Nous avons 1533 invités et 44 inscrits en ligne

Domaine Yves et Mathilde Gangloff

  • Messages : 1196
  • Remerciements reçus 2463
CR: Domaine Yves et Mathilde Gangloff Condrieu 2016 - Condrieu
Ouverte pour le réveillon de Noël
Robe cuivrée.
Nez sur la poire et l'abricot.
Bouche grasse et doucereuse à la matière puissante sur des notes fruitées et florales (jasmin) bien équilibrée par une fraîcheur bienvenue.
La finale se termine sur une perception légèrement amère bien contenue par la fraîcheur du jus.
C'est un vin dense qui a encore besoin de quelques années pour s'assouplir et gagner en délié.
 

David
LPV Vaucluse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, LLDA
13 Jan 2023 12:58 #691

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17
  • Remerciements reçus 151

Réponse de Poupinet sur le sujet Domaine Yves et Mathilde Gangloff - Viognier - 2020

CR: Domaine Gangloff - Viognier - 2020 : simple mais bon! Bouche très fraîche, poire pêche abricot, douce amertume du viognier, manque de minéralité et de complexité mais ce n’est pas un Condrieu.. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, leteckel, LLDA, Garfield
30 Mar 2023 17:33 #692

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1159
  • Remerciements reçus 4041
LPV Beaune #40 : Une quarantième réjouissante dans le riche bourg de Beaune

CR: Mathilde et Yves Gangloff Côte-Rôtie La Barbarine 2011

Robe trouble, peu filtrée.
Très beau nez de syrah, frais, ronce, florale, léger lardé / fumé.
Attaque ample et sapide
Matière fruitée et juteuse.
Belle profondeur
Finale plus structurée se durcissant un peu à l'aération dans le verre
Grande persistance aromatique
Bien belle Côte-rôtie "de vigneron", proche du fruit et expressive.
Plutôt à boire

KRABB
Robe trouble, peu filtrée.
Nez très syrah, pot pourri, note fumée.
Très joli toucher de bouche et tanins fondus.
Un vin absolument pas lassant, avec une longueur toute relative certes mais qu'on boit avec plaisir.
Un bon vin à boire sans tarder.

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LLDA
03 Mai 2023 21:43 #693

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1212
  • Remerciements reçus 2963
CR: Mathilde et Yves Gangloff - Côte-Rôtie la Sereine Noire 2009

Robe grenat sombre, peu d'évolution.
Les marqueurs de l'appellation sautent de suite au nez. Sanguin, métallique, lardé-fumé, fruits noirs, cassis, mûre, épicé avec du poivre, une belle fraîcheur.
On retrouve le coté métallique, sanguin dès l'entrée de bouche. La finesse du vin ressort ensuite par la fraîcheur de ces fruits noirs, la finesse et la délicatesse de la matière tout en équilibre avec une acidité juste, les tanins sont fondus, la longue finale se termine avec une note de tapenade d'olive noire et sa légère amertume. Grand Vin.
Regoutté le soir, le vin sèche un peu dû je suppose à l'aération.

Note : 17/20. Garde : à revoir dans 2 à 3 ans.

Amicalement,
Alain Hinant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, Papé, starbuck, leteckel, LLDA, Garfield, Manas, Jean F
04 Mai 2023 08:10 #694

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5171
  • Remerciements reçus 6467
Bu  ici

CR: Saint Joseph Gangloff 2018

Le premier nez est aguicheur, floral sur le jasmin. Avec l'aération ça évolue vite vers un boisé assez marqué et vraiment dérangeant. 
La bouche est assez large sur les fruits noirs avec un gros boisé et une amertume du bois. C'est vraiment too much en l'état et du coup ça ne me plaît pas. Je l'ai pris pour un vin de guigal raté...

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Jean-Loup Guerrin, LLDA
06 Mai 2023 07:57 #695

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1596
  • Remerciements reçus 2133
Le millésime 2021 au domaine Mathilde et Yves Gangloff


J3 de notre ballade hivernale. Point de ciel bleu en ce frais matin, la pluie a au moins eu le mérite de cesser. Nous parquons nos véhicules dans cette impasse de Condrieu que nous commençons désormais à mieux connaître: ne pas se tromper de rive, être au plus près de l’entrée et ne pas mésestimer les courtes distances d’un muret à l’autre sous peine de remodeler son carrosse :).

Cela fait quelques temps déjà que le caveau ne peut plus recevoir les gens de passage et le lieu ne s’ouvre discrètement que sur rendez-vous préalable. Une brève attente puis nous apercevons une silhouette longiligne à la chevelure et aux airs de rockeur se profiler. Elle est reconnaissable d’entre mille ici à Condrieu. C’est bien Yves qui nous guidera lors ce la dégustation cette année.



Entre gel et sécheresses



- Parlons du millésime qui fâche. Quels rendements faîtes-vous en 2021?
- On perd 50% presque 60% sur Condrieu. -50% sur Saint Joseph. C’est descendu jusqu’à -7°C. Sur Côte Rôtie, heureusement que nous sommes dans une partie de la région où il y a régulièrement du brouillard. Nous perdons, un peu moins, - 30%.
- Les incidents climatiques se succèdent chaque année.
- Depuis 2015, nous n’avons que des années sèches et lorsqu’elles sont humides, il gèle.
- La pluie a d’ailleurs accompagné notre trajet et notre journée d’hier.
- Nous avons eu 100 mm ces deux derniers mois. Mais même avec cela, 2022 reste en déficit pluviométrique.

Saint Joseph 2021
Du poivre blanc, de la cannelle, du clou de girofle. Du gras mais une verticalité centrale assez surprenante pour un blanc méridional. C’est relativement vif. Peu de fruits blancs à ce stade ou à cette première heure de la journée. L’effet millésime permet vraisemblablement de faire rentrer ce vin dans le périmètre des blancs que je peux commencer à apprécier (ou alors c’est la vieillesse grandissante :)). AB

- C’est plutôt frais. 2021 est peut-être moins riche?
- Nous vendangeons fin Septembre. Et le vin fait 14°.
- Ah, cela ne se perçoit pas vraiment. Le degré est surprenant. Et sur l’année 2022?
- Nous commençons fin Août pour terminer aux alentours du 12 Septembre.
- Que donnent les volumes?
- -40% sur les blancs, surtout Condrieu. -50% sur St Joseph, en rouge et en blanc. Nous parvenons à faire 38hl sur Côte Rôtie.
- La succession des intempéries doit commencer à peser.
- Ça a un impact évident sur la trésorerie. Nous allons bientôt devoir faire comme la Bourgogne :).

Condrieu 2021
Un extrait bien plus sec. Une netteté supérieure. De l’abricot séché et non confit. Un registre dominé par les fruits à chairs blanche et jaune. Une amertume en retrait et surtout une certaine tension. Dîtes donc, j’aurais peut-être dû en prendre plus qu’un unique exemplaire. B
- En 2022, nous commençons Condrieu le 29 Août. C’était un peu juste en maturité. Il a plu 15 mm avant les vendanges. L’eau était la bienvenue. Les raisins ont gonflé mais leur peau était fragile. Il a fallu faire très vite.
- A quoi est donc due la perte sur le millésime? Il ne semble pas y avoir eu de catastrophe météorologique?
- Les grappes ne se sont pas fermées. Nous n’avions que de la rafle et des petits pois. Pour mener des fruits à maturité, nous avons fait tomber du raisin sur un demi hectare.

- Avec les années solaires qui reviennent régulièrement, êtes-vous tenté d’allonger les élevages?
- Je ne suis pas persuadé qu’il faille le faire. La tendance est plutôt à vendanger tôt mais un vin pas mûr ne fera jamais un grand vin.
- Vous parlez bien de phéno?
- Oui. En 2018, l’une des années les plus solaires, à 13° c’était pas mûr. Nous avons rapidement fini à 15° lorsque la maturité a été atteinte.
- Le réchauffement accélère plutôt les cycles non?
- Oui le cycle de maturité est raccourci. La véraison se passe fréquemment mi-Juillet alors qu’elle se produisait plutôt début Août normalement.
- Ou un cycle qui commence plus tôt? En 2021, la douceur de Mars avait provoqué une sortie précoce.
- Pas nécessairement. La floraison se passe toujours fin Mai, début Juin. Elle a débuté au 25 Mai en 2022.

Saint Joseph 2020
L’abondance de tanins en entame n’augure pas une grande amabilité. C’est sans compter sur un filin traçant, des notes mentholés et des fruits rouges à point pour rétablir un équilibre à la partition. B+
- Où vous situez-vous en proportion de rafle?
- 100% VE sur le Saint Joseph et 80% sur les Côte-Rôties.



Du bio?




- En dehors de 2021, les années sont plutôt favorables à faire bio.
- Nous le faisons depuis 3 ans.
- Avec une certification pour objectif?
- On n’y pense pas pour le moment. Il faut du personnel. On estime d’ailleurs le surcoût à 30%.
- En parlant de personnel, vos confrères évoquent les difficultés qu’il peut y avoir à en trouver.
- On touche du bois. On arrive à embaucher. Il y a 5 permanents, sans nous compter.

La Barbarine 2020
Une texture et une saveur plus réglissée. Ce sont cette fois-ci des notes florales, sur la violette et le bonbon de violette qui établissent un contrepoids au registre chaleureux. TB- et à patienter certainement.

- A quel niveau de soufre vous situez-vous?
- Sur les Côtes-Rôties, entre 15 et 20 de libre pour un total de 40. Et en blanc, autant de libre pour 70 de total. Je ne suis pas un adepte du sans soufre. S’il faut le faire, il faut réfléchir à la totalité de la chaîne: avoir une cave impeccable, respecter la chaîne du froid, etc. Ce sont des changements importants.
- Quels sont les moments où vous soufrez?
- On en met 3 à 4 g à la réception de la vendange. Il disparaît complètement. On ajuste pendant l’élevage et on en met surtout à la mise. Le fait de moins manipuler le vin nous permet de réduire les doses. On ne soutire plus du tout les rouges par exemple.

- Avec les pertes en 2021, allez-vous parvenir à garder 2 Côtes-Rôties?
- Nous faisons - 35%. Nous allons assembler. Cela fera autant de bouteilles de Barbarine qu’à l’habitude mais il n’y aura pas Sereine.

- Nous commençons à savoir que 2022 est une année chaude de + dans la série.
- Elle est différente. Les degrés en 2020 sont par exemple plus haut qu’en 2022. En 2022, il y a eu des blocages de maturité.
- Les maturités devaient être rapprochées une fois que l’ensemble est reparti?
- L’avantage que les vendanges soient précoces, c’est que nous avons eu une équipe d’étudiants. On a passé 11 jours environ, en ne vendangeant que le matin, pour un peu moins de 9ha.


Les millésimes solaires et la gestion des bretts



- Sur un millésime solaire, un peu moins en 2022 je comprends, les sucres doivent mettre un peu de temps à se faire?
- Ce fut le cas en 2018. Ca a fermenté pendant 6 mois.
- Aidez-vous alors la fermentation?
- Sur les rouges, j’ai confiance, ils se font toujours. Ca nous est arrivé d’utiliser une fois seulement un peu de levain pour les blancs. Cela reste une exception. Avec les millésimes plus chauds, c’est le phénomène des bretts qui se développe. Le nouvel équilibre des vins leur est complètement favorable. Il faut garder en tête que les bretts, il y en a tout le temps. Il suffit de regarder les analyses. C’est leur développement excessif qu’il faut surveiller. Leur décomposition développe des éthylphénols. Et le problème de cette levure c’est qu’elle efface tout. Passé un seuil, vous avez tous les goûts et odeurs désagréables.
- Comment agir?
- Avec une filtration stérile, souvent à la mise. Et en faisant grandement attention pendant l’élevage. Il nous est arrivé de faire une filtration stérile sur une pièce en 2017 pendant l’élevage.

La Sereine 2020
Ce qui frappe l’emblée c’est la finesse de l’ensemble. Les tanins, pourtant en quantité, se fondent complètement dans la masse. La portance est haute et l’ensemble se tient de longues secondes dans l’hémisphère supérieur de la bouche. Avec l’aération, des notes de mûres apparaissent sur un lit de myrtilles fraîches. Un sacré peps’ en ressort. Exc-

- Nous avions eu votre gendre l’an passé.
- Elsa et lui font habituellement les dégustations mais si je peux aider ponctuellement, je le fais.
- Dans quelle mesure êtes-vous encore impliqué au domaine?
- Il faut savoir laisser la place. Elsa travaille ici depuis plus de 10 ans. Elle a rapidement et intuitivement eu les bons gestes. La passation s’est faite progressivement, en restant dans l’esprit du vin.
- Vous avez un fils également.
- Lou est musicien :).
- Pense-t-il revenir un jour au domaine?
- Il profite de sa passion pour le moment. Je n’obligerai jamais à rien. Et si l’envie lui prend un jour, il y a de la place. Chacun sait qui est l’autre.
- En parlant de musique, vous arrive-t-il encore de jouer?
- On a encore un peu le temps de répéter et jouer avec les copains. On fait 5 à 6 concerts, chez les cavistes souvent. Cela permet de partager un verre ensuite.

Il est temps de quitter ce paisible recoin où naissent quelques remarquables nectars. 2020 est riche/solaire, à n’en pas douter. Il existe cependant systématiquement dans les vins de la tribu Ganglof un contrepoint gustatif conférant une délicieuse harmonie d’ensemble. Et mes camarades et moi comprenons chaque année un peu plus l’engouement suscité par le domaine. Vivement l’année prochaine.




HD
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Axone35, podyak, Jean-Loup Guerrin, trainfr, GILT, DUROCHER, Papé, Agnès C, Fred974, Frisette, starbuck, leteckel, LLDA, the_ej, RVincent, Pins, Fredimen, rafalecjb, Garfield, Vesale, JeanRX, LEON213, Ilroulegalet, Manas, Kana
12 Mai 2023 18:15 #696
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1052
  • Remerciements reçus 1540
CR: Yves et Mathilde Gangloff - Viognier - Collines rhodaniennes 2017
Paille avec reflets verts
Nez vanillé, floral, pêche blanche, complexe et changeant.
Bouche ronde, puis arrive la fraîcheur qui redonne du peps et évite la lourdeur, mais on reste loin du vin tendu. Arômes fruités et de végétal (herbes).
Le soir, l'élevage coco domine et le vin devient décevant. A ce point, cela me choque alors je change de verre pour revenir à celui du midi, et là c'est moins choquant, même si somme tout le vin a perdu en énergie et complexité.
Je dirais donc à boire sans trop tarder.
Bon accord en apéritif provençal ( tapenade, pissaladière) puis des filets de loup et daurade en papillote simplement cuits avec des rondelles de tomates et oignons et saupoudrés de curry.

Jérôme
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, LLDA, Fredimen, Garfield
11 Aoû 2023 11:29 #697

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1052
  • Remerciements reçus 1540
Bu ici

CR: Yves et Mathilde Gangloff - Barbarine - Côte Rotie 2014
Violacé pourpre, plutôt sombre et dense, on voit peu à travers.
Un côté fruité avec de la fraîcheur herbacée qui perturbe mes repères puis évolue rapidement sur l’olive noire (intense, l’olive à la grecque, une fois qu’on a mis un nom dessus, impossible de s’en départir) et un côté sanguin, presque métallique. Profil archétypal d’après Lucas, en tout cas pas dans mes repères de syrah nord-rhodanienne (genre coulis de mûre et de violette au bacon).
La structure est nette, carrée, et pourtant il y a de la finesse et de l’élégance. On n’est toutefois pas encore tout à fait sur l’image d’une main de fer dans un gant de velours. Plutôt du chevalier en apprentissage des codes de la cour. Un vin en devenir certainement, peut-être aussi le millésime frais et moins gourmand.

Jérôme
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LLDA, Fredimen, Vesale, Gaija
20 Aoû 2023 16:11 #698

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2997
  • Remerciements reçus 7839

CR: Domaine Mathilde et Yves Gangloff - Côte Rôtie "La Barbarine" 2018

Nez plutôt fermé, enfin par rapport à mes attentes et mon expérience du St Joseph du même millésime.
On y sent toutefois des fruits noirs, un peu de fumée et du cuir. Le lendemain (donc ce midi), c’est plus ouvert, très fruitée et une pointe réglissée complète le tableau.
La bouche est immédiatement épicée, puis fruitée, assez gourmande et les tannins sont fins / fondus.
Un petit côté « chocolaté » modère mon enthousiasme (affaire de goût) et rend le vin moins glou glou.
A mon sens, c’est moins prêt / immédiat que le St Joseph qui était d’une gourmandise incomparable.
A propos de ce St-Joseph, le restaurateur me dit que le domaine l’a « retiré » des vins disponibles pour la restauration , restaurateur passionné que je salue pour sa politique de prix particulièrement raisonnable (85 € sur table) en plus de la qualité de sa cuisine 


Quelques 2 ans plus tard, j'apporte cette bouteille chez un ami cher que je sais amateur de l'appellation et du producteur.
C'est gourmand, fruité et se boit à la vitesse de la lumière. 
Je suis toujours subjugué par la finesse des tanins chez Gangloff et l'accessibilité des bouteilles jeunes.
Pour autant, en l'état, et malgré sa gourmandise, le vin manque de complexité et mérite d'être attendu à mon sens.

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, bibi64, asoulier99, Blog, LLDA, Kiravi, Garfield, Jeanveux
12 Nov 2023 15:23 #699

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 3646
Les vins de Noël

CR: Domaine Mathilde et Yves Gangloff - Saint-Joseph (rouge), 2017

Ouvert 3h avant, et épaulé 1h dans cet intervalle.

Yves Gangloff nous avait confessé, dans le joyeux brouhaha du marché aux vins d’Ampuis, qu’il dégustait ses St Jo entre 6 et 8 ans. Ce n’était pas tombé dans l’oreille de sourds, nous avons lorgné sur cette bouteille le réveillon précédent et avions jugé sage de lui laisser une petite année de plus.

Nez magnifique, profond, puissant, racé, de fruits noirs très légèrement lactés, du poivre à gogo (comme dans mon assiette). La bouche est charpentée, poivrée, intense et procure énormément de plaisir. Le sentiment cependant qu’elle est encore un chouilla renfrognée.

Quelle superbe bouteille, il faut la déguster sur ce profil-là, mais je suis persuadé en revanche - et je ne suis pas un ayatollah de la garde - qu’il manque une petite année ou 2 pour qu’elle accède à l’harmonie absolue.

En attendant, les senteurs du gigot confit, rehaussé d’un peu (beaucoup) de poivre noir du moulin, mêlées aux parfums intenses et puissants de ce St Jo resteront comme l’un des grands moments de gastronomie de cette année.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, LLDA, the_ej, Fredimen, LEON213, Jojobiscotto
02 Jan 2024 16:24 #700

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 890
  • Remerciements reçus 3165
CR:
BU ICI
Côte Rôtie, Gangloff, Sereine Noire, 2009
Bouchon ! Pas énorme mais c’est net, ce n’est pas net.
Les boules, Le touché de bouche était extra. ED
Marc
24 Jan 2024 18:40 #701

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jojobiscotto
  • Portrait de Jojobiscotto
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 444
  • Remerciements reçus 200
Ouvert un jour racine sans doute... 
Je plaisante mais je compatie, c'est d'autant plus dur que le millésime ne semble pas mauvais chez lui... 

Joe
24 Jan 2024 19:42 #702

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 1557

Réponse de LPV sur le sujet CR: Domaine Gangloff - Saint-Joseph blanc 2021

LPV Franche-Comté : Session "améliorée" par Le Teckel


CR: Domaine Gangloff - Saint-Joseph blanc 2021
Nez un peu anisé, amande, un côté bonbon aussi.
Bouche qui fait ressortir immédiatement des amers qui font lorgner vers le sud...mais lequel ?
C'est large, assez gras, sur un équilibre qui joue sur l'amertume et pas l'acidité (malgré le millésime), pas celui qui a ma préférence.
Confirmation que les blancs de la vallée du Rhône ne sont généralement pas ma came.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LLDA, Jojobiscotto
02 Fév 2024 19:00 #703

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1151
  • Remerciements reçus 6012
CR: Yves et Mathilde Gangloff - Barbarine - Côte Rotie 2017

A l'aveugle, pas trop de doute possible sur le cépage, la syrah est évidente sur les notes lardées et fruits rouges, avec ce côté violette également. La bouche a des tanins fins, mais présents, une finale assez fraiche, je n'imaginais pas forcément Gangloff la dessus car le 16 par exemple était du velours.

Très bien, trop jeune je pense par contre. 

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, Blog, starbuck, leteckel, LLDA, the_ej, otonosama07, Ilroulegalet, Manas
10 Fév 2024 14:56 #704

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1212
  • Remerciements reçus 2963
CR: Yves et Mathilde Gangloff - Côte-Rôtie la Sereine Noire 2010

Robe pourpre avec des reflets violets, sombre.
Un beau nez encore un peu sur l'élevage avec une touche de fumée, du graphite, des fruits noirs, épicé, poivré, une note sanguine, une touche florale avec de la violette.
Grosse matière en bouche avec des tanins encore un peu marqués, épicée, poivrée, une touche sanguine, des fruits noirs mûrs, une pointe réglissée avec une légère amertume, grande longueur.

Note : 17/20. Garde : à revoir dans 2 à 3 ans.

Amicalement,
Alain Hinant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, DUROCHER, starbuck, leteckel, LLDA, otonosama07, Monard, Ilroulegalet, Manas
11 Mar 2024 08:35 #705

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2358
  • Remerciements reçus 3322
CR: Domaine Yves et Mathilde Gangloff, Saint-Joseph rouge 2017



C'est très foncé au visuel.
Le nez est séduisant,puissant,fruité et épicé.Le cépage est vite identifié.
Assez grosse puissance aussi en bouche,assez large,on partirait sur un beau sudiste(Languedoc) à majorité Syrah.Mais pas de lourdeur ici,ça reste élégant avec une certaine souplesse,sans aucune dureté,les tanins sont très fins.Beaux fruits noirs et rouges, violette et épices bien dosés.Longueur satisfaisante et encore plus de plaisir qu'avec la précédente.
On peut garder encore.

Le vin n'a pas bougé à J+1 là je trouve un côté suave,vraiment un beau vin.
Cordialement
Bernard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Axone35, Jean-Loup Guerrin, leteckel, LLDA, the_ej, rafalecjb, Garfield, Ilroulegalet, Manas
11 Mar 2024 17:53 #706
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3847
  • Remerciements reçus 7549
CR: Domaine Gangloff - Côte-Rôtie La Barbarine 2020
Nez de bonne intensité, jeune avec un fruit bien mûr sur le coulis de mûre, touche de confiture. Quelques notes de fruits frais quand même. Côté sanguin, un peu de poivre, tapenade. L'élevage est bien là sur un léger vanillé, bois scié, mais reste discret. Il y a un certain volume, mais il manque de fines notes délicates.
La bouche est assez puissante avec une matière assez épaisse, de la mâche. On sent une grosse maturité du fruit. L'équilibre est bon, sur un côté solaire. Grande finesse des tanins. Pas très ferme. Le vin est policé. Boisé discret. La longueur est très bonne.
Bien +.

Trop jeune, à revoir dans quelques années. Un vin bien fait, mais qui ne touche pas ma corde sensible. Les millésimes caniculaires ne sont pas ma tasse de thé.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, DUROCHER, leteckel, LLDA, Fredimen, Lionel73, Garfield, Manas, Droop
16 Mar 2024 16:17 #707

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 545
  • Remerciements reçus 1729
CR: Domaine Yves et Mathilde Gangloff, La Sereine Noire 2019
Comme la valeur n'attend pas toujours le nombre des années...
Nez: purée de fraises, cassis, amandes fraiches, sous-bois dense et profond. Bouche ronde, veloutée, à la fois fraiche et chaleureuse. Les tanins sont soyeux. Cassis, léger menthol. Finale interminable et fruitée dans laquelle une pointe de sucrosité fait le contrepoint à une note saline. C'est excellent!

LEON213
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, GILT, DUROCHER, Frisette, leteckel, LLDA, Fredimen, Lionel73, Garfield
14 Avr 2024 12:28 #708

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3848
  • Remerciements reçus 4090
Comme beaucoup d’entre nous j’apprécie bcp les vins de ce domaine.
Mais je reconnais que j’attends toujours sereine noire une bonne dizaine d’années. 
Je crains toujours un boisé excessif qui masque la complexité du vin, pas le cas ici ? Ou simplement ça ne t’a pas choqué ?

Alex
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER
14 Avr 2024 18:32 #709

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 545
  • Remerciements reçus 1729

Réponse de LEON213 sur le sujet Domaine Yves et Mathilde Gangloff

Non, je n'ai pas ressenti de côté "boisé". J'ai beaucoup de mal avec les vins de castors. Sur cette bouteille, l'élevage était parfaitement intégré, au point de n'avoir pas besoin de le mentionner. Mais peut-être qu'à l'instar d'autres vignerons, le style évolue vers des vins moins marqués sur les derniers millésimes? De meilleurs connaisseurs du domaine que moi pourront nous éclairer, sans doute.
Néanmoins, c'était une belle bouteille que je n'ai pas eu le sentiment de déboucher trop jeune.

LEON213
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, TIMO, leteckel, Garfield
14 Avr 2024 22:56 #710

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1148
  • Remerciements reçus 2276

Réponse de Nilgiri sur le sujet Domaine Yves et Mathilde Gangloff

Le nom de la cuvée est “La Serène noire”...l'erreur est fréquemment commise.

 LPV, La Précision sur le Vin 

« Dès que la vie fait mine de m’écraser, je sais que je peux faire confiance au Bandol, à l’ail et à Mozart » Jim Harrison
15 Avr 2024 07:39 #711

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 545
  • Remerciements reçus 1729

Réponse de LEON213 sur le sujet Domaine Yves et Mathilde Gangloff

"Le nom de la cuvée est “La Serène noire”...l'erreur est fréquemment commise."
C'est vrai, l'erreur est commise partout ou presque, même par le vigneron!

LEON213
15 Avr 2024 07:49 #712

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 283
  • Remerciements reçus 486

Réponse de Bug sur le sujet Domaine Yves et Mathilde Gangloff

heu ... je ne suis pas un spécialiste du domaine, mais les (rares) bouteilles vues étaient (contre)étiquetées "LA SERÈNE NOIRE"' ... le sujet n'avait-il pas déjà été évoqué d'ailleurs ?
 

Laurent
15 Avr 2024 12:20 #713

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 545
  • Remerciements reçus 1729

Réponse de LEON213 sur le sujet Domaine Yves et Mathilde Gangloff

Bon, effectivement, il y a eu du changement...

 

 

On attend l'avis de l'académie française...
 

LEON213
15 Avr 2024 12:49 #714
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 545
  • Remerciements reçus 1729

Réponse de LEON213 sur le sujet Domaine Yves et Mathilde Gangloff

Mince! J'ai voulu poster deux photos de contre étiquettes ( 2009: Sereine Noire, 2018 Serène Noire ) et ça a buggé, manifestement.
Bref, l'orthographe a changé, pas les habitudes! Les amateurs de vin seraient-ils un tantinet conservateurs? ( moi compris )

LEON213
15 Avr 2024 12:55 #715

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2638
  • Remerciements reçus 1250

Réponse de Galinsky sur le sujet Domaine Yves et Mathilde Gangloff

Mince! J'ai voulu poster deux photos de contre étiquettes ( 2009: Sereine Noire, 2018 Serène Noire ) et ça a buggé, manifestement.
Bref, l'orthographe a changé, pas les habitudes! Les amateurs de vin seraient-ils un tantinet conservateurs? ( moi compris )


Bonjour, 

L'orthographe du nom de la cuvée à été modifiée me semble t-il suite à un litige au sujet de ce nom "Sereine Noire" qu'il a donc été obligé de modifier. Je crois que c'est cela qui en a été la cause !

Eric 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LEON213
15 Avr 2024 17:01 #716

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6066
  • Remerciements reçus 699

Réponse de sly14 sur le sujet Domaine Yves et Mathilde Gangloff

Oui les bouteilles avant 15 était sereine
15 Avr 2024 19:53 #717

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1148
  • Remerciements reçus 2276

Réponse de Nilgiri sur le sujet Domaine Yves et Mathilde Gangloff

Oui les bouteilles avant 15 était sereine

Je viens de regarder en cave et 2012, 13, 14 sont étiquetées "Serene" et à priori 2010 et 2011 également.

    

 

« Dès que la vie fait mine de m’écraser, je sais que je peux faire confiance au Bandol, à l’ail et à Mozart » Jim Harrison
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
16 Avr 2024 08:38 #718
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6066
  • Remerciements reçus 699

Réponse de sly14 sur le sujet Domaine Yves et Mathilde Gangloff

Oh my bad tu as raison!
je viens de revérifier cela également car en effet les bouteilles étaient de millésimes de la 1iere décennie 2000.

désolé pour cette honteuse erreur!

bien cordialement 

Sylvain
16 Avr 2024 08:52 #719

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1159
  • Remerciements reçus 4041
LPV Beaune #48 : La Grange des pépères

CR: Domaine Gangloff Côte-Rôtie La Serene Noire 2014
La robe et le beau nez assez variétal nous emmène assez facilement en Rhône nord, mais sans race particulière.
La matière assez extraite et un peu "rustique"  nous amène plutôt vers St Joseph que Côte rôtie.
Je prends du plaisir avec Syrah savoureuse et de caractère, mais cela manque de finesse et de "classe" en l'état pour une grande cuvée de Côte rôtie
Très bien (seulement), 92

​​​
KRABB
Robe violet foncé.
Extraction, côté sauvage mal maitrisé.
Finale courte.
Une syrah sans classe.
Très décevant, comme souvent avec ce domaine selon mes expériences.

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, matlebat, Jean-Loup Guerrin, LLDA, Fredimen
29 Avr 2024 18:26 #720

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck