Nous avons 2026 invités et 63 inscrits en ligne

Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny

  • Messages : 2260
  • Remerciements reçus 1160

matlebat a répondu au sujet : CR: Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Nuits Saint Georges Clos de la Marechale 2006

Bonjour à tous,



CR: Nuits-Saint-Georges, Mugnier Clos de la Marechale 2006 : Un nez élégant, pas d'une grande finesse/ complexité, de cassis, note épice typé girofle, sur un fond noyau et cacao. La bouche est charpentée, dense, tanins soyeux, c'est puissant, musclé sur le cassis, les épices girofle, pointe fraiche ronce, fond cacao. La finale est puissante, musclée, persistance intéressante sur le cassis, le noyau, pointe girofle et fond noyau cacao. Excellent vin bien sûr, typique d'un pinot Nuiton de noble origine comme dirait l'ami Serge, mais au prix actuel, je passe. Excellent 92 (17)

Amicalement, Matthieu
#781

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 986
  • Remerciements reçus 709

Jean-Paul B. a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Bonnes-Mares 2004

CR: Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Bonnes-Mares 2004
Bouteille ouverte 12 heures à l'avance, et légèrement épaulée.
Nez formidablement floral, un vrai parfum un peu capiteux de rose et de pivoine, une pointe de fruits rouges.
Bouche pleine et suave, très belle longueur. C'est très subtil et élégant.
Un vin magnifique, dans un millésime pourtant difficile.
A noter: comme souvent avec les vins du domaine, une aération longue et douce a permis au vin de prendre de la chair.

Jean-Paul
#782
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 718
  • Remerciements reçus 469

David Chapot a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Nuits-Saint Georges Clos de la Maréchale 2014 1/2 bt

Bu ce soir un CR: Nuits-Saint Georges Clos de la Maréchale 2014 1/2 bt de Frédéric Mugnier
Robe : oeil de perdrix soutenu/mat.
Nez : petits fruits rouges acidulés, de noyau, avec une note plus mate d'épices douces, de cannelle, d'encens, délicate; très élégant, raffiné.
Bouche : attaque sur les fruits rouges acidulés avec un support tannique délicat, très civilisé, aristocrate je dirais. Bouche longue, présente, persistante, tout en restant éthérée. Beaucoup d'élégance.
Conclusion : Très bien. Autant le Clape 2014 était brut de décoffrage (avec le potentiel de garde et la complexité à à long terme que l'on sait), autant ce vin est très noble, élégant, raffiné aujourd'hui. À comparer avec intérêt dans 20 ans.
David Chapot
#783

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 122
  • Remerciements reçus 99

LudoR a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny 2014

CR: chambolle Musigny 2014 Domaine Jacques Frederic Mugnier

Jolie robe violine, peu soutenue.
Au nez on retrouve des notes de fruits rouges ( framboise et groseille).
La bouche est souple, sur un fruit ( toujours la framboise et la groseille ) très pur, finement acidulée, délicate et subtile.
Aucune trace végétale ni amertume et seul le manque de complexité de la bouche trahit son pedigree.
Mais ne vous y trompez pas il s'agit d'un beau village.

Ludovic
#784

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 718
  • Remerciements reçus 469

David Chapot a répondu au sujet : CR: Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny 2012

Bu ce soir un CR: Chambolle-Musigny 2012 de Frédéric Mugnier
Robe : oeil de perdrix, avec des reflets plus sombres, translucide.
Nez : à l'ouverture, le nez est fermé, peu expressif, mat. Après 2h, il prend de l'ampleur : petits fruits rouges acidulés, groseille, délicat.
Bouche : attaque avec une fine acidité, des tannins millimétrés qui soutient le vin, persistant tout en délicatesse, mais à côté duquel on peut facilement passer à la première dégustation. La bouche se rafermit au fur et à mesure.
Conclusion : Bien/Très bien. Vin très raffiné, harmonieux, frais, et long. Très délicat, persistant, l'idée qu'on a de Chambolle. Quand j'ai évoqué avec lui le prix des vins, Frédéric m'a dit que c'était un vrai problème, et qu'il se réjouissait de voir que des amateurs passionnés aient trouvé des vins de qualité plus accessibles financièrement que les siens, paroles qui font que ce vin à 59e ne me laisse aucun arrière-goût amer.
David Chapot.



Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
#785

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3189
  • Remerciements reçus 143

francois999 a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny 2012

Ah c'est 59€ au domaine ? Plus de 100€ au marché gris mais je n'apprendrai rien à personne.

Meme si je suis un grand fan de mugnier et souvent en degust seul face aux detracteurs, c'est un peu dur de defendre le village qui manque de puissance.

Francois
#786

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 122
  • Remerciements reçus 99

LudoR a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny 2012

C'est justement pour son élégance que l'on apprécie Chambolle...
Même si certains premiers crus comme Les sentiers ou Les Baudes donnent des vins plus puissants...

Ludovic grand amateur de CHambolle et de Mugnier
#787

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3189
  • Remerciements reçus 143

francois999 a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny 2012

Il y a surtout un gros gap qualificatif entre le village et les premiers cru de mugnier...
Et le village de mugnier manque sincèrement de fond et de matiere pour un chambolle.

Francois
#788
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tarkan

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2026
  • Remerciements reçus 635

tomy63 a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny 2012

francois999 écrit: Et le village de mugnier manque sincèrement de fond et de matiere pour un chambolle.


Pas du tout d'accord, surtout pour 2013, 2014, 2015. 2011 à la limite oui.
Comme dit plus haut, c'est un style tout en finesse et légèreté auquel on peut ne pas adhérer.
#789

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 122
  • Remerciements reçus 99

LudoR a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny 2012

francois999 écrit: Il y a surtout un gros gap qualificatif entre le village et les premiers cru de mugnier...
Et le village de mugnier manque sincèrement de fond et de matiere pour un chambolle.


C'est une remarque faite dans l'absolu ou par rapport à des villages d'autres producteurs ?

Ludovic
#790

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9547
  • Remerciements reçus 1007

claudius a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny 2012

francois999 écrit: ...
Et le village de mugnier manque sincèrement de fond et de matiere pour un chambolle.


Il ne me semble pas que ce soit le cas du Clos de la Maréchale, qui devrait couter à peu près le même prix

PS L ´importateur CH des vins de Mugnier soutient qu’en milésime 2016 son Musigny a dépassé celui de Roumier ....
#791

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 718
  • Remerciements reçus 469

David Chapot a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny 2012

J'aime beaucoup les vins de Mugnier puisque je les achète, mais j'essaie d'être objectif car ils sont très chers. Les Chambolle 11 et 12 manquaient à mon avis un peu de fond sur fût, caractéristiques du millésime obligent, contrairement au 13 effectivement qui avait plus de niak sur fût et donnait le la du millésime (fraîcheur+ tannins d'un millésime tardif). Mais les 11 ont repris de la densité en bouteille.Il faut veiller à bien laisser s'ouvrir car les vins reprennent de la chair. Le Clos de la Maréchale me semble un meilleur rapport qualité/prix que le Chambolle Village, permettant d'accéder au style Mugnier évanescent avec suffisamment de fond dans les millésimes plus tendres (la question ne se posant pas en 2015-2016).
DC
#792
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 36
  • Remerciements reçus 48

GEGE1952 a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny

En accord total avec David sur les vins de Frédéric Mugnier.
Quand au Musigny 2016 si tout va bien il sera commercialisé dans une décennie.....
#793

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3189
  • Remerciements reçus 143

francois999 a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny 2012

LudoR écrit:

francois999 écrit: Il y a surtout un gros gap qualificatif entre le village et les premiers cru de mugnier...
Et le village de mugnier manque sincèrement de fond et de matiere pour un chambolle.


C'est une remarque faite dans l'absolu ou par rapport à des villages d'autres producteurs ?

Ludovic

Un peu des 2.
Les fuées de mugnier (pour ne parler que des fuées) vont à mon avis pouvoir soutenir la comparaison en terme de longueur en bouche, de complexité avec la patte mugnier en plus (le coté evanescent et aerien) par rapport à d'autre producteur en chambolle premier cru.
Mais comme je te vois commenter du dominique laurent, essaye donc de gouter leur chambolle vielles vignes.

Francois
#794

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 122
  • Remerciements reçus 99

LudoR a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny 2012

francois999 écrit:

LudoR écrit:

francois999 écrit: Il y a surtout un gros gap qualificatif entre le village et les premiers cru de mugnier...
Et le village de mugnier manque sincèrement de fond et de matiere pour un chambolle.


C'est une remarque faite dans l'absolu ou par rapport à des villages d'autres producteurs ?

Ludovic

Un peu des 2.
Les fuées de mugnier (pour ne parler que des fuées) vont à mon avis pouvoir soutenir la comparaison en terme de longueur en bouche, de complexité avec la patte mugnier en plus (le coté evanescent et aerien) par rapport à d'autre producteur en chambolle premier cru.
Mais comme je te vois commenter du dominique laurent, essaye donc de gouter leur chambolle vielles vignes.


Cela tombe bien car j'ai goûté le 2015 et 2016 ( rentré en octobre dernier ) il y a quelques semaines ainsi que les fuées 2010 de DL ( j'adore cette cuvée dans ce millésime )
J'ai aussi goûté le chambolle 2014 de Mugnier en décembre dernier car je voulais voir comment évoluait ce millésime dont je m'interroge sur l'évolution en bouteille et l'intérêt de les conserver plutôt que de les boire sur le fruit…
Cependant je me garderai de toute comparaison pour le moment car je n'ai pas bu ces cuvées sur des millésimes identiques ce qui fausserait un peu la comparaison.
De plus, les styles sont aussi assez différents entre MUGNIER et DL ( sans parler de l'usage du bois ), et le côté évanescent des cuvées de Mugnier, quand il est comparé à des styles qui sont plus sur le fruit ou la structure ( là je pense Aux Sentiers de Groffier ) , peut les desservir et leur donner l'apparence de vins un peu "fluet"...
Enfin, pour finir, les prix sont aussi très différents car les Villages de DL sont à environ ( de mémoire ) 35€-38€ au domaine alors que le village de Mugnier ( à moins d'être allocataire ) est effectivement à plus de 100 € chez caviste ( et là je passe mon tour également )…
Je comprends donc que l'on ait le sentiment d'en avoir plus pour son argent en achetant un village de DL plus fruité et charnu à 38€ qu'un vin évanescent à plus de 100€...

Ludovic
#795

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 986
  • Remerciements reçus 709

Jean-Paul B. a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny, 2006

CR: Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny, 2006
Bouteille débouchée hier soir pour ce soir.
Belle robe assez sombre.
Joli nez de pinot, fruits noirs, un poil d’epice et d’olive, une touche d’humus.
En bouche, c’est parfaitement équilibré, avec une belle matière, beaucoup de de finesse, et un trait d’acidité pour la tension.
Tout ce que j’aime dans un pinot bourguignon qui entre dans sa zone de maturité.

Jean-Paul
#796
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tomy63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9547
  • Remerciements reçus 1007

claudius a répondu au sujet : Mugnier - Clos de la Maréchale 2006

CR: Mugnier - Clos de la Maréchale 2006

après la dégustation des CSJ 2006 de S.Esmonin et du Mazis 2006 de H.Geoffroy très évolués et renardant de façon excessive à mon goût, j'ai voulu en avoir le coeur net sur les 2006 ...
... le Clos de la Maréchale se présente en pleine forme sur un fruit net, suit une très belle texture raffinée et soyeuse en bouche, le tout est bien équilibré, frais, précis, seule une légère dureté en fin de bouche vient ternir ce beau tableau.

ouf ! ... ;)

#797
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., lutembi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1464
  • Remerciements reçus 1118

Super-Pingouin a répondu au sujet : CR: Retour sur 2017 au Domaine Jacques-Frédéric Mugnier

CR: LPV75: Retour sur le millésime 2017 au domaine Jacques Frédéric Mugnier



Deuxième dégustation de notre première journée. Il est des doux moments privilégiés que l’on prend plaisir à renouveler dès que l’on peut. Nous voici arrivés au château de Chambolle-Musigny.

Comparativement à notre visite l’an passé, nous arrivons un mois plus tôt dans la région. La mise des 2016 et de leurs faibles volumes nous avaient déjà conduits à goûter 2017. Nous y revenons cette année et allons donc pouvoir constater leur évolution. C’est un visage désormais plus familier qui nous accueille: François Moriamez. Frédéric Mugnier n’est pas trop loin et il passe nous saluer brièvement.



- Bonjour Messieurs.
- Bonjour. Vous nous avez amené le soleil.
- Nous essayons :). La végétation doit avancer plus rapidement en ce moment.
- Oui. Le débourrement va être plus précoce. Nous avons heureusement fini la taille.
- Ce sont plutôt de bonnes conditions pour le faire.
- Oui. Je mesure chaque jour la chance d’avoir un tel trésor de la nature entre les mains.
- Avec 2017 et 2018, la nature a plutôt été généreuse. Et les deux années semblent plutôt qualitatives.
- Ah les millésimes acclamés par la presse et les médias avant même qu’ils ne soient finis. Figurez-vous que c’est étonnant comment les soit-disantes mauvaises années peuvent finalement donner du bon vin. Si nous étions en mesure de faire le temps, les vins seraient uniformes.
- Et ce serait probablement ennuyant.
- Du coup, je n’ai pas de préférence pour un millésime plus qu’un autre. Certains courent après un millésime à tout prix, voire une appellation. Il y a autre chose que le vin. Le vin ne reste qu’un élément de la vie. Il ne faut pas devenir monomaniaque sur le sujet. 1 bouteille chasse l’autre. Le plus important, ce qui dure le plus, ce sont finalement l’idée que l’on a d’une bouteille avant de l’ouvrir et le souvenir qu’il en reste une fois qu’on l’a bue: le moment, les gens avec qui on l’a partagée. Bon, j’ai assez parlé. Je vais vous laisser entre les mains de François. Je repasserai vous voir lorsque vous aurez fini.

Nous nous dirigeons vers la cave en passant par la cuverie.


Chambolle Musigny 32°


Chambolle Musigny
SP: Un Chambolle-Musigny plus dense qu’à l’accoutumée. Bien plus de fruits en finale. Ce n’est pas du sirop mais c’est plaisant et la matière est bien présente. Bien plus en place qu’il y a 11 mois. B-

Nol: Nez sur les petits fruits rouges un peu épicés, griotte, sureau et une légère note de pain grillé. La bouche est davantage sur les fruits noirs, enrobée et salivante ; la matière est relativement dense, en tout cas davantage que sur les millésimes précédents que nous avions pu goûter ; bel équilibre avec une acidité parfaitement intégrée : ça commence fort ! TB

Podyak: Nez fruits rouges et noirs, avec de petites épices. Glisse bien en bouche, avec une petite matière, avec une touche acidulée. Frais, gourmand mais mûr. De la matière mais pas d'accroche perceptible. TB-

- En 2016, on y trouve en fait uniquement 3/4 de plantes que nous avons complété avec un quart de Musigny.
- Ah bon? Vous auriez pu le placer en 1er cru alors.
- Non, ça n’a pas de sens pour nous. Nos clients n’en ont pas eu avant et, je l’espère, ils n’en auront pas après. Nous avons néanmoins fait une mention spéciale: Chambolle cuvée 32°. C’était la 32ème année de Monsieur Mugnier et 32° comme la température de gel en Fahrenheit. Nous mentionnons dans le courrier à nos clients qu’il ne faut pas l’ouvrir avant longtemps. Nous ne faisons qu’un quart de production.

- Heureusement 2017 signe un retour à des volumes plus acceptables.
- Nous sommes dans la normale quantitativement. En qualité également. C’est différent de 2016 mais cela n’enlèvera rien à son potentiel de garde. Le dernier soutirage a eu lieu en Novembre. Nous arrivons dans une phase où les vins s’étoffent.
- Quand la mise se fera-t-elle?
- Pas avant Juin. 2016 a été mis le 12 Juillet. Le blanc 2017 a été mis il y a dix jours.
- A quel moment vendangez-vous?
- Début Septembre.
- Et en terme de rendement, à quel niveau parvenez-vous finalement?
- Nous avons un objectif de 35 mais nous avons arrêté de suivre cet indicateur. C’est un objectif auquel nous n’arrivons que rarement.


Chambolle Musigny 1er cru les Fuées
SP: De la gourmandise, de la finesse, une grande longueur traçante. La matière se réveille avec les secondes. Les arômes de fleur de sureau également. TB-

Nol: Nez frais sur les fruits rouges (groseille) avec une légère pointe « verte ». On retrouve les fruits rouges en bouche, avec un vin très « droit », fin et aérien ; on sent une très légère accroche et un petit trait vert ; un peu d’austérité malgré un beau fruit. Le vin prendra cependant un peu de rondeur au réchauffement et deviendra plus gourmand ; TB-

Podyak: Nez plus floral, plus discret également, avec une pointe de réduction. Fruits rouges acidulés. Jolie texture (étoffe), avec une belle acidité. Friand. Plus longiligne que le Villages. Légère texture en finale avec de petites épices. TB(+)

- Vous étiez en cours de constitution d’une bibliothèque de variétés de pinot noir l’an passé. Où en êtes-vous?
- Cela suit son cours. Nous avons replanté 25 ares de Musigny et 0,89 ha sur Maréchale.


La grêle de l’été 2018


Bonnes Mares
SP: Petit Waouh effect. Une plénitude dès les premiers instants. Une longueur digne de son rang. Une finale sur une accroche amère qui lui confère une variation tactile. A la seconde gorgée on perçoit mieux la complexité des textures qui alternent acidulé, légère rugosité. C’est mûr avec de la réglisse et une conclusion sur le zan. TB+/Exc

Nol: Nez relativement discret, mais très fin et complexe ; ça pinote sec : petits fruits rouges, sureau, notes florales et de ronce. En bouche, le matière n’est pas énorme : un vin plutôt sur la finesse et la longueur, mais avec de la densité et de la profondeur ; le fruit est superbe (plutôt fruit noir), le toucher de bouche délicat ; aucune accroche et un très bel équilibre maturité / acidité ; Excellent-

Podyak: Nez assez complexe mêlant corbeille de fruits rouges et noirs et pointe d'élevage. Léger perlant. Attaque assez souple, plutôt mûre, puis de la matière, une belle texture. Des épices en fin de bouche. Plutôt puissant, structuré, mais déjà assez ouvert et une pointe presque solaire avec de très légers amers en finale. TB+

- Comment avez-vous géré votre parc de fûts avec les quantités bien plus importantes en 2017? La variation a été importante entre les 2 millésimes.
- Nous avons toujours le même nombre de fûts. Les tonneaux non utilisés sont remplis avec de l’eau.


Chambolle-Musigny 1er cru les Amoureuses
SP: L’élégance de la rose. Des petits bonbons de fruits rouges acidulés sur les papilles: de la groseille, de la cerise, son noyau mais aussi du sureau. Une vraie soie dans laquelle on se laisse volontiers envelopper. Exc

Nol: Nez bien ouvert, fin et délicat : on retrouve de la groseille, de la framboise, de très belles notes florale et une petite note d’élevage. En bouche, la matière est particulièrement soyeuse et enrobée ; on a à la fois une très grande finesse et beaucoup de concentration et de densité ; beaucoup de petits fruits rouges acidulés donnant une sensation d’acidité assez élevée, mais bien absorbée par la densité et la profondeur du vin ; finale très persistante ; Excellent

Podyak: Nez séducteur et élégant sur les fruits rouges sucrés et des notes florales (potpourri). Acidité assez haute en attaque, mais friand, bouche soyeuse et de la matière ; finit sur une bouche plus mûre mais toujours en dentelle. Pas d'une structure ou d'une puissance folle mais gros coup de cœur de mon côté ! Exc(+)

« La différence gustative est grande alors qu’il y a des similitudes avec Bonnes-Mares tant dans les sols que l’exposition. »

- Comment s’est passé le millésime 2018 pour vous?
- Beaucoup d’eau jusqu’à fin Juin. De la grêle sur Maréchale en Juillet. Nous y faisons les même quantités que 2016. Nous avons eu 2 épisodes. Ça n’a pas duré plus de 10 minutes mais on était en-dessous et on n’a pu que constater les dégâts. Le reste de la saison fut bon. Grâce au vent l’état sanitaire fut nickel. Nous avons eu des grappes avec de superbes raisins mais aussi des raisins de Corinthe. Nous avons trié sur pied mais avons également trier sur table à l’entrée au chai. Nous avons beaucoup enlevé. Dans les situations de stress, la vigne sacrifie ses feuilles pour les fruits ou les fruits pour survivre jusqu’au prochain cycle. Cela a plutôt été le second cas ici. Nous vendangeons Bonnes-Mares le 30 Août.
- Le vin paraît plus accessible que sur les années précédentes.
- Il y a eu une pluie qui a amené un petit sursaut. Nous constatons une évolution sur la parcelle. Les vignes s’assagissent. Il est plus en place. Est-ce grâce à l’âge? Les rangs ont été repris en 1985.
- Avez-vous changé quelque chose? Tous les vins se goûtent mieux sur fûts.
- Non rien du tout.


Musigny
SP: Une attaque franche et dense d’un grande évidence. Un waouh effect durable sur des petites baies et billes iodées. L’acidulé tend une ossature pour porter des tanins bien arrondis. L’excitation des papilles se prolonge au-delà de la fin de gorgée. La matière et l’épaisseur sont bluffantes. Le résiduel en bénéficie. Le début d’un grand vin. Exc+

Nol: Nez puissant, profond, « masculin » avec beaucoup de fruits noirs et des notes de ronce. Beaucoup de puissante en bouche, avec une grosse matière bien tapissante ; on retrouve les fruits noirs et une acidité relativement haute donne beaucoup de dynamisme au vin ; très longue finale avec une note saline ; encore un peu brut, mais le potentiel semble très élevé ! Excellent

Podyak: Nez expressif, floral et sur les fruits rouges mûrs, quelques épices douces.
En bouche on retrouve un petit côté acidulé (groseilles), le vin paraît plus puissant, que les Amoureuses. Tapisse bien la bouche mais sans aucune accroche… Pointe de réglisse en finale. Profil un poil plus sombre. Un peu plus structuré que les Amoureuses, un poil moins charmeur de prime abord mais peut-être plus de potentiel. Exc


Clos de la Maréchale en 4 variations


Clos de la Maréchale
SP: L’ordre de passage fonctionne à chaque fois. Réussir à passer après un Musigny demeure remarquable. « Le travail à la vigne finit toujours par payer. » De la matière, des fruits rouges. Il existe un côté séveux. La finale creuse les joues sur des tanins d’une juste accroche. C’est puissant et légèrement épicé. TB-

Nol: Nez moins fin, plus « brut » que sur les Chambolles et le Bonnes Mares, avec beaucoup de fruits. La bouche est assez large, avec une matière dense et séveuse ; on est sur les fruits noirs, avec des tanins sensibles, mais assez fins ; un vin moins aérien avec une finale qui accroche un peu ; B+ / TB-

Podyak: Nez sur une corbeille de fruits rouges et noirs. Assez mûr en bouche, plus large, de la puissance, de la matière. Un vin plus sombre, plus à mon sens sur le profil du Bonnes Mares. Très légers amers en finale. TB+


Clos de la Maréchale 2016
SP: Une finesse supérieure mais on perçoit très rapidement un côté sirupeux. La concentration est XXL. La différence de millésime est flagrante. C’est acidulé, longiligne, persistant. Le nez odore la ronce. TB+

- Je comprends mieux pourquoi vous conseillez d’attendre 2016. La concentration est incroyable.
- Nous faisons 2/3 de Maréchale en 2016. Je vous propose de continuer sur un millésime plus ancien
- Bien volontiers :)

Nol: Robe très sombre. Le nez est un peu fermé, avec du sirop de fruits, des épices et une note de ronce. La bouche impressionne par se structure imposante et sa très grande concentration : des tanins « poudrés », de la densité, de la profondeur, sur des notes assez « noires » ; la finale, qui serre un peu, est d’une grande persistance ; superbe fond de verre très parfumé ; TB+ / Excellent-

Podyak: Nez un peu plus sombre, sur les fruits noirs, des notes un peu fumées. Concentré en bouche, structuré, belle acidité, le vin se resserre un petit peu en finale. De la mâche mais pas d'astringence ou de dureté. Pas mal d'épice en retro. Fond de verre sur les fruits noirs, épices et un peu de ronce. A attendre de longues années. TB+


Clos de la Maréchale 2008
SP: Le nez champignonne. Aucune trace d’acidité mordante. C’est délicat, sur la rose. TB-

Podyak: Joli nez floral, pot-pourri, fruits patinés, des notes champignonnées. Souple en attaque, légère mâche ensuite, un peu de matière restante. Plutôt en finesse. TB

Nol: Perdu dans les limbes, comme ses notes :).


Clos de la Maréchale blanc 2017
« Nous en avons 0,6 ha. Vous connaissez la légende? Ce n’est pas tout à fait une légende puisque cela s’est réellement passé. Frédéric a retrouvé un blanc de 1943. Il l’a goûté et a immédiatement décidé d’en faire à nouveau. Nous avons procédé à un greffage de chardo sur pied de pinot en 2004. Nous en avons le double depuis 2007.»
SP: C’est gourmand, sur la largeur. Du coing, de l’écorce de citron édulcorée, un peu de gras. Un léger amer, une finale presque tannique et une pointe saline. TB-

Nol: Nez bien ouvert, assez puissant sur le citron confit et la poire. En bouche, très bel équilibre entre un fruit bien (très) mûr et une acidité assez élevée. Il y a du volume, de la puissance et un caractère salivant très agréable ; finale sur des notes salines ; TB

Poydak: Nez sur la poire, la pomme verte, léger coing. Aucune note d'élevage. Frais en attaque, de la matière, assez puissant. Bel équilibre maturité/acidité en bouche. Salivant, frais par son côté crayeux en bouche mais pas d'acidité "citrique". Pointe saline en finale. On y revient volontiers. TB


« Sur les blancs de Nuits, il faut y aller doucement, l’accompagner. »

D’immenses remerciements à nos hôtes. Il est malheureusement temps de les quitter pour nous rendre sur notre lieu de déjeuner. Nous ne sommes à ce moment-là qu’au début de notre marathon hautement qualitatif :)

Et je laisse le mot de la fin à camarade Tuukka: « Merci encore pour cette très belle dégustation, une première pour moi chez J-F. Mugnier. Je m'attendais, notamment sur 2017 à des vins avec des équilibres très hauts, très fins avec une acidité assez élevée… Eh bien j'ai trouvé des cuvées quand même bien structurées avec un bel équilibre maturité/fraîcheur et déjà bien aimables sur fûts, nous laissant entrevoir de très beaux vins en bouteille. »

HD
#798
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, Gildas, Jean-Paul B., tht, didierv, Gibus, breizhmanu, Nol, tomy63, Frisette, starbuck, LLDA, Gerard58, vvigne, Kiravi, Garfield, Docluisitus

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 425
  • Remerciements reçus 746

Nol a répondu au sujet : J-F Mugnier, NSG 1er cru Clos de la Maréchale 2008

CR:
Merci SP pour le CR. Effectivement, la Maréchale 2008 a sauté lors de la transmission des notes...

NSG 1er cru Clos de la Maréchale 2008 :
Superbe nez de pinot qui commence à évoluer sur les fraises légèrement sucrées, les épices, la ronce, des notes de pot-pourri et une toute petite pointe de champignons. La bouche est fine et digeste, la matière assez légère, avec une acidité haute mais pas mordante ; on ressent une très légère amertume en finale ; un beau 2008, surtout pour le nez ; TB-

Paul
#799

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 206
  • Remerciements reçus 416

Vesale a répondu au sujet : CR: Jacques Frédéric Mugnier Chambolle Musigny 2014

CR: Jacques Frédéric Mugnier - Chambolle Musigny 2014

Garfield:

Robe d'une magnifique couleur rouge clair/rose.
Nez sur les fruits rouges framboise/fraise et la rose.
En bouche c'est floral, beaucoup de fruit aussi (framboise, fraise des bois). Tout en délicatesse sur le toucher de bouche, mais avec quand même des tanins fondus qui structurent le vin et prolongent la magnifique aromatique.
Un vin émouvant, très beau pinot, qu'est ce que c'est beau quand c'est comme ça ! Excellent +. Quand on se dit que c'est "juste" un village, les PC et GC doivent être vraiment exceptionnels.
Ça confirme aussi que les nuits 14 se goutent très bien actuellement.

Vesale:

Une bombe
Le pinot comme on l'aime, un nez enchanteur, un toucher de bouche soyeux sans aucune aspérité, de la framboise, de la rose, longueur et structure de très haut niveau pour un village.
La bouteille n'a pas fait un pli...


Guillaume
#800
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 295
  • Remerciements reçus 21

Pattricio a répondu au sujet : CR: Domaine Jacques Frédéric Mugnier - Nuits St Georges 1er cru La Maréchale 2006

CR: Domaine Jacques Frédéric Mugnier - Nuits St Georges 1er cru La Maréchale 2006

2eme bouteille ouverte à quelques mois d'intervalle.

Bon ben c'est très loin d'être l'extase.
Honnêtement à l'aveugle je partirais sur un village de petite renommée, voire un générique d'un bon producteur.

un rapport prix/plaisir pour ma part désastreux.
#801

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1291
  • Remerciements reçus 81

oulababa a répondu au sujet : Domaine Jacques Frédéric Mugnier - Nuits St Georges 1er cru La Maréchale - Petite verticale

CR: Domaine Jacques Frédéric Mugnier - Nuits St Georges 1er cru La Maréchale - Petite verticale

Jean-Christophe quoi nous lira peut-être avait organisé une petite verticale des millésimes 2012-2011-2010-2009-2008 et 2006 du clos de la Maréchale vendredi, pas de prises de notes, juste faire profiter aux lecteurs de l'opportunité d'ouvrir les millésimes sus-cité.

2012: superbe nez , bouche encore un peu tannique, tout est là pour faire un bon vin mais il convient encore un peu de l'attendre car tout n'est pas en place.
2011: souffre de la comparaison avec ce côté plus austère, plus froid et moins avenant.
2010: le millésime tient ses promesses, cette bouteille est juste superbe avec un modèle d'équilibre , bouteille complexe avec un beau grain de tanin.
2009: souffre lui aussi la comparaison avec 2010, les notes kirschées ressortent trop fort, la richesse du millésime.
2008: étonnamment accessible et plaisant, certes pas au niveau du prédigéré, mais tout de même plaisant, à boire à mon sens.
2006: plus austère et monolithique , avec le 2011 c'est celui qui offre moins de plaisir, par contre quelques paires d'années de plus ne lui feront pas peur.

Xavier L.
#802
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., TIMO, Vaudésir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1636
  • Remerciements reçus 433

rkrk a répondu au sujet : Domaine Jacques Frédéric Mugnier - Nuits St Georges 1er cru La Maréchale - Petite verticale

Verticale très intéressante (j'ai 2006, 2007 et 2009 en cave). 2006 semble difficile en ce moment (voir les débâcles de Marc...). 2007 devrait être joli mais à boire.

Ralf

PS: Quant au "prédigéré" je suppose que c'est la faute du correcteur...
#803

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 754
  • Remerciements reçus 693

Fredimen a répondu au sujet : Qu'est ce que le Chambolle Musigny Cuvée 32 du Domaine Jacques Frédéric Mugnier ?

Bonjour à tous,

Rapide question sur une vente en cours sur idw.

Qu'est ce que la Cuvée 32 en Chambolle-Musigny ?

Merci par avance pour votre retour !

Fredimen
#804

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 206
  • Remerciements reçus 416

Vesale a répondu au sujet : Qu'est ce que le Chambolle Musigny Cuvée 32 du Domaine Jacques Frédéric Mugnier ?

Appelée ainsi en raison de la 32eme vendange de Frédéric Mugnier, assemblage des parcelles rescapées du gel (dont les plantes)

(Source guide vert Rvf)

Guillaume
#805
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2026
  • Remerciements reçus 635

tomy63 a répondu au sujet : Qu'est ce que le Chambolle Musigny Cuvée 32 du Domaine Jacques Frédéric Mugnier ?

Assemblage des Plantes et du Musigny, les volumes étant trop faibles en 2016 à cause du gel. Cuvée 32 car c'est la 32e vendange de Frédéric Mugnier.
Une cuvée qu'on est censé garder précieusement si on a eu la chance d'en avoir (environ 1500 bouteilles je crois) plutôt que de la mettre sur idw...
#806
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 754
  • Remerciements reçus 693

Fredimen a répondu au sujet : Qu'est ce que le Chambolle Musigny Cuvée 32 du Domaine Jacques Frédéric Mugnier ?

Ce pourquoi tout le monde s'emballe !

Merci pour vos retours éclairés.

Fredimen
#807

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1464
  • Remerciements reçus 1118

Super-Pingouin a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny

Et pour reprendre un extrait du compte-rendu de visite plus haut:
« - En 2016, on y trouve en fait uniquement 3/4 de plantes que nous avons complété avec un quart de Musigny.
- Ah bon? Vous auriez pu le placer en 1er cru alors.
- Non, ça n’a pas de sens pour nous. Nos clients n’en ont pas eu avant et, je l’espère, ils n’en auront pas après. Nous avons néanmoins fait une mention spéciale: Chambolle cuvée 32°. C’était la 32ème année de Monsieur Mugnier et 32° comme la température de gel en Fahrenheit. Nous mentionnons dans le courrier à nos clients qu’il ne faut pas l’ouvrir avant longtemps. Nous ne faisons qu’un quart de production. »

HD
#808
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 754
  • Remerciements reçus 693

Fredimen a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny

Et objectivement pour vous ; ça peut être bon ? Où c'est une bouteille qui ne vaudra jamais son prix à la dégustation ?

Et deuxième question pour le néophyte que je suis ; que signifie concrètement "Assemblage des plantes" ?

Fredimen
#809

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 379
  • Remerciements reçus 5

diminat a répondu au sujet : Domaine Jacques-Frédéric Mugnier, Chambolle-Musigny

"les plantes" parcelle en premier cru qu'il assemble en général avec du village pour donner du "chambolle village"
#810
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux