Nous avons 1942 invités et 69 inscrits en ligne

Domaine Ballot-Millot & Fils, Meursault

  • Olivier Mottard
  • Portrait de Olivier Mottard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 5603
  • Remerciements reçus 5096

 
Merci pour ce nouveau sacrifice...
Visiblement le vin se goûte bien. L'aromatique sur le citron mûr / confit semble commune à nos 3 CR, peut-être ce que j'assimilais à des notes exotiques.
Pas exclu que je jette un sort à la petite dernière vu que tu écris "à boire" 

Sacrifice ? N’exagérons rien tout de même ! 
Je trouve qu’il se présente bien aujourd’hui et le reste de la bouteille dégustée ce soir n’avait pas évolué.
Si c’est possible, attends encore un an ou deux avant de dégoupiller la dernière. 

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel
21 Avr 2021 19:47 #181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 902
  • Remerciements reçus 696
Comme Arnould et Olivier m'ont donné envie, je n'ai pas résisté à ouvrir un:

CR: Domaine Ballot-Millot & Fils - Meursault 1er Cru Perrières 2010

Robe or jaune.
Le nez est très frais, élégant et fin. C'est très citron, agrumes, un reste d'élevage, une petite note végétale comme l'amande fraiche.
En bouche, une vivacité hors normes, une minéralité marquée, une énorme matière en font un vin d'exception dans sa densité, sa finesse et son élégance. C'est une ode aux saveurs citronnée et à sa fraîcheur naturelle, la longueur n'est pas en reste. Grand vin.

Note: 18/20. Garde: à revoir dans 3 à 4 ans.

Amicalement,
Alain Hinant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Vaudésir, starbuck, leteckel, LLDA, Garfield
24 Avr 2021 17:51 #182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 902
  • Remerciements reçus 696
Dans le même millésime que le précédent:

CR: Domaine Ballot-Millot & Fils - Volnay 1er Cru Taillepieds 2010

Robe rubis claire.
Un nez un peu en dedans avec des notes de fruits rouges, framboise, groseille rouge, cerise griotte, une touche d'élevage, une belle fraîcheur et de la finesse.
La bouche est un peu comme le nez, elle n'est pas totalement libérée. La preuve par les petits tanins restants et bien présents. Les fruits rouges sont là et un peu acidulés, petite note d'élevage, jolie longueur. Un vin avec de l'avenir.

Note: 16/20. Garde: à revoir dans 2 à 4 ans.

Amicalement,
Alain Hinant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, matlebat, Vaudésir, Papé, leteckel, LLDA
24 Avr 2021 18:07 #183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 902
  • Remerciements reçus 696

Réponse de Alain Hinant sur le sujet Domaine Ballot-Millot & Fils - Meursault les Criots 2015

Pour être franc, je suis un peu septique sur l'avenir des vins de Bourgogne blanc 2015. Certains CR (pas uniquement sur LPV) parlent de notes oxydatives. Aujourd'hui, je teste pour voir, un CR: Domaine Ballot-Millot & Fils - Meursault les Criots 2015

Robe or vert.
Un très beau nez agréable qui évolue constamment avec des notes minérales, d'amandes fraîches, de fruits blancs; un léger élevage encore présent qui apporte une note beurrée et de fruits secs.
Belle fraîcheur en bouche, c'est presque tannique avec une impression saline, minérale. Un équilibre d'école, des fruits comme la pêche blanche, légère amertume sur les agrumes en fin de bouche, belle longueur. Un superbe vin, pour ce village, encore très jeune.

Autant vous dire que je n'ai aucun doute sur celui-ci...

Note: 16/20. Garde: à revoir dans 2 à 3 ans.

Amicalement,
Alain Hinant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Alex, starbuck, leteckel, LLDA, POP, ysildur
11 Mai 2021 11:16 #184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2144
  • Remerciements reçus 3115

Réponse de leteckel sur le sujet Domaine Ballot-Millot & Fils - Meursault 2015

Encore un "sacrifice" pour la bonne cause 
Merci Alain.
J'avoue que j'ai eu peur à la lecture de ton introduction...et finalement, tout fini bien et ce n'est pas si surprenant.
Ce weekend, un Genevrières 2015 a été également sacrifié dans le Jura par un membre de LPV FC...le vin était parait 'il très beau, sans aucune trace d'évolution non plus. 

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant
11 Mai 2021 11:42 #185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 270
  • Remerciements reçus 255

Réponse de asoulier99 sur le sujet Domaine Ballot-Millot & Fils, Meursault

Bonjour

Je viens de recevoir les tarifs des 2019..... 95€ le Meursault Perrières, 85€ le Genevrières.... 280€ le Chevalier Montrachet.... 

Est ce tellement au dessus du lot pour pratiquer ses tarifs ? J'achète mes Genevrières 45€ chez Bouzereau-Gruere et ils sont excellents. 

Alexandre 

 
11 Mai 2021 20:50 #186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 225
  • Remerciements reçus 488

Réponse de Vyat sur le sujet Domaine Ballot-Millot & Fils, Meursault

Bonjour

Je viens de recevoir les tarifs des 2019..... 95€ le Meursault Perrières, 85€ le Genevrières.... 280€ le Chevalier Montrachet.... 

Est ce tellement au dessus du lot pour pratiquer ses tarifs ? J'achète mes Genevrières 45€ chez Bouzereau-Gruere et ils sont excellents. 

Alexandre 


 

+20% en deux ans... 
11 Mai 2021 21:01 #187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2144
  • Remerciements reçus 3115

Réponse de leteckel sur le sujet Domaine Ballot Millot et Fils Meursault

Salut Alexandre,

Je pense que la mise est récente, genre février, et à mon sens oui il y a du vin à vendre. J'espère d'ailleurs, car je n'ai pas réservé...mais je compte y passer en mai si on déconfine comme prévu.
Les prix...bah, ils sont murisaltiens :whistle: , c'est à dire élevés, surtout dans les crus recherchés (Perrières, Genevrières et Charmes).
En écrivant, je goûte un Perrières 2010 acheté 46 € au domaine...mais ça c'était avant, je pense qu'on se rapproche tout doucement du double aujourd'hui, mais put...si c'est bon (CR à venir) et surtout PAS DE PREMOX chez ce domaine (Olivier qui est client depuis plus longtemps que moi devrait pouvoir confirmer).

Salut Alexandre.
Sujet déjà abordé ensemble 
Le problème avec Meursault, comme dans d'autres appellations voisines d'ailleurs, c'est que le prix du vin n'est plus très cohérent et en rapport avec la qualité si on compare avec d'autres régions / secteurs. Mais ça, tu le sais déjà...
Je vais avoir un peu de mal à répondre à la question car il y a un peu d'affect pour moi et ça peut fausser mon jugement.
La seule chose vérifiée et objective que je peux te dire, c'est que les bouteilles foireuses sont exceptionnelles...oui, je sais c'est une maigre consolation face à l'augmentation (exponentielle) des tarifs, mais c'est déjà ça.
Je vois qu'un caviste a encore du Genevrières 2013 à 72 eur (lien en MP si tu veux). Ca peut te permettre de jauger par toi même la qualité d'un vin de quelques années pour voir si les prix actuels demandés sont acceptables.
Autre solution, goûter un Criots de quelques années pour évaluer le style du domaine (j'imagine que si c'est gentiment demandé, le domaine doit pouvoir t'en fournir une bouteille).
Sinon, je crois n'avoir jamais bu un vin de chez Bouzereau-Gruere...donc je ne peux pas comparer.

 

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, asoulier99, Vyat, Garfield
11 Mai 2021 22:33 #188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2144
  • Remerciements reçus 3115

Réponse de leteckel sur le sujet CR: Le millésime 2019 au Domaine Ballot Millot

CR: Le millésime 2019 au Domaine Ballot Millot
 
Comme chaque année, et quasi au jour près par rapport à notre visite en 2020, nous passons récupérer notre commande du millésime précédent, déguster les vins en bouteilles (mise en 01/2021, hors le bourgogne en 11/2020) et, pour la deuxième année consécutive, goûter sur fûts les vins du millésime en élevage.
Comme Rémy qui m'accompagnait encore cette année a dû gratter un demi carnet de notes, je me contenterai de quelques impressions sur les vins dégustés en bouteille, car je pense que suivra un CR Superpinguinesque  !

Les Blancs 2019 :

- Bourgogne : Nez joliment mentholé, frais, citronné. La bouche est concentrée, plus riche et plus gourmande que d'habitude. C'est une belle entrée en matière.

- Meursault Village : Nez plus expressif. Bouche souple, assez riche mais équilibrée malgré un poil de chaleur en finale. C'est joli mais je trouve que le gap avec le bourgogne, plus riche que d'habitude, n'est pas énorme.

- Meursault "Les Criots" : Nez plus fin, mentholé, sur les agrumes, avec une pointe grillée. En bouche, le vin est plus tendu, droit, minéral, sur les agrumes. Très belle longueur et équilibre nickel. J'adore...depuis plusieurs années, un coup de cœur de la dégustation. 

- Meursault "Les Narvaux" : Nez plus riche, mûr, sur les fruits jaunes. Matière concentrée mais équilibrée par une jolie tension. Un mix entre la "richesse" du village et la tension des Criots. A l'aération, le vin prend encore de l'ampleur. Bien, mais moins mon kiffe que le précédent.

A ce stade de la dégustation, nous goûtons habituellement le 1er Cru "Bouchères", mais comme il y a eu très peu de bouteilles sur le millésime (300), il n'est pas proposé. Comme ce n'est généralement pas mon cru préféré, ce n'est pas un drame.

- Meursault 1er Cru "Les Charmes" : Nez sur les fruits jaunes, bien mûr, avec une pointe grillée/mentholée. Bouche riche, de la tension mais aussi un peu d'amertume et un poil de chaleur en finale. Aromatique assez développée sur les fruits jaunes, avec un soupçon de beurre. Grosse persistance en bouche, mais ça manquerait d'un peu de finesse pour être totalement à mon goût. Très bien quand même.

- Meursault 1er Cru "Genevrières" : Nez un peu fermé, des notes de noisette, fleurs blanches. Ca s'ouvre à l'agitation, sur des notes de menthol. Très frais. En bouche, c'est bien plus droit que Charmes, tendu, tout en longueur. Grosse finale traçante. Vraiment un style que j'adore. Excellent.

- Meursault 1er Cru " Perrières" : Nez citronné, agrumes, minéral, sensation d'une grande pureté. La bouche est dense, puissante mais donnant la sensation d'un vin aérien, avec une énorme longueur traçante. Comme dit Eric, un parfait compromis entre Charmes et Genevrières.
Probable futur grand vin ! 

- Chassagne 1er Morgeot "Tête de Clos" : Nez plus riche mais un peu fermé. En bouche, le vin est plus "chaleureux", très concentré, moins tranchant avec quelques amers en finale. Très bien.

Avant de passer aux rouges, Charles nous propose un vin presque à l'aveugle, je dis presque car dans la discussion que nous avions sur les millésimes précédents, je lui ai demandé ce qu'il pensait de 2012...et du coup, il nous a lâché que nous allions en goûter un.

Nez un petit peu réduit à l'ouverture, fruits jaunes. Bouche moins concentrée, qui fait presque fluide après ce que nous venons de déguster. Aromatique sur le citron mûr mais il y a un petit déficit de longueur. Il s'agit d'un Meursault Village 2012.
On m'aurait annoncé un 1er cru que j'aurais été un peu déçu, mais là c'est un vin au niveau où il doit être et surtout un village de près de 10 ans sans la moindre évolution négative.


 



Les rouges 2019 :

- Volnay 1er Cru "Santenots" : Nez incroyable sur la framboise et le cassis (fruits noirs dit plutôt Eric, ce que confirme Charles). Bouche très souple, fraiche mais avec de la concentration. Jolie longueur. Très bien.

- Volnay 1er Cru "Taillepieds" (100 % de Vendanges Entières) : Nez sur le yaourt à la fraise (mais quand je dis ça, on me regarde bizarrement ), un poil réduit. Bouche un peu rugueuse. Bien sans plus pour moi.

- Pommard 1er Cru "Les Charmots" (30 % de VE). Légère réduction au nez, mais vite le fruit domine : la cerise et la framboise. La bouche est fruitée, gourmande à souhait, souple, épicée. C'est bien concentré et équilibré. Très bien, voire mieux. 

- Pommard 1er Cru "Pezerolles" : Nez plus fermé. Bouche assez souple, sur un joli fruit, bien mûr. Un vin sérieux, mais en même temps gourmand, doté d'une grosse longueur. Très bien.





Les 2020 goûtés sur fûts, blancs comme rouges, présentes de gros jus puissants mais équilibrés. Ca s'annonce, semble t'il, sous les meilleures hospices auspices 

En guise de conclusion, je dirais que les blancs 2019 m'ont paru un peu moins équilibrés que les 2018, avec pour certains même une sensation chaleureuse en finale. Les rouges par contre sont excellents, au dessus de 2018 qui n'étaient pourtant pas mauvais du tout.

Encore un grand merci à Charles pour le temps consacré, le discours sans faux semblants, et tout le reste !!! 

Je passe la main à Rémy...

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Alain Hinant, Alex, Olivier_26, Super-Pingouin, sideway, bibi64, Vaudésir, Psylo, vivienladuche, LucB, Papé, Frisette, Med, starbuck, LoneWD, Pins, Vyat, Kiravi, Garfield, Vesale, JeanRX
29 Mai 2021 20:02 #189
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1715
  • Remerciements reçus 3076

Réponse de bibi64 sur le sujet Domaine Ballot-Millot & Fils, Meursault

Les 2020 goûtés sur fûts, blancs comme rouges, présentes de gros jus puissants mais équilibrés. Ca s'annonce, semble t'il, sous les meilleures hospices


Un truc d'ehpad en quelque sorte...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel, Garfield
29 Mai 2021 22:15 #190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2144
  • Remerciements reçus 3115

Réponse de leteckel sur le sujet Domaine Ballot-Millot & Fils, Meursault

Google est ton (meilleur) ami...je le sais pourtant   

Un truc d'ehpad en quelque sorte...

Ou de Beaune, pour rester dans le thème !

ArnoulD avec un D comme Dusse
29 Mai 2021 22:21 #191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1542
  • Remerciements reçus 1506

Réponse de Super-Pingouin sur le sujet Domaine Ballot-Millot & Fils, Meursault

leteckel post=1151629
car je pense que suivra un CR Superpinguinesque 

!


Quelques CRs vont arriver mais pas encore sur ce domaine :D. Chouette restitution en tout cas, merci.

HD
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel
31 Mai 2021 17:25 #192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 858
  • Remerciements reçus 1135

Réponse de LoneWD sur le sujet Domaine Ballot-Millot, millésime 2019

Mieux vaut tard que jamais 
Voici donc mon compte rendu du millésime 2019 chez Ballot-Millot :
La quasi-totalité des mises ont été faites en janvier.

   
Un Teckel sauvage essayant de marchander 72 bouteilles de Perrières à vil prix.



Bourgogne : 
Le nez est la bouche sont très proche en terme d'arômes, floral. La bouche est assez droite tout en possédant une certaine richesse, bel équilibre jusqu'en finale où l'alcool est selon moi trop présent, dommage ! B


Meursault village :
Nez assez similaire au bourgogne même s'il y a un peu plus de complexité aromatique.
La bouche possède un bel équilibre, c'est salin puis viennent les fruits jaunes en milieu de bouche. B+

2019 est plus haut en alcool selon Charles Ballot-Millot, environ 13° sur le bourgogne.
Ce fut une année très sèche ce qui gomme les différences entre le Meursault village et le Bourgogne générique, d'après son géniteur. D'autant qu'il arrive que une (faible partie de ses Meursault village parte dans le bourgogne générique.)
Sur ses vignes, il comptabilise 40% de perte sur ses 1er crus.

Toujours sur ce même millésime, d'après lui ce millésime est comparable à 2018 en terme de profil mais également en terme météorologique, peut-être y a t'il eu un peu plus de stress hydrique sur 2019. 
Anecdote assez récurrente au fil des années, il nous parle de millésime "facile", à l'instar de 2018 par exemple. Il a mentionné 201" comme un profil "exotique" et qu'il a adoré vinifier, goûter. 



Meursault "Les Criots" :
Très joli nez, fruits jaunes (pêche) mais surtout un côté citronné prononcé, pierre à fusil. 
La bouche pourrait être un copié-collé du village mais avec plus de tout ! TB


Meursault "Les Narvaux" : 
Un cran au dessus au nez, avec de l'amande, c'es très citronné mais il y a également un côté iodé prononcé.
Le bouche possède une certaine richesse, belle concentration et longueur identique aux Criots. Seule la finale et à peine portée sur l'alcool. B++ 

La discussion s'est tournée vers les porte-greffes, domaine que nous ne maîtrisons pas du tout, j'espère retranscrire fidèlement les propos de Charles Ballot-Millot :
Sur les Genevrières il possède beaucoup de porte-greffes SO4, donnant beaucoup de rendement en jeunesse mais cela diminue drastiquement après 15/20ans.
Il mentionne également les porte-greffes 161 comme étant magnifiques au départ mais qui qualitativement baissent vite. 
A titre personnel, j'ai senti que c'était (avec le climat) le nerf de la guerre ; lequel choisir, quand, avec quel retour, sur combien de temps ? etc.



Meursault 1er Cru "Les Charmes" : 
Nez sur les agrumes, pointe d'exotisme, on sent des fruits plus mûrs, beurré léger.
La bouche est grasse mais ne manque pas de pep's, toujours ce côté fruits jaunes mûrs, finale avec un peu d'amertume avec une sensation d'un vin pas tout à fait en place, mais j'ai beaucoup aimé ! TB +
Les vignes se situent sur la partie haute des Charmes et ce profil "très mûr" se retrouve année après année.


Meursault 1er Cru "Genevrières" :
Certainement le nez le plus fermé en blanc, floral puis mentholé à l'aération.
La bouche par contre envoie du lourd, c'est très vif, salivant, mentholé et doté d'une longueur citronnée énorme ! Superbe.


Meursault 1er Cru "Les Perrières" : 
La plus grosse claque aux nez, un concentré d'agrumes, iodé, mentholé, wahou ! 
Ce qui m' a le plus marqué en bouche c'est cette concentration énorme (fruits jaunes) qui pourrait déséquilibrer le vin, mais c'est dans compter sur une grosse acidité contrebalancée par un côté sucré/exotique qui place d'emblée ce vin dans une autre dimension, si je puis dire. Un parfait mélange des styles des Charmes et de Genevrières. Excellent ! 

Pas de "Bouchères" cette année car il n'y a quasiment pas eu de volume, Charles ajoute d'ailleurs que c'est récurrent chez lui sur cette parcelle, il n'y a pas une grande productivité.
Selon lui, la différence de niveau entre Bouchères/Charmes et Genevrières/Perrières s'accroît au fil des années et s'explique (chez lui) du fait de l'enracinement beaucoup plus profond de Genevrières et Perrières ; cela apporte plus de complexité.
Il ajoute qu'il constate souvent 1° d'écart entre Genevrières et Perrières (Perrières ayant toujours plus). 




Chassagne 1er Morgeot "Tête de Clos" :
Nez assez riche avec tout de même une pointe mentholée apportant de la fraîcheur.
Bouche avec une acidité et une amertume maistrisée. Finale longue mais  à peine chaleureuse. TB tout de même sur cette cuvée qui doit passer après l'artillerie lourde et qui, j'ai trouvé, ne s'en sort pas si mal ! 


Meursault village 2012 : 
A l'aveugle.
Nez très jolie, mentholé, citronné, pêche, c'est gourmand, fine réduction. 
Par conte la bouche n'est pas à la hauteur du nez, elle fait assez fluette malgré un beau fruit. B.






Nous passons aux rouges. 




Volnay 1er Cru "Santenots" :
Nez superbe, cerise noires, violette, bonbons anglais, cassis. 
La bouche est d'un grande simplicité mais très efficace, c'est frais, fruité, équilibré. J'en prendrais au petit-déjeuneriez ! TB


Volnay 1er Cru "Taillepied" :
Le nez fait très "vert", vendange entière ? Effectivement, à 100%.
La bouche est plus droite et austère mais la texture des tanins est belle, le fruit est en retrait. Bien mais à revoir.


Pommard 1er Cru "Les Charmots" :
Superbe nez, petits fruits rouges, fraise, cerise, élégant.
La bouche est fruité mais dans un registre moins "glouglou" que le Santenots, belle complexité c'est traçant, finale épicée, tanins fins. Excellent ! 


Pommard 1er Cru "Pezerolles" :
Nez très réduit, peut-être le plus fermé de tous en rouge. 
La bouche est assez similaire au Charmots, il lui manque peut-être un peu de nervosité. Très bien.



Très jolie dégustation donc, avec moins de différences entre les génériques et les 1er crus en blanc, et des rouges de très haut niveau. D'ailleurs cela fait maintenant 4ans que je viens déguster en compagnie d'Arnould, et l'évolution des rouges au domaine est notable. Dans l'ensemble je trouve que les finales des blancs étaient marquées par l'alcool, ce qui était moins le cas l'année dernière avec les 2018.
La dégustation des 2020 sur fût m'a énormément enthousiasmée, autant en blanc qu'en rouge, à voir en bouteille l'année prochaine.
Encore merci Arnould  



​​​​​​​
   

Rémy
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, sideway, bibi64, LucB, wongmaster, Frisette, starbuck, leteckel, POP, Vyat, Kiravi, Garfield, Vesale, JeanRX
10 Jui 2021 15:55 #193
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3998
  • Remerciements reçus 4063

Réponse de starbuck sur le sujet Domaine Ballot-Millot, millésime 2019


   
Un Teckel sauvage essayant de marchander 72 bouteilles de Perrières à vil prix.




 

Je croyais qu'il vérifiait la qualité d'impression des documents du domaine pour voir s'il ne serait pas judicieux qu'ils changent d'imprimeur  (private joke)

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, Jean-Paul B., leteckel
15 Jui 2021 08:07 #194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3998
  • Remerciements reçus 4063
CR: Domaine Ballot-Millot, Meursault 1er cru Perrières 2013

C'est mon apport. La bouteille provient d'un échange avec un célèbre tennisman franc-comtois.

J'ouvre la bouteille le matin et le vin semble un peu étouffé par l'élevage.
C'est vraiment très vanillé mais il y a tout de même une grosse structure en bouche.
J'espère à ce moment que quelques heures feront du bien à cette bouteille.

5h plus tard, le vin est plat, manquant d'expression.
Mes amis à l'aveugle ne citent même pas la Côte de Beaune.
Sur le coup je pense que c'est une réaction chimique suite au champagne, on lave le verre mais mon deuxième est identique.
Comment le vin a-t-il pu s'effondrer en 5h ? Ah cette sacrée Bourgogne  
Je remballe ma bouteille puis en rentrant chez moi, je la mets malgré tout au frigo.
Mer*e, ça fait chi*r, c'est un Meursault Perrières quand même !
Le soir je tente pour la science et là "Oh miracle", le vin semble être sorti de son coma ou de sa pause méridienne.
On retrouve des arômes plus classiques de chardonnay bien élevé.
Ma femme qui n'était pas avec nous à midi trouve que le vin est bon mais j'avoue que si j'étais satisfait de retrouver un vin buvable, je ne le trouve pas au niveau que j'aurais espéré. C'est un bon Meursault mais pas au niveau d'un 1er cru.
On va dire que la bouteille n'était peut-être pas représentative de cette cuvée et du travail du domaine.
A moins que ce ne soit moi qui ne l'ai pas ouverte au bon moment ?

www.lapassionduvin.c...
 

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Jean-Paul B., Moriendi, leteckel
15 Jui 2021 08:11 #195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux