l’ensemble.

Beau vin : 16/20.

Fred
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Zimmy, leteckel, AgrippA, Garfield
26 Nov 2020 00:02 #131
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1616
  • Remerciements reçus 917
CR: Domaine François Lumpp - Givry 1er Cru Clos Jus rouge 2005

Carafé 2 heures avant.
Robe rubis translucide profond.
Nez franc de menthe, de mure, de cassis. Touche de moka.
La bouche est suave, longue, ample, d'une très belle densité.
Le vin se livre à parfaite maturité. Rien de trop mais tout est là. Il est plein, rond. Tout juste devine-t-on de très fugaces et discrètes traces d'arômes tertiaires avec de fines fragrances de sous-bois. Sur la fin, petite note de pruneau.
C'est beau, frais, croquant et riche.
Très beau.

Cordialement,

Hervé
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, jean-luc javaux, sideway, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Papé, Zimmy, Garfield
14 Déc 2020 10:12 #132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7355
  • Remerciements reçus 6728

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine François Lumpp - Givry 1er Cru Clos Jus rouge 2005

A l'heure où j'inscris mon remerciement, je suis le 6ème et j'apparais en 6ème position...
Or il faut savoir (j'ai mis du temps à comprendre :oops: ) que les remerciements n'apparaissent pas dans l'ordre où ils sont donnés mais selon l'ordre d'ancienneté sur LPV.
Hervé, tu es donc chaudement remercié par des gars expérimentés (moi-même ayant dix ans d'expérience sur LPV) . ;)

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, jef33, Moriendi
14 Déc 2020 16:55 #133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1616
  • Remerciements reçus 917
Ah ben tiens, j'apprends encore un truc... je m'endormirai moins bête ce soir. Mais m'en souviendrai-je demain ? :?

Merci bcp les gars. Ca fait plaisir de se sentir soutenu entre anciens (je viens de vérifier dans mon profil et je marque 16 ans au compteur !! :o ). Mais les jeunes peuvent cliquer aussi. Nous les vieux, on ne fait pas d'anti-jeunisme !!!

A +

Hervé
14 Déc 2020 17:52 #134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3642
  • Remerciements reçus 1396
Intéressante info. Je me demandais si l'ordre que je voyais était identique pour tous.

Clos Jus (mais aussi Grand Marole) 2005, quel joli souvenir de dégustation. Je ne dois plus en avoir en cave, il me reste des 2009, que je ne suis pas pressé d'ouvrir.
14 Déc 2020 22:15 #135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1175
  • Remerciements reçus 1261
CR: Domaine François Lumpp, Givry 1er Cru La Brûlée 2012
100% Pinot Noir / Vignes orientées Est, Sud-Est à une altitude de 230m / Terroir de calcaires oolithiques rouges / alc. : 13%

J’avais acheté il y a quelques années 3 bouteilles (3 cuvées différentes) du millésime 2012 de chez François Lumpp. Je n’avais pas encore goûté les vins du domaine jusqu’à ce que je me décide à ouvrir la 1ère de mes 3 bouteilles en novembre dernier (Petit Marole blanc 2012, voir supra). Je me lance maintenant à la découverte des rouges…



Bouchon : plutôt long et en bon état.

Robe : rubis sombre, brillante, dense mais pas trop…

Nez : assez classe et élégant, sur les fruits rouges mûrs (framboise, grenade, cerise), le végétal noble, le sous-bois, les épices, quelques notes chocolatées et boisées.

Bouche : on attaque sur du velours, le toucher de bouche est soyeux … le fruit est encore présent mais néanmoins partiellement masqué à la fois par les épices et quelques notes boisées résiduelles. L’ensemble est élégant/racé, frais et assez long. Mais je ne suis pas totalement emporté : l’acidité est un peu trop haute pour moi et ça manque quand même un peu de gourmandise.

Un vin avec des qualités indéniables mais dont j’attendais un petit peu plus (c’est tout de même un 1er Cru). Bien à très bien : 15/20.

Fred
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Delphinette
11 Fév 2021 22:39 #136
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6203
  • Remerciements reçus 3915

Réponse de Frisette sur le sujet CR: Passage au Domaine François Lumpp

CR: Passage au Domaine François Lumpp



Nous partons de notre précédent rendez-vous dans la grisaille en début d’après-midi pour la troisième et dernière étape de notre longue et belle journée, commencée tôt ce matin en Côte de Nuits . Direction la Côte Chalonnaise, (ce qui nous permettra d’avoir couvert les 3 côtes sur la journée mais également de nous rapprocher un peu en vue du retour précoce imposé par le couvre-feu), pour découvrir les vins d’un producteur dont j’ai entendu du bien mais dont je n’avais jamais croisé la route jusqu’à présent.
Nous sommes accueillis dans une petite salle de réception, autour d’un petit pressoir. Il s’agit d’un domaine familial, créé en 1991 par François Lumpp suite à la scission avec son frère Vincent. Le domaine s’est agrandit petit à petit pour atteindre désormais une dizaine d’hectares sur la commune de Givry (9,5 ha dont 2 en chardonnay et 7,5 en pinot noir, issus de sélections massales, notamment du Clos de Tart).



Au fil du temps, Isabelle, son épouse le rejoints, puis c’est au tour de leurs enfants Pierre (en 2014) puis Anne-Cécile de venir intégrer le domaine. C'est d’ailleurs cette dernière, masseur-kinésithérapeute dans une autre vie, qui mènera cette dégustation durant laquelle nous goûterons 2 blancs issus du millésime 2019 et 5 rouges, sur les millésimes 2018 et 2019.
La vendange est 100% égrappée, avec une conduite en lutte raisonnée. Les vins du domaine sont élevés 1 an, puis soutirés pour un élevage total de 18 mois environ, toutes les cuvées passant en fûts (30% de bois neuf pour les blancs, 70% pour les rouges).



Givry Clos des Vignes Rondes 2019: 0,57 ha, exposé Sud-Est, à 370 mètres d’altitude, sur un sol de Bathonien inférieur marqué par des calcaires oolithiques et calcaires sublithographiques. Vigne la plus en altitude, la plus fraîche.
Nez de tilleul et de verveine. Bouche tendue, assez mentholée, avec une belle sensation de fraîcheur, sur le chewing gum Hollywood. De moyenne longueur. TB

Givry 1er Cru Crausot 2019 : 0,63 ha, exposé Sud-Est, à 284 mètres d’altitude, sur un sol de Bathonien inférieur et moyen marqué par des calcaires oolithiques et sublithographiques en bancs à litages entrecroisés. Meilleure exposition au soleil.
Nez plus élevé, sur la tarte tropézienne. Bouche sur le citron meringué, avec des traces d’élevage perceptibles. Assez puissant, marqué par des amers francs de silex grillé. Mérite une attente certaine pour calmer cette ardeur. TB

Bourgogne La Paulée 2019 : 0,5ha sur sols argilo-calcaires.
Nez très primaire sur la framboise et des épices. La bouche est poivrée, épicée, sur la girofle. Bien que frais et assez tendu dans son expression, il peut paraître un peu strict. Cela reste néanmoins de belle constitution pour un générique. TB

Givry 1er Cru A Vigne Rouge 2018 : 2,45 ha, exposé Sud, Sud-Ouest, à 259 mètres d’altitude et Est, Sud-Est à 255 mètres, sur un sol Oxfordien supérieur, marqué par des calcaires de Nantoux, disposés en bancs séparés par de fines marnes.
Nez avec un fond végétal derrière des notes de fumé. La bouche est massive, avec une mâche importante, une masse tannique conséquente, très serrée. On retrouve une aromatique empyreumatique et sur le goudron. Il paraît assez austère et dur actuellement, même si des notes d’agrumes viennent apporter un peu de fruité acidulé en finale. Le plaisir reste plutôt intellectuel à cet instant. B

Givry 1er Cru Crausot 2018 : 0,92 ha, exposé Sud, à 276 mètres d’altitude, sur un sol de Bathonien inférieur et moyen marqué par des calcaires oolithiques et sublithographiques en bancs à litages entrecroisés.
Nez un peu réduit laissant deviner des notes de framboises et de groseille. La bouche est fraîche, un peu végétale, sur un fond épicé. Plus long, assez tendu, mais toujours un peu strict. TB-

Givry 1er Cru Petit Marole 2019 : 0,76 ha, exposé Est, Sud-Est à 260 mètres d’altitude, sur un sol Oxfordien supérieur, marqué par des calcaires de Nantoux, disposés en bancs séparés par de fines marnes.
Nez paraissant un peu évolué, avec un fond de pruneau, de cuir et de gibier à poil, faisant penser à des notes d’évolution (Je ne sais pas quand cette bouteille a été ouverte). La bouche est plus fraîche, longue et élancée, avec de belles notes épicées. Cette complexité relative le rend somme toute assez gourmand, et peut laisser imaginer potentiellement ce que la garde peut donner à ces vins. TB+

Givry 1er Cru Le Pied du Clou 2019 : Parcelle attenante au domaine sur un petit coteau d’argiles et decalcaire Oxfordien supérieur.
Nez végétal, sur un fond épicé, de ronce. La bouche est poivrée, toujours sur les épicés, la girofle donnant encore un ensemble assez frais. C’est tendu et toujours un peu strict. TB



Au total, découverte intéressante que ce domaine, avec des vins techniquement très bien fait mais dont la rigueur, le côté un peu strict et avec des connotations très épicées pour du pinot m’ont un peu déstabilisé. Cela étant dit, je pense que les vins peuvent encaisser une belle garde et pourraient se révéler largement à leur avantage au bout de quelques années. Il est intéressant également de mesurer à quel point la chaleur du millésime 2018 a été particulièrement bien maîtrisée. Au vu des notes végétales et épicées des jus, le choix de l’égrappage parait ainsi parfaitement cohérent. Les vins blancs sont également intéressants, dans un registre plutôt bien élevé, dans un style peut être un peu luxurieux mais qui doit toucher son public.
En conclusion, nous sommes face à un des domaines moteurs de la Côte Chalonnaise, dans un registre peut être un peu plus sérieux et droit en bouche que ceux du domaine Joblot , par exemple, que j’avais visité il y a 2 ans. Il n’en reste pas moins qu’il trouve sur son chemin une clientèle fidèle, revenant année après année.
Il est déjà pratiquement 16 heures, après avoir chargé quelques cartons, le moment du retour dans le forez est déjà là… Encore une belle journée de passée en caves…Moment qui va se reproduire quelques jours plus tard puisque l’ami Cédric m’a convié pour faire un tour avec lui en Beaujolais et Mâconnais !

Grand Merci au Domaine François Lumpp et à Anne-Cécile pour se sympathique moment de dégustation, malgré les contraintes sanitaires en vigueur.




Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Super-Pingouin, gege, denaire, sideway, peterka, bulgalsa, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, romu, starbuck, leteckel, Cristobal, ysildur, LudwigMozart, Garfield, Vesale, Monard
15 Fév 2021 15:17 #137
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 724
  • Remerciements reçus 271

Réponse de romu sur le sujet Passage au Domaine François Lumpp


AlcoholicA depuis 28 ans.
15 Fév 2021 15:54 #138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3106
  • Remerciements reçus 2962
Bu lors de cette dégustation.

CR: Francois Lumpp - Givry 1er Cru Crausot Rouge 2018
Bonne intensité, net, fruit noir et mûr, mais avec de la fraîcheur. Cerise burlat, mûre, violette, épices, bois sec. Touche de volatile. Assez ample.
Bouche fruitée et charnue. Il y a de la mâche avec une belle fraîcheur sous-jacente. Assez énergique. Assez ferme avec un grain un peu grossier, mais dans le jus et pas asséchants. Touche de jambon fumé en finale pas très nette. Dommage.
Bien. Un vin un peu "nature" mais qui n'est pas trop déviant pour moi.
20 Fév 2021 15:27 #139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 560
  • Remerciements reçus 136

Réponse de Roger Soif sur le sujet Francois Lumpp - Givry 1er Cru Crausot Rouge 2018

Bu lors de cette dégustation.

CR: Francois Lumpp - Givry 1er Cru Crausot Rouge 2018
Bonne intensité, net, fruit noir et mûr, mais avec de la fraîcheur. Cerise burlat, mûre, violette, épices, bois sec. Touche de volatile. Assez ample.
Bouche fruitée et charnue. Il y a de la mâche avec une belle fraîcheur sous-jacente. Assez énergique. Assez ferme avec un grain un peu grossier, mais dans le jus et pas asséchants. Touche de jambon fumé en finale pas très nette. Dommage.
Bien. Un vin un peu "nature" mais qui n'est pas trop déviant pour moi.


Cette sensation de vin un peu nature et d'une finale pas très nette fait plutôt penser à une bouteille déviante, non ? Cela ne me semble pas du tout être du style de la maison....
20 Fév 2021 16:34 #140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3106
  • Remerciements reçus 2962

Réponse de bertou sur le sujet Francois Lumpp - Givry 1er Cru Crausot Rouge 2018

Cette sensation de vin un peu nature et d'une finale pas très nette fait plutôt penser à une bouteille déviante, non ? Cela ne me semble pas du tout être du style de la maison....


Nous n'avons goûté que cette bouteille. Certains de mes collègues étaient beaucoup plus sensibles que moi. Pour eux, ce n'était pas bon. C'était la première fois que je le ressentais sur un vin du domaine.
C'est rare que des arômes de vinaigre et de brett soient des problèmes de bouteille selon mon expérience, mais c'est sans doute possible. Florian (Frisette) n'a rien trouvé lors de son passage au domaine.
20 Fév 2021 16:59 #141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 148
  • Remerciements reçus 328
CR: Domaine François Lumpp, Givry 1er cru, A vigne rouge 2015

Nez assez classe, un fruit profond et épicé avec un boisé encore bien présent mais bien intégré à l'ensemble.
La bouche est moins bien, c'est bien frais mais les tanins sont encore un peu trop saillants et donnent l'impression de casser le vin qui, du coup, parait un peu flotteux en milieu de bouche.
Belle longueur mais je suis globalement déçu par cette bouteille. Je ne suis pas certain qu'un vieillissement prolongé embellira l'affaire.
 

Charles, simple buveur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LudwigMozart
16 Mai 2021 14:18 #142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux