Nous avons 1631 invités et 14 inscrits en ligne

Château de Pibarnon, Bandol

  • Messages : 2451
  • Remerciements reçus 52

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Château de Pibarnon – Bandol – 2005

À mon avis, les années 2000 (en gros), marquent un petit passage à vide chez Pibarnon qui redevient très bon à partir de 2011 je pense.

Philippe
24 Nov 2019 12:28 #481

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3239
  • Remerciements reçus 4566

Réponse de GILT sur le sujet Château de Pibarnon – Bandol – 2005

Ils se sont effectivement améliorés depuis 2010 après un passage à vide mais je ne sais pas s'ils sont au top de l'appellation à ce jour.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: novice 31, leteckel
24 Nov 2019 14:14 #482

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2977
  • Remerciements reçus 7676

Réponse de leteckel sur le sujet Château de Pibarnon – Bandol – 2005

De ce domaine, je n'ai que du 2010 donc moi je préfère le post de Gilles à celui de Philippe :cheer:

ArnoulD avec un D comme Dusse
24 Nov 2019 17:44 #483

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18
  • Remerciements reçus 7

Réponse de zague sur le sujet CR: Château de Pibarnon 1997

CR: Château de Pibarnon 1997

Je ne partage pas l'avis d'Anthony à proplos de PIBARNON 1997.

I faut dire que j'ai une bonne cave bien humide et bien enterrée et que j'habite Toulon
Après les pluies diluviennes de ces deniers jours dans le Var (pluies hélas meurtrières....!), nous décidons ma femme et moi "d'aller aux champignons" dans les maures car la lune est montante. Il fait assez doux, il n'y a pas de vent, nous connaissons parfaitement les coins et il doit y en avoir...!
Effectivement on en a "fait" 2 énormes cagettes (pas évident à trouver... On a fait un peu les sangliers... Mais le résultat est là: des girolles, des pieds bleus, des lactaires ++, et des ceps de bonne facture. Nous cuisinons les lactaires et en faisons des bocaux à l'huile et au vinaigre pour plus tard et décidons de manger le soir même les ceps que mon épouse "farine legèrement" servis a l'ail et au persil avec une belle entrecôte.

Pour honorer cette garniture royale je choisis un VIEUX BANDOL, un PIBARNON 1997 (les Bandols peuvent vieillir admirablement bien... C'est ainsi... A condition de bien choisir le millésime, d'avoir une bonne cave (ce qui est mon cas), et un bon bouchon bien long.
Le millésime 1997 fut excellent en Provence (pas une goutte de pluie de septembre au 15 octobre), les rouges étaient colorés, concentrés et tanniques/
Ce vin avait été acheté "en primeur" car Pibarnon est vraiment trop cher ! Je l'avais acheté 95 francs en juin 1999 (d’après mon livre de cave... On n'était pas encore passé à l'euro), ce qui avec le calculateur d 'inflation fait 19 €.

Parlons de ce PIBARNON 1997.
Ce vin a 22 ans. Il est ouvert 3 bonnes heures avant. Le bouchon est net+++ ( il faut se méfier car avec Pibarnon j'ai eu récemment 2 bouteilles bouchonnées...!), non carafé, mais dégagé "aux épaules (on verse illico 5 à 6 cl soit un demi verre pour mieux l'aérer°.

N'en déplaise à Anthony ce vin EST UN GRAND VIN, qui me donne de l'émotion et en donne aussi à ma femme.
Je n'ai pas eu beaucoup d'émotion avec les vins celles dont je me souviens un Calon Ségur 1989 et un Dugat Py Chevrey Chambertin Petite Chapelle 2003 payé assez cher aux enchères.
Il est évolué, mais il n'est pas tuilé , comme on pourrait s' y attendre pour un vin de 22 ans il est encore puissant il peut encore vieillir 3 ou 4 ans mais à mon avis il est à son apogée.

Au nez c'est complexe c'est très agréable c'est difficile à décrire (d'ailleurs plus j'avance en age moins je suis péremptoire dans mes jugements....!?). Il y a des arômes tertiaires tirant sur le havane ou plutôt la fleur fanée rose ou pivoine il n'y a pas trop de cuir, mais un peu quand mème c'est complexe c'est bon, c'est parfaitement équilibré on ne retrouve plus du tout la violette typique du Pibarnon jeune.

En bouche les tanins sont présents, mais complètement fondus et bien fondus une toute petite touche de réglisse est perceptible pour moi mais cela est tellement subjectif... Ma femme apprécie le trouve fort bon mais ne fait pas de commentaires la rétrolfaction existe, mais elle n'est pas très longue, 4 à 5 secondes et elle est fort plaisante. L’entrecôte avec les ceps légèrement farinés et soutenus par une pointe d'ail se marie parfaitement.
L'accord "met /vin" auquel je suis particulièrement attaché me semble parfait++++.
Mon épouse est absolument d'accord.

OUI CE PIBARNON 1977 est UN GRAND VIN et à SON APOGEE.
OUI CERTAINS BANDOLS VIEILLISENT PARFAITEMENT, et PARFOIS 3 DECENNIES, et SE BONIFIENT.
NON JE NE COMPRENDS PAS LA REACTION d ANTHONY ( et j'aimerais avoir l'avis d'autres amateurs de vieux Bandols de la LPV).
NON je COMPRENDS PAS LA COTE "DELIRANTE" d'IDEAL WINE qui le met à 25€ ( ils sont fous ou masos).

Ce vin vaut assurément 80 ou 100€, mais peu importe... Je ne suis pas spécialiste , ni courtier en vin, mais il nous a, à mon épouse et à moi, procuré beaucoup de plaisir et c'est cela l'essentiel.

PS: je pense que dans le Var et particulièrement dans les Maures (je vous dirai pas l'endroit car un chercheur de champignons ne dévoile jamais ses coins), il devrait y avoir, avec toute la flotte, qui est tombée "une nouvelle pousse" la semaine prochaine, car la Lune est montante... Et nous allons sans doute y retourner...

votre dévoué ZAGUE
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, GILT
04 Déc 2019 00:09 #484

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 480
  • Remerciements reçus 388

Réponse de Lomax sur le sujet Pibarnon 1997

J'imagine Zague que tu parles de l'avis d'Anthony datant de 2003 ?

Anthony écrit: Pibarnon 97 (rouge)

Sorti de cave 2 heures avant le repas, strip-tease version averroes (aaa), verres Riedel Chianti Classico.

La robe est belle, foncée, sudiste mais trahit un léger début d'évolution vers les tons orangés.

Le nez est décevant. En dessous des senteurs de selle de cheval (ça m'a rappelé Chapelle Lenclos 89 pendant un bout de temps) qui se sont apaisées au fil de la soirée sans jamais s'estomper, on n'a rien ! Plus de fruit, pas d'olive noire, pas d'arômes tertiaires probants.

La bouche est déséquilibrée. Côté foxé mais sur une charpente qui me paraît peu mûre et sans grande matière.

Il m'en reste une demi-bouteille alors attendons aujourd'hui pour en tirer des conclusions. Ceci dit, je suis déçu (jjj). Certes le millésime n'est pas des meilleurs, mais à  sa sortie ce vin avait été annoncé comme une des bonnes surprises du millésime en Bandol.

Je crois que j'aurais su ouvrir un Porto 2000 (bbb) car - comme Luc - ma femme en a bu un verre et m'a dit qu'elle n'aimait pas ce jus de graisse d'animal (aaa) ...


Harry, ancien Turons, ancien Orléanais, désormais Toulonnais
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
05 Déc 2019 15:35 #485

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12766
  • Remerciements reçus 3613

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Pibarnon 1997

Dugat Py Chevrey Chambertin Petite Chapelle 2003 payé assez cher aux enchères.

Un cher Chevrey Chambertin petite Chapelle aux enchères... Tu es chti ou auvergnat??? :)

jlj
(étranger ...)
05 Déc 2019 16:12 #486

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17
  • Remerciements reçus 6

Réponse de Scharnhorst sur le sujet Pibarnon 1997

Mes Pibarnon 1997 sont putréfiés par les brettanomyces. Il m’en reste une bouteille sur douze... Que j’ouvrirai à qui voudra comprendre ce que sont les brettanomyces.

Je déduis des messages plus haut que tous les lots n’ont pas dû être atteints.
Il en est d’ailleurs de même sur les 1998, que j’avais trouvé immonde dans un restaurant, mais dont mes bouteilles achetées jadis en primeur sont absolument magnifiques.
Pas au niveau du 1990, mais pour autant, sublimes.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin
05 Déc 2019 22:48 #487

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Pibarnon 1990

D'accord avec toi, Scharnhorst, Pibarnon 1990 reste un de mes plus beaux souvenirs de dégustation.
J'avais organisé, pour mon club Amphores de Bourges, une verticale du domaine au début des années 2000 et j'avais pu obtenir directement au domaine trois bouteilles de la plupart des millésimes remontant jusqu'à 1990 compris.
Ce millésime était grandiose !

Jean-Loup
06 Déc 2019 09:03 #488

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1478
  • Remerciements reçus 2310

Réponse de Agnès C sur le sujet Château de Pibarnon, Bandol

Cépes
Cépes des pins
Cèpes
Bleus
Mais cèpes.
13 Déc 2019 20:49 #489

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Château de Pibarnon - Bandol blanc - 2014

CR: Château de Pibarnon - Bandol blanc - 2014



La robe se situe entre paille et or.
D'abord moyennement ouvert, le nez s'intensifie à l'aération et développe un ensemble assez diversifié, avec de la cire et du miel, puis des herbes aromatiques et de l'anis.
La bouche adopte un profil "triangulaire" : l'attaque est large et grasse puis le vin s'affine, se tend et s'allonge grâce à une belle acidité.
Très Bien +

L'accord est excellent (4+ / 5) avec des filets de bar de ligne aux fines herbes et aux asperges vertes. Le vin prend beaucoup d'ampleur, y compris dans sa finale, ses saveurs sont exacerbées, et il tient le choc face aux asperges.

Jean-Loup
13 Déc 2019 22:01 #490
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2977
  • Remerciements reçus 7676

Réponse de leteckel sur le sujet CR: Château de Pibarnon - Bandol Rouge 2010

CR: Château de Pibarnon - Bandol Rouge 2010

Bu après carafage de dernière minute (selon coaching personnalisé, mais gratuit ! Merci Marc ;) )
Robe sans évolution, rouge carmin foncé.
Nez sur les fruits noirs : mures, myrtilles, cerises (Michel, je te laisse choisir la variété). Un soupçon de cuir…(ce n'est pourtant pas évolué) et une pointe d'alcool. Très joli :)
Par contre, la bouche ne fait aucun doute sur la (trop) grande jeunesse du vin. Tannins encore un peu rugueux, alcool présent...mais tout cela devrait se fondre d'ici 5 / 7 ans. Finale mentholée agréable et qui donne de la fraicheur au vin.
La matière est là, sans excès, ce vin semble construit sur la finesse.
A mon sens, ça devait faire un bien joli vin dans quelques années.



PS : sorry pour la photo, beaucoup trop de soleil en Franche-Comté B)

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus, Moriendi, DUROCHER, LLDA, AgrippA, bbesde
05 Avr 2020 17:35 #491
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 861
  • Remerciements reçus 533

Réponse de AgrippA sur le sujet Château de Pibarnon

Je ne trouve aucun commentaire sur le Bandol rouge du Domaine sur le millésime 2016.


Des avis suite à dégustation ? Potentiel de garde ?

Merci
05 Avr 2020 18:36 #492

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3239
  • Remerciements reçus 4566

Réponse de GILT sur le sujet Château de Pibarnon

Il est heureux qu'il n' y ait pas encore de commentaire car c'est à attendre .
Il aurait fallu le goûter sur le fruit.
En tout pas de souci en 2016 sur le domaine qui est une valeur sûre et sur le millésime.
2016 est un très beau millésime pour les bandols .

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: AgrippA
05 Avr 2020 19:37 #493

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2955
  • Remerciements reçus 9705

Réponse de Kiravi sur le sujet CR: Château de Pibarnon - Bandol - Rouge 2006

CR: Château de Pibarnon - Bandol - Rouge 2006

La robe est dense, presque opaque, assez jeune encore, tirant vers le violacé, avec tout de même quelques touches d'évolution sur les bords.
Le nez est ouvert, proposant des notes prononcées de fruits un poil cuits, de liqueur de cerise, mêlées à des arômes d'herbes aromatiques et à d'autres sans doute davantage liés à l'âge, de terre, de feuilles en décomposition. Un nez de vin aux tempes grisonnantes.
La bouche est droite, un peu stricte d'abord, offrant plus tard davantage de charme fruité tout en conservant une structure nerveuse. La matière n'est pas énorme, mais de belle intensité. Quelques gouttes puisées du bout des lèvres suffisent à ce vin expressif, aux tannins encore affirmés mais souples. Assez longue finale sapide.

Au vu de cette (unique) bouteille (débouchée parce qu'un Franc-comtois, lointain descendant du loup, m'y a fait penser) rien ne presse. On peut attendre, mais le plateau de maturité est atteint.

Très bon accord avec une épaule de sanglier.

Marc, assez vieux débutant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Gibus, Jean-Loup Guerrin, leteckel
07 Avr 2020 11:39 #494

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12652
  • Remerciements reçus 201

Réponse de PBAES sur le sujet Château de Pibarnon - Bandol - Rouge 2006

Interview :

Éric de Saint-Victor : “Le Château de Pibarnon doit se rappeler aux bons souvenirs de ses clients” :

avis-vin.lefigaro.fr...


Philippe
09 Avr 2020 10:48 #495

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1147
  • Remerciements reçus 3984

Réponse de vvigne sur le sujet CR: Château de Pibarnon Bandol les restanques 2014

LPV Beaune 2.0 : Des rouges

CR: Château de Pibarnon Bandol les restanques 2014



Robe violette, dense.
Nez qui claque sur le cassis, puis s’ouvre sur le thym.
La bouche est puissante, seveuse avec des tanins marqués qui nécessitent un accompagnement solide car c’est costaud.
La finale est correcte sans plus. Un bon vin.

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
23 Avr 2020 11:02 #496
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 4440

Réponse de Vesale sur le sujet Château de Pibarnon Bandol Rosé 2019

CR: Château de Pibarnon Bandol Rosé 2019

Bue ici

Garfield:
Joli nez sur les petits fruits rouges, la menthe, le poivre, bouche pleine et persistante, un très joli rosé (et ce n'est vraiment pas mon truc d'habitude les rosés) Très bien
Vésale:
Une bouteille parfaite pour démarrer dans la chaleur du jour, petits fruits rouges acidulés, fraises des bois, groseilles, un coté très frais dans l'aromatique, une vraie belle matière et une longueur étonnante pour un rosé, très bien

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: JeanChristophe
03 Aoû 2020 12:07 #497

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 512
  • Remerciements reçus 777

Réponse de Hpesoj sur le sujet CR: Château de Pibarnon Bandol Rouge 2011

CR: Bu lors de ce tour de Provence.

Château de Pibarnon rouge, Bandol 2011
On change de catégorie avec ce vin (bon c’est facile, c’est le premier rouge). Une belle complexité, avec du fruit mais aussi un côté cendré, balsamique. En y revenant en parallèle du vin suivant, c’est surtout un beau fruit (crème de cassis pour moi) qui le démarque. En bouche le vin affirme sa présence, il est puissant, avec une matière imposante mais moelleuse, pas de sensation tannique trop marquée.
On hésite, le vin est visiblement moins jeune que ce que sa robe violacée ou son fruit encore très présents pourraient faire croire… Tristan se lance, et c’est un quarté gagnant ! Vraiment un beau vin, qui a sûrement encore de belles années devant lui.

Joseph
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: sly14
02 Oct 2020 00:00 #498

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1596
  • Remerciements reçus 3147

Réponse de peterka sur le sujet CR: Château de Pibarnon, Bandol rouge 2004

Dégusté à cette occasion
CR:
Château de Pibarnon Bandol rouge 2004
Bouquet complexe sur les fruits rouges mentholés, le cuir, le tabac, un soupçon d’olive noire et une petite note plus éthérée d’alcool. La bouche est superbe de finesse et d’élégance. A nouveau l’alcool est légèrement perceptible mais sans gêner la dégustation. Au contraire, il semble donner un peu de velouté aux tanins qui sont soyeux et fondants. L’ensemble est gourmand, séducteur et plein de fraîcheur malgré un profil légèrement « sudiste ». Grande longueur fruitée. Excellent.

Pierre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, sly14
07 Oct 2020 13:24 #499

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94749
  • Remerciements reçus 24420

Réponse de oliv sur le sujet Château de Pibarnon, Bandol

Bandol
Pibarnon, pour l’amour et la précision du mourvèdre.

www.terredevins.com/...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LucB
25 Mai 2021 22:37 #500

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 4440

Réponse de Vesale sur le sujet CR: Château de Pibarnon - Bandol Rosé 2019

CR: Château de Pibarnon - Bandol Rosé 2019

Un an plus tard, je regoute cette cuvée,
Un joli nez, petits fruits rouges, des notes de fruits jaunes également (pêche/nectarine), herbes fraiches/mentholées 
Matière assez hors norme pour un rosé, il y a vraiment du vin, belle persistance, l'aromatique reste très fraiche, un beau rosé de table,
Très bien (pour un rosé!)
 

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, leteckel, LLDA, Garfield
14 Juil 2021 12:40 #501

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94749
  • Remerciements reçus 24420

Réponse de oliv sur le sujet CR: Château de Pibarnon, Bandol, 1995

CR: Château de Pibarnon, Bandol, 1995
 


Robe bordeaux claire sur une évolution notable. 
Nez fatigué au premier abord, sur des notes de bois humide. 
Mais pour peu qu’on ne remue pas le verre, les senteurs rajeunissent et prennent du fruit, avec un côté exotique comme sur les vieux gamays. 
Bouche totalement fondue, sur une forme de douceur soyeuse agréable, sans plus aucun tannins et bien portée par une acidité agréable. 
L’ensemble est clairement à boire mais se révèle très agréable pour peu qu’on ne le brusque pas trop. 
Finale qui tombe assez vite par un petit manque de fond mais qui s’accorde parfaitement à des cotes d’agneau grillées. 
A boire sûrement mais avec encore du plaisir. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, leteckel, LLDA, Gerard58, FlavFirst
18 Aoû 2021 09:52 #502
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1633
  • Remerciements reçus 3565

Réponse de Gerard58 sur le sujet CR: Château de Pibarnon – Bandol -1996

CR: Château de Pibarnon – Bandol -1996

Dernière bouteille dans ce millésime, ouverte à l'occasion un dîner amical autour d'une excellente épaule d'agneau gratin dauphinois.
La précédente s'était révélée en grande forme, mais il y a bien 5 ou 6 ans de cela.

Dès l'ouverture on sent le vieux vin. Le bouchon est de bonne qualité, imprégné sur un tiers environ. La bouteille restera ouverte deux heures avant de lui faire un sort, dégustée à l'aveugle sauf pour moi;

La robe est sombre, d'évolution certaine, assez mate, tuilée.

Le nez confirme un vin âgé,sur le déclin, mais pas mort. Senteurs de tabac, de sous-bois, de champignons se mêlent à quelques fragrances de pruneau très mûr. Le vieux cuir est présent. Le marc de café et quelques épices aussi. Une complexité olfactive intéressante pour un vin de cet âge.
L'assemblée constituée de dégustateurs plus ou moins chevronnés s'oriente vers un vieux Bordeaux ou un vieux Languedoc avec du mourvèdre !

L'attaque est assez vive et marquée par un sensation d'alcool qui chauffe un peu. La matière sur des saveurs de vieux vin manque de souplesse. Les tannins sont complètement fondus, mais une jolie acidité est encore bien présente pour offrir une longueur intéressante. La finale est poudrée, le fruit ressort un peu, le boisé aussi, avec une légère verdeur de rafle.

Aucun regret d'avoir ouvert cette bouteille et que ce soit la dernière, car le vin a décliné depuis la précédente, tout en conservant une certaine élégance
dans son combat contre le temps qui passe.

Gérard


 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, Papé, flupke14, Med, LLDA, FlavFirst
27 Aoû 2021 12:23 #503

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1147
  • Remerciements reçus 3984

Réponse de vvigne sur le sujet Château de Pibarnon, Bandol

CR: Château de Pibarnon Bandol rouge 2015
Aromatique assez discrète
Belle attaque fruité et souple
Volume important
Belle structure tannique sans astringence, bel équilibre, pas d'excès d'alcool
Finale épicée et musclée appelant la garde
Une belle expression du mourvèdre, dépourvue d'excès sudiste.
Plutôt à attendre.
Bien, futur Très Bien

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LLDA
06 Oct 2021 16:23 #504

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5159
  • Remerciements reçus 6352

Réponse de icna sur le sujet CR: Château de Pibarnon, Bandol, 1990

CR: Château de Pibarnon, Bandol, 1990

Le nez est évolué mais expressif sur le tabac, le cuir, les fleurs séchés, le sois bois et le marc de café.
La bouche est fraîche, élancée et dynamique. Il y a une dimension des grands vins avec une superbe complexité et une belle longueur. Magnifique. 

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, matlebat, Galinsky, sideway, Jean-Loup Guerrin, PinotNero, Papé, flupke14, leteckel, LLDA, Gerard58, Fredimen, Jeanveux
07 Oct 2021 16:39 #505

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9256
  • Remerciements reçus 16835

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Château de Pibarnon – Bandol – Rosé – Nuances – 2018

CR: Château de Pibarnon – Bandol – Rosé – Nuances – 2018
 
Fichier attaché :


Un verre bu au restaurant  David Toutain

La robe arbore encore une couleur ambrée et orangée mais elle est beaucoup plus dense que celle du vin précédent.
Très intense, le nez montre une belle complexité en alliant des arômes de pomme au four, de petits fruits rouges et de fruits exotiques !
La bouche est charpentée, séveuse, avec beaucoup d’emprise et d’une saveur bien précise. Elle s’appuie sur une bonne acidité et s’affirme avec une grande persistance.
C’est un OVNI mais c’est très bon.
Très Bien (+)

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, DUROCHER, flupke14, LLDA
15 Fév 2022 19:13 #506

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2962
  • Remerciements reçus 8540

Réponse de Blog sur le sujet Château de Pibarnon Bandol Rouge 2011

CR: Château de Pibarnon Bandol Rouge 2011

Robe sombre, brillante, dense.
Aromatique sauvage, garrigue, fruits noirs.

Un vin encore dense, puissant, qui commence juste à évoluer vers plus de souplesse et de nuances. Il y a encore un petit côté brutal que je trouve fort sympathique. À table avec un steak c’est quand même très accessible, mais le plus intéressant semble être le potentiel d’évolution à 5-10 ans, déjà très bon mais le meilleur est à venir.

 

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, jean-luc javaux, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, sly14, Oyaji-sama, Papé, flupke14, Med, leteckel, LLDA, the_ej, Gerard58, Fre, Manas, Tessouille
23 Jui 2022 22:08 #507
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 130
  • Remerciements reçus 570

Réponse de bdc sur le sujet CR: Château de Pibarnon - Bandol Rouge - 2007

CR: Château de Pibarnon - Bandol Rouge - 2007



Petit CR rapide sur ce jeune Pibarnon acheté par un ami la semaine passée au domaine qui conserve manifestement un nombre impressionnant de vieux millésimes. Ils vendent le 2007 à 66€, ce qui n'est pas donné mais probablement justifié par la conservation parfaite des bouteilles au domaine.

Le dernier Pibarnon que j'ai bu était sur le millésime 1990 et je me doutais bien que je trouverais beaucoup plus de rusticité sur ce 2007. Et de fait, malgré une robe qui commence à montrer quelques signes encourageants d'évolution, on est loin de la finesse et de la complexité du 1990. À ce stade, je ne peux pas dire que je prends beaucoup de plaisir sur ce vin, c'est encore trop brut de décoffrage pour moi. Ça sera sans doute très joli à maturité car il y a un bel équilibre, mais à 15 ans on rentre à peine dans son adolescence. À revoir d'ici 5-10 ans.

89/100
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Papé, leteckel, LLDA, Cristobal, Garfield
27 Aoû 2022 10:46 #508
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2962
  • Remerciements reçus 8540
CR: Château de Pibarnon - Les Restanques - Bandol Rouge - 2015

Jeunes vignes du domaine, cuvée à priori accessible plus tôt que le Bandol rouge classique.
On dit souvent vieux motard que jamais, mais en matière de vin je préfère trop tôt que trop tard, et sur cet échantillon je pense qu’il est trop tard, suite à ce constat monte une angoisse sourde que le LPVien moyen doit connaître, combien de bouteilles en cave dans ce cas ? 

Mais trêve de bavardages, parlons du vin, un robe brillante, une aromatique un peu convenue et terne autour des fruits noirs, une structure sans relief, il n’y a plus de tanins, mais alors plus rien, on est plutôt dans la rondeur molle limite fluide, à l’opposé du Bandol carré et dynamique. Bref c’est pas la grosse marade … Mais comme le pire n’est jamais certain, un plat de spaghettis anchois, salicornes épicé viendra redonner du peps et du dynamisme au vin ainsi qu’une finale épicée, c’était moins une …

 

Laurent
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, GILT, leteckel, LLDA, Kiravi
03 Sep 2022 15:24 #509
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3239
  • Remerciements reçus 4566
Ce ne sont pas les vignes les plus jeunes du domaine; en effet , pour avoir le droit à l'appellation Bandol, il faut des vignes déplus de 8 ans.
Les vignes les plus jeunes ont le droit à l'appellation mont-caume : c'est dans cette appellation que l'on trouve des petits vins sympas à prix sages.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kiravi, bdc
03 Sep 2022 15:48 #510

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck