Nous avons 1787 invités et 10 inscrits en ligne

Domaine Huet, Vouvray

  • Messages : 3046
  • Remerciements reçus 4269

Réponse de tomy63 sur le sujet Domaine Huet - Vouvray Constance 2003

La tentative d'explication est intéressante. Je ne sais pas si d'ordinaire le domaine presse en grappes entières ou pas. Par contre de là à dire que les notes végétales viennent de là, je resterais prudent. Il faudrait voir exactement comment le domaine a pressé et s'il y a un un court temps de macération ou non. Normalement le pressurage grappes entières c'est surtout pour éviter toute oxydation (les baies n'éclatent pas sous le poids de celles du dessus tant qu'il y a les rafles), c'est obligatoire en champagne par exemple. Mais s'il n'y a pas de macération un peu poussée je ne pense pas que ça change quelque chose au goût du vin au final, ou en tout cas pas au niveau de libération de composés végétaux.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: IH1456, LLDA
02 Nov 2023 10:36 #1501

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9148
  • Remerciements reçus 16280

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine Huet, Vouvray moelleux , Clos du Bourg, 1990

à mon moyennement humble avis 

Vinozzy vient d'inventer le AMMHA...

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Seb4275
02 Nov 2023 17:43 #1502

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3046
  • Remerciements reçus 4269
Je viens d'avoir confirmation, chez Foreau tous les blancs sont pressés en grappe entière, pas de macération. C'est le cas chez une grosse majorité de vignerons du coin.

Attention aussi qu'on a bu Constance qui est à à peine plus de 150gr de SR derrière des Layon bien plus sucrés.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64
02 Nov 2023 19:21 #1503

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6336
  • Remerciements reçus 12281

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR: Domaine Huet, Vouvray, Sec , Le Mont, 2007

 


CR:

Domaine Huet - Vouvray Sec Le Mont 2007

Bouchon de petite taille mais de qualité, juste imbibé sur la base.
Nez très ouvert sur un éventail de fruits blancs : poire juteuse, pêche mais aussi de citron confit, souligné par une note discrète d’épice qui évoque la vanille.
Ma chère et tendre qui déguste à l’aveugle s’oriente vers la Bourgogne et ne situe pas du tout le vin en Loire.
Je peux la comprendre, je n’aurais pas mieux analyser le nez.
En bouche, le vin développe un profil très équilibré, à la fois tonique et aérien, dans une structure élégante et gourmande.
Belles notes de fruits blancs à nouveau qui accompagnent le vin jusqu’à la longue finale salivante rehaussée d’une note fruitée et vanillée.
Un vin au profil encore jeune.

Note : 16/20.
Garde : on peut le goûter mais il n’y a aucune urgence.

Olivier
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, letournaisien, sideway, bertou, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, TristanBP, LucB, Papé, Agnès C, flupke14, GAET, leteckel, jd-krasaki, LLDA
14 Nov 2023 13:22 #1504
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3753
  • Remerciements reçus 6867

Réponse de bertou sur le sujet CR: Domaine Huet - Vouvray Cuvée Constance 2015

CR: Domaine Huet - Vouvray Cuvée Constance 2015
Nez de bonne intensité, précis, comme finement parfumé avec du coing fruit, citron, pomme, notes de pêche blanche, pointe d'abricot. Il y a des notes florales assez envoûtantes sur l'aubépine. Des notes de miel, un peu de champignon frais et une pointe de grillé complètent ce nez qui est plein de subtilités. Un vin à l'opposé de la puissance.
C'est la bouche qui m'impressionne le plus, car le vin est doté d'une concentration assez incroyable sans que le vin en impose par la puissance. Bien au contraire, c'est un vin en finesse et comme au nez, il joue sur les subtilités. Il y a certes du sucre, mais c'est porté par une acidité plutôt haute. Cette dernière n'est pas du tout tranchante. Équilibre magistral. C'est une caresse. La fin de bouche est d'une allonge remarquable avec un côté frais et vivifiant qui fait saliver. Une fois le vin avalé, la bouche est fraîche, mais on attend avant de reprendre une gorgée tellement la longueur impressionne. Du bel ouvrage !
​​​​​​​Grand vin.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, letournaisien, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, tomy63, LucB, Papé, flupke14, oberlin, GAET, LLDA, Garfield, Ilroulegalet
23 Nov 2023 19:46 #1505

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94168
  • Remerciements reçus 23400
LPV NoRawQueduBon


CR: Domaine Huet, Vouvray moelleux, Le Mont 1ère trie, 1996

 
Fichier attaché :


Legui
La plus jolie douceur des trois. Une robe vieil or, un nez d'une élégance folle. La bouche est peut-être un peu stricte, droite, légèrement asséchante en finale. Pour moi, ça manque un peu de sucre encore, mais ne boudons pas notre plaisir !

JL75
Au nez fruits confits, ça champignonne un peu. Bouche élégante fine et assez long. Très bel équilibre avec des sucres pas trop présents. J'aime beaucoup

Zekioflo
Nez qui champignonne à fond.
En bouche, c’est ultra équilibré, on croirait du demi-sec L’acidité est incroyable et cette aromatique de vieux chenin est superbe.
J’aime beaucoup, ça sera assurément mon préféré des trois, mais bizarrement, j’aimerais un peu plus de sucre pour m’éclater pleinement.

Oliv
Robe orangée.
Très beau nez délicat et fondu, au bouquet complexe d'écorce d'orange, de pomme fruit, légèrement safranné.
Bouche nerveuse et précise, sur une sucrosité délicate sans aucune lourdeur, avec une trame acide souple.
Les goûts de thé, d'orange, de pain d'épices sont délicieux et s'étirent sur une finale fine, sur la peau d'agrumes confite.
J'ai adoré l'équilibre tout en fragilité de ce vin peut-être en phase descendante mais dont la subtilité m'a conquis.
Très bien+

POP
Au nez ça champignonne pas mal, ça fait très chenin. Ce n’est pas trop sucré, c’est haut en acidité et moyen en alcool avec un corps moyen. Bouche élégante fine et assez long. Très bien.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, letournaisien, bertou, Jean-Loup Guerrin, GILT, flupke14, oberlin, GAET, LLDA, Chili Palmer, Garfield
03 Déc 2023 18:14 #1506

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 829
  • Remerciements reçus 2827

Réponse de oberlin sur le sujet Domaine Huet, Vouvray, Sec , Le Mont, 2017

CR:
Domaine Huet, Vouvray, Sec , Le Mont, 2017

2017, un millésime "moyen" qui semble s'ouvrir assez vite en val de Loire, ce WE j'ai ouvert mon premier Huet sur ce millésime.
La robe du vin est déjà bien dorée, c'est limpide et brillant comme toujours chez Huet.
Le nez confirme l’évolution déjà avancée du vin, avec le coing, du miel, pomme au four. on est clairement sorti des arômes de jeunesse et ce vin me semble presque plus évolué que les autres domaines goutés à ce jour (Chidaine, Foreau, Taille aux Loups, Lambert).
La bouche est précise, l'aromatique est conforme à ce que j'avais au nez. la bouche marque des SR bien présents, qui en font vraiment plus un vin de gastronomie que de cahuètes! Longueur correcte sans plus.
C'est très bon, très ouvert, expressif, il n'a pas une tension de fou mais ça a fait un superbe accord sur le Bar au Fenouil.

Marc
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, letournaisien, sideway, bertou, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TristanBP, condorcet, flupke14, GAET, leteckel, LLDA, Kiravi, Garfield
05 Déc 2023 22:00 #1507

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 435
  • Remerciements reçus 274

Réponse de condorcet sur le sujet Domaine Huet, Vouvray demi-sec, Le Mont 1952.

CR: Domaine Huet, Vouvray demi-sec, Le Mont 1952.



   J'ai eu les yeux de Chimène pour ce flacon autant que le sentiment de prendre un risque mesuré. Mesuré vraiment ? Le dernier compte-rendu lu date de... 2000 et au premier effleurement du sommelier, le bouchon file droit au fond de la bouteille. Se tromper est une chose, persister une autre. La décantation minutieuse requiert un calme que je ne possède pas. Par esprit taquin et goût de la contradiction, celle-ci se fait dans le 1947 du domaine dégusté il y a quelques années. Si le nez magnifique exhale la délicatesse d'un chenin âgé dominé par le litchi et la mangue, la bouche plus mutique voire acidulée frôle le refus. Au fil de l'aération, la suavité et la profondeur du nez s'estompent au profit de la bouche qui reprend vie, tout en demi-corps, arc-boûtée sur un équilibre entre une acidité modérée et des sucres en grande partie mangés, distillant ça et là des souvenirs du somptueux 1947 mais restant en-deçà (la violence de l'attaque en bouche notamment fait défaut ici).. Ce flacon demeure un bon compagnon, tout d'abord frêle et évanescent puis délicat et de demi-corps, d'une grande buvabilité, tout en évocations. 
En illustration, le double sacrilège du bouchon chu puis du verre (je n'étais pas chez moi).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, letournaisien, jean-luc javaux, sideway, bertou, Jean-Loup Guerrin, bibi64, GAET, IH1456, starbuck, leteckel, LLDA, Gerard58, Kiravi, Garfield, Allobroge
01 Jan 2024 16:10 #1508
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12727
  • Remerciements reçus 3589

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Domaine Huet, Vouvray demi-sec, Le Mont 1952.

En effet,  pour le verre, même Hyllos n'a jamais testé ... 

jlj
01 Jan 2024 18:13 #1509

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 435
  • Remerciements reçus 274

Réponse de condorcet sur le sujet Domaine Huet, Vouvray demi-sec, Le Mont 1952.

Cela n'a étrangement pas affecté la dégustation.
01 Jan 2024 23:36 #1510

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 918
  • Remerciements reçus 1415
#NoPasaran le DryJanuary


CR: Domaine Huet, Vouvray moelleux, Le Haut-Lieu, 1990

Legui
Très élégant, ce nez, pas hyper concentré en bouche, mais du coup très digeste. En dégustation pure, gros kif ; avec le dessert sucré, l'acidité a tendance à un peu trop ressortir... 

POP
Nez qui ne cache pas ses origines Ligériennes, juste liquoreux en terme de sucre (probablement 60g/l), très élégant, pas hyper concentré en bouche, très digeste.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, GAET, LLDA
15 Jan 2024 20:26 #1511

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 2293

CR: Domaine Huet - Vouvray Le Mont moelleux 1996

La robe est encore jeune et le nez un chouïa imprécis, avec un peu de pomme et une pointe de coing. La bouche en revanche est nette et traçante, d'une grande précision, avec l'acidité en colonne vertébrale, des arômes de pain brioché, de citron, d'orange et de miel. C'est fin et délicat, aérien même. Décidément les moelleux de chez Huet sont de très très beaux vins. 


CR: Domaine Huet - Vouvray Le Mont première trie moelleux 1996

Comme j'aime beaucoup les vins de Huet, j'aime aussi en parler et du coup, zou, un nouveau CR pour un vin que j'avais goûté pour la dernière fois l'année dernière et qui est toujours aussi bon. 

Ce coup-ci en revanche le nez est net et ouvert avec des agrumes et des fruits blancs mais il faut dire que j'ai débouché la bouteille plus à l'avance. La bouche est toujours vive mais tout de même plus ronde et moelleuse et le vin semble moins aérien et plus ancré dans la terre. C'est très bon et parfait sur du foie gras, que ce soit en terrine, en feuilleté ou en oeuf cocotte. 

“N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, letournaisien, vinozzy, denaire, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, GAET, starbuck, leteckel, LLDA, Fredimen, Kiravi, Garfield, Droop
21 Jan 2024 23:40 #1512

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1752
  • Remerciements reçus 1161
En effet, après 20 ans de bouteille, je trouve qu'il est preferable d'aérer leurs vins, pour bénéficier de tous les arômes.  
Gaetan
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi
22 Jan 2024 12:35 #1513

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1752
  • Remerciements reçus 1161
Je partage l'avis de Legui. Le mariage dessert sucre avec un moelleux de chez Huet cela ne convient pas. Alors que le haut lieu moelleux 1990 est superbe.
Gaetan
29 Jan 2024 18:11 #1514

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 277
  • Remerciements reçus 1657

Réponse de LLDA sur le sujet Domaine Huet - Vouvray Constance 2003

tomy63 post= écrit: La tentative d'explication est intéressante. Je ne sais pas si d'ordinaire le domaine presse en grappes entières ou pas. Par contre de là à dire que les notes végétales viennent de là, je resterais prudent. Il faudrait voir exactement comment le domaine a pressé et s'il y a un un court temps de macération ou non. Normalement le pressurage grappes entières c'est surtout pour éviter toute oxydation (les baies n'éclatent pas sous le poids de celles du dessus tant qu'il y a les rafles), c'est obligatoire en champagne par exemple. Mais s'il n'y a pas de macération un peu poussée je ne pense pas que ça change quelque chose au goût du vin au final, ou en tout cas pas au niveau de libération de composés végétaux.


Je viens d’avoir l’explication du domaine :

Sur cette Constance 2003 le temps de pressurage a été allongé: 5 heures furent nécessaires sur 4 cycles dans nos pressoirs pneumatiques.Pour information toutes nos presses sont réalisées à rafles entières, des vins de base aux liquoreux. Le temps de pressurage diffère en fonction des années, de la qualité de « l’appareil végétal » (rafles, pépins et peaux de raisins) et en fonction des acidités et des sucrosités.Les notes « végétales » de la Constance 2003 notamment sur le thé noir viennent en effet de cette extraction permettant de trouver de la fraicheur quand la pulpe est déficitaire en acidité (notre ressenti).Vous trouverez des similitudes sur le millésime 2018, porté par des notes lui aussi de thé (noir ou vert) : des flacons à encaver bien entendu.

La variable est donc la durée de pressurage et il y a bien un lien avec les notes végétales. Interessant!  Du coup, j’ai craqué sur des Constance 18 

Loïc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: letournaisien, bibi64, tomy63, Papé, Ilroulegalet
30 Jan 2024 07:27 #1515

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1116
  • Remerciements reçus 3773

Réponse de vvigne sur le sujet CR: Domaine Huet Vouvray Sec Clos du Bourg 2011

LPV Beaune #46 : Jésus parmi nous

CR: Domaine Huet Vouvray Sec Clos du Bourg 2011
Beau nez de chenin à maturité.
Attaque de belle tenue mais finale bien trop courte et restrictive pour apporter du plaisir...
bu trop tard...
88

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LucB, LLDA
09 Fév 2024 17:28 #1516

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 106
  • Remerciements reçus 425

Réponse de LucB sur le sujet Domaine Huet Vouvray Sec Clos du Bourg 2011

Lors d'une dégustation en début de semaine on a eu le Clos du Bourg 2010.
A maturité aussi, avec un dominante pomme verte qui était presque too much. Mais la finale était longue et les confrères ont majoritairement apprécié le vin.

Luc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, bibi64
09 Fév 2024 20:03 #1517

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck