Nous avons 1410 invités et 46 inscrits en ligne

Prophétie d'un non-voyant ou lettre ouverte aux amoureux de la Bourgogne

  • Messages : 43
  • Remerciements reçus 171
Concernant la nature familiale de beaucoup des domaines bourguignons, il n'est pas du tout evident que celles ci soient appelées à disparaitre. Les grands chateaux Bordelais sont pour la plupart controlés par des familles. Même les géants Francais du luxe sont controlés par des familles (Hermes, Chanel, LVMH,...). Ce qui disparait aujourd'hui dans les grands domaines bourguignons c'est le coté paysan, le lien presque visceral à la terre. La "luxification" du vin, qui le transforme de produit agricole en sac à main liquide. 

Ce qui me fait un peu plus peur c'est que la nature de la production diffère et la structure familiale de la Bourgogne fait partie de son ADN. La tendance actuelle ne peut que conduire à la disparition des structures familiale à assez court terme... Alors oui, peut-être que du coup le marché va se retourner par le foncier (impossibilité de transmettre les exploitations...???). Mais j'avoue que la situation va être intéressante à suivre.

08 Jan 2024 13:51 #1561

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 778
  • Remerciements reçus 440
Moi j'ai passé le cap le mois dernier car j'en avais marre d'avoir une cave à la musé Chasse Oeil, en vendant mes 3 plus belles bouteilles de Bourgogne: Musigny Mugnier 09, Echezeaux DRC 06 et Chambertin Rousseau 08.
Et pour le prix de ces 3 bouteilles je me suis racheté 93 bouteilles des plus beaux domaines et appellations Françaises hors Bourgogne bien sûr (enfin presque quelques Droin et Sigaut)!!!

Autant dire que je ne le regrette absolument pas!
 

Je suis vieux, mais j'ai vu Dimebag sur scène!.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: philippe loiseau, leteckel, KosTa74, Kumquat, Xavier1227
08 Jan 2024 15:16 #1562

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 168
  • Remerciements reçus 257

Moi j'ai passé le cap le mois dernier car j'en avais marre d'avoir une cave à la musé Chasse Oeil, en vendant mes 3 plus belles bouteilles de Bourgogne: Musigny Mugnier 09, Echezeaux DRC 06 et Chambertin Rousseau 08.
Et pour le prix de ces 3 bouteilles je me suis racheté 93 bouteilles des plus beaux domaines et appellations Françaises hors Bourgogne bien sûr!!!

Autant dire que je ne le regrette absolument pas!

 

C'est justement ce dont à quoi je réfléchis depuis quelques temps...d'avoir en cave des bouteilles devenues trop chères pour le plaisir subjectif procuré et de me dire à chaque fois "oui, c'est très bon mais ça ne me fait pas grimper au rideau non-plus" et qu'avec ces quelques deniers je pourrais encore entasser pas mal de cartons! 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: SG75
08 Jan 2024 18:41 #1563

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5592
  • Remerciements reçus 8987

d'avoir en cave des bouteilles devenues trop chères pour le plaisir subjectif procuré et de me dire à chaque fois "oui, c'est très bon mais ça ne me fait pas grimper au rideau non-plus" et qu'avec ces quelques deniers je pourrais encore entasser pas mal de cartons! 

Quand tu les avais achetées, elles n'étaient pas trop chères et tu les avais achetées pour les déguster plus tard.
Elles ne sont donc pas trop chères pour toi mais pour celui qui voudrait en acheter maintenant 
Et puis pour la santé, mieux vaut boire une bonne vieille bouteille qu'on ne pourrait plus se payer que plusieurs cartons d'un autre vin 

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Galinsky, Vaudésir, Frisette, JulienG., Garfield, Vesale
08 Jan 2024 23:04 #1564

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95326
  • Remerciements reçus 25489
Bourgogne
Le vin de Bourgogne est-il en train de devenir un produit de luxe ?

www.tf1info.fr/conso...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi
16 Fév 2024 20:09 #1565

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gavazzi
  • Portrait de Gavazzi
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 40
  • Remerciements reçus 29
J’ai lu l’ensemble des messages de ce Thread et ce qui est assez curieux c'est qu’il semble que certains imaginent que les Bourgogne se vendent mal depuis quelques temps. Rien n’est plus faux. Les producteurs n’ont aucun mal à écouler leur production et les prix stagnent ou augmentent mais ne baissent quasiment pas. Je suis acheteur pour un groupe international et mon soucis actuel c'est de trouver des vins qui sont encore à vendre…donc rien à voir avec ce qui s’est passé à Bordeaux il y a 13 ans. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
17 Fév 2024 08:22 #1566

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21943
  • Remerciements reçus 6185

 Je suis acheteur pour un groupe international et mon soucis actuel c'est de trouver des vins qui sont encore à vendre…donc rien à voir avec ce qui s’est passé à Bordeaux il y a 13 ans. 
 

Bonjour Gavazzi (un prénom ?).

Il faudrait changer ton profil (il est spécifié "amateur") et passer par la case présentation des nouveaux et des anciens (forum "A propos").

Mille mercis !

Michel
17 Fév 2024 10:59 #1567

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6785
  • Remerciements reçus 3764
Étonnamment ce n'est pas le retour des cavistes français ni du constat sur les ventes aux enchères type IDW avec des côtes franchement à la baisse et qui passent même sous les prix domaine. Dans les deux cas, on parle bien de ceux qui présentent un pétage de plomb tarifaire sévère et avancé...

Si l'international absorbe tout tant mieux...

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benoit Hardy
17 Fév 2024 11:41 #1568

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6447
  • Remerciements reçus 6481
Ceux qui ont pété les plombs peuvent continuer , ils se battent à l'international pour en avoir, pourtant en 2022 et 2023 ce n'est pas ce qui manque.
17 Fév 2024 11:47 #1569

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1159
  • Remerciements reçus 6092
Malheureusement Gavazzi a raison, une discussion récente avec des pros étrangers en visite en Bourgogne m'a découragé...le marché demande toujours plus, et le prix n'est jamais la variable qui limite, c'est juste la quantité qu'ils arrivent à se procurer...on voit ça du bout de notre lorgnette française (+/suisse ou belge pour ne pas vexer nos voisins et néanmoins amis du forum), mais à l'échelle d'un marché international ou le vin bourguignon est demandé absolument partout (cavistes, restos et particuliers bien sûr mais aussi des trucs qu'on n'imagine pas genre compagnies aériennes, boutiques d'aéroport, hôtels de luxe, etc etc), je crains bien que ca ne soit pas du tout le début de la fin de l'âge d'or bourguignon. Ce qui m'inquièterait plus (pour les viti) c'est le climat...

Charles
17 Fév 2024 11:49 #1570

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6785
  • Remerciements reçus 3764
En tout cas en zone Europe ça coince sévère, on arrive même à avoir des offres sur des cuvées qui avaient disparu des étals (1er et BM de Roumier au hasard).

Sur l'international, je veux bien croire que la demande est forte et pourtant les ventes ne se font pas sur IDW malgré l'antenne HK et de toute façon c'est apparemment à la baisse (  www.thedrinksbusines... )
Le quoiqu'il en coûte bourguignon semble passer doucement de mode.

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benoit Hardy, Frisette
17 Fév 2024 12:29 #1571

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1159
  • Remerciements reçus 6092
Ne pas confondre achats particuliers (une bouteille sur IDW) aux achats pros qui veulent forcément des quantités (un resto ne va pas mettre une bouteille de roumier a la carte), donc on ne parle pas du tout du même marché, et les volumes (et la tendance des prix qui va avec) sont côté pro...

Charles
17 Fév 2024 13:06 #1572

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20775
  • Remerciements reçus 8284
Sans parler que des restaurants de luxe peuvent se permettre de les acheter à des prix élevés, vu les coeffs énormes qu'ils vont faire dessus. 

Eric
Mon blog
17 Fév 2024 13:15 #1573

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 191
  • Remerciements reçus 576
Gavazzi,
Tu sembles mentionner des achats de distributeurs qui disposent à date de peu de stocks mais qui souhaitent les reconstituer. Mais les achats des clients finaux sont ils encore au rendez vous ? En Champagne et Cognac en tous cas, le marché est à l'arrêt d'un point de vue sell-out (=achats clients finaux), et les grossistes US et UK détruisent de la valeur en actionnant des promos massives pour réduire les stocks. C'est dans les rapports annuels de tous les acteurs concernés (ex Pernod, Diageo, Cointreau, MH, etc.). 
Cela ne m'étonnerait pas que la Bourgogne ne soit pas loin de cette situation ? 

Romain
17 Fév 2024 17:42 #1574

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gavazzi
  • Portrait de Gavazzi
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 40
  • Remerciements reçus 29
Depuis que je distribue du vin, je lis et entends ce genre de propos de la part des amateurs et de certains professionnels. Vous le savez quand on veut tuer son chien, on signifie qu’il a la rage. Or, on ne peut définir une loi générale en la fondant sur  les prix excessifs de quelques domaines. Ils ne sont pas là Bourgogne à eux seuls et d’ailleurs ils sont plus proches des objets de luxe, spéculatifs, que de réels vins destinés à être bus.  Une région entière ne peut être sanctionnée car quelques uns exagèrent. 
   Il y a pénurie de vins - blancs en particulier - chez les acheteurs qui revendent tellement vite les vins qu’ils n’en ont jamais assez. Et cela est vrai pour tous les pays dont la France ou le marché n’a jamais été aussi demandeur de Bourgogne. C’est la raison pour laquelle je ne comprends pas vraiment cette suite de message annonçant une chute de la région. Le ressenti personnel est parfois assez éloigné de la réalité des marchés et si vous voulez évoquer les difficultés à écouler les vins tournez vous vers  d’autres régions…la Bourgogne se porte vraiment bien de ce point de vue. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette, Garfield, Ilroulegalet
18 Fév 2024 07:22 #1575

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6447
  • Remerciements reçus 6481
Oh mais là Bourgogne se porte très et même trop bien pour les domaines spéculatifs. 
Pénurie de blancs , normal ils se boivent , les rouges ils s'encadrent. 
Production 2022 blancs + 24% vs moyenne 2017/2021 et la vigne à pissé comme en 2018.
Production de rouges + 20% vs moyenne 2017/2021 aussi.
Rassurez-vous 2023 sera encore plus pléthorique .
Après faudra m'expliquer des annulations de commandes pro sur 2022 sur des domaines non spéculatifs et très, très abordables pour les pros et particuliers. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: francois999, Frisette
18 Fév 2024 09:07 #1576

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6027
  • Remerciements reçus 814
C'est toujours pareil, on lit les réflexions des uns et des autres mais si l'on ne précise pas de quelle catégorie de vin on parle, ça ne sert à rien, surtout en bourgogne.

Deux, trois choses concrètes et indiscutables sur une vue générale : 

Il y aura toujours un côté spécifique à la bourgogne grand cru à cause des volumes. La rareté est un critère qui a valeur de loi.

Le prix des vins sur Idealwine est en baisse depuis, en gros, le printemps dernier, ce n'est pas rien comme marqueur. Cela veut dire déjà que ça ne monte plus et la baisse est en général à 2 chiffres. Ce n'est pas forcément un tournant car ça peut vite repartir, qui sait, mais cela est installé maintenant depuis des mois donc cela signifie forcément quelque chose. De plus si le contexte économique peut vite avoir des hauts et des bas, le contexte géopolitique n'est guerre réjouissant et sûrement pour longtemps, le contexte climatique aussi ... et cela ça prend pas mal la tête dans nos choix sur l'essentiel, le vin ce n'est pas essentiel....

Autre marqueur, le nombre de mail en relance de la part des cavistes en ligne est dingue depuis cet automne et souvent avec des avantages clients plus réguliers. Cela aussi signifie qu'en terme de demande il y a bien un tension qui s'est installée.

Alors, on peut toujours aller chercher des nuances, des espaces où la demande est toujours intense, mais ces deux faits notés, ceux qui avancent que l'on est comme il y a 1 an ne disent pas la réalité.

De plus, les prix sont énormément montés depuis des années, voir de nombreux amateurs estimer que le plafond est atteint, notamment sur les bourgognes 1er cru aura peut-être un effet salutaire : les amateurs seront plus exigeants sur le rendu exigé dans le verre. La spécificité des bourgognes rouge est cette magie aérienne, le nombre de fois où on l'a réellement ..... pas souvent.... Du coup, pour ma part, le tri va devenir drastique.

Bien sûr, toit cela est complexe car notre manière de voir, sentir les choses dépend de tant d'éléments ....
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kumquat
18 Fév 2024 09:11 #1577

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1736
  • Remerciements reçus 3931

...... le contexte géopolitique n'est guerre réjouissant ........

 

Pierre Desproges, sors immédiatement de ce corps ! 

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
18 Fév 2024 10:11 #1578

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21943
  • Remerciements reçus 6185
Chacun voit midi à sa porte ; personnellement, la tendance des prix à l'export, je m'en contrefiche, ainsi que celle des domaines spéculatifs.

Force est tout de même de constater que le prix des bourgognes abordables continuent de monter d'année en année et de mon côté, je les trouve de moins en moins fidèles à leur région, certainement la faute au réchauffement climatique qui tire beaucoup trop de vins vers un profil sudiste.
 

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: FGsuperfred
18 Fév 2024 10:46 #1579

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20775
  • Remerciements reçus 8284
je les trouve de moins en moins fidèles à leur région, certainement la faute au réchauffement climatique qui tire beaucoup trop de vins vers un profil sudiste.

C'est ce que je trouve aussi. La cerise autrefois fraîche, voire griotte, vire de plus en plus confite / compotée, avec des notes florales moins présentes. J'ai tendance à penser que la désaffection sera plus due au changement de profil aromatique (plus sudiste, effectivement) qu'au prix souvent indécents. 

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benoit Hardy, TristanBP
18 Fév 2024 11:11 #1580

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5592
  • Remerciements reçus 8987

je les trouve de moins en moins fidèles à leur région, certainement la faute au réchauffement climatique qui tire beaucoup trop de vins vers un profil sudiste.

C'est ce que je trouve aussi. La cerise autrefois fraîche, voire griotte, vire de plus en plus confite / compotée, avec des notes florales moins présentes. J'ai tendance à penser que la désaffection sera plus due au changement de profil aromatique (plus sudiste, effectivement) qu'au prix souvent indécents. 

Il vous reste la possibilité de mettre du 21 dans votre 20 
Sérieusement, ok pour 18 et 20 qui ont un profil très marqué mais 15,19 et 22 sont magnifiques.
Il ne doit pas y avoir grand monde qui cesse de boire du pinot après avoir ouvert une bouteille de ces 3 millésimes d'un bon vigneron.
Au contraire même, il est possible de se faire plaisir dès les appellations régionales ce qui n'est pas toujours le cas.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield
18 Fév 2024 11:24 #1581

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21943
  • Remerciements reçus 6185
15 et 19 ne donnent pas non plus une image fidèle du pinot noir.

Mes souvenirs sont peut-être, voir certainement, édulcorés mais je n'ai que très rarement retrouvé le même plaisir que j'ai éprouvé dans les années 80 début 90 avec des bourgognes qui n'étaient même pas des grands crus (volnay d'Angerville 79 par exemple, bu début 90)

Michel
18 Fév 2024 11:50 #1582

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5592
  • Remerciements reçus 8987

15 et 19 ne donnent pas non plus une image fidèle du pinot noir.

 

Tu oublies de préciser "pour ceux qui aiment les vins fluets et acides."
Tu as connu une époque où les derniers degrés d'un vin étaient apportés non pas par le soleil sur les grappes mais par le sucre en cave.
Les personnes qui ont eu le palais habitué à voir passer des pinots des années 70/80 et 90 ont connu plus de millésimes en sous maturité que de bons millésimes.
C'est désormais le contraire puisque après 2008, il a fallu attendre 13 ans pour connaitre pareille acidité avec le très faible 2021
Toute la question est de savoir s'il faut du pinot mûr pour faire du bon vin et visiblement nous ne sommes pas d'accord mais j'ai la faiblesse de penser que ce n'est pas la grande qualité des pinots 15/19 et 22 qui pourraient engendrer un désamour pour la région, bien au contraire.

Sylvain
18 Fév 2024 12:25 #1583

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1736
  • Remerciements reçus 3931

15 et 19 ne donnent pas non plus une image fidèle du pinot noir.

Mes souvenirs sont peut-être, voir certainement, édulcorés mais je n'ai que très rarement retrouvé le même plaisir que j'ai éprouvé dans les années 80 début 90 avec des bourgognes qui n'étaient même pas des grands crus (volnay d'Angerville 79 par exemple, bu début 90)
 

Tu sais que tu as parfois un petit coté acide, Michel ? 

Jean-Paul
18 Fév 2024 12:32 #1584

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21943
  • Remerciements reçus 6185
Faut dire qu'à l'époque, on avait des verres qui masquaient l'acidité, des verres basiques.

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., vine.jo, Moriendi, TristanBP
18 Fév 2024 12:52 #1585

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1736
  • Remerciements reçus 3931
Duralex, sed lex 
 

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, mgtusi, jean-luc javaux, Moriendi, Frisette, leteckel
18 Fév 2024 13:13 #1586

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21943
  • Remerciements reçus 6185
Tout le monde aura compris le sens de basique

Michel
18 Fév 2024 14:16 #1587

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1736
  • Remerciements reçus 3931
Oui, bien sûr, des verres neutres, quoi. 

Jean-Paul
18 Fév 2024 14:43 #1588

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6027
  • Remerciements reçus 814

Jean-Paul B. post= écrit:

Martinez post= écrit: ...... le contexte géopolitique n'est guerre réjouissant ........




 

Pierre Desproges, sors immédiatement de ce corps !   


 


Je viens de comprendre ...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B.
18 Fév 2024 16:07 #1589

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Gavazzi
  • Portrait de Gavazzi
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 40
  • Remerciements reçus 29

15 et 19 ne donnent pas non plus une image fidèle du pinot noir.



 

Tu oublies de préciser "pour ceux qui aiment les vins fluets et acides."
Tu as connu une époque où les derniers degrés d'un vin étaient apportés non pas par le soleil sur les grappes mais par le sucre en cave.
Les personnes qui ont eu le palais habitué à voir passer des pinots des années 70/80 et 90 ont connu plus de millésimes en sous maturité que de bons millésimes.
C'est désormais le contraire puisque après 2008, il a fallu attendre 13 ans pour connaitre pareille acidité avec le très faible 2021
Toute la question est de savoir s'il faut du pinot mûr pour faire du bon vin …


Il me semble que vous oubliez les millésimes 13, 14 et 16 qui sont très loin d’être des millésimes « chauds » et dont l’acidité  n’est pas en déficit. Loin de la.
Par ailleurs 2021 n’a rien d’un millésime faible. Il y a même dans celui-ci de très belles réussites.
18 Fév 2024 17:09 #1590

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux