Nous avons 2168 invités et 60 inscrits en ligne

Château Thivin

  • Messages : 485
  • Remerciements reçus 3566
Les vins de Noël  

CR: Château Thivin - Côte de Brouilly - Zaccharie, 2020

Dégusté autour d’une jolie fondue savoyarde.

Un nez pas tout à fait ouvert, malgré 3h de carafe.

Comme pour le Gangloff, le profil me plaît ainsi (j’aime les beaujolais jeunes), mais là le vin est encore sur la réserve. Pour autant, beaucoup de plaisir : une aromatique autour d’un joli fruit rouge gourmand, principalement cerise, framboise, c’est très joli et classe.

Garde : à revoir dans 2-3 ans (pour mon goût) 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alain Hinant, Jean-Loup Guerrin, LLDA, BATARDO, Fredimen, rafalecjb
02 Jan 2024 16:16 #541

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94725
  • Remerciements reçus 24403

Réponse de oliv sur le sujet Château Thivin

Le domaine sera ravi de découvrir qu'il illustre l'annonce des Grands Jours de Bourgogne !

x.com/VinsdeBourgogn...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Med
17 Jan 2024 19:53 #542

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1052
  • Remerciements reçus 1540
Bu ici
CR: Château Thivin - Zaccharie - Côte de Brouilly 2013
lucas_mir
Très bien à l'ouverture. Un poil moins bien au moment des hostilités. L'équipe de France en coupe du monde (avant 98).

the_ej
(en parallèle avec le suivant)
La robe est encore bien sombre.
Le nez évoque pour moi le poivron et un côté terreux/sanguin que je retrouve en bouche. La bouche est encore dure, presque rustique, avec une aromatique plutôt austère, une structure marquée par des tanins encore fermes (est-ce bien mûr, même ?) et une acidité un peu forte.
J'y vois un cabernet franc qui aurait besoin de vieillir encore un peu, et en découvrant la provenance, je pense qu'à mon goût il faudrait l'attendre encore au moins 10 ans de plus.

Jérôme
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Loup Guerrin, LLDA, BATARDO
29 Jan 2024 12:09 #543

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 485
  • Remerciements reçus 3566
CR: Château Thivin - Côte de Brouilly - La Chapelle - 2022

Ouverte au débottée, puis bue sur 2 jours. Le vin s'exprimant davantage à J+1 : une évolution favorable, donc. 

Un nez ma foi plutôt expressif, avec une aromatique tournant autour de la cerise et de quelques notes très légères de moka. C'est un nez très doux, en finesse, qui réussit néanmoins à proposer une belle gourmandise. Ce qui me plaît ! 

Une bouche à l'unisson : le soyeux et la douceur que l'on devine au nez se retrouve à la dégustation. La texture est douce et bien arrondie ; l'aromatique, toujours sur la cerise acidulée est expressive et savoureuse. La bouche propose enfin une belle densité / maturité de fruit, ce qui rend l'ensemble gourmand à souhaits. 

Un vrai plaisir de retrouver cette cuvée au top niveau, après un très faible 2021 .

Garde : j'aime beaucoup (et j'ai toujours aimé) cette cuvée sur ce profil-là, donc à boire pour moi. Mais aucun doute bien sûr quant à sa capacité de vieillissement. J'en ai pris plusieurs sur ce millésime (car sur le papier, il me plaisait beaucoup, ce que cette dégustation confirme), nous aurons donc le temps de voir l'évolution.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Alain Hinant, Dom, Jean-Bernard, sideway, Jean-Loup Guerrin, LLDA, BATARDO, Kiravi, rafalecjb, Garfield
07 Fév 2024 20:14 #544

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 485
  • Remerciements reçus 3566
CR: Château Thivin - Côte de Brouilly - Clos Bertrand - 2020

 

Hier soir c’était menu Beaujolais Lyonnais à la maison, avec un merveilleux saucisson brioché ramené de chez mon paysan de Bresse. Il me fallait donc un vin du secteur, et pense assez rapidement à ce côte de Brouilly.

Par curiosité, j’ai tout de même fait des petites recherches sur internet, se peut-il que d’autres accords fonctionnent ? De nombreux articles, et notamment celui d’Olivier Poussier ont douché mes espoirs d’innovation : du gamay rien que du Gamay .
Allez Manas, remballe donc ton St Jo ou ton Crozes, nous resterons donc sur le Mont Brouilly comme prévu.

A l’ouverture, le nez est sur les petits rouges, cerise en tête soulignés d’une jolie fraîcheur. Le nez est bien fruité, plutôt jeune et délicat. Mais semble un peu fouillis, voire pas tout à fait en place, j'ai d'ailleurs parfois eu l'impression d'avoir à faire à un vin nature.

Le lendemain, avec mon saucisson donc, le nez est posé et harmonieux, de belles notes de fraise apparaissent, subtiles, soulignées d’un très léger moka. La bouche offre un fruit subtil et soyeux, entre le demi corps et l’amplitude, toujours en finesse : joli équilibre !

Garde : beau vin, à revoir dans 2 - 3 ans.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Dom, sideway, Jean-Loup Guerrin, leteckel, LLDA, BATARDO, Kiravi, rafalecjb, Garfield
22 Fév 2024 09:08 #545
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1230
  • Remerciements reçus 575
CR: Château Thivin Côte de Brouilly Cuvée Zaccharie 2014

Robe en début d'évolution.

Nez ouvert, des beaux arômes de cerise et de fraise encore présents et un début d'évolution sur un bouquet rôti/poivré/terreux.
Bouche au toucher soyeux d'entrée, avec un joli trait, une belle épaisseur.
Tout se met bien en place, avec une maturité très juste et une acidité qui tient le jus sans se faire remarquer.
Les tannins se raffermissent par la suite, un peu rustiques, cassant un peu la dynamique.
Finale intéressante sans être bouleversante.

L'ensemble paraît encore bien jeune, dans un style bourguignon classique, et déjà très bon en l'état.
Je mise (2 bouteilles donc) sur le fait que quelques années supplémentaire permettront encore d'affiner cette fin de bouche.
 

TIMO
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Paul B., letournaisien, Jean-Loup Guerrin, GAET, LLDA, BATARDO, KosTa74, Kiravi, rafalecjb, Garfield
27 Fév 2024 11:21 #546

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2356
  • Remerciements reçus 3137
CR: Château Thivin - Côte de Brouilly 2022 " La Chapelle " :

Robe rouge sang.
Malgré une ouverture préalable de 24h, le nez est mutique. L’épaulage et le volume du verre aident quelque peu le vin à s’exprimer. Émergent de belles notes de fruits noirs, de pain grillé, de réglisse.
La bouche est juteuse, sur un fruit frais et franc. C’est jeune et pimpant.
On a une acidité qui donne une présence en bouche assez marquante et un volume qui l’est tout autant.
L’aromatique est plus sur les fruits rouges avec une impression de fraîcheur.
Le vin est longiligne et s’étire longuement.
La fin de bouche offre un retour réglissé du plus bel effet.

Une future très belle bouteille à mon sens.
 

Frèdè
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Bernard, jean-luc javaux, Jean-Loup Guerrin, leteckel, LLDA, BATARDO, KosTa74, Kiravi, rafalecjb, Garfield
31 Mar 2024 17:08 #547

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 512
  • Remerciements reçus 777
CR: Château Thivin - Côte de Brouilly La Chapelle 1999
Bouteille bue au restaurant sur quelques heures.

Robe translucide et brillante, d'un rouge grenat, parsemée de nombreuses particules solides dont certaines finiront dans le verre malgré les précautions de service mais sans aucune gène gustative.

Le nez est fidèle à ce qu'on attend d'un vin de 24 ans sur des odeurs que je qualifierais de "sombres" : terre, fleur fanée, peut-être un peu de fruit mais plutôt séché ou confit.

C'est dans une bouche à la fois délicate et bien affirmée que le vin se révèle je trouve : l'attaque est fine qui combine douceur et une pointe acide sous-jacente, puis se développe sur un registre aromatique plus frais de fruit rouge confit mais toujours en retenue. Il n'y a aucune accroche tannique, la matière reste très fluide mais dès le milieu de bouche une fine amertume apparaît et surtout une note fumée marquée* recouvre le tout jusqu'en finale pour donner un ensemble qui reste sérieux quoique très agréable.

Une belle expérience gustative. Sûrement pas le meilleur vin bu ces derniers temps mais cela reste singulier pour moi de goûter une telle bouteille (bien sûr parce que c'était bon, aussi !)

Joseph

* note fumée qui m'a rappelé le thé fumé japonais iribancha, qui combine donc un côté "feuille" et cet arôme fumé.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, letournaisien, sideway, bertou, Jean-Loup Guerrin, Med, BATARDO, ysildur, KosTa74, Fredimen, Kiravi, rafalecjb
02 Avr 2024 10:45 #548

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux