Nous avons 1376 invités et 9 inscrits en ligne

Domaine Morey-Coffinet, Chassagne-Montrachet

  • Messages : 806
  • Remerciements reçus 137

Réponse de MB sur le sujet CR: Domaine Morey-Coffinet - Bourgogne 2013

3ème fois que je goûte ce CR: Domaine Morey-Coffinet - Bourgogne 2013.
Et il n'a pas bougé depuis la première fois !

Ce vin a donc beaucoup pour plaire avec une aromatique beurrée plutôt large que longue, un bois bien présent et une trame acide en arrière-plan qui étire tout cela pour donner un équilibre juste. C'est globalement un très bon vin, qui gagnera toutefois à la garde afin que le boisé se fonde.

Après quelques 2013 bus, je trouve que, tout de même, les vins du domaine auraient, sur ce millésime, gagnés en définition avec un élevage un peu mieux maîtrisé.

Amicalement. Maxime (LPV Lyon 2 - Les Avinturiers)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
31 Oct 2020 15:31 #631

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4963
  • Remerciements reçus 331

Réponse de dfried sur le sujet Indexation

Bonjour,

Merci pour ce CR... Et de ne pas oublier de taguer le nom complet du vin (Domaine/Cuvée/Millésime).

Cordialement
31 Oct 2020 16:03 #632

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2557
  • Remerciements reçus 1289
CR: Bourgogne - AOC Meursault - Maison Morey-Coffinet - «Meursault Vieilles Vignes 2017» - 13% - 100% Chardonnay.



Bouteille bue en guise d’apéro, sur trois jours, et servie à 10°c. Le commentaire sera fait sur les dégustations du 2ème et 3ème jours car lors de la première dégustation, le vin était «étrange» : odeur d’hydrocarbure, matière faisant «décharnée», fruits discrets, etc, etc …..

Bouchon : Très belle qualité. Il est long, souple, sans défaut et à peine marqué sur le disque.

Œil : Belle couleur jaune or, assez soutenue, vive et limpide. Le vin présente des reflets dorés et des larmes assez grasses.

Nez : Très intense et puissant sur des fruits jaunes murs, des fruits secs, de l’amande, de la crème, du beurre et un léger côté floral. C’est assez complexe et superbe.

Bouche : On a une très jolie matière, riche, ample, grasse, puissante mais équilibrée et fraîche. On retrouve un beau panel de fruits jaunes, de fruits secs, de beurre avec une belle tension et du gras. L’ensemble est charnu avec une superbe finale qui s’étire parfaitement.

Etrange cette métamorphose entre le premier et le deuxième jour alors que la bouteille a simplement été rebouchée (sans vide d’air) et laissée au réfrigérateur.

Nathenri.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, Moriendi, LLDA, Fredimen, Garfield, Vesale
31 Oct 2020 18:40 #633
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6261
  • Remerciements reçus 4050
Grosse réduction ?

Flo (Florian) LPV Forez
31 Oct 2020 19:51 #634

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8202
  • Remerciements reçus 812

Réponse de FGsuperfred sur le sujet Maison Morey-Coffinet - "Meursault Vieilles Vignes 2017"

peu probable car il a écrit "bu sur 3 jours" ;)

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
31 Oct 2020 21:40 #635

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6261
  • Remerciements reçus 4050

'' peu probable car il a écrit "bu sur 3 jours" ;) ''


Je parlais du 1er jour, Fred.

Flo (Florian) LPV Forez
31 Oct 2020 22:07 #636

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2457
  • Remerciements reçus 1286

Domaine Morey-Coffinet - Bourgogne Côte d'Or Chardonnay 2017 :

Robe jaune avec quelques reflets verts..
Nez classique de chardonnay, pas plus marqué par l'élevage que ça. Fruits blancs, notes florales et léger beurré.
Bouche démarre avec un volume assez fin et s'élargi en deuxième partie de bouche grâce à un élevage et un léger gras bien dosé. Un côté citronné est présent, et il y a quelques chevaux sous le capot pour le niveau d'appellation.
Petite longueur, mais là n'est pas forcément l'intérêt de ce genre de cuvée.
BIEN+++



CR: Domaine Morey-Coffinet - Bourgogne Côte d'Or Chardonnay 2017 :

Pas beaucoup de changement par rapport à la dernière bouteille bue il y a presque 8 mois.
On est toujours face à un très bon Bourgogne générique.
L'élevage est toujours bien calibré. Il n'est pas plus fondu que la précédente bouteille. Je pense d'ailleurs que ça restera désormais à peu près comme ça même avec quelques années de plus.
En clair je pense qu'il n'est pas nécessaire de les laisser vieillir plus longtemps, même si ça peut sans problème.

Florent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LLDA, Fredimen, Garfield, Vesale
01 Nov 2020 22:17 #637

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2557
  • Remerciements reçus 1289
CR:
Bonjour à tous.


Bourgogne - AOC Chassagne-Montrachet 1er cru - Domaine Morey-Coffinet - Chassagne-Montrachet 1er cru "La Romanée 2013" - 13% - 100% Chardonnay.

Bouteille bue sur 2 apéros et 1 repas, et les commentaires sont de ce midi. La bouteille a été servie à 10°c.

Bouchon : Très belle qualité. Il est long, souple et sans défaut. Il est à peine marqué sur le disque.

Œil : Le vin se présente sous une belle couleur jaune or, assez claire, avec des reflets dorés et verdâtres. Très belles larmes, grasses et larges.

Nez : Très présent d'entrée sur des notes de fruits jaunes, de citron et de crème. Puis des notes florales et de boisé plutôt classe. L'ensemble présente une belle complexité.

Bouche : La bouche est fruitée, riche, assez ample et avec un très beau volume. On y retrouve les fruits jaunes, les fleurs, le citron, la crème et le boisé, qui enveloppe l'ensemble, ainsi qu'un côté légèrement gras. C'est plutôt large que long mais avec une mini-tension qui réhausse bien l'ensemble. la finale est de très bonne facture.

Le vin a parfaitement accompagné autant l'apéro que des Saint Jacques au curry. C'était ma dernière sur ce millésime et certainement la meilleure.

Nathenri.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, matlebat, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Frisette, leteckel, LLDA, Vesale
15 Nov 2020 13:48 #638
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2175
  • Remerciements reçus 3232
Bu à cette occasion www.lapassionduvin.c...

CR: Domaine Morey-Coffinet - Chassagne-Montrachet 1er Cru "Clos St Jean" 2013

Nez sympathique, assez typique du pinot : cerise, framboise.
En bouche, la matière est fine (pour ne pas dire un peu diluée) sur des goûts fruités (aucun arôme évolué) mais gâchés par des tannins durs et asséchants, exacerbés par une acidité trop prononcée. Bref, c'est pas l'éclate et après une rapide recherche je constate que l'impression est assez similaire à celle que j'avais eu en buvant la version "village" du même millésime www.lapassionduvin.c...
Vu d'autres CR ici, il semble que ce vin se soit mieux goûté plus jeune...


ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Moriendi, LLDA
22 Nov 2020 19:53 #639

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 116
  • Remerciements reçus 162

Réponse de LudwigMozart sur le sujet Domaine Morey-Coffinet, Chassagne-Montrachet

CR: Morey Coffinet - Bourgogne Cote d'Or - 2017

De beaux arômes sur les fruits rouges et légèrement floral.
En bouche, c'est très soyeux avec des notes de noyau de cerise et petits fruits rouges. C'est un poil asséchant en fin de bouche.

J'ai beaucoup aimé, tout en délicatesse.
Curieux de connaitre le Chassagne rouge.

J-Chr - "Claustrophobia is the fear of closed spaces. For example: I am going to the liquor store and I'm scared that it's closed."
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, LLDA, Garfield, Vesale
27 Nov 2020 18:40 #640

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7418
  • Remerciements reçus 7030
CR: Domaine Morey-Coffinet - Chassagne-Montrachet Premier Cru - La Romanée - 2015



La robe dorée brille de mille feux.
D'une belle intensité, le nez se montre aguicheur par ses arômes vanillés qui se marient à des fruits blancs bien mûrs, confinant à l'exotique. Des notes grillées viennent complexifier l'ensemble en rappelant l'élevage luxueux.
La bouche ne peut renier sa noble origine de terroir et son millésime solaire : profil large et matière étoffée, habillée d'un beau gras, elle poursuit sur la même aromatique luxuriante du nez. Une belle vivacité est accueillie avec reconnaissance pour l'équilibrer, le boisé est relativement bien intégré et ressort surtout dans la finale plus effilée et très persistante, sous forme de saveurs grillées.
Très Bien (+) sauf pour les allergiques au boisé. Vous pouvez attendre sereinement, l'acidité non dominante mais présente devant lui permettre de durer pour espérer une meilleure intégration de l'élevage.


Tourte au boudin blanc et aux cèpes : c'est déjà Noël !

Les deux s'accordent bien (3,5 + / 5), la finale du vin rebondissant harmonieusement sur ce très beau plat.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, tht, Olivier_26, matlebat, Moriendi, Vaudésir, vivienladuche, Frisette, leteckel, LLDA, Pins, Vesale
19 Déc 2020 16:18 #641
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4975
  • Remerciements reçus 2525
Deja la galette des rois Jean-Loup ::oups::
Pour cette bouteille c'est très ressemblant à celle de notre très lointaine dernière soirée LPV..........
19 Déc 2020 16:36 #642

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 521
  • Remerciements reçus 1700
CR: Domaine Morey-Coffinet - Bourgogne Côte d'Or Chardonnay 2017



Nez très côte de Beaune « à l’ancienne », grillé, vanillé, un peu de chèvrefeuille, la bouche est assez ample mais manque de tension, finale plus délicate sur le chèvrefeuille et la noisette. C’est bien fait mais trop rond et trop élevé à mon gout. Bien -

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel, LLDA, Fredimen, Vesale
20 Déc 2020 11:19 #643
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2457
  • Remerciements reçus 1286
CR: Domaine Morey-Coffinet - Chassagne-Montrachet 1er Cru "Blanchots-Dessus" 2013 :

Bouteille juste débouchée 2h avant le service. A l'ouverture en mettant le nez sur le goulot je me suis dit : "oula ça risque d'être boisé..."
Et bien au final pas tant que ça.

La robe ne montre pas vraiment d'évolution.
Le nez est ouvert, légère note de pierre à fusil, boisé présent, y'a pas de doute, mais supportable. Beurre, brioche, fruits blancs. Beau nez très classique. Moins de bois et c'était top.
En bouche par contre la matière est imposante, large, dense. Le boisé donne la sensation d'être beaucoup plus digéré qu'en bouche. La matière prend bien le dessus sur l'élevage. C'est puissant, équilibré par un acidité comme il faut. C'est long. Franchement à l'aveugle, vu la bouche, si on m'avait dit qu'on était sur un grand cru je n'aurais pas été surpris vue la matière. Très heureux de cette bouteille en tout cas, qui s'est vidée facilement, contrairement au "Dent de Chien 13" il y a 6 mois ; ça ne trompe pas.
TRES BIEN+++/EXCELLENT-


Florent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, tht, Olivier_26, matlebat, MB, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Frisette, starbuck, leteckel, LLDA, Pins, Garfield, Vesale
26 Déc 2020 17:20 #644

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6261
  • Remerciements reçus 4050
CR: Domaine Morey Coffinet, Chassagne Montrachet 1er Cru, Blanchot Dessus, 2013

Bu lors des fêtes de fin d'année
2 heures d’ouverture
La robe est or claire, un peu dorée me faisant douter sur un début d’oxydation prématurée. Le nez est initialement assez neutre et réservé. L’aération retrouve un fond boisé, finement grillé, sur la noisette. Le doute du prémox est levé à l’aération car on retrouve un volume très dense et ample, donnant une bouche pleine d’énergie. L’aromatique en bouche est relativement discrète, on est plus sur un vin de texture au beau volume, mais dans une période probablement un peu fermée. Très grande longueur, avec un fin boisé finement grillé en finale. A attendre à mon avis car il y a de la longueur, il y a de la matière et de la densité. Très Bien à Excellent (16,5/20)

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, matlebat, LLDA, Fredimen, Garfield, Vesale
05 Jan 2021 10:40 #645

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2630
  • Remerciements reçus 2720

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Morey-Coffinet, Chassagne-Montrachet 2013

Bonjour à tous,



CR: Chassagne Montrachet, Morey Coffinet 2013 (vidéo 4:50) : Un nez séduisant, fin, friand de fruit blanc, poire, note chevrefeuille, puis plus aubépine, pointe brioche grillé, beurre, fond amande grillé, sésame. La bouche est ample ronde, matière soyeuse et fine, de la fraicheur pour tendre l'ensemble, apportant une certaine profondeur, et de la friandise sur le fruit blanc, le chèvrefeuille, note plus beurrée grillé, brioche, puis aubépine, fond amande et sésame. La finale est fraiche tonique, et persistance intéressante de fruit blanc, note chèvrefeuille, puis brioche doré, pointe aubépine et fond amande, sésame. Excellent 91 (16,5) Un très joli millésime de ce Chassagne village.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, Olivier_26, pollux2235, starbuck, Vesale
17 Jan 2021 16:38 #646

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2630
  • Remerciements reçus 2720
Bonjour à tous,



CR: Chassagne Montrachet, Morey Coffinet En Remilly 2009 (vidéo 12:35) : Un nez friand marqué d'un fumé imposant à l'ouverture mais qui se dissipe pour laisser place à du fruit blanc mûr, note chevrefeuille, tarte citron, sur un fond d'amande grillé et fumé. La bouche est large, matière soyeuse, puis tendu, surprenant, fin, voir profond, sur la poire, note amande grillé, le chèvrefeuille, fond fumé. La finale est presque fraiche (!), puissante et belle persistance, de poire, de fruit blanc, note chèvrefeuille, fond amande grillé, fumé. Excellent 93 (17) Et décidément les terroirs peuvent réserver bien des surprises sur 2009 avec ce En Remilly, habituellement, rond, gourmand, ample, donnant ici, un vin puissant, profond et presque tendu, joli surprise.

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, Vesale
17 Jan 2021 16:39 #647

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 39
  • Remerciements reçus 55

Un nez discret avec une touche de fumé malgré 4h d'ouverture et d'épaulement. La bouche est puissante, tendue et profonde. La finale est fraiche et grosse persistance en bouche, Très bel accord avec un panel d'huîtres (Ostrea, Gillardeau et Geay) . Ce vins est encore bien jeune mais du coup fait une très belle association avec les huîtres (plutôt grasses), c'était un espoir que le climat minéral de Remilly et le millésime 2005 permette l'association. Par contre un peu trop tendu et puissant sur les Saint-Jacques cloutées à la truffe sur un lit d'effiloché d'endives revenues au beurre et gingembre.
Un potentiel d'encore quelque(s?) dizaines d'années. Les traces d'élevage disparaissent avec le temps et derrière l'expression terrienne du vin.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Fredimen, Vesale
17 Jan 2021 18:47 #648
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2175
  • Remerciements reçus 3232
CR: Domaine Morey-Coffinet - Puligny-Montrachet 1er cru "Les Pucelles" 2012

Nez fumé, agrume (peau d'orange marquée), pointe grillée. Pas d'élevage vanillé trop prégnant...et pourtant je cherche :)
C'est plutôt frais et agréable.
Attaque large, grasse, sur des notes briochées, mentholées, avec un élevage encore présent en bouche.
En tout cas, c'est sacrément long et persistant mais un peu trop "riche" à mon goût pour que le vin soit excellent, il lui manque un peu d'acidité pour l'équilibre et je bloque un peu au second verre.
Plutôt très bon quand même.


ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, matlebat, Nathenri, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LucB, Papé, starbuck, LLDA, Kiravi, Garfield, Vesale
23 Jan 2021 19:58 #649
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2630
  • Remerciements reçus 2720
Salut ArnoulD/LeTeckel :-)
Sachant que les Pucelles chez Thibault est le vin le plus droit, vif, profond de la cave (comme les Puligny généralement, et je dis bien "généralement", hein...) Je ne peux que te conseiller d'aller découvrir à Puligny des vignerons plus dans ton style :-)
Par exemple Carillon (des 2 frères François, dans mon souvenir) Au bout du village côté Meursault. Des vins, droits, vifs, presque acérés, de belle facture dans leur style pulignesque et a mon avis, de ce que je comprends de tes goûts, plus dans ton genre. Un très beau Enseigneres entre autre, droit, précis, fin, profond... Un style acéré de chardonay qui me semble plus correspondre a ton gout...
Moins au mien. A l'époque, il était possible de rentrer au domaine pour quelques bouteilles.
Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel
23 Jan 2021 22:06 #650

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2175
  • Remerciements reçus 3232
Salut Matthieu,

Parfaitement en phase avec toi. On a déjà échangé sur nos goûts "divergents" tout en les respectant évidemment.
D'ailleurs, je viens de me faire un peu chambrer en off sur ma conclusion "Plutôt très bon" et ça me permet de m'expliquer et ça va totalement dans le sens de ton message. En synthèse, je reconnais que le vin est très bien fait et qu'il peut plaire à beaucoup, mais qu'il n'est pas complétement à mon goût tout simplement.

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat
23 Jan 2021 22:20 #651

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2630
  • Remerciements reçus 2720
Oui on a déjà échangé, d'où mon conseil pour Francois Carillon ;-)
Amicalement, Matthieu
23 Jan 2021 22:46 #652

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2175
  • Remerciements reçus 3232
C'est Jacques qui dort dans ma cave, enfin ses bouteilles ;)

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat
23 Jan 2021 22:52 #653

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6261
  • Remerciements reçus 4050

Salut ArnoulD/LeTeckel :-)
Sachant que les Pucelles chez Thibault est le vin le plus droit, vif, profond de la cave


Alors là, pour le coup, je ne suis pas du tout d'accord. Pour moi, son Puligny est ciselé, aérien et plutôt floral, assez représentatif de ce que j'imagine de Puligny. Les vins vifs, tendus et droits chez Thibault sont à chercher sur Caillerets et Blanchot Dessus, à mon sens.

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier_26
23 Jan 2021 23:09 #654

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2630
  • Remerciements reçus 2720
Excellent Flo, j'adore car je suis tout à fait d'accord avec toi, ce sont d'autres adjectifs et d'ailleurs à la lecture, je trouve certains des tiens (pas ceux aromatiques) presque plus juste que les miens écrits rapidement :-) !
Je pense qu'Arnould s'attendait surtout a de la fraicheur, vivacité, finesse et moins le côté riche, mûr que l'on trouve chez Thibault. Des structures plus fines, svelte, tendue, ciselée comme tu l'as écrit et je partage 100%, car cela définit mieux son Pucelle, moins de matière quoi !
Mais j'adore car c'est ce qui fait toute la richesse du vin et son côté flou, pas de référentiel absolu, chacun son interprétation et avant même de discuter il faut déjà se mettre d'accord sur les mots, les ressentis. Après il peut se trouver qu'on est d'accord ou pas :-)
La prochaine fois, faut pas qu'on se croise, faut qu'on fasse la dégust ensemble, Flo, pour vérifier nos ressentis sur les différents crus en Live :-)
Sachant qu'aucun n'aura raison ;-) Sauf le plaisir d'apprécier les vins de Thibault, chacun dans son référentiel ;-)
Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LucB, Frisette
24 Jan 2021 00:09 #655

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 609
  • Remerciements reçus 542
Bonjour,

CR: Domaine Morey-Coffinet – Chassagne Montrachet - 1er cru Morgeot – 2014

Visuel : Le vin se pare d’une robe rouge assez sombre, à peine translucide.

Nez : Moyennement expressif, on est sur les notes de fruits rouges (fraise des bois, framboise, cerise), d’épices, fin boisé, léger fumé, fines notes de cassis.

Bouche : La matière est belle, tannins quasi fondus, sur la souplesse, la finesse. Les arômes du nez sont bien présent, que ce soit les notes épicés, le fin boisé, les fruits rouges ainsi que les notes de cassis (fruits et coulis). La finale est de belle longueur, et se termine sur les notes de fruits rouges acidulés, de cassis, d’épices et du léger fumé.

Seb.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, Papé, starbuck, Raisin breton, leteckel
04 Fév 2021 13:32 #656

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 545
  • Remerciements reçus 507
Dégusté l'été passé avec un ressenti similaire, mais j'avais eu le sentiment que les tanins avaient besoin d'un peu de temps encore pour se patiner. Beau vin en tout cas, dont le prix étaient encore tout à fait acceptable à l'époque (au Québec il a pris 50% entre les millésimes 2014 et 2017).

JB
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
04 Fév 2021 14:12 #657

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6261
  • Remerciements reçus 4050
CR: Domaine Morey-Coffinet, Bourgogne, Côte d'Or Chardonnay, 2018

Ouverture immédiate.
Robe jaune claire à reflets gris/verts. Nez de tilleul, de chèvrefeuille, finement beurré et vanillé, légères notes de viennoiseries et un soupçon de silex frotté: il ne trahit pas son origine! Bouche ronde, légèrement grasse, au joli équilibre, porté par une fine acidité. Matière simple, un peu légère avec un côté aérien sympathique. On retrouve ces notes de viennoiseries, de fruits jaunes mûrs, de chèvrefeuille, sans lourdeur. La longueur est correcte, se concluant par de fins amers grillés, assez nobles. Belle entrée de gamme, de très bon niveau, déjà très buvable et relativement peu marquée par le millésime. Je pense qu'à l'aveugle on pourrait partir sur un Chassagne Montrachet village: ça tombe bien, les vignes produisant cette cuvée sont sur la commune! Très Bien + (16,25/20)

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Jean-Loup Guerrin, vivienladuche, LucB, starbuck, leteckel, LLDA, Garfield, Vesale
08 Fév 2021 11:13 #658

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6261
  • Remerciements reçus 4050

Réponse de Frisette sur le sujet CR: Les 2019 au Domaine Morey Coffinet

CR: Les 2019 au Domaine Morey Coffinet



Après une visite éclair au Domaine Bruno Clair (!!!), nous voilà parti plus au sud ou nous allons changer de Côte, passant de Nuits à Beaune. Le domaine Morey-Coffinet est désormais un passage incontournable, avec de réels liens d’amitiés créés depuis quelques années avec son vigneron, Thibault. Il nous fait le plaisir de nous recevoir en fin de matinée afin de découvrir le millésime 2019 (puisque nous n’avions pas pu le faire en novembre), puis de passer un bon moment de convivialité ensemble. D'ailleurs, selon Thibault, ce millésime se compare à nul autre pour l'instant. Nous aurons le privilège de passer juste après un « Grand » de la dégustation : Allen Meadows, que nous n’avons pas pu croiser malheureusement. Alors, allons-nous être d’accord avec ses notes ???...
En arrivant, nous découvrons le résultat des travaux effectués récemment au domaine, avec le bardage servant à habiller une partie de la cave ainsi que la création de bureaux au-dessus.



Nous descendons ensuite rapidement dans cette magnifique cave, qui nous devient de plus en plus familière, dans laquelle nous découvrons 8 œufs en grès, servant à produire 8 cuvées en essai. Tout est en biodynamie avec certification Ecocert. Nous ne goûterons encore une fois que des vins issus du millésime 2019, millésime marqué par des petits rendements (-30%) causés par une concentration extrême des baies dues à un stress hydrique important, mais de belle maturité (raisins cueillis à 13,5°).



Nous dégusterons dans de beaux verres Grassl Liberté qui, je trouve, permettent de bien définir les textures des vins, leurs touchers de bouches, mais bloquent un peu leur expression aromatique, notamment au niveau olfactif.
Nous commencerons par les blancs, domaine puis négoce, bouteilles identifiées par le terme « Maison Morey Coffinet ». Cette activité se développe et est caractérisée par de l’achat de moûlt avec des vignerons partenaires, amis de Thibault et possédant la même vision de la culture de la vigne. De nouvelles cuvées font donc leur apparition : un Auxey Duresses 1er Cru Climat du Val blanc, un Saint Aubin 1er Cru Le Charmois et un Corton Perrières fera son apparition l’an prochain, en remplacement du Corton issu de l’assemblage de Clos des Meix et de Paulands.
Les bouteilles feront également peau neuve prochainement. Tous les 1er Crus sont désormais cirés (en gris foncé, et même d’un bel or pour le Bâtard). D’ailleurs, ce Grand Cru blanc se verra doté d’une bouteille un peu plus lourde, plus large et avec une piqure un peu plus prononcée…



Notes pas forcément dans l'ordre de dégustation.
Gamme Domaine Morey Coffinet
Bourgogne Côte d’Or Chardonnay : 0,96 ha, 3 parcelles de plaines sur Chassagne Montrachet, plantations en 1988, 2001 et 2012. 10 mois d'élevage, 25% de fût neuf de 228 et 350L.
Nez grillé, de céréales, un peu de levure de boulangerie. La bouche est fluide, souple et bien citronnée, sans lourdeur. J’aime toujours beaucoup cette entrée en matière, qui peut matcher un peu plus haut que son rang. TB

Chassagne Montrachet Les Houillères : Parcellaire de 0,5 ha, situé sous les Encégnières de Chassagne et jouxtant les Aubues de Puligny, planté en 1954 et 1955. 12 mois d'élevage, 35% de fût neuf de 228 et 350L.
Nez neutre. On a une bouche pierreuse, sur le gravier, avec quelques amers. C’est assez fin, plutôt joli. TB

Chassagne Montrachet 1er Cru En Remilly : Petite parcelle au dessus du Montrachet, assez caillouteuse.
Nez finement beurré. La bouche est grasse, sur un fond réglissé et floral (soupçon de violette et de fleurs blanches), un peu beurré. Style plutôt en largeur. B-TB

Chassagne Montrachet 1er Cru En Cailleret : 0,65 ha, plantés en 1985 et 1990. Sol argilo-calcaire peu profond, 2 parcelles: une en haut de coteau et une en bas, sur un sol un peu plus riche. 15 mois d'élevage en fûts de 228 et 350L, 35% neuf.
Nez de pomme granny. Bouche fluide, tendue, sur le citron vert, avec un fond de raisin de corinthe. La bouche est longue, effilée, fluide, avec une belle finale saline et pierreuse. TB-E

Chassagne Montrachet 1er Cru La Romanée : 0,81 ha (le plus gros exploitant du climat), vignes plantées en 1957 sur un sol marno-calcaire peu profond. 15 mois d'élevage en fûts de 228 et 350L, 40% de fût neuf.
Nez plus délicat, sur les fleurs blanches. La bouche est fluide, délicate, assez aérienne, avec une aromatique un peu bloquée. Finale fraîche et assez puissante, sur un registre réglissé accompagné de chlorophylle. TB+

Chassagne Montrachet 1er Cru Dent de Chien : Parcelle minuscule de 0,07 ha, planté en 1973, jouxtant le Montrachet par le haut. Minces terres brunes calcaires et caillouteuses. 15 mois d'élevage en fûts de 228L, dont 50% neuf.
Nez assez neutre, sur des fruits à chair jaune. La bouche est puissante, riche et charnue, avec des notes de céréales, d’orge, de fin beurré. Gros volume et grosse longueur, finale sur de fins amers. Au vu de cet ensemble, Grand Premier Cru ou Petit Grand Cru. E-

Chassagne Montrachet 1er Cru Blanchot Dessus : 0,06 ha, argilo-calcaire assez profonde.
Nez assez neutre. Bouche puissante, longue et tendue, avec une finale sur le pétard et la mèche grillée/silex. Il ne me parait pas tout à fait en place actuellement. TB-E

Puligny Montrachet 1er Cru Les Pucelles : Parcelle de 0,19 ha, à mi-coteau jouxtant Bienvenues et Bâtard Montrachet, planté en 1999. 15 mois d'élevage en fûts de 228 et 350L, dont 50% neuf.
Nez de fleurs blanches. Bouche délicate, florale et aérienne. Superbe équilibre, tout en dentelle. Très digeste. E+

Bâtard Montrachet : 0,13 ha, sur la partie sud du Grand Cru, planté en 1996. 16 mois d'élevage en fûts de 350L dont 50% neuf.
Nez délicat, sur les fruits à chair jaune. Gros volume, très long. Superbe matière à la texture veloutée, à la fois ample, dense et déliée. C’est mûr, riche et sans lourdeur. E

Bourgogne Côte d’Or Pinot Noir : 0,81 ha, planté en 1968 et 1978. Elevage de 10 mois en fûts de 228L, dont 30%.
Nez mûr de mûre et de bonbon kréma. Bouche facile, évidente, gouleyante. Ensemble friand et gourmand au fruité primaire explosif sur la mûre, le cassis, la framboise. Une gourmandise. TB+

Chassagne Montrachet Les Chaumes : 0,72 ha, planté en 1971. Elevage de 12 mois en fûts de chêne de 228L dont 40% neuf
Nez un peu réduit, sur le bourgeon de cassis. On a une bouche acidulée et fraîche, marquée par un trait de vert. Belle note précise de framboise. Un peu court. B-TB

Chassagne Montrachet 1e Cru Morgeot : 0,20 ha, planté en 1965, sur un sol argileux un peu lourd. Elevage de 14 mois en fûts de chêne de 228L dont 50% neuf
Nez très réduit. Bouche marquée par un léger trait de vert, mais surtout par une grosse trame tannique qui serre énormément, rendant l’ensemble d’une structure assez virile et droite. On a un fond de truffe et de champignon frais, avec une finale stricte sur l’orange sanguine. TB+

Chassagne Montrachet 1er Cru Clos Saint Jean : 0,20 ha, planté en 1978 sur du calcaire du comblanchien, en plein coeur historique du Clos. 14 mois d'élevage en fûts de 228L dont 50% neuf.
Nez très réduit au départ, puis une pointe de salinité arrive à l’aération. On a une bouche puissante, avec un fond sur le cuir, la groseille et la framboise, complété par un trait de vert. Un peu plus simple et plus immédiat que Morgeot. TB



Négoce Maison Morey Coffinet
Saint Aubin 1er Cru Les Frionnes : Elevage de 10 mois en fûts de chêne de 228 et 350L dont 30% neuf
Nez frais. Bouche longiligne, friande, un peu courte. B-TB

Puligny Montrachet 1er Cru Les Combettes : Elevage de 15 mois en fûts de chêne de 228 et 350L dont 50% neuf
Nez un peu neutre. La bouche est tendue, acidulée, sur l’orange amère. Long et puissant, avec une belle finale effilée et saline. Un terroir que j’aime beaucoup. E-

Meursault : Elevage de 12 mois en fûts de chêne de 350L dont 35% neuf
Nez finement beurré et grillé. La bouche est souple et ample, un peu beurrée, assez typique de ce village. TB

Meursault 1er Cru Perrières : Elevage de 15 mois en fûts de chêne de 350L dont 40% neuf
Nez sur des notes de céréales. La bouche est plus volumineuse et ronde que les Combettes, un peu plus riche et légèrement moins en tension également. Long, ample, avec de belles notes beurrées et de céréales. TB-E

Corton Charlemagne : Elevage de 1 mois en fûts de chêne de 350L dont 50% neuf
Nez grillé et sur le silex frotté, la pierre à fusil. La bouche est volumineuse, sur les céréales, avec de belles notes mentholées, de chlorophylle et de céréales. L’ensemble est ample, avec une jolie finale délicate. Un grand cran au-dessus que l'exemplaire précédent bu quelques minutes avant à Marsannay la Côte. E-

Corton Grand Cru : Elevage de 16 mois en fûts de 228L dont 50% neuf.
Nez de bonbon kréma, hyper avenant et frais. La bouche est longiligne, avec un léger trait de vert, de beaux agrumes (orange sanguine). C’est frais avec des tanins fins, relativement long et dense. TB-E



Au total, on est face à une gamme de vins très homogène avec des cuvées se distinguant essentiellement par des jeux de textures différents. La gamme de négoce est également de très beau niveau, quasi équivalent à celui des vins issus du Domaine, et est loin d’être négligée, plusieurs cuvées possédant un intérêt certain. On est dans tous les cas face à des vins de belles constitution, que j’ai trouvé relativement puissant et concentrés cette année, mais conservant par ailleurs de belles acidités et possédant un certain degré de fraîcheur, ce qui les rend digeste et tonique malgré tout. Au petit jeu des comparaisons, je mettrais ce millésime en blanc après 2014 et 2017, pouvant ressembler un peu à 2016 mais en plus riche et puissant. Pour ce qui est des rouges, je le trouve assez frais, précis, un peu en dessous de 2016 mais supérieur à 2014, par exemple, peut être de faux airs de 2012? Je retiens en particulier les simples bourgogne Côte d’Or, ainsi que le Chassagne Montrachet 1er Cru Dent de Chien et le puligny Montrachet 1er Cru Les Pucelles, qui devient de plus en plus selon moi LA cuvée signature du domaine.
Un casse-croûte tous ensemble s’impose, puis de nouveau direction un peu plus au sud en ce début d’après-midi un peu gris, où nous sommes attendus en Côte Chalonnaise…

Immense Merci à Thibault pour son accueil et ce moment bien revigorant, malgré les contraintes sanitaires en vigueur…A très vite, et si possible dès cet automne !!!...


Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., tht, Olivier_26, Super-Pingouin, Jean-Bernard, gege, Gibus, A42T, Nathenri, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, vivienladuche, Oyaji-sama, LucB, Papé, tonymiccelli, starbuck, leteckel, jd-krasaki, LLDA, ptitcoco, Pins, Fre, Fredimen, LudwigMozart, Garfield, Vesale
12 Fév 2021 15:40 #659

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4059
  • Remerciements reçus 4218

Réponse de starbuck sur le sujet CR: Domaine Morey-Coffinet - Chassagne-Montrachet 2017

CR: Domaine Morey-Coffinet - Chassagne-Montrachet 2017

L'arrivée du mail avec la proposition des primeurs 2020 m'a donné envie de goûter une bouteille du domaine.
Sans que l'on se soit concerté, Gaétan, que j'ai eu au téléphone hier m'a dit qu'il comptait déguster cette cuvée le soir même.
Cela fera donc 2 avis sur 2 bouteilles ouvertes au même moment et autant le dire tout de suite, notre conclusion est identique.
C'est vraiment très bon :)

Alors que je dis tout le temps que les vins de Thibault sont meilleurs au bout de 24 ou 48h, ce 2017 est déjà bien expressif dès l'ouverture.
Un nez sur la poire, la noisette, un peu d'amande.
Une bouche en largeur mais sans aucune lourdeur.
La tension n'est pas extrême mais c'est suffisamment élancé pour nous séduire.
Une jolie finale gourmande qui invite à se resservir.

Jusqu'à présent mon millésime préféré dans ce domaine était le 2014.
En dégustant cette 2017, je crois pouvoir dire que Thibault est au rendez-vous des grands millésimes de chardonnay.
On reste dans un style assez riche lié à une recherche optimale de la maturité mais l'élevage est parfaitement intégré et le vin possède assez d'énergie.
Je me souviens avoir été marqué par les qualités du Blanchot 2017 sur fût, ça devrait faire une sacrée quille en 2027 !

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, Psylo, leteckel, Garfield, Vesale
14 Fév 2021 11:25 #660

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux