Nous avons 1710 invités et 54 inscrits en ligne

Château Duhart-Milon, Pauillac

  • Messages : 70
  • Remerciements reçus 0

Réponse de bountchac sur le sujet Re: Duhart - Milon

Salut Guillaume,

Je n'ai pas carafé le vin, j'ai simplement versé un verre 2 heures avant le repas, ce qui a permis de lui dégager les épaules.

Il m'en reste un peu dans le frigo, je la terminerai dans la semaine, à suivre...

Fabien.
28 Mar 2006 16:16 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3092
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Daniel S sur le sujet Re: Duhart - Milon

Guillaume,

Je caraferai ce vin au moins 2 heures,avant le début de la dégustation.

Cordialement
Daniel
28 Mar 2006 23:05 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 499
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Purple sur le sujet Re: Duhart - Milon

Merci pour vos commentaires.

Vivement le week-end.

Amicalement,

Guillaume
29 Mar 2006 08:34 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 70
  • Remerciements reçus 0

Réponse de bountchac sur le sujet Re: Duhart - Milon

J'ai terminé ma bouteille de 2003 jeudi soir, le nez n'avait pas bougé, mais certains arômes semblaient s'êtres appauvris ce qui a fait un peu ressortir les tannins, très fins toutefois.

J'ai l'impression que la garde de cette bouteille est assuré, mais elle peut déjà très bien se boire tout de suite.
J'avoue avoir été séduit par ses arômes de fruits et sa richesse, ce qui me conforte dans mon envie d'en boire encore un peu sur sa jeunesse.

Fabien
31 Mar 2006 22:46 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 499
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Purple sur le sujet CR: Château Duhart-Milon 2003

Bonsoir Fabien,

Je suis en train de boire un CR: Château Duhart-Milon 2003. Carafage de 2 h30. Le vin c'est beaucoup amélioré grâce à ce procédé. Cela fait maintenant 4h00 que le flacon a été carafé, et il se porte bien. Il y a une longueur que je ne pensais pas trouver, mais il a un côté tanique élevé, et je pense que ma prochaine bouteille ne sera pas ouverte avant quelques années. Grand plaisir tout de même.

Guillaume
01 Avr 2006 21:42 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10232
  • Remerciements reçus 3909

Réponse de claudius sur le sujet Re: Duhart - Milon

c'est tout de même étonnant de voir à quel point les vins changent ... mon souvenir de Duhart Milon 2003 dégusté au mois de nov. passé est celui d'un vin où le fruit très (trop?) mûr, presque sucré dominait tout ... à tel point que ce côté CDPesque m'avait oté toute envie d'en acheter!

comme quoi 6 mois dans la vie d'un bordeaux, toute une aventure...

;)
01 Avr 2006 23:59 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 499
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Purple sur le sujet Re: Duhart - Milon

Mon palais encore jeune et immature me joue peut-être bien des tours... mais je n'ai pas senti un fruit "trop" épanoui. enfin, ça me ferait plaisir de redéguster une bouteille avec un "expert", où du moins de grande expérience.

:!)o
02 Avr 2006 18:34 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10232
  • Remerciements reçus 3909

Réponse de claudius sur le sujet Re: Duhart - Milon

purple,

je crois tout simplement que le vin est caméléon de nature ;)

un pro comme R.Gabriel vient de déguster une série de Sassicaia en 4 phases:

-directement après ouverture

-après qqs heures

-après 24h

-et 3 jours plus tard

les résultats sont hallucinants: variation de note de 16 à 19/20 pour le même vin

alors qqs mois d'évolution en bt ...

cordialement
03 Avr 2006 16:17 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 499
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Purple sur le sujet Re: Duhart - Milon

Merci pour la réponse Claudius.

par contre, lorsqu'il fait 22 degrés dans une pièce et que le vin y passe
plus de 2 heures, comment faire pour que le vin ne devienne pas "trop chaud" car malgré le fait que le pasir augmente souvent sur la longeur, une fois la température trop élevée, on a quelques regrets (enfin moi en tout cas)

ps j'ai des petits soucis de smileys.. :)
03 Avr 2006 17:54 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nidal
  • Portrait de nidal
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de nidal sur le sujet CR: Château Duhart-Milon 2003

Et rebelote! …

CR: Château Duhart-Milon 2003

Encore un grand et très distingué 2003!

Sous le soleil exactement ! , Avec une concentration et une largeur spécialement dosées et savamment concoctées par Madame Nature. Un vin séduisant, profond, délicieux, sexy, velouté (qui remplie bien la bouche avec ce côté crémeux, granuleux mais sans être épais ni lourd).
Un bocal de saveurs, d’arômes, de puissance et de fruits. Le tout, lié à la sauce 2003.
Je savais en allant chercher cette caisse à bordeaux, il y deux mois, que je ramenais quelque chose …de Sérieux!
A cette allure, vous pouvez être certains que je n’ai pas fini de vous casser les pieds avec ce millésime, que je place, très haut, dans mon estime.

Pour paraphraser Daniel S : Je veux bien, moi aussi, échanger « certains » de mes 2000 (mêmes parmi les grands !), 2001, 2002 et 2004, contre « certains… » 2003.

Je prends au hasard : Montrose, Haut Marbuzet, Léoville Poyferré, Duhart-Milon, Phélan-Ségur, Cos d’Estournel (pas encore goûté…je n’en ai pas !).

Je ne devrais pas le dire, mais juste après ce Duhart – Milon 2003, j’ai goûté Duhart – Milon 2001….ça n’a rien à voir !, fluide, creux, végétal avec une certaine finesse tout de même !
(L’effet du millésime est bluffant, édifiant et sans appel dans ce genre de situation !).

Nidal
28 Jui 2006 11:40 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4259
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Bertrand Le Guern sur le sujet Re: Duhart - Milon

côté crémeux, granuleux

N'est-ce pas un peu contradictoire?

blg
28 Jui 2006 11:44 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nidal
  • Portrait de nidal
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de nidal sur le sujet Re: Duhart - Milon

Bertrand Le Guern a écrit:
> côté crémeux, granuleux
>
> N'est-ce pas un peu contradictoire?

C'est l'effet (sensation) que je rencontre quand je goûte, avec gourmandise certaine, une crème de pruneaux !
Sous un autre registre, moins apprécié, la crème de châtaigne !!, certaines compotes de fruits (pommes)....La sauce Béchamel (surtout quand elle est ratée avec des grumeaux dedans!!!).
Certaines préparation dans la cuisine italienne, s’apparentant à une sauce ou l’on retrouve le parmesan râpé dedans mélangée à de la crème fraîche...
La sauce préparée avec le Corail de la noix de Saint-jacques !!
Les émulsions et autres crèmes à base de légumes (féculant). La soupe au Potiron !

Nidal
28 Jui 2006 12:08 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 499
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Purple sur le sujet Re: Duhart - Milon

Merci Nidal pour ce compte rendu qui donne envie.Je pense que je vair rouvrir un de mes 2003 prochainement.

Salutations,

Guillaume
28 Jui 2006 13:54 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4259
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Bertrand Le Guern sur le sujet Re: Duhart - Milon

(surtout quand elle est ratée avec des grumeaux dedans!!!).

Ce sont donc des impressions ("côté crémeux, granuleux") de crèmes ratées ...

blg
28 Jui 2006 14:38 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14159
  • Remerciements reçus 11

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Duhart - Milon

Certains d'entre vous dans ce forum ont des palais qui forcent mon admiration. Votre savoir m'impressionne.

Mais, peut-on être un palais de haute pointure et boire des 2003 ?

ça, ça me fascine.


Cordialement,
François Audouze
28 Jui 2006 19:35 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3092
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Daniel S sur le sujet Re: Duhart - Milon

Nidal,

Je ne suis pas sur qu'il faille mettre sur le même pied d'égalité 2000, 2001, 2002, et 2004, et de plus sans tenir compte des rives.

Cordialement
Daniel
28 Jui 2006 19:44 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nidal
  • Portrait de nidal
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de nidal sur le sujet Re: Duhart - Milon

Daniel,

C'est bien pour cela que j'écrivais...... "Certains" !!!, à deux reprieses!

Donc on est d'accord, sur un certain point de vue !

Nidal
28 Jui 2006 22:27 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • nidal
  • Portrait de nidal
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de nidal sur le sujet Re: Duhart - Milon

> Certains d'entre vous dans ce forum ont des palais
> qui forcent mon admiration. Votre savoir
> m'impressionne.
>
> Mais, peut-on être un palais de haute pointure et
> boire des 2003 ?
>
> ça, ça me fascine.

Certains, chaussent du 46, pèsent 130 Kilos et marchent d'un pas alerte...

C’est dans la tête que cela se passe !. Ça n’est, ni dans le palais ni dans les pieds!

Tout est question de volonté !

Quand on veut, on peut.

Quand on ne veut pas…

Nidal
28 Jui 2006 22:35 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14159
  • Remerciements reçus 11

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: Duhart - Milon

Ma remarque procède d'une autre idée.
Sur les forums américains, on parle des 2003. Là, je ne peux rien dire, car les américains boivent les vins toujours trop jeunes.
Mais des amateurs éclairés français ou européens qui boivent les vins trop jeunes, quand on sait que 2003 va être sublime dans quelques années, c'est ça qui me gêne.

Bien sûr, dans la vie, chacun fait ce qu'il veut. Mais manger un oeuf coque cuit seulement 30 secondes, c'est moins bon. Et boire aujourd'hui un 2003 qui va être sublime, c'est dommage.

Mais encore une fois, vous faites ce que vous voulez. Sauf...
Sauf que si des français qui ont une belle culture du vin emboitent le pas des américains, ça me désole forcément.


Cordialement,
François Audouze
29 Jui 2006 10:18 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26212
  • Remerciements reçus 1425

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Duhart - Milon

"quand on sait que 2003 va être sublime dans quelques années"

Personnellement, je n'en suis pas aussi sur que vous...
De plus, moi j'aime les bons vins à tous les stades de leur évolution et je ne pense pas qu'un vin âgé soit forcément meilleur qu'un vin jeune. Il offre un autre plaisir, c'est tout. Je ne suis pas monomaniaque dans la recherche du plaisir... ;)

Luc
29 Jui 2006 13:19 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3121
  • Remerciements reçus 0

Réponse de critique sur le sujet Re: Duhart - Milon

en ce qui concerne les 2003 que j'ai goûtés, certains sont déjà fort plaisants:comme haut marbuzet,d'armaillac,sociando mallet et malartic lagravière,tout en conservant un grand potentiel d'évolution et de maturation
d'autres comme de reignac semblent a maturité et doivent être consommés sans trop attendre cela est vrai aussi pour le 2000
29 Jui 2006 13:35 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6147
  • Remerciements reçus 10

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Duhart - Milon

Je suis tout à fait d'accord ce millésime est tellement atypique, qu'il est bon maintenant. Alors pourquoi s'en priver!
Pourquoi prendre le risque qu'il n'évolue de la façon prévue, car 2003 reste 2003, personne ne peut prédire son évolution.

Laurent L
29 Jui 2006 17:47 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6027
  • Remerciements reçus 814

Réponse de Martinez sur le sujet Re: Duhart - Milon

C'est bien la compléxité et la finesse qui sont au coeur des divergences.

Quelqu'un qui place ces deux qualités tout en haut ne peut qu'attendre ses vins.

Quelqu'un qui ne place pas ces deux qualités au dessus de toutes autres alors boit ses vins à tous les stades.

Jmm
29 Jui 2006 18:25 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20775
  • Remerciements reçus 8284

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Duhart - Milon

Et tu fais comment pour savoir quand le vin a atteint le summum de complexité et de finesse? A part lire des compte-rendus de LPViens ;) Car il faut bien que des gens se "dévouent" pour le ouvrir et dire "là, il est bien" ou "il est fermé", ou bien "il est mort" :D

Combien de vins sont bus trop tard parce que trop patiemment attendus :S

Comme dirait Bertrand, autant les boire lorsqu'on est sûr qu'ils sont encore bons :D

Eric

Eric
Mon blog
29 Jui 2006 18:58 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6027
  • Remerciements reçus 814

Réponse de Martinez sur le sujet Re: Duhart - Milon

'autant les boire lorsqu'on est sûr qu'ils sont encore bons '

C'est typiquement la phrase qui a pour but de démontrer une certain logique mais qui ne veut pas dire grand chose.

Il se cache derrière cette phrase la notion de rique zéro.

Moi, je ne cherche pas a démontrer mais à expliquer pourquoi on a des positions différentes et de toute évidence , une fois que l'on se connaît bien, que l'on connaît bien ses goûts et bien on sait pourquoi on les boit au moment choisi.

Encore une fois celui qui a 2 caisses d'un vin, il peut les boire à plusieurs moment de la vie du vin.

Celui qui a 3 bouteilles, dire comme le disent certains qu'il faut les boire tant qu'ils sont bons et bien c'est être un très mauvais guide pour celui qui aime les vins évolués.

Quand à savoir quand ils sont foutus, il suffit d'acheter les bons millésimes, il n'est alors pas sorcier de savoir quand...d'autant plus que les Bordeaux on un plateau de matûrité assez confortable.

J'ai 3 Yquem 90 je sais quand je vais les ouvrir, pas besoin d'un scanner.

Jmm
29 Jui 2006 19:24 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20775
  • Remerciements reçus 8284

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Duhart - Milon

Ce ne sont pas les liquoreux qui posent des soucis. Tes (et mon) yquem 90, nos descendants pourraient le boire dans un siècle, il serai(en)t encore bons, et certainement meilleurs qu'en 2015 ;)

Pour les 2003, la chose est compliquée. Aucun millésime à ce jour ne lui ressemble. Il n'y a donc pas de modèle valable pour son évolution. Même si Parker dit qu'en 2025, il sera fabuleux, franchement, qu'est-ce qu'on en sait???
Est-ce vraiment un des "bons millésimes" dont tu parles? le 2004 sera certainement plus classique dans son évolution (je ne parlerai pas du 2005 :X)

Perso, pour en avoir bu un certain nombre de 2003 en milieu d'élevage, je trouve qu'ils auraient déjà dû être bus (direct à la barrique :D). Ils étaient réellement fabuleux en 2004, et aucun 2003 bu cette année ne m'a procuré la même émotion :(

Eric

Eric
Mon blog
29 Jui 2006 20:24 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26212
  • Remerciements reçus 1425

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Duhart - Milon

Un vin est fin ou n'est pas fin. Pour moi, il ne le devient pas en vieillissant.
Un vin est équilibré ou ne l'est pas, il ne le devient pas non plus en vieillissant.
Quant à la complexité, tout cela est très relatif... Qu'est-ce qui est complexe ? Les notes fruitées sont-elles moins complexes que les notes tertiaires ? Je ne le pense pas, elles sont tout simplement d'un autre ordre, s'adaptent à d'autres plats ou à d'autres circonstances.
Personnellement, en matière de vins, je me suis toujours refusé à hiérarchiser les plaisirs, je les prends comme ils s'offrent à moi.

Luc
29 Jui 2006 20:26 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20775
  • Remerciements reçus 8284

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Duhart - Milon

Je ne sais pas pourquoi, mais tout ça me rappelle des discussions antérieures :D

Eric,

plutôt d'accord avec Luc pour la non-hiérarchisation :)

Eric
Mon blog
29 Jui 2006 20:33 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6027
  • Remerciements reçus 814

Réponse de Martinez sur le sujet Re: Duhart - Milon

De toute évidence, il y a une complexité plus affirmée quand le vin approche les notes tertiaires. Pour un bordeaux , c'est donc après une dizaine d'année minimum.
Je fais un lien très atroit entre complexité et finesse, donc un vin est plus fin après une lente évolution.

'Les notes fruitées sont-elles moins complexes que les notes tertiaires ?'

Il faut les deux à la fois pour dire que la complexité est magique. Pas mal de 89 et 90, aujourd'hui, touchent ce point magique.

Je vous laisse tous les Gruaud des années 2000 contre un 89 s'il est à boire demain.
Je vous laisse tous les Lagranges des années posts 90 contre un 90 s'il est à boire demain.
Et si l'on doit se mouiller pour dire quel est le plus complexe, il n'y aura pas photo.

J'ai pris Yquem comme exemple, c'est un liquoreux soit alors je prends mes Barton 96 : Pas avant 2010/2015 le point dont je parle plus haut ne sera pas loin.

Jmm
29 Jui 2006 21:15 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26212
  • Remerciements reçus 1425

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Duhart - Milon

Jmm,

Le point magique dont tu parles et que tu places aujourd'hui pour les 89-90, François Audouze le placera 20, 30 ou 50 ans plus tard, et certains dix ans plus tôt, chacun son truc. D'autres estiment peut-être qu'il n'y a pas de point magique et que chaque âge apporte ses qualités et qu'il faut savoir en profiter pleinement.

Luc
29 Jui 2006 22:49 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck