Nous avons 1419 invités et 39 inscrits en ligne

Prophétie d'un non-voyant ou lettre ouverte aux amoureux de la Bourgogne

  • Messages : 760
  • Remerciements reçus 821
Bonjour,

expérience assez étrange ce weekend.

Non loin de chez moi, en plein milieu de la diagonale du vide, se déroulait la foire aux vins annuelle d'une petite commune. Et donc, comme chaque année, des exposants ne reviennent pas, d'autres font leur apparition.

Cette année, un nouveau domaine bourguignon au programme. Pour tout vous avouer, je n'en ai pas retenu le nom, mais j'avais cherché sa rubrique sur LPV: inconnu au bataillon. Lorsqu'un domaine n'est pas recensé sur LPV, j'ai ce mauvais réflexe qui consiste à penser que notre communauté de geeks du vin n'aurait pas pu passer à côté d'une pépite, à fortiori bourguignonne et qu'il y a peut-être dans le verre une raison à cette absence. M'enfin bon, LPV n'est pas forcément exhaustif, les trous dans la raquette sont possibles: les enfants qui viendraient de reprendre le domaine en changeant dans le bon sens les méthodes par exemple. Ca m'avait fait le coup avec Confuron-Gindre, plutôt mal commenté à l'époque (des vins trop boisés de mémoire), puis j'avais découvert ce domaine sur le millésime 2015 que j'avais trouvé magnifique et je ne comprenais alors pas les commentaires peu flatteurs que ce domaine suscitait ici. Et pour cause, le fils venait de reprendre le domaine en changeant visiblement certaines choses.

Bref, revenons-en à ce weekend. Je commence les blancs en faisant quelques stands quand j'arrive sur celui de ce fameux domaine bourguignon. Pour bien resituer le contexte, on est dans une commune de 10k habitants environ et je pense que ce salon draine principalement des locaux et non pas forcément une immense foule de passionnés qui traverserait la France pour faire ce salon. Des gens dégustent devant moi, j'attends donc mon tour. Je vois la dame du stand donner une bouteille de Meursualt (village) à un personne qui déguste. Et là je le vois sortir un billet de 50, puis deux... Ouch, ça démarre mal, je me dis que je ne vais pas acheter grand chose, mais qu'on va quand même gouter pour la science, sait-on jamais.
Les gens devant moi s'en vont, et je me retrouve donc seul face à la dame du stand, avec entre nous la grille tarifaire. Et là... vertiges, bouffées de chaleur, palpitations. Le fameux Meursault village affiché à 150€ et un Puligny Village encore plus cher il me semble. Pas eu le temps de regarder les tarifs des rouges, mais avec du Nuits ou du Vosnes à vendre, j'imagine que ça devait être sympa.

Bon, ok, les délires tarifaires de la Bourgogne, on connait. Mais pourquoi venir ici? Dans un petit salon de "gros village" perdu dans la pampa? Est-ce vraiment le public visé par les vins tarifés à ce niveau? Bon ceci-dit, elle avait réussi à vendre une bouteille de Meursault au mec juste devant moi: peut-être que oui finalement. Peut-être même devrais-je faire preuve d'un peu plus d'humilité.

La dame me demande ce que je veux. Je demande donc si c'est possible de faire les blancs car je n'ai pas encore attaqué les rouges. Elle prend un temps pour me regarder de la tête au pied et me demande si le Pouilly Fuissé me convient. Bon visiblement contrairement aux autres stands on ne fera ici pas toute la gamme, mais j'acquiesce. Je demande également si un crachoir est disponible. Et là, la dame me dit: "Ah non, ce sont de grands vins, je ne peux pas accepter qu'on les recrache, c'est pas possible". Euh...ok, mais en fait, non, pas ok. Effectivement, dans ces conditions on ne va pas faire toute la gamme, sinon je vais avoir du mal à rentrer chez moi.

"Mais c'est vrai que sur les autres stands ils ont des crachoirs" Ben oui ma petite dame, mais que voulez-vous? Vous êtes le seul domaine bourguignon sur ce salon, les autres non. Ils font donc forcément des vins de merde en comparaison de vos grands vins. P'tain mais on croit rêver (je précise que je n'ai pas relevé sa remarque, mais ça m'a quelque peu démangé).

Bref, bien handicapé par mes propres biais suite à tout ça, en plus de plutôt mal gouter les blancs sur les stands précédents, je mets le nez dans le fond de Pouilly tarifé à 50€ les 75cl. Rien d'exceptionnel, je passe malheureusement à côté du Grand Vin. Pas de grande concentration, pas de belle tension, pas d'énergie qui vous titille et vous envoie fantasmer sur la future évolution de ce Chardonnay. Non, un vin tout à fait correct au fruit bien mûr mais maitrisé, assez fin et... C'est à peu près tout. Mais il est vrai que tout le monde ne peut pas avoir le talent d'un Fabien Duperray (même gamme tarifaire, mais pas la même ambiance dans le verre!). Bon encore une fois, échaudé par la séquence juste avant, ma tentative d'être le plus objectif possible dans l'exercice de la dégustation a peut-être foiré.

A ce moment-là je me suis rendu à l'évidence que ce domaine, sans même prendre en compte les tarifs, ne me correspondait pas dans l'esprit. J'ai écourté la dégustation (de toute façon il était à peu près clair que ça allait se limiter à un blanc et un rouge ou un truc du genre, donc pas sûr que ça soit moi qui ai écourté la dégustation pour le coup ).

J'avoue ne pas comprendre comment on arrive à trouver ce genre de domaine dans ce genre d'évènement. Des tarifs ultra élitistes dans un évènements ultra populaire (c'était la fête du village quoi!). Alors tant mieux pour le domaine s'il s'y retrouve financièrement dans ce genre d'opération (j'en doute un peu quand même, un autre domaine avec des tarifs prohibitifs mais pas à ce point là quand même et avec une vraie qualité dans le verre pour le coup n'avait pas réitéré l'expérience après 1 ou 2 ans de présence). Mais je trouve ça tellement en décalage avec le reste des autres stands, surtout encore une fois, dans ce contexte.
Et puis le comportement. Là où tous les vignerons des autres stands sont motivés à l'idée de vous faire découvrir leur gamme en large en long et en travers, de partager avec vous, de discuter,... Là? Non, on vous balance limite avec mépris que c'est du Grand Vin avant même d'avoir pu gouter... Olala, ça me fatigue rien que d'y repenser.

Il y a quelques années de ça, jusqu'au COVID, on avait le domaine Prunier Damy qui venait. Souvenirs de leur Meursault Les Clous ou encore l'Auxey 1er Cru Clos du Val, le tout à moins de 30€ qui étaient toujours très bons et avec un accueil irréprochable au stand (on pouvait même parfois gouter des vieux millésimes à la vente). Moi c'est cette Bourgogne là que j'ai envie de croiser en salon, mais certainement pas celle de ce weekend, qui pour le coup a quand même l'avantage de ne pas vous faire tomber amoureux de ses vins souvent inaccessibles (j'essaye de trouver des motifs de satisfaction tout de même, mais c'est vrai que c'est pas évident ).

Bon, ceci-dit, ça ne m'a pas gâché mon dimanche pour autant. J'ai pu entre autre découvrir un nouveau petit domaine en Rhône Nord (Maison Baptistine) qui a l'air de faire quelques trucs sympas et dont je vais aller ouvrir la rubrique de ce pas.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., mgtusi, vine.jo, Marc C, Moriendi, bibi64, Agnès C, leteckel, Boubzou, KosTa74, Kumquat, Garfield, Ilroulegalet
18 Mar 2024 11:38 #1621

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8725
  • Remerciements reçus 1557

    Par ailleurs une gelée précoce n’altère en rien la qualité. Ce qui a vraiment pénalisé celle-ci dans certains cas ce sont comme dit plus haut la saison végétative compliquée en raison du temps humide et des maladies lorsque le travail sur la plante n’était pas l’optimal.
  

Tiens, je vais dire ça à mes amis vignerons, ils vont être ravis de l'apprendre... Théoriquement on peut en effet arriver à une qualité intéressante et avec des rendements ridicules MAIS ça suppose une saison magnifique et longue pour obtenir les maturités nécessaires et plus tard que la normale.

Par ailleurs, ça dépend vraiment beaucoup de la gelée et de l'état des vignes. Ce n'est à mon sens pas possible de dire qu'une gelée de printemps n'altère pas la qualité. Il existe des formats dans lesquels, effectivement, la qualité sera au rendez-vous. Mais on ne peut pas affirmer que c'est le cas majoritaire voire systématique selon votre affirmation.

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo
18 Mar 2024 11:47 #1622

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 775
  • Remerciements reçus 1557
Gare au faisan bourguignon qui se développe bien sur certains salons. 
 Prix cachés, obligation d'achat par cartons, domaines non référencés, absence de crachoir et discours trop laudatifs doivent mettre la puce à l'oreille. 
  Un des côtés obscurs de la réussite bourguignonne.

Cordialement 

Manu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: rudy.B
18 Mar 2024 11:59 #1623

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 760
  • Remerciements reçus 821

Gare au faisan bourguignon qui se développe bien sur certains salons. 
 Prix cachés, obligation d'achat par cartons, domaines non référencés, absence de crachoir et discours trop laudatifs doivent mettre la puce à l'oreille. 
  Un des côtés obscurs de la réussite bourguignonne.

Cordialement 

Manu


Maintenant que tu le dis, j'ai souvenir d'il y a quelques années (ça doit remonter à 2014, par là) d'un domaine Bourguignon qui nous -des collègues de boulot de madame, madame elle-même et moi- fait gouter du Nuits St George. Le truc était vraiment pas bon, mais par "charité" le groupe décide de prendre un carton, histoire de. On demande le tarif et on nous annonce 50€.

"50€? Le carton?"
"ah non! la bouteille"
Bon on n'avait rien pris pour le coup.

Quelques années plus tard j'étais retombé sur ce même domaine, sauf qu'entre temps j'avais découvert LPV. Je tape le nom du domaine (dont j'ai oublié le nom depuis) sur LPV et il y avait pas mal d'histoires de magouilles associées à celui-ci.
J'y étais retourné par curiosité, et c'est vrai, un peu le même discours: "Grand Vin par-ci, Grand Vin par-là,...", impossible de gouter toute la gamme (surtout quand il fallait monter en pédigrée),...
18 Mar 2024 12:18 #1624

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 191
  • Remerciements reçus 576
Quel enfer ce genre de pratiques !

Romain
18 Mar 2024 12:27 #1625

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6447
  • Remerciements reçus 6481
Ca ressemble à des négociants ce genre de discours. 
18 Mar 2024 13:10 #1626

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1145
  • Remerciements reçus 2360
Franchement, sur un salon dire: on ne crache pas mon vin..

Ben gardez-le votre vin madame...

c'est d'un non professionnel comme comportement.

Laurent
18 Mar 2024 13:24 #1627

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21943
  • Remerciements reçus 6185
Il fallait lui cracher dans la g*** :)

(en citant Tintin)

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: hyllos, mauss.th
18 Mar 2024 13:25 #1628

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8725
  • Remerciements reçus 1557


Cette année, un nouveau domaine bourguignon au programme. Pour tout vous avouer, je n'en ai pas retenu le nom, mais j'avais cherché sa rubrique sur LPV: inconnu au bataillon. Lorsqu'un domaine n'est pas recensé sur LPV, j'ai ce mauvais réflexe qui consiste à penser que notre communauté de geeks du vin n'aurait pas pu passer à côté d'une pépite, à fortiori bourguignonne et qu'il y a peut-être dans le verre une raison à cette absence. M'enfin bon, LPV n'est pas forcément exhaustif, les trous dans la raquette sont possibles:
 

C'est un préjugé à éviter en effet. Personne à LPV ne se targue de prétendre à l'exhaustivité. LPV a ses marottes et ses codes. Oui c'est sans doute un des média les plus exhaustif mais il y a une multitudes de domaines ignorés. Je peux t'en faire une liste comme le bras. Ne serait-ce encore que sur Wine Paris, j'ai goûté deux domaines de Bourgogne qui valaient le détour (sans être des sommets, c'était de jolis produits). Et puis il y a de grandes choses totalement ignorées. Je pense par exemple au Domaine Salmon en Muscadet. Ou en Autriche : Artisan Wine. etc... Il y a plein de raisons à cela, en premier lieu le manque de temps, mais je pense aussi qu'il y a un effet coin à champignon... il existe quand même des adresses qu'on va moins spontanément partager car si LPV s'en empare, vous pouvez être certain de ne plus trouver les vins :D

Donc attention quand même là dessus :)

Après, je pense que ce que tu nous décris après... ce sont des red flags XXL. Le coup de ne pas cracher des grands vins (j'ai craché du Montrachet et affilié... je ne vois pas le problème, j'apprécie même souvent mieux les vins en crachant...) et surtout le fait de ne pas faire tout déguster... 

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Ilroulegalet
18 Mar 2024 13:57 #1629

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8725
  • Remerciements reçus 1557

Il fallait lui cracher dans la g*** :)

(en citant Tintin)

Quand lama faché...

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
18 Mar 2024 13:57 #1630

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 43
  • Remerciements reçus 171
J'en parlais justement avec un ami marchand ce week-end. Les vins des (tres) jeunes stars de la bourgogne qui s'aventurent dans le Maconnais ou le Beaujolais sont maintenant tariffés comme des grands bourgognes. Theo Dancer et son Roc Breia mâconnais (à 80 euros la quille), ou William Kelley qui fait un peu de Beaujolais (à 150 euros la quille).

Il n'y a pas que les raisins qui sont devenus chers dans la Cote, les jeunes "pattes" ont aussi fort augmentées!
18 Mar 2024 15:02 #1631

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 498
  • Remerciements reçus 300

Gare au faisan bourguignon qui se développe bien sur certains salons. 
 Prix cachés, obligation d'achat par cartons, domaines non référencés, absence de crachoir et discours trop laudatifs doivent mettre la puce à l'oreille. 
  Un des côtés obscurs de la réussite bourguignonne.

Cordialement 

Manu


Maintenant que tu le dis, j'ai souvenir d'il y a quelques années (ça doit remonter à 2014, par là) d'un domaine Bourguignon qui nous -des collègues de boulot de madame, madame elle-même et moi- fait gouter du Nuits St George. Le truc était vraiment pas bon, mais par "charité" le groupe décide de prendre un carton, histoire de. On demande le tarif et on nous annonce 50€.

"50€? Le carton?"
"ah non! la bouteille"
Bon on n'avait rien pris pour le coup.

Quelques années plus tard j'étais retombé sur ce même domaine, sauf qu'entre temps j'avais découvert LPV. Je tape le nom du domaine (dont j'ai oublié le nom depuis) sur LPV et il y avait pas mal d'histoires de magouilles associées à celui-ci.
J'y étais retourné par curiosité, et c'est vrai, un peu le même discours: "Grand Vin par-ci, Grand Vin par-là,...", impossible de gouter toute la gamme (surtout quand il fallait monter en pédigrée),...
 

Jean Lecellier ?

Podcast Le Bon Grain de l'Ivresse anchor.fm/le-bon-gra... - "Déjà qu'on vieillit, on ne va quand même pas grandir" Pierre Millot
18 Mar 2024 20:53 #1632

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 49
Je reviens de 24h a Beaune suite à l'invitation par un site e commerce qui réunit une 20 aines de domaine pour certains assez réputé : 

Nous avons pu déguster une grande partie des vins présents : nous avons eu de très grandes émotions notamment chez Thibault Liger Belair mais également de très grosse déconvenue chez certains domaines sur 2022 notamment en blanc.

Ce qui est intéressant avec ce genre de dégustation c'est que vous gouter d'abord et découvrez le prix a posteriori et c'est parfois.... scandaleux (une pensée pour ce pouilly fuissé très passable vendu presque 40€) 

Cette dégustation m'a encore plus renforcé dans mes constatations actuelles : Les meilleurs rapports q/p se situent souvent sur des entrées de gammes de grands domaines (notamment quand la ou les parcelles sont bien nées mais du mauvais côté de la limite d’appellation village)
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Droop
18 Mar 2024 22:01 #1633

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6447
  • Remerciements reçus 6481
Dégustation aux climats 
18 Mar 2024 22:10 #1634

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5592
  • Remerciements reçus 8987

 de très grosse déconvenue chez certains domaines sur 2022 notamment en blanc.

 

Je sais que ce n'est pas forcément simple de rédiger un long CR complet mais est-ce qu'il serait possible d'avoir un peu plus d'infos sur les 22 décevants en blanc ? 

Sylvain
18 Mar 2024 22:22 #1635

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 15
  • Remerciements reçus 49

 de très grosse déconvenue chez certains domaines sur 2022 notamment en blanc.


 

Je sais que ce n'est pas forcément simple de rédiger un long CR complet mais est-ce qu'il serait possible d'avoir un peu plus d'infos sur les 22 décevants en blanc ?
 

Sur 2022 les héritiers des comtes lafond étaient vraiment en dessous du niveau général à notre humble avis (c'est aussi là où on a gouté l'un des plus beaux vins blancs de la dégustation : Meursault Clos de la Barre 2021 qui éclipsait les PC en 21 et en 18 sur le même domaine. )

Plus généralement les 2022 avaient un gout que j'ai identifié comme de la violette qui était plus ou moins présente en fonction des domaines et des climats que je n'ai pas particulièrement appréciés. Les 2021 en blanc m'ont souvent paru bien plus expressif et intéressant (a noté tout de même qu'une bonne partie des 2022 présenté à la dégustation avait été embouteillée quelques semaines ou mois précédent et parfois même embouteillé uniquement pour la dégustation) 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., Moriendi, Papé, starbuck, leteckel, jd-krasaki, Xavier1227
18 Mar 2024 22:57 #1636

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 760
  • Remerciements reçus 821

Jean Lecellier ?

Euh... dis comme ça, ça ne me parle pas.
19 Mar 2024 08:03 #1637

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8725
  • Remerciements reçus 1557

J'en parlais justement avec un ami marchand ce week-end. Les vins des (tres) jeunes stars de la bourgogne qui s'aventurent dans le Maconnais ou le Beaujolais sont maintenant tariffés comme des grands bourgognes. Theo Dancer et son Roc Breia mâconnais (à 80 euros la quille), ou William Kelley qui fait un peu de Beaujolais (à 150 euros la quille).

Il n'y a pas que les raisins qui sont devenus chers dans la Cote, les jeunes "pattes" ont aussi fort augmentées!

Ils ont raison d'en profiter au debut, surtout si ça marche. Ca ne durera clairement pas.

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo, Ilroulegalet
19 Mar 2024 10:57 #1638

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 240
  • Remerciements reçus 903
Pas besoin d'être une star en côte d'or, Les premiers crus de Pouilly-Fuissé de Jessica Litaud sont entre 60 et 90 euros ... on doit être au troisième millésime à peine
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo, Marc C, Ilroulegalet
19 Mar 2024 11:27 #1639

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6785
  • Remerciements reçus 3764
Je ne connaissais pas Jessica Litaud, ça attaque dur sur les tarifs effectivement, 90€ Le Pouilly Les Crays (par exemple ici : www.veraison.vin/vin... )

Bonne chance

Marc
19 Mar 2024 11:52 #1640

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 362
  • Remerciements reçus 1448

Je ne connaissais pas Jessica Litaud, ça attaque dur sur les tarifs effectivement, 90€ Le Pouilly Les Crays (par exemple ici : www.veraison.vin/vin... )

Bonne chance

Marc

On va croiser un peu avec un fil de discussion animé du forum, mais il me semble qu'elle fait partie de cette génération de vignerons bourguignons orientés nature (souvent formés chez des références du milieu), pour lesquels les revendeurs surfent sur la vague "Bourgogne + nature + ultra rare" pour demander des prix ahurissants.
Ce phénomène "il a ouillé les fûts chez Bernaudeau!" existe dans toutes les régions, mais je trouve que c'est en Bourgogne que la dérive tarifaire est la plus folle : je pense à des Domaines comme Vins Noé, le négoce de T. Kuban (maison Glandien) ou encore Y. Durieux. 
J'insiste sur le fait que je parle des tarifs revendeurs, j'ignore tout des prix Domaine.

Alexandre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Marc C, Frisette
19 Mar 2024 12:03 #1641

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5917
  • Remerciements reçus 6648
Ça reste petit joueur face à la diva Kei Shiogai 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Marc C, asoulier99, Frisette, David Chapot, Ilroulegalet
19 Mar 2024 12:07 #1642

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1736
  • Remerciements reçus 3931
Bah, c'est juste la nouvelle génération des Olivier Bernstein, Lucien Le Moine & co.
Ca fait un peu de bruit sur le moment, mais le  propre de la mode étant de se démoder, ça passe et disparait.......

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo, David Chapot, Garfield
19 Mar 2024 12:23 #1643

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95326
  • Remerciements reçus 25489
Reste à voir
Record de production des bourgognes en 2023 : "Les prix vont baisser".

www.larvf.com/record...
25 Mar 2024 20:24 #1644

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6447
  • Remerciements reçus 6481

Reste à voir
Record de production des bourgognes en 2023 : "Les prix vont baisser".

www.larvf.com/record...



Les Bourgognes génériques peut-être, on verra les villages, PC et GC pas sur du tout.
25 Mar 2024 20:56 #1645

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6785
  • Remerciements reçus 3764
Je pense qu'il faut lire "une diminution du taux d'augmentation", de là à ce qu'il devienne négatif, on verra bien...

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arnault, Droop
25 Mar 2024 23:15 #1646

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6977
  • Remerciements reçus 6147
Ce que tu dit Marc, serait une désinflation...et comme toi, j'ai du mal à y voir une déflation.
L'an passé aussi, on ne nous avait pas déjà dit que les prix baisseraient pour le millesime 2022, au vu des volumes rentrés? Au mieux on est sur une stagnation, voire encore une augmentation chez certains (Arlaud + 4% environ...)...alors pour ce qui est de la baisse des tarifs l'an prochain, faudra y voir fini, comme on dit dans le bâtiment... 

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield
26 Mar 2024 07:22 #1647

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3779
  • Remerciements reçus 1269

Ce que tu dit Marc, serait une désinflation...et comme toi, j'ai du mal à y voir une déflation.
L'an passé aussi, on ne nous avait pas déjà dit que les prix baisseraient pour le millesime 2022, au vu des volumes rentrés? Au mieux on est sur une stagnation, voire encore une augmentation chez certains (Arlaud + 4% environ...)...alors pour ce qui est de la baisse des tarifs l'an prochain, faudra y voir fini, comme on dit dans le bâtiment... 

@Florian : une baisse surtout des achats ou des allocations des gentils amateurs comme nous. 

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette, David Chapot
26 Mar 2024 10:55 #1648

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3779
  • Remerciements reçus 1269

 

Sur 2022 les héritiers des comtes lafond étaient vraiment en dessous du niveau général à notre humble avis (c'est aussi là où on a gouté l'un des plus beaux vins blancs de la dégustation : Meursault Clos de la Barre 2021 qui éclipsait les PC en 21 et en 18 sur le même domaine. )

Plus généralement les 2022 avaient un gout que j'ai identifié comme de la violette qui était plus ou moins présente en fonction des domaines et des climats que je n'ai pas particulièrement appréciés. Les 2021 en blanc m'ont souvent paru bien plus expressif et intéressant (a noté tout de même qu'une bonne partie des 2022 présenté à la dégustation avait été embouteillée quelques semaines ou mois précédent et parfois même embouteillé uniquement pour la dégustation) 



 

Il y a 15 ans les vins des heritiers du comte Lafon, cela ne cassait pas 3 pattes à un canard. Visiblement cela n'a pas changé.
De toute façon, il y a encore une liste de très bons domaine à moins de 40€ à macon-pouilly . cf Jessica Litaud
Le macon de guffens pourtant tarifairement gratiné est à 39,6€ et 70€ le pouilly (2023 primeur).

Sinon j'ai bu des super trucs en blanc 2022 : Droin à chablis, Saumaize michelin, ... 
    

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux
26 Mar 2024 11:10 #1649

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95326
  • Remerciements reçus 25489
Bourgogne
Flambée des prix, l'histoire du phénomène bourguignon.

www.gamberorossointe...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Moriendi, Xavier1227
03 Avr 2024 21:59 #1650

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux