Nous avons 1879 invités et 50 inscrits en ligne

Bien choisir ses verres de dégustation

  • Messages : 774
  • Remerciements reçus 2370

Réponse de Moriendi sur le sujet Bien choisir ses verres de dégustation : merci

Le tout mis sur une belle palette et livré sans encombre à la maison (la commande était groupée : +/-240 verres en tout) en moins de 10 jours.


Heu, 240 verres ?  Tu peux cocher les cases suivantes stp ?
Tu ouvres un commerce ?
Tu tiens une cantine ?
Tu veux faire des cadeaux à la famille qui est très nombreuse ?
Tu es très très maladroit ?
Tu n'utilises un verre qu'une seule fois ?
Tout ça en même temps ?

“N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.” - Cioran // Serge
08 Jan 2024 14:01 #3091

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Bien choisir ses verres de dégustation : merci

Il a fait une commande groupée, donc sans doute plusieurs personnes :)

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi
09 Jan 2024 09:02 #3092

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94723
  • Remerciements reçus 24398

Réponse de oliv sur le sujet Bien choisir ses verres de dégustation

Billet
Ces verres qui intimident.

www.decanter.com/win...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi
23 Jan 2024 09:43 #3093

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Bien choisir ses verres de dégustation

Ils savent plus quoi écrire ...

Bon j'ai mis la main sur des Lehmann, presque tous les Lehmann, donc je vais pouvoir me faire une idée :) 

Y'a des rageux qui vont voir flou :D 

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
23 Jan 2024 09:50 #3094

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497
Suite à un récent arrivage de verres, soit environ un an, donc.

Je reviens vers vous avec quelques update, dans plusieurs posts, sur une marque bien connue : Zwiesel.

Zwiesel propose deux (trois) grandes gammes de verres. Les verres fait machine, sous la marque Schott Zwiesel et les gammes soufflés bouche sous le nom Zwiesel.

La communication cependant se fait de plus en plus sous le terme Zwiesel et je m’en tiendrai donc à ce nom. La grande nouveauté de 2023 a été la mise en place d’une distribution propre à la France, ce que Zwiesel ne possédait pas jusque là. Ceci explique d’ailleurs la relative absence de la marque en France. Démarche sur laquelle Zwiesel suit Stölzle de près puisque les deux marques ont décidé dans les années passées de mettre en place une distribution et un marketing dédié à la France (marché réputé compliqué pour la verrerie… allez savoir pourquoi).Je vais donc essayer de brosser un petit portrait des différentes gammes de la marque. En commençant ici par ce pour quoi elle est connue, ses verres machine. La première chose à noter est que Zwiesel ne produit pas ces nouveaux verres ultra-légers. Cependant, c’est à relativiser puisque les verres légers de Stölzle pèsent en fait souvent à peu près la même chose que les Zwiesel standard. La démarche peut d’ailleurs être discutable d’un point de vue énergétique vu que les machines tournant plus longtemps, les dépenses en sont d’autant augmentées… mais là n’est pas notre question.

Zwiesel possède donc une gamme étendue sous le nom Schott Zwiesel que nous allons reprendre ici : 

1.     Classico
2.     Diva
3.     Fine
4.     Fortissimo
5.     For you
6.     Taste
7.     Viña 

BONUS. Pure / Belfesta

1 : CLASSICO  Le nom de cette série est explicite. Les résultats sont corrects sans plus. Ce n'est pas mauvais en soi mais pas non plus bon. Le seul intérêt est le prix...


2 : DIVA  J’ai testé plusieurs de ces verres pendant longtemps puisque je les avais acheté. C’est un verre qui à mon sens a été conçu avec l’esthétique pour unique préoccupation. Les verres sont équilibrés et beaux à voir sur table. Leur rendu organoleptique cependant laisse à désirer. Le verre à vin blanc est minuscule et trop ouvert, ce qui le rend très peu expressif. La flute est démodée et pour le coup, bonne à boire du Moët. Le verre à Bordeaux souffre du même problème d’inexpressivité que le verre à Riesling. En fait on tombe sur un style de verre qui correspond bien à l’approche des années 80-90 et avant, où le vin était uniquement jugé en bouche. De fait le nez s’efface. Mention honorable toutefois au verre à Bourgogne/Chardonnay, qui pour le coup n’est pas totalement oubliable. Il n’est pas au niveau des meilleurs actuels mais il donnait bien la réplique au Vinum Bourgogne de Riedel. Il reste un verre correct pour les Pinots, Chardonnays et bouteilles plus évoluées… même si je ne l’utilise plus du tout désormais.

Diva est une collection datée. Jolie mais qui n’est pas au niveau des productions actuelles. En revanche, on retiendra la carafe de cette série, qui est très bon marché, plutôt jolie et de bonne qualité.


3 : FINE  Ordre alphabétique oblige, on aborde ici la meilleure gamme de verre machine de Zwiesel et à ma connaissance, un des design les plus récents. Je ne vais pas m’étendre dessus vu que j’ai de nombreuses fois commenté cette gamme. Le verre à vin rouge, ou beaujolais, est une des références de verre universel. Son prix est par ailleurs excellent puisqu’on le trouve dans les 8€TTC, voire moins. Je sais que d’aucuns ne l’apprécie pas ici, mais pour avoir fait d’innombrables comparaisons avec ce dernier, il s’en sort toujours excellemment. Je ne recommande cependant pas la version Pinot Noir ni les bulles…  

4 :  FORTISSIMO  Fortissimo a été mon verre de référence avant que je teste Fine. Il n’y a que deux modèles, blanc et rouge. Le verre à vin blanc est celui qu’on peut retenir. C’est un très bon verre universel qui tient tête à un Authentis. Cependant, il est moins bon que le Fine Beaujolais et c’est pour ça que je l’ai abandonné. Joli design élancé au contraire du Fine qui est massif. 

5 : FOR YOU  Je n’en ai rien à dire. 

6 : TASTE  Taste est une série que je vois rarement mise en avant. Je l’ai testée de nombreuses fois. Ce sont des verres de bonne qualité mais que je ne recommande pas particulièrement car ils sont difficiles à optimiser. Les verres ne sont pas vraiment universels et la différence de fait est vite notable sans réel bon compromis entre les différents modèles.  

7 : VIÑA  Voilà une série assez classique qui a longtemps été d’un bon niveau. Notamment son verre à champagne, qui offrait un plus grand volume que la plupart de ses concurrents de l’époque… toutefois, elle commence à être datée.  

Enfin, pour terminer, le bonus :Sous la marque Zwiesel mais en fait machine, vous trouverez la série Pure/Belfesta Ces verres sont magnifiques et le rendu du verre à vin rouge est très bon, c’est une réelle alternative à Fine. En revanche il est à noter qu’ils sont lourds.

Donc au final, dans cette débauche de noms et gamme, je vous simplifierais vos recherches en recommandant :

FINE sur notamment le verre Beaujolais
PURE/BELFESTA sur le verre à Cabernet en particulier  

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Ben, bertou, Moriendi, DUROCHER, TristanBP, Blog, Frisette, choubi38, Ilroulegalet
24 Jan 2024 12:01 #3095

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497
Zwiesel, on y revient pour sans doute finir ce grand débroussaillage.
Zwiesel donc, produit également des verres soufflés bouche. Ces verres ne sont pas ce que je connaissais le mieux de leur gamme.
Je passerai vite sur toute une série de verres qui existent pour des question purement esthétiques comme Glamour ou la série Ink avec des pieds de couleur.

Nous allons donc citer les 4 séries principales de verres soufflés bouche… qui m’ont justement soufflé !

Un vrai reproche qu’on pourra leur faire, ce sont les dénominations de leurs gammes… Elles diffèrent selon le canal de distribution. Là, je dois dire, bravo à Zwiesel, qui parvient à transposer l’inextricable système de dénomination des vins Allemands à la verrerie. En premier, je vous mettrai le nom pour le détail et en deuxième, le nom pour les pros. Bon et pour être honnête, c’est un peu plus compliqué que ça puisque tous les modèles pros ne sont pas disponible au détail. Pourquoi faire simple quand on peut faire Allemand, je vous le demande ? 

-       Alloro / The First
-       The Moment / Wein Classic Select (là, il faut reconnaître le justesse du choix…)
-       Enoteca / Vinody
-       Simplify (je n’ai pas testé et ne me souviens donc pas du nom professionnel). 

On se retrouve donc avec 3 grandes gammes principales et surprise… c’est le TOP DU TOP. Comme tout le monde sait ici que je suis un peu condescendant, je vais utiliser le nom professionnel (on ne peut pas non plus exclure que ce soit surtout pour les « Wein Classic Select » dont il est impossible de se passer de ce délicieux nom à rallonge).


1.     THE FIRST  Le gros point fort des The First / Alloro, c’est leur esthétique. Les verres sont absolument superbes. De cette gamme, je n’ai testé que deux verres, le Syrah et le Verre Champagne Prestige avec marquage laser.

Fun fact, ils ne sont pas disponibles dans la game retail. On va passer vite dessus. Le défaut principal est que vu leur esthétique, les verres sont tout de même assez lourd. Le Syrah est effectivement excellent dans ce pour quoi il est pensé, à savoir les rouges oppulents et puissants (et jeunes). Le verre avec marquage est effectivement une bonne alternative pour les bulles.

Toutefois, comme je le disais, je n’insiste pas plus que ça puisque les verres que j’ai testé ne sont pas disponibles à la régulière.


2.     WEIN CLASSIC SELECT  Là, on entre dans le dur.

Je vais vous narrer la rencontre avec Wein Classic Select (ce nom à coucher dehors, vous voyez, je ne m’en remets pas). C’était sur ProWein. Je passe en compagnie d’un ami dans la section des domaines VDP… fin de journée. Il semble y avoir eu un atelier et j’avise un verre étrange qu’on me propose pour continuer les dégustations. Allons-y… la forme n’est pas banale mais pourquoi pas. Ce verre est une révélation. Il est fantastique. Et je pèse mes mots. J’ai été purement et simplement bluffé. Moi qui ne trouvais pas de concurrence à Zalto, me voilà avec un verre peut-être même meilleur que lui sur les blancs. C’était le Wein Classic Select Riesling Grand Cru (oui, c’est en fait encore plus à coucher dehors). Ce verre est magnifique sur les blancs, en particulier septentrionaux. La gamme cependant est extrêmement étendue et elle n’est pas intégralement disponible pour les clients retail. Mais celui-là, l’est.

J’ai pu goûter et tester :

-       Riesling Grand Cru (dispo) : 0
-       Champagne (dispo) : 771
-       Champagne Prestige
-       Rioja (dispo) : 1
-       Syrah

Le Champagne normal est un verre correct mais que je ne peux pas franchement recommander. Il fonctionne bien sur les bulles simples mais je trouve du coup que son usage est trop limité.

Le Champagne Prestige est…. Exceptionnel. Un verre qui se range dans mon top 5 (pourtant très exclusif) des verres pour bulles. Il rend merveilleusement la finesse des effervescents. Alors oui, ce n’est pas le verre pour mettre en avant TOUS les champagnes (spoilers, il n’y en a pas) mais sur les bulles en finesse et élégance, fruitée, type crémants, Prosecco haut de gamme, Pet’Nat… il est bluffant.

Le Riesling Grand Cru est donc excellent sur les blancs frais. Mais il est surtout le MEILLEUR verre que j’ai jamais testé pour les spiritueux. Notamment pour les Cognacs, vieux Rhums, Armagnacs, Whisky Single Malt… il exprime parfaitement les arômes mais retient l’alcool. Du coup on a l’impression de boire des spiritueux plus équilibrés. C’est franchement un must, rien que pour ça. Je n’ai pour le moment rien testé qui soit à son niveau.

Le Rioja est purement et simplement un des meilleurs verres actuels. Il a un rendu très proche de Zalto en terme d’équilibre et de neutralité, en gagnant ce qui manque à ce dernier, c’est-à-dire plus d’expression au nez. Il est tout simplement au dessus. Je reviendrai sur ce verre mais en tout cas, si vous avez le budget, c’est un des modèles à absolument prendre en compte.

Dans les verres fait main, je ne vois guère qu’une poignée de concurrents capable de jouer dans la même catégorie, en comptant Zalto, que je trouve en dessous. Pour un Zaltiste de la première heure, vous apprécierez la franchise. Ceci étant, j’utilise Zalto en cours pour une raison pratique : je casse beaucoup moins de Zalto que de Zwiesel… affaire de pied… Zwiesel si vous me lisez… c’est l’unique défaut de cette gamme, la base devrait être plus large.

Le Syrah maintenant. Et là, il faut se poser une minute… le verre est proprement magnifique. Démesuré. Est-ce qu’il est bon ? Oui, MAIS.

Le mais c’est qu’il est hyper spécialisé. Il rend superbement les cuvées puissantes et soutenues. Typiquement Châteauneuf du Pape ou les Parcellaires du Roussillon de mon ami Charles du Mas Bécha (qui ne fait pas dans le détail en terme de matière). Donc acheter ces verres va vous imposer d’en acheter aussi de plus petits type Rioja.

Le Design des Wein Classic Select, cependant, est clivant. Je connais beaucoup de personnes ne les appréciant pas et du coup… je ne peux rien leur opposer. Pour le coup, l’aspect esthétique d’un verre, bien que secondaire, est capital quant à l’appréciation du vin, car il va dicter votre préjugé avant la dégustation.

3.     VINODY  J’ai testé Vinody/Enoteca Chianti et Syrah. La première chose à dire, c’est que leur esthétique est proprement fabuleuse. C’est d’un classique indémodable et pourtant d’une élégance infinie. Les verres sont magiques. Sont-ils équivalent des WCS ? hélas non  Enfin, partiellement.

Le Syrah a un rendu très proche du WCS, ce qui fait qu’en prenant en compte le design, je préfère ce Vinody / Enoteca. Ce dernier est par ailleurs légèrement plus polyvalent. Je ne vous cache pas que le lavage est un peu délicat du fait de la profondeur du calice.

Le verre a Chianti était une demie erreur de ma part car il est en fait bien plus adapté aux blancs et aux liquoreux qu’aux rouge. On n’est pas là en face d’un verre polyvalent. Celui que j’aurais dû tester est indiscutablement le Rioja, pendant, je pense, du Rioja WCS

La limite de ces verre sera sans doute un confort un peu moins net pour les Gros Tarrins, les Gros Pifs bref… les bien membrés du nez. Leur buvant est tout de même plutôt resserré.


La conclusion de cette dégustation qui reste partielle de la gamme, c’est que j’attendais Zwiesel sur les verres entrée de gamme fait machine et que je les ai trouvés sur les verres soufflés bouche.

Tous les verres de la gamme Wein Classic Select et Vinody sont exceptionnels et meilleurs que leurs homologues de chez Zalto. Sauf peut-être sur l’indétronable Bourgogne, dont je n’ai pas testé les propositions de Zwiesel.

Si j’ai le courage, je me lancerai dans des posts plus détaillés sur chacun d’entre eux. Mais en tout cas. Si vous cherchez un verre à spiritueux exceptionnel : Wein Classic Select Riesling Grand Cru, si vous voulez un Universel exceptionnel : Wein Classic Select Rioja et si vous voulez un verre à rouges couillus, Vinody ou Wein Classic Select Syrah.

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Ben, bertou, Moriendi, Atmosphere, TristanBP, Blog, penmoalic, Brody, Mout, choubi38, Ilroulegalet
25 Jan 2024 11:44 #3096
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497
Nous avançons donc dans le grand récapitulatif. Next step : Stölzle Lausitz. 

Le nom est imprononçable pour un français mais vous devriez y jeter un oeil. Stölzle suit une stratégie similaire à Zwiesel. Ils ont longtemps délaissé le marché Français, trop compliqué à pénétrer pour se focaliser sur des partenariats. Mais Stölzle a décidé de changer de stratégie et a commencé à developper son propre réseau. En l'occurrence, vous pouvez par exemple trouver leurs verres à de bons tarifs sur Amazon.

Quelle est la caractéristique de Stölzle Lausitz ? Outre la qualité globale des verres, qui est excellente, leur gros point fort est le rapport qualité prix. Par ailleurs, la marque, au contraire de Zwiesel, s'est lancée sur le créneau des verres "légers". Je pense que la pertinence pour Stölzle est claire car un des petits défauts de la marque est le poids de ses verres.

Prenons donc par le menu. Je vais pratiquement mentionner toutes les séries, sauf les verres pour le bar et les séries plus décoratives (qui méritent vraiment le détour).

Stölzle ne possède qu'une seul série fait main, qu'elle ne pousse pas particulièrement, Q1. La liste des verres va donc être (par ordre d'intérêt croissant, disons... enfin plus ou moins... ou pas du tout :) )
  1. Event
  2. Weinland
  3. Classic
  4. Power
  5. Revolution
  6. Exquisit / Exquisit Royal
  7. Experience
  8. Quatrophil
  9. Symphony
  10. Starlight
  11. Cocoon
  12. Fino
  13. Q1
Je ne vais pas entrer dans le détail pour tous les verres. Vous trouverez ici un portrait général et je reviendrai dans un mois sur deux séries que je n'ai pas encore pu tester. Les trois premières séries, je n'en ai rien de particulier à dire.
  1. Event

     


  2. Weinland

     


  3. Classic

     

    De ces trois première série, rien de particulier à dire. Ce sont des verres tout à fait standard qui ne donnent pas particulièrement de bon résultat, sans être non plus mauvais. Ils sont extrêmement bon marché, lourds et solides. Mention spéciale pour la carafe de la gamme Classic qui est tout à fait recommandable et bon marché.


  4. Power

     

    Ici, nous commençons à toucher à un verre intéressant. J'ai parlé de ces verres auparavant. J'ai testé Vin rouge, Vin Blanc avec et sans pied. Mon opinion n'a pas changé. Le verre est très lourd et relativement épais. La version avec pied n'est pas très plaisante à utiliser et le rendu est plutôt massif. Les vins ressortent bodybuildés. Par contre, la version sans pied est une réelle alternative. Il existe en effet peu de possibilités sur ce type de verres et le rendu est étrangement préférable. Je pense que l'effet poids joue beaucoup. En tout cas, si vous cherchez un Stemless, c'est une option économique et valable.


  5. Revolution

     

    Révolution, je ne l'ai testé que fugacement. Vous remarquerez la parenté nette avec Belfesta/Pure de Zwiesel. Je suppose donc que c'est un verre plutôt bon et probablement assez lourd.


  6. Exquisit / Exquisit Royal

     


    Ici, vous êtes en terres connues, il s'agit d'un classique de Stölzle et un clone du Authentis. La réelle plusvalue ici, c'est la gamme Royal qui est réellement un gros plus niveau esthétique. Les verres sont beaucoup plus élancés et jolis sur table. Pour la qualité, ce sont les mêmes que Authentis, un classique sûr et bon marché. A noter que les Stölzle me semblent sensiblement plus lourds. En tout cas, un excellent verre polyvalent. Je recommande évidemment les versions Red Wine et Bordeaux (éventuellement mais c'est loin d'être le meilleur sur ces volumes). Les autres étant quand même petites. Ceci étant, il existe de meilleurs verres dans la gamme de Stölzle.


  7. Experience

     

    A ma connaissance, il s'agit ici d'une série réellement originale. Les verres ne sont pas trop lourds, ils sont confortable et proposent un excellent rendu. LE verre de référence de la gamme, c'est le Experience Vin Rouge. Ils s'agit toujours maintenant d'un excellent verre universel. Il est particulièrement bon sur les blancs et les rouges jeunes pas trop soutenus. Le verre à Bordeaux est aussi une bonne possibilité mais il est plus spécialisé et demande des vins plus charpentés. Excellent RQP et une valeur sûre.


  8. Quatrophil

     

    Les deux séries suivantes fonctionnent bien ensemble. Les deux sont une sorte de raffinage de Quatrophil. Curieusement, je n'ai jamais compris Quatrophil et je trouve cette série décevante. Les vins ressortent dilués et je n'accroche pas le rendu. Esthétiquement par contre les verres sont superbes et équilibrés. 


  9. Symphony

     

    J'ai mis Symphony avant Starlight mais j'aurais dû inverser. Symphony est une variation de Starlight, Stölzle a ajouté un aspect esthétique avec ces sortes de rainures, de drapé autour du calice. J'ai testé les deux séries... et je dois dire que le rendu organoleptique des vins en pâtit. Au nez en particulier. Par ailleurs je n'aime pas du tout ce rendu visuel (sauf sur le verre à Pinot, où ça passe). Choisir ces verres est purement esthétique. En terme d'usage, je le trouve un peu meilleur que Quatrophil mais nettement moins bon que Starlight.


  10. Starlight

     

    Voilà actuellement la PERLE de la gamme Stölzle. En l'occurrence, tous les verres sont bons, mais je recommande en particulier le verre à Bordeaux. Starlight, c'est une série en verre allégé. Elle reprend le design de Quatrophil avec d'infimes changement qui transforment totalement le rendu du verre. La comparaison est très simple, ce verre à Bordeaux ressemble au niveau du rendu organoleptique, comme deux goutes d'eau, au Zalto Universal. C'est en effet étonnant vu la différence de forme et pourtant, c'est frappant. Starlight est peut-être un peu plus expressif et surtout nettement plus lourd, mais du fait de son design différent, on ne perçoit pas nécessairement un plus grande épaisseur du buvant. 

    Vous cherchez un verre exceptionnel et bon marché, vous le tenez ici. C'est sans doute, à l'heure actuelle en fait machine, le verre que je recommande en priorité (on verra quand j'aurai testé les Lehmann). Il est tout simplement excellent.


  11. Cocoon

     

    Nouvelle série, elle aussi allégée, inspirée de Wine Wings, elle-même très inspirée de Josephinen Hütte. Je vais tester ça en février et je reviendrai avec des conclusions la concernant. Si leur rendu approche Josphinen Hütte, alors c'est prometteur. 


  12. Fino

     

    Egalment une nouvelle série allégée. D'un design plus classique. Elle me semble sur le papier une potentielle réussite et constituerait le premier verre à champagne correct de la gamme Stölzle. Affaire à suivre, je testerai ça également en février.


  13. Q1

     

    Pour finir, Q1, la série soufflé bouche de Stölzle. Pour des raisons évidente, elle n'est pas spécialement mise en avant par Stölzle, si ce n'est que c'est la source d'inspiration des séries Quatrophil, Starlight et Symphony. Ce sont de bons verres mais en terme de soufflé bouche, la concurrence me semble plus pertinente. Il est cependant clair que Stölzle ne semble pas se focaliser sur ce segment. Au contraire de Zwiesel qui a développé plusieurs séries exceptionnelles ou Riedel, historiquement. Ou d'autres marques exclusivement sur ce segment comme Zalto, Sophienwald ou Josephinen Hütte.
Alors au final que conclure ?

Stölzle possède de nombreux verres de compromis, d'excellent rapport qualité prix et de quelques séries réellement fantastique. STARLIGHT à ce titre, mérite vraiment l'attention. Les verres sont beaux, efficaces et pas spécialement chers.

Alors oui, aussi, je ne peux pas non plus évacuer le sujet qui fâche. En toute honnêteté, il semble que la marque possède plusieurs série très fortement inspirés de la concurrence. On est cependant sur un cas différent de l'affaire Riedel-Zalto, au sens ou Stölzle propose souvent une version low cost de série déjà vieilles. Par ailleurs, c'est un fait qu'on a déjà évoqué ici, protéger un design de verre est quasi impossible. 

Quoi qu'il en soit, en ce moment, les meilleures séries de Stölzle sont leur plus originales : Experience et Starlight... ainsi que, je suppose, Fino. Stölzle est par ailleurs à la pointe sur d'autres innovations  en terme de verrerie et je vous suggère de regarder les séries Twister Metallic ou Stones. 

Je reviendrai sur le marque quand j'aurai goûté les deux dernières séries mais mon dernier mot est que Stölzle est une marque que je recommande particulièrement pour un premier achat ou pour se fournir en verre de qualité où un certain volume est nécessaire. Ils sont par ailleurs très accessible depuis qu'ils ont revu leur stratégie sur le marché français. 
 

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Moriendi, miker73, DUROCHER, TristanBP, Mout, choubi38, Ilroulegalet
31 Jan 2024 12:33 #3097

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Recapitulons ! les verres Spiegelau (Partie 1/1)

On refait un tour et cette fois, c’est Spiegelau. Il fut un temps, une marque forte en France, quand on regarde le portfolio actuel, on perçoit bien le rôle qui lui a été dévolu par la maison mère. Spiegelau possède à l’heure actuelle… 5 gammes principales. Dont vous le verrez peu de réelles innovations (aucune en fait). Il s’agit donc de : 

1-    Winelovers
2-    Style
3-    Authentis
4-    Willsberger Anniversary
5-    Definition 


1-    Winelovers

 

Rien à dire de cette série, c’est le Classico de Stölzle, le Congresso de Zwiesel… bref, du classique de chez classique qu’on doit même retrouver chez IKEA. 


2-    Style 



On passera aussi vite dessus, une sorte d’hybride entre Pure et Taste deZwiesel ou un Revolution light de Stölzle. Je n’ai utilisé qu’une seule fois ces verres que je n’ai pas aimé, d’aucun point de vue. 


3-    Authentis 

 

Là, on entre dans le dur avec LA série iconique de Spiegelau. Vieille pour sûr mais toujours efficace. Je ne me risquerais pas à en donner la date de naissance mais je pense qu’elle a plus de 50 ans. Le verre semble avoir été un peu affiné sur ses courbes. Pas grand-chose à en redire. Le verre est un peu dépassé à l’heure actuelle car autant la version verre à vin blanc propose un équilibre intéressant, les tailles supérieures ne fonctionnent pas aussi bien. Authentis est un bon point de départ mais en toute honnêteté, à l’heure actuelle en terme de verre universel, chez Stölzle, Experience et Starlight sont largement meilleurs ; chez Zwiesel, Fine s’impose et chez Lehmann par exemple, plusieurs séries comme Psyché et Hommage en soufflé machine sont supérieures en tout points à cette historique série.  


4-    Willsberger Anniversary 

 

Là commence le sel ! Savez-vous ce qu’il y a d’immensément ironique sur cette série ? Quand Spiegelau (Riedel) a lancé l’infâme Definition, l’une des excuses (j’ai la capture d’écran de la réponse sur Instagram) de la firme a été de dire que Definition était inspirée de la série historique Willsberger. Les verres en reprenait le design en ma modernisant.Quelle délicieuse ironie de voire cette série anniversaire désormais en vente et se rendre compte de combien elle n’a RIEN à voir avec Definition… au contraire de Zalto. Je n’ai pas testé cette série Willsberger. Il est à peu près sûr que le verre à Pinot est quelconque. Et pour les autres… sans doute correct… mais très ouverts.  


5-    Definition 

 

Last but not least, la meilleure série de Spiegelau et le plus honteuse également. Definition, c’est donc la contrefaçon éhontée de Zalto by Riedel. Quant aux esprits chagrins qui m'opposeront que le verre à vin blanc n'est pas une copie... allez voir le verre à vin blanc de Sophienwald. C'est exactement ce design, or les verres Sophienwald sont en fait pour leur majorité des prototypes recalés de Zalto, qui ont été finalisé par un associé remericé au cours du développement (oui, Zalto, c'est une histoire incroyable). Copie absurde au dernier degré qui démontre que toute la stratégie de différenciation et de spécialisation de Riedel n’a aucun sens et qu'en tout cas, ils n'y croient plus. Choix qui démontre aussi l’incapacité de Riedel à innover ces dernières années. Nous reviendrons peut-être sur le sujet (tant qu’à être grillé chez Riedel, autant enfoncer le clou !) mais à part alléger ses verres et allourdir ses tarifs, il y a eu bien peu de nouveauté chez eux à comparer à Zwiesel, Stölzle ou Lehmann… 

Vous me direz que je semble bien vindicatif à l'égard de Riedel mais la raison en est que Riedel est le leader, ils sont l'icône. C'est eux qui devraient être à la pointe, proposer de nouvelles choses, imaginer, développer... et pas bêtement copier pour de basses raisons de fierté déplacée. Toute cette affaire donne une image tellement minable que c'en est incompréhensible. Riedel bordel ! Le nom le plus célèbre de la verrerie qui s'abaisse à copier les autres. Comme si Dior se mettait à copier Kenzo...

Ainsi donc, cette série définition est bien entendu excellente. Les performances sont proches de Zalto, quoique le rendu des verres ne soit pas exactement identique. Par là je veux dire qu’en dégustation triangulaire, on arrive toujours à identifier le verre différent. Ceci étant, la différence n’est pas critique et le rendu est effectivement excellent. Si vous voulez absolument faire croire que vous avez des Zalto sans dépenser une fortune, c’est le bon choix. Mais ceci étant, dans cette gamme de prix intermédiaire, je pense que les verres Lehmann sont un meilleur choix. Mais ça, je vous le dirai bientôt, quand j’aurai récupéré mes échantillons   Une exception sans doute est le verre à Pinot Noir, car il faut bien reconnaître qu'il n'existe pas vraiment d'alternative dans le domaine (en tout cas, je n'en ai pas trouvé... Sophienwald a un excellent verre à PN mais c'est quasiment le même que Zalto). Un jour, il faudra que je fasse une série dédiée...

 
Et voilà, nous avons fait le tour de Spiegelau. L’impression est un peu fade et très proche de ce que nous laisse ressentir Riedel. Des gammes vieillissantes, peu d’innovation et si innovation, on se retrouve en face de copies. Pour moi, il est très clair que ce consortium se repose sur son monopole en restauration. Ils ont ouverts de nombreux marchés, ont été les premiers à prendre la verrerie œnologique au sérieux et on comprend qu’il ait une rente bien en place. A cela s’ajoute le peu de flexibilité de la production : Riedel ne peut probablement pas produire beaucoup plus et vend déjà tout. Pris ensemble on constate qu’il ne se passe plus rien. Pourtant je trouve que ce constat est dangereux. La concurrence avance et propose de très belles choses. Zwiesel a totalement dépassé Riedel et Zalto sur les verres soufflés bouche. Stölzle sort de nouveaux verres tous les ans. Lehmann a mis en place des gammes très bien pensées et magnifiquement dessinées… Gare au retour de flamme.

EDIT: Dans mon oreillette on me mentionne Novo. En effet, je l'ai zappé car ils n'en parlent même pas sur leur site, il faut aller dans la boutique pour le trouver. La série semble intéressante et ressemble à certains modèles de Zwiesel dans la gamme Vinody/Enoteca. A priori le rendu doit être plutôt correct. Je ne connais pas l'historique de ce verre, il va falloir que je me renseigne. Je ne connais cependant pas ce verre et ne l'ai jamais vu en vrai.

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Ben, legui, bertou, Moriendi, Atmosphere, TristanBP, leteckel, JulienG., choubi38, Ilroulegalet
01 Fév 2024 12:08 #3098
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19614
  • Remerciements reçus 4713

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Recapitulons ! les verres Spiegelau (Partie 1/1)

J’utilise très régulièrement le définition vins blancs, c’est un très bon verre qui fonctionne à merveille sur les secs tendus.
En revanche la fabrication n’est pas terrible : certes c’est fin comme un soufflé bouché mais la finition est bâclée : les verres ne sont pas réguliers. Peut être que définition S’oppose à finition -)

 

Jérôme Pérez
01 Fév 2024 12:54 #3099

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Recapitulons ! les verres Spiegelau (Partie 1/1)

J’utilise très régulièrement le définition vins blancs, c’est un très bon verre qui fonctionne à merveille sur les secs tendus.
En revanche la fabrication n’est pas terrible : certes c’est fin comme un soufflé bouché mais la finition est bâclée : les verres ne sont pas réguliers. Peut être que définition S’oppose à finition -)



 

C'est assez logique, ils ont poussé le concept super loin pour faire du fait machine = fait bouche... mais évidemment ça va trop loin et du coup a a des deséquilibres et des problèmes aussi de régularité. Je soupçonne aussi que tes problèmes sont liés au fait qu'ils sont obligé de diminuer leur exigence qualité pour produire suffisamment de volume en rapport aux coûts et bénéfices. A mon avis, ils ne sont pas rentables sur cette série... pas assez en tout cas en rapport du volume perdu du fait de la vitesse réduite de production. Stölzle a des gammes similaires mais ils ont juste rapproché leurs verres du fait main en terme de poids, pas égalé. Et je pense que Lehmann a fait pareil. C'est la grenouille et le boeuf :)

Oui en effet ce verre en blanc rend très bien, j'avais remarqué ça sur le Sophienwald. Je l'utilise souvent sur les blancs acides et les bulles. Sur les liquoreux également il fonctionne bien du fait de son volume inférieur et de la grande acidité de ces vins, en général.

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
01 Fév 2024 13:00 #3100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2960
  • Remerciements reçus 316

Réponse de Gastronomix sur le sujet Recapitulons ! les verres Spiegelau (Partie 1/1)

Et voilà, nous avons fait le tour de Spiegelau. L’impression est un peu fade et très proche de ce que nous laisse ressentir Riedel. Des gammes vieillissantes, peu d’innovation et si innovation, on se retrouve en face de copies. Pour moi, il est très clair que ce consortium se repose sur son monopole en restauration. Ils ont ouverts de nombreux marchés, ont été les premiers à prendre la verrerie œnologique au sérieux et on comprend qu’il ait une rente bien en place. A cela s’ajoute le peu de flexibilité de la production : Riedel ne peut probablement pas produire beaucoup plus et vend déjà tout. Pris ensemble on constate qu’il ne se passe plus rien. Pourtant je trouve que ce constat est dangereux. La concurrence avance et propose de très belles choses. Zwiesel a totalement dépassé Riedel et Zalto sur les verres soufflés bouche. Stölzle sort de nouveaux verres tous les ans. Lehmann a mis en place des gammes très bien pensées et magnifiquement dessinées… Gare au retour de flamme.

 

Je ne comprends pas bien pourquoi tu décris les séries Winelovers ou Style dont personne n'évoque jamais l'existence dans le monde des amateurs mais que tu fais l'impasse sur les Novo ? Plusieurs magazines utilisent régulièrement ces derniers pour des dégustations alors que les deux premiers ne sont jamais cités.

Pour le reste il est clair que Maximilien Riedel a décider de distribuer les rôles lors du rachat de la marque. A Spiegelau le moyen de gamme aux prix abordables et à Riedel le haut de gamme.
01 Fév 2024 16:37 #3101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Recapitulons ! les verres Spiegelau (Partie 1/1)

Et voilà, nous avons fait le tour de Spiegelau. L’impression est un peu fade et très proche de ce que nous laisse ressentir Riedel. Des gammes vieillissantes, peu d’innovation et si innovation, on se retrouve en face de copies. Pour moi, il est très clair que ce consortium se repose sur son monopole en restauration. Ils ont ouverts de nombreux marchés, ont été les premiers à prendre la verrerie œnologique au sérieux et on comprend qu’il ait une rente bien en place. A cela s’ajoute le peu de flexibilité de la production : Riedel ne peut probablement pas produire beaucoup plus et vend déjà tout. Pris ensemble on constate qu’il ne se passe plus rien. Pourtant je trouve que ce constat est dangereux. La concurrence avance et propose de très belles choses. Zwiesel a totalement dépassé Riedel et Zalto sur les verres soufflés bouche. Stölzle sort de nouveaux verres tous les ans. Lehmann a mis en place des gammes très bien pensées et magnifiquement dessinées… Gare au retour de flamme.




 

Je ne comprends pas bien pourquoi tu décris les séries Winelovers ou Style dont personne n'évoque jamais l'existence dans le monde des amateurs mais que tu fais l'impasse sur les Novo ? Plusieurs magazines utilisent régulièrement ces derniers pour des dégustations alors que les deux premiers ne sont jamais cités.

Pour le reste il est clair que Maximilien Riedel a décider de distribuer les rôles lors du rachat de la marque. A Spiegelau le moyen de gamme aux prix abordables et à Riedel le haut de gamme.

Alors la raison en est simple, j'ai repris leur site et ils ne parlent même pas du Novo dans la page rapportant à leur collections. Mea culpa moi :) Et ceci dit, c'est vrai que je ne devrais pas le laisser de côté. C'est vrai que pour le coup c'est une nouveauté. 

Pour le coup c'est vrai que je trouve le rôle de Spiegelau vraiment pas top. Meme leur site internet est un bordel monstre... A certain moment je me demande même s'ils ne préfèrent pas développer Nachtman...

Ah et j'ajouterais que je ne parle que de ce que je connais un minium. Le Novo, je ne l'ai même jamais vu en vrai et n'ai pas du tout d'opinion dessus... donc c'est une lacune à remplir. Mais c'est aussi vrai que la marque ne me fait plus rêver depuis longtemps. Je suis plus excité par d'autres produits comme Lehmann ou Sydonios par exemple.

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
01 Fév 2024 17:18 #3102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2960
  • Remerciements reçus 316

Réponse de Gastronomix sur le sujet Recapitulons ! les verres Spiegelau (Partie 1/1)

La marque ronronne un peu mais elle ne peut pas faire autrement sous peine de faire de l'ombre au grand frère Riedel. L'innovation permet de justifier le prix de ces derniers.

 
01 Fév 2024 18:27 #3103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Recapitulons ! les verres Spiegelau (Partie 1/1)

Gastronomix post= écrit: La marque ronronne un peu mais elle ne peut pas faire autrement sous peine de faire de l'ombre au grand frère Riedel. L'innovation permet de justifier le prix de ces derniers.




 

Je ne parlerais pas spécialement d’innovation chez Riedel. Alléger les séries existantes, mettre des couleurs, copier les autres (winewings) et traire la vache Vinum… je suis quand même plutôt déçu de leur évolution. On parle quand même d’une marque qui n’a toujours pas un verre à champagne de qualité… et que dire de l’impasse de l’ultra spécialisation… bon je grossis le trait mais je pense pas que la marque soit sur une pente montante.

En haut de gamme par exemple, il n’y a pratiquement rien au niveau des séries de Zwiesel chez eux. Et les tarifs…

Après, je sais pas… ça te fait bander Riedel en ce moment ?

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
01 Fév 2024 18:42 #3104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21864
  • Remerciements reçus 6089

Réponse de mgtusi sur le sujet Recapitulons ! les verres Spiegelau (Partie 1/1)

Matthieu, tu ne vas tout de même nous faire un traité des verres qui provoquent une érection vs les autres ?

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
01 Fév 2024 19:09 #3105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2960
  • Remerciements reçus 316

Réponse de Gastronomix sur le sujet Recapitulons ! les verres Spiegelau (Partie 1/1)

Après, je sais pas… ça te fait bander Riedel en ce moment ?
 


Non, Maximilien ne déclenche rien chez moi et je ne m'attends pas à de grands changements en la matière.

Mais le passage le plus important dans ta phrase ne concerne pas le bon fonctionnement de la fonction érectile chez moi mais la notion de temporalité. Je ne cherche pas à être surpris très régulièrement car ça serait une quête consumériste. Je cherche plutôt le verre qui me convienne.

Et tu sais quoi, j'utilise de plus en plus le verre Veritas Champagne (le Père Noël est passé par là) pour déguster pas mal de vins de différentes couleurs (tranquilles ou effervescents) et provenances. Et le plus amusant c'est qu'il a des faux airs de Spiegelau Novo. Alors certes, ça n'est pas aussi fin qu'un Sydonios ou qu'un Zalto et son toucher n'est pas aussi agréable, mais il est plus facile à vivre au quotidien. Je ne crois pas que ce soit un modèle très récent mais il fait le job et s'avère être très polyvalent (même si je lui connais quelques limites sur certains rouges).
01 Fév 2024 19:33 #3106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Recapitulons ! les verres Spiegelau (Partie 1/1)

Non, Maximilien ne déclenche rien chez moi et je ne m'attends pas à de grands changements en la matière.

Mais le passage le plus important dans ta phrase ne concerne pas le bon fonctionnement de la fonction érectile chez moi mais la notion de temporalité. Je ne cherche pas à être surpris très régulièrement car ça serait une quête consumériste. Je cherche plutôt le verre qui me convienne.

Et tu sais quoi, j'utilise de plus en plus le verre Veritas Champagne (le Père Noël est passé par là) pour déguster pas mal de vins de différentes couleurs (tranquilles ou effervescents) et provenances. Et le plus amusant c'est qu'il a des faux airs de Spiegelau Novo. Alors certes, ça n'est pas aussi fin qu'un Sydonios ou qu'un Zalto et son toucher n'est pas aussi agréable, mais il est plus facile à vivre au quotidien. Je ne crois pas que ce soit un modèle très récent mais il fait le job et s'avère être très polyvalent (même si je lui connais quelques limites sur certains rouges).

Ah mais je ne dis pas le contraire. Sauf qu'avec le temps, les designs s'affinent et certaines choses deviennent plus pertinentes. Un verres des années 70-80 où le nez n'était pas considéré n'est plus adapté aux vins que l'on consomme maintenant ni à notre mode de consommation (sauf Michel ;) ). Idem, les vins montent en maturité et alcool, on les consomme beaucoup plus jeunes... celà implique des verres adaptés.

Alors oui, je suis d'accord qu'il ne sert à rien de forcément acheter le dernier verre à la mode. Mais c'est tout l'intérêt de ce que je fais ici, je goûte pour les autres. 

Même si tu ne vas pas changer de verre sur un coup de tête :
1- tu peux avoir choisi des verres pas top au départ que tu vas vouloir remplacer
2- tu peux avoir acheté des verres mécaniques épais que tu souhaites remplacer par des choses plus fines
3- tes verres vieillissent et cassent, il faut les remplacer.

Et je suis également d'accord que l'idéal est un bon verre universel (plus un verre à Champagne). Chacun fait ses choix, chacun voit à sa porte. 

Pour le coup, je pense que Riedel est vraiment dans une impasse avec ses multiples verres, ça devient illisible. D'ailleurs, c'est intéressant de voir que pour le grand public, Zwiesel a réduit sa gamme Wein Classic Select à l'essentiel et a retenu juste les modèles, qui sont les plus pertinents.

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez
02 Fév 2024 08:05 #3107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19614
  • Remerciements reçus 4713

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Recapitulons ! les verres Spiegelau (Partie 1/1)

Un verres des années 70-80 où le nez n'était pas considéré n'est plus adapté aux vins que l'on consomme maintenant ni à notre mode de consommation

intéressante remarque quand on sait que les cépages aromatiques sont délaissés voire dédaignés.

Jérôme Pérez
02 Fév 2024 08:22 #3108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Recapitulons ! les verres Spiegelau (Partie 1/1)

Un verres des années 70-80 où le nez n'était pas considéré n'est plus adapté aux vins que l'on consomme maintenant ni à notre mode de consommation

intéressante remarque quand on sait que les cépages aromatiques sont délaissés voire dédaignés.

Je dirais que d'une part ça s'impose moins vu qu'on a des verres qui expriment bien les aromes et des vinifications qui surtout les respectent.

Je veux dire que si tu combines des vinifications de bourrins (faut quand même dire que jusque dans les années 90, on y allait pas avec autant de finesse que maintenant, et les outils de dégustation du temps, le Muscat avait un intérêt clair dans les vinif pour rapporter un peu de fruit.

Ces cépages étaient aussi associés à l'usage de sucre résiduels et portent des marqueurs aromatiques liés. Et comme on a une tendance actuelle contre le sucre dans les vins, ça semble logique.

Bon après, je suis pas absolument convaincu de la déchéance des cépages aromatiques... par contre, des vins doux, oui, ça c'est clair.

Ceci dit, ça meriterait de se pencher un peu plus sur le sujet...

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
02 Fév 2024 08:38 #3109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Recapitulons ! les verres Spiegelau (Partie 1/1)

Matthieu, tu ne vas tout de même nous faire un traité des verres qui provoquent une érection vs les autres ?

Merci Michel d'ériger le sujet :) comme quoi, un mot suffit à créer un peu d'engagement :)

Je songerais à être plus vulgaire que condescendant, ça paye plus. 

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
02 Fév 2024 08:40 #3110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94723
  • Remerciements reçus 24398

Réponse de oliv sur le sujet Bien choisir ses verres de dégustation

Verrerie
Portrait de la gamme Josephinenhütte par Zalto.


worldoffinewine.com/...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi
04 Fév 2024 16:05 #3111
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19614
  • Remerciements reçus 4713

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Bien choisir ses verres de dégustation

C’est vilain ce bourrelet tellement tendance aujourd’hui !
Dis moi Matthieu, ils n’ont pas copié chez Zalto cette fois ?

Jérôme Pérez
04 Fév 2024 16:09 #3112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Bien choisir ses verres de dégustation

Jerome… faut qu’on en parle en privé:)

Ce verre n’est pas fait par Zalto la marque mais Kurt Zalto. 

je suis en train de tester ces verres. Les deux rouges sont top. Le blanc sert pas à grand chose et le champagne est… bien mais pas révolutionnaire 

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
04 Fév 2024 16:29 #3113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Du nouveau ! Josephinen Hütte

Un nouveau dans la danse, Josphinen Hütte. Enfin, devrais-je dire nouveau ?

Cette série a été lancée en 2019. J’ai commencé à la tester il y a environ 6-8 mois, donc avant la déferlante de publicité sur les réseaux sociaux qui a commencé à Noël 2023.

Ce verre a été conçu par Kurt Josef Zalto… Zalto vous me direz ? Oui, Zalto, du nom de la famille qui était propriétaire de la verrerie éponyme à l’origine de la révolution verrière du même nom. Donc c’est lié, et c’est le même.

Mais alors pourquoi Josephinen Hütte et pas Zalto ? La raison en est simple et je ne développerai pas plus ici, Kurt a été évincé de l’entreprise familiale et une des conséquences est qu’il ne peut pas utiliser son nom de famille.

Après une longue traversée du désert, il a donc commis cette nouvelle série, qui a mis un certain temps à devenir aussi visible et publique. Et ce en grande partie du fait de différentes menaces judiciaires en provenance d’autres acteurs du milieu.

Oui, c’est un sac de nœuds que je n’ai pas encore totalement démêlé.

Je vais d’ailleurs en rajouter une couche. Vous connaissez Sophienwald ? Ils ont developpé une gamme sur la base de prototypes rejetés par Zalto. Donc vous pouvez en déduire que Kurt a aussi une influence sur cette série.

Et puis… vous savez en 2020 qui a sorti un nouveau verre au design étonnant… ça s’appelle Winewings… vous ne trouvez pas quand même étonnante la similitude… ? je vous laisse juge.

Mais revenons à nos moutons.

Le but des Josephinen est d’offrir des verres plus performants que la précédente série qu’il a conçue, dépasser donc le rendu ou plutôt affiner le résultat par rapport à ce qui existait déjà.

On reste sur une série resserrée avec 4 verres. L’inspiration des contenants a été la nature, Kurt s’est basé sur l’idée que les fleurs devant attirer les insectes, ont développé des structures permettant de maximiser l’expression aromatique. C’est la démarche qui l’a orienté vers ces verres à la boursouflure remarquable. (Je rapporte les propos de la marque, qui m’ont l’air crédibles, d’ailleurs).

Bon mais au-delà… ça marche ?

Prenons le verre universel, le verre numéro 2. Spoilers, c’est indiscutablement le meilleur. 550 cl, c’est la capacité du Zalto Universal et du Zwiesel Wein Classic Select mentionné il y a peu. La comparaison avec ces verres est évidentes vu que les trois sont des verres universels ultimes. J’avais mentionné que le Zwiesel faisait oublier le Zalto… c’est le cas aussi ici. Le Josephinen 2 est meilleur que le Zalto. Il offre plus de flexibilité et pallie le seul vrai défaut du Zalto, qui est sa faible expressivité au nez. On gagne donc l’expression, tout en conservant la finesse et en accentuant de fait la polyvalence du verre.  C’est une pure réussite. Et pour moi, on tient ici le top des verres universels avec le Zwiesel et le Josephinen Hütte. Dans quelques temps, je vous ferrai une comparaison précise. Mais en tout cas, il est littéralement excellent et vous fait totalement oublier Zalto.

Le numéro 1 est beaucoup plus discutable. Comme tous les verres de petite taille, il a tendance à être peu polyvalent reservé à des usages très spécifiques. Je n’ai personnellement pas trouvé de raison de provilégier ce verre.

Le numéro 3 est également excellent dès que l’on a affaire à des vins plus puissants ou plus matures. Le rendu est vraiment magnifique et il y a peu d’alternatives aussi bonnes sur le marché. En revanche, on perd clairement en polyvalence.Enfin le verre à Champagne, numéro 4. Je l’ai peu testé en comparaison mais le résultat n’est pas à première vue bluffant. Il est excellent sur les vins aromatiques et expressifs mais je ne l’ai pas trouvé meilleur sur les champagnes plus structurés et vineux. Toutefois, mon commentaire à ce niveau n’est pas pertinent vu que je n’ai essayé ce verre que sur une poignée de vins. 
 
Alors on s'en doutait à la suite des nombreuses dégustation récentes que j'ai rapportées, les Zaltos sont toujours d'excellents verres mais clairement, ils sont dépassés. Leur seul vrai défaut a été corrigé par au moins deux séries plus récentes. Ainsi donc ; on tient encore ici au moins deux verres absolument excellents. Le Numéro 2 et le Numéro 3. Dans le cas du 3, on a même un verre qui connaît bien peu d’équivalents. Si vous avez l’occasion de changer vos verres, c’est une option sérieuse à considérer en face des Zwiesel WCS/The Moment.

Un défaut à cette série ? Le prix. Zalto se trouve désormais dans les 47€, Zwiesel 54€, Josephinen est à 60. On est clairement dans les mêmes eaux, mais il faut reconnaître que ça commence à faire très cher.
 
J'ai oublié de préciser que les verres sont moins moches en vrai... mais c'est quand même vraiment pas foufou :D

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Ilroulegalet
05 Fév 2024 14:10 #3114
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6940
  • Remerciements reçus 6098

Réponse de Frisette sur le sujet Du nouveau ! Josephinen Hütte

"Thérèse, ces verres ne sont pas moche, ils n'ont pas le physique facile!"
En vérité, ils sont juste horrible.

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: hyllos, starbuck
05 Fév 2024 21:38 #3115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21864
  • Remerciements reçus 6089

Réponse de mgtusi sur le sujet Du nouveau ! Josephinen Hütte

Cette série a été lancée en 2019. J’ai commencé à la tester il y a environ 6-8 mois, donc avant la déferlante de publicité sur les réseaux sociaux qui a commencé à Noël 2023.

Vaguelette non ?

Michel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gastronomix
05 Fév 2024 22:06 #3116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Du nouveau ! Josephinen Hütte

Cette série a été lancée en 2019. J’ai commencé à la tester il y a environ 6-8 mois, donc avant la déferlante de publicité sur les réseaux sociaux qui a commencé à Noël 2023.

Vaguelette non ?

Alors vrai, les pubs sont effectivement personalisées mais en décembre je suis passé de jamais vu à présent partout (insta, fb...). Du coup, je pense quand même qu'ils ont mis un gros coup sur la pub ciblée depuis l'hiver. Tu sens aussi la stratégie de visibilité qui a décollée depuis 2022. Les articles commencent à sortir... 

Je dirais que si même toi tu en as entendu parlé par ailleurs, c'est qu'ils font clairement un effort de promotion. :)

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
06 Fév 2024 08:44 #3117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Du nouveau ! Josephinen Hütte

"Thérèse, ces verres ne sont pas moche, ils n'ont pas le physique facile!"
En vérité, ils sont juste horrible.

Ah c'est sûr que ce ne sont pas les Enoteca :) ou les Lehmann 

Au bénéfice de Josephinen, il y a la base du calice qui est absoluement magnifique (et carrément pas nettoyable) mais Josephinen envoie un kit de nettoyage (en tout cas je l'ai reçu), qui inclus un pinceau bienvenu pour s'en occuper :) 

 

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
06 Fév 2024 08:47 #3118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21864
  • Remerciements reçus 6089

Réponse de mgtusi sur le sujet Du nouveau ! Josephinen Hütte


Je dirais que si même toi tu en as entendu parlé par ailleurs, c'est qu'ils font clairement un effort de promotion. :)
 

J'en ignorais l'existence jusqu'à ton post

Michel
06 Fév 2024 10:44 #3119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8650
  • Remerciements reçus 1497

Réponse de hyllos sur le sujet Du nouveau ! Josephinen Hütte


Je dirais que si même toi tu en as entendu parlé par ailleurs, c'est qu'ils font clairement un effort de promotion. :)


 

J'en ignorais l'existence jusqu'à ton post

Honnêtement je ne pense pas que tu sois la cible de ce type de produit. A la rigueur un Psyché mais je te vois pas claquer 60 balles dans un calice :) surtout moche comme ça :) La pub ciblée est bien ciblée.

Site perso (non commercial) www.wineops.fi/?page...
06 Fév 2024 10:49 #3120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck